Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Des effets photographiques Strange and Funky : Halloween Cameras

Des effets photographiques Strange and Funky : Halloween Cameras

C’est le second Halloween que je passe à New York et je me suis dit qu’il fallait peut être écrire un petit quelque chose sur le blog, vu que je ne me suis toujours pas décidé à me déguiser pour l’occasion (nous avions quand même bravé la pluie pour voir la parade l’année dernière !).

Bref, parlons peu, parlons bien, voici une galerie de Sténopés de circonstances. Qu’est-ce qu’un sténopé ? me demanderez vous sans avoir cliqué sur le lien de la page Wikipédia plus haut : et bien un Sténopé est l’ancêtre de l’appareil photo (ou caméra), et le développement naturel de la chambre obscure (Camera obscura) qu’utilisaient bon nombre de peintres et artistes pour reproduire fidèlement une scène placée devant l’objet :

 

Principe de la Camera Obscura

 

L’appareil consiste en une boite possédant un minuscule trou sur un de ses côtés. La lumière provenant de la scène extérieure passe par le trou et va frapper la surface interne où elle est reproduite, à l’envers, mais en préservant la couleur et la perspective. L’image peut être projetée sur du papier et permettre ainsi de tracer les contours de la scène pour en produire une reproduction hautement fidèle.

Et si on utilise du papier photographique, sensible à la lumière, on obtient alors un sténopé !

Pour en construire un, il suffit d’une boite étanche à la lumière. Mais rien ne vous oblige à construire un sténopé rectangulaire ou cylindrique. On vous dit une boite, mais pourquoi ne pas utiliser une boite crânienne par exemple :

On a la boite, on a le petit trou qui forme le troisième œil (qui donne le nom de la pièce, Third eye Camera) :

 

image

 

Charmant ! Et on peut insérer le papier photo-sensible au milieu du crâne. Le résultat est tout aussi enchanteresque :

 

Two Hearts

 

San Francisco

 

Que c’est bucolique !

 

Bon allez, égayons un peu les mœurs. Certes, il y a beaucoup de gens déguisés en Serial Killer dans les rues, mais halloween ne serait pas Halloween avec un grand H sans ses énormes Citrouilles ! Oui mais après la fête, que faire de toutes ces oranges cucurbitacées ? Et bien des sténopés pardi !

 

Citrouille Sténopé

 

Explications en vidéo

 

How To Turn A Pumpkin Into A Camera from NPR on Vimeo.

 

Transcription :

Hep Claire, Claire, Claire.

Quoi quoi Mito ?

Qu’est ce que c’est ?

C’est une citrouille.

Je sais, mais à quoi ça sert ?

Une caméra-citrouille !

C’est le moment de l’année où les citrouilles deviennent orange et tombent des arbres, et j’ai pensé qu’une très bonne utilisation pour une citrouille, serait de la transformer en appareil photo. On peut faire un sténopé à partir de n’importe quel objet domestique. Une conserve, une boite à chaussure. Oui, j’en ai même construit un à partir d’une boite d’allumettes. Cool, et on va vraiment en faire un à partir d’une citrouille ?

Oui, et voici ce dont on a besoin.

De l’aluminium.

Un couteau.

Du scotch.

Du papier photo.

De la bombe de peinture noire.

Une cuillère à riz.

Une punaise.

Une chambre noire.

Et la citrouille.

Première étape : tailler la citrouille. On enlève ce qu’il y a à l’intérieur. Gardez les graines peut être pour les griller. Faites une tarte, que sais-je ?

Bon travail Claire ! Merci…

Ensuite il faut faire une fenêtre à l’avant pour que le lumière puisse passer.

Il faut la faire assez large et éliminer les aspérités. Ensuite, il faut la rendre étanche à la lumière en la peignant avec de la peinture noire. Il faut mettre une bonne couche à l’intérieur et à l’extérieur. La paroi des citrouilles est poreuse donc la lumière peut rentrer si vous ne faites pas ça. Ensuite, il faut mettre la feuille d’alu sur la fenêtre. C’est ce qui va permettre de garder la lumière à l’extérieur. Scotchez la feuille, préférentiellement avec du scotch noir si vous en avez. Ensuite, faites un tout petit trou. Ceci est votre obturateur, que vous allez placer sur le trou, une fois la photo faite.

Maintenant il faut mettre le papier photo dedans. Oui, mais il faut le faire dans une chambre noire !

Donc c’est comme ça qu’on construit la caméra, mais comment ça marche ?

Un sténopé est une caméra qui n’utilise pas d’objectif. Comment c’est possible ?

Comment obtient-on une image si claire avec juste un petit trou ?

C’est un tout petit trou ! Imagine-toi dans ta chambre qui est un énorme sténopé. Il y a un petit trou dans le mur, et je suis dehors avec une torche. Le trou va contraindre la lumière à devenir un petit point. Wahouh, c’est vraiment une super animation…

Tu sais quoi, tais toi un peu ! Si je bouge un peu, je crée un autre point, et ce sont deux points de mon image. Et la faculté de séparer deux points est ce qu’on appelle la résolution d’une image, une autre manière de dire que notre image ne sera pas floue.

Et tu sais, le concept d’une maison-caméra n’est pas aussi folle qu’on le croit. Est ce que tu as déjà entendu parler des Camera Obscura ? Oui, les camera obscura étaient les prédécesseurs des appareils photos moderne, avant que le papier photo ne soit inventé. On avait une chambre noire, on y faisait un trou, la lumière passait à travers et projetait une image sur le mur, et on était en mesure de tracer les contours de cette image. Elle était à l’envers, mais c’était quand même assez cool !

Oui, c’est ce qu’est un sténopé à vrai dire !

Bon ben maintenant, prenons nous en photos pour voir si ça marche.

Développez…

Crédits :

Citrouille.

Après être devenu une caméra, Citrouille est redevenu une tarte.

 

 

Et résultats particulièrement réussis !

 

image

 

Bon, et si après tout ça, pour Halloween, vous n’avez toujours pas envie de construire votre propre sténopé dans une vieille chaussure, une armoire ou votre frigo, vous pouvez toujours vous contenter de faire un effort de décoration et planter une citrouille devant votre porte… Mais même pour la décoration, la compétition est féroce :

 

 

Liens :

Articles Peta Pixel (1 et 2)

Boy of Blue

The Picture Show


Sur le même thème

Il est encore plus facile d’être cinéaste que photographe
MH17 : preuve de canonnage et faillite occidentale
Le rapport du CIDE sur les réseaux pédocriminels en France et ailleurs
La voix des morts
Outreau, la chape de plomb


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès







Partenaires