• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Des lettres insolites envoyées à travers la Francophonie

Des lettres insolites envoyées à travers la Francophonie

Jean-Philippe D’Arcey, un homme au sens de l’humour aiguisé, a remis au goût du jour la bonne vieille lettre postale. Il a écrit et posté plus de deux cents lettres en Europe, au Canada et en Afrique. Il a partagé ses préoccupations et ses questions surprenantes et loufoques avec des organisations, des entreprises et des personnalités publiques de la Francophonie. Et il a consigné une partie de ces échanges épistolaires sur son site Web.

 Au nombre de ses correspondants, le site du principal intéressé fait état de l’Académie française, du ministre-président de la Wallonie, de l’Ombudsman de Montréal, du National Geographic France, du Zoo de Granby, du Grand-Duc du Luxembourg, d’un parti politique suisse (UDC) et du président de la République française, Nicolas Sarkozy.
 
On retrouve entre autres sur son site l’intégral d’une correspondance avec le Monte-Carlo Country Club. On peut y lire l’incrédulité du directeur du Club qui reste soucieux de ne pas accéder aux demandes de ce correspondant original. Tout cela malgré la référence d’un ami qui décrit l’auteur comme un joueur qui « saute haut », « qui peut jouer à toutes les heures du jour, sous la pluie et face au vent », et que sa « bonne humeur (il sourit souvent) compense un « deuxième service faiblard et gondolé. »
 
Jean-Philippe D’Arcey s’est dit surpris par l’engouement suscité par ses lettres et son site Internet. « Je me suis amusé avant tout. Je riais en allant et en revenant du bureau de poste ! Maintenant, les gens peuvent rire avec moi. Et tant mieux si écrire des lettres gagne à nouveau en popularité ! »
 
L’auteur aimerait pouvoir publier la totalité de ses « insolences d’une lettre ». « Le ton est toujours respectueux », précise-t-il. « Ces lettres sont les témoins d’échanges hallucinants. Et l’effet humoristique est souvent rehaussé par le ton hermétique et impersonnel des réponses. Ça ferait un excellent livre de lieux d’aisances », blague-t-il.
 
En attendant le livre, les internautes peuvent avoir une idée du contenu de ces lettres en visitant le www.jpdarcey.com. L’auteur y tient également un blogue.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Éric Duclos 3 décembre 2009 15:45

    @Par rodier_a : Salut ! Éric Duclos (c’est-à-dire moi) est un journaliste pigiste qui a découvert ce site (www.jpdarcey.com). L’auteur de ces fameuses lettres est Jean-Philippe D’Arcey, alias Jeepee. Deux personnes distinctes. Voilà pour la précision.


    • Jojo 3 décembre 2009 20:07

      Merci pour le lien.

      Pas mal l’échange avec Mr … Pépin des pompes funèbres. Impeccable aussi la réponse de la mairie de Neuilly adressée à je cite : Monsieur Jean-Philippe d’ARCY activiste homme sandwich itinérant smiley… Elle en a vu d’autres la pauvre assistante, plus rien ne l’étonne !

      Par contre, je ne trouve pas l’échange avec l’UDC, auriez-vous un lien à me donner SVP ou alors c’est seulement en achetant le livre que ... ?

      Vous êtes bien sûr que vous n’êtes pas le concerné ?


      • Éric Duclos 3 décembre 2009 21:23


        @Jojo : quelqu’un m’avait parlé de ce type et de son site. J’ai trouvé le concept original et amusant. Bref, j’ai vu là du potentiel pour un article. Je lui ai écrit et voilà, ci-dessus, le résultat. En effet, sa correspondance est désopilante !

         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires