• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Digression quasi-mortelle

Digression quasi-mortelle

EMI (Expériences de Mort Imminente) correctif ou complément ? 
Voir l'article NDE/Near Death Experiences : du nouveau ! du 7 décembre 2011

Pourquoi appeler un défunt « feu » s’il n’a pas été incinéré ?

Lors d’un incident corporel violent, le cerveau se met en état d’urgence. Il interprète qu’il y a un danger et met en place un protocole chimico-physico-hormonal de survie. Ce protocole imprime certaines images accessibles partiellement par notre conscience, comme lors d’un rêve. Suivant les cas, ces images restent en mémoire.

La première étape est de faire le point sur l’état de la mémoire une sorte de check-list d’autotest du contenu stocké. Ce qui soumet à la conscience la perception de la succession accélérée des données sous forme d’images voire de sons. D’où le « défilement de toute sa vie devant ses yeux ». Ensuite vient la gestion du flux sanguin, qui comme en état d’hypothermie doit être prioritairement dirigé vers le cerveau. D’où l’effet « tunnel », car la conscience est mise en veille pour économiser l’énergie cérébrale vitale. Enfin la fameuse lumière qui semble-t-il correspond à une réaction cérébrale ultime, comme le flash d’un fusible. Ce type de réaction est ressentie aussi lors d’un coup violent sur la tête avant la perte de connaissance.

Voilà pour l’explication hyper simplifiée des faits relatés par les personnes ayant vécu une expérience de mort imminente.

Nous sommes face à une expérience traumatisante où la peur laisse des séquelles.

Automatiquement, l’humain cherche à se préserver de cette émotion extrême par un subterfuge, comme souvent dans les expériences psychologiquement traumatisantes.

D’où l’utilisation réconfortante du mysticisme. Le mysticisme qui permet de combler l’ignorance de l’individu et de le rassurer.

L’imagination de la victime fait donc le reste. Il associe ces visions à un chemin vers un au-delà religieux et de ce fait transforme son expérience néfaste en une révélation extraordinaire.

Avoir vécu une expérience particulière et dangereuse et l’enjoliver lui permet d’enfiler un costume de « surhomme » possédant comme un pouvoir d’immortalité. Souvent ils se découvrent une mission de transmission d’un message d’amour ou de connaissance Universelle. D’une personne lambda, il passe au rang d’une personne extraordinaire, celui qui sait ou du moins qui a expérimenté. Tout ça validé par d’autres personnes qui ont vécu le même genre d’expérience, les symptômes sont les mêmes et souvent aussi associés à une expérience mystique, mais en fait ce n’est rien d’autre qu’une action physiologique d’auto-préservation systémique, suivie d’une réaction émotionnelle associée à une tendance mystique complétée par un besoin de reconnaissance appuyée sur une mythique expérience messianique. Je suis encore là, et je veux le faire savoir.

Il existe aussi des cas de décorporation. Ces cas ne sont semble-t-il pas associés à un trauma violent, mais plutôt à un état statique comme sur un lit d’hôpital. A part les plus religieuses, les personnes ayant vécu cet état, ne l’associent que rarement à une expérience mystique, ce qui tend à valider l’association du choc émotionnel violant associé à la peur panique de sa vulnérabilité et l’interprétation de cet épisode en une expérience mystique réconfortante et valorisante.

Une autre manifestation semble être relativement fréquente en maison de retraite où les personnes âgées en fin de vie dialoguent avec des fantômes. Ces épisodes sont si réalistes que des professionnels de la santé ne peuvent s’empêcher de tomber dans des interprétations paranormales. Les acteurs de ces échanges sont tout simplement soumis à un double phénomène de désinhibition et de nostalgie, qui par un mécanisme d’autodéfense recherche un dernier réconfort avant de partir. Ce ne sont pas à proprement parlé des hallucinations inquiétantes, mais une sorte d’auto suggestion apaisante, comme une répétition avec un partenaire fictif.

Pour être mort « cliniquement » et « psychologiquement » plusieurs fois, j’en retiens que le cerveau est une machine extraordinaire, qu’une fois rétablit la vie est toujours la même, que l’homme a beaucoup d’imagination et quoi qu’il arrive on ne peut jamais regretter d’être mort.

Conclusion : le bon dieu et ses anges ne sont qu’une affaire de vivants. La mort n’est qu’une affaire de bactéries, d’insectes et de recyclage.

 

Extrait de Digressions Anatomiques © de Jc Laurent.


Moyenne des avis sur cet article :  2.07/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • evilsyl666 27 janvier 2012 00:54

    Insupportable ces scientifiques qui veulent tout expliquer par la petite lorgnette de leur peu de connaissances alors qu’ils ne connaissent que 10 % de ce qui régit l’univers.C’est pathétique et réducteur.


    • Aroboose Aroboose 27 janvier 2012 02:09

      Vous êtes scientifique ?

      Nan, parce que sans ça, le pathétique et réducteur n’est pas là ou on le crois...

      C’est marrant cette peur des ’’scientifiques’’ de nos jours...

      Alors, non, la science n’a pas réponse à tout, mais oui, il y a un gouffre entre le quidam (vous et moi, si je ne me trompe) et les scientifiques/chercheurs...

      La science prouve chaque jour ce quelle avance, regardez un avion décoller, utilisez un GPS, et même plus simplement...allumez votre ordinateurs et accédez au net !

      Au passage, je souffrais d’épilepsie dans ma jeunesse ( légère et guérie par...des médocs !) et des expériences de ’’sortie du corps’’ j’en ai vécu...et pas qu’une ou deux !


    • dawei dawei 27 janvier 2012 11:16

      j’ai lu dernièrement que le nombre de scientifiques « croyants » n’a jamais été aussi grand qu’aujourd’hui.


    • cassandre4 cassandre4 27 janvier 2012 13:27

      alors qu’ils ne connaissent que 10 % de ce qui régit l’univers.

        10% ? à mon humble avis, evil, vous êtes, très optimiste !


    • Gabriel Gabriel 27 janvier 2012 09:46

      A votre conclusion permettez moi de vous opposer que comprendre et admettre qu’il existe l’incompréhensible rend un peu moins arrogant et un peu plus ignorant. Il y a beaucoup plus de choses sur terre et dans les cieux que toutes les philosophies et religions confondues ne pourront jamais en contenir.


      • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 09:56

        C’est très beau ce que vous dites, idiot , mais très beau.


      • Gabriel Gabriel 27 janvier 2012 11:18

        L’avantage avec des avis tranchés comme le vôtre, c’est qu’ils permettent de mesurer le niveau de tolérance et le taux de compréhension de ceux qui les émettent. 

         Courtoisement Votre… 



      • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 11:48

        Excusez-moi, je suis tout à fait d’accord avec ce que vous avez écrit, mais cela me paraît d’une évidence telle, que je me suis senti obligé de vous répondre avec humour.
        Je ne prétends détenir aucune vérité bien au contraire, j’exprime seulement une position, une vision qui ne demande qu’à être corrigée, critiquée. Je ne pensais pas qu’un article qui tien de la fiction (jusqu’à preuve du contraire) puisse déclencher tant d’hostilité et d’agressivité de la part des lecteurs ! Quoi qu’il en soit, j’en profite pour vous remercier de l’intérêt que vous portez à mon article sans prétention.


      • Gollum Gollum 27 janvier 2012 14:42

        Excusez-moi, je suis tout à fait d’accord avec ce que vous avez écrit, mais cela me paraît d’une évidence telle, que je me suis senti obligé de vous répondre avec humour. 
        Je ne prétends détenir aucune vérité bien au contraire


        Sauf que tout votre texte montre clairement que vous n’avez aucune ouverture d’esprit. D’autre part je ne savais pas que traiter son interlocuteur d’idiot était une forme d’humour...

        En fait, vous êtes pris au piège. Vous avez voulu faire une affirmation ramenant les NDE à du fantasme de personnes aux prises avec la mort et qui par compensation s’imagineraient être au paradis. Ignorant volontairement tous les acquis obtenus dans ce domaine depuis de nombreuses années (voir IANDS). Et les internautes, sans doute à votre grande surprise, ne soufflent pas dans la même direction que vous.

        Si bien que votre texte qui se voulait une diatribe anti-NDE va avoir exactement l’effet contraire de celui recherché... Et ça, je trouve ça très humoristique.. smiley

      • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 15:55

        Ce n’est pas le rédacteur qui est idiot, c’est le fait d’avoir à écrire cette évidence.
        Ce n’est que du texte dont je parle. Je n’écris pas pour parler des internautes !
        Je ne me permettrais pas de porter un jugement sur une personne que je ne connais pas.
        Ce qui n’est pas votre cas en vous plaçant comme juge suprême (c’est vous qui détenez la vérité non ? ou la science infuse ! smiley , mais votre manque d’humour vous rend aveugle et agressif, ce texte n’est pourtant rien de plus qu’un essai disons de fiction car il ne repose que sur la réflexion d’un personnage, même s’il y a un peu de moi c’est normal. Encore une fois, ce n’est pas forcément ce que je pense, je n’ai rien à démontrer ou à prouver, je ne sais rien de plus que ce que j’ai vécu et ça je n’en parle pas. L’idée de ce texte, c’est juste pour provoquer un débat, une réflexion entre mystiques et pragmatiques, mais je ne pensait pas irriter à ce point les lecteurs d’Agoravox. Je pense que vous devriez faire du sport ou du yoga pour vous défouler, je vous sens tendus. Il n’y a pas de quoi s’exciter. Surtout si l’article ne vous plait pas ! Zappez !


      • Hermes Hermes 27 janvier 2012 16:38

        Bonjour,

        intéressante, cette prise de position, risquée aussi car l’humain a besoin de croire.

        Dommage qu’elle soit mal documentée et exclue d’office certaines expériences très bien relatées par des commentateurs de l’article que vous citez en référence : la décorporation n’est pas uniquement liée à une position immobile sur un lit d’hopital. Mais ce n’est qu’un exemple : une bonne analyse devrait reprendre la séquence temporelle des événements qui survient après la mort correctement : l’examen complet de sa vie n’est pas la première étape du processus. On sent que vous avez voulu évacuer rapidement le sujet vers vos propres convictions.

        Peu importe, la mort reste l’inconnu au même titre que la réalité du monde extérieur sin on souhaite aller au delà de l’interprétation que nous faisons de notre perception, non ?

        Si on accepte que cet inconnu nous entoure, en évacuant toute peur qui pourrait nous pousser à croire, alors il est clair que si on ne souhaite pas s’égarer dans des élucubrations, il ne nous reste que le présent comme terrain de découverte.

        En laissant de côté l’illusion des interprétations, la mort au passé et au futur psychologiques est sur le chemin, et peut-être celà peut-il nous éclairer sur cet instant ultime ?

        Merci tout de même de titiller les esprits !

        Bonne soirée.


      • Gollum Gollum 27 janvier 2012 17:08

        ce texte n’est pourtant rien de plus qu’un essai disons de fiction car il ne repose que sur la réflexion d’un personnage, même s’il y a un peu de moi c’est normal. Encore une fois, ce n’est pas forcément ce que je pense,



        Mais comment le lecteur pourrait penser que ce texte est une fiction on se le demande ? Il s’agit juste d’une suite d’affirmations. Vous essayez de vous rattraper aux branches comme vous pouvez m’enfin ça ne tient pas la route votre histoire de fiction..

      • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 17:58

        Gollum
        "Mais comment le lecteur pourrait penser que ce texte est une fiction on se le demande ? Il s’agit juste d’une suite d’affirmations. Vous essayez de vous rattraper aux branches comme vous pouvez m’enfin ça ne tient pas la route votre histoire de fiction..« 
         
        Parce que vous, vous venez raconter votre vie sur Agoravox ?
        Je pensais que vous n’étiez qu’un inquisiteur ! smiley
        Enfin, vous n’avez pas lu le titre ? Et à la fin que c’est extrait d’un livre de Digressions ? Vous ne savez pas ce qu’est une »Digressions" ? Vrais que ce n’est pas biblique. Vous prenez tout ça trop à coeur votre foi vous aveugle smiley En quoi j’aurais besoin de me justifier et de ma raccrocher aux branches ? J’écris ce qui me passe par la tête et je le partage, où est le problème ? En tout cas je vous remercie pour votre participation, en espérant que vous vous êtes bien défoulé, une distraction comme une autre, mes textes servent à ça.


      • Gollum Gollum 27 janvier 2012 09:55

        Texte pitoyable et d’une faiblesse d’argumentation à pleurer (ou rire suivant l’humeur du moment).



        Pour ceux qui aborderaient les NDE pour la première fois, pour les sceptiques, aller plutôt faire un tour sur le site de l’IANDS

        • Furax Furax 27 janvier 2012 11:17

          Rien à voir avec le remarquable article de Zevengeur cité par l’auteur.
          Selon ce même auteur, une personne qui prend un coup de marteau sur la tête revit sa vie, entre dans un tunnel vers une lumière d’amour rencontre ses disparus et change de vie en revenant à lui !
          Il a effectivement du prendre de sérieux coups sur la tête !
          Il faut en rire Gollum !


        • Gollum Gollum 27 janvier 2012 11:54

          Oui Furax on peut en rire aussi...


          Je rajoute un lien du très bon site Clés sur les rapports science/NDE. Texte autrement plus intéressant à lire que celui d’AgoraVox...

          Pour les courageux il y a aussi celui-ci qui évoque les rapports science/Transcendance, puisque les NDE affirment l’existence de cette Transcendance. 

          On remarquera aussi l’analyse intelligente des différentes religions qui montrent que celles-ci sont bien autre chose que ce que certains attardés attachés aux anciens paradigmes et qui pullulent sur AgoraVox voudraient faire croire...

        • Furax Furax 27 janvier 2012 12:26

          Gollum, à pros de « Clés » :
          C’est le livre « La Source Noire » de Patrice Van Eersel qui m’a « branché » sur cette avancée formidable. Il était à l’époque journaliste à « Actuel », était parti enquêter sur une pseudo-découverte d’une hormone qui serait secrétée par le mourant et expliquerait tous les phénomènes relatés par Moody. Il se rendra vite compte que c’était bidon mais sa rencontre avec les « expérienceurs » va le passionner (et modifier sa carrière !). Et surtout, il raconte tout cela dans son livre avec beaucoup d’humour, le « ton » Actuel !


        • Gollum Gollum 27 janvier 2012 14:46

          Perso, je crois bien que c’est Stanislav Grof qui m’a fait découvrir ça.. J’ai du lire le bouquin de Moody peu de temps après. Mais je connais bien Van Eersel.. smiley


        • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 16:39

          Vous avez pu penser ne serait-ce qu’une seconde que je voulais « concurrencer » ou argumenter contre l’article de Zevengeur !!!
          C’est trop d’honneur ! Mais ce serait prétentieux.
          Il n’y a que peu de rapport entre les deux articles si ce n’est le sujet de base.
          J’y fais référence justement pour alimenter le débat mais sans autres prétention.
          A part des raccourcis, il n’y a pas d’arguments « techniques » dans mon texte. C’est à vous de les donner, du moins ceux qui prétendent détenir la vérité, mais à la place ça vous a énervé, et vous ne portez que des jugements en vrac et stériles. J’en suis désolé. Et toujours le même principe, si le texte est nul, ne perdez pas votre temps à le critiquer de façon non constructive. Passez à autre chose ! Du Zen peut être ? smiley


        • Gollum Gollum 27 janvier 2012 17:01


          A part des raccourcis, il n’y a pas d’arguments « techniques » dans mon texte. 


          Il y a même rien, nada. Votre texte c’est du vent. Une suite d’affirmations péremptoires dont le but est d’arriver à la conclusion : La mort n’est qu’une affaire de bactéries, d’insectes et de recyclage.

          C’est à vous de les donner : c’est ce que j’ai fait par l’intermédiaire des liens proposés, de la lecture à n’en plus finir...

          du moins ceux qui prétendent détenir la vérité, mais à la place ça vous a énervé

          Oh que non je suis très calme (le zen peut-être ?)

           et vous ne portez que des jugements en vrac et stériles. J’en suis désolé. Et toujours le même principe, si le texte est nul, ne perdez pas votre temps à le critiquer de façon non constructive.

          Ben justement encore une fois, j’ai été constructif, j’ai donné plein de liens pour ceux qui ignorant de ces questions (dont vous peut-être ?) puissent se faire une idée. 

          Passez à autre chose ! Du Zen peut être ?  

          Ah mon brave monsieur, votre pseudo-humilité, votre pseudo-ouverture d’esprit et votre humour destiné à me faire passer pour un agressif ne trompent personne. Vous n’avez fait qu’écrire un texte partisan sans argumentation aucune, texte sans intérêt donc...

          Donc je vais zapper et aller voir ailleurs. Mon rôle se limitant à dénoncer votre escroquerie intellectuelle, je peux partir l’âme sereine...

          Bonne soirée.   smiley

        • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 17:14

          "Mon rôle se limitant à dénoncer votre escroquerie intellectuelle, je peux partir l’âme sereine..« 

          Heureusement qu’il y a Zorro !

          Mais elle est où l’escroquerie intellectuelle, il n’y a pas de prosélytisme, il n’y a pas d’affirmation péremptoire, ce n’est qu’une histoire à commenter...
          C’est donner beaucoup d’importance à ce qu’il n’en a pas, enfin, ça vous a occupé un moment, les »redresseurs de tords" détenteurs de la vérité ! smiley


        • bluerage 27 janvier 2012 10:02

          Que de certitudes... ça me rappelle une époque où les gens étaient certains que le soleil tournait autour de la Terre et que celle ci etait le centre de l’univers, et que les étoiles étaient comme des bougies que Dieu allumait la nuit pour guider les voyageurs noctambules...

          Il y en a qui ne doutent de rien, si c’est juste pour nous dire que nous ne sommes qu’un tas de viande sur pattes qui vit, chie, bouffe, copule et crève et puis plus rien, si c’est votre croyance permettez moi de ne pas la partager.


          • Jeff Parrot Jeff Parrot 27 janvier 2012 10:43

            "si c’est juste pour nous dire que nous ne sommes qu’un tas de viande sur pattes qui vit, chie, bouffe, copule et crève et puis plus rien, si c’est votre croyance permettez moi de ne pas la partager."

            Mais vous ne comprenez rien, ce n’est pas une croyance de l’auteur, d’après l’auteur et le commentaire d’aroboose c’est un fait scientifique, et si vous n’êtes pas d’accord avec ce fait scientifique c’est que vous n’avez pas le niveau en science  :->
            Etes-vous scientifique ?
            C’est quand même simple à comprendre qu’il faut croire les scientifiques, ils ont la connaissance, eux ils ne se réfugient pas dans une mystique rassurante :->


          • Furax Furax 27 janvier 2012 11:18

            « il faut croire les scientifique »
            Diaphoirus : la saignée, la saignée vous dis-je !


          • cassandre4 cassandre4 27 janvier 2012 13:40

            Ossabandus, nequeys, nequer, potarinum, quipsa milus. Voilà justement ce qui fait que votre fille est muette »,

            Hé oui ! furax, la science explique tous ; puisse-qu’on vous le dit ! « bon sang de bois ! »


          • gaijin gaijin 27 janvier 2012 10:53

            vous voulez faire passer un fatras de rationalisations pour des faits scientifiques ?
            mais pour cela encore faudrait t’ il que vous puissiez expérimenter ........
            le problème c’est que vous n’avez aucune idée de ce dont vous parlez alors a partir de là que vous n’ayez pas envie de croire aveuglément ce que vous n’avez pas vécu est compréhensible mais que vous concluiez que les gens qui le vivent hallucinent .......c’est tout sauf objectif
            il est bien évident que tout vécu se traduit au niveau du cerveau par des messages électriques et chimiques ça n’exclue pas l’hypothèse qu’il y ait une réalité en dehors du cerveau qui ait provoqué le vécu ( ou alors vous êtes autiste .....)

            avec des raisonnements comme les vôtres je pourrai prouver que new york n’existe pas .......


            • MKT 27 janvier 2012 11:10

              La mort n’est rien pour les hommes (Epicure dans la lettre à Ménécée). Seule compte la vie et le plus important est de bien la vivre ; ici encore Epicure.

              Pour le reste, quand je serai mort je vous raconterai.


              • dup 27 janvier 2012 11:30

                le les ai catalogué les RBB rationel bête et bornés . Imbus de science ils expliquent tout en 2 lignes

                http://www.pseudo-sciences.org/

                http://www.zetetique.ldh.org/

                http://www.pseudo-medecines.org/

                http://ressourcessceptiques.free.fr/rs2/


                la vie , la mort , l’amour , la haine , l’univers , le temps , le sens de la vie, l’espoir , la joie , le soleil, les crop circles , le 11 septembre ,l’intelligeance ,la guerre ...... vous saurez tout par ces ’scientifiques’ .. à mourir de rire , on se croit en 1850 où l’on disait que dans 1 siecle la science aura tout expliqué


                • Gollum Gollum 27 janvier 2012 14:27

                  Oui, ils sont comme les dinosaures, ils refusent de laisser la place à plus évolués qu’eux...


                  Ces gens là, sous le masque du sérieux, sont en fait plus proche de la mentalité sectaire, bourrée de certitudes, que de la véritable curiosité qui est esprit d’audace et d’aventure. En fait, ce sont des pantouflards...

                  Mais ils finiront bien par laisser la place à la génération suivante.

                • restezgroupir44 restezgroupir44 27 janvier 2012 11:33

                  Personne ne peut le prouver et inversement. Pour avoir d’autres avis en complément voir


                  • Filipos 27 janvier 2012 14:44

                    Article particulièrement indigent.

                    Juste du parti pris.

                    Même votre fausse argumentation s’écroule devant les cas d’Expérience de Mort Partagée.

                    Lorsqu’un expérienceur décrit la plaque du fabricant située sous une table d’opération, ça ne vous interpelle pas Monsieur Laurent ?

                    Avec toute ma compassion.


                    • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 16:20

                      Il y a quelques années j’ai eu une discussion particulière et précise avec mon père dans le couloir du CHU au sujet des dispositions à prendre en cas de décès de ma mère.
                      Ma mère était dans le comma, couchée dans sa chambre de réa porte fermée. Elle ne pouvait pas nous entendre et encore moins se déplacer.
                      Quelque semaines plus tard ma mère rétablie a repris cette discussion, elle n’avait pu y participer avec nous, pourtant elle m’a dit qu’elle avait été présente et elle a apporté des arguments sans failles. Elle m’a aussi dit qu’elle s’était vue de haut. J’ai toujours eu du respect pour elle, je l’ai cru, et je n’ai pas changé d’avis.
                      Je ne vous parlerais pas de mes expériences, tout ce que j’accepte de vous dire c’est qu’il est possible d’éloigner son « esprit » de son corps pour échapper à la douleur.

                      N’amalgamez pas les histoires fictions de personnages et les vies réelle des rédacteurs.

                      merci pour votre compassion, je vais bien.


                    • Furax Furax 27 janvier 2012 22:40

                      « J’ai toujours eu du respect pour elle, je l’ai cru, et je n’ai pas changé d’avis »

                      C’est bien.mais :.

                      "Avoir vécu une expérience particulière et dangereuse et l’enjoliver lui permet d’enfiler un costume de « surhomme » possédant comme un pouvoir d’immortalité. Souvent ils se découvrent une mission de transmission d’un message d’amour ou de connaissance Universelle. D’une personne lambda, il passe au rang d’une personne extraordinaire, celui qui sait ou du moins qui a expérimenté."

                      respectez la parole de TOUT LE MONDE. Cette parie d votre article est ridicule et inadmissible.


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 janvier 2012 16:50

                      C’est un point de vue intéressant qui permet au moins de réfléchir sur le sujet. Je ne suis pas sûr de pouvoir réduire la vie à un point de vue uniquement matérialiste, mais je trouve la tentative d’explication utile et nécessaire.

                      De toute façon, la tentation d’user de la « preuve » en la matière relève de la pure croyance et en aucun cas de l’observation.
                      http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html

                       


                      • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 16:58

                        Je ne vous relate qu’un fait. Une expérience perso. C’est tout.


                      • arobase 27 janvier 2012 19:16

                        l’auteur ne sait donc pas que le bon dieu veille et qu’en frôlant la mort on s’approche très sérieusement des prés fleuris où paissent les anges.

                        moi seul sait la vérité :

                        dieu est assis sur son nuage et surveille les milliards d’humains qui croient en lui. les autres....
                        . dès qu’un accident se produit, il réagit instantanément et juge si le sujet doit le rejoindre ou bien s’il le laisse encore un peu survivre. 

                        mais pour lui donner le goût du paradis, il lui laisse entrevoir une petite partie de la chose ; ainsi il mourra plus volontiers plus tard. smiley

                        par exemple il vérifie si le sujet croit en lui. s’il a à faire à un athée, un bouddhiste, etc... c’est la mort instantanée : « il n’est pas des miens, qu’il se démerde » ! car c’est un dieu jaloux comme dit la bible !

                        quand @Musima dit à l’auteur « Tant de certitudes scientistes laisse pantois... l’ignorance atteint des niveaux étonnants et inquiétants.. »  on pourrait lui répliquer «  Tant de certitudes scientistes laisse pantois... l’ignorance atteint des niveaux étonnants et inquiétants. »
                        est-il moins ignorant de ces choses ?

                        je suis surpris de la violence des critiques envers l’article, les positions des détracteurs ne sont pas plus étayées que celles de l’auteur ou de mes propre élucubrations.

                        rien de plus bête qu’un prosélyte croyant. il croit convaincre avec des insultes !

                        • arobase 27 janvier 2012 19:18

                          ce qui est sûr dans cette affaire, c’est qu’on n’est sûr de rien. alors polémiquer, insulter , etc.. ne fera en rien avancer le schmilblick.


                          • jc laurent jc laurent 27 janvier 2012 19:58

                            Ce ne sont que des attaques mystiques de dévots intolérants dont les acharnements ne sont que des miroirs qui reflètent leurs propres faiblesses et quelque part c’est triste de lire tant de détresse, comme un appelle au secours pour dire qu’ils existent encore même cachés derrière leurs pseudos.
                            Pourtant cet article n’attaque pas leur seigneur !
                            Vous pouvez croire en ce que vous voulez c’est votre plus grande liberté, mais si vous me permettez un conseil de bon sens, proscrivez toutes formes de religions, toutes formes de sectes (pléonasme), tous dogmes, car dans ce cas, vous perdez VOTRE liberté de pensée. On pensera pour vous, et vous serez foutu.
                            Ne craignez pas de croire, craignez que l’on vous fasse croire.
                            Enfin tout ça n’a plus rien à voir avec mon pauvre article de pacotille ! smiley


                          • Gollum Gollum 28 janvier 2012 08:39

                            Ce ne sont que des attaques mystiques de dévots intolérants dont les acharnements ne sont que des miroirs qui reflètent leurs propres faiblesses et quelque part c’est triste de lire tant de détresse, comme un appelle au secours pour dire qu’ils existent encore même cachés derrière leurs pseudos.


                            Incroyable de lire cela ! Nulle part dans les réactions il n’a été question de religion au sens d’adhésion à une confession religieuse (personnellement je n’adhère à aucune confession je suis un électron libre, je ne supporte pas l’autorité et la hiérarchie, mais j’ai horreur du mensonge également...). Je suis allé voir votre blog : réactions primaires du style : à bas les religions on ira mieux après.

                            Non, dans les réactions, pratiquement tout le monde vous parle des données accumulées depuis des décennies par les personnels hospitaliers, etc... qui montrent très clairement que vos pseudo-explications du style « ce n’est que... » ne tiennent pas la route, mais vous vous en foutez puisque vous ne réagissez même pas et préférez porter la polémique sur un autre terrain. 

                            Franchement, vous devriez apprendre à penser.

                          • Duke77 Duke77 27 janvier 2012 20:20

                            L’auteur prouve sa totale nullité pour ce sujet. Espérons qu’il fasse mieux pour un autre ou qu’il s’abstienne.

                            Pour ceux qui préfèrent étudier un sujet au lieu de donner un avis péremptoire, je conseil les livres de l’anesthésiste réanimateur JJ Charbonnier ou l’excellent reportage « Faux Départ » de Barkala. Les preuves scientifiques d’une conscience après la mort existent depuis pas mal de temps maintenant, il faut être butté ou ignare pour ne pas le connaitre. Ainsi, on a pu mesurer l’absence totale d’activité cérébrale (cerveau vidé de son sang ici) pendant que le patient voyait et mémorisait ce qui se passait : http://www.dailymotion.com/video/x40jo9_la-celebre-nde-de-pam-reynolds-emi_tech&nbsp ;

                            Il existe des cas par milliers.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires