• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Elle va disparaître !

Elle va disparaître !

Orgueil de toute une nation, la Tour Eiffel va disparaître !
Sa base, comme chacun sait, se trouve flotter sur la Seine, et la corrosion, liées à des problèmes esthétiques, va provoquer sa prochaine disparition.
En effet, la Tour Eiffel, du nom du célèbre ingénieur, qui avait fait couler tant d’encre, se trouve aujourd’hui menacée.

On a peut être oublié qu’elle a été érigée il y a deux siècles, à l’occasion de l’exposition universelle de 1989, et qu’il avait été décidé à l’époque, qu’elle serait déconstruite après l’expo.

C’est tout un symbole qui va s’en aller, car on a souvent aussi oublié qu’elle devait à l’époque célébrer le centenaire de la révolution française.

Mais avant même qu’elle soit construite, une pétition avait circulé pour empêcher sa construction, argumentant son prix élevé (plus de 6 millions de francs à l’époque, avec un dépassement d’1,5 million de francs sur le coût initialement prévu) et le danger qu’elle faisait courir aux riverains, si par malheur elle venait à s’effondrer.

Cette petition lancée par des écrivains, des peintres, des compositeurs, et même des architectes recueillera des milliers de signatures.

Il faut dire que ceux qui avaient lancé cette pétition n’étaient pas n’importe qui : alexandre Dumas fils, y côtoyait Charles Gounod, Victorien Sardou, guy de Maupassant, Verlaine, Sully Prudhomme, et même Leconte de Lisle.

Ils la qualifiaient « d’inutile et monstrueuse ».

Lors de l’exposition universelle, elle avait accueilli 236 millions de visiteurs, et elle est restée jusqu’à ce jour l’un des bâtiments les plus visités de France.

Déjà en 1944, l’occupant nazi avait projeté sa destruction.

Jusqu’à ce jour, cette tour culminant, avec son antenne de télévision à 325 mètres du sol a accueilli 6 millions de visiteurs par an.

Jusqu’en 1930, elle est restée le bâtiment le plus haut du monde.

La mairie de Paris avait programmé une opération de nettoyage et de peinture.
Initialement, la couleur choisie, pour faire plus fête et champagne, était le rose.

Déjà, ce choix de couleur ne faisait pas l’unanimité.

Mais lors d’une inspection récente, les ingénieurs ont constaté que les rivets qui maintenaient l’assemblage avaient subi les outrages du temps, et les remplacer pose d’énormes problèmes techniques.

En effet, enlever un rivet pour le remplacer, peut déséquilibrer la Tour, et représente un réel problème de sécurité.

Le problème principal vient de sa base.

Les deux pieds coté Seine ayant été construits en dessous du niveau du fleuve, l’humidité au fil des années, a provoqué de gros dégâts sur la structure d’assemblage, fragilisant la totalité de l’édifice.

D’autant que les deux autres pieds, situés du coté de l’école militaire, sont construits sur une épaisse couche de béton de 2 mètres.

Un autre problème vient de la tempête de 1999, lorsque des vents de 240 km provoquèrent une oscillation de 13cm, ce qui provoqua une déformation de la structure.

Cette tour a été construite en un temps record : commencée en janvier 1987, elle a été achevée le 12 mars 1989, ce qui est un record si l’on songe aux techniques assez rudimentaires utilisées à l’époque pour la construire.

On peut être surpris de la rapidité de cette construction, car la seule opération de peinture effectuée tous les dix ans, prend chaque fois une année.

Les 18 038 pièces qui la composent vont donc être démontées une à une, de façon régulière, afin de ne pas déséquilibrer le monument.

Puis l’acier sera récupéré.

D’ores et déjà, les candidats au rachat se sont manifestés : Mital, l’industriel Hindou bien connu, est déjà sur les rangs.

On sait aussi que certaines pièces seront vendues aux enchères, pour les collectionneurs, afin de ne pas trop grever les impôts des parisiens.

Ce n’est pas une nouveauté, car déjà, en les escaliers de métal qui montaient jusqu’au sommet avaient été démontés, découpés en 22 tronçons, et vendus aux enchères à des collectionneurs pour la plupart américains.

Il faut donc en faire notre deuil, car comme disait un vieil ami africain :
« Même le poisson qui vit dans l’eau a toujours soif ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 1er avril 2009 11:17

    @olivier

    j’ai eu l’info , d’ailleurs une imposante staue va être posée à l’emplacement de ce tas de feraille pas moderne , il faut aller dans le sens de l’histoire ! smiley
    http://farm3.static.flickr.com/2037/1971821567_5a802a7763.jpg


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 11:31

      au Chat,

      aussi, je me disais, çà cache quelque chose,
      mais a sa place, j’aurais gardé au moins le premier étage,
      puisque je crois savoir qu’il aime bien les talonnettes...


    • plancherDesVaches 1er avril 2009 20:29

      Hhmm... méfiez-vous des fausses rumeurs.

      En fait, elle va être démontée, oui, mais pour être repeinte en Chine.
      C’est pourquoi les touristes chinois que vous croyez voir au pied n’en sont pas.
      Ce sont des techniciens de l’entreprise qui montent, puis numérotent discrètement les boulons pour pouvoir la remonter aprés.


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 20:59

      plancherdesvaches,

      merci de cette info,
      je me doutais bien que les chinois étaient derriere tout çà,
      ah, le fameux péril jaune !
      il a pas pris une ride.


    • ouallonsnous 1er avril 2009 22:59

      Une statue de poisson d’Avril, je suppose ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2009 10:22

      une statue de poisson d’avril ?
      pourquoi dites vous çà ?
      j’y songe, avez vous cliqué sur le lien bleu de la dernière phrase de l’article ?


    • K K 1er avril 2009 11:40

      On a peut être oublié qu’elle a été érigée il y a deux siècles, à l’occasion de l’exposition universelle de 1989, et qu’il avait été décidé à l’époque, qu’elle serait déconstruite après l’expo.

      Ollivier, il y a deux erreurs manifeste dans cette phrase : l’eposition universelle a eu lieu en 1889 et surtout, je ne savais pas que nous etions en 2089. C’est un peu en contradiction avec le changement de cycle que vous nous annoncez pour 2012 smiley

      Mais j’aime toujours autant lire vos articles
      cordialement


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 11:47

        K,

        ah, tout de même !
        je me demandais quand un lecteur découvrirait les coquilles présentes çà et là dans le texte :
        il y en a 5...mon doigt a glissé du 8 au 9...
        et le 120 est devenu 200...
        comme des petits cailloux pour éclairer le lecteur...vers la chute finale, en n’oubliant pas de cliquer sur le lien de fin.



        • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 11:50

          Zen

          géniale cette photo,
          on voudrait pas être à la place de ce pauvre homme,
          mais au fond, il n’était pas obligé d’accepter la place,


        • Jojo 1er avril 2009 15:11

          Zen,

          Ça ne vous ressemble pas de censurer la fin de l’histoire… Oubli que je répare de suite :

          http://humour-fun.net/photos/99.jpg

           

          PS : Pardon à l’auteur mais je dois faire une annonce d’une importance capitale : Messieurs Dames, aujourd’hui nous fêtons un évènement majeur qui s’est produit voila une année jour pour jour et qui a bouleversé le géopolitique à deux balles pour les nuls et changé à jamais notre perception du copier coller : Le plagiat de Frédéric Lyon

          Bon anniversaire à lui … et à AV


        • ZEN ZEN 1er avril 2009 17:16

          Jojo

          Vive Lyon !
          Pas l’équipe de foot, le comique...


        • denis84 1er avril 2009 11:47

          Un , puis deux , puis trois , puis quatre , etc

          Ce matin agoravox a vraiment un gout de bouillabaisse !!!!


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 11:53

            Denis 84,

            bouillabaisse ?
            vous ne croyez pas si bien dire,
            on oublie souvent que le premier avril est à l’origine un geste de révolte fondateur.
            bouillabaisse, donc Marseillaise, donc révolte fondatrice : c’était aussi un premier avril.


          • denis84 1er avril 2009 12:01

            Là ,je suis scié..........................


          • Polemikvictor Polemikvictor 1er avril 2009 12:08

            Enfin une bonne nouvelle : les associations ( qui ne s’appelleient pas encore de défense de l’environnement) qui le souhaitaient depuis sa construction on enfin vu leur juste combat reconnu.
            Et sa destruction supprimera les emetteurs du sommet qui génèrent des ondes cancérigènes dangereuses pour nos écoliers militaires ( l’école militaire est juste en face pour ceux qui ne connaissent pas Paris), nos invalides et pertubaient, d’apres certaines études scientifiques occultées par les lobbies, les ondes emises par les amulettes du musée du quai Branly.


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 16:41

              Polemikvictor,
              exact,
              et aussi, çà permettra de supprimer la télévision, cette machine a broyer les esprits, et à faire élire des nains,
              vive la liberté, à bas la tour...


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er avril 2009 12:15

              Olivier,

               Chez nous, c’est le vote papier qui a disparu depuis longtemps. Même la machine à voter, c’est ringuard.
               Non, futuriste, on va voter par SMS en juin.
               Il faut aller avec son temps, non ?
               De grands professeurs ont donné leur avis à la radio ce matin.
               Pas mal d’avantages et tellement peu d’inconvénients.  smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 16:44

                Guy,

                d’autant que chez vous, ils ont souvent un train d’avance,
                ne sont-ils pas parmi les premiers a mettre des amendes à ceux qui ne votent pas,

                au fait Guy, j’ai entendu ce matin que les patrons du monde entier avaient décidé de ne pas toucher plus que le smig,
                à mon avis, çà doit etre un poisson d’avril ?


              • L'enfoiré L’enfoiré 1er avril 2009 17:33

                Olivier,

                 C’est vrai. Le vote est obligatoire chez nous, depuis le début.
                 Ce qui veut dire qu’en principe, il faudra laisser une "légère" obole dans la sébille quand on n’a pas donné de raison pour son absence au vote, et/ou appelé dans les bureaux comme assesseurs ou président.


              • L'enfoiré L’enfoiré 1er avril 2009 17:34

                Olivier,

                Le SMIG pour les patrons ?
                Tu veux parler du Salaire Maximum Intégré dans la Garantie d’emploi ?  smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 19:04

                Guy,
                c’est vrai, et je trouve çà plutot bien,
                comme je trouve bien aussi que dans certains pays du nord un travailleur est automatiquement syndiqué,
                avec un syndicat fort, les patrons seraient surement plus souples...


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 19:10

                ah ah ah...
                très drole, guy...


              • andré 1er avril 2009 12:19

                Merci Olivier pour cet article. Beaucoup d’informations comme d’habitude. Du beau travail. Par contre, sans te faire offense, mon ami, je crois que les générations futures vont s’écrouler de rire si elles ont l’occassion de lire tes prédictions d’écroulement. Je te parie que le Stade Olympique de Montréal, qui est la plus jeune ruine du monde, va s’écrouler avant la Tour Eiffel. Ah. si à la place de Roger Taillibert, Gustave Eiffel avait dessiné les plans du Stade Olympique de Montréal ! 

                L"Histoire à des oh ! et des bof !.
                Gustave Eiffel est dans les Oh !
                Que ces Oh ! durent longremps, longtemps... qu’ils voient nager beaucoup de poissons d’avril dans l’aquarium d’AgoraVox.
                Elle était bien bonne, Olivier



                • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 16:48

                  André,

                  merci du compliment,
                  c’est marrant ce que tu dis sur ce stade,
                  souvent quand j’en vois, avec ces milliers de personnes qui s’agitent, il m’arrive de m’inquiéter...
                  mais Eiffel y avait pensé, j’ai lu aussi que le nombre de personnes qui pouvaient pénétrer dans la tour était limité...
                  a bientot mon ami,


                • Jojo 1er avril 2009 14:49

                  Vous ne pouvez pas la vendre, il y a litige sur la propriété

                   

                  Cela dit, si vous acceptez les chèques… en Dinars ... symboliques... smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 16:49

                    Jojo,
                    et pourtant elle a été vendue déjà plusieurs fois...
                    comme quoi...


                  • dup 1er avril 2009 16:10

                    encore un poisson d’avril


                    • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 16:56
                      Dup,
                      le premier avril est un geste citoyen :

                      Le roi Charles IX avait décidé en 1564 que l’année commencerait le 1er janvier, alors que jusqu’à ce moment, elle commençait le 1er avril.
                      N’y a-t-il pas meilleur moment pour commencer une année que de la commencer au printemps ?
                      Mais le roi avait décidé autrement.
                      Il voulait que cette année démarre au début de l’hiver, ce qui est plus que contestable.
                      L’hiver n’est-il pas la fin d’un cycle, plutôt que le commencement d’un autre ?
                      Le printemps n’est-il pas au contraire le commencement ?
                      C’est ce que nos anciens contestataires pensaient.
                      Alors, par défi à l’autorité du monarque, ils décidèrent de continuer à s’offrir des cadeaux.
                      A cette époque, la contestation n’était pas de mise, et ils se servirent de l’humour pour affirmer leur refus.
                      Geste courageux, et non violent, qui n’aurait pas déplu au Dalaï Lama, ils décidèrent donc de continuer la tradition, en s’offrant, comme il est de mise, des cadeaux.
                      Mais la défiance face au pouvoir ayant ses limites, ils s’offraient des cadeaux « bidon ».
                      C’était le jour des fous.

                    • armand 1er avril 2009 18:50

                      bonsoir Olivier, ce que vous décrivez c’est un peu notre pays , deux pieds dans la vase et deux dans le béton comme : deux dans la france et deux dans l’omc....


                      • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2009 19:08

                        ARMAND,
                        oui, et çà me fait penser a cette phrase prononcée sur notre pays,
                        la France, c’est un coq, et quand il chante, il est campé généralement sur un tas de fumier, il a donc les deux pieds dans la m....e.


                      • dalat-1945 1er avril 2009 21:32

                        Tout ceci n’était qu’un poisson d’avril bien sûr !


                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2009 07:46

                          Dalat 1945,

                          vous croyez ?!
                          elle est bien bonne celle là !
                          moi j’y ai cru jusqu’au bout...ou presque.


                        • Cyber entrepreneur Cyber entrepreneur 1er avril 2009 21:54

                          Alors là, c’est génial !!!!
                          J’y ai plus que cru...jusqu’au dernier mot
                          Bravo


                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2009 07:48

                            Cyber entrepreneur,

                            merci,
                            j’ai pensé qu’en ces temps de morosité, un sourire en passant ne devait pas faire de mal,
                            à+


                          • Battement d’elle 1er avril 2009 22:31

                            Il parait que notre cher ($) président a déjà posé une option pour racheter l’ascenseur....

                            Toujours sa folie des grandeurs !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2009 07:44

                              battement d’elle

                              voui, il pense peut etre remettre en route l’ascenseur social de cette façon.
                              pas sur qu’il ait tout bien compris.


                            • MR MERLIN Perpleks 1er avril 2009 23:46

                              Dernière information :
                              Face à la menace d’une liquidation pure et simple, SAAb se propose de racheter le métal de la tour Eiffel
                              afin de poursuivre ses activités de construction automobile.
                              (svenska dagbladet de ce jour)


                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2009 07:42

                                Perpleks,

                                moi, j’ai une autre info, d’une source digne de foi,
                                ils auraient décidé de remonter des logements sociaux avec les traverses de la tour...
                                histoire de tenir les promesse de Boutin ?


                              • La Luciole 2 avril 2009 08:11

                                Elle est vraiment trop bonne votre blague !!! Quel génie de l’humour !.. smiley

                                En bon défenseur de l’environnement, vous auriez pu nous la faire en chocolat avec menace de fondre à cause du réchauffement climatique.... smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès