• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Et si la Savoie redevenait italienne ?!

Et si la Savoie redevenait italienne ?!

Ce n’est pas un poisson d’avril !
Des circonstances juridiques pourraient permettre à la Savoie, à la Haute Savoie et à Nice de quitter le giron français.
 
La Savoie pourrait en effet se retrouver rattachée à l’Italie, ou même à la Suisse, suivant le traité du 12 aout 1815, appelé traité de Vienne. lien
La Ligue Savoisienne créée en 1980 par Jean de Pingon prônait une Savoie indépendante.
Aujourd’hui, avec la mondialisation, et l’Europe qui s’élargit chaque année un peu plus, un tel scénario ne parait pas vraiment crédible.
Pourtant, à la lumière du projet gouvernemental qui prévoit de faire fusionner la Haute Savoie, et la Savoie, la ligue Savoisienne vient de se retrouver dopée dans sa volonté d’indépendance savoyarde. lien
Pour bien mesurer ce risque, il faut se plonger dans le passé.
Un passé pas si éloigné, puisqu’en 1947 il est probable qu’une erreur juridique ait été commise et elle est aujourd’hui toujours d’actualité.
Ce qui revient à dire que la Savoie et Nice ne sont plus françaises depuis 1947.
Comme l’explique très bien Jean de Pingon, le leader de la fronde indépendantiste : «  après la deuxième guerre mondiale, un traité de paix signé avec l’Italie, prévoyait que tous les traités conclus avant le conflit entre les alliés et l’Italie devaient être enregistrés au secrétariat des nations unies afin d’être maintenus ou remis en vigueur.
Or la France avait six mois, à partir du 10 février 1947, pour le faire ; mais ça n’a pas été le cas  » 
Jean de Pingon a en sa possession une attestation signée du chef de la section des traités de l’ONU.
Ce courrier, confirme un précédent courrier, jamais diffusé, daté de 2002, établi pas le conservateur en chef du patrimoine du ministère français des affaires étrangères.
Ce qui signifie en fait que, la France n’ayant pas fait réenregistrer le traité d’annexion, la Savoie (et Haute Savoie) et Nice ne sont plus françaises depuis la fin de la dernière guerre !
C’est un journaliste de la « Vie Nouvelle », Michel Levy, qui, le 28 mars 2010 a levé le lièvre. lien
Jean de Pingon ajoute :
« La question n’est pas de savoir s’il y a prescription ou pas (…) c’est l’image d’un automobiliste roulant sans permis de conduire : Il ne s’agit pas de savoir s’il roule sans permis de conduire (ou pas). La situation est « ubuesque » c’est vrai, mais le fait est que le traité d’annexion de la Savoie et de Nice par la France est abrogé depuis 1947  ».
Du coup, monsieur de Pingon vient d’écrire aux chefs d’états qui ont signé le traité de paix de 1947 (USA, Grande Bretagne, Inde, Grèce, Chine, Belgique, Canada, Brésil…).
Il réclame la mise en place d’un référendum sous la houlette de l’ONU, puisque comme l’explique le leader savoisien, la France ne respectant plus le droit international se met dans l’impossibilité d’organiser un tel référendum.
Il profite de cette opportunité pour montrer du doigt la France, donneuse de leçons en matière de droit de l’homme, et prise en flagrant délit, d’après lui, dans ce domaine.
Si ce référendum aboutit, les savoyards se verraient interrogés sur l’opportunité d’un rattachement à l’Italie, ou à la pérennisation de la situation actuelle.
Çà pourrait prêter à sourire, si l’on ne savait pas qu’en avril 2009 un référendum a été organisé donnant 40,2% pour une Savoie indépendante, 14,1% pour un rattachement à la Suisse, et 1,3% pour un rattachement à l’Italie.
Ils n’étaient que 15,3% à demander le maintien de la situation actuelle. lien
Si ce référendum aboutissait et qu’il confirme celui d’avril 2009, voici la carte de ce que deviendrait la Savoie.
Joel Ducros, candidat de la ligue savoisienne en 2008 avait obtenu 10,2% des voix, et il vient de porter l’affaire sur le terrain juridique. lien
Il a missionné l’avocat savoyard Fabrice Bonnard afin de faire triompher l’indépendance savoyarde. lien
Sur le site des indépendantistes, on peut lire leur argumentaire très clair :
« Nice et la Savoie bénéficient de statuts juridiques particuliers qui ne sont pas respectés par les institutions républicaines françaises, puisque la république française n’a pas notifié le traité comme il était convenu, et qu’en conséquence l’abrogation du dit traité est donc effective depuis 1947 ». lien
Le scénario ubuesque d’un retour à l’indépendance savoyarde est donc tout à fait crédible même si certains le jugent farfelu.
 
Car comme disait mon vieil ami africain :
« Ce qui est écrit sur le front, la main ne peut l’effacer ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

242 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 09:58

    on peut aussi rattacher les chtis aux wallons qui se sépareraient des flamands !  smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 10:01

      Au Chat,
      bien sur, ce serait l’occasion pour eux de régler définitivement leur problème avec les flamands,
      et ce serait une mauvaise affaire pour Sarkozy !
       smiley


    • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 10:08

      pas certain , des gens qui votent FN à 24,5 % dans le Pas de Calais ou à gauche , et où l’UMP est inexistant , sûr que ça serait bon pour le gnome de se séparer des chtis ! smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 10:11

      au Chat,
      mais alors, allons plus loin, puisque toutes les régions (sauf une) sont hostiles à sarko, il serait peut être content de s’en débarrasser,
      il resterait le patron de l’Élysée, et de l’Alsace,
      avec une seule région à gérer, il s’en sortirait peut-être ?
      et encore, c’est pas sur.
       smiley


    • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 10:25

      heureusement à Neuilly , l’UMP a fait 83% ! peut être a t il eu la voix du petit facteur ? smiley


    • King Al Batar King Al Batar 30 mars 2010 10:27

      Ben il faudrait modifier le championnat de france de foot, et integrer des équipes de Wallonie, comme le standart de Liege....

      Moi j’aime bien les Belges, qu’ils deviennent francais s’ils le veulent, ca me dérange pas.

      Par contre, on ne cède pas la Savoie ! Vous imaginez la fonduie savoyarde devenir un plat traditionel Italien..... Pas possible !


    • ZEN ZEN 30 mars 2010 10:29

      Pas question !, le Chat
      Vive l’indépendance de l’Artois ! smiley
      FIA (Front pour l’ Indépendance de l’Artois)


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 10:30

      Au Chat,
      c’est vrai, des fois on est tenté de se dire qu’il aurait mieux fait de rester maire de Neuilly,
      çà nous aurait fait des vacances.
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 10:32

      King,
      évidemment,
      ou alors les Savoies rattachées à la Suisse,
      comme çà on pourrait faire enfin la comparaison entre la fondue suisse, et la fondue savoyarde,
      la fondue suisse se fait avec 7 fromages différents, alors que la savoyarde n’en utilise que trois,
      perso, j’aime autant l’une que l’autre...
       smiley


    • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 10:34

      @ king al batar

      t’as raison , pas question de leur laisser l’apremont , le vin des abymes , la mondeuse , le gamay de savoie , non mais !  smiley


    • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 10:38

      salut Zen ,
      L’Artois ,le Boulonnais , le Calaisis , le Hinault , une partie de la picardie , tant que la future langue nationale reste le picard ou chti ! ,-) vive notre futur pays !


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 10:39

      Zen,
      çà va peut être réveiller des velléités d’indépendances chez les Basques ?
       smiley


    • Goldored 30 mars 2010 11:04

      "heureusement à Neuilly , l’UMP a fait 83% ! peut être a t il eu la voix du petit facteur ? "
      Il habite dans le 18e arr. de Paris. Pas à Neuilly.


    • xa 30 mars 2010 14:37

      « alors les Savoies rattachées à la Suisse, »

      Euh ... vu le nombre de fois où on s’est tapé dessus avec le Canton de Genève ... y compris récemment (même si maintenant, on s’envoie des invectives nationalistes, et non des flèches et des coup s de masse d’arme).

      "comme çà on pourrait faire enfin la comparaison entre la fondue suisse, et la fondue savoyarde,« 
      Et la franccomtoise, alors ?

       »la fondue suisse se fait avec 7 fromages différents« 
      Ca dépend. Gruyère suisse + vacherin, à 50/50 sont la recette traditionnelle ... selon les fribourgeois. Dans d’autres cantons, on trouve d’autres recettes »traditionnelles".

      Savoir laquelle est la bonne, la réelle, la première .............

      les débats vaudois/fribourgeois/neuchatelois sur la meilleure qualité de la fondue servie à Lausanne, à Bulle (en gruyère), à Fribourg, ou à Neuchatel (pour restant entre francophone, et encore, j’ai snobé les jurassiens, mais je n’en connais pas), et sur l’antériorité de leur recette ....


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 14:48

      xa,
      bien sur, les savoyards et la Suisse, c’est pas une grande camaraderie,
      mais il n’y a pas si longtemps, Allemagne et France non plus,
      alors tout peu changer, non ?
      la fondue suisse, pour l’avoir pratiquée pendant de nombreuses années a bien 7 fromages,
      gruyère doux, gruyère salé, emmenthal doux, et salé, vacherin vaudois, et fribourgeois, et puis un peu de comté pour le fun,
      mais si des lecteurs ont d’autres infos, je suis intéressé.
       smiley


    • xa 30 mars 2010 15:05

      La fondue suisse, je la pratique depuis ma naissance (enfin, sans doute depuis mes 2 ans seulement). Ca fait une paye.

      A Vaud, elle est composée exclusivement de Gruyère.
      A Fribourg, uniquement de vacherin.
      A Bulle en Gruyère (canton de Fribourg), elle est mixte (50/50).

      Dans le valais, vous allez être étonné, la fondue se fait à partir ... de fromage à raclette !

      Je vous jure, les histoires de fondue, ici, c’est du même ordre que les débats sur la bière en Alsace, en Belgique ou en Allemagne.

      Ma grand mère fribourgeoise, si elle était encore de ce monde, voudrait vous étrangler d’avoir pû émettre l’idée de mettre un Mont d’Or de ces ignobles vaudois dans une magnifique fondue vacherin / gruyère :)


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 19:05

      xa,
      et pourtant, je vous assure qu’une fondue finie au vacherin est d’une légèreté et d’un parfum magnifiques,
      la difficulté est d’amener tous les fromages à la même fluidité en même temps, et pour cela il faut couper le vacherin en morceaux plus gros.
      dommage que votre grand mère ne puisse en faire l’expérience,
      ceci dit, il est vrai que les recettes de fondues sont aussi nombreuses que les cantons suisses,
      ce qui n’est pas rien.
       smiley


    • xa 30 mars 2010 21:19

      Je vous rassure, elle connaissait ... mais au vacherin fribourgeois, pas au Mont d’Or (impossible de la réconcilier avec les vaudois, elle se retourne probablement dans sa tombe de savoir que je travaille dans ce canton honni).


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 21:40

      tout « peut » changer, bien sur,
      et non pas tout peu changer, ce qui change tout
      oups
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 22:55

      xa,
      bien sur, pas le Mont d’or, (je ne l’ai jamais évoqué)
      ce qui ne m’a pas empeché de tenter l’expérience il y a peu,
      une fondue au comté d’appellation d’origine, bien sur (avec les clochettes vertes)
      en choisissant un comté d’hiver (et non pas d’été) bien meilleur puisque fait avec le lait de vaches paissant en liberté, et non pas nourries de foin en étable,
      et un vacherin mont d’or
      çà vaut la peine de tester le résultat,
      bien sur, c’est un peu comme faire une daube avec un grand bordeaux,
      mais au fond, rien ne nous en empêche,
      et tant pis si je suis sorti du sujet.
       smiley


    • Salsabil 30 mars 2010 23:13

      Rhâââ ! Bord... de N.. de Di.. !!!!

      Une fondue savoyarde, si ça se veut être vraiment bon et gouteux, c’est 100% Beaufort de chez la producteur, un verre de cuisine de vin blanc de Savoie par personne, une larme de kirsh (si on a, c’est bien) et une pincée de muscade.
      Et du bon pain de miche bien sec pour tremper dedans !!!

      Voilà !


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 23:18

      Salsabil,
      ne vous énervez pas, vous allez vous faire du mal
      bien sur le Beaufort est un fromage étonnant et de grande qualité,
      mais je connais dans la région de Yenne une laiterie qui fait du Bio, et un fromage si onctueux et fragile que tous les Beauforts de France et les comtés du Jura peuvent aller se rhabiller,
      ceci dit, une fondue au Beaufort est quand même un grand moment,
      pour le Kirsch, je passe mon tour, je lui préfère une eau de vie de griottes,
      mais bon, on va pas chipoter.
       smiley


    • xa 31 mars 2010 09:46

      « bien sur, pas le Mont d’or »

      Vous avez pourtant bien parlé de vacherin vaudois ... donc de Mont d’Or ! Donc vous l’avez bien évoqué.


    • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2010 09:52

      xa,
      sauf que vous oubliez qu’il y a deux vacherins mont d’or,
      l’un est suisse,
      l’autre est français,
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mont-d%27or

      c’est un produit du Jura, produit d’appellation contrôlée, et c’est celui la que j’évoquais,
      d’ou la confusion que vous avez fait,


    • xa 31 mars 2010 10:55

      « sauf que vous oubliez qu’il y a deux vacherins mont d’or »

      Je ne connaissais pas le Mont d’Or français.

      Reste que le vacherin vaudois (le second), est le Mont d’Or suisse, fromage à pate molle, légèrement liquide lorsque conservé normalement (ie : à température ambiante, le froid étant néfaste à sa texture et à ses qualités gustatives), vendu dans sa boite en bois, de 10 à 32 cm de diamètre.

      A Charbonnières, une spécialité est de le passé au four, réhaussé d’une pointe d’alcool (de type vermouth, comme dans le bertou), puis on le mange « comme une fondue », mais en plongeant des petites pommes de terre, et non du pain.

      Selon la « légende », la fondue fribourgeoise (pur vacherin fribougeois) remonte au 13ème siècle, bien avant l’apparition du comté, ce qui disqualifierait la recette 7 fromages du titre de traditionnelle puisque plus récente.

      Mais on est dans les légendes de mes deux pays :)


    • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2010 13:34

      et bien voila une preuve de l’évidente importance du réseau,
      la vacherin mont d’or français est une petite merveille, et de plus protégé par une appelation,
      je vous invite à acheter les deux et à faire une comparaison,
      merci pour les recettes que vous nous invitez à découvrir,
      je n’aurais jamais imaginé qu’un sujet sur l’indépendance éventuelle des Savoies nous emmenerait si loin,
       smiley


    • Alceste 9 septembre 12:38

      @olivier cabanel

      Bonjour, j’arrive 7ans trop tard pour cette discussion mais le titre de votre article est inexact. La savoie ne peut pas REdevenir italienne dans la mesure ou elle n’a jamais ete italienne. L’italie existe depuis 1860, justement l’année ou la savoie est devenue francaise (ainsi que nice). Anterieurement l’italie n’existait pas dnc la savoie n’a jamais pu etre italienne. Amicalement...


    • Fergus Fergus 30 mars 2010 11:07

      Salut, Olivier.

      Amusant, cet embrouillamini juridique !

      Pour être franc, cela m’ennuierait que la France perde la Savoie pour ses montagnes. Quant au comté de Nice, je ne le regretterais pas trop, eu égard à sa composition sociologique et à ses choix politiques.

      Cela dit quid des territoires rattachés après la guerre comme la vallée de Tende ou la Vallée étroite à laquelle j’ai consacré un article il y a quelques mois (Bienvenue dans la Vallée Étroite !)  ?

      Bonne journée.


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 11:37

        Fergus,
        j’ai lu avec plaisir l’article sur la Vallée étroite, çà donne vraiment envie d’y aller faire un tour, et de plonger une tête dans ce magnifique lac,

        au sujet de Nice, çà serait pas une très grosse perte pour la France, à voir les scandales qui s’y ajoutent :
        http://larmeemexicaine.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/20/estrosi-les-affaires-m-en-parlez-pas-mon-bon-monsieur.html
        Estrosi a décidément la main lourde.
        et sous les tables y a de vilains trafics qui semblent s’y développer.
         smiley


      • italiasempre 30 mars 2010 13:05

        Tiens, Fergus fait de l’amalgame aujourd’hui. 

        Et Cabanel n’y trouve rien à redire.
        Mais il s’agit de Nice et des niçois qui, comme chacun le sait, ne sont pas une minorité ostracisée. 
        Alors ce n’est pas grave.     

      • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 13:26

        chère italia,
        je ne suis pas surpris de vous retrouver sur ce fil,
        mais à tout prendre, l’histoire de la corruption à Nice est une si vieille histoire,
        et qui reste malgré tout d’actualité,
        http://www.suite-noire.com/medias/20090811_131220.pdf
        Estrosi, lorsqu’il se déplace, traîne semble-il quelques casseroles ?
        alors, soyons généreux, donnons leur l’indépendance,
        non ?
         smiley


      • King Al Batar King Al Batar 30 mars 2010 13:27

        Attedez vous pouvez pas dire ca à Nice y a l’OCN.

        Y a plein de bons joueurs, et ce n’est pas sisyphe qui me contrdira. Moi j’adore Loic Remy. Y a aussi Anthony Modeste qui doit revenir.

        Y a pas moyens les crocos restent en France ! S’agrandir avec les Wallon oui !
        Perdre une partie de nos Sudistes, avec leur accent à la con non !


      • Fergus Fergus 30 mars 2010 13:29

        Bonjour, Italiasempre.

        Quand j’écris concernant NIce « je ne le regretterais pas trop », il faut lire très exactement ce qui est littéralement écrit, à savoir que le regretterais, sans doute, mais certes pas autant que d’autres parties du territoire auxquelles je suis plus attaché.

        Cela dit, la ville de NIce est très jolie, et elle est très proche du fabuleux Mercantour qui me tient beaucoup à coeur. Dommage (d’où ma petite et taquine réserve) que cette ville ait été si souvent l’objet de magouilles politiques et que les électeurs ou sympathisants du FN y soient aussi nombreux.


      • italiasempre 30 mars 2010 13:32

        Cher Oli, 

        ne noyez pas le poisson. 

      • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 13:35

        Italia,
        je vous assure, et j’insiste lourdement,
        ce n’est pas un poisson d’avril
        d’ailleurs l’ouverture de la peche, (dans ce cas la) est dans deux jours,
        et je ne me permettrais pas de bousculer les traditions.
        vous me connaissez ?!
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 mars 2010 14:03

        King,
        mais aujourd’hui le foot, c’est juste une question de « pognon »,
        rien n’empêcherait un club de racheter les joueurs niçois qu’ils convoiterait éventuellement,
        c’est vrai qu’en matière de business-sport, je suis un peu largué...
         smiley


      • Fergus Fergus 30 mars 2010 16:13

        @ Olivier et Albatar.

        Il n’y a pas plus d’équipe de NIce que de Marseille, Lyon ou Paris, mais des conglomérats de mercenaires qui joueraient aussi bien sous les couleurs du FC Pampers ou du Stade Fleury-Michon pour peu que cela paye autant !

        C’est d’ailleurs ce qui nous pend au nez dans un avenir proche !!!


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 mars 2010 23:13

        Italia Cara,

         smiley
        Perfettamente.


      • italiasempre 31 mars 2010 00:53

        Salut Cosmic smiley

        T’as vu ça ? Franchement, c’est à mourir de rire, hein ? smiley

      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 31 mars 2010 00:59

        Hey Carissima,

        Ridere o piangere e encora viver tra i morti (pardonne mes fautes).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires