• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Fanatisme et intolérance : la persécution des chats

Fanatisme et intolérance : la persécution des chats

A l’heure où certains légifèrent sur le génocide arménien et la shoah, demain sur les crimes de Pol Pot et les massacres du Rwanda, il est bon de rappeler la bêtise sans limites dont est capable l’être humain et je vais vous narrer succinctement cet épisode peu glorieux du temps où le chat était devenu l’ennemi. Pour tous ceux qui se moquent des fatwas lancées par quelques mollahs arriérés, il n’est pas inutile de se remémorer qu’avant le siècle des lumières, notre Europe était loin de briller par son esprit de tolérance. Alors que l’on installe des caméras numériques à tous les coins de rue, que l’on fiche les individus, quand j’entends parler ordre juste et tolérance zéro, j’ai déjà le poil qui se hérisse...

Que s’est-il donc passé ? Comment le chat , animal sacré en Egypte, introduit en Italie puis répandu à travers toute l’Europe, est-il devenu la créature du diable ? On a le cœur serré quand on relit les documents traitant des souffrances endurées par ces pauvres bêtes et on ne peut s’empêcher d’avoir honte de la cruauté déployée par le clergé et les autorités civiles pour éradiquer la gent féline.

Petit rappel historique, si le Moyen Age évoque pour beaucoup des années noires, la Renaissance, à part sur le plan artistique, c’est surtout les guerres de religion, l’inquisition, les procès en sorcellerie, les famines et les épidémies.

L’Eglise va jouer un rôle déterminant en vouant une haine froide et implacable aux chats en cette époque obscurantiste. D’Allemagne arrivent des rumeurs, d’effroyables orgies sont présidées par des sorcières déguisées en chats noirs ; c’est le culte de Freya qui honore la fécondité tout en favorisant les plus vils instincts.

C’en est trop pour l’inquisition qui condamne les pratiques de sorcellerie et pratique à tour de bras les autodafés ; la chasse aux sorcières est lancée en même temps que celle aux chats, soupçonnés d’être les suppôts de Satan et donc voués aux flammes.

Le chat noir est devenu la monture des sorcières qui se rendent au Sabbat. Les puissants d’alors ont trouvé le bouc émissaire idéal que l’on peut accuser de tous les crimes, afin de faire oublier leurs propres forfaits.

Le pape Grégoire en 1232 associe les chats noirs au diable. En 1484, le pape Innocent VIII conduit la répression en poursuivant les amis des chats et en les accusant de connivence avec le diable .On craint alors les minous à la sombre fourrure dont les yeux étincellent dans la nuit et dont les miaulements pendant les périodes de chaleur glacent le sang des esprits faibles .En France, en Allemagne, en Flandres, des prétendues sorcières finissent par avouer sous la torture qu’elles ont pris la forme de chats pour accomplir leurs méfaits.

Les bûchers se dressent dans toute l’Europe. A Ypres, en Flandres, on jette les chats vivants depuis la tour du château, puis du haut du beffroi pendant la seconde semaine du carême, suite à la décision du comte selon laquelle, même dans la ville où son ancêtre Baudoin III inaugura en 962 le mercredi des chats, ces animaux étaient devenus indésirables .Je conseille d’aller visiter le château des comtes de Flandres à Gand où une immense salle de torture fort bien équipée rappelle le sort réservé jadis aux amis des chats.

Dans le Schleswig Holstein se déroulait pareille cérémonie et un chat personnifiant Judas était jeté de la tour des églises.

Le jour de la saint Jean, on dresse d’immenses bûchers où l’on jette des sacs renfermant une ou deux douzaines de chats vivants et, devant des centaines de spectateurs hilares, les pauvres bêtes rôtissent en poussant d’horribles hurlements. Les rois de France, le clergé et les autorités civiles honorent de leur présence ces tristes cérémonies. Dans d’autres contrées, comme en Flandres et en Westphalie, les chats sont jetés vivants dans des chaudrons d’eau bouillante.

En 1545, le roi Philippe II d’Espagne en visite à Bruxelles se réjouit à la vue d’un orgue dont les claviers étaient reliés par des cordes aux queues de chats, et les cris douloureux des pauvres matous rendaient une musique bizarre, mais qui satisfaisait grandement ces gens cruels.

Pas de B.B pour défendre les félins à cette époque, elle aurait été accusée de sorcellerie. De nombreuses femmes ont été condamnées au supplice rien que pour avoir hébergé ou nourri un chat. En Allemagne, en Angleterre et jusqu’aux Amériques, la même folie destructrice s’abat sur les pauvres minets.

Même un peu plus tard, en 1747, l’archevêque de Cologne ordonna que tout chat eût les oreilles coupées, car on croyait alors que l’ablation des oreilles rendait les chats ainsi mutilés inaptes aux sabbats.Que croyez-vous qu’il arriva ? les rats se mirent à proliférer et à transmettre des maladies, et tout le monde connaît la légende du joueur de flûte de Hammeln qui en découle.

Heureusement, quelques personnes furent plus lucides en ces heures noires, surtout en France.

Le ministre Colbert tout d’abord exigea que tout navire eût à son bord un minimum de deux chats mâles pour contrer les rats. Avec Louis XV le bien aimé (et aussi des matous), les persécutions s’estompèrent, notre bon roi étant passionné par les chats angoras blancs. Enfin, avec Louis Pasteur et la découverte de la relation entre l’hygiène et les maladies microbiennes, le chat qui passe son temps à faire sa toilette devint une référence.

Le chat solitaire et fréquentant peu les autres espèces n’est pas un vecteur efficace pour les maladies.

On se passionne de nouveau pour le chat, qui retrouve sa place auprès des sculpteurs, des peintres et des écrivains. Même à Ypres, un bouffon lance désormais des chats en peluche à la kattefeest le deuxième dimanche de mai, ce qui est quand même plus sympathique .Ma famille est originaire de la frontière avec la Belgique, à 20km d’Ypres, et c’est pourquoi j’en parle volontiers.

Les chats sont redevenus des animaux choyés et estimés, quoique l’épisode de la grippe aviaire devrait inciter à la prudence. En Allemagne, comme par hasard, certains avaient déjà pointé un doigt inquisiteur sur le pauvre minet en l’accusant de transmettre la maladie, d’autres en France voulaient restreindre sa liberté de mouvement. Habitude, quand tu nous tiens...

Je ne veux pas courroucer certains en comparant cet épisode aux génocides humains, mais comme dit le proverbe : « Qui n’aime pas les bêtes n’aime pas les gens ».

Je ne saurais dire combien de dizaines de milliers de greffiers ont péri du XVe au XIXe siècle durant les persécutions ; beaucoup trop sans aucun doute.

Je ne demande pas que l’on nomme un jour pour rendre hommage aux minets martyrs ( remarquez la mi-août aurait été de bon aloi ) , ni que Benoit XIV fasse acte de repentance pour les crimes de l’Eglise envers les chats.

Je souhaite juste que l’on se souvienne de cet épisode tragique qui nous prouve jusqu’où peut mener la folie des hommes et que cela nous rende plus modestes quant à nos prétentions à vouloir donner des leçons de morale à la terre entière. L’affaire récente des caricatures du prophète n’est que l’un des nombreux avatars de l’homo sapiens sapiens, l’Histoire un éternel recommencement dans le temps et dans l’espace.

Documents joints à cet article

Fanatisme et intolérance : la persécution des chats Fanatisme et intolérance : la persécution des chats Fanatisme et intolérance : la persécution des chats

Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (134 votes)




Réagissez à l'article

178 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 16 janvier 2007 11:41

    A ce point ! j’ignorais ce niveau d’atrocités. La recherche contre la bêtise doit etre la priorité de demain. Isoler l’ADN de la bêtise.

    Symphatie pour les corbeaux et Mick Jagger.

    Merci pour cette page d’histoire.


    • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 11:52

      merci Gasty

      comme j’ai dit à Marsu , c’est Brian Setzer notre Jimmy Hendrix à nous les cats !


    • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 13:24

      lettreLe chat intervint peu dans la Bible. Il faut se rappeler que la Bible fut écrite à l’époque où le chat était adoré en Égypte, d’où son peu d’intérêt pour notre félin. Toutefois, certaines légendes racontent qu’il aurait eu à jouer un rôle au paradis. L’une d’elle est d’ailleurs assez farfelue... Il paraît qu’Adam, se sentant seul, demanda à Dieu un compagnon. Dieu créa alors le chat pour lui tenir compagnie... de sorte qu’en regardant le chat l’homme se souvienne qu’il existe un être qui lui est supérieur !

      Et Dieu créa le monde...

      Susan Herbert, Cats in Western Art Gravure

      lettreLes mulsulmans font naître le chat à bord de l’arche de Noé. Cette légende raconte que Satan aurait créé les souris et les rats pour grignoter la coque de l’arche afin d’anéantir le monde. Pour contrer au péril des rongeurs, Noé, avec l’aide de Dieu, intervint. Il frappa trois fois le museau du lion qui, en éternuant, produisit deux chats. L’arche et le monde furent ainsi sauvés !

      Noé frappe le museau du lion Et voilà les chats...

      lettreUne autre histoire à propos de l’arche de Noé a donné naissance à la légende du chat Manx. Noé s’empressant de faire entrer les animaux dans l’arche ferma la cale et laissa tomber la trappe qui coupa le queue du chat retardataire.

      lettreLes anciens Grecs possèdent eux aussi leur histoire sur la création du chat. Selon leur légende, Appolon, afin d’effrayer sa soeur Artémis, créa le lion. Toutefois, Artémis ne fut pas si facilement effrayée et lui répliqua en créant le chat. Or Artémis personnifiait la Lune. Pour cette raison, les Grecs disaient que la Lune avait accouché d’un chat. Cette allusion à la lune est d’ailleurs omniprésente dans les légendes de plusieurs peuples puisque la création du chat est généralement liée aux astres du jour. Cette dualité soleil et lune rejoint d’ailleurs la dualité occidentale du bien et du mal.

      Chat et Lune, Johanna Pieterman

      Gravure orientale

      lettreUne légende vietnamienne raconte que l’Empereur du Ciel transforma son meilleur soldat en chat pour débarrasser la terre des rongeurs. Ce rôle de dératiseur, nous le retrouvons également dans une légende du Tibet, où un lama, envahi par une armée de souris, fut exaucé dans des prière le jour où le ciel lui envoya un chat.

      Légende féériqueFée espiègleMichèle Cabana

      Il était une fois une jeune fée espiègle qui, voulant s’amuser aux dépens des hommes, s’ingénia à créer l’ivraie et l’introduisit dans les champs de blé. Ses aînées furieuses, lui enleva ses pouvoirs à l’exception d’un seul dont elle devait se servir pour apporter à l’homme un bienfait. La petit fée, passa des jours à réfléchir. Un beau matin, assise au pied d’un arbre, elle observa un oiseau qui sautillait de branche en branche et s’émerveilla de son agilité. Puis, elle croisa une rose, et fut fascinée par sa grande beauté. Et du coup, l’idée lui vint ! Cueillant la rose et la tenant d’une main, elle souhaita qu’une créature aussi agile que l’oiseau et aussi belle et gracieuse que la rose fut donnée à l’homme.... et un chat apparût ! N’est-ce pas que « tout comme les roses, le chat ne griffe que ceux qui ne savent le prendre ».

      Chaton et roses

      lettreUne autre légende tente d’expliquer l’origine du ronronnement. En fait, le bruit du « ronron » est souvent comparé à celui du rouet d’où cette très jolie légende.

      Princesse

      L’origine légendaire du ronron

      Une princesse fut, un jour, condamnée, pour sauver son amant, à une tâche surhumaine : filer dix milles écheveaux de lin en trente jours. Elle demanda alors à ses trois chats de l’aider. Ceux-ci se mirent à l’ouvrage. Travaillant sans relâche, ils achevèrent cette tâche dans les délais. Pour les récompenser, la princesse, qui était aussi une fée, leur donna la faculté d’imiter le bruit du rouet qu’ils avaient manié si efficacement. C’est depuis lors que les chats ronronnent ! que vivent les chats,n’oublions pas que celui-ci fût importé en masse au moyen -age pour lutter contre la pest et donc les rats infectés,nous lui devons une fière chandelle ! et c’est comme ça qu’on le remercie ,l’hommanidé est un ingrat !  smiley


    • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 13:36

      touches pas à mon « cat » ,je suis un inconditionnel des chats ,j’en ai 5 ,donc famille nombreuse sans alloc,ils valent bien mieux que nous ,primates primaires .....ce sont des êtres fragiles , sensibles ,surtout très intelligents et pleins d’humour et libres....


    • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 11:54

      bonjour ami belge ,

      et dire que certains osent parler d’une vie de chien ! smiley


    • parkway (---.---.18.161) 16 janvier 2007 16:40

      et alors, on ne parle donc pas du génocide iranien ? et le shah d’IRAN ? c’est pour les chiens ?


    • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 16:47

      je ne veux pas être censuré, parkway , les shahs persans , ce sont des chats à poil !


    • Bill Bill 16 janvier 2007 11:47

      Tu m’en apprends des choses ! Je vais me renseigner sur tout ça !

      Bien à toi mon doux félin !

      Bill


      • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 11:57

        buenos dias amigo

        si Marsu vient sur ce fil , je suis sur qu’il nous trouvera quelques liens sympas .

        EL GATO


      • Bill Bill 16 janvier 2007 12:12

        Dis moi mon doux félins, t’es tu déjà rendu à Istambul ?

        Beaucoup de chat là-bas, partout dans les rues !

        Le café Pierre Loti dommine tout Istambul, tu peux y prendre un café (Turc c’est mieux, là-bas le reste c’est du jus de chaussettes !) en regardant le soleil se coucher sur toute la corne d’or en caressant un des nombreux matous au son du muezzin !

        Vraiment beaucoup de chats là-bas, et pas des chats de salon ! Des vrais matous qui roulent leurs bosses !

        Bien à toi !

        Bill


      • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 13:06

        un peu que j’ai roulé ma bosse , de la corne d’or à topkapi ,de la mosquée bleue à ste sophie... C’est en stop , une vraie road movie ,que j’y suis allé quand j’étais étudiant .

        J’aime aussi les nombreux chats grecs qui rodent autour des petites tables carrées et bancales et qui donnent un charme certain aux terrasses helleniques smiley


      • Jade Jade 17 janvier 2007 10:13

        @ Bill : sais tu que le chat est reconnu comme un animal noble et porte-bonheur dans l’islam ? c’est peut-être pour cela qu’il y en a autant à Istanbul


      • Bill Bill 17 janvier 2007 10:44

        Bonjour Jade,

        Non je ne savais pas... Mais ils sont très bien traités là-bas ! Il y aussi une chose que j’ai trouvé formidable, c’est que les restaurants donnent aux « clochards » du coin ce qui leur restent de nourriture à la fin de la journée.

        Bien à toi mon Jade !

        Bill


      • Nono (---.---.135.121) 16 janvier 2007 12:04

        @ Le Chat,

        Très bel article, Le Chat ! Il m’a appris des choses que j’ignorais sur cette « cruauté »...

        Après ce bref historique sur les chats, à l’usage de l’humain, voilà un

        Traité d’humain à l’usages des chats

        ...et une petite histoire de J. Sternberg :

        « Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et, bien entendu, il trouva que c’était bien. Et c’était bien, d’ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire.

        Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l’homme. Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d’esclaves jusqu’à la fin des temps. Au chat, il avait donné l’indolence et la lucidité ; à l’homme il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail.

        L’homme s’en donna à cœur joie. Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l’invention, la production et la consommation intensive. Civilisation qui n’avait en réalité qu’un seul but secret : offrir au chat le confort, le gîte et le couvert.

        C’est dire que l’homme inventa des million d’objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire parallèlement les quelques objets indispensables au bien-être du chat : le radiateur, le coussin, le bol, le plat à sciure, le pêcheur breton, le tapis, la moquette, le panier d’osier, et peut-être aussi la radio puisque les chats aiment la musique.

        Mais, de tout cela, les hommes ne savent rien. A leurs souhaits. Bénis soient-ils. Et ils croient l’être. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes des chats. » (Les esclaves - Jacques Sternberg)

        Bien à vous

        Nono


        • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 12:58

          merci nono pour ton lien ; pour ceux qui ne sont pas convaincus du bohneur engendré par la félinitude , ecoutez aussi le chat de pow wow smiley


        • Rocla (---.---.122.209) 16 janvier 2007 12:09

          Ils méritent un châtiment .

          Rocla


          • GRL (---.---.91.38) 16 janvier 2007 12:27

            oui Rocla , mais quelle bande de chafouins !


          • Rochat (---.---.122.209) 16 janvier 2007 12:40

            Chapeau GRL,

            A bon chat bon rat .

            Rochat


          • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 13:10

            c’est certain Rocla , un chat -timent !

            je conseille le chat à neuf queues smiley


          • Nono (---.---.135.121) 16 janvier 2007 13:18

            Chez les chats, l’avenir appartient à celui qui se lèche tôt.


          • Nono (---.---.135.121) 16 janvier 2007 13:22

            Marie Corelli (Romancière anglaise) disait :

            « Je n’ai pas besoin de me marier. J’ai trois animaux à la maison qui remplissent le même rôle qu’un mari : Un chien qui grogne le matin, un perroquet qui jure tout l’après midi et un chat qui rentre tard la nuit pour me faire des câlins. »

             smiley


          • (---.---.20.68) 16 janvier 2007 18:19

            in diro que Ch’cat y’est din l’horloch’


          • LE CHAT LE CHAT 17 janvier 2007 11:31

            m’voisine elle a appelé sa fille j’ai six cats , alors j’ai appelé min tiot j’ai tro tiens !

            à l’avarvoyure min tiot biloute !

            eul cat d’Calais


          • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 13:39

            fouettons ce chien galleux comme il le mérite....lol.... smiley


          • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 13:52

            et le chien était bien monté je crois ....lol.... smiley


          • maxim maxim 16 janvier 2007 12:38

            quelle connerie...en etre toujours à la persecution des chats...on retourne au moyen age......

            les chats j’en ai toujours eu, je nourris les chats abandonnés......

            c’est un compagnon formidable.....

            mon commentaire peut paraitre cucul,mais ayant vecu toute ma jeunesse à la campagne,les chats sont pour les fermiers des animaux utiles,et j’en ai gardé le culte.....


            • Gasty Gasty 16 janvier 2007 13:02

              A dire que les fermiers aiment les animaux.....les animaux qui rapporte oui !ça c’est sur.

              Le chat est là pour attraper les souris et le chien au bout de sa laisse de 2,50m tente obstinément d’attraper le facteur au mollet.

              Les fermiers sont de sacrés farceurs.


            • Gasty Gasty 16 janvier 2007 13:05

              Le chat lui attrape surtout les coups de pied au c.. du fermier.


            • Gasty Gasty 17 janvier 2007 22:25

              Euh ! excusez mais je dormais ! vous en etes où là ???

              ET QUI C’EST QU’A BOUFFE TOUTES MES CROQUETTES....... !??!,


            • Kerri (---.---.5.224) 16 janvier 2007 12:48

              bonjour

              je crois que Benoit XVI ne peut pas faire acte de repentance pour ça comme pour le reste des exactions commisent par l’église : En effet tout comme lui, ses prédécesseurs étaient guidés par Dieu, or Dieu ne peut pas se tromper smiley


              • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 13:24

                pour la peine ,je ferai du boogie woogie avant ma prière du soir ! na ! smiley


              • Rocla (---.---.122.209) 16 janvier 2007 13:30

                Dieu est pourtant venu parminou .

                Rocla


              • Nono (---.---.135.121) 16 janvier 2007 14:02

                Et nous sommes venus par la « chatte », qu’elle soit louée.


              • (---.---.20.68) 16 janvier 2007 18:21

                Pourquoi pas du chat chat chat ?


              • Seb (---.---.119.31) 16 janvier 2007 12:59

                Vivement que les machines éliminent les hommes, y’en a marre de l’espèce humaine


                • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 13:25

                  et qui va me donner mes croquettes alors ? smiley


                • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 13:55

                  des croquettes ? mes chats y z’aiment pas ,ils préfèrent le thon.....et la soupe !!!! smiley


                • Grouik (---.---.72.26) 16 janvier 2007 13:28

                  Comment peut-on ne pas trouver sympatique un animal qui dort 18h par jour ?

                  Si je pouvais faire pareil smiley

                  Sinon je trouve l’article « rafraîchissant » au milieu de tous les sujets politiques.


                  • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 13:38

                    ben oui grouik , y’a pas qu’eux dans la vie ! smiley

                    j’en profite pour remercier tous les lecteurs et commentateurs félins qui viennent ici jouer avec ma ficelle ,on pourra pas dire qu’il n’y avait pas un chat ! smiley


                  • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 13:57

                    si Sarko pouvait dormir 18 heures par jour ,il nous foutrait la paix ce chien enragé.....lol..... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès