• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Femme aveuglée à l’acide en Iran : son agresseur subira le même (...)

Femme aveuglée à l’acide en Iran : son agresseur subira le même sort

 

"Un Iranien qui avait rendu sa victime aveugle en lui jetant du vitriol au visage a été condamné à la cécité par une cour de Téhéran.

Les cas d’agression de femmes à l’acide se succèdent. 15 écolières ont été aspergées de vitriol en Afghanistan il y a deux semaines. Seront-ils freinés par les jugements des coupables ?

A Téhéran, un homme de 27 ans a été jugé aujourd’hui pour avoir rendu une femme aveugle, il y a quatre ans, en lui jetant de l’acide au visage, car celle-ci refusait sa demande en mariage. La victime a également de nombreuses cicatrices sur le visage et le corps, malgré plusieurs années de soins.

Il sera lui aussi aspergé d’acide. La législation iranienne étant basée sur la charia, l’homme a été jugé selon la loi du talion qui veut que le coupable de coups et blessures intentionnelles se voit infliger exactement le même traitement par la justice. Le coupable a donc été condamné à la cécité, par aspersion d’acide."


http://www.lesquotidiennes.com/soci%C3%A9t%C3%A9/agressio...

C’est un crime insupportable. C’est une pratique insupportable. Et c’est encore heureux qu’un tel agresseur doive répondre de ses actes. On peut discuter bien sûr de la loi du talion : œil pour œil, dent pour dent. Gandhi disait qu’avec cette loi de l’ancien testament, nous serions tous un jour aveugles. Mais comment faire comprendre à ce genre d’agresseur ce qu’il y a d’inacceptable dans son geste ?

Punir ne suffit pas à éviter le crime. Ce qu’il faut aussi c’est une éducation sociale pour mettre en place une prévention. Mais les mentalités changent lentement, et peut être que cette sentence, bien qu’elle heurte la pensée humaniste qui intègre le pardon et la possibilité de changement et d’évolution individuelle, en fera réfléchir d’autres. C’est hélas souvent la peur de la sanction qui limite les comportements. Mais à défaut de conscience individuelle, il faut peut-être encore en passer par là. Même si je préfère de loin une société où la conscience individuelle serait plus forte que la peur de la sanction.

Mais, semble-t-il, nous n’en sommes pas encore là...


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • morice morice 1er décembre 2008 10:31

     « On peut discuter bien sûr de la loi du talion : œil pour œil, dent pour dent. »

    Non, on la refuse totalement quand on est civilisé !


    • noop noop 1er décembre 2008 11:13

      Le problème c’est comment fait on quand on est en face d’un problème de civilisation. Pas simple. Même tès complexe.
      La justice de ces pays doit-elle évoluer, se "civiliser" pour "civiliser" les moeurs ?
      Ou la société doit-elle d’abord progresser ?
      Moi j’aurais tendance à choisir la deuxième option.
      Baisser les bras et "adoucir" la sanction face à cette terreur, ne me semble pas très constructif et porteur d’un avenir meilleur. Pour eux. Une fois le mal eradiqué il sera alors temp sans doute de revoir leur sens de la justice qui effectivement devrait echapper au désir de vengeance pour se porter sur la nécessaire protection de la société.
      Ici la justice n’est que le révélateur de la société, pas la cause.


    • Yena-Marre Yena-Marre 1er décembre 2008 11:16

      Bonjour,
      La on ne voit pas d’insulte .


    • karg se 1er décembre 2008 19:03

      Cette loi a le mérite de mettre le meurtrier face à sa propre responsabilité.


    • Le pirate des caraibes 2 décembre 2008 10:46

      Morice ne veut surtout pas que ses amis integristes soient condamnés... il ne manquerait plus que cela !


    • Iren-Nao 1er décembre 2008 10:43

      La Charia a parfois du bon...

      Dommage, la dame ne pourra plus regarder, mais sans doute l’entendre beugler....

      La vie n’est pas marrante tous les jours, mais c’est lui qui a commence.

      Elle avait bien raison de ne pas vouloir de ce connard dont on ne tardera pas a faire une victime de ces barbares de musulmans.

      Salam Aleikoum

      Iren-Nao


      • faxtronic faxtronic 8 décembre 2008 09:31

        La charia, c est la justice des betes. la charia n est jamais bonne, jamais !


      • Proto Proto 1er décembre 2008 10:43

        L’histoire de la loi du talion semble des plus intéressantes, son application dans la charia me semble d’une autre époque, elle ne lui est pas exclusive, mais elle a le mérite de mettre une question sur la table : qu’est-ce qu’une sanction proportionnée ?

        Prosaïquement, l’Etat ne doit pas devenir lui-même criminel pour administrer une justice équitable, c’est ce que ne comprendrons jamais les défenseurs de la peine de mort, cela étant dit la logique de réciprocité peut faire ses preuves sur les récidivistes.

        Maintenant, il me semble important de ne pas occulter la symbolique de cet acte qui consiste à détruire définitivement la séduction de la femme victime, donc vous avez bien raison à mon sens de préconiser l’éducation sociale et la prévention mais n’oubliez pas qu’il s’agit aussi d’un comportement patriarcal criminel, et la condition de la femme musulmane me semble le plus gros problème à ceux qui oeuvrent à un islam plus progressiste.

        A titre de comparaison, sauriez-vous quel a été la sanction en France pour des actes similaires commis ces dernières années (acide au visage) ?


        • Oreille Oreille 1er décembre 2008 13:57

          Qui doit infliger la sanction ? Le débat sur la peine de mort ne se limite pas à "l’Etat assassin".
          "Tu ne feras pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse."
          C’est une réparation juste et dissuasive, mais un gros problème pour effectuer la sanction car dans ce cas précis, c’est de la barbarie... (bienque je pense que cette femme, si on lui demande de le faire, le fera bien volontier, si ce n’est pas elle, un membre de sa famille s’y attachera).

          En France, je me rappelle le cas similaire d’une femme brulée au 3em degrès dans un bus que des jeunes avait enflammé... [lien] -> 5-6 ans fermes, mais je pense que la dégradation de biens public joue aussi. Aurait-il fallu les cramer aussi ? Certainement pas.

          Les outils mis à disposition de la justice en France pour donner des sanctions dissuasives sont insuffisants. La prison ne fait plus peur à ceux qui la méritent et un bon avocat réduit efficacement les peines. Peut-être qu’un compromis entre le Tallion et nos lois "civilisées" est à étudier.
          Même si la peine de mort ne fait pas l’unanimité, je pense que les travaux forcés ou des sanctions humiliantes sont à remettre au goût du jour, voire même des sanctions physiques pour les récidivistes (castration, fouet, etc..).

          Les sanctions ne sont plus adaptées ni au nombre, ni à la qualité des larcins, ni à la condition de leurs auteurs. Il existe en Suisse un système plus juste pour les contrevenants de la circulation ; par ex., un chirurgien et une infirmière ne paieront pas la même amende pour avoir grillé un feu rouge, car celle-ci est en fonction du revenu.


        • Le pirate des caraibes 1er décembre 2008 10:58

          Merci à l’auteur pour son article.

          Ces attaques à l’acide son ignoble, on fait bien peu de cas de la vie d’une femme dans certains pays.

          Pour une fois je trouve remarquable l’application de la loi du talion en iran. C’est le seul moyen pour faire comprendre à ce genre d’abrutis la gravité de leur geste.

          Une loi qu’on devrait appliquer en france. Nul doute que la criminalité baisserai !


          • iomej 1er décembre 2008 11:34

            Je suis d’accord avec ce commentaire. Il faut arrêter par tous les moyens les violences ignobles faites aux femmes. Quand on voit des femmes vitriolées, au Pakistan notamment, on a envie de hurler. Les auteurs de ces violences restent impunis et ça continue.


          • appoline appoline 1er décembre 2008 12:32

            Ce salopard va connaître la peur et la souffrance, ce n’est que justice. Des années de prison ne peuvent "compenser" certains actes malveillants, malfaisants qui vient de la noirceur de l’être humain. La loi du Tallion fait peur mais quoiqu’on en pense, elle risque d’être le seul barrage à la folie humaine.


          • Grasyop 1er décembre 2008 13:56

            « Ce salopard va connaître la peur et la souffrance, ce n’est que justice. »

            Non Appoline, ce n’est pas ça la justice. Le rôle de la justice, ce n’est pas la vengeance. La justice n’est pas sadique. Si elle fait mal, c’est uniquement pour éviter un mal plus grand encore. Elle enferme ou elle restreint les libertés d’un individu dangereux pour l’empêcher de nuire, elle établit des punissions pour l’effet dissuasif, mais elle ne fait pas mal dans le seul but de faire mal, ça c’est de la vengeance, du sadisme, mais pas la justice.


          • sisyphe sisyphe 1er décembre 2008 14:32

            Exact. 

            Si la "justice" se mêt à donner l’exemple de la violence (ou, pire, de la mort) ; d’une part on sait déjà que ça n’a strictement rien de dissuasif, d’autre part, ça ne peut, au contraire, qu’être incitatif. 

            La justice, effectivement, ce n’est pas la vengeance ; c’est la sanction d’une infraction de la loi, et la mise hors d’état de nuire, le temps qu’il faut, selon la lourdeur de la faute.

            On pourrait également parler de la nécessaire rééducation pendant l’emprisonnement, mais là, connaissant les conditions et les moyens mis au service des prisons, autant émettre un voeu pieux. 


          • Le pirate des caraibes 1er décembre 2008 14:53

            Ben ouais, genial les mecs.

            Pöur rentrer la justice, on va donner une tape sur les fesses de celui qui a defiguré cette femme, l’envoyer en prison aux frais de la communauté (donc aussi de la victime), il va sortir au bout de 5 ans, "guerit" et pourra recommencé.

            L’exemple est donné : frappe cette femme, tu ne risques rien... mais le principal est là : L’honneur des belles ames est sauf !!! Ouf ...  smiley


          • appoline appoline 1er décembre 2008 17:54

            @ Grasyop,
            Hélas, depuis que l’homme existe, il nous a montré jusqu’où pouvait aller sa barbarie. J’aimerais croire que nos codes de chez dalloz nous mettent à l’abris de la furie humaine mais les peines infligées ne correspondent pas aux préjudices subis.

            Quel va être l’avenir de cette femme ? En infligeant cette terrible peine, il y a peut-être au moins un homme qui réfléchira avant de commettre l’irréparable.


          • Grasyop 1er décembre 2008 19:23

            Quelles sont les peines en France ?

            En France, Djamel Derrar, le garçon qui a immolé et tué Sohane Benziane, a été condamné à 25 ans de prison pour « actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

            Les deux ados qui ont lapidé et tué Ghofrane Haddaoui ont été condamnés à 23 ans de prison.

            Vous trouvez que ce n’est pas assez et qu’il faut aller plus loin en portant atteinte à l’intégrité physique des coupables ? Ça ne ressusciterait pas les victimes, et ça ne serait sans doute pas plus dissuasif que la prison. C’est de la violence gratuite, du sang pour la foule.

            C’est déjà énorme vingt-cinq ans. (Trop à mon avis.) C’est plus que l’âge du meurtrier au moment des faits ! Dire que dans vingt-cinq ans ce sera encore la même personne et qu’il va récidiver à sa sortie, c’est douteux...


          • karg se 2 décembre 2008 09:38

            25 pour des meurtres c’est normal, je vois pas ce que ça a de choquant. Surtout qu’il y a peu de chance qu’ils passent vraiment 25 ans en prison, si ils font pas les cons dans 10 ans ils sont dehors.


          • faxtronic faxtronic 8 décembre 2008 09:32

            La charia n est jamais bonne !!! Bande de sous merdes !!


          • Yena-Marre Yena-Marre 1er décembre 2008 11:13

            Bonjour,
            Hou là ! Sujet brûlant on voit déjà les réactions qu’il va susciter . La mesure ne sera pas au rendez-vous . Pour ma part je crois que la loi du talion ne peut pas se justifier au nom d’une société même si à titre individuel elle est humaine ....tout en étant barbare . La peine de mort fait pour moi partie du lot des archaismes que j’aimerais voir disparaitre .


            • noop noop 1er décembre 2008 11:19

              Sauf que pour la peine de mort, laisser des fous furieux se balader en liberté sans en avertir la population c’est d’une certaine manière accepter la peine de mort... aveugle et complètement arbitraire celle là.


            • Oreille Oreille 1er décembre 2008 14:12

              Une société humaine ne peut pas tolérer le meurtre et les comportements barbares... mais alors que faire ?
              Si une société se prétend humaine, et par la loi définit ce qu’est l’humanité au sein d’elle même, alors un meurtrier n’est plus un humain puisqu’il a tué ... Tuer un meurtrier n’est donc pas tuer un humain ?
              Si après une peine de prison, il est remis en liberté, cela sous-entenderait-il que la prison humanise ?
              Si après une peine de prison, il est remis en liberté, alors la société admet un non-humain au sein des humains, en d’autres mots ; un danger potentiel pour elle-même.

              Personnellement, je n’arrive pas à me décider, il y a trop de paradoxes... je laisse ça à Dieu.


            • geko 1er décembre 2008 11:24

              A l’évidence,on a envie de saigner comme une truie ce genre de type !

              Ceci dit les causes de tels actes ne sont pas mises en relief par l’action de justice ! Qu’une législation plus dure soit mise en place pour sanctionner ce genre de saloperie semble une évidence. Mais être plus barbare que le barbare ne rendra pas la dignité à la Femme dans des sociétés où elle est ramenée au rang de l’animal.


              • Gazi BORAT 1er décembre 2008 11:26

                La loi du talion est le degré zéro de la Justice..

                La Justice, au fur et à mesure de l’avancement des sociétés humaines sur la voie de la Civilisation, s’est peu à peu affranchie de la vengeance.

                Dans un cas (la justice) vous avez un effort de réflexion, dans l’autre un acte réflexe..

                Curieusement ici, comme on peut le constater dans le fil de commentaires, les "Talibans" figures exemplaires de la barbarie sous nos latitudes, se voient approuvés dans leur idée de la justice nos commentateurs les plus "bas du front".

                Imaginons une généralisation de cette "loi du talion" :


                - Faudra-t-il écraser les chauffards ?

                - Diffamer les diffameurs

                - Escroquer les escrocs ?

                - Attoucher les pédophiles ?

                - Inoculer aux directeurs de cliniques les infections nosocomiales contractées par leurs clients ?

                gAZi bORAt


                 


                • Bois-Guisbert 1er décembre 2008 11:32

                  "...leur idée de la justice nos commentateurs les plus "bas du front"."

                  Toi qui es haut du front, tu pourrais proposer un de tes deux yeux au vitrioleur, une fois appliquée la sentence... Chiche ?


                • Gazi BORAT 1er décembre 2008 12:03

                  @ Bois Guibert

                  Sûrement pas ajouter du sadisme au sadisme.

                  Lui rendre la vue lui permettrait de se voir dans une glace...

                  gAZi bORAt


                • appoline appoline 1er décembre 2008 12:40

                  Pauvre G Borat, une fois de plus, vous vous illustrez par la bassesse de vos commentaires. Les donneurs de leçons feraient bien de revoir leur copie. A force de tendre l’autre joue, vous voyez dans quel monde on évolue. Les queutards à l’égo trop développé sont une plaie pour ce monde.


                • LE CHAT LE CHAT 1er décembre 2008 12:42

                  @Gazi

                   on pourrait aussi ruiner les établissements financiers qui ont ruiné leur clients , mais on préfére leur donner des milliards ! smiley


                • geko 1er décembre 2008 13:04

                  Appoline je crois que Gazy souhaite simplement montrer à bois-creux que la bêtise est facile !


                • mcm 1er décembre 2008 13:58

                  @Gazi Borat,

                  "La loi du talion est le degré zéro de la Justice.."

                  Pour une fois, on est d’accord, je dirais même pour poursuivre que si la doctrine du christ a rejeté la loi de talion et les peines de morts du judaïsme, quelle est la doctrine qui 6 siècles plus tard les a remis à l’honneur ?

                   


                • sisyphe sisyphe 1er décembre 2008 14:35

                  ,,,,,@ Appoline

                  Rarement lu un commentaire aussi stupide. 
                  C’est coutumier, ou vous faites des extras ? 


                • Le pirate des caraibes 1er décembre 2008 14:54

                  @gazi

                  Oui à vos questions.


                • Mr Mimose Mr Mimose 1er décembre 2008 16:14

                  Merci Gazi, ça fait du bien de voir qu’il existe des personnes comme vous.


                • appoline appoline 1er décembre 2008 18:01

                  @ Siphyse,
                  Ma dernière phrase vous a déplu. Sans être féministe, je pense que nous vivons dans un monde où tout est facilité pour la gent masculine, elle en use et en abuse. Dès qu’une femme se rebelle, elle est matraquée et ça, ce n’est pas une marque d’un grand courage. Si le seul moyen d’arrêter ce type d’individu est de lui rendre la pareille, qu’il en soit ainsi.


                • faxtronic faxtronic 8 décembre 2008 09:36

                  Appolline, toi qui approuve la charia dans ces pires arcanes, tu meriterias d etre lapidee. Tue s une sous merde, a ecrasee du pied droit.

                  Ce type meritait 20 ans de prison. La loi du talion n est pas la justice, c est de la barbarie faisant jouir les megeres et les cons comme toi !


                • JL JL 1er décembre 2008 11:33

                  La loi du Talion est une absurdité : comment fait-on pour punir celui qui a commis plusieurs meurtres ? Ou celui qui a tué un enfant ? etc.

                  Il faut séparer les notions de faute et de dommages. Aucune punition ne pourra jamais réparer le mal fait par les grands criminels. C’est révoltant mais c’est ainsi. Quant à l’exemplarité de la peine, il est prouvé que ça ne marche pas.

                  Maintenant, j’ai du mal à croire qu’un Etat agisse ainsi, mais bon, peut-être. 


                  • Bois-Guisbert 1er décembre 2008 11:58

                    Quant à l’exemplarité de la peine, il est prouvé que ça ne marche pas.

                    Ca, c’est la propagande des abolitionnistes. La dissuasion fonctionne incontestablement, comme l’ont démontré des chercheurs de l’Université Emory d’Atlanta, Hashem Dezhbakhsh, Paul Rubin et Joanna Shepherd.

                    Je n’en dis pas plus, puisque si vous êtes vous-même abolitionniste, je comprends que vous ne souhaitiez pas en savoir plus et perdre ainsi un argument récurrent, qui porte toujours sur les ignorants.

                    Maintenant, si tel n’est pas le cas, il vous suffira de recourir à Google, pour y découvrir les résultats d’une enquête qui a porté sur l’ensemble des comtés des Etats-Unis pour la période 1977-1996.


                  • iomej 1er décembre 2008 12:29

                    La loi du talion est une absurdité pour soi. On ne fait que s’avilir en se laissant envahir par la haine.
                    En revanche, les pouvoirs publics de n’importe quel pays ont entre autres pour rôle d’assurer la paix civile et de protéger des plus faibles, en mettant hors d’état de nuire les individus les plus dangereux, et en les "punissant" en leur faisant payer le prix exact de leur méfait et de leur nuisance.
                    Quant à l’exemplarité des peines, bien sûr que ça marche : dans les pays où on coupe la main aux voleurs vous pouvez en toute tranquillité laisser votre voiture ouverte, avec les clés sur le contact et même mettre en évidence votre portefeuille sur le tableau de bord. Dans nos sociétés, on en est venu à avoir plus de commisération pour les vauriens (au sens propre du terme) que pour les victimes, On est chtarbés !


                  • Bois-Guisbert 1er décembre 2008 12:46

                    La loi du talion est une absurdité pour soi.

                    Il faudrait commencer par définir ce qu’on appelle loi du talion.

                    Dans le cas particulier, et en raison de la multiplication des cas de vitriolage, le châtiment infligé, largement médiatisé par les pouvoirs publics, peut atteindre son objectif qui est bien moins de punir un coupable monstrueux que d’adresser un avertissement éloquent à ceux qui seraient tentés de l’imiter.

                    Plutôt que de plaindre un type qui ne mérite pas d’être plaint, il vaudrait mieux apprécier à sa juste valeur le fait que d’autres filles ne seront pas vitriolées grâce à la punition, dont le caractère hautement dissuasif me paraît évident, qui aura été infligée au coupable.


                  • sisyphe sisyphe 1er décembre 2008 14:45

                    							par Bois-Guisbert 							 														 (IP:xxx.x26.19.181) le 1er décembre 2008 à 11H58 							 							
                    							

                    															
                    							 								Quant à l’exemplarité de la peine, il est prouvé que ça ne marche pas.

                    Ca, c’est la propagande des abolitionnistes. La dissuasion fonctionne incontestablement, comme l’ont démontré des chercheurs de l’Université Emory d’Atlanta, Hashem Dezhbakhsh, Paul Rubin et Joanna Shepherd.

                    Une fois de plus, une contre-vérité ahannée par le grotesque Bois Guibert. 
                    On pourra consulter sur cet article, le schéma, qui prouve exactement le contraire, au niveau mondial.
                    La criminalité n’a JAMAIS augmenté dans un pays qui a supprimé la peine de mort. Au contraire, elle reste plus importante dans les pays qui continuent à l’appliquer ; c’est prouvé statistiquement. 

                    Par ailleurs, je signale au réactionnaire Bois Guibert, qu’il n’y a plus, en France, "d’abolitionnistes" ; puisque la peine de mort a été définitivement supprimée PAR LA LOI, depuis presque 30 ans (1981). 
                    Il existe, en revanche, des nostalgiques qui aimeraient la réhabiliter ; des "réhabilitationnistes" : ce sont des hors la loi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès