• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’habit ne fait pas le moine

L’habit ne fait pas le moine

JPEG

Nous voilà dans de beaux draps.

 Il n’est plus temps de se couvrir la face ; la fibre nationale en prend un sacré coup avec cette histoire de chiffonnier qui occupe l’espace médiatique. Si nous n’y prenons garde, la querelle de lingerie fine va déchirer le tissu social, ça ne fera aucun pli. Je crains que notre unité ne file un mauvais coton et qu’il ne soit plus temps de laver notre linge en famille : la planète entière a désormais les yeux fixés sur notre garde-robe de bain. Les bonnes âmes peuvent repasser, le fer est chaud et il nous fera nous battre !

 L’affaire sur les affaires fait grand bruit ; on s’étripe, on s’écharpe, on se déchire, on s’invective, on se lance des noms d’oiseaux à la face alors, qu’en la matière, il eût été préférable de puiser dans un répertoire piscicole. Nul ne veut baisser pavillon, la baignade est désormais sous surveillance, le képi remplace le bonnet de bain, le soldat fait le pied de grue la mitraille en bretelle et personne, dans cette querelle aussi vaine que factice, n’héritera des palmes académiques. Tout le monde est chaud du bonnet.

 D’un côté, des naïades si pudiques qu’elles se couvrent de la tête aux pieds pour nous plonger dans un océan de perplexité. De l’autre, des pudibonds d’autrefois qui vitupéraient contre les seins nus et qui aujourd’hui s’indignent de les voir trop couverts. Les desseins des uns et des autres sont impénétrables ; la raison étant au creux de la vague. Un véritable tsunami médiatique accompagne cette farce qui nous fait perdre la face.

 Les provocations des uns, les décrets des autres, les postures, les attendus du Conseil d’Etat, les référés et autres esclandres sont venus mettre un grain de sable dans les rouages de notre Etat. Marianne fut même réquisitionnée pour assurer la surveillance de nos plages, tout en servant de nourrice à notre cher premier ministre. Les uns nagent sur le dos, d’autres plongent en eaux troubles, certains ne manquent pas d’air bien qu’ils soient en apnée et tous font des bulles.

 Pourtant, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, fût-il poisson tout noir avec des grands piquants. La patience s’impose, le tissu en question, trempé longuement dans l’eau salée ou bien douce-amère, finira bien par rétrécir. C’est plutôt sur la nature du textile qu’il convient de se pencher. Synthétique, il peut mettre le feu aux poudres si la situation actuelle fait des étincelles. En fibres naturelles, il s’indignera d’une polémique aussi artificielle que dérisoire.

 La tolérance pour les uns, l’intolérance pour les autres portent toutes deux les habits de l’hypocrisie et de la divine comédie. Manque de peau ou bien excès de tissu, il n’est plus permis de passer la crème dans le dos à ces jeunes dames. Elles peuvent se réjouir de se mettre ainsi à l’abri des rayons ardents d’un soleil tout en faisant passer l'écran total pour un bien ridicule bouclier. Elles ont trouvé la parade absolue aux mélanomes tout en devenant, pour beaucoup, un cancer d’une plus grande virulence.

 Et si nous passions l’éponge sur toutes ces simagrées ? Quand Dieu fit franchir la mer Rouge au peuple élu, il ne déshabilla pas les femmes. Quand Jésus marcha sur l’eau, il retira ses sandales pour éviter le scandale. On peut trouver toutes les raisons dans le texte ; tout n’est que question d’interprétation. Il est clair cependant que le ver est dans le fruit et que plus rien ne peut calmer les esprits, à moins d’un bon bain d’eau glacée ...

 L’hiver viendra étendre son manteau blanc sur les protagonistes de la pitoyable polémique vestimentaire. En refroidissant les ardeurs, il apportera la preuve que tout cela relevait du réchauffement climatique, de la poussée de fièvre et de la plus parfaite hypocrisie. Chacun pourra alors endosser les combinaisons les plus scabreuses qui soient car, on baigne dans un climat malsain, l’eau est polluée et l’air irrespirable. Les gars de la Marine resteront sur le pont tandis que les demoiselles en dentelles retourneront à leurs pénates, heureuses, sans doute, d’avoir mis de l’huile sur le feu. On jettera alors le bébé avec l’eau du bain en se rendant compte qu’il avait une sacrée couche, les fesses sales et le nez morveux.

 Le point de croix, ou bien le pas de Dieu, devrait vous mettre la puce à l’oreille, tout cela n’est qu’une vilaine controverse fomentée par un croque-mitaine céleste et quelques grossistes du Marais. Tirez un peu sur l'écheveau et dévidez la triste bobine : elle a l’haleine fétide et les arrière-pensées frileuses . Tout cela a des relents de braderie ou bien de soldes au rabais. On tire sur la ficelle et elle finit par casser, nous emportant alors dans un tourbillon de querelles, un raz-de-marée de conflits, une prochaine guerre des boutons d'acné. Que tous les protagonistes aillent se rhabiller et qu’ils remisent au grenier ces pauvres fripes mouillées et ces principes éculés ! Tout cela est cousu de fil blanc ; il sera grand temps de faire un ourlet avant que notre société ne s’effiloche définitivement ...

 Fripement leur.

deux.jpg 


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 7 septembre 2016 12:03
    Attention, si le printemps est chaud en 2017, on peut s’attendre à une nouvelle crise burquinesque dès les premiers bains de l’année au mois d’avril . 
    Peut être même que le printemps n’aura pas besoin d’être chaud, puisque certains de nos candidats au lieu de prendre une veste, auront un besoin identitaire de reparler chiffons.

    • C'est Nabum C’est Nabum 7 septembre 2016 13:17

      @bernard29

      Ils vont se découvrir pour obtenir nos voix et envoyer se rhabiller ceux qui ne veulent pas voter


    • berry 7 septembre 2016 14:14

      Ceux qui s’imaginent que les musulmans qui bâchent leurs femmes vont en rester là et laisser les français de souche vivre tranquillement à leurs cotés se font des illusions.
       
      Pour preuve, ce qui est arrivé dimanche à Toulon.

      Deux couples avec des enfants et un ami sont partis faire une sortie vélos et rollers sur une piste cyclable.
      En passant à proximité du quartier immigré des oeillets, les femmes se font insulter grossièrement parce qu’elles sont en short.
      Les maris défendent leurs épouses et demandent qu’on les respecte. Mauvaise idée....
       
      Une dizaine d’individus venus de la cité les passe à tabac devant les yeux effarés des enfants, ils s’acharnent sur un des hommes qui est tombé au sol.
      Bilan : 3 hospitalisations et des ITT de 5 à 30 jours.
       
      Les faits ont été dissimulés par la presse nationale.
       

       

       
       


      • C'est Nabum C’est Nabum 7 septembre 2016 14:24

        @berry

        Dissimuler, c’est le propre du voile qu’on met ou qu’on étend sur une personne ou un sujet

        Et si leurs roues avaient été voilées, il ne leur serait rien advenue


      • Loatse Loatse 7 septembre 2016 16:17

        @berry


        le parisien et france soir ont relayé les faits.

        Qui sont hélàs courants...(le plus souvent sans les coups mais avec moultes insultes voire menaces, car femme et solo, on ne moufte pas sous les insultes des « courageux frustrés en nombre » et j’en sais quelque chose ainsi que plusieurs femmes de mon entourage amical et familial.)


        Nabum 2016 : Ah ces histoires de chiffons !
        Nabum 2026 : Ah ces histoires de cailloux.... !




      • C'est Nabum C’est Nabum 7 septembre 2016 19:15

        @Loatse

        En 2026 je serai donc lapidaire et maintenant chiffonnier


      • Ebootis (---.---.85.151) 7 septembre 2016 17:15

        @ Nabum

        Avoir l’esprit cosmopolite et tenir à son identité, voilà deux bonnes dispositions.

        Quand elles se touchent, çà peut faire des étincelles, expériences à l’appui.

        Mais, à bien y regarder, qui doit s’adapter ; poser la question, c’est y répondre, non ?

        Amicalement.

        • C'est Nabum C’est Nabum 7 septembre 2016 19:16

          @Ebootis

          Je répondrai plus tard, pour l’heure je tisse ma toile avec un voile dans la voix


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 septembre 2016 20:01

          La citation correcte est « l’abbé ne fait pas le moine ». Mais peu importe, la réflexion me parait un peu courte car la manière de se vêtir et donc de se présenter devant les autres est un message en lui-même.
          Pour s’en convaincre, il suffit de se présenter en short et sandales à un entretien d’embauche (mis à part les clubs de vacances). Dans de nombreux endroits, les gens ne sont acceptés qu’en tenue « habillée » et cela ne choque personne. Bien des artistes arborent des tenues provocantes en restant juste à la limite de l’acceptable.
          Mais il est inutile de rappeler les enjeux actuels à ceux qui ne veulent rien savoir, n’est-ce-pas ?


          • C'est Nabum C’est Nabum 7 septembre 2016 20:14

            @Gilles Mérivac

            Lisez attentivement je vous prie mon père
            Je suis un défroqué qui a mis l’habit au cœur de ma farce

            l’idéologie ce sera pour plus tard


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 septembre 2016 11:43

            @C’est Nabum
            Un mécréant tel que moi ne peut pas vous donner l’absolution. A moins de vous convertir à la religion de Karanac, que j’ai inventé dans un épisode des voyages de Vergulli, mais qui n’est jamais paru, le site ayant « gelé ».


          • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 2016 12:35

            @Gilles Mérivac

            Un site gelé ? Ce n’est donc pas lui qui est responsable du réchauffement climatique !
            je vous absous mon père


          • Bernie 2 Bernie 2 7 septembre 2016 21:26

            @ Nabum

            Désolé, juluch n’étant pas là, je devais assurer l’interim. Ça m’est complètement sorti de la tête.

            Super voyage Nabum, ça me rappelle quand j’étais chez les scouts.

            J’ai bon ?


            • Bernie 2 Bernie 2 7 septembre 2016 21:31

              @Bernie 2

              Zut, on est à 13 commentaires, ça porte malheur, ça porte malheur, répondez vite.


            • Bernie 2 Bernie 2 7 septembre 2016 21:32

              @Bernie 2

              C’est bon on est à 14, ouf.


            • Bernie 2 Bernie 2 7 septembre 2016 21:33

              @Bernie 2

              15 !!! fais ch... ça arrête pas de changer !!!!

              (je monte le score)


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 2016 06:36

              @Bernie 2

              Vous avez certainement manqué un épisode
              Merci quand même pour l’intérim


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 2016 06:37

              @Bernie 2

              Quinze c’est parfait
              nombre triangulaire et multiple de deux nombres premiers impairs

              je suis aux anges


            • fcpgismo fcpgismo 8 septembre 2016 15:45

              120000 morts de l’autre coté de la Méditerranée 250 de ce coté c’est plus une histoire de chiffon !


              • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 2016 16:32

                @fcpgismo

                Pour l’heure la partie émergée, ce n’est en apparence qu’une question de chiffon. Bien sûr, des sinistres intentions se cachent sous l’eau


              • Samson Samson 8 septembre 2016 17:53

                « L’habit ne fait pas le moine ».
                Citation préférée de ma maman qui - quoique ou précisément parce que sincèrement croyante - avait appris à se méfier ! smiley
                Convenons que s’il ne fait pas le moine,l’habit fournit une bonne indication de ce pour qui cel(ui/le) qui l’endosse entend se faire passer !
                Mais, là où certaines l’entendent en Islam rigoriste comme le symbole (plutôt ringard) de leur pudeur, prétendre imposer l’interprétation du port du hidjab ou du burkini comme le symbole de leur aliénation nous expose à ce que ces dames se l’approprient comme symbole de leur révolte ! Hors amplifier encore et pour de basses raisons électoralistes les fractures auxquelles nous expose la crispation « identitaire », je ne trouve ni gain, ni intérêt !


                • Samson Samson 8 septembre 2016 18:24

                  @Samson
                  PS : tenu et transmis de mère en fille de la bouche d’« incurables » bigotes dans la même veine que ce dicton, je ne résiste pas au plaisir de vous faire part de ce savoureux monument alliant saine réserve féminine et sagesse populaire : « Un Saint, c’est un Saint, mais un curé, ce n’est jamais qu’un homme ! »
                  Salutations ! smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 2016 19:36

                  @Samson

                  Je préfère ne pas aborder le fond du sujet
                  il y a tant de mauvaises intentions de part et d’autres et certainement une grande volonté de provocation chez les cormorans des plages


                • Samson Samson 8 septembre 2016 21:04

                  @C’est Nabum
                  "il y a tant de mauvaises intentions de part et d’autres et certainement une grande volonté de provocation chez les cormorans des plage"
                  Sans nul doute, et je comprends votre réserve !
                  Je m’en tiens personnellement à la position suivant laquelle, pourvu qu’il ne déborde pas dans la violence, tout ce qui est excessif est insignifiant ! Quand bien même je ne partage pas leur référentiel, je trouverais donc particulièrement dommageable au principe même de la Liberté d’expression de ne la limiter qu’aux seules caricatures du Prophète et de ses adeptes !


                • C'est Nabum C’est Nabum 9 septembre 2016 09:13

                  @Samson

                  Tout ceci est pourtant destiné à provoquer haine et violence rejet et incompréhension

                  La prudence s’impose


                • jean-marc D jean-marc D 8 septembre 2016 18:23

                  Bonjour Nabum,

                  J’aime bien votre article, d’autant que son humour particulier contraste avec les sempiternels commentaires, répétés en litanie alors qu’il me semble que tout a déjà été dit à ce sujet sur le fil, des tenants et détracteurs du burkini.
                  Enfin une bouffée d’air frais (de la Loire ou pas).
                  Bien à vous,

                  • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 2016 19:34

                    @jean-marc D

                    Merci de l’avoir compris
                    Les réactions attestent d’une crispation sur le sujet, c’est le moins que l’on puisse dire

                    Face à ça, je me drape dans ma dignité

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires