• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La 25ème image

Les images dites subliminales font le débat sur le net, depuis que plusieurs blogs prétendent que le pouvoir a utilisé ce procédé interdit pour relancer la campagne de vaccination.

Dans un article précédent, J’avais évoqué cette question sur agoravox (la manipulation mentale par l’image), ouvrant une polémique très enrichissante.

Or des chercheurs de l’UCL (University College of London) viennent d’apporter la preuve que les images subliminales invisibles atteignent l’inconscient de notre cerveau.

Pour prouver l’efficacité des images subliminales, les chercheurs ont utilisé des images à résonance magnétique.

Le docteur Bahador Bahrami, de l’Institut de Neurosciences Cognitives de UCL a prouvé que notre cerveau enregistre des informations sans que nous nous en rendions compte. lien

Pour aller encore plus loin, une expérience a été tentée sur deux publicitaires.

Çà consistait à les inviter à proposer en une demi-heure une campagne publicitaire sur un sujet qu’ils découvraient au dernier moment.

Or sur le parcours qui les avait amenés jusqu’au lieu de l’expérience, des visuels avaient été discrètement disséminés.

Les deux publicitaires n’avaient aucune raison d’y prêter attention, noyés qu’ils étaient au milieu de beaucoup d’autres publicités.

Ils se mirent donc au travail, et 30 minutes après avaient imaginé un logo, et un slogan.

Au moment de rendre leur copie, l’examinateur leur avait proposé de découvrir ce qu’il avait lui, imaginé.

Surprise sur les visages des deux « cobayes » découvrant que l’image et le message proposé était identique à celui qu’ils avaient imaginé.

L’explication en image de cette expérience est une vidéo que l’on peut découvrir sur ce lien.

Mais il y a mieux :

De fins observateurs ont découvert que nos chèques sont tous dotés d’un message, quasi invisible, et qui apparait si l’on a la curieuse idée d’agrandir le trait au-dessus duquel nous mettons le nom du bénéficiaire : une phrase apparait qui encourage à devenir européen.

Voici cette phrase : « l’Europe ne se fera pas d’un coup ni dans une construction d’ensemble. Elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait ». lien.

L’image subliminale appelée la 25ème image va au-delà de ce procédé. lien

Il s’agit d’intégrer toutes les 24ème images, une 25ème que l’œil ne voit pas, mais que notre cerveau enregistre malgré nous.

C’est interdit par le CSA, mais chaque fois qu’un média est pris le doigt dans le pot de miel, il n’a écopé de la part du CSA que d’un avertissement. lien

Il n’y a donc pas de raison de s’arrêter en si bon chemin.

Mais, comment réaliser des images subliminales ?

C’est un compositeur, parolier et musicien, qui nous démontre dans une vidéo comment une image subliminale est incrustée dans un film.

Sur la vidéo réalisée, on aperçoit un avion qui passe et repasse, dans une courte séquence.

Rien de très original.

Sauf qu’en ralentissant la vitesse du film, on aperçoit un visage, que notre œil n’avait pourtant pas décelé à la vitesse normale.

Voici un lien de démonstration.

Pierre JC Allard, chroniqueur régulier sur AV et d’autres sites de la Word Press avait lui aussi écrit sur le sujet. lien

Il évoquait entre autres dans son article, « ces textes qui défilent en bas le l’écran pendant que le commentateur vous débite son message parlé » affirmant que « ce message parlé vous pénètre donc sans résistance et votre inconscient l’accepte comme un fait ».

Il concluait son article en affirmant qu’il s’agissait là « d’une application politique des méthodes de l’hypnose ericksonnienne »

Mais revenons au message qu’un blogueur prétend avoir décelé sur FR3 enjoignant les téléspectateurs d’aller « vite se faire vacciner ».

Ce message serait passé à plusieurs reprises dans les intermèdes musicaux très courts entre pub et programme.

Le message serait le suivant « tu te vaccines, tu y vas ».

Le lien que j’ai pu consulter n’est pas suffisamment clair, et perceptible pour que je puisse le proposer aux lecteurs.

Je ne doute pas que ceux-ci, suite à cet article nous en proposerons un vraiment fiable.

Les images subliminales vont se nicher un peu partout, et parfois ne sont que des suggestions.

Celle que Greenpeace vient de réaliser à l’occasion du sommet de Copenhague est d’un rare humour, non dénué de sensualité, que je vous propose de découvrir dans cette vidéo.

On y voit des images assez osées, de feuilles caressant un tronc, le tout ponctué d’une bande son tout à fait convaincante.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Là où on s’aime, il ne fait jamais nuit ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • ObjectifObjectif 8 décembre 2009 10:56

    Bonjour,

    Cet article confirme que les moyens existants de contrôle des foules, utilisés par exemple dans le marketing, discréditent totalement le mécanisme des élections, dont la perversité était déjà connue des grecs antiques.

    La seule solution pour un vraie démocratie représentative, est de désigner nos représentants par tirage au sort, ce qui fonctionne déjà pour la désignation de nos représentants aux jurys d’assise.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 11:15

      ObjectifObjectif,
      ce que je trouve grave, c’est qu’il y a une interdiction qui n’est manifestement pas respectée,
      le CSA interdit les images subliminales,
      or chaque fois que cela se produit, il y a seulement un reproche qui est fait, et rien de plus.
      ceci expliquant cela.

      merci de votre suggestion pour le moins originale, la désignation de nos représentants par tirage au sort...


    • MICHEL GERMAIN jacques Roux 8 décembre 2009 13:43

      Bonjour,

      je déteste renvoyer à des trucs que j’ai écrits mais « désignés par le sort » fut l’un de mes premiers articles...

      Bises.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 14:02

      Jacques Roux,
      c’est peut être un peu court ?
      vous devriez nous en dire plus.
      à+


    • MICHEL GERMAIN jacques Roux 8 décembre 2009 15:01

      Bé vous cliquez sur « jacques Roux » tous mes articles apparaissent dont celui intitulé « Désignés par le sort »...mais il est plutôt humoristique et je n’y parle ni de complot, ni de minarets ; ça peut de ne pas plaire...


    • ObjectifObjectif 8 décembre 2009 17:34

      J’ai vu votre article et aussi celui-ci : Où est la démocratie ? .

       Désigner les représentants du peuple par tirage au sort est très sérieux et est aussi à la base de la démocratie grecque antique (amis appliqué seulement aux citoyens à l’époque, donc pas aux esclaves...) donc ce n’est pas nouveau, mais par contre bien oublié des manuels d’histoire, juste une coïncidence de plus smiley

      Une proposition figure sur le site de la clérocratie.

      Imaginez juste qu’il n’y ait pas besoin de campagne électorale, juste une arrivée annuelle de nouveaux représentants, qui doivent approfondir tous les dossiers en cours, avoir le droit et le devoir d’accéder à toutes les informations pour pouvoir en décider...

      Et mettre en place un dossier d’instruction pour tous les projets de décision, avec les options, leurs avantages et inconvénients, le tout sur internet, puis la décision prise, puis le suivi dans le temps pour vérifier que les prévisions sont justes, afin de pouvoir éventuellement changer si nécessaire : une vraie gestion, quoi...


    • zelectron zelectron 8 décembre 2009 18:26

      en SF, comme quoi :
      à lire, « Le sceptre du hasard de Gérard Klein »
      Les boules de la Machine du Hasard formèrent un nom, celui du nouveau chef suprême de l’humanité, le stochaste. Ingmar Langdon n’en crut pas ses yeux, ...

      Ceci étant : ce qui est très intéressant c’est que le héros n’a pas du tout envie d’être le stochaste, il a été choisi parce que c’est un savant et non un traine savate d’un quelconque ministère.
      Autrement dit ceux qui briguent un mandat sont suspects...


    • zelectron zelectron 8 décembre 2009 18:40

      précision : lu en 1957 ou 58 , le pseudo de Klein à l’époque était Gille d’Argyre.
      stochastie (mode général) # clérocratie (système supposé)


    • ObjectifObjectif 8 décembre 2009 20:53

      Merci Zelectron,

      « Autrement dit ceux qui briguent un mandat sont suspects... » Exactement, mais une fois qu’on le sait, ils peuvent faire semblant de ne le pas vouloir. Un peu l’histoire de l’anneau de Tolkien...

      Par contre, désolé, mais je n’ai pas compris « stochastie (mode général) # clérocratie (système supposé) »

      Toutefois, si c’est ce que voulez dire, je cite la clérocratie à titre d’exemple, pas de dogme. Et je serai heureux de connaitre d’autres propositions.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 décembre 2009 23:29

      Objectif :


      Je regarde avec intérêt cette option de démocratie, dite aléatoire. Ce qui ne me satisfait pas, c’est que l’extrème fragilité du pouvoir de ceux qui sont ainsi choisis au sort et ne connaissent même past tres bien les mécanismes que le leur confèrent, risque de laisser le pouvoir réel à ceux qui gèrent le processus de tirage. Je penche pour l’instant vers une représentation par paliers, mais je n’ai pas fixé mon choix. Qu’en pensez-vous ?



      Pierre JC Allard

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 décembre 2009 23:47

      @ OC :


      Merci pour la référence à mon article. Le phénomène et son efficacité ne sont plus sérieusement contestés depuis longtemps. Je vous invite a lire un livre hilarant - mais sérieux - écrit sur le sujet en 1970 par un des grands du Madison avenue de l’époque.  « From these wonderful folks who gave you Pearl Harbor » 

      La question est de savoir jusqu’où on doit se laisser manipuler, quand on sait que si on ne se laisse pas persuader on sera battu.. Le peuple a-t-il une force de résistance crédible ?


      Pierre JC Allard


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 23:53

      jc Allard,
      c’était la moindre des choses,
      vous aviez abordé le problème sous un angle qui m’intéressait beaucoup.
      pour en revenir à toutes ces tentatives de nous asservir mentalement, je prend çà très au sérieux,
      à une époque, j’acceptais de regarder les pubs, (à la tv) mais en enlevant le son, pour ne pas me priver des images,
      depuis quelques temps, j’ai fait une croix dessus, quasi définitivement,

      nous sommes beaucoup plus fragiles que nous le pensons,
      je crois que résister permet de garder une perception plus précise de ce monde que l’on veut nous imposer,
      ce qui n’empêche pas de s’en amuser.


    • ObjectifObjectif 9 décembre 2009 11:50

      @Pierre JC Allard :

      Merci pour le texte sur les « grands électeurs » : il est intéressant mais je ne crois pas qu’il aille dans la bonne direction, car aujourd’hui le représentant législatif, député ou sénateur, est déjà un « grand électeur » dans le principe, et cela ne fonctionne pas : quand une personne délègue, elle se désintéresse.

      Il est dit dans le texte "D’abord, pour créer une familiarité avec le pouvoir chez l’électeur aujourd’hui aliéné de la chose publique." je suis bien d’accord avec cela, mais pas avec la solution.

      Pour moi, la seule solution, c’est celle des jurés d’assise : chacun peut devenir juré d’assise. Le fait de savoir cela change tout. On peut refuser si l’on n’a vraiment pas confiance en soi, mais on peut le faire, s’y intéresser et apprendre.

      Et c’est le regard neuf et le processus d’apprentissage sur le tas qui comptent.

      Quand à mettre un examen, qui déciderait des questions et des réponses ? Je crois plus à la discussion collégiale, quand les personnes sont réellement indépendantes. Et le tirage au sort garantie globalement cette indépendance, car on ne peut pas acheter toute la liste électorale !

      Comme dirait le sage africain d’Olivier Cabanel, c’est en forgeant que l’on devient forgeron, et il n’y a pas d’autre moyen pour créer une familiarité avec le pouvoir que de se jeter à l’eau smiley


    • Halman Halman 8 décembre 2009 11:06

      Si l’oeil a besoin d’une loupe pour lire la phrase sur le chèque, c’est que la phrase ne peut pas être lue par l’oeil nu, donc n’est pas lue.


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 11:17

        Halman,
        ce n’est pas faux,
        mais pour les images glissées à chaque seconde dans un film, l’oeil ne peut pas la voir non plus, et pourtant le cerveau l’a enregistré,
        pourquoi ce même phénomène ne se reproduirait-il pas pour la phrase du chèque.
        avez vous ouvert le lien avec l’avion, et l’image cachée ?


      • appoline appoline 8 décembre 2009 13:37

        @ Halman,

        Tous les spécialistes s’accordent à dire qu’ils ne connaissent qu’une infime partie du cerveau. Vous seriez surpris de savoir que tout est enregistré, comme dans une grande bibliothèque, tout ce que l’oeil voit y est emmagasiné. Après, il faut beaucoup de discipline pour faire revenir cela au premier plan, mais sachez que rien ne se perd avec le cerveau, les yeux ne sont que des outils.


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 13:38

        Appoline,
        merci de cette réponse pleine de sagesse et de clairvoyance.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 décembre 2009 23:03

        @ Appoline :


         « une infime partie.... La question c’est qu’on en sait plus sur le fonctionnement du cerveau que ce que l’on en dit. On connait et on utilise. Voyez la psychocybernétique, la programmation neuro linguistique (PNL)... Il y a encore des gens qui nient l’hypnose. La manipulation étant la seule alternative à la violence, doit on s »indigner que ce viol en douceur soit utilisé ? Ou est la limité du tolérable ?


        Pierre JC Allard



      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 décembre 2009 23:10

        Halman : 


        Je suggère que vous lisiez plus sur le sujet. L’analogie qui me vient à l’esprit est que ce qui doit être expliqué aux gens simples pour qu’ils le comprennent ne peut pas les inquiéter et que la démocratie n’a donc pas à s’inquieter ce ce qui n’est pas compris sans explications.

        PJCA

      • appoline appoline 9 décembre 2009 13:10

        @ JP Allard,

        Nous ignorons tous sur quoi peut réellement déboucher la manipulation mentale, mais rien de bon. Bien évidemment certains spécialistes travaillent là-dessus, à commencer par la CIA. Mais le cerveau, comme beaucoup d’organes a sa vitesse de « travail » et si, on force cette dernière, il y a un bug à un moment ou un autre.

        Le pouvoir du cerveau est très peu exploré malgré tout. Avez-vous déjà entendu parler de la mémoire universelle ? Certains médecins font des recherches sur elle. Quand on descend au niveau du sub atomique, on s’aperçoit que rien n’est à écarter, rien ne se perd, tout se transforme. L’homme a d’énormes possibilités qu’il a perdu au fil des siècles.


      • Halman Halman 8 décembre 2009 11:12

        Je viens de scanner un chèque en 2400.

        Effectivement si quelques pixels bleus pale peuvent vaguement ressembler à des lettres, impossible d’y lire la phrase mentionnée.

        Alors sans loupe puissante et sans scanner dans les yeux, si les yeux sont incapables de la lire comment le cerveau peut il l’enregistrer !


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 11:27

          Halman,
          j’attire votre attention sur l’expérience qui est relatée dans l’article, avec les deux publicitaires.
          comme vous avez pu le remarquer dans le reportage proposé, ceux-ci ne voient pas les logos dispersés un peu partout, sur les murs, sur les tee-shirt etc.
          d’abord parce qu’ils sont noyés au milieu d’autres pubs, et ensuite, parce qu’ils ne les ont sous les yeux que très peu de temps, étant dans un véhicule.
          pourtant leur subconscient a bien enregistré le message.


        • Halman Halman 8 décembre 2009 11:41

          Ce n’est pas de cela dont je parle.


        • bobbygre bobbygre 8 décembre 2009 11:50

          J’ai tendance à penser comme toi Hallman, mais alors pourquoi le font-ils si ça ne sert à rien ? Ces gros capitalistes de banquier qui ont investi de l’argent pour... rien. J’ai du mal à y croire. Car merde, ça doit forcément couter de l’argent d’imprimer une petite phrase en tout minuscule au lieu d’un simple trait (même si c’est minime, multiplier par le nombre de chèques imprimés).
          Il faut toutefois préciser que ce ne sont pas les chèques de toutes les banques.

          J’avais testé avec un chèque de la Banque Postale, l’inscription y était (et moi je suis tombé sur mon cul).


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 12:50

          Halman,
          bon, si vous pouviez expliciter ?
          je me dis que si çà ne servait à rien, pourquoi faire tout ce boulot ?
          une phrase réduite à l’illisible... et si ça avait une portée insoupçonnable ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 12:58

          Bobbygree,
          c’est aussi ce que je me suis dit,
          si çà ne servait à rien, pourquoi l’avoir fait ?


        • Png persona-nongrata 8 décembre 2009 13:25

          Effectivement si la phrase est là ce n’est pas pour rien .


          Par analogie le billet du dollars us est un véritable talisman bourré de symboles ésotériques visibles et non visibles .

          Il faut s’intérrésser aux croyances des grands de ce monde pour avoir une explication rationnelle et factuelle.

          Aprés qu’on y crois ou non là n’est pas la question .



        • ramonjimenez ramonjimenez 8 décembre 2009 15:10

          Cette phrase est peut être là à fin de contrôle en cas de contrefaçon ? Mais pourquoi avoir choisi le thème de l’Europe ? mais pourquoi pas après tout ?

          Cela ne remet pas en cause les autres exemples cités qui sont d’une efficacité avérée.

          Et dire qu’il y en a qui croient encore choisir en leur âme et conscience...


        • Png persona-nongrata 8 décembre 2009 15:56

          Et quel rapport entre les banques et notre destin « frontalier » ? Pourquoi graver un message POLITIQUE pronant l’unification europénne ??


          Sur un feuillet du trésor public à la limite mais un organisme financier privé ???

          J’insiste ce n’est pas normal.

        • ramonjimenez ramonjimenez 8 décembre 2009 16:23

          oui , vous avez surement raison... les banques avaient un grand intérêt à ce que l’Europe se fasse.


        • werther_original werther_original 8 décembre 2009 18:09

          pourquoi parler de falsification de cheque quand une simple feuille blanche avec toutes les inscriptions legales peuvent servir de cheque ?

          b. Les conditions de validité du chèque

          Pour qu’un chèque soit valable, il faut qu’il remplisse une série de conditions qui tiennent à la fois à sa forme et à son fond :

          Le chèque peut être rédigé sur une « feuille blanche » et sera valable dès lors que toute les mentions nécessaires sont présentes.Toutefois, les banques délivrent des carnets de chèque contenant des chèques qui indiquent toutes les mentions qu’il faut remplir. Quand elles délivrent ce type de carnet, les banques interdisent au titulaire d’un compte de rédiger des chèques sur un autre support.


        • Png persona-nongrata 8 décembre 2009 18:44

          @ Werther’s


          Je veux bien vous aidez à analyser une feuille blanche mais là n’est pas le sujet.

        • Atlantis Atlantis 8 décembre 2009 19:54

          "Quand elles délivrent ce type de carnet, les banques interdisent au titulaire d’un compte de rédiger des chèques sur un autre support.« 

          non, ce n’est pas interdit, c’est »juste" payant. 7,5€ (par chèque libellé ainsi) chez LCL par exemple.


        • Png persona-nongrata 8 décembre 2009 11:38

          Encore un bon article qui pose les bonnes questions.


          Je pense que tout comme le billet du dollars us , le chéque est un talisman , le probléme n’est pas de savoir si on peut lire la phrase ou non !! Elle y est !!!! 

          En plus de l’image l’industrie du disque s’en donne à coeur joie et sans étre inquiété par aucune autorité , un exemple avec le rappeur le plus prolifique du moment JAY.Z :

          Une interlude écouté a l’envers ou comment faire la promotion du satanisme auprés des jeunes /


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 11:42

            Persona-nongrata,
            merci d’avoir proposé ce lien,
            il est vrai que par la musique, comme celà a été prouvé à plusieurs reprises, il est possible de faire passer des messages subliminaux,
            j’avais déjà évoqué ces possibilités dans mon article précédent, mais je n’avais pas le lien que vous avez proposé,
            merci.


          • Augustule pipo 8 décembre 2009 12:55

            Dans le même genre, je vous invite à visionner cette vidéo d’une publicité passée sur la chaine MTV lors des fêtes de noël dernier ; elle est pour le moins troublante !


          • Png persona-nongrata 8 décembre 2009 13:08

            @ Pipo ,



            En effet je l’ai visioné il y’a quelques temps et elle rejoint celle des produits laitiers dans le symbolisme .

            Pour comprendre ce dont il s’agit il faut impérativement faire une analyse ésotérique en arriére plan.

            Trés bien vue.

          • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 13:20

            Pipo,
            on pourrait quand même imaginer que cette courte vidéo n’est qu’une provocation humoristique,
            puisque rien n’est en fin de compte caché ?
            d’autant que les références historiques sont réfutables,
            les historiens affirment que la naissance du Christ aurait été plus tardive, (au printemps) et que c’est seulement le fait que l’église catholique ait voulu récupérer les dates païennes, pour en faire des dates chrétiennes affirmant que le Christ serait né un 25 décembre.
            Noël était le jour le plus court, et pour garder l’espoir, on faisait un grand feu avec des buches de sapin (l’arbre toujours vert), les buches (buche de noël), et les non-croyants faisaient de ce jour un symbole d’espoir.
            les feux de la st Jean, fête paienne aussi, ont été récupérés par l’église catholique.
            c’est ce qu’on pourrait appeler de la récupération.


          • Augustule pipo 8 décembre 2009 13:39

            Je pense que vu les couts de production et de diffusion d’une publicité ou d’un clip, le contenu n’est pas du au hasard ou au clin d’oeil, la publicité a le but précis de faire passer un message publicitaire, ventant les mérites d’un produit, ou idéologique.

            J’ai lu dernièrement le livre Propoganda (ou comment manipuler l’opinion en démocratie) d’ Edward bernays, il est l’inventeur des relations publiques, et selon lui , et d’autant plus aujourd’hui, toute action de propagande, au sens large du mot, l’est dans un but précis et veuille à faire passer un message.

            Donc pour les symboliques de ces vidéos, elles sont forcement etaient utilisées à des fins précises ............. mais lesquelles ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2009 13:41

            Pipo,
            merci de ce nouveau lien
            on avance, on avance...
            manifestement, tout cela relève d’un calcul subtil,
            et je ne pense pas tomber dans une bête parano.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès