• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > La leçon de Tchernobyl

La leçon de Tchernobyl

Depuis la catastrophe, le site contaminé il y a 24 ans est devenu un laboratoire grandeur nature où quelques scientifiques audacieux, mènent des analyses sur place faisant d’étranges découvertes.
 
En effet, lors d’un documentaire récent d’Arte, (Tchernobyl, une histoire naturelle, réalisé par Luc Riolon) des chercheurs installés à proximité de « la foret rouge » de Tchernobyl vont de surprises en surprises. vidéo
Cette zone a été totalement dévastée lors de l’explosion du réacteur n°4, et tout ce qui y vivait est mort quasi instantanément : des mammifères, aux insectes, en passant par les plantes et les arbres.
Les 135 000 habitants qui y habitaient ont été évacués et ne sont jamais revenus y vivre.
Pourtant, depuis quelques années, alors que la radioactivité y est toujours importante (des milliers de fois supérieure à la normale), la vie semble y reprendre ses droits.
Bien sûr, certaines espèces de plantes ont pris le dessus sur d’autres, comme par exemple les bouleaux qui ont supplantés les conifères.
La réponse serait-elle au niveau de l’ADN ?
En effet, la chaine ADN du bouleau est différente de celle des conifères. lien
Les scientifiques remarquent une explosion de la vie animale, sangliers, élans, chevreuils, et biches, castors, ours, loups…
Les animaux mangent sans conséquence apparente tout ce qui leur est proposé par la nature, malgré la radioactivité importante présente dans les feuilles des arbres, les plantes, l’air, l’eau et la terre.
Les chercheurs ont capturé des milliers de souris, et n’en ont pas vu une seule qui présente la moindre anomalie de croissance ou de nécrose.
Ils ont cependant constaté des anomalies de développement des cellules, mais aussi qu’elles possèdent des systèmes de défense qui compensent ces anomalies.
Sauf pour les hirondelles lesquelles subissent un vieillissement anormal, une baisse de fertilité, et des anomalies sur la taille des ailes.
Ils supposent que cette différence viendrait du fait de leur migration, laquelle aurait épuisé une bonne partie de leur stock d’antioxydants.
Pourtant des expériences menées entre des souris de laboratoire et des souris « de Tchernobyl » ouvrirait une autre piste : les faibles doses reçues en continu, permettrait aux souris de Tchernobyl de résister mieux que les autres aux radiations.
De plus, cette exposition continue aux radiations pourrait permettre aux animaux de mieux résister aux autres poisons chimiques.
Il faut bien sûr employer le conditionnel.
Une autre surprise les attendait.
Quelques temps après la catastrophe, des chevaux de Przewalskii lien avaient été introduits (ainsi que des chevaux domestiques) dans la zone interdite.
Ce sont ces fameux chevaux que l’on découvre sur les peintures rupestres, celles des grottes de Lascaux par exemple.
Ce cheval « primitif » était présent sur la planète il y a 700 000 ans. lien
Il n’en restait il y a peu que 1600 dans le monde entier, dont certains en captivité.
Contre toute attente, les chevaux de Przewalskii ont résisté sans problème et se sont même multipliés.
Comment expliquer cela ?
Les chromosomes en seraient-ils la cause ?
En effet, le cheval de Przewlaskii a 66 chromosomes, c’est-à-dire deux de plus que notre cheval domestique.
Cela aurait-il un rapport ?
La chèvre possède 60 chromosomes, le chevreuil quant à lui, en possède 70, mais une espèce sibérienne (Capréolus Pyrargus) en aurait de un à quatorze de plus. lien
Plus près de nous, le chimpanzé ou le gorille possèdent 48 chromosomes, tout comme nos lointains ancêtres, les Paninés, alors que l’homme n’en possède que 46. lien
Allons plus loin, les néandertaliens ont une similarité génétique identique à l’homme à 99,5%. lien
L’homme préhistorique résisterait-il plus facilement que nous au danger nucléaire ?
Les espèces sauvages sont-elles plus adaptées que les espèces domestiques, à la pollution radioactive ?
Ou cela vient-il du fait que les prédateurs se sont occupés des animaux les plus faibles, et ont, en quelque sorte « rétabli l’équilibre ».
On n’est sûr de rien.
Cette affaire de chromosomes pourrait intéresser quelques scientifiques « apprentis sorciers » comme le docteur Craig Venter. lien
Ce biologiste et homme d’affaire américain a été le premier à décrypter le génome humain et vient d’insuffler la vie à une créature terrestre.
Son équipe est parvenue à synthétiser un ADN artificiel qu’elle a injecté dans une autre bactérie à la place de son propre génome.
Le nouvel être hybride s’est mis à vivre, et commence maintenant à se reproduire en permettant de donner la vie à une bactérie qu’il a baptisée « Mycoplasma mycoides JCVI-syn1.0  », laquelle se reproduit toute seule. lien
Cette naissance exceptionnelle, ou monstrueuse, selon les avis, s’est produite au milieu du mois d’avril dernier.
L’homme est-il en train de se prendre pour Dieu ?
Çà y ressemble, mais si la réponse à la lutte contre la pollution radioactive était de l’ordre de la chaine ADN, ce ne serait pas surprenant qu’un scientifique tente un jour de la modifier.
Le plus sage ne serait-il pas de tout faire pour qu’une catastrophe comme celle de Tchernobyl ne se reproduise ?
Or, en multipliant la construction de réacteurs nucléaires, à l’évidence nous n’en prenons pas le chemin.
Même si les nucléocrates martèlent avec obstination que la catastrophe de Tchernobyl ne peut plus se reproduire, on ne peut qu’émettre des doutes légitimes sur ces affirmations.
Le pire n’est jamais certain. lien
Trois allemands sur quatre sont inquiets. lien
Dans le monde entier, les accidents se multiplient :
Au Japon après l’incendie dans le surgénérateur de Monju en 1995, la fuite radioactive à Tôkal-mura en 1999 (2 ouvriers morts, évacuation de centaines de personnes), la fuite radioactive à Mihama en 2004 (5 ouvriers morts), et le séisme de Kashiwazaki-Kariwa en 2007, il n’y a plus que 27% des hommes et 9% des femmes à penser que l’énergie nucléaire est nécessaire. lien
En France, on a décidé de prolonger la vie des réacteurs en rafistolant le matériel usagé, (lien) et au vue des derniers exercices de sécurité, on est en droit de s’inquiéter pour la suite des évènements.
A lire sur ce lien diverses péripéties qu’ont connu les habitants, et les techniciens de la centrale de Fessenheim, et qui ne sont pas rassurants.
Malgré toutes les précautions prises, (lien) nous savons que les centrales nucléaires ne sont pas à l’abri d’une attaque terroriste, et que les sites ne résisteraient pas à la chute d’un avion de ligne. lien
Un sondage récent fait apparaitre que 97% des français sont favorables au développement des énergies renouvelables. lien
Pourquoi ne pas se tourner dés maintenant vers les énergies propres et renouvelables, suivant l’exemple des pays modernes, plutôt que de continuer sur cette voie suicidaire et hasardeuse, où tous les apprentis sorciers du monde tentent de nous entraîner ?
Car comme disait mon vieil ami africain :
« Le lion dort avec ses dents ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

282 réactions à cet article    


  • morice morice 1er juin 2010 10:10

    quelles sont vos sources pour chiffrer la multiplication des chevaux de  Przewalskii près de la centrale ??


    aucune.

    le cheval n’a pas été spécialement introduit là mais en Mongolie et en Chine.



    Malgré toutes les précautions prises, (lien) nous savons que les centrales nucléaires ne sont pas à l’abri d’une attaque terroriste, et que les sites ne résisteraient pas à la chute d’un avion de ligne. lien

    ce sont les accidents internes qui sont le plus à redouter ! pas le terrorisme !

    • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 10:35

      morice,
      il faut ouvrir les liens proposés.
      pour la question de la multiplication du Prezwalski, il faut écouter la totalité de la vidéo proposée en début d’article,
      90 minutes...
      pour ce fameux cheval, la plupart de ceux qui restent ne sont plus en liberté,
      c’est d’ailleurs expliqué dans un lien.
      ceci dit, au sujet des attentats, je n’ai pas vu le développement de votre argument :
      vous avez le droit de croire que le terrorisme n’est pas un danger,
      et que seul les accidents internes le sont,
      ceci dit, dans les liens proposés, ce n’est pas ce qui est craint.
      une fois de plus, ouvrez les liens,
      et merci de donner les votres pour confirmer vos arguments.
      ok ?
       smiley


    • morice morice 1er juin 2010 11:01

      il n’y a pas spécifiquement votre Cheval aux alentours, et vous n’avez aucun chiffre sur la multiplication ou non.


      résultat, il ’y a aucun rapport entre les deux.

    • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 13:03

      morice,
      merci de regarder la totalité de la vidéo proposée, afin de ne pas écrire des bétises.


    • pissefroid pissefroid 1er juin 2010 14:32

      Monsieur Morice, j’ai récupéré la vidéo sur « Tchernobyl Une Histoire Naturelle » et je viens de vérifier cet histoire de chevaux de przewalskii .
      Les chercheurs ukrainiens disent que 21 chevaux ont été introduit (1998) dans la zone interdite et que actuellement il-y-en a une cinquantaine.


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 17:17

      PIssefroid,
      merci de votre aide,
      un doublement d’exemplaire de cette espèce en voie de disparition, c’est quand même important !
      çà levera les doutes de morice.
       smiley


    • Barrous Barrous 6 juin 2010 23:04

      « ce biologiste.... vient d’insuffler la vie à une créature terrestre » : vous ne trouvez pas que vous exagérez un peu ? Insuffler la vie c’est créer un être vivant à partir de matières inertes, et à ma connaissance, il a utilisé une bactérie vivante dont il a remplacé l’ADN. Avant on pouvait modifier quelques chromosomes, maintenant on change l’ADN. C’est plus un progrès quantitatif que qualitatif.

      Et de tte façon, je ne suis pas pour ce genre d’expériences. Pas pour des raisons religieuses (puisque la science est carrément un devoir dans ma religion), mais parce que le système actuel, arrogant et orgueilleux, se presse dans un élan d’enthousiasme aveugle, de mettre en application ces « progrès » sans prendre tout le temps nécessaire pour évaluer l’impact sur l’équilibre biologique. J’ai l’impression qu’on sous-estime sa complexité, et qu’on adopte un peu trop souvent la politique du « on verra ce que ça va donner ».

      On a fait cette erreur avec l’uranium, qu’on mettait dans des crèmes pour le visage, l’amiante, l’aspartame... et j’en passe. Et par pitié, qu’on ne me sorte pas la réplique « c’est le prix du progrès ». C’est plutôt le prix des recherches poussées que les lobbies industriels ne veulent pas avoir à payer.

      L’occident est-il trop orgueilleux pour admettre ses erreurs et en tirer des leçons ?! Dommage, pour une civilisation qui se veut la plus avancée de l’histoire humaine !

    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 2010 06:37

      Barrous,
      je vous remercie de votre commentaire,
      vous êtes l’un des rares à avoir percuté sur cette information qui m’avait semblé essentielle :
      la plupart des commentateurs sont passé à travers de l’affirmation de Craig Venter sur « la vie qu’il a crée » je pensais que çà allait créer une vrai polémique, mais çà n’a pas été le cas.
       smiley


    • Barrous Barrous 7 juin 2010 11:11


      C’était un test alors ? smiley

      Je constate aussi que les médias classiques s’accordent tous pour amplifier le truc...
      Dommage que même dans le monde scientifique, il y ait une théorie officielle et une théorie « conspirationniste ». Mais bon, les médias, on sait ce que ça vaut.

      Heureusement que j’avais quelques notions en génétique smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 2010 11:35

      Barrous,
      non, ce n’était pas un test,
      ouvrez le lien proposé, vous verrez que c’est tout à fait sérieux (et inquiétant)
       smiley


    • Barrous Barrous 7 juin 2010 11:40

      Juste au cas où on se serait mal compris, par test je voulais dire le fait d’utiliser l’expression « insuffler la vie » pour voir la réaction des gens smiley

      Sinon je dois ouvrir quel lien ? Y en a bcp smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 2010 11:44

      Barrous,
      le voici le lien :
      http://www.parismatch.com/Actu-Match/Sante/Actu/Craig-Venter-a-reinvente-la-vie-189437/
      bon, ce n’est que paris match,
      mais il en existe beaucoup d’autres !
       smiley


    • Barrous Barrous 7 juin 2010 15:57

      Merci pour le lien smiley
      Les applications ont l’air très intéressantes, mais les appétits financiers du mec sont tout aussi inquiétantes smiley
      Dommage que l’article soit plus dans le culte du personnage que dans l’analyse scientifique, car on ne nous explique pas grand chose. Comment va-t-on repousser l’âge de la mort ? En échangeant l’ADN de toutes les cellules du corps ? Il y en a un paquet smiley
      Si on vit 3 ou 4 fois plus longtemps, comment vivrons nous quand nous serons 50 milliard sur la planète ? En mangeant ses bactéries ? smiley
      Je reste quand même assez pessimiste, on va encore faire une connerie (d’ailleurs on l’a toujours fait). On balancera ces bactéries mangeuses de pétrole, et après on constatera que des algues se sont nourri de leurs cadavres (si on prend déjà la peine de créer des bactéries qui s’auto-détruisent), ce qui aura peut être comme conséquence d’augmenter leur besoin en oxygène et ça finira par asphyxier les poissons....et.....et...... exterminer l’homme !
      Bref, il y a des milliards de points où ça peut foirer smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 2010 16:29

      Barrous,
      celà a été dit, et répété, et plus on avance, plus on le confirme,
      l’homme n’ayant pas de prédateur, a part les phénomènes naturels, il s’emploie consciemment, ou pas à se faire disparaitre,
      étrange destin.
       smiley
      et merci pour votre commentaire.


    • Barrous Barrous 7 juin 2010 18:10

      C’est toujours un plaisir de commenter les articles d’un auteur aussi réactif smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 2010 18:24

      Barrous,
      mes réactions sont intéressées,
      au fil des articles, je m’aperçois que c’est grâce aux lecteurs que de nouvelles pistes de réflexions s’ouvrent chaque fois un peu plus.
      à cela, si on ajoute la sérendipité, on est comblé.
       smiley


    • jako jako 1er juin 2010 10:14

      Bonjour Olivier
      le lion dort avec ses dents , même à Tchernobyl ?
      Interessantes interrogations, en effet , pour les apprentis sorciers allez consulter le site du Professeur Jacques Testard c’est plutôt flippant.
      Bonne journée


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 10:37

        Bonjour jako,
        oui, je connais ce site,
        Testard est un scientifique très intéressant,
        il soutient d’ailleurs la cause des « décroissants »...
         smiley


      • Immyr Immyr 1er juin 2010 10:18

         “Life breaks free. Life expands to new territories. Painfully, perhaps even dangerously. But life finds a way” 


         « La vie trouve toujours le chemin de la liberté. La vie s’étend pour s’accaparer de nouveaux territoires. Douloureusement, parfois même à ses propres risques. Mais la vie trouve toujours un moyen. » (Jurassic Park) smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 10:38

          Immyr,
          c’est une bonne idée d’avoir rappelé ces paroles entendues dans Jurassic Park,
          je me demande qui les a prononcées ?
          si quelqu’un le sait ?
          (hors du film bien sur...avant le film)
           smiley


        • Immyr Immyr 1er juin 2010 10:40

          @ Olivier


           L’auteur du livre : Jurassic Park, Michael Crichton.

        • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 10:48

          Immyr,
          merci du renseignement,
          je pensais que c’est un scientifique qui avait eu ce mot, et que l’auteur avait repris cette phrase...
           smiley


        • Immyr Immyr 1er juin 2010 10:53

          @ Olivier


           On oublie souvent. Mais Crichton était un médecin avant de devenir un auteur à succès planétaire. Il a développé longuement des thèses de déshumanisation des humains par l’argent, du recours sans éthique à la technologie et autres dans nombre de ses livres de SF.

           Amicalement.

        • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 13:00

          Immyr,
          merci de la réponse,
          j’ignorais qu’il avait été médecin,
          en tout cas, j’aime beaucoup cette phrase qu’il nous a proposé.
           smiley


        • Dominitille 1er juin 2010 14:08

          Je rajouterai mon grain de sel concernant M. Crichton. Ses livres sont excellents je les ai pratiquement tous lus. Je regrette seulement qu’ il soit décédé bien trop tôt, privant ses lecteurs inconditionnels de son génie.
          Je vous souhaite une bonne journée


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 16:59

          Dominitille,
          il mériterait d’être mieux connu,
          ce géant, dans tous les domaines (il dépassait les 2 mètres) avait publié sous différents pseudo : john Lange, ou Jeffery Hudson, et il était diplomé de la Harward Medical School ;
          il avait d’ailleurs commencé à écrire pour financer ses études.
          peut être qu’un de ces 4 je l’évoquerais dans un article ?
          qu’en pensez vous ?
           smiley


        • Dominitille 1er juin 2010 19:42

          Cher Olivier,
          Un article sur M. Crichton ? une excellente idée. Avec photo à l’ appui car il était également agréable à regarder. N’ en déplaise à certains messieurs, je préfère reluquer un beau visage que les fesses d’ une tenniswoman.
          Par contre j’ ignorais qu’ il avait écrit sous des pseudos, merci pour cette information ,je vais essayer de me procurer ses livres.


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 19:50

          Dominitille
          voici un lien assez intéressant pour Michael Crichton :
          http://www.evene.fr/celebre/biographie/michael-crichton-4690.php
          bonne pioche !
           smiley


        • Dominitille 1er juin 2010 19:58

          Merci pour le lien.
          Une chose aussi que je regrette, suite à son décès, le tournage de Jurassik park4 n’ aura pas lieu.


        • Gabriel Gabriel 1er juin 2010 10:28

          Bonjour Olivier,

          Malgré cela nous continuons à pousser en avant le nucléaire en faisant table rase de toutes les autres possibilités énergétiques, cela uniquement dans un but financier profitant aux amis du Fouquet’s club. Ainsi nous laissons des chèques en blanc aux générations futures qui au péril de leurs vies devront nettoyer nos poubelles nucléaires. 


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 10:40

            Gabriel,
            bien évidemment,
            c’est étonnant de voir cet entêtement de continuer dans cette voie nucléaire, tout en en connaissant les dangers, les problèmes suscités, la non solution des déchets produits...
            et ce manque de respect pour les générations qui nous suivrons...
            merci de ton commentaire.


          • morice morice 1er juin 2010 11:02

            c’est étonnant de voir cet entêtement de continuer dans cette voie nucléaire, tout en en connaissant les dangers, les problèmes suscités, la non solution des déchets produits...


            le problème est la méconnaissance, et ce n’est pas en en répandant une autre qu’on va y arriver !

          • Fergus Fergus 1er juin 2010 11:09

            Bonjour, Gabriel et Olivier.

            Pas étonnant que le pouvoir en place continue dans la voie du nucléiare car elle est la solution de facilité à court et moyen terme. Or nos décideurs politiques basent de moins en moins leur action sur le long terme. Alors, au diable le problème des déchets, il sera toujours temps, pensent-ils, de le solutionner. Et eux ne seront plus en poste...


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 13:02

            morice,
            avez vous ouvert les liens proposés,
            au sujet du cheval et du reste ?
            c’est intéressant d’aller jusqu’au bout du dialogue.
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 13:14

            Fergus,
            bien sur,
            mais vous dites court et moyen terme,
            pour ma part, je ne garderais que court terme,
            moyen terme... on n’est sur de rien,
            et les inquiétudes s’accumulent ;
            merci de votre/ton commentaire.


          • LE CHAT LE CHAT 1er juin 2010 10:35

            la leçon de Tchernobyl , est que l’homme n’est pas indispensable et que la nature reprendra ses droits si nous disparaissons un jour suite à notre folie destructrice ! cela peut prendre du temps , mais la planète s’est toujours relevée des pires cataclysmes et des extinctions massives ! 


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 10:41

              Le Chat,
              oui, on peut résumer çà comme çà,
              si nous continuons à persister dans nos erreurs, nous finirons par disparaitre, et la vie sauvage reprendra ses droits,
              effectivement, c’est un peu le sens métaphorique de ce reportage.
              bonne journée à toi.
               smiley


            • appoline appoline 1er juin 2010 19:36

              La planète est déjà en train de se débarrasser de ses puces. Nous ne respectons même pas le plus élémentaire , alors il faut bien se douter que cela va mal se terminer.


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 19:51

              Appoline,
              très belle métaphore,
              et très judicieuse,
              merci !
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 2010 11:48

              Actias,
              je ne suis pas sur de ce que vous affirmez au début de votre commentaire,
              je vais essayer de me renseigner, et je vous tiens au courant,

              pour la suite, je suis bien évidemment d’accord,
              et pour votre conclusion, elle est parfaite et légitime.
               smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès