• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > La nuit où Eric Woerth avait disparu

La nuit où Eric Woerth avait disparu

Qui se souvient qu’une nuit de décembre 2007 le ministre du Budget avait disparu corps et âme en pleine séance au Sénat, provoquant un début de panique jusqu’à l’Elysée ? C’était le début des mésaventures d’Eric Woerth.

f8728e903ef7e40ccde57ddeaa7a326d.jpgC’est le Canard Enchaîné du mercredi 5 décembre 2007 qui avait rapporté l’aventure burlesque et peu glorieuse de l’ex-ministre du Budget, le très honnête Éric Woerth qui sera bientôt entendu par la justice pour une obscure histoire de conflits d’intérêts et d’enveloppes d’argent liquide. Souvenirs...

« L’affaire » s’était déroulée au Sénat, au beau milieu de la séance de nuit du 27 novembre de la même année.

Lors d’une interruption vers 23 heures, les élus, secrétaires d’États et autres ministres, en profitent comme à leur l’habitude pour se dégourdir les jambes, manger un morceau où griller une cigarette. Précaution inutile puisqu’à l’époque on ne parlait pas encore des cigares de Christian Blanc.

Après quelques dizaines de minutes de suspension le débat sur le projet de loi de finances 2008 va reprendre. Du moins le croit-on, car plusieurs sénateurs attentifs font remarquer qu’Eric Woerth, ministre du Budget et principal concerné, n’a toujours pas regagné l’hémicycle. On s’impatiente, on râle un peu du coté de l’opposition, mais on décide d’attendre. Las, une demi-heure passe et le bougre ne réapparaît toujours pas malgré des appels incessants. Force est de constater que le ministre a disparu.

Seul au monde

Inexorablement le temps s’écoule, et l’angoisse gagne les esprits. Surgit alors un capitaine de la garde Républicaine qui achève d’inquiéter définitivement l’illustre assemblée, « Monsieur Woerth est introuvable ! » C’en est trop ! N’écoutant que leur courage « sénateurs, huissiers, conseillers se lancent à sa recherche », indique le Canard. On le hèle dans les couloirs, on appelle la buvette et la bibliothèque du Sénat mais rien n’y fait. Éric Woerth s’est évaporé, Pchiiiit ! C’est au moment où certains audacieux envisagent sérieusement de réveiller Sarko en personne à l’Élysée qu’un conseiller du ministre reçoit un coup de téléphone : « C’est Woerth qui réclame de l’aide car il est enfermé dans les W.C. et n’arrive pas à en sortir ! »

a1769306ae0959d853b7b8a499c18251.jpgBranle-bas de combat. Une dizaine de sénateurs et d’huissiers se précipitent vers les toilettes pour porter secours à celui qui était encore le trésorier « intègre » de l’UMP. Sur place on constate que l’affaire est grave car le loquet de la porte est coincé, empêchant le ministre de sortir pour servir la Nation et la famille Bettencourt. Il faut agir dans l’urgence et avec fermeté. « Un coup d’épaule d’un sénateur socialiste et le verrou saute, libérant (enfin) le ministre », rapporte le Canard. Hagard, franchement gêné mais soulagé, Eric Woerth sort sous les vivas et les applaudissements des sénateurs pliés en deux de rire. La séance sur le projet de loi de finances 2008 peut reprendre.

Woerth, grand serviteur de Sarkozy et de l’UMP, venait de faire parler du lui pour la première fois. Il n’imaginait certainement pas que son calvaire ne faisait que débuter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 20 juillet 2010 10:16

    Bonjour, Peachy.

    Dès 2007, Woerth était donc plongé dans des affaires qui puent ! Et peut être avec complaisance car il n’a jamais été prouvé que ce n’est pas lui qui avait délibérément saboté le verrou !


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 juillet 2010 11:33

      Salut Fergus.


      Au moins, à l’époque, l’UMP n’avait pas eu le culot d’évoquer un complot fasciste.

    • clostra 20 juillet 2010 11:04

      Mais non Marie-Odile, c’est tout simplement une conjonction surnaturelle et de l’ordre de l’acte manqué, ces phénomènes dont parle très bien Jung qui ont quelque chose de l’ordre de l’archéotype tout à la fois du plus haut et du plus bas. On peut soit tirer la chasse soit la déclarer ouverte.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 juillet 2010 11:22

        Bonjour PC,

        derrière votre profil élyséen se cache un fieffé trublion et tout le contraire du rabat-joie.
        La première fois que je me suis trouvé enfermé dans les toilettes, c’était en dixième. Je séchais mon premier cours. Toutes les nouvelles lois mériteraient de subir le sort de notre sinistre individu, enfermées dans les toilettes de l’Histoire. Je vous propose un article qui devrait faire peur aux gouvernants : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-elus-c-est-depasse-on-peut-78489?debut_forums=100#forum2620499

        Merci pour votre humour qui détend l’atmosphère et ravive le feuilleton cocasse de l’été...


        • alberto alberto 20 juillet 2010 11:36

          L’enfermement, il s’y connait, le Ministre : hier dans les chiottes, aujourd’hui dans ses mensonges. Et ne pas compter sur un sénateur socialiste pour débloquer le verrou d’un coup d’épaule : Roland Dumas, compatissant, aurait peut-être pu en son temps mais le malheureux, après sa « relaxe » se fait oublier en coulant une retraite discrète...

          Ministre intègre a tendance à devenir une expression oxymorique en cette république...

          Bien à vous, Mr. Carnehan


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 juillet 2010 16:24

            « L’enfermement, il s’y connait, le Ministre : hier dans les chiottes, aujourd’hui dans ses mensonges »


            Mdr ! +1

          • Pyrathome pyralene 20 juillet 2010 12:31

            « ici tombe en ruine les merveilles de la cuisine..... »


            • silversamourai silversamourai 20 juillet 2010 12:48

              Bonjour à tous,

              « De la richesse des révélations d’un acte manqué. »

              Quand humour et psychanalyse se conjuguent....Onfrey mieux d’en prendre de la graine pour déployer un rire nietzschéen dévastateur ..... à vos posts !


              • clostra 20 juillet 2010 13:07

                Puisque cet article m’en donne l’occasion, que nous sommes en vacances et que l’histoire surnaturelle s’est passée pile poil il y a quatre ans.
                Les travaux de juillet-août sont à peu près traditionnels : fenêtres ouvertes il est plus simple de nettoyer et de repeindre.
                Il faut un certain courage. Je l’avais pris à deux mains sous la forme d’une espèce de balai éponge pour le sol détourné cette fois de son utilisation première : pour lessiver le plafond : 1 m2 par jour (soit 24 jours) pour 1 heure de travail tous les jours de 18h à 19h.
                Or ce balai avait un « léger » retour qui pouvait faire penser à différentes choses (pétard, coup de feu, vieux ressorts de sommier...). J’avais du mettre mes boules Quiès virtuelles et puis il ne s’agissait pas d’états d’âme quand on a vraiment décidé d’effectuer une tâche fût-elle entre coupée par la nécessité de vider le seau des eaux sales de lavages, déversées à grand fracas dans la cuvette ad hoc pour en tirer ensuite la chasse.
                Pour info, j’avais deux voisines, l’une au dessus, l’autre en dessous qui « effectuaient » leurs premiers mois de grossesse, inutile de dire que les chasses d’eau : ça y allait !

                J’avais achevé cette tâche ingrate dans les temps, lorsque je reçois un coup de téléphone anonyme me servant l’enregistrement (une coutume locale) du déversage d’eaux sales accompagné de sa chasse d’eau, possible qu’il y ait eu sur cet enregistrement des bruits de vieux sommier...

                Je parle de ça à mon voisin du dessous qui en se marrant me dit que ça aurait pu être lui mais non !

                Pourquoi « surnaturel » ? juste parce que cette personne bien intentionnée ne m’a pas donné la possibilité de m’expliquer voire de m’excuser et semble avoir compris non la situation réelle mais l’évocation d’une situation qu’elle a traduite selon son imaginaire. Cette personne aurait pu sonner pour apprendre ce qui se passait vraiment chez moi, ou bien (plus barbare) donner un coup de manche à balai dans mon plafond ou sol qui m’aurait permis de l’identifier et de comprendre ce qu’elle avait compris. J’aurais alors mis un petit papier dans l’entrée commune pour m’expliquer et m’en excuser.

                La suite s’est révélée encore plus surnaturelle...car jamais on ne m’a demandé ce que je faisais sur ce vieux sommier.

                Alors, est-ce que j’ai tout bon ? est-ce que c’est ça le « surnaturel » ?


                • clostra 20 juillet 2010 15:56

                  Et pendant ce temps que passaient des personnes à imaginer des choses inexistantes (surnaturelles), d’autres voyaient, de leurs yeux, ces milliers de gens disparaître victimes de la (non)médecine (200 000 en 20 ans de bataille perdue d’avance), 2 millions avec des séquelles irréversibles, à rendre malade n’importe lequel des humains conscients...Plus c’est gros plus ça marche !


                  • Souciétal Souciétal 20 juillet 2010 17:10

                    Vite ! Faut retrouver ledit chiotte : ça sent l’pognon planqué dans la VMC !


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 juillet 2010 17:18

                      ... et cette fois-ci l’argent aura de l’odeur.


                    • Souciétal Souciétal 20 juillet 2010 17:33

                      Oui mais L’Oréal propose des désodorisants spécial papier d’argent. C’est Bannier qu’a donné l’idée à sa ptite Lili.


                    • Philou017 Philou017 20 juillet 2010 21:21

                      Woerth & Co  ?

                      Compagnie de blanchiment et de recyclage en tout genre. Plus d’argent sale avec WC !


                    • galien 20 juillet 2010 19:46

                      Woerth disparu au chiottes...on mesure bien l’envergure du personnage.


                      • BOBW BOBW 20 juillet 2010 20:45

                        Comme quoi l’« honorable » W. s’est préalablement entrainé longtemps à plonger ses mains dans la crotte et aussi en apnée.

                         Maintenant il continue à tout faire pour plonger tous les retraités dans la M... et à vouloir aussi leur passer un shampoing Loréal malodorant ... smiley

                        • sosjustice sosjustice 20 juillet 2010 21:03

                          il ne faudrait pas amuser les internautes avec cette anecdote qui sent déjà la m.... Et leur faire quelques peut soit-il oublier la fosse septique d’aujourd’hui  !!!!!!!!


                          • BA 20 juillet 2010 21:26

                            Bouclier fiscal : le Trésor public a remboursé 100 millions d’euros à Mme Bettencourt.

                            Le Trésor public a remboursé au total 100 millions d’euros au cours des quatre dernières années à Liliane Bettencourt au titre du bouclier fiscal, a indiqué au Canard Enchaîné Pascal Wilhelm, l’avocat de Patrice de Maistre, le gestionnaire de la fortune de la milliardaire, révèle le journal dans son édition à paraître mercredi.

                            http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=80f667723787f3f666ce1473bbaa0d55


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 juillet 2010 22:02

                              Ca méritait bien les quelques enveloppes en papier kraft remplie d’argent liquide adressées à Woerth et Sarkozy. 


                              Plaisir d’offrir, joie de recevoir... 

                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 juillet 2010 22:15

                              @ BA

                              La révélation du Canard confirme que le bouclier fiscal n’est rien d’autre qu’une machine infernale destinée à frauder le fisc.

                            • galien 20 juillet 2010 22:07

                              Les toilettes, endroit rêvé pour couper les nouilles au sécateur.


                              • Scribouille 7 octobre 2010 13:47

                                Comme c’est vilain de se moquer du malheur des autres !
                                Bon, je ne suis pas en avance, je découvre aujourd’hui ce papier (toilette ?) qui date de près de trois mois, mais mieux vaut (pé)tard que jamais pour crier avec la foule offensée : "Aux chiottes l’arbitre (des élégances ?) !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès