• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Lascaux : des origines à la copie

Lascaux : des origines à la copie

Walpole revient du bord de la Vézère et a visité pour la seconde fois le fac-similé de Lascaux 2. Il n’a pas oublié ensuite de se rendre dans les ateliers de Montignac, parfait complément à la découverte de la Grotte. Au pied de la colline, le département de la Dordogne veut construire un centre consacré aux nouvelles copies de Lascaux et à l’art pariétal. Ce Centre d’interprétation de l’art pariétal verra le jour d’ici cinq ans. Les fac-similés voyageront au Japon, en Australie et en Afrique du Sud.

En ce moment, la visite dans les ateliers permet de voir concrètement le travail autour du fac-similé de la célèbre frise des Cerfs nageant.
A son retour de Montignac, Walpole s’est replongé dans les écrits crépusculaires de Georges Bataille écrivant sur Lascaux.

Même s’il sera impossible à quiconque de voir la vraie grotte attaquée par des tâches noires, Walpole avait en tête ces mots de l’écrivain maudit : « Si nous entrons dans la Caverne de Lascaux, un sentiment fort nous étreint que nous n’avons pas devant les vitrines où sont exposés les premiers restes des hommes fossiles ou leurs instruments de pierre. C’est ce même sentiment de claire et brûlante présence que nous donnent les chefs-d’œuvre de tous les temps  ».

Ce qui nous saisit immédiatement c’est la force de la raison qui a ordonnancé ces figures dans un ordre encore à déchiffrer, c’est l’intelligence qui a construit ces ensembles couplés et c’est l’apaisement joyeux de ces innombrables figures. Elles courent dans ce volume et sur ces parois ornées sans qu’on puisse en saisir toutes les subtilités. Aurochs, cerfs, chevaux, grande vache noire, bisons adossés forment une sarabande étonnante, une fresque étincelante qui, comme l’écrit Renaud Sanson, forment « une séquence unique de toute l’histoire occidentale de l’art pariétal  ».

Le succès économique et populaire de Lascaux 2 a poussé l’équipe de Renaud Sanson à envisager un Lascaux 3 où chacun pourra voir – autre sujet d’admiration de Walpole – un merveilleux travail de copie « objective ». Renaud Sanson fait la visite de ses ateliers et commente avec passion chaque étape de son travail de réalisation de fac-similés. Le travail entrepris restitue les fresques dans le moindre détail (avec seulement 4 mm d’erreur possible). Ceci est rendu possible grâce à l’ordinateur et à la projection de photographies positionnées avec une très grande précision. Renaud Sanson fait partager en une demi-heure ses hésitations dans les interprétations, ses pointes d’acuité forgées et éprouvées depuis près de trente années de présence à Lascaux.

Walpole aime ce genre de bonhomme qui, venu du théâtre et du cinéma, n’oublie en rien la précision dans les hypothèses qui naissent et renaissent de ses observations. Il décrit et donne à voir avec passion, en quelques mots, la Scène du Puits.
« Lascaux, dit-il, s’est mis à me parler ».

Qu’il sache que Walpole tend lui aussi son oreille.

Walpole (www.pensezbibi.com)


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • sisyphe sisyphe 17 juillet 2008 13:54

    Merci pour l’article, mais dommage que vous n’ayez pas mis de nombreuses photos (voire un diapo) des merveilles de Lascaux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires