• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Lavage de cerveau

Lavage de cerveau

Le foot au fond des yeux ...

Le lapsus footballistique

La grande foire à couillons, le Barnum du délire universel n'a pas encore débuté que déjà les jeunes cerveaux à fort potentiel de disponibilité font le plein de banalités et de truismes pour évoquer le seul sujet qui bientôt meublera toutes les conversations. L'Europe peut basculer dans le fascisme, la crise continuer à détruire des êtres humains, des guerres de par le monde tuer leur quota de victimes civiles, la chose la plus importante sur cette planète se déroulera de l'autre côté de l'Atlantique.

Avec quinze jours d'avance, j'ai eu l'occasion, lors d'une sortie scolaire, d'écouter, sidéré, les conversations de jeunes gens, futurs adeptes du café du commerce. Je dois à la vérité d'avouer qu'en dépit des injonctions de notre ministère à ne pas déterminer les comportements en fonction du genre, il n'y avait que des garçons pour tenir de tels propos. Ces gamins, entre 13 et 14 ans étaient totalement obnubilés par l'évènement le plus considérable depuis que l'homme a foulé la surface de la Lune : le mondial de football !

Ils savaient tout ; ils pouvaient faire la liste des équipes qualifiées, de leurs grands joueurs, des clubs où ils évoluent. Ils avaient un avis sur chacun, un pronostic à défendre, des anecdotes à déballer pour impressionner leurs camarades. J'écoutais et je me demandais s'ils disposaient d'autant de neurones disponibles pour les savoirs scolaires.

Nos experts en ballon rond avaient déjà les comportements de leurs aînés. Discourir de football suppose du sérieux et de la détermination. Ils étaient tristes comme des notaires, concentrés comme des banquiers, importants comme des politiciens. Ces gamins, durant cet interminable débat, en avaient oublié les blagues et leur portable, la musique et les copines. Ils étaient parfaitement concentrés sur ce sujet d'une immense importance.

Pas un sourire, pas un mot de travers. Voilà un sujet qui ne supporte pas les plaisanteries. Ils sont façonnés par cette machine à laver les cerveaux qui fourbit ses premières armes. Ceux-là sont touchés avant les autres. À voir leurs mines tristes et leur rigidité posturale, voilà bien un thème qui ne suppose ni fantaisie ni approximation. Le propos doit être étayé, solide, affirmatif,rigoureux.

Ils me font peine, on dirait des adultes qui ont oublié d'être des enfants. Ainsi c'est donc ça le but de cette grande foire qui s'annonce ! Il faut détourner les humains de ce qui fait la beauté de la vie. L'amour, la poésie, la nature, l'art ou bien tout ce qui peut grandir les gens, leur ouvre l'esprit et leur donne à réfléchir.

Là, aucune réflexion. Toutes les banalités ressassées par les journalistes sportifs sont répétées par ces jeunes cerveaux au bord de la vacuité. Ils en savent si long et pourtant si mal. Les pays défilent, ils en ignorent la géographie exacte ; ils ne peuvent pas toujours en situer les continents. Le football a pourtant une cartographie assez proche de la répartition des richesses sur la planète. Cela aussi doit leur échapper quand ils évoquent, tels des contrôleurs du fisc, les salaires mirobolants de ces Dieux qu'ils vénèrent.

J'en étais à un point d'exaspération que vous ne pouvez pas imaginer quand soudain l'un des ces Bouvard et Pécuchet du tramway a commis une approximation magnifique. Pour changer un peu de sujet, pour meubler cette longue attente avant le début d'une compétition qui va les scotcher devant la télévision, ils se sont mis en jambes en regardant la finale de la coupe d'Europe. J'apprenais alors que le Réal ( club dont il n'avait sans doute pas besoin de préciser la ville d'origine) avait vaincu l'Atlantico du Brésil …

Ainsi donc, un lapsus se glissait enfin dans cette conversation jusque-là sans failles ni erreurs. Qu'un de ces exégètes du ballon rond puisse commettre une telle méprise tend à accréditer l'existence de l'inconscient, y compris chez les adorateurs de l'opium du peuple. Tous les espoirs ne sont pas perdus : il est encore possible d'espérer des jours meilleurs. Mais pas avant la fin de cette maudite compétition.

Il va falloir faire avec. Le rouleau compresseur médiatique va éclipser tout autre sujet. La planète entière doit vivre au rythme des rebonds et des buts, des coups-francs et des pénaltys, des erreurs d'arbitrage et des cartons rouges. Que je m'amuse à tacler ici ces pauvres gamins qui ne sont que le reflet de cette vague démente prête à submerger bientôt le Monde entier n'est pas très sport. Je veux bien le reconnaître.

Échauffement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 27 mai 2014 10:02

    Bonjour, C’est Nabum.

    Eh oui, le football est un virus qui, inoculé très tôt dans notre jeunesse, se traduit par une prolifération de la futilité au dépens de la capacité à voir les évènements importants de la planète.

    Dans le récent Paris Saint-Germain : la honte du football français, j’évoquais la cession du club en pleine propriété aux sulfureux Qataris. Pas de quoi gêner ces jeunes, ou leurs aînés, ceux qui ont été intoxiqués avant eux : quand on essaie d’évoquer ce type de problème, tous fuient le débat, choqués que l’on puisse dénigrer leur veau d’or.

    Quant à la conscience sociale, ne pas compter sur ces intoxiqués. Dans un autre article de mars 2009 intitulé Je hais le football !, entre autres choses, j’écrivais ceci :

    « Enfin est venue la Coupe du Monde 1998. Cette année-là, j’ai participé au printemps à une manifestation organisée à Paris entre République et Bastille contre la précarité et l’exclusion à l’appel d’une vingtaine d’associations. Nous étions moins de 8000 dans le cortège ! Comment s’en étonner alors que, depuis des mois déjà, on ne parlait que de football dans les médias, à longueur de journée et quel que soit le thème des émissions ? Quelques semaines plus tard, la victoire acquise, 1 000 000 de personnes euphoriques s’agglutinaient sur les Champs-Elysées autour de l’équipe de France pour un simple trophée sportif. Parmi elles, des dizaines de milliers de chômeurs et d’exclus, dramatiquement absents du défilé printanier qui avait été organisé pour leur venir en aide. Comble de la sinistre pantalonnade qu’a été cette année 1998 : durant l’automne, 300 000 chasseurs sont venus battre le pavé dans les rues de la capitale pour sauvegarder leurs acquis. Parmi eux, là aussi des milliers de chômeurs et d’exclus, beaucoup plus concernés et motivés par leur droit de tuer que par celui de vivre décemment de leur travail !


    Jamais je n’ai éprouvé un tel écœurement pour mon pays et pour une majorité de ses habitants, capables de se mobiliser des mois durant pour un évènement futile mais incapables de consacrer ne serait-ce qu’une heure de leur temps à des causes sociales essentielles : le droit au travail et à la dignité ! Imaginons un instant ce qu’aurait pu être l’action sociale en France cette année-là si l’on avait dédié entre le printemps et l’automne 1998 ne serait-ce qu’un quart du temps, de l’énergie et de l’argent dépensés en marge d’une unique compétition sportive…
     »


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 12:29

      Fergus


      J’avou pour ma part une certaine fascination pour le discours autour du foot alors que regarder un match m’est insupportable.

      Je trouve prodigieux qu’il puisse y avoir des gens qui font métier de discourir des heures durant de ce sport sans passion ni supprise avec un enthousiasme délirant.

      Ce mystère est l’un des nombreux qui accompagne cette mascarade universelle

    • Domino Domino 27 mai 2014 15:20

      A voir « Au nom du peuple italien » de Dino Risi, ou à la fin un petit juge intègre réalise ce qu’est ce peuple au nom du quel il professe lors de la victoire de l’Italie à un match de foot....

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_nom_du_peuple_italien


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 2014 10:28

      Bonjour Nabum,

       « Panem et circenses », le pain et les jeux.
       C’est une façon de vivre. 
       On élit des gens qui vont faire le sale boulot.
       Ceux-ci pour garder des électeurs leur donnent du pain et des jeux pour passer le temps.

      • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 2014 10:31

        Les Brésiliens ont enfin compris que ce qui était investi dans les jeux, ne le serait pas pour eux.

        Enfin, ils auront une chance de voler les bijoux et de tout ce qui dépassera dans la rue, chez les gens de biens. smiley
        Donc ce ne sera pas perdu pour tout le monde.

      • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 12:30

         L’enfoiré


        Beaucoup moins de pain et bien plus de jeu
        C’est la nouvelle devise de cette époque résolument moderne

        Je vais sourire avec vous

      • claude-michel claude-michel 27 mai 2014 10:34

        Le « FOOT » sert à décérébré les cerveaux du plus grand nombre...c’est une tactique des politiques qui l’imposent a la télé et dans les stades (flambants neufs) pour des obsédés au QI entre 28 et 30...Même les moules ne regardent pas le foot c’est peu dire.. ?


        • Fergus Fergus 27 mai 2014 10:58

          Bonjour, Claude-Michel.

          Pas totalement d’accord.

          Les politiques sont évidemment tout heureux que le football existe car il sert effectivement leurs intérêts en détournant le public des vrais problèmes de la société.

          Mais ce ne sont pas les politiques qui sont à la manœuvre, ce sont les investisseurs qui s’en servent pour dégager de très gros profits.

          Si les politiques étaient moteurs dans le phénomène, le foot serait resté dans le giron des télés publiques pour anesthésier le plus grand nombre. Or, plus le temps passe, plus les chaînes à péage s’emparent du foot, mais aussi du rugby ou de la Formule 1 ; avec à la clé un public considérablement plus réduit.


        • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 2014 11:09

          Tout à fait, Fergus.

          Je viens de l’écrire plus haut.
          Quant à mon billet de 2009, je me suis amusé à le relire.
          Les events ont changé ou se sont retrouvés dans d’autres endroits, mais les politiques adorent.

        • claude-michel claude-michel 27 mai 2014 11:16

          Par Fergus....Salut Fergus...le foot est devenu une mafia..une lessiveuse pour laver l’argent sale..et les politiques participent à la fête.. !


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 12:32

          claude-michel 


          Ne pas le regarder est une chose, échapper à sa tyranie est bien plus compliqué
          Quand je pense que pour nos radios et nos télé, ce sera bientôt la chose la plus iportante au monde, une injonction médiatique à participer à la supercherie ! Honteux

        • Allexandre 27 mai 2014 10:43

          Le football est à une échelle planétaire le « panem et circenses » des Romains. L’opium du peuple, pour paraphraser Marx et Lénine. C’est tragique. Et en même temps, le football est devenu un enjeu financier lié étroitement à la mondialisation. On n’en est donc pas sortis. Et les fanatiques du foot ne se posent pas toutes ces questions, et ne vivent parfois que pour le foot. C’est très bien pour ceux qui nous gouvernent !!


          • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 12:33

            Allexandre


            Sauf que cette fois, il ôte le pain de la bouche des pauvres brésiliens et que le gros Platini ose leur demander de se tenir tranquille pendant la fête ...

            Indigne et méprisant

          • Allexandre 27 mai 2014 12:41

            @ Nabum,


            Oui c’est scandaleux, et j’espère que cette grosse vache de Platini, ne sera pas écouté. J’espère que les Brésiliens vont largement perturber cette coupe du monde de la honte !!!!

          • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 12:45

             Allexandre


            Pourvu que le peuple soit capable de ruiner ce désir égoïste d’un homme qui ne sait pas ce qu’est la pauvreté et la misère

          • Fergus Fergus 27 mai 2014 15:55

            Bonjour, Allexandre.

            Ne rêvez pas, lorsque la Coupe du Monde va commencer, l’écrasante majorité des Brésiliens seront derrière leur équipe nationale avec leur ferveur habituelle. Et ceux qui s’aviseraient de venir troubler la fête auront intérêt à courir vite, et avec un gilet pare-balles.


          • Allexandre 27 mai 2014 17:29

            @ Fergus,


            Je me prends à rêver malgré tout. On ne sait jamais. L’Histoire est pleine de surprises inattendues !!! Cela serait merveilleux !!!

          • Fergus Fergus 27 mai 2014 20:35

            @ Allexandre.

            Cela me plairait bien. Puisse votre rêve être prémonitoire !


          • Pasco 27 mai 2014 10:47

            Bonjour c’est Nabum, bonjour Fergus,
            Bien évidemment je vous rejoins sur tous les points et moi aussi le foot et son cortège de bêtises me sort par les yeux.
            Je voudrais en profiter pour dire également un mot à propos de Roland Garros et sur les commentaires incessants des deux crétins payés pour meubler à tout prix les périodes d’entre-jeu.
            J’en arrive à couper le son, mais le bruit des balles et le public manquent.
            Je voudrais leur dire qu’ils ferment leurs gueules et qu’ils nous laissent regarder les matchs sans nous faire subir, parfois même pendant les échanges, leurs insipides réflexions.
            Avec l’espoir d’être entendu...


            • Fergus Fergus 27 mai 2014 11:02

              Bonjour,Pasco.

              Peut-être est-il possible de suivre Roland Garros sur le site internet de France-Télévision. Lors des JO de Sotchi, excédé par les commentaires déplacés, par trop chauvins ou carrément nuls des commentateurs, c’est ce que j’ai fait ; j’ai vu les épreuves avec le son d’ambiance, mais sans les commentaires, un régal ! 


            • Pasco 27 mai 2014 11:05

              Merci Fergus, j’y vais de ce pas.


            • Pasco 27 mai 2014 11:11

              Ça marche !!! Génial.


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 12:36

              Pasco


              L’agitation des comptables en short m’ennuie
              Les propos des commentateurs me font vomir

              Tout ça me rend malade


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 16:37

                Jean-Michel Lemonnier


                Il est bon de relayer cette information

                Merci 

              • gaijin gaijin 27 mai 2014 17:52

                tant qu’a écouter du renaud autant écouter le vrai :
                https://www.youtube.com/watch?v=z1Eq8gXCrFE
                pour ceux n’aiment pas je saute a la conclusion
                « la morale de cette histoire c’est que la télé c’est très dangereux et le football aussi un peu .... »


                • C'est Nabum C’est Nabum 27 mai 2014 20:15

                   gaijin


                  Pourquoi cette remarque ?

                  Je ne prétends nullement être Renaud

                • gaijin gaijin 28 mai 2014 08:09

                  c’était en relation avec le post au dessus .......


                • C'est Nabum C’est Nabum 28 mai 2014 10:27

                  gaijin 


                  Désolé

                  Je vous en demande pardon 

                • Gcopin fessesbouc-Akerue 27 mai 2014 20:04

                  « L’Europe peut basculer dans le fascisme, la crise continuer à détruire des êtres humains, des guerres de par le monde tuer leur quota de victimes civiles, la chose la plus importante sur cette planète se déroulera de l’autre côté de l’Atlantique. »

                  Bonjour à tous

                  Le foot, l’opium des peuples ! Il semble que l’on touche le fond !

                  Brésil : « Nettoyage social » avant la Coupe du Monde, une campagne consistant notamment en des meurtres de SDF, dont la presse progressiste se faisait déjà l’écho il y a un an, la suite... (on ne peut plus dire que l’on n’est pas au courant, vive le foot)

                  http://metatv.org/bresil-nettoyage-social-avant-la-coupe-du-monde-nao-vai-ter-copa

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires