• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le casque qui mène à Dieu

Le casque qui mène à Dieu

Des chercheurs déclarent avoir localisé la zone du cerveau qui contrôle la foi religieuse, dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Sciences du 9 mars. La croyance en un pouvoir supérieur, céleste, est un atout de l’évolution qui aide les hommes à survivre. The Independant
 
La recherche de la foi dans le cerveau humain

La croyance en Dieu est profondément ancrée dans le cerveau humain, qui est programmé pour les expériences religieuses. Selon une étude, qui analyse la raison pour laquelle la religion est une caractéristique humaine universelle, celle-ci a accompagné toutes les cultures à travers l’histoire.
 
Les résultats sont uniques en montrant que certains éléments de la croyance religieuse sont déterminés par des canaux bien connus du cerveau, et ils supportent les théories psychologiques contemporaines selon lesquelles les motifs de croyance religieuse ont leur fondement dans les fonctions cognitives et l’évolution-adaptive.
 
La méthode utilisée

La dernière étude, publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, implique l’analyse de cerveaux de volontaires à qui on a demandé de réfléchir sur des problèmes moraux et questions de religions. Pour l’analyse, les chercheurs ont utilisé une machine à résonance magnétique machine qui permet d’identifier les régions les plus actives du cerveau. 
 
Ils ont constaté que des personnes de différentes confessions religieuses et croyances, croyances, aussi bien que les athées, tous ont tendance à utiliser les mêmes circuits électriques dans le cerveau pour résoudre un dilemme moral - et les mêmes circuits ont été utilisés quand les sujets à tendance religieuse traitent de problèmes ou de questions reliés à Dieu.
 
Les résultats

L’étude a montré que plusieurs régions du cerveau sont impliquées dans la croyance religieuse, l’un dans le lobe frontal du cortex - qui sont uniques à l’homme - et une autre dans la plus ancienne des régions plus profondes à l’intérieur du cerveau que partagent avec les humains les singes et d’autres primates.
 
D’autres expériences avaient été faites précédemment sur le lobe temporal du cerveau : des sujets souffrant d’épilepsie déclaraient avoir maintes expériences à caractère religieux. Ce qui avait conduit certains chercheurs à centrer leurs recherches sur le lobe frontal du cortex.
 
Le casque pour rejoindre Dieu

Ce travail a été suivi par une étude où les scientifiques a essayé de stimuler les lobes temporaux en rotation avec un champ magnétique produit par un « casque de Dieu".. Michael Persinger, de l’Université Laurentienne, en Ontario, a trouvé qu’il pouvait créer artificiellement « l’expérience de sentiments religieux » . Le porteur du casque rapporte la présence d’un esprit ou d’avoir un profond sentiment de félicité cosmique.
 
Huit porteurs de ce casque sur dix prétendent ressentir une « sensation religieuse » en portant ce casque.
 
Toutefois, lorsque le professeur Richard Dawkins, un évolutionniste et athée de renommée, le portait lors de la réalisation d’un documentaire de la BBC, il échoua lamentablement à trouver Dieu, en disant que le casque n’avait affecté que sa respiration et ses membres.
 
L’explication du professeur Grafman
 
Le professeur se disait plus intéressé à savoir comment les gens faisaient face aux questions religieuses dans leur quotidien.
 
« Lorsque nous avons une connaissance incomplète du monde qui nous entoure, elle nous offre des possibilités de croire en Dieu. Si nous ne disposons pas d’une explication scientifique à quelque chose, nous avons tendance à nous appuyer sur des explications surnaturelles," a déclaré le professeur Grafman, qui croit en Dieu. "
 
La religion, ou toute autre forme de mysticisme, ne seraient-elles pour l’humain qu’un atout de l’évolution ? Voire une béquille nous aidant à « survivre » ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 23 mars 2009 15:46

    Une béquille, j’aime bien le terme. Les illusionnistes peuvent nous etre d’un grand secours dans cette étude. Avant de savoir comment l’illusionniste a procéder, on lui suppose des pouvoirs surnaturel en attendant d’avoir la solution.

    Mais comme nous sommes moins naïf à présent, on fait semblant de leur prêter des pouvoirs surnaturel.

    Mais comme nous sommes assez ignorant sur l’univers, et bien que nous en savons un peu plus tous les jours, les religions ont encore quelques beaux jours devant eux à nous proposer une béquille.

    Mais c’est toujours la même béquille.... en bois. smiley Y’à mieux... enfin !


    • Gasty Gasty 23 mars 2009 15:47

      Et vermoulue.


    • San Kukai San Kukai 24 mars 2009 11:10

       Le coup de la béquille est joli. Ainsi que la conclusion du Pr Grafman :
      « Lorsque nous avons une connaissance incomplète du monde qui nous entoure, elle nous offre des possibilités de croire en Dieu. Si nous ne disposons pas d’une explication scientifique à quelque chose, nous avons tendance à nous appuyer sur des explications surnaturelles. »

      On pourrait ajouter que même lorsque nous possédons des explications scientifiques de certains phénomènes, de nombreux croyants persistent à y voir une manifestation surnaturelle. Ainsi que l’acharnement de certaines religions à nier des théories scientifiques expliquant des phénomènes naturels, allant jusqu’à torturer et exécuter ces damnés scientifiques qui osent s’opposer à l’ordre divin et à la parole « révélée ».


    • morice morice 23 mars 2009 16:16

       le centre de la religion ? moi qui croyait que c’était les pieds ! je comprends mieux pourquoi on a autant décapité !


      • Kalki Kalki 23 mars 2009 17:31

        Glop, glop.C’est le pied.

        Marty McFly : Vous voulez dire que j’aurais un ticket avec ma mère !?! Oh, dur, c’est pas le pied.
        Emmett Brown de 1955 : Encore ? Mais qu’est-ce que c’est que ces histoires de pieds ? Les pieds seraient le point sensible des hommes du futur ? C’est peut-être dû à un accroissement de la pesanteur.


        Le QI d’une huître est inversement proportionnel à sa digestibilité.Ce mot n’est pas encore défini dans crieur, cliquez pour ajouter une définition et à sa saveur. Ce mot n’est pas encore défini dans crieur, cliquez pour ajouter une définition. Le QI moyen d’une douzaine d’huîtres est jugé maximal lorsqu’une famille.Groupe de gens comme les copains, mais choisi par le hasard... la... entière est intoxiquée en les mangeant.

        Et il est connu que dieu a fait la partie du cerveau qui a inventé en forme d’huitre, donc sa le qi d’une personne religieuse, et/ou superstitieuse, et ou tout simplement bête ne dépasse pas le qi et la somme des connaissances maximal de l’huitre.

        Merci d’avoir lu cette démonstration qui ne servait à rien.
        Mais dieu est rien du tout alors il est tout, dirait certaine huitre passant de ci de là dans un monde qui n’a pas de sens et pas de dieu...


      • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mars 2009 18:21

        Le QI d’une huître...
        J’y avais pas pensé.
        Les politiciens vivent donc dans des huîtres.
        La carapace est dure, mais en dedans c’est tout mou.


      • dup 23 mars 2009 16:22

        je suis un peu septique concernant ce mélange de science et de spiritualité . A moi aussi de dire une ânerie : la croyance en dieu est localisée dans le foi


        • Odal GOLD Odal GOLD 23 mars 2009 21:48

          >>> http://odalgold.blog4ever.com/blog/lirarticle-106908-323991.html


          La nouvelle religion de l’homme moderne qui arrive est celle de la Raison pure et des savants. Est-elle vraiment plus belle ou plus réconfortante que les anciennes ?

           

            Dans un premier temps, celui des Lumières, cette nouvelle religion de la Raison pure et des savants a aussi clarifié et fait resplendir les capacités de l’esprit humain, inventif, curieux, aventureux.

           

           Mais aujourd’hui, elle déploie aussi son coté obscur. Cette religion de la Raison pure et des savants dévitalise l’homme moderne (d’abord abîmé et meurtri par le totalitarisme monothéiste, puis déchristianisé, mais toujours dépourvu de tout rêve et d’harmonie) : autant qu’un dentiste le fait pour finir avec certaines dents cariées.

           

           La nouvelle religion de la Raison pure et des savants ne veut rien à voir avec la pensée magique.

           

           Au nom de cette religion moderne de la Raison pure et des savants, déjà des adeptes et des prêtres torturent les bêtes (et aussi parfois des gens, par exemple à Hiroshima) dans leurs laboratoires, ils les vivisectionnent, ils cherchent dans leurs entrailles et leur douleur sans fond – la clé du secret de la vie et de la mort.


          >>> http://odalgold.blog4ever.com/blog/lirarticle-106908-323991.html


           


        • Odal GOLD Odal GOLD 23 mars 2009 21:57

          J’aimerais savoir pourquoi mon dernier commentaire a éré désactivé !!! ??? ! ? Je ne vois vraiment pas !!

          Je vais citer Nietzsche :

          " Car à la vérité j’ai quitté de moi-même la demeure des savants, et en claquant la porte. 

           Mon âme a trop longtemps jeûné à leur table ; je ne suis pas fait comme eux pour grignoter la Connaissance comme on casse des noix.

           J’aime la liberté et le vent qui coure sur la glèbe fraîche ; j’aime encore mieux faire ma couche sur des peaux de bœufs que sur leurs honneurs et sur leurs dignités.

           Je suis trop ardent, trop brûlé par mes propres pensées, souvent j’en perds le souffle. Il me faut alors aller au grand air, loin de toutes les chambres poussiéreuses. 

           Mais eux sont aussi au frais sous l’hombre fraîche ; ils ne veulent jamais être que des spectateurs et se gardent d’aller s’asseoir sur les degrés brûlés par le soleil.

           Pareil à ceux qui s’arrêtent dans la rue, et bouche bée regardent les passants, ils sont là qui attendent et regardent, bouche bée, les pensées que d’autres ont inventées.

           Dès qu’on les secoue, ils laissent échapper, malgré eux, un nuage de poussière, comme font les sacs de farine ; mais comment reconnaître dans cette poussière le grain de la félicite dorée des champs estivaux ? 

           (…) Mais, malgré tout, mes pensées se meuvent au-dessus de leurs têtes, et même si je me faisais porter par mes propres défauts, je me trouverais encore au-dessus de leurs têtes.

           Car les hommes ne sont pas égaux. Et ce que je veux, ceux-là n’ont pas le droit de le vouloir. "

          >>> http://odalgold.blog4ever.com/blog/lirarticle-106908-323991.html


        • Mauvaisens 24 mars 2009 00:16

          Et on peut avoir le commentaire de texte ?


        • Romain Desbois 24 mars 2009 00:34

          Je me demande si ce n’est pas un poisson d’avril !

          Alors la foi serait donc une maladie mentale ?


        • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 24 mars 2009 02:36

          @Odal Gold,
          Bizarrement, quelqu’un a mis une note négative sur ton commentaire.
          Pourtant, je le trouve à propos bien énoncé.
          J’ai mis un plus.


        • San Kukai San Kukai 24 mars 2009 11:25

           Bien énoncé, peut-être, mais fondamentalement erroné. Jamais la science n’a cherché à remplacer la religion. Elle a juste expliqué des phénomènes qui avant elle étaient considérés comme des interventions divines. La science a simplement démonté de façon rationnelle les superstitions qui accompagnaient les croyances religieuses.

          Il n’est pas question de « croire » dans la science, mais bien de constater ce qu’elle nous explique et ce qu’elle nous aide à comprendre. Elle nous permet de mieux appréhender le monde qui nous entoure et ainsi de faire des choix en toute conscience. Par conséquent, la science ne saurait être une religion.

          Il est d’autre part faux de prétendre que seule la religion développe la spiritualité. Le génie de l’esprit humain, pour reprendre l’expression de Victor Hugo, réside aussi dans les arts, la philosophie, la beauté que l’homme crée et fait partager, bref, dans tout ce qui nous élève. La spiritualité n’est pas réservée à la transcendance et la baisse de la foi religieuse n’empêche pas la spiritualité immanente.


        • WOMBAT 24 mars 2009 11:49

          Plutôt que sceptique ne vaut-il pas mieux se déclarer septique concernant la croyance en Dieu ? Enfin, c’est vous qui l’affirmez. Réponse : Dieu est-il immanent dans l’excrémentiel ? Corollaire, le siège (si je puis me permettre) de la foi pourrait bien se trouver entre la raie des fesses.


        • dup 23 mars 2009 16:28

          je suis un peu septique concernant ce mélange de science et de spiritualité . A moi aussi de dire une ânerie : la croyance en dieu est localisée dans le foi


          • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mars 2009 16:40

            @MORICE,
            On a le sens de l’humour !
            @Gasty,
            On nous dit que ce serait une béquille nous aidant à survivre...
            Ce n’est pas une questionnement personnel, c’est celui de l’article.
            Pour ce qui est du personnel, la science ne va pas plus loin que la matière. À la fin du 19 ième siècle, un « savant » dont je ne me souviens plus le nom, s’était frotté les mains en disant : « Nous avons découvert l’infiniment petit, nous avons vu les astres, la nature est en train de dévoiler son secret ».
            Il était convaincu d’être parvenu près...de la solution.
            Je ne crois pas que les choses soient aussi simples. Combien de conceptions de Dieu ? Du moins ce que l’on nomme tel...
            Pour ma part, je crois que l’Univers est un gâteau à plusieurs étages et que nous ne vivons - pour l’instant - que sur une dimension du gâteau.
            Par chance que le ridicule ne tue pas... Les « scientifiques » seraient morts d’une épidémie de stupidités.
            Pas de vin.
            Pas de gras.
            Pas de sucre.
            C’est dangereux...
            D’après mes observations sur l’Humanité, tous ceux qui sont passés ici ( et pas juste sur Agoravox smiley
            sont décédés...
            Il en aurait un qui serait demeuré trois jours... Après sa résurrection... Il est reparti...
            En plus, il aurait changé l’eau en vin.
            Il voulait tuer tout le monde ?
            Bonne journée à tous !


            • Gasty Gasty 23 mars 2009 23:50

              @ gaetan Pelletier

              L’homme s’interroge et tente de répondre par la science, l’interrogation ne peut probablement pas faire autrement que de voir l’aspect matière puisque nous vivons dans un monde de matière. La croyance doit etre le moteur de l’interrogation.

              Dieu est bien pratique après tout, c’est la supposé réponse à l’existence de l’univers, le pilier de notre univers, l’explication supreme, mais si le pilier lui-même était de son côté à se demander ce qu’il fait là, qui l’a mis là, et qu’est-ce qu’il y a en face à lui. S’il se met à chercher du mauvais côté et qu’il tombe sur nous, on va passer un sale quart d’heure.C’est une quête qui me parait sans fin.

              Imaginez notre monde évoluant sur deux dimensions, tout est là sauf....

              Et une dimension...comme j’aimerais en avoir une vision.


            • Kalki Kalki 23 mars 2009 16:50
               
              La religion, ou toute autre forme de mysticisme, ne seraient-elles pour l’humain qu’un atout de l’évolution ? Voire une béquille nous aidant à « survivre » ?

              Une béquille qui peut nous faire chutter aussi que ce soit la plupart du temps, ou dans la prise de décision nouvelle pour sortir des crises.

              La superstition ne fait pas bon ménage avec raison.



              • plancherDesVaches 23 mars 2009 17:18

                Ouais... moi aussi j’ai le casque.

                Surtout les lendemains de cuite.


                • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mars 2009 18:11

                  @plancherdesvaches
                  As-tu vu Dieu ?
                  Y a toujours un tout petit peu de dieu au fond de la bouteille...


                • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mars 2009 21:02

                  @plancherdesvaches,
                  D’abord je n’ai pas de blog à vendre. Mon blog est un entrepôt pour mes petits écrits.
                  Et je n’ai pas de chansons à vendre non plus...






                • plancherDesVaches 23 mars 2009 22:12

                  Vous avez donc eu raison de supprimer mon commentaire. Il devait vous faire du tort.


                • plancherDesVaches 24 mars 2009 14:05

                  Je viens de me rendre compte....

                  La suppression de mon commentaire doit avoir sa justification dans le taillage en pointe de dieu...
                  Ni vous ni moi ne sommes responsables de la colère de dieu, me direz-vous.
                  Les "voixduseigneurimpénétrables" devraient, je pense, me répondre par le canal de la modération restant dans l’ombre.


                • Halman Halman 23 mars 2009 17:26

                  Il y a eu tout un dossier dans Science et Avenir il y a quelques années.

                  Effectivement ils ont découvert entre autre que les centres excités par les extases religieuses, philosophiques, intellectuelles, émotionnelles et provoquées par des stimulus chimiques comme les drogues ou par des stimulus extérieurs comme la musique préférée de la personne testée sont pratiquement semblables.



                  • Kalki Kalki 23 mars 2009 17:37

                    Et ?


                    On dirait qu’il y a des croyant cherchant à prouver leurs croyances dans la science, insidieusement. 

                    Heureusement que les religions ne sont plus à la base de la science.

                    Le seul bon coté ( et cela dépend du contexte !) , le fait de croire.
                    n’expliseront jamais tous les mauvais cotés des religions.

                    La religion n’est pas la spiritualité.


                  • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mars 2009 18:17

                    @kalki,
                    On confond - tu as raison- religion et spiritualité.
                    On tue pour les religions...
                    Je ne crois pas qu’on tue au nom de la spiritualité.
                    @Halman
                    « Effectivement ils ont découvert entre autre que les centres excités par les extases religieuses, philosophiques, intellectuelles, émotionnelles et provoquées par des stimulus chimiques comme les drogues ou par des stimulus extérieurs comme la musique préférée de la personne testée sont pratiquement semblables ».
                    Oui, c’est fort possible...
                    Si l’âme existe et que nous sommes dans cette chair, il faut bien qu’il y ait un lien quelque part qui nous relie. À moins de croire que nousne somme qu’un montage mécanique. On dirait que c’est la tendance actuelle. Les américains -athées de placard- sortent. Athées de quoi ? D’un dieu unique ? De celui des prêcheurs américains ? Ces animaux étranges qui mélangent dieu et argent... Hypocritement, bien souvent.




                    • pierrot123 23 mars 2009 19:06

                      Citation :
                      "Des chercheurs déclarent avoir localisé la zone du cerveau qui contrôle la foi religieuse"

                      Ben...ça nous fait une belle jambe, nan ?


                      • Jojo 23 mars 2009 19:12

                        Article passionnant. La conclusion est complètement à côté mais bon, il faut bien … faciliter le débat.

                        Sinon le QI d’Huître des croyants, ça c’est l’antiquité. Aujourd’hui, il est plutôt question de QI de confetti… C’est malin ! J’en ai plein les cheveux maintenant smiley


                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 mars 2009 19:34

                          Vous démystifiez totalement la religion : il ne s’agit plus que d’une illusion rassurante produite par le cerveau à un certain niveau de l’évolution qui peut être relativement bénéfique (et encore faudrait-il préciser à quel prix !) dans certaines conditons du milieu social et du développement des connaissances et nuisible dans d’autres.

                          Ce que l’on sait depuis Marx, Nietzsche et Freud...


                          • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mars 2009 21:09

                            Bonjour Sylvain,
                            Vous dites : Vous démystifiez totalement la religion.
                            Je rapporte simplement cet « article ». Je suis conscient de tout - ou de presque tout- ce que cela implique.
                            La question est vieille. Ce qui est nouveau c’est que l’on a affaire à un « appareillage » pour ...trouver Dieu.
                            En ce sens, je suis - comme vous tous- simplement curieux de voir la réaction des gens.
                            Point.
                            La « réponse » appartient à chacun. Mais à quoi s’accroche la foi ?
                            Faut-il prouver l’existence de dieu ?
                            Je ne crois pas que ce soit cet appareil qui soit la réponse....


                          • Jojo 23 mars 2009 21:28

                            Cet appareil sûrement pas, mais vous seriez surpris du nombre de corrélations que trouvent certains, entre le positionnement des régions du cerveau telles qu’établies par les connaissances modernes (ouïe relativement à vision par exemple, mais aussi centre de décision, mémorisation etc) et de nombreux textes dits sacrés pourtant millénaires.
                            Sujet loin d’être clos donc... Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il y ait quoi que ce soit à prouver à qui que ce soit. Ce n’est pas comme ça que ça marche (Ce serait trop simple).


                          • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 mars 2009 22:25

                            Les hypothèses plus ou moins valides que vous citez sont purement matérialistes évolutionnistes. En ce qui concerne l’espèce humaine, la culture est le facteur sélectif privilégié des idées et donc des cartes neuronales qui les produisent et dont la plasticité est désormais démontrée par la neuro-biologie : plus que de sélection naturelle, il s’agit de sélection culturelle et sociale qui passe par le symbolique. 

                            Les différentes religions correspondent donc à un stade de l"évolution du cerveau dans des conditions culturelles et symboliques déterminées. Rien là de ce qui fonde toute religion : une révélation spirituelle transcendante ! Celle-ci comme expérience subjective n’est qu’un effet et non une cause scientifiquement déterminable.

                            Que certains veuille voir dans ces études une confirmation de la vérité religieuse, alors qu’elles tentent d’expliquer cette croyance par l’évolution du cerveau est tout simplement un contre-sens complet, qu’aucun créationniste ne pourrait, du reste, accepter. Prétendre expliquer la religion scientifiquement, c’est la détruire comme croyance d’origine divine.


                          • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 mars 2009 22:25

                            Les hypothèses plus ou moins valides que vous citez sont purement matérialistes évolutionnistes. En ce qui concerne l’espèce humaine, la culture est le facteur sélectif privilégié des idées et donc des cartes neuronales qui les produisent et dont la plasticité est désormais démontrée par la neuro-biologie : plus que de sélection naturelle, il s’agit de sélection culturelle et sociale qui passe par le symbolique. 

                            Les différentes religions correspondent donc à un stade de l"évolution du cerveau dans des conditions culturelles et symboliques déterminées. Rien là de ce qui fonde toute religion : une révélation spirituelle transcendante ! Celle-ci comme expérience subjective n’est qu’un effet et non une cause scientifiquement déterminable.

                            Que certains veuille voir dans ces études une confirmation de la vérité religieuse, alors qu’elles tentent d’expliquer cette croyance par l’évolution du cerveau est tout simplement un contre-sens complet, qu’aucun créationniste ne pourrait, du reste, accepter.

                            Prétendre expliquer la religion scientifiquement, c’est la détruire comme croyance d’origine divine.


                          • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 24 mars 2009 02:34

                            @jojo
                            Très bonne remarque. Les corrélations ce n’est pas ce qui manque. Et c’est pourquoi chacun a le droit de se faire un jugement sur la pertinence ou non de rapports et de liens.
                            Le sujet est vaste.
                            Si je ne me trompe, les tributs dites primitives ont un lien avec l’intuition que nous avons perdu. Notre matérialisme à outrance, nos réussistes technologiques, nous donnent l’llusion du « grand savoir ».
                            Mais - c’est une remarque personnelle - pour ma part, même avec notre technologie - qui date d’a peine un siècle - nous n’en savons pas vraiment plus.
                            Mais nous pensons en savoir plus...


                          • Eloi Eloi 24 mars 2009 14:05

                            @ Sylvain Reboul

                            Les notions que vous rapportez font penser aux théories émises sur les "mèmes", et la mémétique en général.

                            Des théories où nous ne serions au final que la matière brute d’un grand "combat" évolutionniste d’un écosystème planétaire d’idées...



                          • King Bounty 24 mars 2009 00:38

                            ca veut rien dire : en fait c est une degenerescence de la zone de l athéisme !! smiley smiley


                            • nervyoko nervyoko 24 mars 2009 01:08

                              Une étude tend à démontrer que lors de la reflexion religieuse, la foi se situe dans ma fesse droite , au gros orteil gauche, au bout de mes doigts et à mon sein gauche :/

                              voila une science bien utile...pour une fois (ironie , hein pour les plus concons :D ) 


                              • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 24 mars 2009 02:16

                                @plancherdesvaches
                                1. J’ai en effet activé le bouton signaler un abus. On a enlevé ton commentaire. Non pas, comme tu dis, qu’il me dérangeait, mais parce qu’il était plus que hors propos, mais seulement injurieux et gratuit.

                                Je vais en faire un résumé pour le ramener. Puisque tu y tiens tant.
                                1. D’abord tu dis que j’écris ici pour vendre mon blog. Je t’ai répondu que je n’ai pas vraiment de blog. J’ai un site qui est un « entrepôt » pour mes écrits personnels.
                                L’article qui est ici est un choix d’Agoravox.
                                2. Tu m’as traité de bûcheron-canadien chanteur.
                                 Essaie de m’expliquer le rapport avec le « casque de dieu ». C’est une insulte gratuite, sans fondement - puisque tu ne sais pas qui je suis vraiment.
                                3. Si je t’ai insulté, ce que je ne fais jamais à moins de m’être mal exprimé, je m’en excuse.
                                4. Si tu y tiens vraiment à ton commentaire. Remet-le. Je vais le laisser là. Et tu peux en rajouter si tu tiens tellement à m’insulter sans que j’en sache la raison.
                                5. Étant donné que j’envoie ces articles pour amuser, réfléchir, discuter. et surtout rencontrer des gens qui aiment le faire d’une façon civilisée. etc, Alors, c’est raté sur ce point. Car j’aime les gens, et j’aime discuter.
                                Je sais qu’Agoravox n’a pas vraiment beoin de moi. La file est longue... Et les auteurs sont pour la plupart très talentueux. Et c’est avec respect que je lis et je commente. Je suis donc ici pour le plaisir d’échanger, tout simplement.
                                Donc, si le résultat est une enfilade d’insultes. Je plie bagage dans ma cabane au Canada. Étant maintenant libre de tout travail, je suis retraité et bien heureux. Car dans ma vie, si je comptais les planchersdeveaux que j’ai rencontrés, il y en aurait suffisamment pour me faire un pont de la Terre à la Lune. J’ai l’entièreté de ma liberté pour en user à ma guise.
                                En Irak, on a cherché des armes de destruction massive. Comme disait un humoriste, les USA n’avaient qu’à fouiller leur propre pays pour en trouver.
                                C’est hélas ! d’une triste vérité.
                                La plus grande arme de destruction massive, elle est dans l’humain. Dans leur incapacité de créer des rapports harmonieux entre eux. Malheureusement, il ne faut qu’un grain de sable pour « affoler » l’harmonie des gens. Les rapports humains sont fragiles.
                                ......
                                Tu as raison sur un point. Je passe de grandes journées en forêt, simplement parce que les arbres ne blessent pas les gens. Et parce que j’adore la liberté, même si je suis marié smiley ...






                                • plancherDesVaches 24 mars 2009 08:05

                                  Désolé pour le bucheron-chanteur. C’est ici, en France, un sktech d’un... Canadien. Anthony Kavanagh.
                                  Alors, évidemment, sorti de son contexte du sktech complet.... ça pert pas mal de sens.....Voire, ça fait un gros flop. Ca m’apprendra à sortir un élément de son contexte.

                                  Mais dans tous les cas, je n’ai absolument pas lancé ça comme une insulte.

                                  Pour le reste de mon commentaire, je ne pourrais pas le ré-écrire et ça ne me dérange pas même si j’abordais l’aspect des ondes de téléphones portables sur le cortex cérébral et des transes pratiquées depuis des millénaires pour atteindre des états "supérieurs".....

                                  Bon, sinon, c’est quoi l’adresse de ton blog... ???? lol


                                • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 24 mars 2009 02:27

                                  Il y a un détail qui me chicote.
                                  Personne n’a parlé d’avoir déjà eu des expériences qui les portent à croire qu’il y a une vie autre après la mort. Ou la désintégration du corps...
                                  Quelqu’un parmi vous a-t-il déjà lu RAMTHA ? Quelques livres d’un « esprit » venu à travers le canal d’une femme livrer un message.

                                  Les quatre pierres angulaires de sa philosophie sont :
                                  1. L’affirmation que nous sommes Dieu (ou divin)
                                  2. La directive de faire connaître l’inconnu (avant tout à soi-même)
                                  3. Le concept que la conscience et l’énergie crée la nature de la réalité
                                  4. Le défi de se conquérir soi-même (ou de faire sa propre conquête de soi)
                                  D’autre part, dans l’enseignement de Ramtha, il existe ce concept d’observateur de la mécanique quantique dans nos propres vies qui lui permettrait d’organiser sa propre existence.
                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Judy_Zebra_Knight

                                  Je vous signale ceci pour la simple raison que ses « enseignements » sont parfois d’une grande justesse, à un point tel que nul humain n’aurait pu inventer son explication de l’Univers, de l’’être humain et la place de ce qu’il nomme autre, dieu.
                                  C’est à vous de juger.
                                  Le site dont je fais mention est trop court hélas pour donner une idée de son « enseignement ».
                                  Et pas de casque smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires