• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le cercle de « dons » : arnaque

Le cercle de « dons » : arnaque

Le cercle de « dons » ou boule de neige, jeu de l’avion, cercle d’abondance, randonnée, etc.

1) Qu’est-ce que c’est ?

Présenté comme un cercle de générosité, d’entraide, qui serait vieux comme le monde, il s’agit pour vous d’investir de l’argent en faisant un don qui vous rapporte huit fois ce que vous avez donné. Au cours d’aujourd’hui il est investi en général 2 000 euros, et peut donc vous rapporter 16 000 euros.

2) Comment ça marche ?

Pour expliquer le fonctionnement du cercle de "dons", il faut à la fois décrire le cercle à un moment donné, le point de vue synchronique, puis dans son évolution, le point de vue diachronique. Un schéma accompagne ces explications, facilitant j’espère la compréhension de ce système.

a) Analyse synchronique

Il s’agit de trois cercles, soit A, B, C de même centre (c’est-à-dire 3 cercles concentriques). Le cercle "A" est le plus éloigné du centre et il est constitué de huit personnes, a, b, c, d, e, f, g, h (appelons le groupe 1). Le cercle "B" lui est un peu plus proche du centre, et il est constitué de 4 personnes (p, q, r, s). Puis le cercle "C", le plus proche du centre, constitué de 2 personnes (y, z). Enfin le centre du cercle représenté par 1 personne (x). Il est l’heureux destinataire qui reçoit les 16 000 euros. Chaque cercle représente la place hiérarchique où se situe chaque personne.

undefined

b) Analyse diachronique

Il s’agit ici d’analyser ce qui permet au cercle de se diviser et à chaque groupe de personnes de se rapprocher du centre.
Chaque personne du groupe 1 sur le cercle "A" doit à la fois investir 2 000 euros et trouver 2 personnes pour investir la même somme (d’où les 2 petits traits qui encadrent les lettres du groupe 1). Lorsque que ces huit premières personnes (groupe 1) trouvent chacune leurs deux "filleuls" et versent l’argent à la personne du centre (ici "x"), 2 nouveaux cercles apparaissent, les 16 personnes (2x8 filleuls) forment les nouveaux arrivants des 2 cercles (niveau "A"). Le groupe 1, précédemment au niveau "A", se scinde en deux et occupe sur les deux nouveaux cercles le niveau "B". Les quatre individus (p, q, r, s), précédemment au niveau "B" se divisent à leur tour et occupent dans les deux nouveaux cercles le niveau "C". Si vous avez suivi le raisonnement, enfin le mécanisme de ce cercle, vous comprenez que "y" et "z" reçoivent chacun 16 000 euros.
La suite est logique, lorsque les seize filleuls de ces deux cercles auront eux-mêmes trouvé chacun deux filleuls (16x2), quatre cercles vont apparaître, chaque groupe va à nouveau se scinder et passer d’un niveau à un autre, "p", "q", "r", "s" repartent avec 16 000 euros.
Enfin, lorsque nos (16x2) 32 filleuls trouveront leur propre filleul (32x2), huit cercles seront créés et "a", "b", "c", "d", "e", "f", "g", "h" toucheront leurs 16 000 euros.
Ce système de division est le même que celui que l’on trouve en biologie, que l’on nomme "méiose"(division cellulaire). On passe donc d’un cercle à deux, puis ces deux de divisent pour en donner quatre, puis huit (c’est le nombre de division qui doit se faire pour qu’un investisseur touche ses 16 000 euros), puis seize, etc.
Même si ceux qui prônent ce système "d’entraide" ne veulent pas que l’on compare le cercle de dons à un système pyramidal et si vous avez bien compris l’explication au-dessus, vous comprendrez sans problème que la personne "a", par exemple, se retrouve avec autant de personnes sous elle que de division. Au résultat, pour recevoir l’argent, il lui faut d’abord deux investisseurs (appelons-les a1 et a2) qui devrons eux-mêmes trouver deux investisseurs chacun (a10, a11 et a20, a21),etc. Ce qui crée un système de pyramide de 14 personnes sous la houlette de "a".

3) Quelques réflexions sur ce système

Vous comprendrez chers lecteurs et chères lectrices qu’un tel système doit être critiqué de manière subtile, car les personnes qui le défendent pensent qu’ils tiennent là un Eldorado qui va changer la face de l’humanité... En se mentant effrontément, au nom de la générosité et de l’entraide, ils vendent le cercle de "dons" un peu comme un produit miracle. Sachez prendre notre humaniste avec douceur, car il est sûrement sincère, et si vous ne faites pas preuve de psychologie, vous allez froisser notre ami et risquez de provoquer une sainte colère... car le sujet est épineux.
Savourez d’abord les premiers mots employés par celui qui vous présente ce système, car il vous dévoilera l’image qu’il se fait de vous : si vous êtes dans l’ésotérisme, vous méditerez ensemble sur la force métaphysique du cercle, les initiés et les non-initiés, sur le flux d’énergie qui n’est plus coincé dans le portefeuille de quelques-uns, « un moyen puissant de libérer des énergies spirituelles, psychiques et physiques », etc. Si vous êtes un "alternatif", apprenez que vous tenez là le moyen de faire sauter les banques, les capitaux que gardent les riches vont enfin être redistribués, ce système, c’est le grand soir tant attendu, c’est la révolution, car les pauvres ont des projets humanistes qu’ils vont pouvoir mettre en place grâce à cet argent, etc. Mais surtout vous comprendrez que vous pouvez grâce à ce système toucher huit fois votre mise et ça, pour la plupart, c’est l’argument qui fait mouche.

a) Ethique et politique

Le désir d’entrer dans un "cercle" est motivé par l’appât du gain et il serait drôle de comptabiliser ceux qui ont été envoûtés (je souligne pour les groupes ésotériques contaminés) car cela nous donnerait une idée de l’intériorisation du fonctionnement capitaliste qui, en plus de régir les rapports entre les objets, organise aussi les rapports entre les gens. Ce qui est extrêmement dérangeant c’est que le "cercle" participe dans le cercle privé (comme la publicité) à faire de l’Autre (une relation, un copain, voire un ami) un moyen et non plus une fin. Un ami qui vous veut du bien en quelque sorte. Puis... présenter cela comme un cercle de dons, d’entraide, de générosité, on est en plein délire, je pense que celui qui se prête à ce genre d’exercice a sa place comme directeur des Ressources humaines.

Les inégalités sociales de notre système économique sont dues à une infime partie de la population qui fait fructifier de l’argent sans créer de richesse, et l’argent qu’elle gagne de cette manière est celui qu’elle prend ailleurs, à ceux qui justement créent de la richesse car, pour reprendre Lavoisier, "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Et le cercle de "dons" est une "jolie" métaphore de ce vol réglementé. Sauf qu’à ce niveau certains participants ne se rendent pas compte que l’argent qu’ils gagnent est l’argent que d’autres perdent. Ce qui est révoltant, c’est que le système est présenté comme un moyen d’entraide alors qu’il est un vulgaire jeu d’argent. A l’affût par la suite de leurs "filleuls", notre investisseur veille à ce que l’enthousiasme de ces derniers soit communicatif. Les participants se donnent bonne conscience en se mentant sur la nature du système, qui est inique. Lorsque quelqu’un joue au loto, il sait bien que la somme qu’il peut gagner est égale à la somme investie par les gens qui jouent à ce jeu, et que l’argent qu’il récolte est l’argent perdu par les autres. Là, au nom du partage, de la générosité, d’une alternative au système actuel, on dépouille certains pour enrichir quelques-uns, en leur donnant l’impression que l’argent gagné est au nom de l’entraide, du don, etc. J’ai peur que les gens, et ils seront nombreux, qui ont adhéré en toute honnêteté à ce système, deviennent ensuite méfiants, voire agressifs dès qu’ils seront abordés de nouveau au nom de ces valeurs de solidarité.
J’entends aussi certaines personnes évoquer ce système comme pratiqué par des peuples d’Afrique ou par les Inuits... bon ça me fait toujours un peu sourire de voir autour de moi naître un certain nombre de spécialistes des échanges économiques primitifs. Mais ces quelques rapprochements sont du moins intéressants puisqu’ils permettent de penser ce système autrement, par exemple dans un ensemble fini. Même si je n’ai aucune confiance dans les pseudo-connaissances ethnologiques de mes congénères, penser un tel système chez les Inuits qui, à ce jour, sont une population de quelques dizaines de milliers fragmentés en communautés réduites et parfois isolées, me paraît relativement aberrant en tout cas dans la présentation occidentale qui en est faite. Par contre, en reprenant l’idée de faire fonctionner ce système dans une petite communauté (écovillage, tribu, îliens), on peut imaginer que les richesses passent de main en main sans que personne se retrouve dépouillée. Le problème du cercle de "dons" tel qu’il est présenté aujourd’hui, c’est qu’il a la prétention de l’infini, et que le dernier penseur qui a eu ce genre de prétention s’en est servi pour prouver l’existence de Dieu.
Pour d’autres renseignements sur ce cercle de "dons", je vous conseille cet article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_pyramidale, et demandez-vous dès lors pourquoi les adeptes de ce système "réfutent" l’appellation de "pyramide". A mon avis l’inventeur d’un tel système n’est pas à rechercher au fin fond de l’Afrique ou de la banquise, mais plutôt dans une réunion "tupperware" ou "Amway".

b) Un peu de mathématiques

Ici, je vais essayer, malgré mon niveau tout à fait moyen en mathématiques, d’énoncer une règle quant à ce système présenté plus haut, j’espère que des personnes plus éclairées pourront améliorer, expliciter ce que je vais essayer d’énoncer ci-dessous.
Pour que le cercle se divise, il faut que de nouveaux investisseurs entrent dans le jeu. Un cercle au départ contient 15 personnes, 8 au niveau "A", 4 au niveau "B", 2 au niveau "C" et enfin 1 personne au centre (voir le schéma ci-dessus). Donc, pour que le cercle se divise en deux, il faut 8x2 personnes entrantes, pour une nouvelle division il en faut 32 nouvelles (8x4) pour 4 cercles, et enfin pour une nouvelle division de huit cercles, il faut logiquement 64 (8x8) nouvelles personnes prêtes à investir. Je fais ce calcul d’un point de vue idéal, en considérant que nos huit premières personnes entrées dans le cercle touchent chacune leur investissement multiplié par huit. Je vais garder ici l’exemple des 2 000 euros, donc notre investisseur gagne 16 000 euros.
Dans mon hypothèse, je calcule les personnes nouvelles entrantes. Pour qu’un cercle se divise, il faut à chaque fois 8 personnes qui sont celles qui arrivent au niveau "A" (voir schéma plus haut). 15 cercles sont créés pour que nos huit chanceux touchent les 16 000 euros. Il y a donc 15x8 personnes qui se sont investies, c’est-à-dire 120 personnes. En réalité, il y a 127 personnes parce que le cercle initial contient 7 personnes (4+2+1), et donc en plus de nos huit personnes qui touchent le "gros lot" s’associent ces sept personnes qui touchent aussi 16 000 euros. Par contre, leur investissement de départ a été distribué dans des cercles antérieurs et n’entre donc pas dans la somme d’argent brassée par le fonctionnement des 15 cercles étudiés.
Par conséquent, on a 15 "heureux", c’est-à-dire 15x16 000= 240 000 euros.
On a bien 120 personnes qui mettent 2 000 euros chacune, c’est-à-dire 120x2 000= 240 000 euros
Il reste donc 105 personnes qui perdent leur argent si les cercles s’arrêtent à ce moment-là.
120 - 15 = 105
Dès lors je pose cette équation :
(le nombre de gagnants multiplié par la somme gagnée) - (leur investissement) = une somme, qui divisée par l’investissement de départ donne le nombre de perdants.
Dans ce cas-là, on peut vérifier : (15x16 000)-(15x2 000)= ..../ 2 000
240 000 - 30 000 = 210 000 / 2 000
= 105 personnes
Avec cette équation, on comprend qu’un "gagnant" équivaut à 7 "perdants" (105/15=7), quel que soit le niveau ou le moment où le cercle s’arrête.
Avec cette équation, vous pouvez aussi calculer avec un nombre de gagnants quelconque le nombre de perdants, par exemple 12 gagnants qui ont investi 1 500 euros par exemple :
[12x(1 500x8)-(12x1 500)]=...../1 500
(12x12 000) - 18 000 = ....../1 500
144 000 - 18 000 = 126 000/1 500
= 84 perdants

Comme un cercle finit nécessairement par s’arrêter (population limitée, personnes susceptibles d’y adhérer encore plus limitées, etc.), eh oui tout à une fin... un nombre de personnes très supérieur au nombre de "gagnants" vont perdre leur argent. Le plus diabolique est que plus le système fonctionne, plus il va générer de "perdants". J’aurai encore beaucoup de choses à développer sur ce phénomène, mais je n’ai pas la place ici.

Cordialement.


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (216 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Emmanuel W 6 février 2008 13:59

    Et oui, comme tout système pyramidal, il faudrait une infinité d’intervenants pour que personne ne soit lésée.

    Là où ça devient pertinent, c’est qu’un système comme le prêt monétaire avec intérêts ne fonctionne pas différement : il faut indéfiniment réinjecter de la monnaie pour pouvoir payer les intérêts tout en générant de nouvelles dettes...enflure ad vitam eternam...

    Le mythe de la croissance infinie est du même tonneau...

     


    • morice morice 6 février 2008 14:29

      C’est la pyramide, mais à plat !!!


      • Icks PEY Icks PEY 6 février 2008 17:20

        Tant qu’ils trouvent des cons pour payer !

        Icks PEY


        • logic 6 février 2008 17:39

          Et oui c’est le même problème de nos profs d’économieet de nos politiques qui les écoutent : Tant que l’on croira que l’argent nait de la génération spontanée et que l’on peut faire de l’argent avec de l’argent on se plante un jour ou l’autre Les grands experts que sont les traders font partie de ces gens là et on sait comment ça finit ! car ce n’est qu’une fuite en avant qui hélas a une fin

           Si l’on gagne des milliards sans travailler c’est bien de l’argent que l’on pique aux pauvres cons qui bossent . Elémentaire non ?


          • Dudule 6 février 2008 23:06

            Exactement la réflexion que je me suis faite : ces fameux cercles de l’enfer ressemblent furieusement à la bourse.

            La flambée des cours de bourse n’est qu’inflationniste : elle mesure les rentrées et sorties d’argent des "investisseurs".

            L’argent entre dans le système, la bourse monte, l’argent en sort, la bourse baisse. Ça ne crée rien du tout. C’est l’argent des entrants qui enrichis ceux qui ont déjà investis. Tout pareil que les "cercles de dons".

            Nulle doute que les "gros" sont déjà sortis (ou vont sortir) de la martingale (avec plus ou moins de dommages). Seuls restent les pigeons.

            Comme disent les "traders" : "Petits actionnaires = Gros cons", et il savent de quoi ils parlent. Demandez aux salariés d’Enron. On leur dit "tant que vous ne vendez pas, vous n’avez rien perdu", les cons ne vendent pas et même suivent des conseils débiles pour acheter profitant des cours bas(normal, tout se casse la gueule), ralentissemant l’effondrement, pendant que les gros vendent en loucedé et achète des devises fortes (Ah !, l’euro ! Merci Mr Trichet...) ou de l’or, enfin des trucs tangibles, pas des bits dans des ordinateurs...

            Vraiment, l’analogie me semble terriblement appropriée. Il va y avoir beaucoup de perdants (et n’en doutons pas, quelques gagnants), des pleurs, et des grincements de dents, le système ayant atteind sa limite.


          • Dudule 6 février 2008 23:52

            C’est marrant, lorsque j’étais en terminale, il y a un peu plus de 20 ans, un type à essayer de me faire monter dans un avion. On utilisait cette analogie à l’époque : on entre dans un avion, on paye (200 balles ! Une fortune pour un lycéen à l’époque) le voyage au pilote, puis à son tour on cherche à "monter" un avion... pour faire court.

            Et bien sûr, le gars en question a trouvé suffisamment de pigeons pour se faire des couilles en or. J’ignore combien il en avait trouvé, ceux-ci ne s’en étant pas ventés. Je sais qu’un de mes camarades qui a fait parti du second cercle a aussi fait pas mal d’argent.

            J’avais refuser : j’étais en terminale C, et sans raisonnement compliqué, il était mathématiquement évident pour moi que ce système générait plus de perdants que de gagnants : la suite de ne pouvait pas diverger, à moins que la population du lycée (et donc, conséquemment, son argent de poche total) soit infinie. Le pire, c’est que le gars en question essayait vraiment de nous persuader (moi et d’autres, très sceptiques, en bon savoyards) que si tout le monde montait dans l’avion, tout le monde gagnait... une sorte de génération spontanée de pognon, une corne d’abondance en plein milieu de la cours de récrée, que personne n’avait vu à part lui ! Mieux, le gars nous reprochait notre incivisme, qui empêchait l’enrichissement de tout le monde !

            De toute façon, j’avais des principes, et je trouvais tout ça moralement condamnable.

            J’avais beau lui expliquer que, au mieux, si tout le monde jouait, au mieux, personne ne gagnait rien du tout, puisqu’il n’ y avait pas de création de pognon dans son système, rien à faire : le gars me soutenait mordicus que, de toute façon, on avait qu’à recruter des gens hors du lycée (ce qui fut fait par certains, j’ignore où tout ça s’est arrêté), ce qui ne faisait, à terme, que déplacer le problème et augmenter le nombre de perdants futurs (sans raisonnement compliqués, c’était très clair pour moi).

            Je n’ai jamais su si le type était sincère et un peu con, ou un bon bonimenteur (et tenace avec ça : il m’a bien tanné pendant un bon mois !).

            Ce qui est marrant, c’est que mon lycée était tout près de la frontière Suisse : c’est peut-être bien de là bas que vient cette idée lucrative (pour certains)... en tout cas, ça ne date pas d’hier, même s’il semble que ce soit devenu très à la mode, et qu’on n’y manipule des sommes beaucoup plus considérables.

            Peut-être ai-je assisté à la genèse de l’arnaque ? Allez savoir...


          • Jason Jason 6 février 2008 19:41

            A l’auteur,

            Bravo pour cette brillante démonstration. Mais l’espérance étant la fontaine du bonheur, il y aura toujours des naïfs pour se faire prendre au piège. Dommage.

            A Morice, la pyramide plate, quelle bonne idée !! La pyramide à deux dimensions, ça vaut sûrement une médaille, à mettre au musée des fantasmes avec le carburateur a eau de mer, le mouvement perpetuel, l’économie de marché, les lois de l’équilibre général, la philanthropie pour tous, et autres chimères.

            Il doit y avoir une parenté obscure entre le jeu démocratique, le bonneteau, les pyramides, cercles, sphères, jeux divers ; toutes notions liées à des hasards qui n’en sont pas.


            • Japa 6 février 2008 21:49

              Ce qui est sûr, c’est que pour celui qui a peu de fric et/ou qui est en galère, cela ressemble au père Noël ...

              Ce système tient surtout du fait que celui qui a misé, va dépenser une énergie considérable pour que son cercle arrive jusqu’au bout... Et il est motivé le bougre !

              Le gros soucis dans ce système, c’est qu’il induit de fait une modification des rapports dans les relations amicales. L’ami devient potentiellement un banquier.

              Quoi de pire que le fric pour pourrir une relation

              En tout cas l’explication de l’auteur est claire, et a le mérite d’être facile à comprendre !

              Il faut aussi ajouter que certains ont emprunté pour pouvoir participer à ce genre de conneries.

              Autre précision, 2000 euros c’est peu : Rien que sur Périgueux des cercles à 10 000 euros tournent, et pour y participer il faudra au prétendant passer par le cercle à 5 000...

              Ceux à 1000 de ma campagne des grottes de Lascaux sont considérés comme des cercles de ploucs et de RMistes. Même là il y a des échelles de valeurs.

              Dernière petite précision, le système serait apparu il y a un moment en Suisse et se déplace essentiellement à travers le milieu "alternatif".

              Certains groupes sont d’ailleurs animés par un accompagnateur qui vient de Suisse (région Monpellier / Perpignan / LImoges / Perigueux), qui prend un % sur le pactole final pour son role "pousse au cul" et ses frais (déplacement / location de salle...)


              • deuzachs 4 avril 2008 02:56

                bonsoir

                japa, si tu as des infos sur ces cercles ou si tu veux en savoir plus n’hésite pas à venir sur le forum :

                http://forum.nopyramide.com/les_systemes_pyramidaux-b3.0/

                merci


              • Emmanuelle 24 août 2008 00:03

                J’aimerais entrer en contact avec toi car je vis en Dordogne et j’ai des infos à partager. Comment faire ?
                Merci


              • HELIOS HELIOS 6 février 2008 22:58

                et en plus c’est interdit par la loi


                • gnarf 7 février 2008 00:07

                  C’est un systeme pyramidal, c’est vieux comme le monde.

                  Comparer le systeme monetaire, la croissance et la bourse a un systeme pyramidal sont des raisonnements extremement naifs qui ne resistent pas 5 minutes a l’analyse. Encore faut-il se donner la peine de creuser un peu.

                   


                  • Dudule 7 février 2008 00:27

                    Ah ! Vraiment !

                    Vous allez voir que la bourse elle aussi crée beaucoup plus de perdants que de gagnants, et celà dans les semaines qui viennent, je vous le prommets.

                    Il est vrai que la bourse crée de la monnaie, puisque l’on peut spéculer avec des sommes garanties avec seulement 5% de ses avoirs réels... mais considérant que tout cela part en fumée une fois le craque consommé, au bout du compte, on en revient au même point : les entrants ont enrichis ceux qui se sont retirés à temps... et là vous verrez un beau système pyramidal, où une minorité s’est enrichie au dépend d’une majorité, et ce à des degrés divers.

                    Le proverbe "Petit actionnaire = gros con", je ne l’ai pas inventé : c’est ainsi que les traders cyniques décrivent le système qui les fait vivre.


                  • wesson wesson 7 février 2008 02:42

                    bon c’est encore une arnaque pyramidale, mais présentée vu d’en haut...

                    pas de quoi à en faire un si long article...


                    • Patience Patience 7 février 2008 04:15

                      Vous qui savez déjà, SVP n’empêchez pas les autres de s’informer. On dirait que ça vous ennuie, cette vugarisation autour de la "philosophie" des escrocs de la finance. Vous en êtes... ???

                      Les grands financiers savent très bien que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, mais ils ne sont rassurés que lorsque tous les blaireaux y croient.

                      Bel article qui permet de passer, d’une impossibilité intuitivement ressentie, à une absurdité clairement démontrée.

                      Bravo !


                    • perlin 8 février 2008 05:35

                      Le mirage de l’infini déroute l’entendement de ceux qui s’adonnent à ces supercheries, c’est clair.

                      Pour autant, je crois qu’il faut se méfier des amalgames : tout système pyramidal n’est nécessairement une escroquerie.

                      Tupperware est (ou était ?) une entreprise commerciale. Elle vend des produits à des clients qui ne sont pas des perdants puisqu’en échange de leur paiement ils ne reçoivent pas une promesse de gain futur comme dans le montage décrit par l’auteur, mais un produit qu’ils consomment, nuance. De ce point de vue Tupperware est comparable à n’importe qu’elle entreprise qui vend quelque chose et qui est bien structurée en hiérarchie dans laquelle celui qui est sommet gagne le plus gros salaire (en principe).

                      La Bourse non plus ne peut pas être amalgamée trop rapidement à une chaine de bonheur,bien que cela soit moins évident en raison des abus de spéculation à option de hausse ou de baisse : gagner de l’agent sur un bien dont la valeur baisse est en soi très discutable tant du point de vue moral qu’économique. Mais le fondement de la Bourse est tout de même la capitalisation des outils de production. Les gains sur les actions sont une récompense du risque pris par celui qui a investi dans un outil de production. Ce gain résulte d’un échange entre un capital et un travail. Dans ce cas de figure, celui qui travaille ne peut être assimilé au perdant de l’exemple de l’auteur, car il tire sa subsistance de son travail, ce qui répond à un besoin essentiel.

                      On peut naturellement penser que le travailleur est lésé vis-à-vis du capitaliste, c’est un point de vue assez répandu depuis K. Marx et c’est une bonne raison pour quitter le système en se mettant à travailler pour soi et non plus pour un patron ou des actionnaires. Cela s’appelle créer son entreprise. Quelques uns tentent leur chance ainsi chaque année. Un sur deux ne s’en remet pas, ce qui singifie qu’il perd son investissement, ses revenus et qu’il voit ses chances de se raccrocher aux branches du salariat fortement diminuées (les employeurs se méfient des employeurs qui ont perdu).

                      La morale dans la Bourse c’est que tout le monde peut gagner ou perdre, les gros comme les petits. Les traders utilisent peut-être l’expression "petit actionnaire = gros con", mais je voudrais bien connaître celle qu’ils emploient pour désigner le gros actionnaire qu’est la Soc Gen... ou leurs amis quand ils s’appellent Kerviel ...

                      Bref l’escroquerie dans le cercle de dons c’est effectivement qu’il n’y a ni travail ni production et c’est toute l’illusion bâtie par leur initiateur qui utilise les faiblesses psychologiques des gens qui l’entoure. Le pire c’est que cette personne peut être de bonne foi (un mytomane) ou penser qu’elle fait un simple commerce. C’est une arnaque redoutable, rappelons qu’elle est interdite en France. Mais comme l’explique un des commentateurs, il suffit d’avoir deux théâtres d’opérations en Europe pour échapper à la justice et là, les premières victimes sont les retraités. Pensons-y et occupons-nous d’eux.


                      • Diagoras Diagoras 17 février 2008 12:40

                        J’ai écrit cet article pour simplement informer des personnes susceptibles d’être contactées pour entrer dans ce type de cercle. Mais il est vrai que pour certains l’article peut sembler long, je m’en excuse... Aussi je voudrais ajouter que cette arnaque concerne surtout les milieux dits "alternatifs" et "ésotériques". Pour des personnes qui ne connaissent pas ces groupes (en général très discrets), l’article peut paraître sans pertinence. Je me suis servi d’Agoravox afin que cet article soit facilement accessible.

                        Cordialement, Diagoras.


                        • noukaa 25 février 2008 21:33

                          Mais l’idée est belle et fessable je pense si les cercles restes petits, intimistes, avec des petites sommes et que jamais personne ne quitte le cercle d’amis...faire vraiment comme les femmes africaines qui re-rentre tjs dans le cercle. On peu, plus établir une véritable confiance sur un groupe de huit, dont le premier arriver retourne dans la dernière case du bas...Est-possible et a combien faudrait-il s’arréter d’un point de vue mathématique ? Ne peut on pas rester sur des cercle de 8 indéfiniment ? rependre les même personnes ? Comme cela avec 10 000 euros par exemple, un des huit fait quelque chose qui génére de l’argent, par beaucoup, mais qui rapport. Si l’argent sort du cercle pour aller fructifier dans l’monde légal et re-rentre dans son petit cercle, c bien ça com idée non ? Mais il est vrais que un de facteur difficle a gérer, c le temps que l’argent met a revenir...Ah bon sang, l’idée du cercle abondant est bonne pourtant mais il n’y a pas de création d’argent frais tel qu’il est pratiqué aujourd’hui. Il faudrait que cet argent soit mis en commun, fructifier d’une manière quelqu’on et redistribuer...l’idée est a creusée.On ferait mieu de mettre notre matière grise au travail pour trouver une solution qui marche plutot que de se disputer non ?


                          • makacha 26 février 2008 13:31

                            Mais un cercle de dons n’a rien à voir avec la tontine africaine, ni avec les inuits !!! Chez les inuits la monnaie argent d’abord n’existait pas.

                            Pour ce qui est de la tontine, les gens mettent en commun de l’argent ou des biens pour leur retraite, et si il y en a certains qui meurent les survivants gardent tout. Ca n’a rien à voir avec le principe de la tontine africaine.

                            Les gens sont vraiment prêts à gober n’importe quoi ou les organisateurs à inventer n’importe quoi pour escroquer les gens, comme de raconter que le système est légal en Suisse ou en Allemagne, n’importe quoi


                          • noukaa 26 février 2008 14:34

                             c vrais, c entièrement vrais, j’ai beau retourner cela dans tout les sens, toute la nuit, c mathématique, les cercles de dons gagnent sur des perdants et comme ces cercles ne générent aucune création de richesses, a moins que la moitier du groupe meurent pour que ça profite au autres sans remords, c impossible de faire que des heureux. Et puis tout ce qui touche à l’argent fout la pagaille pour parler poliment. Et tout ce qui est baser sur l’argent, le pouvoir et la manipulation peut meme être asssimilé a une secte....Ouh le vilain mot est lâcher mais faut y penser...on en est pas loin !


                            • noukaa 26 février 2008 14:44

                              je voulais ajouter que le pire dans tout cela, c que la plus part de ces gens sont pétris de bons sentiments et que dans un sens y a rien de plus dangereu....les escros savent ce qu’ils font mais les sincéres qui veulent "aider" sont si persuader...ils peuvent construire, bien malgré eux, des foules de conquis virulent et prêt a tout pour leurs rêves (surtout quand de l’argent est en jeu). C peut être faire un amalgame un peu rapide mais on est pas loins des guerres de religions. Les croyants sont si sincéres, si convaincues et l’on voit ce que ça donne !, Un diction dit que quand il n’y a plus de place pour le doute, cela devient une dictature , parceque la certitude ne laisse plus de la place au choix...enfin, je ne sais plus la phrase exate qui le dit si joliment mais l’idée est là !


                            • latetatoto 7 mars 2008 10:11

                              Je voudrais préciser que dans le sud de la France, ces cercles ne sont plus cantonnés aux milieux "ésotériques" ou alternatifs comme il est dit plus haut, ils sont en train de s’étendre à des groupes qui ne présentent même plus les cercles comme étant basés sur l’entraide ou autre, mais tout simplement comme une manière de faire de l’argent facilement...

                              Et ça marche !

                              Ceci dans des milieux éduqués, ne manquant pas d’argent au contraire.

                               

                              En ce moment, une bonne partie de mes collègues assiste à des réunions, j’ai été moi même contacté par un ami proche (que j’ai envoyé prommener), j’ai peur de la suite...


                              • joshua 8 mars 2008 23:46

                                Bonsoir.

                                Tout d’abord un grand merci à l’auteur pour son article relativement complet tout en restant digeste et limpide.

                                J’ai atterri sur cet article suite à une recherche google. En effet un ami m’a parlé d’une organisation d’entraide philantrope qui ferait profiter ses membres dans le besoin de "l’abondance" des autres...en rapprochant ça d’une autre conversation que nous avions eue à propos d’un de ses ami qui avait encaissé 2000 euros (5000 le mois prochain selon les dires de son ami) dans un systéme d’entraide émanant des caisses de retraite suisse j’ai eu la puce à l’oreille . Ayant eu vent des arnaques pyramidales il y a plus de 15 ans et ne croyant plus au père noel ni à la génération spontanée d’argent (je suis matheux de formation), je me suis mis en quête d’information. Je précise que je suis à Marseille et que, comme dit dans l’article, le sud de la France est bien touché par ce phénomène. Je confirme à 100% ce que dit l’auteur concernant la manière dont sont abordé les gens et comment ils sont convaincus du bien fondé de ce type d’organisation. En l’occurence, mon ami est trés sensible au côté humain, au don de soit, à l’entraide entre les personne etc...il est trés loin d’être con ou naif, mais je pense que les "recruteurs" de ce type d’arnaque consciemment (en sachant que c’est une arnaque) ou inconsciemment (en toute bonne foie) savent jouer de ce qui touche les futurs "membres".Je confirme également qu’il y a beaucoup d’enthousiasme (réel ou feint) de la part des membres et c’est assez surprenant. Il ne me reste plus maintenant qu’à informer mon ami avec beaucoup, beaucoup de tacte...Encore une fois merci à l’auteur pour le temps qu’il a consacré à la rédaction de cet article afin d’informer l’agora.


                                • Dom 10 mars 2008 11:22

                                  Les 7 personnes ayant constitué la toute première "bulle" n’ont rien versé. En revanche il vont récolter très vite. Et qu’est ce qui les empècherait de démarrer ici et là de nouvelles bulles avec toujours promesses de gains assurés...

                                  Quelqu’un a-il des infos sur la manière dont se contactent les membres ? Est ce confidentiel (pseudos ou autres) ou bien connait-on la véritable identité de chacun (et surtout de celui au centre)

                                  Au passage bravo pour l’article, très finement pensé.


                                  • bodega 19 mars 2008 21:28

                                    avez vous entendu parler du jeu de la bulle un peu fondé sur le jeu de la pyramide

                                     

                                    ex:donnez 5000euros et venir avec deux personnes qui ammene chacune 5000euros

                                     

                                    peut on faire confiance a ce systeme ? merci de me conseiller car ds mon entourage plusieur personnes sont rentrer ds ce jeux ?


                                    • bodega 19 mars 2008 21:57

                                      salut moi aussi tout mes potes ne m ont pas écouter

                                      ils ont fait des credits de 5000euros pour rentrer ds cette merde

                                       

                                      quel gachis ils sont tous ouvriers et ils ont fait des credits pour ca

                                      ils ont voulu m enbringuer ds cette spirale

                                      heureusement que je suis mariés a une femme qui a fait une ecole de commerce et qui ma expliquer la derive

                                      les pauvres


                                      • Ralabulle 21 mars 2008 00:00

                                         C’est le printemps et ici dans le sud de la France les “bulles” et autres “randonnées” poussent très bien !
                                        Ca ratisse de plus en plus large pour trouver des nouveaux, ça se bouscule sur les crédits revolving, ça réinvesti sa mise…
                                        L’été sera chaud !
                                        Naissance d’un nouveau blog sur la question :http://anticercles.blogspot.com/


                                        • Diagoras Diagoras 22 mars 2008 13:36

                                          Merci pour les nombreuses réactions sur agoravox et sur mon blog. Heureux aussi de voir cet aspect positif du web, qui, lorsqu’il est pris en charge par des citoyens, permet de faire circuler une information de façon très efficace. En outre l’anonymat m’a permis d’éviter un certain nombre de pressions. Certaines personnes n’hésitent pas à user de moyens mafieux, allant des insultes à l’intimidation, et cherchant à m’identifier (avec une subtilité qui m’en dit long sur leur degré d’intelligence)... Continuez à faire passer cet article, n’hésitez pas à le copier et à l’utiliser...

                                          Cordialement, Diagoras.


                                          • PETICHAT 31 mars 2008 11:17

                                            Effectivement il ya beaucoup de ronds actuellement dans le sud est particuliérement dans la région de MONTPELLIER.( voir article sur la Gazette de Montpellier sous le nom de "tontine arnaque"). Soyez vigilant et vous allez au cours d’une soirée entre amis avoir des propositions pour participer à des réunions qui vont vous proposer la fortune.Les initiateurs sont principalement des médecins,kinés,dentistes et professions libérales. On peut vous inscrire dans une case solidaritée. Explication vous remboursée votre mise que quand vous aurez gagner !!!!

                                             


                                            • pourquoipas ? 10 mai 2008 14:36

                                              bonjour a tous,

                                              Je ne peux m empecher de réagir apres avoir lu tous les messages qui fugurent sur cette page.

                                              tout d abord,je respecte entierement le point de vue de toutes ces personnes,mais je tiens a essayer de vous expliquer ma situation,et comment j ai pu faire la connaissance de ce milieu.

                                              j ai commencé,pour la premiere fois,à être avisé de ce systeme de cercle,par un collegue de travail,je n en avais jamais entendu parlé auparavant.Il m as donc expliqué ce systeme,je vous accorde que je suis resté très méfiant,car il m expliquait qu il était tenté de rentrer dans un cercle par une connaissance à lui,mais que cette derniere etait inscrite depuis octobre 2007,et que le cercle n avancait plus depuis....

                                              pour info,la mise que son ami avais "investi" dans ce cercle était de 500 euros...

                                              a l heure actuelle,je n ai pas connaissance qu il est récupéré ses billes.

                                              Depuis une semaine,une collegue de boulot,dans la même situation financiere que moi,c est a dire en pleine galère,lol,m as dis qu elle était inscrite dans un cercle depuis un mois,et que déja elle se retrouvait au centre du cercle,et elle doit normalement commencer a toucher mardi prochain.

                                              Je tiens a porter l accent sur le fait qu elle n as fais aucuns prets,ni endettement supplementaires,vu que dans votre article vous dites que les personnes s endettent,car elle a été "financée" par des gens de sa famille,presents dans le cercle également.j ai connaissance egalement qu une étudiante ,pour integrer ce cercle,dont la mise de départ est de 3000 euros,à effectivement fais un prêt,mais au bout d un mois est repartie avec donc la somme de 24000 euros. !!!

                                              Il y a donc bien effectivement des gens qui s endettent,avec les risques qui vont avec.

                                              dans le cas de ma collegues,vu que son "financement provient de sa famille,il n est pas question,si elle ne gagne rien,qu elle les rembourse.

                                              C est ce point qui me semble intéressant:pour faire avancer le cercle,elle m as donc proposé de l integrer,dès qu elle aura touchée le "pactole"(vu que sa mise est de 1500€,elle devrai donc toucher 12000€,la moitiée des 24000€,j espere que tout le monde arrive a me suivre,là,j essaye d etre le plus clair possible,lol..........donc,une fois qu elle touche ses 12000€,elle rembourse donc sa famille du cercle,donc il lui reste 12000-1500= 10500€

                                              Sur ces 10500€,elle me financerait pour que je puisse integrer a mon tour le cercle,en sachant que si a mon tour je ne récupére rien,ben tant pis, c est le jeu,je ne suis pas tenu de la rembourser.ses gains,donc de 10500€,moins mon financement de 1500€,il lui reste quand même 9000€ de benefs !!!!

                                              Voilà a mon avis ce qui est le mieux ,pour qu un cercle tourne honnetement,c est de pouvoir financer avec les billes que l on as récupérées,des amis en qui l on es assez proches pour en discuter.

                                              Je ne vous cache pas que pour le moment,je reste quand meme sceptique,mais ayant vraiment confiance en cette personne,c est quelqu un de proche,je me dis pourquoi pas,avec ces regles,je ne depense rien,si je gagne rien,je ne perds rien.

                                              Ensuite,je dois me rendre très prochainement a une reunion,comme ils font toutes les semaines,afin de voir ou je met les pieds.

                                              Mon but,si celà effectivement fonctionne,serais ensuite de "financer"(a pertes,on es bien d accord,mais pertes de quoi ?)deux amis proches,avec qui j en ai deja discuté,et qui comme beaucoup de personnes,attendent de voir si effectivement je "touche" pour integrer ce cercle.

                                              je reprecise que je n ai fais aucuns prêts,c est mon amie qui me finance,que je rembourse si j arrive au centre et que je touche le pactole,(soit 12000€ pour ma part)et que je ne rembourse aucunement si mon entrée ne m apporte rien.

                                              les 2 amis que je financeraient,ne me devraient rien non plus si elles ne touchent rien,dans tous les cas,si j empoche,il me restera quand meme 7500 de benefs,apres avoir remboursé mon amie et financé mes 2 amis.

                                              Voilà,ceci pour un juste equilibre,et pour ne pas gacher comme vous dites les relations que l on peut avoir.

                                              Je pense que comme dans toutes choses,le ying et le yang se croisent partout,et je pense etre convaincu que si toutes les personnes gagnantes aux cercles reversaient une partie de leurs gains pour integrer leurs amis,sans reconnaissance de dettes,et réentrants dans le cercle,ainsi les cercles tournent,ne stagnent pas,et tout le monde y gagne.je suis intimement persuadé aussi que ce genre de cercle dois rester assez intime,qu avec des proches ou gens de la même famille,afin d eviter tous profiteurs,comme il en existe hélas malheureusement partout.

                                              voilà,certains vont certainement me juger,mais il faut bien un équilibre a toutes choses,non ?

                                              Donc,si celà vous interesse,je peux vous tenir informer de la suite des evenements,et n hesitez pas a réagir,c est le but de ce topic.... !

                                               


                                              • makacha 13 mai 2008 21:48

                                                Bonjour Pourquoipas,

                                                J’ai bien lu votre commentaire et il m’a interpellée. Il y a en effet des cercles où on avance l’argent aux personnes qui désirent rentrer.

                                                Le problème n’est pas simplement que certaines personnes sont poussées à emprunter pour pouvoir rentrer, mais c’est aussi mathématique (voir anticercles.blogspot.com), un jour ça va saturer car c’’est exponentiel.

                                                Vous dites qu’on vous prête l’argent (que vous n’avez à rembourser uniquement si vous gagnez). Imaginez que ce soit le cas, et que vous trouviez à votre tour deux personnes, qui doivent donner de l’argent, qui va leur avancer l’argent, pas vous, vous n’aurez encore rien touché, votre amie ? Et si c’est eux qui le donnent et que le cercle s’arrête, qui va les rembourser ? Votre amie ? Alors il vaut mieux dans ce cas qu’elle n’ait rien dépensé du tout, car si le cercle s’arrête, il y aura beaucoup de personnes à rembourser, pas simplement vous, mais les personnes qui sont rentrée avec vous, plus les personnes qui sont éventuellement rentrées en dessous.

                                                Voilà, j’espère que j’ai été claire.

                                                Dites moi ce que vous pensez


                                              • carmen 24 octobre 2008 13:19

                                                 bonjour,

                                                j’ai été approché par des amis pour participer à ce genre de cercles, et cela m’a paru franchement louche...
                                                mes amis, eux sont à "donf" et pensent que ce type d’économie solidaire est la solution à tous nos problèmes !
                                                honnêtement, ça n’aurait pas été des amis si proches je n’aurais jamais participé à ce truc... mais ce qui m’a convaincu de le faire, c’est que mes amis m’ont payé la somme à investir (1000 €), puisqu’eux ont déjà gagné plusieurs fois... au jour d’aujourd’hui je suis passée par toutes les cases du cercle et je suis au centre, je devrais donc gagner les fameux 8000 € dès la semaine prochaine... et très franchement je compte certainement payer à un ou deux amis l’investissement nécessaire au cercle... dans ce cadre là, je ne vois pas ou est l’escroquerie, si tout le monde finance ses amis, cela devient réellement un échange solidaire d’argent... enfin bon, pour l’instant je n’ai rien touché (mais je n’ai rien déboursé non-plus...), alors je vous tiens au courant de l’avancée de la chose ! j’ai quand même du mal à réaliser...


                                              • carmen 24 octobre 2008 13:27


                                                 si on présente le cercle comme un jeu ou l’on peut perdre si ça s’arrête, c plutôt honnête...
                                                mais c vrai que dans ces réunions on ne vous présente pas du tout cela comme ça ! on vous garantie que vous allez gagner, c’est peut être là que réside l’arnaque, car il est vrai que le nombre de personnes qui doivent s’inscrire grandit sans cesse pour que le jeu ne s’arrête pas...
                                                certains se proposent même de vous rembourser si vous voulez arrêter... mais que se passe t-il si tout le monde veut arrêter en même temps ?
                                                enfin, ce sont les questions que je me pose concernant les cercles, mais je reste curieuse de savoir si le système peut réellement marcher, c’est pourquoi je vous en dirai plus la semaine prochaine !

                                                carmen


                                              • ouaid’accord 19 mai 2008 22:42

                                                je comprend pas pkoi vous dites que c’est une arnaque....et la loterie ??et les machines a sous ?? et les jeux a gratter dédé 10 000 euros et compagnie ?? c’est pourtant bien 1 gagnant pour des dixaines de milliers de perdants, les gagnants récoltent ni plus ni moins que la somme versés par ceux qui ont perdu malheureusement...certes ca chiffre pas autant mais bon....c’est le principe !! En plus l’état en récupere pas mal non ??

                                                apres les gens ne sont pas forcés a acheter des billets de loterie ou des jeux a gratter...

                                                Ba c’est comme ce jeu du cercle de dons....on m’a proposé de le faire, je suis conscient que je peux tres bien perdre mes 500 euros si les 2 personnes que j’ai recrutées ne trouvent pas 2 personnes chacune aussi etc etc et on ne me force pas de le faire...et les amis que je compte faire rentrer dedans je les avertirais de la meme maniere : meme s’ils sont persuadés de trouver 2 personnes chacun, il se peut que ceux d’apres merdouillent et que le cercle s’arrete....mais ils seront libres de choisir quand meme.

                                                donc ce jeu fonctionne tres bien si les gens sont fiables. Au final si je perd ma mise, je me dirais tampis j’aurais essayé...Si je gagne je sais qu’il y aura 7 perdants....je ne les connais surement pas et je ne les rencontrerais surement jamais...il s’en remettront ( en plus ils ont été prévenu !)....tout comme ceux qui achetent 20 euros par mois depuis 5 ans des jeux a grattés et qui n’ont jamais gagné !

                                                 

                                                 


                                                • blue56 8 septembre 2008 20:26

                                                  Message à ’Pourquoipas’ :

                                                  Votre message date de Mai 2008, je suis tout à fait intéressée pour connaître l’issue de votre participation au Cercle...
                                                  On m’en a parlé à plusieurs occasions et de manière Utopiste, j’ai très envie de tenter le coup(d’autant qu’on me prête les 2000€ !) puis de prêter à mon tour... De plus j’ai bien l’intention, ac mes gains de faire plaisir ou d’aider mes amis en situation difficile !...
                                                  Il faut juste que ça ne s’arrête pas !
                                                  Mais je trouverais le principe plus soft pour bcp, si la somme était 10 fois plus petite !

                                                  Cordialement,
                                                  Blue.


                                                  • nono 3 mars 2009 11:15

                                                    Bonjour, nous sommes en 2009 et je ne comprend toujours pas comment les gens peuvent ce faire avoir dans ce jeu !!!! Nous avons quand même accès à internet, à la télévision ces informations y sont disponibles. C’ est gens là, sont vraiment trés fort lors de leurs réunions !!!! Très convainquant, mais ils ne parlent que du 800%. L’ argent facile ce n ’est jamais bon.Le pire, ce sont des gens cultivés qui ce fond ambobiné et quand on leurs dit, ce n’est pas possible, ce n’ est pas vrai, du moment que l’ on trouvent deux personnes dérriere nous, c’ est bon on gagne !!! et non !!!!


                                                    SI ON VOUS PROPOSE DE RENTRER DANS UN CERCLE, REFUSSEZ !!!

                                                    L’ ARGENT NE SE GAGNE JAMAIS FACILEMENT, IL Y A TOUJOURS QUELQUES CHOSES DERRIERE !!!


                                                    Un cercle est petit certe, mais la question, c’est à savoir le nombre de cercles qu’il y a !!!!!!!!!



                                                    • Henry Cannes 1er octobre 2009 05:17

                                                      Une arnaque en bourse de grande envergure a Bangkok opéré par des étrangers sans scrupules qui détruisent l’image de la Thaïlande.

                                                       

                                                      Une nouvelle est passée complètement inaperçue dans la presse française : une arnaque financière de grande envergure s’approche de la France. Un véritable Tsunami financier tel que l’affaire Madoff.

                                                      Des sociétés de placement financier criminelles nommées « Boiler Room » se développent de manière exponentielle en Thaïlande principalement à Bangkok et ciblent le marché français.

                                                       

                                                      On estime à prés d’une centaine de français et près d’un millier d’anglophone travaillant actuellement dans ces sociétés de finance véreuses communément appelé‘ Boiler Room ‘. Leur quartier général se situe à Bangkok. Ils existent aussi des ramifications en Malaisie et au Philippine.

                                                       

                                                      Apres avoir dévalisé l’Australie de plusieurs milliards de $ australiens, l’Angleterre évalue à plus 500 millions de $ de fraude par an. La France depuis plus un an recense une augmentation constante de plainte d’après les services de police et l’AMF.

                                                       

                                                      La plupart de ces sociétés utilisent principalement des comptes bancaires a Hongkong, Taiwan et Chypre. Le compte bancaire est rarement en rapport avec le nom de la société. Pour faire durer la longévité d’une société, ils utiliseront successivement différents comptes bancaires.

                                                       

                                                      Téléphone et fax sont loués et les appels sont transférés sur des mobiles. Il existe rarement plus d’une ou deux lignes téléphoniques. Les mails sont envoyés grâce à des ‘proxy’ qui cachent leur réel IP.

                                                       

                                                      La démarche se divise en trois étapes : un télémarketeur démarche les clients en premier lieu et cible le prospect. Ensuite une deuxième personne rappelle le client et se charge d’ouvrir un compte pour le client. Enfin, une troisième personne se chargera de faire réinvestir le client après avoir gagner sa confiance.

                                                       

                                                      Plusieurs arrestations grâce à l’appuis d’Interpol ont eu lieu ce mois de septembre a Bangkok. Une myriade de micro-société se situerait dans des appartements du centre bangkokien entre Sukhumvit et Lumpini et sont actuellement sous investigations. Ces voyous anglophones et français connus de la communauté bangkokienne ne se cachent nullement grâce à une protection rapprochée de détectives et de garde du corps thaïlandais. Ces individus se vanteraient d’etre supporté par les plus hautes autorités et d’avoir infiltré les services de police de plusieurs ambassades. De nombreuses personnes ont été identifiées grâce aux vidéos et leurs anges gardiens n’ont pas manqué de les dénoncer aussitôt pris.

                                                      http://www.nationmultimedia.com/breakingnews/30112593/6-foreigners-arrested-in-online-investment-scam

                                                      Quelques recommandations pour reconnaître ces sites frauduleux :

                                                       

                                                      -  Leur site Internet a rarement plus de six mois d’existence. Il suffit de chercher dans whois.is pour obtenir la date de création du site internet.

                                                      -  Le compte bancaire est toujours à l’étranger à Hongkong, Taiwan ou Chypre.

                                                      -  Il y a souvent souvent un unique numéro de téléphone.

                                                      -  Ces sociétés ne sont pas dans les pages jaunes internationales.

                                                      -  Leur numéro est caché lors d’appel.

                                                      -  Le numéro de téléphone et fax loués ne sont jamais à leur nom.

                                                      -  La société n’est généralement pas immatriculée au registre du commerce. Elle utilise un faux numéro ou bien l’adresse est différente dans le cas d’une copie d’une société existante.



                                                      • hypo 30 octobre 2009 20:17

                                                        faux, car les gagnants, une fois sortis du cercle peuvent rerentrer dans un autre, donc les cercles ne s’areteront pas « faute de population limitée » et le nombre de « personnes susceptibles d’y adhérer » ne fera qu’augmenter. Il me semble que les personnes qui sont en opposition avec ce jeux le sont parce qu’elles n’ont pas essayé. Gagner 8 fois sa mise, oui c’est un risque qu’il appartient à chacun de prendre. Combien de personnes misent pres de 10 € chaque semaine au loto ou autre jeux de hasard sans avoir jamais gagné (des perdants) ? bien plus que le nombre de personnes ayant gagné dans un cercle. Pourtant, au bout d’une dizaine d’année, ils ont misé autant d’argent que celui qui rentre dans un cercle en 1 fois. Au loto on a 1 chance sur des millions de gagner, dans un cercle ? 1 sur 15


                                                        • hypo 30 octobre 2009 20:19

                                                          faux, car les gagnants, une fois sortis du cercle peuvent rerentrer dans un autre, donc les cercles ne s’areteront pas « faute de population limitée » et le nombre de « personnes susceptibles d’y adhérer » ne fera qu’augmenter. Il me semble que les personnes qui sont en opposition avec ce jeux le sont parce qu’elles n’ont pas essayé. Gagner 8 fois sa mise, oui c’est un risque qu’il appartient à chacun de prendre. Combien de personnes misent pres de 10 € chaque semaine au loto ou autre jeux de hasard sans avoir jamais gagné (des perdants) ? bien plus que le nombre de personnes ayant gagné dans un cercle. Pourtant, au bout d’une dizaine d’année, ils ont misé autant d’argent que celui qui rentre dans un cercle en 1 fois. Au loto on a 1 chance sur des millions de gagner, dans un cercle ? 1 sur 15.
                                                          En bref, n’écoutez pas les autres, juste vous.


                                                          • laulau 18 mars 2010 15:05

                                                            faux , archi faux
                                                            arrete tes conneries je prefere perdre 10 euro au loto que 10 000 euros au cec comme c’etait mon cas

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès