• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le septième continent

Le septième continent

On a longtemps cru que notre planète ne comportait que 6 continents, mais comme on n’arrête pas le progrès, depuis une trentaine d’année, un septième continent s’est créé, mais il sera compliqué de l’habiter, et pour cause : il est constitué de matières synthétiques que notre société de consommation rejette chaque jour dans la nature.

Ce continent improbable qui fait provisoirement 3,43 millions de km² se trouve en plein Océan Pacifique, entre la Californie et Hawaï et a été découvert en 1997 par le capitaine Charles Moore, continent qu'il a baptisé « Great Pacific Garbage Patch ». lien

Il est dû aux courants marins qui ont aggloméré 2 grandes plaques de déchets plastiques dénommées Eastern et Western Pacific Garbage Patches lesquelles ne cessent de s’agrandir, triplant de taille en moins de 20 ans, ce qui représente déjà quasi 6 fois la superficie de la France.

Cette ile, la plus grande décharge du monde, a une surface estimée entre 1,5 et 3,5 millions de kilomètres carrés, avec une densité de 5 kg de fragments de plastique par km², sur une profondeur moyenne de 10 mètres. lien

Une étude plus récente démontre qu’il y aurait en fait 2 « iles » distinctes, une plus proche du Japon, et l’autre de la Californie, éloignées chacune d’environ 1000 km des côtes.

Globalement, sur les 260 millions de tonnes de plastique produites chaque année dans le monde, on estime que 26 millions de tonnes finissent dans les océans, alors que d’autres études plus modestes évoquent un chiffre situé entre 3 et 8 millions de tonnes de détritus plastiques. lien

Quand l’on sait qu’en France, nous sommes passés de 500 000 tonnes en 1960 à 6,5 millions de tonnes de plastique en 2006, on comprend à l’échelle de la planète le problème que posent les sacs en plastique, et autres dérivés. lien

Rien que pour fabriquer une paire de basket, il faut déjà 6 litres de pétrole. lien

Les seuls emballages en plastique que nous utilisons représentent tout de même 70 000 millions de tonnes tous les ans, soit la consommation en carburant d’une ville de 80 000 habitants, même si les emballages plastiques ne représentent que 1,4% issu du pétrole extrait dans le monde. lien

Bien sûr, depuis, il existe des plastiques que l’on dit dégradables, sauf qu’une partie de ceux-ci sont aussi à base de pétrole auquel est ajouté un additif qui favorise la dégradation de l’emballage sous l’action, entre autres, de la lumière. lien

Quant aux plastiques traditionnels, suivant leur composition, ils finissent toujours par se désagréger, mais il faut attendre pour cela entre 20 ans pour un emballage plastique et 450 ans pour une bouteille…alors que chaque jour qui passe amène son nouveau lot de plastique dans les mers et les océans. lien

Les entreprises qui s’enrichissent avec l’utilisation du pétrole ont beau affirmer que tout est fait pour valoriser la fin de vie des plastiques, citant en exemple la Suisse, l’Autriche ou l’Allemagne, lesquels recyclent plus de 70% de leurs déchets plastiques, le 7ème continent est pourtant une triste réalité. lien

Auparavant, les débris que nous rejetions étaient digérés par les micro-organismes marins, mais le plastique n’excite pas leur appétit, et ils s’accumulent sur une épaisseur qui peut aller jusqu’à 30 mètres.

Des 2006, le programme des Nations Unies pour l’environnement dénombrait déjà  46 000 morceaux de plastique pour 2,5 km² d’Océan, mais Charles Moore, le découvreur de ce « continent », est moins optimiste, estimant à 300 000 morceaux de plastique par km², avec des pointes à plus de 1 million de débris.

A ce 7ème continent pourrait s’en ajouter d’autres puisque le même phénomène est en train de se mettre en place dans l’Océan Atlantique Nord, ainsi que dans l’Océan indien, tout comme dans le Pacifique Sud, la difficulté étant de repérer ces zones, car souvent la plus grande partie du plastique se trouve sous la surface, donc indétectable par satellite.

La Méditerranée n’échappe pas à ce phénomène, et si l’expédition MED (méditerranée en danger) évalue à 115 000 particules de plastique par km², il est probable que, d’après François Galgani, ces quantités risquent d’augmenter considérablement avec le temps. lien

Cette courte vidéo montre comment, et où sont en train de se développer ces gyres.

Tout ça ne fait pas les affaires des poissons qui confondent régulièrement les micro-morceaux de plastique qu’ils avalent, les prenant pour du plancton, ou des tortues (photo) qui s’étouffent en avalant ces morceaux de plastique, les confondant avec des méduses. lien

Les animaux marins qui passent là sont piégés par les débris les plus grands, ou ingèrent les plus petits, ce qui les suffoque, ou obstrue leur système digestif.

Une baleine à bosse est morte de faim, l’estomac obstrué par 17 kg de plastique, dont 2 pots de fleur, et un bidon en plastique… 1 millions d’oiseaux, plus de 100 000 mammifères trouvent la mort chaque année des suites de ces déchets flottants. 

Ce continent fait tout de même des heureux, tel le « patineur des mers » (l’halobates sericeus) qui pond ses eaux sur tout ce qui flotte : plumes d’oiseaux, pierres ponces… et pour qui ces nouvelles iles sont une bénédiction, mais cela va aussi déséquilibrer tout l’éco système, en augmentant la population des crabes, dont ils sont la nourriture.

Pourtant, il existe peut-être une solution.

En effet chacun sait que les matières plastiques sont à base de pétrole, et qu’il est possible de faire le parcours en sens inverse : refaire du pétrole avec du plastique.

C’est d’ailleurs ce qu’a fait Akinori Ito, de la société japonaise Blest, en mettant au point une machine capable de transformer 1 kg de plastique en 1 litre de pétrole, sans pour autant produire du CO². lien

(Démonstration dans cette vidéo)

Le procédé est maintenant pensé à une échelle plus grande, et la société Sita UK à lancé fin 2010 une usine de transformation des déchets plastiques en diesel.

Les déchets, une fois broyés sont transformés en lamelles, qui chauffées par pyrolyse à plus de 400° permettant à terme de produire du diesel utilisable directement. lien

Ainsi 1 tonne de déchets plastique se transforme en 750 litres de combustible.

De là à imaginer une plate forme off shore installée au milieu de ce 7ème continent afin de transformer les millions de tonnes de plastique, en autant de pétrole, supprimant du même coup le problème que posent ces déchets aux poissons, et autres tortues, il y a un pas…

C’est le pas que veut faire Boyan Slat.

Ce jeune néerlandais de 19 ans, entouré d’une équipe d’ingénieurs, d’experts, de modélistes, et d’étudiants, a lancé un projet original : avec une plateforme flottante, il compte dévier les masses de plastique vers une plateforme de nettoyage, autonome énergétiquement grâce à l’énergie des vagues et à celle du soleil, et assure, s’il trouve les fonds nécessaires, pouvoir peut-être (l’étude est en cours) débarrasser en 5 ans les tonnes de déchets plastique qui se sont accumulées dans les océans. lien

Il précise quand même n’en être qu’au ¼ de ses travaux d’investigation, même si les résultats préliminaires sont encourageants. lien

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

26 millions de tonnes de plastique, cela correspond tout de même à près de 20 millions de tonnes de pétrole, soit 30% de ce que consomment le parc automobile français, poids lourds y compris, et ça permettrait en tout cas de signer la disparition de ce continent fantôme pour le plus grand bonheur de millions de poissons, et de quelques être humains, attachés à préserver la beauté de l’océan…même si ces éventuels 20 millions de tonnes de pétrole restent modestes face à ceux qui sont extraits des nappes traditionnelles de pétrole.

Plus insolite, le cabinet d’architectes néerlandais WHIL se propose de transformer ces amoncellements synthétiques en véritables territoires, créant ainsi des iles artificielles, utilisant ces déchets comme des matériaux de construction, et permettant d’accueillir les populations qui seront bientôt chassées de leur iles d’origine, suite à la montée du niveau des eaux des mers, construisant sur ces iles flottantes des bâtiments durables et autosuffisants au point de vue énergétique.

La première ile flottante envisagée serait de 10 000 km² et pourrait voir le jour bientôt, capable d’accueillir ainsi près de 500 000 réfugiés climatiques.

Si l’idée peut faire sourire, elle a au moins le mérite de pointer du doigt ce problème, tout comme celui du réchauffement climatique, mais sa réalisation est problématique car cette zone est internationale, et il sera difficile de trouver un état qui voudra assumer la responsabilité de ces iles artificielles, et encore moins s’engager dans une opération de nettoyage…

Pour relativiser tout ça, on peut regarder avec intérêt l’histoire de notre chère vieille terre racontée en 2 minutes sur cette vidéo.

 Comme dit mon vieil ami africain : « il est grand, l’homme qui se sait petit ».

L’image illustrant l’article provient de « ericaeromodelism974.unblog »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

L’émission « le dessous des cartes » s’est penché sur le problème et l’on peut voir ce court documentaire de 12 minutes sur ce lien.

Sur ce lien, un film, « addicted to plastic ».

Articles anciens

L’énergie en partage

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

MHD, l’énergie cachée du futur

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

Histoire d’un coup de foudre

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Rouler malin

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

L’homo automobilus

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Qui a tué Stan Meyer

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on a pas de pétrole, et pas d’idées non plus


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    



    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 09:39

      merci eric de ce lien qui complète parfaitement l’article.

       smiley

    • Deneb Deneb 8 avril 2013 10:06

      Créer une île artificielle est à mon avis la meilleure solution. Les transformer en pétrole ne serait pas rentable, puisqu’un apport d’énergie plus important serait requis que ce qu’on en tire. Mais envoyer un réseau de bateaux balayeurs pour faire un gros tas aurait remboursé l’investissement par le territoire crée. Si le seul problème c’est les considérations d’ordre politique, de savoir à qui appartiendra ce territoire, je dirais que c’est celui qui entreprendra les travaux.

      Bon, un million de déchets sur km², on en est pas encore à marcher dessus, ça fait 1 par m². Compacté, ça ferait la taille d’un département français. L’avantage de cette île flottante, c’est que elle serait mobile, par exemple pour chercher un meilleur ensoleillement dans le cas où on y implante une centrale solaire, par exemple. Ou alors elle sera rattachée à la terre ferme, pour augmenter la superficie d’un pays. Les travaux seront gigantesques, déployer 10 000 km de filet n’est pas une mince affaire, mais il va falloir s’y mettre si l’on tient à ne pas empoisonner les mers, source de vie .


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 10:43

        Deneb

        les deux se tiennent.
        20 millions de tonnes de pétrole à récupérer, ce n’est pas rien, et surtout, on aurait débarrassé nos océans de tous ces déchets.
        ceci dit, l’idée du continent artificiel, habité peut-être un jour parait tellement utopique...mais pourquoi pas.

      • nicolas_d nicolas_d 8 avril 2013 11:36

        Habiter sur une poubelle... pourquoi pas, mais à ce moment le minimum serait que la poubelle appartienne à ceux qui habitent dessus.
        Encore plus utopique sans doute...


      • nenyazor 8 avril 2013 12:11

        "20 millions de tonnes de pétrole à récupérer, ce n’est pas rien, et surtout, on aurait débarrassé nos océans de tous ces déchets."

        Si, 20 millions de tonnes de pétrole, c’est rien. C’est un quart de la production mondiale pour une journée.

        Par contre, pour ce qui est de nettoyer les océans, en effet, ce serait pas un mal...


      • appoline appoline 10 avril 2013 11:26

        Le problème n’est pas de savoir si cela est rentable ou non, le problème est d’enlever nos merdes et ce rapidement. Mais comme d’habitude au lieu de lever des fonds et retrousser les manches, nos pseudos têtes pensantes vont encore aller chercher d’où vient la bouteille étiquetée machin-chose et le coupable qui va avec


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 avril 2013 11:31

        appoline

        merci de ce commentaire frappé au coin du bon sens.
         smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 10:46

          morice

          tu avait donc un continent d’avance ?!!!
          ceci dit, dans un article ancien, j’avais aussi évoqué ce continent artificiel, mais on avait moins de détails qu’aujourd’hui.

        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 16:21

          oups...« tu avais »...c’est mieux !

           smiley

        • A. Nonyme A. Nonyme 8 avril 2013 22:06

          Ah, v’la Morice. Il a sûrement un article à vendre...


        • Gabriel Gabriel 8 avril 2013 10:25

          Bonjour Olivier,

          Pendant que la cupidité et l’inconscience pourrissent les océans, il y a encore des personnes qui luttent et cherchent des solutions pour nettoyer tout cela. Voir le lien ci-dessous, l’idée est intéressante et respectueuse de l’environnement. Cordialement.

          http://www.gobages.com/forum-mouche/showthread.php?t=39610


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 10:48

            Gabriel

            il s’agit bien du même adolescent que j’évoque dans mon article...
            avec plus de détails.
            merci

          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 2013 10:34

            Surprenant ! Merci Olivier pour cet article. Je ne savais pas qu’on avait atteint de telles dimensions. C’est peut-être mieux que tous ces déchets soient rassemblés ainsi par les courants marins au lieu d’être dispersés. 


            Quand il n’y aura plus de pétrole, tout ce plastique vaudra cher. 

            • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 11:13

              Gaspard

              effectivement, on peut voir les choses de cette façon...
              si le plastique devient un produit rare !
              c’est vrai que l’on commence à trouver dans les brocantes des objets en plastiques qui ont pris une valeur considérable !

            • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 11:16

              durae

              vous avez manifestement pas bien lu l’article, ou incomplètement, puisque j’évoque le projet de l’ado dont vous avez donné le lien...
               smiley

            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 8 avril 2013 10:48

              Jouratous,

              « entre la Californie et Hawaï » mince, entre le paradis et le paradis, il y a l’enfer !
              «   5 kg de fragments de plastique par km²
              , sur une profondeur moyenne de 10 mètres. » 5 kg, ça me semble léger.
              « La première ile flottante envisagée serait de 10 000 km² et pourrait voir le jour bientôt, capable d’accueillir ainsi près de 500 000 réfugiés climatiques. » Alors là, tous ceux qui connaissent la mer et les îles paradisiaques, personne ne sera volontaire pour aller arpenter un continent flottant artificiel. Cette idée loufoque tient du rêve impossible. Accrochez vous ! , http://www.dailymotion.com/fr/relevance/search/retournement+iceberg/1#video=xxxyt3
              A+.


              • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 11:19

                Lisa

                en effet, c’est impressionnant,
                merci d’avoir proposé ce document.
                 smiley

              • nicolas_d nicolas_d 8 avril 2013 11:41

                Oui, impressionnant.
                Mais pour l’île artificielle, on pourrait toujours la lester avec nos déchets d’uranium, c’est bien lourd smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 11:19

                lyacon

                d’accord positivons !!!
                 smiley

              • olivepsy 8 avril 2013 11:21

                Dans un sens, je trouve ce projet d´habitat pour réfugiés climatiques complètement cynique...Car ce ne sera pas les classes moyennes ou riches qui iraient habiter sur ces déchets, mais les plus pauvres...
                Cette pauvreté étant le résultat de nos sociétés capitalistes et inégalitaire...La sur consommation et l´accaparement des richesses mondiales qui créent ces millions de déchets plastiques, serviraient ensuite à loger les plus pauvres que l´on a créé...
                Après la pauvreté qui se nourrit des poubelles, voila qu´elles deviennent aussi leur habitat...c´est pathétique...


                • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 12:50

                  olivepsy

                  d’ailleurs, il faut attendre que le projet d’ile synthétique soit confirmé, puisqu’à l’heure actuelle, ce n’est pas le cas.
                  on sait que ces matières plastiques se désagrègent avec le temps, et même si le délai peut etre relativement long, (450 ans), c’est installer des populations sur un territoire fragile, qu’elles soient riches, ou pauvres n’y change pas grand chose.
                  non ?

                • gaijin gaijin 8 avril 2013 11:43

                  pour moi s’il y a océan qui ne risque pas d’être pollué c’est celui de la bêtise humaine !
                  c’est bien de savoir qu’il y a des solutions possibles
                  mais le truc
                  transformer le pétrole en déchets
                  puis les déchets en pétrole
                  ça me fait un peut penser à ça :
                  https://www.youtube.com/watch?v=k61wWLwZtbA

                  vivre sur une île de déchets me paraît plus à notre portée
                  il y en a même qui ont pris de l’avance
                  http://www.google.fr/imgres?hl=fr&newwindow=1&tbm=isch&tbnid=tNfzeDU9oaTSNM :&imgrefurl=http://www.lematin.ma/journal/Metiers-paralleles_Recyclage-des-dechets-menagers—un-gisement-de-400-MDH-peu-exploite/170074.html&docid=krHQ5Zp4d—uwM&imgurl=http://www.lematin.ma/files/2012/08/Metiers-paralleles.jpg&w=540&h=324&ei=FI5iUYDaLIW1hAflw4HQBw&zoom=1&iact=hc&vpx=4&vpy=80&dur=5254&hovh=174&hovw=290&tx=112&ty=83&page=3&tbnh=135&tbnw=223&start=44&ndsp=26&ved=1t:429,r:50,s:0,i:240&biw=1257&bih=598
                  et puis au moins comme ça on n’aurait plus a se poser de question
                  plus il y aurait déchets plus il y aurait d’espace
                  compte tenu de notre capacité de production les capitalistes pourront en conclure que la terre va s’agrandir et que comme ça on aura enfin une croissance infinie
                  ...................
                  ............
                  et les shaddocks produisaient ......produisaient
                  http://www.google.fr/imgres?hl=fr&newwindow=1&tbm=isch&tbnid=VPs4pOPTFlKY3M :&imgrefurl=http://www.turquie-fr.com/tag/production-industrielle/&docid=0Eqa2_KssKQJmM&imgurl=http://www.turquie-fr.com/wp-content/uploads/2010/02/production-industriel.jpg&w=512&h=339&ei=bJBiUePaMMSRhQfXmoGYCg&zoom=1&iact=hc&vpx=370&vpy=183&dur=3475&hovh=183&hovw=276&tx=128&ty=110&page=1&tbnh=146&tbnw=207&start=0&ndsp=16&ved=1t:429,r:2,s:0,i:102&biw=1257&bih=598

                   smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 12:53

                    gaijin

                    sauf que les « iles » que tu évoques, sont des décharges, et pas sur que les moutons qui ingèrent ces substances s’en sortent en bonne santé ?
                    sinon, pour le reste, je suis d’accord, bien évidemment.
                     smiley

                  • gaijin gaijin 8 avril 2013 13:07

                    oui
                    mais entre une île de déchets et une décharge il n’y avait qu’un petit pas ( que j’ai franchis avec toute l’allégresse que me procure ce petit matin ensoleillé )
                    quand aux moutons .... smiley


                  • dominique 8 avril 2013 11:48

                    Bonjour Olivier

                    Etonnant ? non. Avec le sur-emballage auquel nous assitons ces dernières années cela ne me surpernd pas. Vous souvenez vous du temps ou nous allions à l’épicerie du coin pour faire remplir le pot de moutarde qui venait d’etre vidé ? Et en plus nous n’en sommes même pas mort... S’il a des idées comme en a ce jeune il faut pousser derrière car nous sommes entrain de dévaliser l’héritage des générations futures


                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 12:56

                      dominique

                      le problème du sur-emballage est patent.
                      pour cette raison, des réseau d’environnementalistes ont suggéré que des bennes soient installées sur les parkings des supermarchés.
                      ces derniers justifient leur pratique, afin d’éviter le vol...
                      je ne sais pas si leur argumentation est soutenable,
                      en tout cas, si ces bennes sont installées, il faudra ensuite convaincre les consommateurs de se débarrasser des sur-emballages a la sortie du magasin...
                      et ce serait au commerçant à gérer le tout.


                    • Laurent C. 8 avril 2013 11:54

                      Bonjour Olivier,


                      Vous savez,le terme de continent ou même d’ile est faux.
                      Il s’agit d’une « soupe » de fragment plus ou moins gros (à partir de quelques microns).

                      C’est pourquoi il est impensable de « nettoyer » ces zones, financièrement et surtout techniquement.

                      • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 13:07

                        laurent

                        ce n’est pas ce qu’on l’air de penser ceux qui ont le projet d« ile habitée »...
                        je ne sais pas quelle technique ils voudraient utiliser ?
                        un filet géant pour compacter la matière ?
                        attendons de voir le développement de leur projet avant de porter un jugement.
                        mais bien sur, comme d’autres, je pense qu’il vaut mieux arrêter avec ces emballages néfastes.

                      • Axel Axel 8 avril 2013 12:17

                        Lié à cela, il y a aussi Midway Atoll


                        Midway Atoll is located near the apex of what is being called the Pacific Garbage Patch, a swirling soup of millions of tons of plastic pollution. In fact, much of this plastic can not be seen at, but it can’t be avoided as it comes ashore on these pristine beaches and in the stomachs of the birds. The islands are literally covered with plastic garbage, illustrating on several levels the interconnectedness and interdependence of the systems on our finite planet

                        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 16:20

                          Axel

                          des images terribles.
                          merci de ce lien.

                        • pens4sy pensesy 8 avril 2013 12:29

                          Et pourquoi pas faire des ces iles poubelles des « paradis » pour les fraudeurs du fisc et autres corrompus du système ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 13:08

                            pensezy

                            une forme d’exil en quelque sorte ?
                             smiley

                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 avril 2013 13:02

                            Cool ! Dans 50 ans on pourra prendre la bagnole pour aller des Marquises à Hawaii ...


                            • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 13:08

                              Aita

                              vous avez raison, faut positiver.
                               smiley

                            • gaijin gaijin 8 avril 2013 13:20

                              ben non
                              plus il y a de plastique moins il y a d’eau , certes .
                              mais paradoxalement en même temps l’eau monte ! ( merci a archimède d’arrêter de pousser )
                              donc moins il y a d’ îles ..........
                              et pas sur qu’il se mette un jour a pousser des palmiers en plastiques
                              même si bien sur ici aussi certains visionnaires ont anticipé
                              http://www.google.fr/imgres?start=247&hl=fr&newwindow=1&sa=X&tbm=isch&tbnid=8FjnWQanE-IDRM :&imgrefurl=http://www.retif.eu/palmier-phoenix-180-cm.html&docid=tBt1xGp6Dnak0M&imgurl=http://www.retif.eu/media/catalog/product/cache/2/image/9df78eab33525d08d6e 5fb8d27136e95/8/7/87946_Retif_PH_01.jpg&w=2048&h=2048&ei=saZiUbKEF4PxOuetgNgK&zoom=1&iact=hc&vpx=960&vpy=339&dur=13073&hovh=225&hovw=225&tx=126&ty=183&page=7&tbnh=138&tbnw=141&ndsp=41&ved=1t:429,r:69,s:200,i:211&biw=1467&bih=678

                              il ne reste en fait qu’une question :
                              les poupées en silicone sont t’ elles l’avenir de l’homme ?
                              http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&newwindow=1&gl=fr&tbm=isch&tbnid=o2YOWNDi_4KDXM :&imgrefurl=http://fr.aliexpress.com/item/high-quality-lifelike-sex-toy-manufacturer-japanese-silicone-realistic-doll-solid-sex-doll-oral-sex-love/577881570.html&docid=lNj8-zbwgmvduM&imgurl=http://i00.i.aliimg.com/wsphoto/v1/577881570_1/high-quality-lifelike-sex-toy-manufacturer-japanese-silicone-realistic-doll-solid-sex-doll-oral-sex-love.jpg&w=522&h=700&ei=aqdiUZvwA8KLhQe1w4CYBw&zoom=1&iact=rc&dur=797&page=2&tbnh=151&tbnw=114&start=33&ndsp=34&ved=1t:429,r:66,s:0,i:285&tx=66&ty=69&biw=1467&bih=678


                            • Constant danslayreur 8 avril 2013 13:46

                              Aita,
                              Les Cahusac ne sont pas unis, tu vas bousiller tes suspensions


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 avril 2013 13:55

                              Constant ,dans les iles on est toujours bien suspendu ,entre le ciel et l’eau .



                            • jack mandon jack mandon 8 avril 2013 13:49

                              Bonjour Olivier,

                              Un continent marin de création humaine !
                              Curieux créateur cet homme qui continue à scier la branche qui le porte.
                              De plus, il est dégouté de son oeuvre.
                              L’avantage de cette ile mystérieuse est qu’elle décourage les explorateurs.

                              Un casse tête écologique de plus.

                              Merci pour cet article intéressant, et pour les bons commentaires.

                              J’imagine que ceux qui votent négativement à cet article sont en danger,
                              ou peut être se sentent ils responsables du forfait.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 14:33

                                jack

                                en effet, 
                                je me demande comment il serait possible de vivre sur une telle ile...
                                qu’est qui pourrait y pousser ?
                                quel animal pourrait y vivre ? imaginons une taupe qui décide de creuser une galerie ? 
                                comment gérer les déchets produits ?
                                et surtout comment répondre à la question de la disparition un jour ou l’autre, même dans 450 ans de ce continent artificiel ?


                              • gaijin gaijin 8 avril 2013 16:34

                                « imaginons une taupe qui décide de creuser une galerie ? »
                                olivier
                                les taupes ne sont pas si aveugles que ça
                                elles ........ smiley


                              • Ricquet Ricquet 8 avril 2013 14:02

                                L’idée de regrouper les déchets semble être de bon sens, si on en fait quelque chose...

                                Parmi les options exposées, celle de l’île flottante est une chimère loufoque de bonne conscience.
                                Pourquoi ?
                                Admettons que l’on fabrique d’immense filet (en plastique. nylon...) pour enfermer tout ça :
                                Au premier ouragan venu, il y aura destruction des parois et dispersion des déchets avec en prime d’immenses pièges de filets dérivants éventrés...
                                La solution avancée n’est donc et sera en fait qu’une problématique supplémentaire.

                                Inutile de se donner bonne conscience avec des « remèdes à la con » empreints aux technologies.
                                « Science sans conscience n’est que ruine... »

                                • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 15:51

                                  Ricquet

                                  c’est peut etre une chimère, mais au moins ça a le mérite de dévoiler l’importance du problème.
                                   smiley

                                • LE CHAT LE CHAT 8 avril 2013 14:09

                                  J’espère que les cartes du PS sont biodégradables parce que sinon toutes celles qui vont être déchirées vont encore rejoindre cet océan de merde ...  smiley


                                  • gaijin gaijin 8 avril 2013 14:12

                                    les cartes d’électeurs elles elles le sont .........


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 15:50

                                    au chat

                                    n’en restons pas au ps.
                                    si l’on regarde de plus près ceux qui à l’ump ou au fn ont eu maille à partie avec la justice, ça fait du monde :

                                    De Charles Pasqua à Alain Juppé, en passant par Brice Hortefeux, Alain Carignon, Georges Tron, Gaston Flosse, Gérard Desempte, Guy Drut, Jean Tibéri, Nicolas Bazire, Serge Dassault, Xavier Dugoin, André Santini, Eric Woerth etc…ils sont une cinquantaine, et ils sont battus d’une courte tete par le fn : Jean Marie Le Pen décroche le pompon, avec 24 condamnations à son actif allant de coups et blessures, à l’apologie de crime de guerre, provocation à la haine, injure publiques, oubli de plus-value boursière et sous estimation de loyer, mais on trouve dans la liste des condamnés sa propre fille, Marine (diffamation), Louis Alliot, même motif, Laurent Mirabeau, escroquerie et exercice illégal de la profession de banquier, Jean Marie Le Chevallier (subornation de témoin), Jacques Bompart (prise illégale d’intérêt), Catherine Mégret (discrimination), Bruno Mégret (détournement de fonds), Bruno Gollnisch (négationnisme), Alexandre Gabriac (tentative de cambriolage)… soit une soixantaine d’élus...lien

                                    ça va en faire des cartes à déchirer.

                                     smiley


                                  • fred74 fred74 8 avril 2013 15:28

                                    Bonjour L’auteur,



                                    J’imagine qu’il nous faut être philosophe. Nous représentons la seule espece sur cette planête qui poluons à tour de bras et sans vergogne.
                                    Les scientifiqes prevoient la disparition de notre planête dans quelques milliards années...
                                    Ce qui sous entend que notre espece est appelée à disparaitre quoi qu’il arrive.
                                    Ils n’ont, à ce jour, trouvés aucun endroit dans l’espace ou nous réfugier, sans doute est ce une bonne chose...
                                    Il y a eu un avant la terre et il y aura un après quoi que l’on fasse. Notre grand défaut, l’égoîsme...qui nous tuera avant même que la planête se meurt.
                                    Rien de pésimisme la dedans, à l’échelle du temps, notre exsistence ne représente qu’une infime parti de ce qu’il y a eu sur cette planête, les différentes aggressions exter ( astéroîdes) ont fait disparaitre les dinausores et autres joyeuseté, il se produira peut être la même chose pour nous.
                                    Quand à la polution que nous produisons, regardons l’itatie avec sa décharge à ciel ouvert...
                                    qui menace d’imploser n’importe quand et les autres...et personne ne bouge...enfin ceux qui pourait le faire ...ne font rien,,,,trop couteux à mettre en place...
                                    La probité ....
                                    L’être humain est né et disparaitre...la terre etait là avant nous, elle y sera encore bien après nous...
                                    Ne soyons pas imbus de nous même...nous ne sommes rien....nous faisons parti d’un tout.





                                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 15:46

                                      bonjour fred

                                      effectivement, la terre continuera bien après notre possible disparition.
                                      ce message qu’on entend souvent « il faut sauver la planète » peut faire sourire, car la planète n’est pas réellement en danger : c’est nous qui le sommes.
                                      après notre probable disparition, la terre mettra peut etre des millions d’années à s’en remettre, mais elle s’en remettra.
                                       smiley

                                    • fred74 fred74 8 avril 2013 17:02

                                      Olivier Cabanel,

                                      Je ne dis en rien que cela nous exempt de tout, posons nous la question de savoir qu’elle est notre vrais nature.... ??????
                                      Nous pouvons «  »la voir«  » chaque jour qui passe...sans doute y a t-il des gens bien sur cette terre...
                                      malheureusement pas asse nombreux pour contrer l’hécatombe .
                                      C’est sans doute cette nature là qui sera cause de notre perte future et inéluctable...


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 18:56

                                      fred

                                      la nature est impitoyable, elle fonctionne comme un boomerang, et tous les désordres que nous avons occasionnés nous reviennent en pleine poire...avec les intérêts.
                                       smiley

                                    • foufouille foufouille 8 avril 2013 15:33

                                      il me semble qu’il y en a dans chaque ocean
                                      et c’est pire en inde, les fleuves sont plein de plastiques
                                      arte/la 5, il y a peu


                                      • fcpgismo fcpgismo 8 avril 2013 15:57

                                        L’ espèce humaine est ce qu’ il pouvait advenir de pire pour la Terre.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 16:17

                                          fcp

                                          si on met de coté quelques peuples qui ont toujours vécu en harmonie avec la planète...je pense aux indiens et à d’autres, c’est à se demander si nous sommes bien originaires de cette planète...
                                          merci de votre commentaire.

                                        • gaijin gaijin 8 avril 2013 16:37

                                          a l’échelle de la terre nous ne sommes qu’une éruption cutanée passagère
                                          rien de grave .
                                          pour elle .................


                                        • Pyrathome Pyrathome 8 avril 2013 18:06

                                          Salut Olivier,

                                          Bien ficelé !!
                                          Le continent de la honte....suggérons d’y construire l’Héraultporc !!!


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 18:12

                                            Salut Pyra

                                            c’est la meilleure idée du jour !
                                             smiley

                                          • xana 8 avril 2013 18:14

                                            J’ai une idée pour utiliser ces îles artificielles : En faire des bagnes. Je suis sûr que l’administration américaine y travaille déjà.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 18:15

                                              xana

                                              des bagnes ?
                                              d’accord, mais juste pour y mettre les pollueurs condamnés.
                                               smiley

                                            • Yohan Yohan 8 avril 2013 18:30

                                              La photo est top


                                              • spartacus spartacus 8 avril 2013 18:35

                                                Une île « paradis fiscal » sur un tas de déchets plastique  smiley


                                                Le capitalisme triomphant a encore gagné. Transformer en Cash un tas de déchets. smiley

                                                Ne luttez pas les cocos, vous faites pas le poids.  smiley smiley smiley
                                                Prosternez vous devant le capitalisme triomphant, qui gagne toujours à la fin.  smiley

                                                • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 18:51

                                                  spartacus

                                                  cette idée serait déjà dans la tête de certains banquiers que ça ne me surprendrait pas,
                                                  d’autant que les banques d’exilés fiscaux ne sont que des « pas de porte », l’argent, quand à lui est bien planqué dans les coffres européens ou américains...
                                                  donc en installant des filiales sur ce continent qui n’est à personne pourrait devenir une aubaine pour tous les affairistes du monde.
                                                   smiley

                                                • Gauche Normale Gauche Normale 8 avril 2013 22:33

                                                  @Spartacus

                                                  Merci pour cette démonstration d’arrogance.

                                                • foufouille foufouille 8 avril 2013 22:53

                                                  +1
                                                  pour une fois que crassus est drole


                                                • KamiXII KamiXII 8 avril 2013 18:35

                                                  Bonjour, 


                                                   Tout d’abord, merci pour cet article, c’est un sujet important hélas obscur !
                                                   
                                                  Ce lien complementera car une methode avant gardiste est en train de voir le jour !


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 18:48

                                                    bonjour Kami

                                                    juste pour vous faire remarquer que l’info que vous donnez est déjà largement développée dans mon article...
                                                    et que d’autres commentateurs l’ont fait de même...
                                                    merci quand même de votre participation.
                                                     smiley

                                                  • julius 1ER 8 avril 2013 18:41

                                                    @ olivier cabanel

                                                    je sais que tu aimes lever des lièvres comme ceux-là, mais enfin repasser le pétrole de l’état solide à l’état liquide , pour finir par le passer en fumée de diesel ou autre n’est pas plus pertinent, que brûler du charbon pour faire de l’électricité, car finalement c’est un patrimoine de la nature et de l’humanité que l’on gaspille et qui disparaît à jamais ????????????,
                                                    vive la société du 22 ie siècle, car celle du 21ie n’est guère plus brillante que celle du 20 ie !!!!!!!!!!

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 18:54

                                                      julius

                                                      oui, bien sur, c’est un peu le syndrome du serpent qui se mord la queue...
                                                      la mauvaise idée de départ était peut-être de ne pas utiliser le pétrole pour faire de l’emballage...
                                                      de s’en tenir au papier, au carton, au verre, bref à tous les matériaux recyclables.
                                                      sauf que maintenant que ces plastiques sont là, il faut bien trouver une solution pour nous en débarrasser, non ?
                                                      vaste débat
                                                       smiley

                                                    • julius 1ER 9 avril 2013 08:30

                                                      vaste débat comme tu dis Olivier, et malheureusement c’est pas gagné car les gens se comportent souvent comme des cochons, j’habite à la campagne et je ramasse souvent des détritus que les gens laissent au bord de la route, moi je m’arrête lorsque je passe souvent au même endroit et que je vois quid un bidon d’huile, quid des emballages plastiques, au bout 

                                                      d’un moment çà me gonfle ....................

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2013 09:03

                                                      Julius

                                                      pour avoir participé à quelques reprises au « nettoyage de printemps » (30 sacs de 50 kg remplis pour un village de 1400 habitants), ça laisse perplexe...et quelques mois après, il y en avait autant...
                                                      je me demande si ces gens pratiquent de même chez eux ?
                                                       smiley

                                                    • soi même 8 avril 2013 19:46

                                                      Bonsoir Olivier, un septième continents, il ne faudrait il pas dire 5 condiments de plus .

                                                      http://www.dechetcom.com/infos/image/5-continents.jpg

                                                      Sans parlé cette menace au Liban,

                                                       http://www.beurk.com/breves/la-montagne-d-ordures-de-saida-empoisonne-le-sud-liban

                                                      En tout cas, il y a urgence,

                                                      http://www.discip.crdp.ac-caen.fr/svt/pages/resloc/cite_mer/impact_dechets.pdf

                                                       « Le chercheur Hideshige Takada a découvert que les billes et les fragments de plastiques qui se trouvent sur les plages du monde entier contenaient des millions de fois plus du produit toxique PCB que l’eau. Selon ses expériences, le plastique attirent les substances toxiques comme le PCB et les accumulent en grande quantité. »

                                                      http://www.epochtimes.fr/front/13/2/1/n3507867.htm

                                                      A se demander si le film prophétique le Soleil Vert n’est il pas devenue notre devenir ?


                                                      • gaijin gaijin 8 avril 2013 20:12

                                                        « A se demander si le film prophétique le Soleil Vert n’est il pas devenue notre devenir ? »

                                                        la réalité pourrait bien être pire que la fiction
                                                        soleil vert on n’en était pas si loin avec l’histoire de la vache folle
                                                        sommes nous seulement en mesure de faire la liste des calamités potentielles engendrées par notre inconscience collective ?


                                                      • soi même 9 avril 2013 12:55

                                                        @ gaijin, « la liste des calamités potentielles » je crois même si on faisait la liste, cela ne changerait pas grand chose sur le fond. Par contre il n’est pas impossible de trouver des solutions qui pourrait régler provisoirement ses grands problèmes due à la production industriel intensive et à cette consommation effréné.
                                                        Il y a dans la chaîne de production et d’utilisation un nouveaux principe qui est c’est mit en place depuis peut, qui est la récupération des objets hors usages polluants.
                                                        Cela concerne pour l’instant surtout les déchets liées aux produits à usage courant, rien nous empêches d’envisager de demander à la production industrielle de faire des recherches pour répondre à toutes nouvelles créations de produit de mettre en place une recherche de retraitement de leurs innovations de matériaux nouveaux.
                                                        Par exemple ; faire des recherches pour neutralisé les nouvelles molécules crées, en quelque sorte se garantir de la maîtrise sur les nouvelles molécules où produit crées pour qui puise devenir après usage inoffensif.

                                                        contrairement à ce que l’on pourrait pensé, la philosophie écologique n’échappe pas à la participation de la pollution, il y a un exemple avec la promotion des « 

                                                        Les terres rares et les nouvelles technologies vertes… fluo.  » gêner en amont une pollution dévastatrice à l’exploitation des terre rares. http://lesliquidateursduvieuxmonde.wordpress.com/2011/05/24/les-terres-rares-et-les-nouvelles-technologies-vertes-fluo/c’est exemple montre bien, en autre que le problème d’évité de pollué d’une manière irréversible est beaucoup plus complexe que le simple fait de s’afficher je suis écolo dans mes choix donc je ne pollue plus.   

                                                      • gaijin gaijin 9 avril 2013 13:37

                                                        « beaucoup plus complexe »
                                                        bien sur
                                                        c’est toute une culture a revoir et a reconstruire en replaçant l’homme au sein de la nature et en prenant conscience des conséquences a long terme de chaque acte.

                                                        modifier le comportement individuel ne change rien,
                                                        sauf bien sur si chaque personne modifie sont comportement auquel cas ça change tout !
                                                        l’exercice le responsabilité individuelle n’est jamais un luxe
                                                        c’est même une priorité si nous voulons avoir un avenir, c’est la rançon de la mondialisation et de la croissance de la population : nos hallucinations collectives se payent de plus cher et de plus en plus vite


                                                      • soi même 9 avril 2013 14:07

                                                        @ gaijin, je partage entièrement votre point de vue, actuellement l’engoulent de la recherche fondamentale sur les nanoparticules est pour moi très préoccupante, en autre ils fondent sur l’espoir d’une utilisation dépolluant des friches industrielles, je ne sais pas actuellement si ils ont conscience qu’ils opèrent un simple glissement des polluants dans un autre lieux où ils le neutralisés où ils rajoutent un nouveaux facteurs polluants ?


                                                      • gaijin gaijin 10 avril 2013 08:33

                                                        « si ils ont conscience »
                                                        dans la plupart des cas vous pouvez être certains qu’ils s’en foutent
                                                        les plus lucides ( ou les plus cyniques mais c’est pareil ) ont trouvés un truc pour faire du fric
                                                        les autres suivent la dynamique de l’imposture du progrès : « c’est un progrès parce que c’est nouveau »
                                                        et quelques trop rares illuminés courent partout en essayant désespérément de tirer des sonnettes d’alarme ........

                                                        mais ne vous inquiétez pas les nano particules c’est sans danger
                                                        on nous chantera la chanson jusqu’à l’ écoeurement
                                                        même sur le plan de la biologie on ne comprend pas le quart de la moitié du fonctionnement de l’être humain
                                                        mais c’est sans danger c’est sur !
                                                        puisque c’est le progrès ! puisque ça rapporte !
                                                        espèce de vilain passéiste, alarmiste irrationnel, boboécolofachisted’extrèmegauche, australopithèque, bachibouzouk .........

                                                        et qu’importe si déjà la moitié de la population crève d’intoxication répétée par les micro doses de produits chimiques et de polluant ...........

                                                        les nano particules c’est l’avenir
                                                        ( la calamité a venir )


                                                      • zomboid zomboid 8 avril 2013 22:28

                                                        http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=26MCtGBb-Uw# !
                                                        Le gouvernement US veut qu’il arrête de ne pas participer a l’érection d’un incontinent.


                                                        • A. Nonyme A. Nonyme 8 avril 2013 22:31

                                                          Bonjour Olivier,

                                                          merci pour cet article sur cette île de moins en moins mystérieuse mais de plus en plus tragique.

                                                          Mais regardons aussi plus près de nous avec cette décharge incroyable qui empoisonne une mer quasi fermée et à laquelle je suis particulièrement attachée au point de de l’appeler « ma mère » smiley : la Méditerranée.

                                                          Une décharge honteuse, au Liban (donc en gros juste en face), déverse depuis 30 ans toute ce que la société locale produit comme ordures ménagères, industrielles et aussi médicales ! Une usine à poison donc, qui rayonne sur toutes les rives de « ma mère » Méditerranée et que les particularités nationales ethnico-religieuses ne sont évidemment pas aptes à résoudre. Tous les riverains sont donc concernés et devraient prendre le problème à bras le corps pour sauver une mer qui se meurt à petit feu...

                                                          Mais où qui sont nos écolos bobos parigots, mmmm ?

                                                          Si vous voulez approfondir, faites une recherche sur « Décharge de Saïda ». Mais assurez vous avant d’avoir passé le stade de la digestion.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2013 22:46

                                                            A.Nonyme

                                                            pour avoir eu l’honneur de participer à un documentaire sur les tensio actifs, et les dégats qu’ils occasionnent en méditerranée, je confirme que le problème ne se limite hélas pas aux seuls plastiques...
                                                            merci de ce commentaire.


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2013 07:52

                                                              merci escudo

                                                              c’est sympa
                                                              cette terrible photo avait failli être choisie pour illustrer l’article
                                                              je l’ai trouvé trop dure.

                                                            • gaijin gaijin 9 avril 2013 09:41

                                                              olivier
                                                              sur ce coup tu as eut tort
                                                              elle révèle juste la vraie nature du problème a coté la tienne est presque poétique .........
                                                              combien de personnes meurent chaque jour des conséquences des multiintoxiquations aux polluants divers emmagasinés dans l’organisme ?
                                                              il y a déjà longtemps que l’on a observé qu’après la mort les corps ne se décomposent plus tellement on bouffe de conservateurs, mais il n’ y a pas d’études officielles a ce sujet trop long, trop compliqué, trop cher, trop dérangeant ..........
                                                              alors tant pis allergies, cancers, maladies auto immunes vont pouvoir continuer a proliférer
                                                              mais ce n’est pas grave c’est bon pour le bizeness
                                                               une chimio c’est du 4000 euros par mois ( pour une boite cachets ou deux injections )
                                                              j’ai un collègue cancéreux qui a fait des recherches : au states la même boite : 90 euros .
                                                              mais ça fait rien c’est remboursé ..............


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2013 10:41

                                                              gaijin

                                                              peut être...
                                                              je n’ai pas voulu faire « trop trash »...
                                                              j’aurais pu aller plus loin en proposant la photo d’une jolie paire de seins dont la plastique n’était due qu’au plastique de la prothèse...
                                                              mais je n’ai pas osé
                                                               smiley

                                                            • BOBW BOBW 9 avril 2013 10:28
                                                              Il ne manque plus qu’à y installer des caïmans pour attirer les exilés fiscaux !!

                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2013 10:41

                                                                BOBW

                                                                et on les appelerait les iles caïman bis
                                                                 smiley

                                                              • Hijack Hijack 9 avril 2013 12:08

                                                                Excellente découverte que ce continent ... destiné à ceux qui l’ont rêvé, créé et mis en place !
                                                                .
                                                                .
                                                                Que je dédie ... à ceux qui ne sont pas contents nos continents classiques ... et magnifiques crées par Dieu ... 
                                                                .
                                                                 :-> On leur dédie et leur confie ... cette nouvelle planète digne d’eux ... je veux parler des criminels impérialo/sionistes ... et qu’ils y restent ... personne n’y viendra leur chercher des noises !


                                                                • Hijack Hijack 9 avril 2013 12:10

                                                                  rectification post ci-dessus ..
                                                                  .
                                                                   :-> On leur dédie et leur confie ... ce nouveau continent ... qui serait même leur nouvelle planète ... digne d’eux ... car ils la valent bien !


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2013 15:31

                                                                  Hijack

                                                                  je partage et remercie.
                                                                   smiley

                                                                • Hijack Hijack 10 avril 2013 21:59

                                                                  Nous sommes souvent d’accord !
                                                                   smiley


                                                                • soi même 9 avril 2013 13:29

                                                                  Bonjour Olivier, il y a depuis deux jours des nouvelles de nouveaux alarmantes sur Fukushima, un circuit de refroidissement est tombé en panne, et aujourd’hui une fuite importante d’eaux hautement radioactif.

                                                                  C’est nouvelle péripétie liée à cet accident démontre comment l’esprit humain à du mal à anticipé sur ces créations industriel.
                                                                  Il y a toujours eu un grand naïveté humaine de pensé que l’on était toujours en mesure de maîtrisé nos inventions, qui en réalité n’a jamais été le cas.
                                                                  Tant que l’on utilisait des produits bruts de la nature, la nature se chargeait de les dissoudre, ce qui n’est plus le cas avec toute ces nouvelles technologies qui utilisent soit des molécules de synthèses, soit dans le cas de l’atome des énergies hautement corrosive pour le milieux naturel.

                                                                  De se fait, il est à constaté, que dans l’éventualité d’un problème d’un incident nucléaire, toute la sécurité repose sur le confinement de la central, et en aucun cas il y a eu une anticipation de site qui aurait être construit dans l’idée d’être un lieux de stockage d’urgence pour une central accidenté.

                                                                  C’est que je retiens de ces accidents de Hiroshima, il y a pas de piscine de secours qui aurait peut être permis de mettre en lieux sur ses barres radioactives.

                                                                  Ce problème est aussi valable pour toute les composant d’une central, et montre en réalité plus nous utilisons des technologies dangereuses, plus l’homme se révèle être un être léger et inconséquent, voir être même un criminel suicidaire.


                                                                  • soi même 9 avril 2013 14:33

                                                                    erreur, ne pas lire C’est que je retiens de ces accidents de Hiroshima, mais Fukushima.


                                                                  • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 10 avril 2013 14:06

                                                                    Les archéologues du futur diront ils que nous vivions dans l’âge du plastique, comme actuellement nous disons qu’il y a un âge du bronze, de la pierre polie, etc...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès