• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le « Temple du Soleil » est en Espagne

Le « Temple du Soleil » est en Espagne

On dirait le temple du soleil... et ça l’est ! L’Espagne prend une longueur d’avance sur les énergies nouvelles et renouvelables


Nous vous avions annoncé la construction de cette installation solaire spectaculaire en Espagne il y a peu, eh bien ça y est, la première « tour solaire » est désormais opérationnelle et reliée au réseau électrique espagnol, près de Séville. Le complexe, nommé PS20, a une capacité de 20MW, soit environ 10000 foyers couverts. C’est plutôt le concept de ce champ solaire qui est étonnant (EcoGeek).



Plutôt que de recourir à un grand nombre de panneaux solaire (dont chaque unité est coûteuse) qui chacun produisent de l’électricité en aborsbant, chacun à sa position spécifique, une partie des rayons du soleil, PS20 joue sur des miroirs installés en lieu et place des panneaux, et ces miroirs sont orientés vers un même point convergent ; le haut de cette fameuse tour. Ce sont donc près de 1 300 miroir disposés en « assemblée » qui renvoient leurs rayons au point culminant de la tour (160 mètres). Après, c’est le schéma classique de production d’électricité : dans la tour il y a de l’eau, l’énergie des rayons la chauffe, et la vapeur active des turbines qui produisent l’électricité.

La tour PS20 fait partie d’un plus grand complexe solaire de 300MW ! Avec ça, l’Espagne est bien placée pour devenir la première puissance solaire mondiale – pour l’instant elle est seconde.

TechnoPropres
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Patapom Patapom 10 juin 2009 21:19

    Génial ce truc ! On la voit dans le film « Home » (et aussi dans le film d’action « Sahara » je crois)...

    A noter une autre idée très intéressante qui fonctionne avec la différence de pression générée par la chaleur du Soleil : http://bstf.free.fr/solaire/solaire.php?choix=Tour
    (on peut même faire pousser des carottes sous les serres ^_^)


    • Reinette Reinette 11 juin 2009 09:12

      L’Espagne... un désastre environnemental

      .... AVEC LA COMPLICITE DES ADMINISTRATIONS DES COMMUNAUTES AUTONOMES ET CONTRE LES LOIS DE PROTECTION GOUVERNEMENTALES ET CELLES DE L’EUROPE

      C’est au total 11 ONG qui ont demandé au Gouvernement espagnol de retirer la responsabilité et la gestion de l’Environnement à la Junta de Castilla y Leon et au PP car dans cette Communauté cela a largement dépassé les limites du tolérable : empoisonnement massif de la faune sauvage, exploitation urbaine d’écosystèmes protégés, violation répétée de la loi ..... la liste est longue et très grave et devant de tels faits et la dénonce des ONG la Junta refusera de faire des commentaires

      http://loukoum-cie.over-blog.com/article-32187302.html

      • Reinette Reinette 11 juin 2009 09:16

        La fraise espagnole arrive sur nos étals. Mais sa production est un désastre écologique et humain et son transport une source de gaz carbonique.

        A la mi-juin, la France aura importé plus de 83 000 tonnes de fraises.

        2 000 hectares de forêt ont été rasés pour accueillir des plants de fraisiers poussant sous les 5 000 tonnes de plastique noir ! Les réserves d’eau ont été épuisées : d’où l’apparition d’usines de dessalement d’eau de mer sur les côtes andalouses. La fraise espagnole est un symbole du massacre écologique : biodiversité, eau, pesticides, forêt, plastique, maladies.

        http://inventerre.canalblog.com/tag/fraises%20espagnoles


        • Reinette Reinette 11 juin 2009 09:46

          bonjour à l’auteur,

          Cela m’a rappelé un livre de Pierre Boulle « Miroitement » 1982 (à redécouvrir)

          Résumé du roman : A propos des centrales solaires, des chercheurs éminents affirment : il suffirait de couvrir de miroirs 1% des terres arides du Languedoc, de la Provence et de la Corse pour produire 10% de l’énergie nécessaire à la France.

          Partant de cette affirmation, Jean Blondeau, Président écologiste de la République, héros du roman, décide donc de couvrir de miroirs 10% ces surfaces arides pour obtenir la totalité de l’énergie nécessaire à son pays et remplacer ainsi toute autre forme d’énergie d’origine fossile ou nucléaire. Suivi - ou poussé - par sa femme Béatrice qui voue un véritable culte au Soleil, le président débloque alors les budgets pour la construction du centre Helios dans la Crau, centrale solaire non polluante, véritable temple à la gloire du soleil et des écologistes.

          Mais la construction et l’entretien de la centrale vont contraindre le Président écologiste d’aller jusqu’au bout de ses convictions...



          http://www.planete-energies.com/contenu/panneaux_solaires.html


          http://66.196.80.202/babelfish/translate_url_content?.intl=fr&lp=es_fr&trurl=http%3a%2f%2fwww.abengoasolar.es%2fsites%2fsolar%2fes%2facerca_de%2fgeneral%2fpresentacion_y_videos%2fv_solana.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès