• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les animaux de Compagnies

Les animaux de Compagnies

L’économie du papier-cul
C’est fou ce qu’on peut inventer pour avoir votre argent. À la recherche d’images, je trouve ce chef-d’œuvre de superflu en vente dans une boutique sur le net :
N’hésitez pas à jeter votre argent dans les toilettes ! Mais oui, puisqu’on vous le dit !
Épatez ou étonnez vos amis grâce à ce papier toilette inspiré des billets de 100$
En pleine crise, qu’il est bon de savoir que l’on peut garder près de soit, dans ses toilettes, plusieurs milliers de dollars.
N’oubliez donc pas de fermer à votre porte à double tour !!!
Pour la petite histoire, sachez qu’il est autorisé de copier un vrai billet de 100$ dès l’instant qu’il soit imprimé sur une seule face et que la largeur fasse le double de l’original . Le coin du Geek
N’essayez pas d’en commander : ils sont au bout du rouleau. En rupture de stock. Comme la « vraie », c’est écrit en rouge.
Tout à commencé…
Le bon gars et le Gibbon
J’étais avachi à regarder la télé, en zappant, j’ai abouti sur un documentaire relatif un français tentant de sauver une espèce de singe en Indonésie. On rase les forêt – donc, on se débarrasse de l’habitat naturel pour les animaux – pour y planter des palmiers. Et les singes s’en vont et meurent…
Tout ça à cause de ces voraces investisseurs qui ont le cœur dans le portefeuille. Et il se trouve toujours un claquedent prêt à vendre sa terre pour manger. Le filon ?
Le palme.
L’huile de palme ? Vous n’avez qu’à ouvrir votre garde-manger ou votre pharmacie pour comprendre pourquoi elle est l’huile végétale la plus consommée au monde. Il y en a dans les croustilles Pringles et le savon Dove ; les pizzas McCain et la crème Oil of Olay ; le fromage Philadelphia et le shampoing Timotei.(…) Le pays affiche aussi le taux de déforestation le plus rapide de la planète. L’économie de la destruction
En effet, On ne peut pas fabriquer d’éthanol avec l’huile de palme. Mais on peut en faire du biodiesel. L’Indonésie, le seul pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole à acheter plus de pétrole qu’il n’en vend, y a vu un moyen de réduire ses importations.
Pour l’Union européenne, qui s’est engagée à utiliser 10% de biocarburants pour ses transports d’ici 2020, l’huile de palme a fait figure de Saint-Graal environnemental. En 2006, 2,6 millions de tonnes d’huile de palme ont été chargées dans des bateaux en direction du Vieux Continent.
On fait de tout avec l’huile de palme… Alors, pour « activer » l’économie, rien de plus facile que de raser les forêts et d’y planter des palmiers. Ensuite d’embaucher des ouvriers qui travaillent à 2 ou 3 Euros l’heure.
Et notre français qui passe en avion sur les grandes étendues… Comme le gazon chez nous. C’est tellement laid que les chauffeurs de taxi dévient de la route les touristes en mal de paysages.
Le bon singe et le Terminator
Le T-800 a été créé par le super ordinateur militaire Skynet, pour être l’arme ultime contre la résistance humaine restante. C’est un militaire travaillant pour le programme CRS, le sergent Cand, qui a servi de base pour le T-800 modèle 10.
Et pas chanceux ce jour-là, un autre documentaire sur un groupement innu est en train de se faire fabriquer un village « moderne » pour exploiter un gisement d’or. Durée du village : 8 ans. Après, adieu la Compagnie. On vous laisse les déchets. Rien de nouveau. Radio-Canada, en 1993, a déjà produit un reportage sur un un Village innu en détresse. On pourrait continuer ainsi longtemps comme ça. Rien qu’en début d’été 2009 :
Rien ne va plus dans les services sociaux du Grand Nord québécois. Aux prises avec des cas de plus en plus lourds et à des ressources faméliques, une dizaine d’intervenants sociaux du Nunavik sont sur le point de craquer. Avec l’appui de leurs patrons, ils appellent Québec à l’aide. Grand Nord : la situation des enfants se dégrade
Si les intervenants vont mal, comment vont les enfants ?
Le « soap opéra » du Grand Nord : La Romaine
Et voilà le grand projet « propre » de la Romaine. Un barrage pour vendre de l’électricité aux étatsuniens. Pour ceux qui se tordent le cou pour devenir des intellos de bunkers d’université, il ne vous reste plus qu’à nous faire un mémoire sur l’histoire du roman savon aux États-Unis. Essayez de nous relier ça à la « propreté » des viols des humains de la planète. On est à l’écoute…
Je reviens à mes moutons, et mon ton mou :
J.M.G Le Clézio, prix Nobel de littérature, grand humaniste, y va d’un coup dans le journal Le Monde. Sorte de montée de lait contre le projet. La forêt disparaîtra, ainsi que toute vie, et le résultat sera pendant longtemps la décomposition végétale et l’asphyxie de l’écosystème. La nation innue sera privée d’un seul coup de son lieu de vie.
Évidemment, la société d’État ( Hydro-Québec) via Charest ou via « déraille » Charest, se défend. Pas nouveau. Roy Dupuis, le comédien, avait aussi attaqué le projet en 2008. Radio- Canada. Ça a fait « bondir » la société d’État, dit-on.
Mario Roy de La Presse – excellent éditorialiste – ne voit pas du même œil cette intrusion d’un français qui « crucifie le projet hydro-électrique de la Romaine.
Faut-il d’abord signaler que la nation – et non la « tribu » – innue n’a pas pour vocation première de fournir à l’homme blanc du pittoresque (Ah ! La « rivière sacrée » et son « gibier », ses « baies pour la collecte » et ses « plantes médicinales »…) ? Que cette nation, loin d’être impuissante, se débrouille fort bien dans la négociation et la relation publique, y compris aux États-Unis et en France ? Qu’elle n’est pas, elle, repliée sur le folklore et ne rejette pas en bloc la modernité ? Qu’au Québec, d’autres nations autochtones ont, par le passé, su brillamment profiter des retombées de projets comparables à celui de la Romaine ? La courtepointe de Le Clézio
Si ce n’était que du « folklore », on pourrait passer outre. Mais en creusant la question jusqu’au bout du bout, si vous « buchez » un amérindien, un Innu, un habitant de la Malaisie, ou un terrien du Brésil, les arbres finiront un jour par nous tomber sur la tête… Ce n’est qu’une question de temps… Si on pense mondialisation pour vendre, il est inéluctable de penser mondialisation pour se défendre d’une armada de robots galvanisés pour nous anéantir.
Et M. Le Clézio ne parle pas à travers son chapeau de paille : il a toute une expertise de terrain pour avoir vécu dans des tribus dites « sauvages ».
La fricassée du singe et l’Exterminator
Venant de la même planète que le singe, l’Exterminator de la race de pauvres a les moyens « artificiels », la force et l’absolution de l’État pour décimer la planète des gens simples. Ébouriffant mélange de peau de surface avec cœur et muscles artificiels.
Pourtant, ce BMW simiesque est en apparence semblable à nous. Comme disait Réjean Ducharme : il nous fait « scier ». Pas étonnant que son papier-cul soit imprimé. Et à vendre…
Le Québec perd la carte
En scrutant la carte du Québec, on se rend compte que le Nord s’étire vers le bas comme le pi d’une vache à lait. Encore des décennies à violer le territoire : coupes de bois, détournements de rivières pour barrages, mines, etc.
Les besoins de la « modernité » n’ont pas de frontières. On se sacre bien de l’humanisme : tout est transformé en argent. Comme disait le grand chef indien : « L’argent ne se mange pas ». Non, mais on dirait que l’argent est en train de nous manger.
Si vous avez bien regardé le documentaire l’Erreur Boréale, on n’abat pas seulement ce qui a été donné aux compagnies, mais même des territoires accordés à des tribus amérindiennes. Sur 45 « pièces » données à une tribu. dont j’oublie le nom, 42 sont passées – et cela sans consentement – sous les coupes de compagnies. Pour le « progrès »…
Le compost du Terminator
La visite étant dans la cuisine, la cuisine étant dans la maison, le bonhomme étant devant la télé… Je regardais ce jeune français essayant de sauver ce singe de Malaisie. Il tentait de persuader les « propriétaires » de singes de le lui donner pour la simple raison qu’ils ne survivent pas plus de trois ou quatre mois en captivité.
Comme dirait le comique : « C’est là que je suis devenu presque intelligent » Ne me manquait plus qu’une baignoire :
On est devenus des animaux de Compagnies ! Comme le Gibbon ! Parce qu’au rythme où on dévaste la planète, il n’y a pas que les habitants du Nord du Québec ou de la Malaisie qui vont crever et verser dans le « folklore ».
Nous aussi.
Tout simplement parce que notre économie – dans ses grandes sphères – avec ses financiers-bulldozers, est en train de virer notre mode de vie à l’envers. Il y a un ordre dans la Nature. Nous sommes en train de l’inverser, lentement mais sûrement.
À long terme, on achètera encore du papier-cul, même si on n’a rien à bouffer.
En pleine crise, qu’il est bon de savoir que l’on peut garder près de soi, dans ses toilettes, plusieurs milliers de dollars.
Après avoir saoulé les peuples autochtones du Canada pour leur faire signer des traités pour avoir leurs terres dans les années 30 de « l’autre siècle », on leur achète à coups de milliards des terres pour de l’électricité « propre ». Propre pour le bout du pis de la vache…
Le Terminator est un fumier qui veut faire de nous du compost.
Le singe de Compagnies aura besoin de bien de petits missionnaires pour sauver ce « singe appliqué » qui, une fois nourri de son luxe, engraissé à l’argent virtuel, se retrouvera devant rien.
On est en train de se fabriquer un « devant rien »… Et à la grandeur de la planète.
On pourra toujours regarder son papier-cul… Le ventre vide.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 6 octobre 2009 10:29

    à l’auteur

    « On pourra toujours regarder son papier-cul… Le ventre vide ».

    Le ventre vide, le circuit digestif disparaîtra et le papier hygiénique deviendra inutile...


    • LE CHAT LE CHAT 6 octobre 2009 11:16

      En France , on peut utiliser celui là ! C’est cher , mais moins qu’une rollex ! smiley


      • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 6 octobre 2009 22:55

        Merci le chat,
        Celui là est bien connu...
         smiley
        Bonne journée
        Jean-Pierre,
        Science fiction...
        Vous creusez le sujet.
         smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires