• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les guêpes de Mazzika*

Les guêpes de Mazzika*

(celles dont la morsure nous fait du bien.)

Elles sont Egyptiennes, Libanaises, Marocaines, elles s’appellent Ruby, Nancy, Elissa, Hayfa, Laila..., elles sont toutes belles, sensuelles et un brin provocantes. Leurs plastiques (rondeurs fermes, nez rectiligne et lèvres pulpeuses) s’affichent et se dévoilent dans leurs vidéoclips qui inondent cafés, commerces et discothèques, via les chaînes privées satellitaires du monde arabe, telle Mazzika TV*.

En commun, un style de musique très techno-dance, électro R&B et des thèmes de chanson qui ne surprendront personne : séduction, amourettes, rupture, ce qui, alliés à la gestuelle particulièrement suggestive de leurs vidéoclips, en font les Beyonce du Moyen-Orient.

Si leur gestuelle est parfois à connotation sexuelle, elle ne choque guère que les conservateurs des pays arabes les plus libéraux, mais elles en font rêver beaucoup d’autres, plus secrètement...

Ainsi, au Liban, pays où la beauté est primordiale, ces nouvelles égéries à la plastique irréprochable ont une influence incroyable, au point de faire, comme au Brésil, le bonheur et la fortune des chirurgiens esthétiques locaux et des représentants en silicone carné.

L’Egypte, traditionnelle place forte de la chanson arabe, est aujourd’hui détrônée par le Liban et le Maroc qui produisent moult chanteuses à succès, comme Hayfa Wehbé, Nancy Ajram, Elissa, Laïla Gohfrane...

Mais, l’Egypte peut se targuer néanmoins d’avoir la reine des guêpes, en la personne de Rouby, rebaptisée Ruby, qui fait aussi partie des artistes les plus controversées du monde arabe. Cette somptueuse créature à la réputation sulfureuse est aussi animatrice télé, comédienne et mannequin à ses heures et, comme toute belle liane, sous contrat avec une marque (forcément) italienne de maillots de bain.

Si le langage du corps est à la base de la danse orientale, un art qui a ses règles immuables, il semble que celles-ci soient pour le coup largement outrepassées. Cette mode est, on s’en doutait, loin de faire l’unanimité. Des comités de citoyens en appellent à la censure de ce qu’ils qualifient de porno-clips. C’est ainsi qu’au Koweit par exemple, Ruby et Nancy Ajram se sont vues interdites de se produire.

En attendant, les jeunes, eux, en raffolent et les garçons téléchargent clips et photos de leurs bimbos préférées sur leurs portables. Il faut dire que pour cette jeunesse, c’est une fierté et une revanche que de pouvoir rivaliser sur le terrain de la créativité artistique avec l’Occident, montrant ainsi que la liberté d’expression n’est pas que leur apanage.

Avec un bémol cependant, car cette vision émancipée de la femme correspond moins à une réalité objective qu’à l’aspiration des jeunes générations à vivre au rythme de ce que les télévisions occidentales leur proposent sur les chaînes satellitaires : des créatures de rêve dans de luxueuses berlines, rien de moins que le bling bling habituel.

Entrer sous la tente vous tente ? : (ordre des clips non garanti)

RUBY (Egypte)


NANCY AJRAM (Liban)


HAYFA WEHBE (Liban)

ELISSA (Liban)


LAILA GOFHRANE (Maroc)

HEKMAT (Maroc)





Clip Nancy Ajram
Clip Nancy Ajram "chanteuse libanaise très pouluaire" en plus très belle !!! - Ma-Tvideo France2
Clip Nancy Ajram "chanteuse libanaise très pouluaire" en plus très belle !!! - Ma-Tvideo France2
Clip vidéo de Nancy Ajram titre " Yay Seher Ayouno", très belle jeune femme d’origine Libanaise née en Mai 1983 à Beyrouth.

Elle gagna trois fois de suite le titre de chanteuse la plus populaire du monde arabe en 2004, 2005 et en 2006 avec le MUREX d’OR.



Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • elric (---.---.145.106) 4 janvier 2008 09:29

    tout à fait d’accord


  • Gazi BORAT 3 janvier 2008 12:53

    Chanteuses et danseuses « sexy » en provenance de l’aire « arabo-musulmane » ne sont pas une nouveauté :

    Samia GAMAL (Egypte) qui jouera avec Fernandel

    http://www.zilltech.com/gallery/MoviePics/SamiaGamalAhibbakEnta1949.jpg

    turkan SORAY(Turquie) deviendra par la suite députée

    http://www.yesilcam.gen.tr/turksinema/oyuncu/turkan/turkan.jpg

    Fatma GIRIK (Turquie)

    http://www.superresim.com/yerli/fatma_girik/fatma_girik_002.jpg

    Semiramis PEKKAN (Turquie),

    http://www.sinematurk.com/images/kisi/3110_1.jpg

    Et aujourd’hui Ebru Gundes..

    http://www.ayyuzlum.net/resim/ebru_gundes_sen_allahin.jpg

    gAZi bORAt


    • Nonyme (---.---.92.232) 3 janvier 2008 13:08

      C’est la nouvelle arme de séduction massive ? Enfin une bonne idée !


      • Gazi BORAT 3 janvier 2008 13:19

        On peut aussi penser que les origines libanaises de Sakira

        http://video.google.fr/videoplay?docid=1724275768706576399&q=shakira&total=52297&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=0

        .. ont sans doute exercé leur influence sur sa façon de danser..

        gAZi bORAt


        • Yohan Yohan 3 janvier 2008 13:29

          @gazi borat

          Merci de venir compléter la liste. Puis-vous demander un petit effort supplémentaire. Auriez-vous quelques liens vers des videos. Le phénomène est certes plus large encore, et j’ai limité aux pays d’où est partie cette mode. Sinon, j’en recensé pas mal d’autres chanteuse (plus sages) et notamment au Liban et au Maroc. Là bas, ils ont aussi leur Star Academy et les filles s’orientent plus volontiers vers ce style de musique


        • Gazi BORAT 3 janvier 2008 14:56

          @ yohan

          bonjour,

          Je vais regarder de mon côté. On peut trouver des video turques (en turc klip / kliplar) parfois assez kitsch en cherchant au départ avec les mots clés « türk müzik »... ou en récupérant les noms des vedettes en lice sur les chaines diffusées par parabole..

          N’étant pas fanatique de la variété actuelle et ne m’étant pas rendu en nTurquie depuis cinq ans, mes connaissances sur le sujet datent un peu..

          Attention : concernant les chanteuses turques.. Parmi elles se trouvent de nombreux travestis..

          http://kemalistler.files.wordpress.com/2007/01/bulent-ersoy2.JPG?w=365&h=186

          gAZi bORAt


        • JL JL 3 janvier 2008 13:28

          Bel article.

          Vous avez évoqué des représentants en silicone carné. tous originaires de la Chili con valley j’imagine ? smiley

          Pour ma part, je préfère le naturel. Ces dames, bien que sophistiquées, n’en manquent apparemment pas.


          • nick 3 janvier 2008 13:47

            non ca prouve seulement que tu es un hyprocrite de premiere...coté raciste, tu as déjà amplement fait tes preuves !!


          • nick 3 janvier 2008 15:04

            oh la...si tu imagines un instant que vais me fatiguer pour retrouver tes écrits....le simple fait de savoir que tu sympathises avec les pensées lepeniste me suffit amplement pour porter un jugement sur ta personne...


          • tSbeNjY tSbeNjY 3 janvier 2008 15:42

            @nick, C’est vrai, tout de suite ça stigmatise. Tu devrais ptet lui fournir aussi une petite flamme à coudre sur ses vêtements, afin que les gens qui l’approchent puissent utiliser le même raccourci que toi. C’est vrai que coller une étiquette raciste sur quelqu’un dispense généralement de toute justification dans un contexte « politiquement correct ».

            Personnellement, si quelqu’un me taxai de racisme, j’aimerai au moins pouvoir en discuter, ou au moins connaître le cheminement intellectuel de mon interlocuteur. Ici, point de cheminement, juste une condamnation, c’est tellement plus simple... simpliste ?

            P.S. : Seb59 est peut être réellement raciste, je n’en sais rien, je réagis juste à ton commentaire lapidaire. Je m’abstiens de juger hâtivement, c’est tout.


          • nick 3 janvier 2008 15:54

            c’est effectivement tres simple...mais bon suffit d’etre sur Agoravox depuis un bon bout de temps pour se forger une opinion....ca fait un bail que Seb59 est sur Agoravox et coté racisme il a déjà fait ses preuves, et je suis pas le seul à le penser.

            Et en plus il a de la chance, je viens de retrouver un de ces brillants commentaires...j’adore la derniere phrase :

            "Londres laxiste dans la lutte anti-terroriste ? par Seb59 (IP:xxx.x34.180.194) le 11 juillet 2007 à 12H45

            @ caramico Toutes les victimes d’attentats n’avaient qu’à avoir une barbe et un tchador... Ben voyons.

            On a tellement peur de vexer quelqu’un , du qu’en-dira-t-on, que nous, occidentaux, acceptons de s’agenouiller devant une bande de fanatiques en sandales !

            Une honte pour notre race ! "

            Et yen a tellement d’autres....


          • Yohan Yohan 3 janvier 2008 16:00

            Du calme !!! On se demande quelles guêpes vous piquent ? Continuons quand même à ne pas faire que de nous souhaiter une bonne année. Faisons en sorte qu’elle soit bonne effectivement


          • tSbeNjY tSbeNjY 3 janvier 2008 17:52

            @Nick,

            Bien, j’ai pris le temps d’aller lire les com de seb59. J’ai vu énormément d’accusations de racisme à son encontre (sans preuves aucunes) et une dénonciation du fascisme de sa part. J’ai sans doute mal lu... ou bien c’est le distributeur d’étiquettes qui a merdé.

            J’ai souvent remarqué que certaines idées, sitôt avancées, provoquaient des réactions épidermiques de rejet aux cris de « Raciste, Fasciste, Xénophobe, etc ». C’est malheureusement le jeu de la pensée unique. Mais il est si dur de se faire sa propre opinion...

            Bon, j’arrête ici ce HS. Si on découvre que je défends un « raciste » je vais me faire clouer au pilori, ça ne mérite pas moins...


          • Gazi BORAT 4 janvier 2008 09:43

            En fait, ce qui pose problème à Seb59, c’est la barbe..

            Et à l’égard des femmes, il fait preuve d’une infinie tolérance..

            Mais.. qu’en est-il de CECI :

            http://www.jle.com/fr/revues/medecine/stv/e-docs/00/04/2B/1A/texte_alt_jlestv00238_gr1.jpg

            ou CELA :

            http://blog.doctissimo.fr/php/blog/Le_coin_du_pecheur/images/ff_1_b%20%20femme%20a%20barbe.jpg

            gAZi bORAt


          • Gazi BORAT 4 janvier 2008 13:31

            à thierry jacob

            Un autre barbu de référence :

            http://www.elalmanaque.com/psicologia/freud/images/El%20profesor.jpg

            gAZi bORAt


          • viviane Palumbo (---.---.177.247) 3 janvier 2008 17:11

            encore un article sur les femmes ! et qui c’est qui écrit cette prose immonde, un homme ! surprise, surprise !! les femmes objets çà fait longtemps que çà dure puisque eve fut créée par Dieu à partir d’un côte d’Adam, tout les problème de la gent féminine viennent de là, et c’est peut-être pour çà que les blondes n’ont pas un gramme de cervelle et les brunes rondelettes sont à croquer ! tiens comme le fruit de l’arbre de la connaissance mais celui-là c’est Eve qui le croque à la fin du premier épisode !!!!


            • (---.---.60.7) 3 janvier 2008 18:13

              Je m’attendais à un commentaire de ce genre, il est tombé assez vite.

              Les hommes n’ont donc pas le droit de parler des femmes ? Mais depuis que le monde est monde c’est ainsi : les hommes (enfin la plupart) trouvent les femmes belles et l’expriment. Les femmes elles-mêmes jouent de cela, dans un jeu de séduction. Si cet article est sexiste, alors que les femmes cessent aussi de jouer ce jeu. Mais là, on retombe dans un autre style de problème : burka et autres merveilles de ce genre, destinée à transformer la femme en véritable objet cette fois-ci, propriété d’un homme et interdite d’exprimer son avis.


            • Le Chacal Le Chacal 3 janvier 2008 18:14

              Je n’étais pas connecté : je suis l’auteur du commentaire précédent, pour lever toute ambiguïté.


            • (---.---.202.212) 3 janvier 2008 20:26

              @ Viviane

              Les femmes autant que les hommes ont de tout temps joué le jeu de la séduction. Certains propos féministes exagéré de victimisation me pousseraient presque à la mysogynie... Ce qui serait un comble vu mon sexe ! Avant d’expliquer les guêpes à la dame, l’aurait pt’êt fallu commencer par les petites abeilles smiley


            • Gazi BORAT 4 janvier 2008 08:42

              @ Viviane Palumbo

              « ..les blondes n’ont pas un gramme de cervelle et les brunes rondelettes sont à croquer !.. »

              Il existe des blondes intelligentes et rondelettes à croquer..

              Trêve de plaisanteries.. Les femmes rattrapent aujourd’hui les hommes dans la « chosification » du sexe opposé..

              On trouve ainsi des formules « enterrements de vie de jeunes filles » qui sont le pendant exact de la version masculine de la chose.. et aussi des prestations à domicile de « Chippendales » que vous pouvez offrir en cadeau à votre copine de bureau..

              Cela améliore-t-il l’éternelle incommunicabilité des sexes ? J’en doute..

              Comme disait Lacan :

              « Il n’y a pas de rapport sexuel »

              gAZi bORAt



              • yohan1 (---.---.100.61) 3 janvier 2008 18:58

                En Grèce, la grâce est pour ma part plus à trouver dans le rebetiko. (un sujet à creuser également)


              • Gazi BORAT 4 janvier 2008 07:59

                @ Yohan 1

                Malheureusement, traditionnellement, les femmes dansent peu dans le rebetiko, la danse y est souvent une improvisation masculine solitaire..

                Mais heureusement les voix féminines de cette musique sont exceptionnelles..

                Ma préférée : l’incomparable Roza Eskenazi..

                http://www.sophiabilides.com/images/Trio.JPG

                Hobba !

                gAZi bORat

                gAZi bORAt


              • Christoff_M Christoff_M 3 janvier 2008 19:01

                Ma compagne est libanaise et pas snob et je suis comblé !! Caratère trempé mais compensé par une tendresse et une attention remarquable...


                • morrigan (---.---.219.247) 3 janvier 2008 20:29

                  sans faire d’analyse sur cette article, qui a tout de mêmele mérite de mettre en lumière le fait que l’Orient n’est pas en reste de ses stars et ses « peoples MTV ». Je ne vois pas vraiment par contre ce que les libéraux ont avoir avec la censure en Orient et dans le monde arabe, je cites : « elle ne choque guère que les conservateurs des pays arabes les plus libéraux ». Les libéraux sont synonymes de « démocrates » aux Etats-Unis, MTV serait une chaine de tendance libéral(de gauche) par opposition au chaîne télé-évangéliste. Mais dans le monde arabe, les libéraux ne se font pas fort de leur sentiment religieux, moralement-religieux...Ils sont marginaux, pestent contre la corruption, les institutions peu démocrate et les tribuns populaires aux rancœurs religieuse et/ou nationaliste. J’aimerai bien savoir à travers cette amalgame bien français ce que libéral voulait dire cette article : islamiste, religieux, pro-américain ?


                  • Yohan Yohan 4 janvier 2008 00:59

                    Le renvoi sous jacent est : est-ce que ces filles choquent plus encore ceux des autres pays arabes plus contraints ?. Un ami qui revient du Bahrein me disait aujourd’hui même : « discours et postures clean de façade de ces messieurs, mais sur les ordinateurs de ces messieurs, on jugerait du contraire... »

                    la phrase est peut-être alambiquée


                  • Gazi BORAT 4 janvier 2008 06:16

                    @ yohan

                    « Est-ce que ces filles choquent plus dans les pays arabes ? »

                    On oublie peut-être un peu vite l’institution de la danseuse orientale, bien établie dans le monde arabo-musulman..

                    Au Proche Orient, pas de mariage réussi sans une danseuse invitée, qui effectuera une prestation plutôt « hot » et dont on ne trouverait l’équivalent dans nos sociétés que dans des endroits comme le Crazy Horse Saloon, où les filles sont (à peine) plus dénudées..

                    Le spectacle sera ainsi vu, en famille, sans que l’on ne trouve à y redire. Il existe en Turquie différentes formes de cabarets, certains, comme les « gazino » sont réservés à une clientèle essentiellement masculine qui consomme des boissons alcoolisées en écoutant chanteurs, chanteuses et parfois travestis dans une ambiance qui peut évoquer certains de nos bars de nuit « crapuleux »..

                    Mais il existe aussi des « aile gazino », plus respectables, où l’on pourra contempler les mêmes spectacles, mais en famille et dans une ambiance plus calme..

                    Le statut de la danseuse est ambigu : sulfureuse mais néanmoins respectable.

                    Le nom qu’on leur donna longtemps en Occident : « almée » dérive de l’arabe ’alima (savante) car celles-ci, tout comme les geishas japonaises, devaient maîtriser leur art mais aussi quelques autres comme le chant, la conversation cultivée, etc...

                    On peut voir une illustration de ce phénomène - ici dans la société tunisienne contemporaine - dans le film « Satin Rouge ».

                    http://www.diaphana.fr/satinrouge/

                    ... que j’invite beaucoup ici à visionner pour réviser certaines représentations..

                    gAZi bORat


                  • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2008 23:04

                    dommage qu’en boîte de nuit arabe la seule femme arabe qu’on trouve est la pute.

                    j’étais ,le nouvel an, à CASA dans une boite de nuit et les seules femmes etaient toutes des putes.meme chose à Marrakech,etc.

                    la guerre en Irak a poussé bcp de jolies irakiennes à se prostituer vers la Syrie.on estime le lot qui alimente cette prostitution, depuis l’invasion américaine, à 50 000 filles irakiennes. 500 dollars pour les plus jolies d’entre elles et les clients sont nombreux et souvent venus du Golfe.

                    certaines une fois de retour se font liquider par leur père.

                    le monde arabe a un drôle de fonctionnement lorsqu’il s’agit de regir la femme et son coprs, le regard occidental risque de s’y perdre à se fier aux spectacles que proposent les télé arabes. il faut garder à l’esprit que la sexualité et le corps ostentatoires sont du domaine de la prostituion ,le reste ,tt le reste ,est autorisé à conditon qu’il reste discret,voire secret.

                    d’ailleurs au-delà de 21 h ,les seules personnes qu’on rencontre dans la rue arabe sont soit les mecs,et ils sont légion ,soit les prostituées(souvent dans les taxi).


                    • Gazi BORAT 4 janvier 2008 06:28

                      @ fouadraiden

                      Sana moubaraka...

                      C’est vrai que le rapport à l’ostentation du corps féminin est complexe dans le monde arabe et musulman..

                      Les femmes qui apparaissent à la télévision sont plus « sexuées » que les nôtres (à part peut-être sur les chaines Berlusconi), le spectacle qu’offrent les danseuses dans les mariages orientaux n’ont pas d’équivalent ici lors d’évènements semblables et pourtant, l’ostentation du corps dans la sphère publique est strictement règlé..

                      Des contradictions spectaculaires sont parfois visibles : j’ai vu à Istanbul des jeunes filles en tenue « hallal » avec foulard règlementaires mais vêtues d’une robe longue moulante portée sans soutien-gorge.. tout ceci en plein jour..

                      Dans un autre registre, on trouve aussi le même type de contradictions dans la société algérienne où, dans certaines situations, une famille assemblée avec en fond sonore un morceau de raï aux paroles parfaitement explicites (certains textes de Cheikha Rimiti n’ont rien à envier à Serge Gainsbourg) en faisant mine de ne pas prêter attention à ce que tout le monde pourtant entend parfaitement..

                      gaZi bORAt


                    • Gazi BORAT 4 janvier 2008 06:46

                      @ fouadraiden

                      Une anecdote pour en rajouter une couche sur ces contradictions visibles :

                      En août 1992, un mafieux turc fut abattu au pistolet mitrailleur dans sa voiture par une bande rivale lors d’un règlement de compte.

                      Les grands journaux (Hurriyet, etc..) publièrent tous la même photographie, en couleur, en première page et en grand format.

                      Le photographe avait cadré, non pas le corps du maffieux assassiné, mais celui de sa maîtresse, épargnée par les tueurs et qui se tenait lors du meurtre à côté de lui sur la banquette arrière de la Mercedes du gangster..

                      On voyait alors sur la photo une jolie blonde, hagarde et en état de choc, vêtue d’une sorte de déshabillé sexy et couverte du sang et de morceaux de cervelle de son compagnon..

                      Un mélange de sexe et de violence qui aurait choqué en Occident dans la presse « respectable » et qui, en Turquie, a laissé le public (émoustillé peut être) mais sans réaction de rejet...

                      gAZi bORAt


                    • Gazi BORAT 4 janvier 2008 08:46

                      @ Thierry Jacob

                      L’homosexualité était institutionnalisée de même dans la Grêce Antique, que l’on considère généralement comme le... fondement de la culture européenne..

                      De même, l’homosexualité prospère aussi à San Francisco, au pays des austères puritains protestants..

                      http://www.ivexpo.com/images/VILLAGE_PEOPLE_1.jpg

                      gAZi bORat


                    • Gazi BORAT 4 janvier 2008 09:47

                      @ ce sujet, voir le film de Ferhan Özpetek « Hammam », où une italienne voit son compagnon la quitter pour un jeune turc..

                      http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=4892

                      Très beau film sur la ville d’Istanbul..

                      gAZi bORAt


                    • fouadraiden fouadraiden 4 janvier 2008 21:27

                      Borat,

                      Sana mobaraka ya akhi

                      tt à fait exact ce que vs dites.

                      la société arabe ne laisse presque aucune place à l’initiative féminine. qd elle le fait ,la femme y laisse souvent sa dignité ....

                      les mariages bédouins sont, à ce titre, très révélateurs(on trouve mnt des vidéos sur Youtube où l’on voit des choses que moi-meme j’ignorais exister)

                      ps.un truc bizarre,je suis à Rabat et j’ai constaté pour la premiere fois moins de voile de que d’ordinaire......


                    • Gazi BORAT 5 janvier 2008 15:36

                      @ fouadraiden

                      La diminution du port du voile en certains endroits devrait se généraliser..

                      Je pense aussi que l’on pourrait aussi voir ce phénomène curieux de musulmans de la diaspora plus rigoristes en terre étrangère que ceux restés au pays...

                      gAZi bORAt


                    • (---.---.69.94) 5 janvier 2008 16:51

                      BORAT,

                      encore une fois d’accord avec vs.

                      qt à la diaspora et à sa relative stagnation ,c’est ,je pense ,relativement simple à comprendre : étant souvent à la marge de la vie sociale occidentale, les populations « musulmanes » sont le plus souvent ,au coeur des villes les plus modernes et progressistes au Monde, ds une sorte de désert idéologique où chacun fait ce qu’il peut en bricolant un statut identitaire en opposition avec la société majoritaire.

                      le voile des beurettes n’est évidemment rien d’autres que cela et ce malgré les mille et une façon qu’ont les musulmanes de le justifier.

                      tt ça est triste à constater .

                      j’ai tjrs pensé que si les femmes pouvaient vraiment choisir ,sans aucun conditionnements culturels préalables, aucune d’entre elle n’opterait pour le voile...........cela devrait aller de soi comme raisonnement et pourtant....

                      ceci dit, en l’état actuel ,je ne suis ni pour ni contre le voile.


                    • fouadraiden 5 janvier 2008 16:52

                      c’était moi


                    • Gazi BORAT 5 janvier 2008 20:43

                      @ fouadraiden

                      Idem, je suis sur la même position : ni pour, ni contre..

                      Je considère cela comme une forme d’aliénation comme tant d’autres et que je me borne à constater..

                      J’ai vu il y a peu un jeune qui s’était fait tatouer le sigle « Nike » juste derrière l’oreille, comme s’il était lui-même produit ou propriété de la marque..

                      J’avoue que cela m’a plus choqué qu’une fille aux cheveux recouverts.. surtout si c’est son propre choix..

                      gAZi bORAt


                    • Yohan Yohan 4 janvier 2008 00:46

                      On retrouve cette fracture dans nos cités aussi. (cf : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=33459) Tous les discours moralisateurs (cf Viviane ou à l’opposé les ligues maculines de vertu) ne font au fond que perpétuer la misère relationnelle homme/femme. Et au final, pour quel résultat ? : souvent la prostitution ou la solitude. Et en ce domaine : Chassez le naturel, il revient au (triple) galop...


                      • Gazi BORAT 4 janvier 2008 07:39

                        @ Yohan

                        Je nuancerais toutefois l’influence la « morale » musulmane pour ce qui concerne les rapports « filles-garçons » dans les cités..

                        Les jeunes peu à peu ses sont éloignés de leur culture d’origine et ce qu’il en reste est souvent une reconstruction identitaire et souvent caricaturale..

                        Il suffit ainsi de constater peu à peu l’incapacité parfois totale de ces jeunes à utiliser voire comprendre leur langue maternelle..

                        Par contre, ce qui prend le dessus sur cette morale « traditionnelle », ce sont des fonctionnements « machistes » que l’on observe dans tous les ghettos du monde, y compris ceux où la religion dominante est autre que l’Islam et que l’on constatait déjà avec une population française dans le phénomène des « blousons noirs »..

                        Un film qui connut en son temps un certain succès pour sa soi-disant « truculence » : les « Valseuses »...

                        ...montre une version sophistiquée de cette vision pas vraiment brillante de la femme sous le regard masculin..

                        Les personnages joués par Depardieu et Dewaere sont des versions intellectualisées de ce que l’on appelait alors « les loubards de banlieue ».

                        Le même film présenté aujourd’hui mais mettant en scène dans les mêmes situations des caricatures de « caillera » jetterait l’effroi en France et déclencherait sur Agoravox des fils à n’en plus finir sur le mépris des femmes dans les cultures.... etc...

                        gAZi bORAt


                      • Christoff_M Christoff_M 4 janvier 2008 01:16

                        Véridique sur les resos de rencontre tel, les vrais resos de tel en 01, pas les faux en 08, il y avait tres peu de filles de banlieue, maintenant il y en a...

                        Peu, mais le peu de rebeus et de black présentes sont en général vénales, gourmandes, elles demandes de 100euros à 200euros, elle cherchent les mecs murs dans les beaux quartiers parisiens, et depuis peu, elles se cachent à peine, annoncent la couleur rapidement,visiblement pas tres inquiètes des risques qu’elles prennent, rencontres douteuses ou de macs qui trainent sur les réseaux...

                        Elles sont tres jeunes en général et peu conscientes des risques qu’elles prennent, ou des représailles qu’elles risquent... je ne parle pas des salons de massage qui dissimulent mal de la prostitution à Paris, il en ouvre des dizaines par an sur Paris, et on propose au minimum 3000euros aux masseuses novices, pas de diplomes exigées et les masseuses typées exotiques ont la cote... Mr le cadre poussif peut aller se requinquer entre midi et deux pour qq centaines d’euros et se faire purger l’abcès par des mains de novice délicieuses....

                        Problème de la France hypocrite vis à vis de ses tares !! On a les moyens de ses vices, alors au lieu de règler le problème, on l’a dissimulé ; la prostitution prospère et pourrit toute une classe d’age ; on laisse faire car il y a beaucoup de clients, ce ne sont pas des pauvres et cela nourrit un gros business, et alimente en billets des admninistratifs tolérants... le problème n’emmerge que de tant en temps quand une association de riverains, d’habitants du quartier porte plainte !! et comme pour la drogue, on s’étonne de la lenteur et de la passivité des flics locaux et de l’administration...

                        Encore un problème bien français, la corruption... et pour ceux qui ont des doutes, achetez un journal s’il existe encore : « la vie parisienne » !! et vous verrez que la prostitution a pignon sur rue, plutot dans les beaux quartiers, que les filles sont typées ou de l’est, et qu’elles ont des apparts déclarés du coté des champs, du seizième, et dans pas mal de beaux quartiers !! peut etre qu’un studio loué à de fausses étudiantes rapporte bien plus que des « locataires ordinaires »...

                        UN peu trop de monde est au courant, mais il parait qu’en haut lieu on lutte contre la prostitution... on vous ment et on vous prend pour des anes !! Réflechissez bien à qui profite le crime, studios loués tres chers, filles de luxes et tarifs élevés... à une clientèle qui ne se trouve pas loin dans Paris et aux touristes huppés qui ont toujours en tete l’image de Paris Olé Olé... viva la francia et viva 2008 !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires