• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les origines du 1er-Mai

Les origines du 1er-Mai

Aujourd’hui, c’est le 1er mai.

La très grande majorité des Français sera au repos mais ignore selon ma petite enquête l’origine de cette tradition.

Je vous livre quelques réponses collectées parmi les interviewés :

"C’est une fête socialiste",
"C’est une tradition",
"A l’origine ça doit être communiste ou russe".

Alors quelle est l’origine exacte ?

Elle prend naissance aux ... Etats-Unis.

Au cours du IVe congrès de l’American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis s’étaient donné deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beaucoup d’entreprises américaines entamaient ce jour-là leur année comptable.

Arrive le 1er mai 1886. Beaucoup de travailleurs obtiennent immédiatement satisfaction de leur employeur. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines.

Sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l’un des condamnés, Augustin Spies : « Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd’hui. »

Trois ans après la tragédie de Chicago, en 1889, le congrès de la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris. Il décide d’organiser une manifestation chaque année, à date fixe, à savoir le 1er mai, et dans tous les pays, pour obtenir la journée de travail de 8 heures. Le 20 juillet 1889 le congrès de l’Internationale socialiste déclare ainsi le 1er mai Journée internationale de revendication sociale.

Et aujourd’hui en Amérique ?

Il est à noter qu’en Amérique du Nord, il existe une distinction entre fête du travail et fête des travailleurs. En effet la fête du travail est célébrée le premier lundi de septembre, il s’agit d’un jour férié marquant traditionnellement la "rentrée" (scolaire, artistique, etc.) après les vacances d’été. La fête des travailleurs a quant à elle lieu le 1er mai. Ce jour n’est pas férié, mais est très largement célébré par les syndicats ainsi que les partis, groupes et organisation de gauche. On notera que, traditionnellement, lorsqu’il y a une augmentation du salaire minimum au Québec, cela a lieu le 1er mai.

Dans les pays de l’Est ?

Durant la période soviétique, le 1er mai était l’occasion de manifestations importantes avec des démonstrations de force comme le défilé militaire sur la place Rouge. Bien que l’Union soviétique ait disparu, le 1er mai est toujours considéré en Russie comme une fête importante.

Aujourd’hui le 1er mai, Fête du travail, est marqué par un jour férié dans la plupart des pays, mais pas dans tous. Il ne l’est pas aux Pays-Bas et en Suisse par exemple. Le Royaume-Uni l’a marqué de son originalité puisque le 1er mai est célébré chaque premier lundi de mai.

Et en France

En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l’habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

Le triangle est quelques années plus tard remplacé par la fleur d’églantine. En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge.

C’est pendant l’occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la Fête du travail et de la concorde sociale et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy.

En avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération qui fait du 1er mai un jour férié et payé... mais pas pour autant une fête légale. Autrement dit, le 1er mai n’est toujours pas désigné officiellement comme Fête du travail. Cette appellation n’est que coutumière.

Depuis, les Français se sont habitués aux défilés annuels des syndicats dans le cadre de défilés jamais unitaires. Bien que revendicatives, ces manifestations sont plutôt pour les syndicats de salariés l’occasion de rappeler leur présence et parfois de montrer que l’on a su mieux mobiliser ses troupes qu’un autre.

Quoi qu’il en soit, bonne fête et n’oubliez pas le brin de muguet !

Sources :
Herodote
Wikipedia
RFO


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • jak 1er mai 2007 11:29

    Le 1er Mai trouve son origine outre atlantique, cela va faire beaucoup, beaucoup de mécontents sur AVOX. Cela dit merci pour cet instructif cours d’histoire


    • ZOBAKA 1er mai 2007 13:59

      Bravo, vous maniez le copier-coller depuis WIKIPEDIA avec brio. Dommage d’avoir (volontairement ?) oublié la première phrase : ’En France, dès 1793, une fête du travail est fixée le 1er pluviôse (janvier), et fut instituée pendant quelques années par Fabre d’Eglantine.’ Il est vrai que cela aurait alors mis a mal votre belle démonstration... smiley


      • jaber 1er mai 2007 17:32

        « Vous maniez le copier-coller depuis WIKIPEDIA avec brio. »

        +1

        Sinon, ce rappel est interessant.


        • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 2 mai 2007 09:46

          Vous avez du remarquer que je cite toute la bibliographie qui m’a permis de rédiger ce papier. Plutôt que de vouloir inventer l’histoire, il est plus judicieux de rassembler des textes sans les réécrire.

          Ceci dit, je confirme que beaucoup de français ignoraient les origines de cette fête


        • pepetch’ 2 mai 2007 10:12

          Petit message depuis les USA... 1/ Il n’y a rien d’etonnant à ce que le 1er Mai viennent des USA dans la mesure où meme si peu de gens s’y interessent les Etats-Unis ont l’histoire ouvriere la plus sanglante.. 2/ Ce qui est moins etonnant c’est que non seulement « vous nous devez le 1er Mai » (identification seulement par feignantisse langagiere et enervement de tous mes amis francais en France qui me demande ce que j’ai fait de mon jour ferie) mais en plus les USA sont un des rares pays ou le 1er Mai n’est pas ferie suite à une longue bataille entre syndicats et pouvoirs politiques. L’administration ayant choisi le 3 septembre (tout à fait au hasard d’ailleurs) comme Labor Day comme pour renier l’existence de cette violence des conflits du travail aux USA...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires