• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les Perséides capturées en time-lapse

Les Perséides capturées en time-lapse

 Les Perséides ont, une fois de plus, illuminé le ciel nocturne de notre été. Cette pluie d’étoiles filantes, ô combien spectaculaire, qui revient chaque année, fidèle au rendez-vous, mérite que l’on s’intéresse de plus près à son origine, son observation directe, et a posteriori grâce à des vidéos utilisant le principe du time-lapse [1]. 

Les Perséides

Les Perséides sont des poussières de comète formant une pluie d’étoiles filantes (Perseid meteor shower) visible dans le ciel nocturne, entre la mi-juillet et le 25 août. Le phénomène se répète tous les ans lorsque la terre, en déplacement autour du soleil, croise l’orbite de la comète 109P/Swift-Tuttle dont le passage sème une traînée de poussière. Les grains de poussière (pas plus gros qu’un grain de sable) entrent en contact avec l’atmosphère terrestre à la vitesse d’environ 59 km/s (210 000 km/h). La friction provoquée par l’air désintègre les poussières cométaires qui strient le ciel de longues traînées incandescentes. 

Observation du phénomène

La pluie d’étoiles filantes se situe en moyenne à un altitude comprise entre 115 km et 90 km. Elle est à son paroxysme entre le 11 et le 13 août et peut s’observer aisément à l’œil nu, à condition d’avoir un ciel sans nuages, sans lune et un point d’observation avec une pollution lumineuse la plus faible possible.

Les traînées lumineuses semblent provenir d’un unique point appelé radiant (l’effet de perspective crée cette illusion d’optique), situé dans la Constellation de Persée, d’où le nom Perséides. Inutile de fixer ce radiant [2], car les étoiles filantes peuvent surgir de n’importe quel point de la voûte céleste. Le Taux Horaire Zénithal [3] était de 142 cette année au pic de la pluie de météores [4]. 
 

Sélection de vidéos sur les Perséides de l’été 2010

Les images ont toutes été capturées dans l’hémisphère nord. Grâce à la technique du time-lapse, des images du ciel prises par une caméra fixe, sur une longue durée au cours de la nuit, sont toutes diffusées en une seule vidéo d’une durée de 3 ou 4 minutes par exemple. Le résultat est superbe, comme vous pourrez vous en rendre compte avec ces quelques exemples :
 

 Bien que formée d’étoiles relativement brillantes et assez rapprochées, Persée ne dégage pas de forme très nette. Quand les conditions de visibilité sont bonnes, on peut retracer la forme générale d’une étoile à cinq branches (le corps), dont quatre sont dotées d’appendices (les membres). 

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 

Sources

Lexique

Time-lapse [1] : L’accéléré ou « intervalle de temps » (« time-lapse » en anglais) est un effet cinématographique qui consiste à diffuser les images d’une action dans un temps plus court que celle de l’action initiale (source : Wikipédia). Le principe de base consiste à augmenter l’intervalle de temps entre la prise des clichés : par exemple, on capture seulement 6 images par seconde pour ensuite diffuser en 24 images par seconde (accélération de 4 fois).

Radiant [2] : Radiant est un terme d’astronomie désignant le point de la voute céleste d’où, par un effet d’optique, l’essentiel des « étoiles filantes » provenant d’un même essaim semble provenir. Habituellement, lorsque ce point est situé dans une constellation, l’essaim prend un nom dérivant de cette dernière. (source : Wikipédia)

Taux Horaire Zénithal [3] : En astronomie, le Taux Horaire Zénithal ou « Zenithal Hourly Rate » (ZHR) d’une pluie de météores est la valeur maximale du nombre d’étoiles filantes qu’un observateur idéal pourrait voir si le radiant se situait à son zénith sous un ciel parfaitement transparent. Les conditions d’observation étant bien souvent loin d’être idéales (radiant plus bas sur l’horizon, pollution lumineuse), le ZHR surestime le nombre de météores observés, il sert cependant à caractériser les essaims entre eux. (source : Wikipédia)

Météore [4] : Traînée lumineuse produite par l’entrée dans l’atmosphère d’un corps extraterrestre. Par extension et abus de langage, le mot météore est assimilé à météorite. (source : Wikipédia

Météorite : Une météorite est un corps matériel provenant de l’espace extra-atmosphérique de taille comparativement petite qui atteint la surface de la Terre. On appelle astéroïde le corps céleste dans l’espace et météorite lorsqu’il s’écrase sur la Terre. (source : Wikipédia)

  Perséides au-dessus de StonehengeMétéore au-dessus de Stonehenge - Photographe : Kieran Doherty/Reuters

 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (95 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • jako jako 3 septembre 2010 13:18

    Un peu de rêves dans un monde de brutes smiley merci auteur


    • Stupeur Stupeur 3 septembre 2010 18:49

      Hello jako ! 
      Les brutes n’apprécient pas ce qui est beau... 
      O O O O smiley O O O O smiley O O O O 
       

    • Leonard K Leonard K 3 septembre 2010 21:27

      Du rêve et de la poésie...
      Ne jamais rater l’occasion de contempler les beautés du cosmos. 
      Nous voyageons aussi en croisant ces météores.
      Un voyage de toute beauté...
       

    • Stupeur Stupeur 4 septembre 2010 00:05

      En jouant avec les lentilles, on obtient des résultats surprenants ; iI faut essayer de faire le tri entre les passages d’avions et les météores... 
      Puccini c’est joli, aussi * * smiley * * 
       

    • Stupeur Stupeur 4 septembre 2010 00:19

      Regardez cette vidéo Leonard ; elle vient d’un autre monde... smiley O * O smiley 
      ( Tous les détails techniques sont donnés, pour ceux qui sont intéressés ) 
       

    • asterix asterix 3 septembre 2010 15:46

      J’ai lu quelque part qu’elles pourraient être à l’origine de la vie sur terre. Le ciel n’étant guère pollué par-dessus le Mékong, c’est chaque année un spectacle fantastique et une source d’inspiration pour les locaux. Je leur montrerai tes vidéos, merci.


      • jako jako 3 septembre 2010 15:55

        C’est vrai que les videos sont très belles, l’espace c’est vraiment d’une beauté


      • Stupeur Stupeur 3 septembre 2010 18:18

        Salut asterix ! 
        Les comètes seraient un peu comme des spermatozoïdes faisant la course, pour fusionner avec un ovule planétaire... 
        Merci ! 


      • Stupeur Stupeur 3 septembre 2010 18:37

        L’énorme Jupiter attire les comètes : Shoemaker-Levy en 1994, avec plusieurs fragments



      • Leonard K Leonard K 3 septembre 2010 21:41

        Ces redoutables spermatozoïdes sont capturés par les rondeurs joviennes, 
        Heureusement pour nous, minuscules terriens. 
         

      • Chris du Fier Chris du Fier 3 septembre 2010 17:03

        Oh que c’ est joli..
        Il paraitrait qu’ il y aurait une nouvelle génération de météorites tout prête pour les prochaines PerséIdes.

        On a déjà les noms de ces belles météores : SHIAB III et SEJAD..

        J’ avais 4 ans lorsqu’ avec les petits gones on regardait le ciel du côté de Vaise (à coté de Perrache) duquel des petites billes argentées toutes belles descendaient ver nous..

        C’ était choli... Y parait qu’ elles étaient américaines.
        A voir si les prochaines ne seront pas persanes...


        • Stupeur Stupeur 3 septembre 2010 17:53

          Bonjour Chris, 
          Si les SHIAB III sont de belles météores, ils se désintégreront dans l’atmosphère sans atteindre le sol, en faisant de jolis feux d’artifices. Ils n’ont pas été construits pour faire ce genre de spectacle, à mon avis... 


        • amipb amipb 4 septembre 2010 10:07

          La beauté du ciel et de tout ce qui nous environne est malheureusement bien souvent caché à l’œil du profane.

          Merci de nous faire (re)découvrir ces splendeurs souvent hors de portée du citadin.


          • Stupeur Stupeur 4 septembre 2010 13:58

            En ville on perd carrément l’habitude de scruter le ciel, ou alors seulement un coup d’oeil vers les nuages, en journée, pour éviter la prochaine averse... 
             * o * smileysmiley * o * 
             

          • Stupeur Stupeur 5 septembre 2010 18:00

            Bonjour Musima, 
            Nous sommes de bien petites choses, sur une toute petite planète, dans un tout petit système solaire, etc... Mon poisson rouge rajouterait : Dans un tout petit bocal ! smiley 
             
             

          • Captain Zeupa 5 septembre 2010 16:27

            Magnifique ! Merci Alice smiley


            • Stupeur Stupeur 5 septembre 2010 17:51

              Merci Zeupa ! 
              J’ai déniché de quoi prolonger cet article. Donc, peut-être une sorte de « suite » en vidéo, demain, ou après-demain, ou après-après-demain, ou........ Ce sera la surprise smiley 
               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires