• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les vierges du Swaziland

Les vierges du Swaziland

Le Swaziland, petit royaume d’Afrique, a une tradition qui bénéficie de plus en plus de la publicité des médias. Chaque année, à l’appel du roi, toutes les filles vierges du pays exécutent une danse avec des roseaux pour dit-on rendre hommage à la reine mère. Pour cette année, l’événement doit avoir lieu ce week-end et le coordonnateur parle de la présence de Al-Jazira pour retransmettre l’événement dans le monde.

Le Swaziland reste le dernier royaume de toute l’Afrique. Ce petit Etat qui a acquis son indépendance en 1968 dispose de deux langues officielles : l’anglais et le swati. D’une superficie de 17 363 km2, il fait frontière avec l’Afrique du Sud d’un côté et de l’autre le Mozambique. La population totale du pays dépasse le million et les villes importantes sont entre autres : Mbabane (capitale administrative), Loboamba (capitale royale et législative), Manzini (ancienne capitale et la plus grande ville) ainsi que Ludzidzini (capitale spirituelle). Au niveau des échanges commerciaux, la plupart s’effectuent avec l’Afrique du Sud bien qu’on puisse compter aussi des partenaires importants tels que l’Union européenne qui occupe d’ailleurs le 2e rang en la matière.

Dans ce pays ou les partis politiques sont interdits, seul le monarque (actuellement Mwasti III) dispose de la totalité du pouvoir politique. En 2001 par exemple, il avait pris la décision de remettre d’actualité le port d’un pompon traditionnel (umcwasho en swati) pour permettre de distinguer les jeunes filles vierges de celles qui ne l’étaient plus. Il avait aussi déclaré une période d’abstinence de 5 ans pendant laquelle, il était interdit sous peine de sanctions et d’amende (un boeuf) de courtiser une vierge. Et cela pour lutter contre l’avancée de la pandémie du Sida dans la monarchie. Il faut dire que dans ce pays, subsiste une légende erronée selon laquelle la virginité d’une jeune fille peut guérir un malade du Sida ou un séropositif. Et le Swaziland fait partie des pays où l’on dénombre une grande population de séropositifs (environ 40 %), et compte parmi les plus pauvres de la planète.

La danse des vierges ou danse des roseaux qui doit avoir lieu dans quelques jours se révèle en fait une cérémonie devant permettre au roi de se choisir une nouvelle épouse. Il en a déjà 13 mais au Swaziland la polygamie est légale. Et il faut dire que le roi précédent avait eu jusqu’à 45 épouses. A cette occasion, les jeunes vierges dansent les seins nus en tenant des roseaux qu’elles viennent déposer aux pieds du roi assis à côté de la reine mère. Celui-ci peut faire son choix parmi des dizaines de milliers de filles vierges. Comme quoi, nous ne sommes pas tous au 21e siècle !


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 août 2007 10:40

    C’est l’occasion pour ce satrape d’avoir de la chair fraiche sans prendre de risques ! lamentable !


    • Antoine Diederick 30 août 2007 18:26

      l’anthropologue que je suis pas vous dirai que cela fait partie de l’équilibre social , de son organisation.

      En soi, il n’y a rien de mal a cela....tant que ces sytèmes restent fermés.

      Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui et donc une pandémie comme le sida par exemple , montre bien la fragilité d’une société face à un danger nouveau.

      Cela est difficile à comprendre pour nous, à ce titre d’ailleurs, il faut savoir qu’en Afrique, un homme seul , sans femme est un cas smiley)

      ds la logique africaine , avoir une femme est de l’ordre du normal des choses de la vie....

      D’ailleurs, lors d’un voyage , « on » m’a offert une femme en signe d’hospitalité....il n’y faut voir aucune malice...

      Les propos tenus ici sont par contre pleins de malice smiley


    • Antoine Diederick 30 août 2007 18:32

      Pour en européen, l’Afrique est un continent qui « vous prend par les tripes »...Oh, pas lors de safaris de baraques foraines....surement pas....ce sont les sols , les ciels, la terre, l’espace....une force incroyable et puissante , on se sent tout petit, petit....


    • Antoine Diederick 30 août 2007 18:38

      ce que je dis , plus bas ds ce fil de discussion, c’est que la société traditionnelle africaine (et il n’y en a pas qu’une seule....) ne peut plus répondre aux nouveaux besoins et néccessités du monde actuel, son témoignage reste essentiel mais en mme temps de répond plus au défis de ces jours changeants....


    • Boileau419 Boileau419 30 août 2007 10:46

      Démiaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan, dépêchez-vous d’y aller !!!!


      • Boileau419 Boileau419 30 août 2007 11:00

        Pour ce qui est de la séropositivité en Afrique, il faut savoir que vu le manque de moyens on est déclaré « séropositif » sur simple constatation de symptômes banals tels que fièvre, amaigrissement et diarrhée. Pas étonnant qu’on arrive alors à des chiffres astronomiques de victimes.

        Autrefois, on aurait dit qu’ils souffraient de l’un ou l’autre microbe (après tout la majorité des Africains n’a pas accès à de l’eau propre), mais aujourd’hui la mode des diafoirus de l’OMS, c’est de dire qu’ils ont une maladie mystérieuse et fatale appelée le SIDA, qui semble avoir été inventée (« découverte » est un terme déplacé quand on sait à quelles manipulations chimiques cet escroc en blouse blanche s’est livré pour arriver à ses funestes résultats) par Max Gallo dans les années 80 du dernier siècle.

        Un jour le président sud-africain Mbeki a fait comme moi : il a lu les sites ouèbes des dissidents du SIDA comme le professeur et virologiste de Berkeley Duesberg, et il a compris que le SIDA, c’était l’arnaque médicale du siècle.

        D’où sa réticence à accepter l’arsenal de poisons coûteux que les Occidentaux voulaient lui vendre. Evidemment, quand la presse bien pensante en parle, elle a bien soin d’éviter de dire pourquoi le gouvernement sud-africain ne veut pas des dernières médications sulfureuses des laboratoires américains : c’est de l’obstination de noir borné, sans doute.

        Mais la vérité, c’est que Mbeki a lu toute la littérature médicale consacrée à la chose. Une polémique fait rage depuis des années dans les milieux médicaux, mais la plupart des gens n’en savent rien du tout parce que la presse généraliste se tait.

        Vous pouvez vous aussi vous informer sur le sida en visitant le site du professeur Duesberg, qui est le plus célèbre (mais pas l’unique) « AIDS dissident » à l’heure actuelle.

        C’est ça, émettez aveuglément un vote négatif. Tant mieux si je vous ai dérangés.


      • Makan 30 août 2007 12:33

        @Boileau419

        « C’est ça, émettez aveuglément un vote négatif. Tant mieux si je vous ai dérangés. »

        Votre commentaire, loin de me déranger, est tout simplement jubilatoire.

        Cela fait des décennies qu’on s’acharne à faire croire à l’humanité tout entière que le « SIDA » est le mal absolu, sans remède. Pendant ce temps, on vend, comme vous le dites si bien, de nouveaux poisons que des millions de gens sont contraints de prendre régulièrement, au risque de se ruiner, pour enrichir l’industrie pharmaceutique occidentale.

        Ce qui est dommage, c’est que MBeki ait fini par céder au tapage médiatique, à la pensée unique, après avoir si vaillamment résisté.

        Et vous avez raison de le dire, les chiffres donnés dans certaines régions d’Afrique, indiquant des taux exorbitants, sont très probablement faux.

        J’en ai moi-même fait la désagréable expérience. J’ai été testé une fois sans qu’on ait osé me donner les résultats. On m’a ensuite fait une autre prise de sang puis un nouveau test qui a montré que j’étais séronégatif. Explication du laboratoire : il y a eu « contamination du premier échantillon ». Que dois-je comprendre ? Que ces messiers/dames se sont mélangé les pinceaux en faisant un banal test de séropositivité ? Le deuxième test disant que je suis séronégatif est-il plus fiable que le premier ? Heureusement, que j’ai eu l’occasion de vérifier sous d’autres latitudes.

        Le problème, c’est que le système est pollué par l’idéologie, le mercantilisme et la mendicité des dirigeants et cadres africains qui utilisent le malheur de leurs peuples pour espérer en tirer est profit..


      • Makan 30 août 2007 12:38

        « pour espérer en tirer profit. »


      • Briseur d’idoles 30 août 2007 13:37

        Le Sida est certes un mal épouvantable, mais je crois que le sida mental auquel sont atteint nos politiques, « nos intellectuels », nos dirigeants, tue bien davantage !


      • Briseur d’idoles 30 août 2007 13:46

        Il me faudrait aussi solliciter une autorisation des polices de la pensée pour m’exprimer sur la beauté des femmes...

        Je redis que les femmes africaines sont sublimes !

        Du reste ma dernière compagne est Africaine !


      • bozz bozz 30 août 2007 15:05

        vous voyez Boileau, vous pourriez être crédible si vous ne faisiez pas d’énormes erreurs telles que de prénommer Max le co-découvreur du SIDA : en réalité c’est Robert C. Gallo !

        ensuite voici le rapport de la fameuse conférence que Mbecki a commandé :http://www.info.gov.za/otherdocs/2001/aidspanelpdf.pdf en conclusion, ils ne disent rien d’autres qu’il y a des questions qui se posent (normal nous sommes en science) et qu’il faut développer les recherches pour apporter des réponses à ces questions. Manto Tshabalala-Msimang, la ministre de la santé ou plus couremment appellée Doc Betterave est en complète contradiction avec ce qu’a affirmé Mbecki lorsqu’il a imposé la mise en place de générique pour des retro-viraux en Afrique du sud. Sous l’action de la vice ministre de la santé (limogée en aout)Nozizwe Madlala-Routledge un plan nettement plus sérieux a été mis en place et 80% des malades testés + au VIH (et non parce qu’ils ont de la fièvre ! faut arrêter de délirer l’afrique du sud n’est pas le swaziland !) devaient passer sous retro-viraux générique d’ici 2011. Nous attendons la suite

        seulement voilà : quand il y a retro-viraux et autres traitements, la mortalité chute énormément comparé à une situation ou on ne fait rien (exemple du swaziland) alors qu’elle est la conclusion ? c’est marrant l’exemple de la mortalité des sidéens en france à énormément chuté avec la tri-thérapie, était-ce à cause des fièvres qui avaient été testées + au VIH ???

        Vous croyez vraiment que les milliers de chercheurs qui bossent dessus se foutent de la gueule du monde ?


      • Internaute Internaute 1er septembre 2007 19:47

        @Boileau

        Le virus du sida est à mettre au crédit de l’équipe de Luc Montagnier à l’Institut Pasteur. Gallo a reçu des échantillons et il a fait croire ensuite qu’il en était l’auteur. Pour finir il a reconnu son imposture

        http://www.pasteur.fr/actu/presse/dossiers/Sida/decouverte.htm


      • Antoine Diederick 30 août 2007 11:23

        Je relève ceci :

        "Et cela pour lutter contre l’avancée de la pandémie du sida dans la monarchie. Il faut dire que dans ce pays, subsiste une légende erronnée selon laquelle la virginité d’une jeune fille peut guérir un malade du sida ou un séropositif."

        Cette croyance est courante dans toute l’Afrique, elle est un des éléments qui concoure à la diffusion de la maladie.

        C’est un archaïsme comportemental, bien sûr mais révélateur de croyances anciennes. Cette croyance a été à une autre époque

        le vecteur de diffusion d’autres maladies sexuellement transmissibles.

        Sans compter que le tribalisme et les conflits ethniques qui restent comme des residus empêchant le progrès ou tout simplement la résolution de questions sanitaires.

         


        • Antoine Diederick 30 août 2007 11:33

          « coordonateur parle de la présence de Al-jazira »

          cela va être l’occasion pour des milliers de petits satrapes domestiques de se rincer l’oeil gratos un peu partout ds le monde, via le petit écran...

          Le prétexte du floklore .... smiley smiley


        • Deneb Deneb 30 août 2007 17:19

          Avec toutes ces vierges, Al-Quaeda n’est certainement pas loin


        • mcm 30 août 2007 17:47

          Al-Jazira sera présent, donc Al-Quaida pourra du moins jouir de la retransmission !


        • Antoine Diederick 30 août 2007 18:41

          je trouve en effet suspect cet intérêt de télévision arabe pour ce petit pays pauvre...

          Peut être, y aurait-il là terre de mission ? smiley

          Ces peuples premiers seraient-ils des idolâtres, des paiens à remettre ds le droit chemin ??? smiley


        • mcm 31 août 2007 09:00

          L’intérêt de Al Jazira pour ce petit pays vient du fait qu’avec plus de 10% de la population, et en constante augmentation, l’islam en est la 2ème religion.


        • Briseur d’idoles 30 août 2007 12:12

          Ces femmes noires sont d’une beauté sublime !

          Dommage qu’elles soient contraintes de se « donner » à quelque vieux poussah ! Pouah ! smiley


          • Antoine Diederick 30 août 2007 12:22

            Kes ke je disais....voilà un commentaire qui ne dénote pas...

            L’exotisme fait toujours recette ....

            Il y a deux mythes qui rendent nos jugements tout imprégnés de mésentente....

            Le mythe de la pureté formalisé ds des comportements sociaux non adaptés (écologie).

            Le mythe du lointain et de la nature inviolée, de l’aventure lointaine et du continent perdu....

            Ici, présentement ds banlieue européenne cela reste vivace smiley)


          • Antoine Diederick 30 août 2007 12:23

            « ds la banlieue » correction


          • Bouli Bouli 30 août 2007 12:41

            Parce que si elles avaient été moches, ça aurait pas été grave ? J’espère que c’était de l’humour ce commentaire...


          • Adama Adama 30 août 2007 13:39

            Non Bouli,c’est du Milan daniel(briseur d’idoles) pur jus !


          • vinvin 30 août 2007 14:06

            Bonjour.

            (Au Chat).

            Pourquoi cela est il lamentable ?

            ses gens d’ abord ont leurs coutumes encestrales, ( et qui valent les notres,) ensuite il faut savoir que malgré la pauvreté, ils sont plus heureux que nous, sur certains plans.

            Il ont nettement moins de problèmes que nous, car moins stréssé. Leur seul problème étant de se nourrir.

            Ils mangent, ils boivent, ils B... et ils dorment ! Le vrai paradis sur terre !

            paradis que nous n’ avons pas la chance de connaitre, et de vivre.

            La preuve en est, que la dépression, voir le suicide, sont des maladies de « blancs ».

            PS. pour ce qui est de la polygamie, les hommes de ses pays sont moins emmerdé avec de nombreuses épouses, que nous avec une seule.

            (Il me faut absolument alles faire un tour dans ce pays, moi !!!!! ........)

            Bien cordialement.

            VINVIN.


            • Bouli Bouli 30 août 2007 14:12

              Le problème avec les propos machos, c’est que quand vous ne mettez pas de smileys, on pourrait croire qu’ils sont sérieux. Et j’ai peine à croire que vous parlez sérieusement quand vous faites l’apologie de la polygamie, surtout de manière aussi ordurière pour les femmes.

              Ensuite ce n’est pas parce qu’une pratique relève de la tradition qu’il faut laisser faire. Les fillettes qui meurent suite à une excision par exemple : doit-on les laisser se faire torturer et mourir sous prétexte que c’est une tradition ? Pourquoi ne pas alors rétablir le duel à l’aube pour régler nos différends ou le droit de cuissage ?


            • Briseur d’idoles 30 août 2007 14:40

              Toutes les femmes africaines ne sont heureusement pas excisées, même si beaucoup trop le sont...

              Il existe différentes sortes d’excision, mais ce sont de toute façon toutes des mutilations sexuelles, souvent très invalidantes (voire mortelles) !

              Des mutilations physiques certes, mais aussi des mutilations du plaisir de l’homme et de la femme !

              Un crime contre la Vie !

              C’est évidemment des coutumes fétichistes mutilantes et dégradantes contre lesquelles nous devons nous élever !


            • LE CHAT LE CHAT 30 août 2007 14:41

              @VINVIN

              c’est sûr que dans ce pays de rêve , les enfants font pas chier leurs parents ( déjà morts du sida ) pour avoir le tour dernier modèle de portable .

              La polygamie concerne que ceux qui en ont les moyens , c’est à dire pas grand monde au swaziland à part le bouffon qui occupe le trône et ses protégés . Nos rois à nous avaient une légitime et xxx maitresses , et certains présidents auraient maintenu la tradition.....


            • Briseur d’idoles 30 août 2007 15:02

              On dit que notre monarque « français » en mal d’harem, serait à la recherche de naines !

              Pour ce qui est de « mimi mathy », c’est râpé, et puis même les pygmées n’en voudraient pas ! smiley


            • Briseur d’idoles 30 août 2007 15:11

              Des naines vierges,évidemment...

              De tout façon, elles sont certaines de le rester, du moins de ne pas sentir grand chose !!!


            • Makan 30 août 2007 15:49

              @Le CHAT

              « c’est sûr que dans ce pays de rêve , les enfants font pas chier leurs parents ( déjà morts du sida ) pour avoir le tour dernier modèle de portable . »

              Quelle vision caricaturale ! Si tous les enfants étaient morts de SIDA, on n’aurait pas de jeunes filles vierges au seins nus pour venir danser devant le roi.

              Et puis, si pour vous l’accomplissement ultime c’est d’avoir le dernier modèle de téléphone portable, peut-être que d’autres ont des rêves différents ?

              « La polygamie concerne que ceux qui en ont les moyens , c’est à dire pas grand monde au swaziland à part le bouffon qui occupe le trône et ses protégés . »

              C’est encore une grande méconnaissance des sociétés africaines qui vous fait dire cela. Dans beaucoup de régions d’Afrique, la polygamie n’est pas que pour quelques nantis, bien au contraire.


            • LE CHAT LE CHAT 30 août 2007 15:50

              @L’iconoclaste

              qui te dit qu’il aura pas besoin de Joséphine pour sa réelection ? smiley

              osez, osez Joséphine

              osez, osez Joséphine

              plus rien ne s’oppose à la nuit

              rien ne justifie


            • Adama Adama 30 août 2007 15:09

              Le commentaire le plus con de la semaine, peut-être du mois !


              • Adama Adama 30 août 2007 15:55

                Il sagit de Briseur de roubignoles évidemment !


              • Briseur d’idoles 30 août 2007 16:02

                Sans doute le tien !

                Au fait, ton idéologie t’interdit de mater les femmes nues, du reste chez vous on ne doit rien regarder, ni sentir !

                Une forme de perversion mentale, quoi ! smiley


              • Kassandra Kassandra 30 août 2007 16:04

                Sujet provocateur qui permet aux beaufs qui fréquentent ce site d’y aller de leurs petits commentaires machisto-débiles, mais le pire de tous est encore celui qui usurpe le nom de ce noble animal, le chat...

                Je lui conseille plutôt la hyène ou le rat,cela lui irait beaucoup mieux, quoique, peut-être n’est ce pas très gentils...Pour ces animaux, somme toute plus intelligents et plus nobles que l’autre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès