Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ma vie de chien ...

Ma vie de chien ...

Une laisse à la patte !

J'ai promis à un vieil ami un billet sur le chien, cet ami de l'homme qui, depuis que j'ai écrit un texte sur le chat, me fait la gueule. Il faut reconnaître que je n'ai jamais eu de chien, pas plus que de chat d'ailleurs, ce qui va me ranger dans le camp de ceux qui n'aiment pas les hommes, selon l'aphorisme qui ne manque jamais d'être opposé aux gens de mon espèce.

La sentence est sévère ; moi qui suis plus corniaud que chien de race, je ne mérite pas qu'on me glisse une muselière sous prétexte que je n'ai jamais eu à sortir mon compagnon à quatre pattes deux fois par jour pour ses besoins naturels. Je ne sais rien des longs arrêts prolongés le long des poteaux téléphoniques, des roues de voiture ou bien des arbres urbains. Je ne sais pas plus l'immense jouissance que doit constituer le ramassage de la crotte dans un sac plastique.

Mon avis sur la question demeure donc celui d'un béotien, l'un des cent-un dont aime à se distraire monsieur Walt Disney. J'ai pourtant un bel os à ronger à ce propos car mon enfance fut entourée de chiens. Mon père, parmi toutes les casquettes professionnelles dont il aimait à se prévaloir, vendait et fabriquait parfois des articles pour la race canine. C'est sans doute de là que je grandis sans animaux domestiques, à l'exception d'un poisson rouge avec lequel j'appris à entretenir de longues conversations qui finissaient toujours par tourner en rond.

Quand un maître arrivait dans la boutique, suivi par le chien qui avait besoin d'un collier ou d'un accessoire quelconque, je me précipitais toujours pour venir compenser mon manque d'affection animale. Immanquablement, l'homme (c'était bien plus rarement des femmes à cette époque où le chien était d'abord un compagnon de chasse ou de travail et non pas un enfant de substitution), ne manquait jamais de me mettre en garde sur la férocité supposée de son acolyte canin.

Jamais pourtant je n'ai eu à me plaindre d'une quelconque morsure. Les chiens sentaient sans doute que, dans ce magasin, ils allaient être bien traités. L'animal sent les choses bien mieux que ce curieux personnage qui avance perché sur ses deux pattes arrières. J'avais toujours droit à des queues qui battaient la mesure, des langues qui montraient des traces ostensibles de tendresse. Même les molosses pour lesquels on vendait des colliers étrangleurs (mais oui, c'était même un produit très souvent demandé) ne lésinaient pas sur leur désir de caresses.

Je me suis ainsi habitué à aller systématiquement et sans crainte vers les chiens. Je pense qu'ils ressentent cette empathie et qu'ils me la rendent bien. Cependant, j'ai eu à me méfier d'eux quand il me vint l'idée saugrenue de courir dans la campagne ou bien de marcher le sac sur le dos. Voilà bien deux postures qui vous font basculer immédiatement dans la grande cohorte des gens suspects et vous permettent de récolter aboiements sauvages et parfois menaces certaines.

Le chien, tout comme son maître, n'aime pas les inconnus qui ne présentent pas patte blanche. Les deux montrent alors les dents et parfois l'humain n'hésite pas à sortir son chien de fusil. Les temps ne sont pas aisés pour celui qui va sur les chemins : le chien lui fait mauvais accueil et l'humain pire encore. Les facteurs en savent quelque chose, eux qui ne sont pas en odeur de sainteté dans la gent canine.

Pourtant, il suffirait de presque rien pour que le chien soit moins cabot. Un peu de liberté, une maison sans barrière ni clôture, et soudain l'animal se montre plus accueillant. Le chien qui hurle à la mort à chaque passage devant chez lui, suit sans doute le comportement du maître qui jette dans l'urne un vote hostile à tous les étrangers. Il y a des similitudes qui ne trompent pas en la matière.

Voilà le peu que j'avais à dire sur ce charmant compagnon quand il est bien éduqué. Comme pour les enfants, tout passe par l'art complexe de montrer le bon exemple et d'avoir quelques valeurs à transmettre. La mode est venue d'avoir des chiens tueurs, des monstres aux mâchoires de fer et aux intentions toujours belliqueuses. Ils ont supplanté les chiens policiers pour devenir des chiens guerriers pour la plus grande jubilation de maîtres aussi abrutis que leurs animaux sont laids. À l'opposé, des chiens de poche se montrent tout aussi agressifs en dépit d'une taille de roquet. C'est, qu'à trop les considérer comme des enfants, des individus en manque d'amour leur ont donné tous les défauts de la terre.

Je n'aime que les chiens qui restent à leur place de chien, qui battent la campagne, sont bergers ou bien chasseurs, travaillent pour un aveugle ou bien une bonne cause. Le chien qui reste à sa place de chien, n'est pas considéré comme un membre de la famille mais bien comme un animal domestique qui mérite des égards et de l'affection. Je sais que beaucoup auront une dent contre moi à la lecture de ce pauvre texte. C'est que je les aurai pris à rebrousse-poils ; je leur en demande pardon !

Vous vouliez un os à ronger, vous l'avez,mon cher Jean-Paul. J'ai écrit sur le chien et je crains que tout cela ne me pousse à me mordre la queue. J'ai, grâce à vous, trouvé un nouveau slogan : « Les Chiens aboient, le Bonimenteur s'en passe ! », il faut connaître l'histoire de ma bonne ville pour le comprendre. Merci à vous ; chose promise, chose due.

Domestiquement vôtre.

images.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • juluch juluch 22 mars 18:24

    Rien ne vaux que le brave corniaud !


    Pour les chiens dangereux j’en ai connu à l’armée dressés pour tuer.....de vrais fauves ou il est rarement possible de reverser dans le civil.

    Les petits clebs grand comme des rats et hargneux au possible.....

    Mais se sont de vrais amis fidèles et aimants.....merci Nabum.

    • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 19:50

      @juluch

      Corniaud

      Ce mot me va si bien

      Merci l’ami


    • hervepasgrave hervepasgrave 23 mars 09:06

      Bonjour,
      Juluch résume bien la chose dans sa première phrase et dans sa dernière.
      A part cela ne pas vouloir de chien ,n’est certainement pas critiquable.La raison peut-être !
      En tout cas tu ne fais pas le malheur d’’une bête , et tu ne t’infliges pas une punition. rien de déraisonnable au contraire.Et puis si le courant ne passe pas,il ne passe pas.C’est mieux ainsi . Ce ne sont pas des objets jetables .

      Maintenant le rapport des hommes et des animaux est vraiment varié. Pour ma part c’est une relation d’égalité . D’ailleurs c’est eux qui m’ont choisi. J’ai toujours dit a mes enfants qu’un chien ne s’achètent pas.C’est une rencontre ,un coup de foudre.
      Et pourtant ,j’ai une fois acheté un chien .Non pas pour moi ,mais pour essayer de faire plaisir a un ami qui était fauché et qui avait eut la garde d’un caniche toy et que celui ci s’était enfui et fait écrasé. Alors je pensais que cela valait le coup de dépenser ,avec une bonne partie du seul argent du foyer à l’époque pour l’apaiser ,le soulager d’un crime au yeux de sa maitresse qui aurait pu croire a une négligence sans excuse. Cette dame n’as pas voulut de la bestiole. Est-ce un hasard ? Cette petite bestiole n’avait été avec moi que deux heures maximum de l’achat au moment ou je l’ai apporté.Elle me faisait des yeux doux,et me connaissant je n’y ai pas répondu.Mais voila le destin me le remettait dans les pattes.Je n’ai jamais eu meilleur compagnon.En fait de caniche toy ,il est devenu une espèce de petit boudin sur pattes,frisé,au habit d’avocat (noir et blanc) rien du caniche attendu (juluch le dit bien le brave corniaud). Je n’étais pas son maitre, ni lui le mien.Mais a l’heure de sa mort(17 ans) il s’est redressé avec des efforts pour me faire la fête,et il s’est éteint.Ce n’était pas la première fois que j’ai eu des animaux qui ont attendu de me voir avant de mourir.Oui,cela fait une drôle d’impression ! qui de la peine ou du plaisir est le plus fort ?
      Alors oui, nous les humains nous aurions beaucoup de chose a apprendre avec eux. Et j’ai admis le terme tel chien tel maitre.C’est une vérité qui ne trompe pas.


      • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 10:22

        @hervepasgrave

        Je vous remercie pour ce témoignage

        N’ayant jamais été maître, je ne suis que Cabot et parfois corniaud


      • pemile pemile 23 mars 13:14

        "La mode est venue d’avoir des chiens tueurs, des monstres aux mâchoires de fer et aux intentions toujours belliqueuses. À l’opposé, des chiens de poche se montrent tout aussi agressifs en dépit d’une taille de roquet« 

        Qui de Teddy Riner ou d’Eric zemmour est le plus dangereux ?

         »Ils ont supplanté les chiens policiers pour devenir des chiens guerriers pour la plus grande jubilation de maîtres aussi abrutis que leurs animaux sont laids."

        Aucun chien n’est laid mais il évident qu’il est facile de les rendre aussi abrutis que certains humains !


        • hervepasgrave hervepasgrave 23 mars 13:40

          @pemile
          Bonjour, ta réflexion est bien juste.Je me méfie comme de la peste des petits chiens,ils sont gueulard,fuient et attaquent par derrière .Alors que souvent les bêtes reconnaissent les gens , a leur comportement,odeur et... .Cela sont bien souvent fous ,sans rien discerner.l’instinct ? même pas.
          Cela m’est arrivée une fois (pas deux ceci dit) en allant chez un client. Par contre , je n’entrerais pas sous les aboiements ou la garde d’un chien ,même chez mes enfants,amis ou autres car je respect leur comportement et je serais en faute. C’est con ,non c’est regarder les choses normalement.
          Je ne sais pas si c’est facile de les rendre abrutis !Je crois plus surement qui se ressemble s’assemble .Une belle brochette. Je juge facilement les gens en vieillissant en regardant les bêtes, qui vivent a leur côté au quotidien.Elles sont bien souvent le reflet du maitre. Et tu peux avoir devant toi un personnage qui donne toutes les qualités ,mais un doute persiste a voir sa bestiole. C’est comme une pièce d’identité ,une marque. Cela montre la face cachée. Les animaux ont une chose qui tout compte fait est de bien meilleur qualité que nous. A savoir que la première impression qu’ils ont de nous restera en eux toujours,irréversible. Et nous nous nous forçons a avoir soit disant la raison,alors nous faisons des concessions,beau challenge ,mais quelle erreur.


        • pemile pemile 23 mars 15:03

          @hervepasgrave « Je ne sais pas si c’est facile de les rendre abrutis »

          Abruti n’est peut être pas le bon mot, mais un chien a besoin de comprendre sa place dans le groupe et ne supporte/comprend pas les messages contradictoires, il ressent aussi très bien les stress de son maitre et si il ne les comprend pas, agressivité et peurs en font un sociopathe.


        • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 08:30

          @pemile

          Effectivement !


        • Abou Antoun Abou Antoun 23 mars 13:18

          Je ne sais rien des longs arrêts prolongés le long des poteaux téléphoniques, des roues de voiture ou bien des arbres urbains.
          Il s’agit d’un langage codé, une sorte de SMS pour les chiens, mais pour comprendre il faut avoir du nez. J’adore les chiens, les chats et les poissons rouges, je n’en ai pas parce que j’aime encore plus voyager.


          • hervepasgrave hervepasgrave 23 mars 13:48

            @Abou Antoun
            Bonjour,
            Ton message sur les arrêts ne s’adressent plus aux animaux ,mais tu devrais plutôt porter ton regard sur le comportement humain. Car malheureusement en général ces gens là font chier et pisser leur bêtes partout et nul par ,mais surtout pas chez eux. Cela serait une corvée d’aller chercher les merdes.Mais des fois ! ,« ici la maison est propre,non mais ! »
            Je dis tel chien tel maitre ?mais là il ne s’agit que des maitres. Qui sont beaux propres,mais en fait des salo.....e.
             Et oui c’est cela notre monde,wouh ! identifiant.Voila pour ton éducation sur les poteaux téléphoniques. Ce que je dis n’est pas gracieux ,mais très malheureusement vrai.


          • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 08:30

            @Abou Antoun

            Vous devez m’avoir dans le pif alors que je suis un peu cabot


          • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 09:55

            @C’est Nabum
            Non, non, mon intervention était tout à fait sérieuse. Bien que non propriétaire de chien je suis observateur. Remarquez comment les toutous avec leur nez lisent et interprètent le message du poteau téléphonique. ensuite ils réfléchissent, lèvent la patte et répondent. Revenez le lendemain pour voir la poursuite du dialogue.


          • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 11:55

            @Abou Antoun

            C’est donc de la communication qui ne tient qu’à un fil
            D’urine en somme

            Merci


          • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 11:58

            @C’est Nabum
            Je le vois comme ça.Dommage que chez nous à part les cosmétiques Axe personne ne veuille étudier sérieusement le langage olfactif.


          • Abou Antoun Abou Antoun 23 mars 14:01

             Et oui c’est cela notre monde,wouh ! identifiant.Voila pour ton éducation sur les poteaux téléphoniques.
            Mon intervention ne portait que sur le fond, pas sur la forme. C’est sûr qu’on devrait apprendre à ces bêtes à utiliser les smartphones.


            • hervepasgrave hervepasgrave 23 mars 20:15

              @Abou Antoun
              Bonsoir,
              Et oui je le perçois bien ici sur agoravox,jamais sur le fond et oui sinon du fondement il ne ressortirait pas majoritairement de bonnes choses. Tu es bellot ,tu utilises la blague pour échapper aux choses. Pasgrave


            • prudencegayant (---.---.79.191) 23 mars 14:42

              Un chien n’est pas un enfant de substitution mais un compagnon fidèle, avec ce que celà implique de Responsabilités jusqu’à leur mort parfois douloureuse.


              • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 08:32

                @prudencegayant

                Voilà qui est bien dit chère amie


              • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 14:51

                @Prudence Gayant
                En marge de cette discussion, je vous signale une anomalie concernant votre pseudo qu’il faudrait peut-être signaler à l’administrateur.
                Tout d’abord aucun lien n’est associé au pseudo prudencegayant (rien n’est cliquable sur votre pseudo).
                En outre, et c’est certainement lié, lorsqu’on veut répondre à un de vos messages ce n’est pas votre pseudo qui apparaît dans l’adresse @..........
                Je remarque par ailleurs que vous êtes toujours référencée comme auteur sous le nom Prudence Gayant (en deux mots avec majuscules). On peut également accéder à votre page si on connaît ce pseudo. Il y a donc un problème de double identifiant que vous voudrez peut-être résoudre ou au contraire ignorer.
                Je pense que je devais vous en informer. C’est fait !


              • prudencegayant (---.---.79.191) 24 mars 15:18

                @Abou Antoun

                J’ai bien remarqué un problème en essayant de taper mon pseudo la semaine dernière. Mais cela fait Pratiquement un an que je ne m’étais pas manifestée sur avox.


              • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 15:28

                @prudencegayant
                Mais cela fait Pratiquement un an que je ne m’étais pas manifestée sur avox.
                Effectivement, les derniers messages qu’on voit sur votre page perso sont anciens, les nouveaux n’y figurent pas. Il semble donc qu’il y ait deux identificateurs, l’un étant ce qu’on appelle parfois en jargon des bases de données un ’fantôme’.
                Mais rassurez-vous je n’ai aucun doute quant à votre existence réelle, et puis si vous êtes un fantôme ce sera un vrai plaisir que de communiquer avec l’au-delà.


              • prudencegayant (---.---.79.191) 24 mars 15:46

                @Abou Antoun

                Donnez-moi. Un numéro de l’eau-delà je vous enverrai un signe. Bien que Nabum y verra un intempestif détournement de son article sur les toutous , je dois avouer que pour ma part mes croyances en autre chose que la terre ferme sont très prononcées. Mais une réponse terre à terre me suffira aussi, après tout j’ignore quelle église vous préférez, il y en a pour tous les goûts et toutes les folies en ce bas monde des humains.


              • chantecler chantecler 23 mars 14:53

                Bonjour Nabum et à tous ,
                Il se trouve que j’ai attendu plus dei 60 ans pour me pacser avec un toutou ...
                J’ai effectué plein de démarches pour en obtenir un ...(SPA , chiens de la seconde chance, ... etc ).
                J’étais très motivé mais anxieux .
                Mais parfois c’est bien plus compliqué que ce que l’on imagine ...
                Finalement j’ai pensé à aller sur le B.C ...
                Et là , à partir de deux annonces, je suis tombé sur un Animal Extraordinaire .
                Une jeune maman, qui venait d’avoir un second bébé , « allergique » ? , à celui qui a été renommé CHIEN par votre serviteur....
                Quand celle -ci est venue , avec le toutou, un Jack Russel , dans mon immeuble en plein travaux , pour me rencontrer , je suis tombé amoureux des deux ... !
                Et depuis pas une journée pour leur rendre grâce ... !
                Si je savais insérer une photo sur Agx je vous le démontrerais avec plaisir...
                Béotien et crétin , j’ai commis quelques erreurs au départ , par rapport à l’apprentissage de sa propreté , car mon appartement , HLM , avait été recouvert d’une moquette pour masquer la dégradation d’un carrelage lino d’origine...
                Quand j’y pense !....
                Mais il y a résilience ...
                Allez !
                Si vous me le demandez je vous dirais la suite .... !
                En attendant je n’arrive pas à trouver une représentation valable :
                Chien est magnifique .
                Il est noir et blanc.
                Sa queue n’a pas été coupée et est extrêmement démonstrative ...
                Il est très affectueux .
                Très gourmand .
                Et le soir il mange souvent des raviolis ...
                Assez indépendant .
                Et avec beaucoup de mémoire et de caractère ...
                Et c’est une petite bête ...
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Russell_terrier
                Cr.


                • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 08:33

                  @chantecler

                  Vous être un maître heureux et j’en suis très content pour vous


                • Aristide 23 mars 16:21

                  J’ai toujours détesté les petits chiens à leur mémère. Le volume de leur aboiement inversement proportionnel à leur taille, leur tendance pleutre à se sauver au moindre signe d’opposition, leur petits nœuds entre des oreilles attentives, ... 


                  Mais j’ ai toujours adoré ces mémés sans le sous qui cajolent leur solitude sans race en leur payant des repas de roi, pire j’ai adoré les mégères friquées qui soignent leur vieillesse avec pedigree à coup d’accessoires hors de prix. 

                  Peut être que les chiens nous aident à aimer leur maître.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 08:33

                    @Aristide

                    Vous avez de la chance


                  • Simple citoyenne Simple citoyenne 24 mars 08:13

                    Bonjour C’est Nabum Je me suis toujours demandé comment les hommes peuvent se passer d’avoir des animaux avec eux. (Je ne dis pas animaux « domestiques », car on dirait qu’il s’agit de meubles.) Depuis petite, j’ai toujours eu des animaux avec moi. Du chien au chat ; des écureuils ; jusqu’au serpent. Des serpents qui étaient à mon père ; mais de fait ; on vivait avec !


                    • chantecler chantecler 24 mars 08:22

                      @Simple citoyenne
                      Effectivement ,
                      Et on apprend énormément d’eux .
                      Je me suis fait très récemment la remarque suivante :
                      Tu as par exemple un gentil toutou , un mammifère donc , qui te fait des démonstrations de tendresse car il veut partager sa joie, se montrer heureux.
                      Si tu les rejettes , à coup sûr, il deviendra malade , méchant peut être , paumé sûrement .
                      Il ne comprend pas .
                      C’est sadique .
                      Et chez les humains , pour les enfants , ça marche comment ?


                    • C'est Nabum C’est Nabum 24 mars 08:34

                      @Simple citoyenne

                      Ceux des autres sont les miens

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès