• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Morphologic : Les yeux de l’huître et le ver plat tigré

Morphologic : Les yeux de l’huître et le ver plat tigré

Morphologic : c’est le nom du groupe formé par l’artiste musicien Jared McKay et le biologiste Colin Foord qui se sont associés pour créer des œuvres d’arts centrées sur la population de leurs aquariums.

 

Jared McKay et Colin Foord

 

Ensemble, et avec l’aide d’une équipe de recherche basée à l’Université de Provence à Marseille, ils vont peupler leurs aquariums de coraux et tenter de reproduire l’écosystème qui gravite autour de ces créateurs de récifs.

Les vidéos qu’ils montent sont courtes, sans paroles, simplement accompagnées par les nappes musicales de Jared McKay… et sont d’une beauté à couper le souffle ! Comme il y en a une bonne dizaine, j’ai décidé de les installer ici, deux par semaines, en traduisant les commentaires qui nous informent sur les étranges créatures que nous allons découvrir :

 

 

‘Oyster Vision’
L’huître
Spondylus americanus
Music, Video, et Aquarium
2010 Morphologic Studios

 

Ici, nous observons la face de l’huître épineuse (Spondylus americanus). A l’inverse de la plupart des espèces d’huîtres d’eaux peu profondes, l’huître épineuse est une créature solitaire qui vit enracinée de manière permanente dans le récif corallien. Son manteau charnu est décoré par un camouflage sépia psychédélique qui varie beaucoup d’un individu à un autre. Sur le bord du manteau, s’alignent une douzaine d’yeux qui observent les environs. Ces yeux sont assez simples, ne détectant que des changements de luminosité qui indiquent la présence d’un éventuel prédateur. Si une menace est détectée, l’huître va rapidement refermer ses deux coquilles, s’enfermant à l’intérieur, et ce grâce à de puissants muscles adducteurs. Ce sont d’ailleurs ces muscles que nous dégustons. Les huîtres sont des animaux filtreurs, et passent leur temps à siphonner l’eau à travers leurs branchies qui retiennent les particules digérables. Comme on peut le voir dans le film, l’huître rejette périodiquement de l’eau (et ses déjections) en contractant rapidement ses muscles adducteurs.

 

 

 

‘Transmission’
Le ver plat veiné Pseudoceros crozieri

Music, Video, and Aquarium
2010 Morphologic Studios

 

Le ver plat veiné (Pseudoceros crozieri) est une espèce de ver plat intrigante que l’on peut retrouver sur les rives des Caraïbes. Des ascidies coloniales oranges (Ecteinascidia turbinata) constituent l’unique source de nourriture du ver plat veiné. Ils mesurent 35mm de long. Ils sont hermaphrodites et voyagent souvent par paires, se reproduisant fréquemment. Leur antennes pseudo-tentaculaires les aident à trouver un partenaire en détectant leurs traces chimiques dans l’eau.

La locomotion, chez cette espèce assez large de ver plat, s’accomplit par des vagues de contractions musculaires qui parcourent les bords de l’animal, et est facilitée par un mucus glissant. La vidéo a été réalisée en temps réel.

 

Ne loupez pas les deux nouvelles vidéos la semaine prochaine. Si vous ne pouvez pas attendre, vous pouvez toujours aller jeter un coup d’œil sur leur site en anglais.

 

Liens :

Morphologic blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Causette Causette 6 août 2010 21:24

    bonsoir Taupo ; on ne s’en lasse pas

    au début j’ai cru à un article sur Steeve et Morandini smiley

    mais non ! l’huître épineuse a de plus beaux yeux et le ver plat veiné est beaucoup plus joli

    à la semaine prochaine smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles







Palmarès