• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ne cliquez pas sur ce lien, la lecture de cet article vous est fortement (...)

Ne cliquez pas sur ce lien, la lecture de cet article vous est fortement déconseillée

Vous venez de braver l’interdit en cliquant sur l’image ou sur le lien qui vous mène ici. Rassurez-vous, votre ordinateur ne va pas s’autodétruire dans les secondes qui suivent. Par contre, il se pourrait que vous regrettiez la démarche de votre clic et pestiez durant les quelques minutes qui vont suivre.

Que serait une navigation sur le Web, sans la petite souris qui fait clic ? La souris fait incontestablement partie de notre quotidien. Filaire ou sans fil, la souris est l’outil indispensable pour la plupart des internautes. 48 millions d’abonnés aux réseaux sociaux en France pratiquent quotidiennement le clic frénétique durant leur temps de navigation sur le Web et des centaines de Gigaoctets d’informations circulent chaque seconde par de simples clics. Cet article sera également partagé sur les divers réseaux sociaux et entraînera de nombreux clics motivés par une certaine curiosité. Ces démarches de clics vont créer une audience qui sera matérialisée par le nombre de clics effectués par les internautes pour atteindre cet article. L’audience étant la principale préoccupation des propriétaires de sites Web, les annonceurs et leurs partenaires seront ravis de faire votre connaissance de cette manière. Vous êtes ici, après avoir utilisé l’écran tactile de votre smartphone ou de votre tablette ou bien alors, votre main est actuellement posée sur le dos de votre souris. Cette indispensable coquille en plastique est devenue depuis un bon moment, le prolongement de votre volonté au travers de la grande toile du Web. Votre présence ici est-elle due à votre volonté, ou alors, est-ce votre index qui a ripé malencontreusement sur ce clic interdit ?

 

Une souris ?

Vous cherchez une ressemblance avec l’animal ? Ne vous attardez pas sur la question si vous possédez une souris sans fil ou un écran tactile. Fut une époque, durant la préhistoire du Web, où Doug Engelbart baptisa son invention « Mouse » (souris), cela, à cause du fil qui était aussi fin que la queue d’une souris. Aujourd’hui, le câble disparaît, la souris elle-même disparaît progressivement. Il ne reste que le curseur, clignotant à votre guise d’internaute, toutefois, le nom reste et l’expression « clic » s’adresse également aux doigts de votre main caressant langoureusement votre écran tactile pour faire descendre ce texte au rythme de votre lecture.

 

Le chat et la souris ?

Si votre chatte ou votre chat traîne dans les parages, elle ou il s’intéressera tôt ou tard à ce curseur qui se déplace sur l’écran de votre ordinateur. Il l’observera longuement, il tentera de le toucher avec la patte et dans le pire des cas, il plongera sur l’écran pour attraper ce drôle d’insecte ! Donc, redoublez de vigilance lorsque votre félin domestique aperçoit le curseur de la souris. Lire la vidéo (ne cliquez pas sur ce lien)

 

Le clic tout bénef :

Si nous recevions 5 centimes d’euro pour chaque clic effectué durant toute une journée, nous aurions une rémunération confortable. Toutefois, vos clics sur les liens et bannières publicitaires pour des sites et d’autres produits de consommation font gagner de l’argent à d’autres personnes dans les coulisses du Web. Sans le savoir, vous faites de généreux dons aux SDF, comprenez par là des dons à des personnes : « Sans Difficulté Financière. » La rémunération par les clics permet aux publicitaires et leur partenaire de s’offrir de l’audience et une statistique sur la réputation de leurs produits respectifs. Cela permet également de connaître d’où viennent les internautes, la durée de leurs présences sur le site ainsi que leurs comportements et où ils vont, lorsqu’ils quittent le site. Mine de rien, l’internaute et ses clics frénétiques sont de véritables vaches à lait. Comment gagner de l’argent en navigant sur le net ? (ne cliquez pas sur ce lien)

 

Le curseur clic piraté !

Il se pourrait qu’un jour, votre curseur de souris (matérialisé par une flèche) change d’apparence sans raison, devenant ainsi une loupe ou un curseur coloré ou toute autre forme inhabituelle. Il s’agit peut-être d’un logiciel espion ou pire, votre ordinateur est devenu un serveur « Ghost. » Cela veut dire qu’un hacker se sert de votre ordinateur à votre insu pour surfer en toute tranquillité sous votre IP (signature informatique de votre ordinateur). Vous remarquez de nouvelles barres d’outils, de nouveaux liens ou de nouveaux favoris que vous n’avez pas ajoutés intentionnellement à votre navigateur Web ? Votre page d’accueil, le pointeur de votre souris ou le programme de recherche changent de façon inattendue. Votre ordinateur, smartphone ou tablette semble être lent ? Dans ce cas, votre appareil est infecté par un virus ou un logiciel espion ! Ce site ESPION-Gratuit.com (clic sans danger) pourrait vous mettre sur la piste de vos logiciels espions.

 

Le marathon Clic :

Mine de rien, les utilisateurs et utilisatrices de souris s’avèrent être des sportifs de haut niveau. L’index de votre main clique en moyenne toutes les secondes sur un « J’M », sur un partage, l’ouverture d’un onglet, d’une photo ou bien pour lancer la lecture d’une vidéo. Des clics s’effectuent pour ouvrir un mail, l’envoi d’une réponse à celui-ci et nous parlons encore de clics pour positionner le curseur sur le champ de requête de votre moteur de recherche préféré et lancer la recherche. Une multitude de clics se succèdent au gré de votre navigation quotidienne. Nous faisons chaque jour le tour du monde en moins de quatre-vingts secondes, quelques clics et des poussières, Jules Verne se retourne en ce moment même dans sa tombe.

 

Le Gym- clic :

Les Geeks et pros du clic frénétique peuvent franchir les 450 clics à l’heure. Cela équivaut à une moyenne de 4500 clics par jour et une dépense énergétique de près de 6 kCa. Le clic à l’aide de l’index permet de déplacer 11,7 grammes de muscle et donc, cela permet de dépenser un nombre infinitésimal de calories à l’heure. Perdre des kilos en surfant sur le Web est une très mauvaise idée, surtout si vous avez une fâcheuse tendance à grignoter devant votre écran. « Contrairement aux idées reçues, maigrir durant votre navigation c’est possible  !  » (ne cliquez pas sur ce lien)

 

L’écolo clic :

une ampoule de 25 w (économique) brûlera en souvenir de cet article durant plusieurs décennies. À chaque fois qu’une personne va partager cet article ou qu’un internaute manifestera un quelconque intérêt pour cet article, une ampoule supplémentaire brillera durant plusieurs décennies dans les Nuages du Web. Il en sera de même pour chacun de vos commentaires, à vrai dire, il faut bien stocker cet article et vos réactions quelque part dans le monde ! Cet article, ainsi que vos commentaires et partages sur vos réseaux sociaux se trouvent actuellement dans l’un des nombreux ordinateurs se trouvant dans l’un des nombreux « Clouds. » (Nuage en anglais.) Un « cloud », ça ressemble à vingtaines de boîtes à Pizza empilées les unes sur les autres sur plusieurs rangées formant des couloirs de plusieurs dizaines de mètres. Votre ordinateur portable chauffe lorsqu’il se trouve sur vos genoux ? Alors, dans ce cas, imaginez un instant à quoi ressemble la chaleur produite par des centaines d’ordinateurs fonctionnant en même temps dans un Hall de plusieurs dizaines de mètres ! La clim fonctionne nuit et jour dans ces « Clouds » où sont stockés les commentaires et les partages de Photos et articles de ce genre, des doublons sont également stockés dans les « clouds » US de Facebook, Twitter et Google+. L’énergie dépensée dans le monde chaque seconde pour stocker le flux continu publié et partager sur Web et pour refroidir l’intérieur de ces bâtiments pourrait éclairer Paris, Bruxelles et la Principauté de Monaco durant plusieurs semaines. Nous parlons dès lors, d’une ampoule économique de 30.000 Gw/h.

 

Tel est Clic qui croyait prendre :

Pour le commun des mortels, il suffit d’effacer l’historique du navigateur pour effacer toute trace de ces clics de navigation. D’un Clic, d’un seul, vous serez rassuré dans une optique du « pas vu, pas pris » lorsqu’une personne sera suspicieuse sur vos étranges agissements d’internaute. Toutefois, votre ordinateur conserve dans ses entrailles un historique de toutes vos démarches effectuées sur l’ordinateur ainsi que votre historique de navigation. Vos Clics sont consignés, enregistrés et même mémorisés pour votre prochaine visite sur votre site favori, bien sûr, il s’agit de ce site que vous ne voulez pas divulguer à tout le monde et surtout pas à vos proches. Les cookies, les fichiers temporaires, ainsi qu’une multitude d’autres fichiers, par exemple les historiques de conversations, les images coquines, les bannières des sites visités restent sur votre ordinateur et à disposition de vos proches. cliquez sur ce lien pour savoir comment faire (clic sans danger)

 

Le clic attrape nigaud

C’est ce que vous venez de faire en ouvrant cet article et en bravant l’interdit. Ce genre de manipulation psychologique pourrait vous pousser à cliquer sur des choses bien plus embêtantes. Le néophyte se fera avoir tôt ou tard, quant aux routards du Web, habitué à ce genre de pratique indécente, ils s’y sont fait prendre à ce maudit clic de trop. Ce qui terrorise l’internaute, c’est d’être privé de navigation et perdre la totalité des informations contenues dans le disque dur. Le Virus est la pire des choses pour tous les internautes qui se respectent. Lorsque soudain, au détour d’une page Web, un encart apparaît vous avertissant de la présence d’un Virus sur votre ordinateur. Ça clignote de partout, avec des messages inquiétants, la boîte de dialogue vous suggère de cliquer dessus illico pour réparer votre ordinateur immédiatement ! était-ce à cause du stress, la crainte de tout perdre ? D’un clic qui se voulait salvateur ou bien désespéré et paf ! Vous voici sur un site publicitaire ou pire encore, après avoir cliqué sur ce lien, votre ordinateur se met à télécharger un « on ne sait quoi » impossible à interrompre qui va vous pourrir la vie d’internaute durant quelques semaines. Le clic sur un téléchargement anodin peut devenir un véritable enfer. Il se pourrait que par la suite, un petit logiciel se permette d’afficher sur vos fenêtres de navigation des publicités « Pop-up » en veux-tu en voilà. Et avant d’en trouver la cause, vous passerez la majeure partie de votre temps de navigation à cliquer sur les petites croix pour fermer des dizaines de fenêtres avant de pouvoir jouir de l’entièreté de la page visitée.

 

Dans le cadre de cet article, je vous suggère de ne pas cliquer sur ce lien qui se trouve

ici. (ne cliquez pas sur ce lien)

 

Sans rancune ?

Merci pour l’attention apportée à cet article, prudence lors de votre navigation sur le Web. Vous pouvez, à présent, reprendre votre activité normale d’internaute averti.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Philippe Stephan Christian Deschamps 20 juillet 2015 13:01

    le clavier c’est pire pour le poignet
    tendinite du geek
    .


    • Ruut Ruut 20 juillet 2015 15:51

      le click est plus précis que le vilain écran tactile.
      Surtout dans les jeux de stratégie.


      • soi même 20 juillet 2015 21:44

        Avec le misse en garde, l’on est sur que le Troll Morice ne va pas sévir .... !


        • smilodon smilodon 22 juillet 2015 15:42

          @ l’auteur : Excellent !.... Excellent !....... Sachez que vous recevez cette réponse alors que je ne fais que caresser ma « souris » d’un index « distrait » et « chatouilleux » sur sa colonne vertébrale !... Un « clicquetis » en quelque sorte !.... D’ailleurs, ma souris se trémousse !... Elle se dandine !.... Elle ne va pas tarder à « ronronner » ou « ahaner » si je continue !.... La « perverse » (je reste poli).... !..... Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires