• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Noter les flics ? On peut

Noter les flics ? On peut

lapd-photo_munki_deluxe.1206946277.jpg Noter le flic qui vient de vous filer un PV ou d’aider une vieille dame à traverser la rue, c’est ce que permet de faire RateMyCop, un nouveau site basé à Los Angeles.

Lancé au début du mois par Rebecca Costell et par Gino Sesto, il réunit les noms de 140 000 officiers de police presque partout dans le pays. Il permet aux usagers qui s’inscrivent et laissent leur adresse courriel de noter - entre 1 et 5 - les agents auxquels ils ont affaire. La note moyenne pour le moment est de 3,7 ce qui n’est pas si mal.

Des sites de ce genre existent déjà pour noter, entre autres, les articles de la grande presse et donc les journalistes qui les ont écrits (Newstrust, une entreprise remarquable), les médecins (RateMDs) ou les professeurs (RateMyProfessors) qui d’ailleurs se sont maintenant dotés des moyens de répondre (ProfessorsStrikeBack).

Mais s’attaquer à l’autorité publique, même quand elle invoque la transparence (nous parlons des États-Unis ici et en particulier du LAPD - voir cet édito du L.A. Times) est une autre paire de menottes.

RateMyCop a rapidement été fermé par les deux premières entreprises qui l’avaient hébergé (GoDaddy et Rackspace). Différents porte-parole de la profession ont protesté au nom de la sécurité des officiers (mais tous les noms publiés sont du domaine public, souvent fournis par les services de police eux-mêmes) et parce qu’ils se retrouvent “sans défense” face à leurs critiques.

Un professeur de droit bien pensant a manifesté sa peur de voir une telle pratique limiter les contacts entre les policiers et la population, un drame puisque “on veut que la police ait ce genre de rapports pour enquêter et pour élucider les crimes”.

Il s’agit en fait d’une application à une profession comme les autres de la mécanique essentielle du web participatif.

Dan Gillmor dans son livre We the Media (téléchargeable ici et voir ces billets) a montré comment l’information qui y circule de la périphérie vers le centre change les rapports de pouvoir.

Jamais Cascio parle depuis longtemps des vertus du panoptique inversé : au lieu qu’un seul gardien de prison puisse observer un grand nombre de détenus comme l’avait rappelé Michel Foucault, les gens peuvent observer en permanence ceux qui les surveillent et ceux qui les punissent (voir ces billets).

Alors pourquoi pas les flics ?

Le fait qu’ils ont le droit d’utiliser la violence semblerait même justifier qu’ils soient les premiers (parmi les premiers ?) à opérer sous l’œil de la population qu’ils surveillent. Y a-t-il une meilleure façon de les protéger des erreurs des mauvais éléments que l’on trouve dans tout groupe humain ?

 

Connaissez-vous des initiatives de ce genre en France ? Aimeriez-vous qu’il y en ait ?

[Photo FLickr de Photo Munki Deluxe ]


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 1er avril 2008 11:16

    En France cela ne sert à rien votre truc car il est interdit de prendre en photo des flics mais vous avez le droit de prendre un paysage et si des flics figurent sur la photo en train de mettre en PV ,alors vous ne risquez rien

    Ce genre de site qui note tout cela fait un peu "révolution chinoise" et nous n’aimons pas les methodes communistes

     


    • Zalka Zalka 1er avril 2008 13:51

      Il faudra que vous expliquiez le concept de révolution chinoise. Parce que là, vous ne faites que passez pour un con. (ce qui ne change rien à vos habitudes).


    • Philippe87 Philippe87 1er avril 2008 15:04

      @ Zalka : comme ça, au moins, on n’est pas dépaysés. Même (surtout ?) le 1er avril, il arrive à pas être drôle.

      @ Lerma : le pluriel de majesté, non vraiment, ça claque. Nous retenons la suggestion.


    • SANDRO FERRETTI SANDRO 1er avril 2008 11:46

      Des enquètes et des sondages d’opinion sur le taux de satisfaction et/ ou de confiance de la population dans sa police existent depuis longtemps dans de nombreux pays, y compris la France.

      Pour la "notation" par le "public", il y a un petit problème : vous ne parlez que des activités "routinières" du policier de base (gardien de la paix chez nous). C’est un peu facile et réducteur.

      Ce sera plus compliqué (et sujet à caution) d’obtenir une notation fiable par les "usagers" des services repressifs spécialisés.

      Demander au braqueur arrété en flagrant délit ce qu’il pense de l’efficacité policière ?

      Demander au tueur/ violeur en série qui part pour "perpète " ce qu’il pense du sérieux de l’analyse ADN qui l’a confondu....

      J’éspère que vous voyez les limites du système.

      Mais ce n’est sans doute qu’un poisson d’avril.

      D’ailleurs, je préconise qu’on demande aux poissons ce qu’ils pensent du mois d’avril. Ce serait novateur et instructif.....

       

       


      • Francis Pisani Francis Pisani 1er avril 2008 21:15

        IL ne s’agit nullement d’un poisson d’avril mais d’une tendance inéluctable.

        Le pouvoir centralisé peut être maintenant contré avec plus d’efficacité par les citoyens connectés en réseaux.

        Les détenteurs du pouvoir peuvent abuser, les outils dont nous disposons aujourd’hui peuvent également se prêter à des pratiques criticables, voir dangereuses.

        C’est pour cela que je parle de plus en plus d’alchimie des multitudes. Nous produisons de l’or et du plomb... à nous de faire le tri.

        Mais sur le fond, la distribution du pouvoir, comme celle du savoir, me semble plutôt une bonne chose... à condition de faire très attention aux conditions de l’exercice et d’être conscient des dangers encourus.


      • ZEN ZEN 1er avril 2008 12:07

        Sandro

         

        On a eu un site pour noter les profs, bientôt les médecins, les maires (le Figaro a osé !), bientôt :

        les belles -mères, les gardiens de prisons, les torréfacteurs, les rempailleurs de chaises, etc..

        Ils ont des idées à la Sillicon Valley !


        • ASINUS 2 avril 2008 06:38

          a voir les plussage et moinssage de ce sujet il semble qu agoravox a decouvert la methode pour

          noter les cons , tout etant relatif en ce bas monde seront ils les memes sur un autre sujet ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès