• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > O.V.N.I.S : illusion ou réalité ?

O.V.N.I.S : illusion ou réalité ?

Les avis divergent. D’une part et d’autre, les arguments parfois convaincants, ou discutables.

Les témoignages sont parfois convergents, parfois bidonnés.

Les photos, les vidéos, comme celles de la NASA lien peuvent être authentiques ou fabriquées de toute pièce, il est difficile de trancher, à moins d’avoir été un témoin direct.

La convergence des témoignages est un plus, mais il peut rester un doute. lien et autre lien

La première et officielle observation d’OVNI est datée du 24 juillet 1947, et nous la devons à un nommé Kenneth Arnold. lien*

L’affaire la plus polémique est l’affaire Roswell.

Celle-ci, à défaut de convaincre, a enrichi quelques petits malins.

La petite ville de Roswell compte aujourd’hui 2 musées sur le sujet, et les petits hommes verts se vendent aussi bien que l’eau « miraculeuse » de Lourdes.

Nous sommes le 2 juillet 1947 : William Brazel entend en pleine nuit une explosion. Le lendemain matin, il trouve un tas de débris éparpillés qu’il va montrer à ses amis, et à sa famille. 4 jours après, (pourquoi une attente si longue ?) il décide de prévenir le shérif du comté. Le lendemain deux militaires se rendent sur les lieux, prélèvent quelques débris, et bouclent le périmètre sur l’ordre du colonel Blanchard.

Le même jour, le colonel publie un communiqué officiel annonçant être en possession de débris d’origine extra-terrestre, communiqué démenti quelques heures après par le brigadier général Roger Ramey, lequel annonce qu’il ne s’agit en fait que des restes d’un ballon météorologique.

L’histoire retomba dans l’oubli jusqu’à ce que Charles Berlitz et William Moore, après avoir retrouvé les témoins de l’époque, publient en 1980 un livre sur l’affaire, évoquant la découverte de 4 corps d’extra-terrestres, qui auraient été autopsiés.

En 1994, un service du Congrès américain confie l’enquête au colonel Richard Weaver, lequel va confirmer la théorie du ballon top secret « MOGUL » muni de réflecteurs radars et détecteurs acoustiques, destiné à repérer une éventuelle activité nucléaire.

Ray Santilli, producteur de films, monta une supercherie, qui lui rapporta 25 millions de dollars, en produisant un film qui montrait l’autopsie d’un extraterrestre ? lien

Allons plutôt sur le terrain scientifique.

Trin Xuan Thua, est né à Hanoi en 1948.

Il obtient un doctorat en astrophysique en 1974.

Pendant les deux ans qui suivent, il est chercheur au California Institute of Technology, et sera plus tard professeur à Paris VII, en 1993,1994, 1997, puis chercheur à l’institut d’astrophysique de Paris. lien

Quand on l’interroge sur la possibilité d’une vie extra-terrestre, il pense que « nous essayons de capter des signaux, d’entrer en contact avec E.T., mais E.T. ne nous a pas encore répondu. Pour l’instant, nous sommes seuls dans l’univers, mais si le principe anthropique est correct, il doit y avoir d’autres formes de vie, y compris intelligente  » Ce chercheur est doublé d’un philosophe, et sa pensée nous emmène assez loin des sentiers battus.

« Quand j’observe une étoile, ou une galaxie, avant toute élaboration intellectuelle, je suis saisi par un puissant sentiment de connexion cosmique. Certains de mes collègues prétendent que seule la science permet de connaitre le réel et qu’elle permet de le connaitre tout entier. Cet impérialisme scientifique me semble très arrogant ».

Le biopaéontologue Peter Ward et l’astrophysicien Donald Brownlee affirment dans leur livre « Rare Earth » lien que nous pourrions être seuls dans l’univers, mais d’autre scientifiques comme Frank Drake et Carl Sagan sont arrivés à la conclusion qu’il existait entre 1 et 600 civilisations ayant atteint un stade culturel avancé.

Se basant sur le fait qu’il existe des milliards de milliards de galaxies semblables à la voie lactée dans l’univers, des astrobiologistes estiment que le nombre d’espèces intelligentes extraterrestres devraient se compter par milliards. lien

Mais voici un documentaire qui pourrait vous éclairer définitivement.

Canal + a demandé à 2 journalistes (Patrice des Mazery et Michel Despratx) de mener une investigation, laquelle a donné naissance au bout d’un an à un documentaire précis et rigoureux.

Ce film de plus d’une heure est une enquête très poussée, rationnelle, sans tabous, vérifiant les informations sur le terrain, proposant des documents inédits, apportant des réponses précises.

Il s’appelle : OVNI, quand l’armée enquête. Il y a dix séquences : Lien,  lien, lien, lien, lien, lien, lien, lien, lien, lien

Regardez le et faites vous une opinion.

Car comme disait un vieil ami africain : « l’étoile a besoin de la nuit pour éclairer ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

206 réactions à cet article    


  • Trashon Trashon 29 octobre 2009 10:31

    Tout à fais les E.T. existent, d’ailleurs, ils sont venus, ils nous ont vu et ils sont pas revenus..... smiley


  • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:45

    Gollum,
    je réagis comme vous sur le sujet,
    vous n’êtes donc plus seul !
    (et a mon avis, nous ne sommes pas les seuls à réagir comme çà)


  • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:47

    Gollum,
    justement les choses changent,
    c’est ce qu’on découvre dans le film de canal+, découpé en dix séquences,
    çà vaut vraiment la peine de les ouvrir, vous ne serez pas déçu.


  • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:48

    sleeping,
    vous devriez lire le commentaire de Gollum à ce sujet,
    il est une parfaite réponse à ce que vous écrivez.


  • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 11:01

    Trashon,
    très drôle,
    je ne sais pas s’ils reviendront, mais s’ils existent et s’ils ont bien compris comment nous fonctionnons, ils doivent bien se marrer.
    ce saccage de la nature que nous pratiquons, ces bombes que nous accumulons, ces gens qui se battent pour le pouvoir, jusqu’à la mort, cette pollution que nous accumulons,
    çà ne doit pas les encourager à nous rencontrer.


  • Lapa Lapa 29 octobre 2009 14:55

    Pas d’accord Gollum. les statistiques fonctionnent effectivement à merveille pour penser qu’il existe des milliers de monde habités dans l’univers. cependant ces probabilités ne tiennent pas pour les visites puisque les distances nous séparant des mondes potentiellement habités sont tellement grandes qu’on ne peut espérer une visite sans une refonte complète de nos bases scientifiques, relativité notamment.

    idem il y l’aspect développement et communication qui fait que par une coïncidence extraordinaire une civilisation puisse développer des moyens supérieurs ou compatibles au moment où nous sommes à même de les voir ; ce qui dans l’échelle temporelle et géographique de l’univers, sur des milliards de parsecs et des milliards d’année serait un énorme coup de bol. La tettre est petite, le système solaire insignifiant, notre galaxie, banale. rien qui ne vienne véritablement troubler la grande vie de l’univers...

    Enfin rien ne dit que notre notion de la vie (oxygènes, eau, CO2...) ne soit pas la seule possibilité (imaginons des organismes vivant dans le protoxyde d’azote ou autre et développant une chaine alimentaire...) ce qui pourrait donner des civilisation totalement incompatibles avec nous et loin, très loin des antropomorphismes de rigueur (même léger) quand on parle de vie extra terrestre.


  • Gollum Gollum 29 octobre 2009 16:10

    Se basant sur le fait qu’il existe des milliards de milliards de galaxies semblables à la voie lactée dans l’univers, des astrobiologistes estiment que le nombre d’espèces intelligentes extraterrestres devraient se compter par milliards.


    Je crois même qu’il y a eu le raisonnement d’un scientifique (oublié le nom) dont le raisonnement était le suivant : en se basant sur le fait de l’immensité de l’univers et même en prenant les hypothèses les plus pessimistes (par exemple, une seule civilisation sur plusieurs milliards ayant réussie à accéder à un niveau technologique avancé), non seulement l’univers entier est habité, mais la probabilité que nous ayons été plusieurs fois visité dans l’histoire est une quasi certitude. Bref, ce serait l’absence de visite qui deviendrait une anomalie..

    Ce raisonnement a été popularisé en France par Aimé Michel.

    • TARTAR 29 octobre 2009 16:36

      Il s’agit du paradoxe de Fermi.
      « où sont-ils ? »....


    • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 16:37

      Gollum,
      merci de ces précisions,
      au fait avez vous visionné les 10 vidéos (c’est la totalité du film de canal +) proposées en fin d’article ?


    • sleeping-zombie 29 octobre 2009 17:19

      Ces « astrobiologistes », où les trouvent-ont ?
      dailleurs ça existe ça, un astrobiologiste ? c’est quel cursus ?
      Apparemment, il doit pas contenir beaucoup de mathématiques... Parce qu’il se trouve que le produit d’un truc incommensurablement grand (l’univers) par un truc incommensurablement petit (la probabilité de la vie, sans même parler d’une vie intelligente), est indéterminé.

      Alors pourquoi choisir « quasi certitude que oui » plutot que « quasi certitude que non » ou un simple « un chance sur deux » ?

      Par contre, y a un truc de sùr, c’est que les rares personnes croyant aux extra-terrestres que j’ai rencontrées (les personnes, pas les ET) étaient toutes un peu paumées dans leur tête.
      Mais ça n’a sans doute rien a voir ^^


    • Gollum Gollum 29 octobre 2009 17:23

      Peut-être que oui... Je n’ai pas cliqué sur les liens..


      J’avoue que le problème OVNI ne m’intéresse plus guère ayant à peu près fait le tour de la question il y a bien longtemps... Je me tiens juste vaguement au courant de temps en temps..

      Il ne semble pas qu’il y ait de faits bien nouveaux, et j’ai la sensation que les choses sont.. bloquées.. C’est d’ailleurs le sentiment de Jean-Pierre Petit.

    • Gollum Gollum 29 octobre 2009 17:26

      Au zombie... Par contre, y a un truc de sùr, c’est que les rares personnes croyant aux extra-terrestres que j’ai rencontrées (les personnes, pas les ET) étaient toutes un peu paumées dans leur tête.


      Ah tiens, c’est marrant... Moi c’est exactement l’inverse.. Ce sont ceux qui nient à priori les Et qui ont l’air comment dirai-je ? comme des zombies...
      Mais je dois me faire des idées smiley

    • Ben Ouar y Villón Brisefer 29 octobre 2009 21:41

      C’est le paradoxe de Fermi


    • Png persona-nongrata 30 octobre 2009 11:57


      @ Gollum le meilleur ,

       
      Vous racontez que des conneries avec un sentiment de supériorité qui me débecte , vous prenez vos fantasmes pour de réalités , au lieu de ramener des faits pour faire avancer le débat , vous nous proposez vos hypothéses bancales avec un jugement permanent sur les personnes qui ne pensent pas comme vous.

      Vous avez un gros probléme d’égo.


    • Simon Simon 29 octobre 2009 16:33

      Bon, le sujet est intéressant mais l’article est nul. C’est pas écrit. Si c’est pour mettre des liens vers des vidéos, Agora Vox n’est pas le site pour ça. C’est dommage pour ceux qui essayent de faire monter le niveau en produisant des articles bien rédigés avec un contenu qui mérite qu’on prenne quelques minutes de son temps pour le lire, voir le commenter.

      C’est pas contre le sujet OVNI que je dis ça, d’autant que je suis moi-même un témoin. Mais même sur le sujet OVNI, cet article passe sur tout en ne disant rien, avec un titre qui laisse penser à quelque chose de plus consistant. Moi je met 6/20.

      • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 16:40

        Simon,
        merci pour votre appréciation,
        désolé de vous avoir déçu.
        j’ai tenté de faire la part entre ce qui était suspect, et ce qui semblait authentique,
        je ne comprend pas votre réaction,
        en fin d’article, je propose de visionner la totalité du film de canal +, c’est en dix épisodes, et pour ma part j’ai trouvé cette enquête sur le militaires et les ovnis tout à fait passionnante,
        mais a vous lire, vous n’avez pas regardé ce film.


      • Simon Simon 29 octobre 2009 17:38

        Je l’ai même vu plusieur fois. Il y a même ceci que vous devriez regardez, cela vous interessera surement (le meilleur débat jamais organisé sur la question dans une émission de télé, avec notamment le réalisateur du documentaire canal+). Non, disons que ma réaction était un peu éxagérée, mais face à la complexité de la question OVNI, je trouvais l’article on ne peux plus light, pas assez travaillé à mon goût. J’admet avoir été exessif dans ma réaction. Mea culpa. 


        Je n’ai moi même pas encore écrit d’articles parce que je reconnais qu’il n’est pas facile, ou plutot que cela demande un long travail d’écrire un article d’un certain niveau. Mon erreur est peut être de placer la barre un peu haut.

      • Simon Simon 29 octobre 2009 17:39

        J’admet avoir eu une petite bouffée de prétention à mon reveil ce matin. :)


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 octobre 2009 13:13

        Simon,
        n’en parlons plus,
        faute (ou excès) avouée est déjà pardonnée
        à+


      • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:50

        Gollum
        la réponse que vous avez fait à béneolentia est très pertinente,
        je la partage totalement,
        j’aime cette approche,


      • beneolentia beneolentia 29 octobre 2009 16:34

        En se basant, sur le fait que Dieu existe et, qu’il n’y en a qu’un seul, les extraterrestres n’existent pas, et nous sommes seuls dans l’univers.


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 16:42

          Beneolentia,
          Dieu ?
          lequel ?
          celui des musulmans ? des Chrétiens ? des juifs ?
          et que faites vous pour ceux qui adorent plusieurs Dieux ?
          ou pour ceux pour qui il n’existe pas ?
          votre réponse va nous éclairer.


        • Gollum Gollum 29 octobre 2009 17:17

          En se basant, sur le fait que Dieu existe et, qu’il n’y en a qu’un seul, les extraterrestres n’existent pas, et nous sommes seuls dans l’univers.


          C’est exactement le contraire bien évidemment... Dieu implique une abondance de Vie dans tous les mondes.. La Kabbale l’affirme comme l’Hindouisme..

          Seules les religions exotériques affirment votre position parce que leurs dogmes sont incompréhensibles si on les prend d’une manière littérale..
          Par exemple le concept de Fils Unique dans le christianisme est incompatible avec les ET, si pris de façon littérale. Par contre pris dans un sens symbolique comme l’unique état auquel a accès toute créature ayant forme humaine (y compris les ET), ce concept devient compatible avec les ET.

        • Gollum Gollum 29 octobre 2009 10:23

          Cette position est, par ailleurs, partagée par beaucoup d’autres astrophysiciens ; non en ce qui concerne le boudhisme, mais pour ce qui a trait au principe anthropique fort, qui suppose une « finalité » de l’évolution cosmique.


          Vous confirmez bien par cette simple phrase que le concept anthropique est un concept scientifique alors que le bouddhisme est un positionnement religieux..

          Que l’on puisse faire un rapprochement ensuite entre science et bouddhisme, certes. Cela a d’ailleurs été fait bien avant le concept anthropique puisque la mécanique quantique a amené un bon nombre de scientifiques à postuler que la base de l’Univers était l’Esprit et non pas la matière. Ce qui est effectivement le positionnement du bouddhisme. Voir Fritjof Capra : « Le Tao de la physique » qui exprime cette position.

        • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:27

          Gollum,
          vous m’avez mal lu,
          j’ai partagé ma vie quelques années avec une bouddhiste, et j’ai trouvé cette religion passionnante,
          ce qui m’a freiné, c’est d’avoir découvert qu’il y avait plusieurs bouddhisme qui s’affrontaient, chacun pensant pratiquer le bouddhisme authentique, et réfutant les autres,
          assez décourageant,
          mais çà n’enlève pas pour moi le grand intérêt que j’y porte.


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:38

          Sizyphe,
          c’est aussi comme çà que je conçois le bouddhisme,
          je me suis intéressé aussi au zen macrobiotique, que je pratique dans l’esprit, en l’adaptant à mes gouts, et j’ai trouvé cette théorie de classer tout ce que nous mangeons en yin ou yang, et les explications de nos carences/maladies, tout à fait intéressante dans les textes d’Oshawa


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 10:43

          Sizyphe,
          Trin Xuan Thu a été interviewé dans un numéro récent du point et j’ai trouvé sa position entre science et bouddhisme tout à fait éclairante,
          je l’avais cité dans l’article, mais j’ai fait sauter cette citation pour raccourcir le texte,
          il disait donc « la science n’a pas besoin du bouddhisme, et le bouddhisme n’a pas besoin d’une validation scientifique »,
          tout est dit.


        • sisyphe sisyphe 29 octobre 2009 10:55

          Votre phrase semble indiquer que le bouddhisme, d’après vous, n’est pas religieux, et que la foi y est absente. Hors cela est faux et procède d’une certaine perception « occidentale » du bouddhisme qui veut en faire absolument une philosophie. Conception d’ailleurs popularisée par les médias. Or il n’en est rien. Le bouddhisme est bien une religion, dont l’idéal monastique est connu. La foi y est omniprésente, ainsi que la prière (même dans le Zen), à côté de la méditation.

          Alors, pour être clair :

          je n’ai pas dit que le bouddhisme n’était pas religieux, et que la foi en était absente (la foi n’est pas qu’un phénomène religieux ; elle peut être mystique ou métaphysique).
          Je ne nie pas qu’il y ait des religieux bouddhistes (les moins et bonzes, que tout le monde connait).
          Je dis, en revanche, et je maintiens, que le bouddhisme ne fait pas référence à UN DIEU ; ni omnipotent, ni créateur.
          Bouddha (Siddhartha) étai bel et bien un homme, qui a atteint l’état de sagesse (nirvana), par sa pratique de la méditation ; puis il est mort.
          Avant lui, aucune figure divine, aucun dieu là-dedans.

          Pas donc, non plus, de phénomène de croyance, caractéristique aux religions monothéistes, polythéistes, ou déiques .
          Une fidélité et une adhésion à l’enseignement de Bouddha.

          Totalement et radicalement différent d’une religion monothéiste , et donc compatible, comme le dit Tranh Xuan Thuan, avec le principe anthropique.


        • Gollum Gollum 29 octobre 2009 11:23

          P’tain quel bordel les posts ! Faudrait re-trier si c’est possible..


          A Sisyphe : Je n’ai jamais dit le contraire sur la notion de Dieu dans le bouddhisme.. Ce que je veux souligner c’est que à contrario, il ne faut pas en faire un athéisme à l’occidentale !
          Il y a bien moins de distance entre une religion avec un Dieu et le bouddhisme qu’entre bouddhisme et athéisme.. Et les moines occidentaux ne s’y sont pas trompés puisque, encore une fois, ils utilisent ce concept. L’important, c’est la Transcendance absolue, et de ce point de vue, le bouddhisme n’échappe pas à cette règle. Que l’on appelle cette Transcendance absolue Dieu, le Soi, le Brahman ou Nirvana n’ a pas grande importance..

          Vous dites aussi : pas de phénomène de croyance. Là encore vous faites une idéalisation de cette religion. Il y a bien des phénomènes de croyances (réincarnation, divinités diverses, mantras, yantras, etc..)

          Bouddha était un homme : certes, mais une fois atteint la Bouddhéité, il n’était PLUS un homme, mais autre chose...

          puis il est mort. Certes, mais une fois mort, il était vivant plus que jamais puisque le Nirvana est le séjour des Bienheureux.. Aucun bouddhiste ne dirait que le Bouddha est mort au sens occidental du terme.

          Quant au principe anthropique je ne vois vraiment pas en quoi il serait incompatible avec un Dieu créateur...


          A Cabanel : Sur les différentes écoles de bouddhisme. Il y a effectivement des fois des tensions entre les différentes écoles.. Il me semble qu’elles viennent surtout du bouddhisme dit du Petit Véhicule, qui supporte difficilement les écoles du Grand Véhicule, qui est un bouddhisme beaucoup moins moraliste...


          Par contre méfiez-vous du Zen macrobiotique qui je crois bien est une secte, non reconnue par les écoles de Zen classiques, Soto et Rinzaï..



        • amipb amipb 29 octobre 2009 14:43

          Le zen n’est certainement pas une adaptation japonaise, car venant du ch’an chinois, lui même venant de la pratique du Dhyana indien. Au contraire des bouddhismes tantriques (vajrayana tibétain et shingon japonais), le zen retourne aux origines méditatives du bouddhisme.

          La transcendance se trouve abordée dans tous les courants Mahayana ou Vajrayana, notamment au travers de textes majeurs, tel le soutrâ de l’entrée à Lanka, le traité de l’esprit seulement, etc.


        • sisyphe sisyphe 29 octobre 2009 16:49

          Houla !!

          Article explosif ; qui va rameuter l’arrière-ban des truffes en quête de soucoupistes et autres cendres de mulot , pour venir les discréditer, du haut de leur rationalisme dogmatique, pontifiant, cynique, et obtus.

          Ne surtout pas parler de ce qui, pour le moment, nous échappe ; aux truffes, rien ne saurait échapper : l’univers entier est contenu dans le petit comportement « raison pure » de leur cerveau.

          Je connais Trinh Xuan Thuan, pour avoir lu deux de ses superbes livres de vulgarisation : « Le chaos et l’harmonie » et « Au coeur de la lumière ». C’est une éminence de l’astrophysique, et il est boudhiste. Donc, il ne croit pas en un dieu, mais en un principe anthropique  ; en gros, une force régissant l’univers, et, donc, l’apparition de la vie.
          Cette discussion est en cours chez les astrophysiciens.

          Selon le principe anthropique, il est tout à fait probable qu’au sein de milliards de galaxies comportant des milliards de milliards d’étoiles, (soleils) ; et donc encore plus de planètes, d’autres formes de vie que la nôtre existent.
          Certains physiciens et astrophysiciens y croient, d’autres en doutent, mais aucun ne peut affirmer une connaissance en ce domaine ; tout est possible.
          Il serait quand même extrèmement peu probable que, dans l’immensité de l’univers, notre petite planète soit la seule à avoir connu les conditions favorables à l’émergence de la vie ; sous quelles formes, et à quel degrés d’évolution ; ça, c’est une autre histoire...

          Quoi qu’il en soit, et n’en déplaise aux dogmatistes obtus, oui, la possibilité de vie extra-terrestre est probable, en tout cas tout à fait possible, et, ovni ou pas, soucoupe ou non, il n’est pas non plus exclu que des formes plus évoluées de civilisation aient atteint les moyens technologiques de pouvoir nous observer.

          En ce domaine, nul n’est capable d’avancer quelque certitude que ce soit : le doute est la meilleure arme pour en savoir plus.


          • Gollum Gollum 29 octobre 2009 17:12

            Donc, il ne croit pas en un dieu, mais en un principe anthropique


            Vous mélangez deux choses ici.. Le principe anthropique est une notion scientifique et n’a rien à voir avec une quelconque position religieuse..

            D’autre part sur la notion d’absence de Dieu créateur dans le bouddhisme : il s’agit plus d’une certaine façon de voir les choses que d’un athéisme plus ou moins déclaré. En effet, la Transcendance totale et absolue existe dans le bouddisme. On l’appelle Nirvana. Le bouddhisme en se passant de la notion de Dieu se positionne en fait en fin de parcours spirituel, où en effet une fois le Nirvana atteint, il n’y a rien d’autre que la Claire Lumière et rien d’autre..
            On trouve un peu le même genre de positionnement chez certains chrétiens comme Eckhart par exemple, ce qui l’a fait suspecter d’athéisme ce qui est une imbécillité.
            La notion de Dieu ne pose aucun problème chez les bouddhistes ayant des disciples occidentaux : ils utilisent abondamment ce concept. Par exemple Taisen Deshimaru en France, moine zen, parlait fréquemment de Dieu, tout bouddhiste qu’il fût...

          • sisyphe sisyphe 29 octobre 2009 17:32

            Par Gollum (xxx.xxx.xxx.181) 29 octobre 17:12

            Donc, il ne croit pas en un dieu, mais en un principe anthropique


            Vous mélangez deux choses ici.. Le principe anthropique est une notion scientifique et n’a rien à voir avec une quelconque position religieuse..

            Désolé, mais je ne mélange rien du tout.

            D’une part, parce que le principe anthropique fort est un concept scientifique qui confine à la métaphysique :

            • Le principe anthropique fort, qui énonce que le nombre de coïncidences entre les différentes constantes fondamentales nécessaire à l’apparition de la vie est tel qu’il ne saurait être le seul fruit du hasard, et donc que celle-ci pourrait constituer une finalité de l’évolution cosmique. La nature de cette dernière formulation est davantage métaphysique que scientifique, à l’inverse des autres.

            - d’autre part, parce que le boudhisme est, justement, aux confins de cette conception métaphysique, pour laquelle il n’y a pas de dieu, mais des forces régissant l’univers.

            Cette position est celle énoncée par Tranh Xuan Thuan lui-même, lors d’une récente émission télévisée (désolé, je n’ai pas les références, mais elles doivent être trouvables).

            Cette position est, par ailleurs, partagée par beaucoup d’autres astrophysiciens ; non en ce qui concerne le boudhisme, mais pour ce qui a trait au principe anthropique fort, qui suppose une « finalité » de l’évolution cosmique.

            Rien à voir, bien sûr, avec les fumeuses théories du « créationnisme » et autres balivernes, relevant, elles, de la croyance religieuse pure et simple.



          • sisyphe sisyphe 29 octobre 2009 17:38

            Quant au boudhisme lui-même, il évoque, effectivement, la notion de transcendance, sans faire référence à un dieu, puisque « l’état de bodhéité’ est en puissance dans chaque homme.

            Après, que certaines formes de boudhisme, se soient dévoyées dans un chemin plus proprement religieux, et croyant, n’est qu’un avatar du boudhisme originel ; dont le boudhisme zen, qui est une sorte »d’adaptation" douteuse, opérée par les japonais.


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 18:09

            Sizyphe,
            oui, j’ai bien cette crainte là,
            mais le document étonnant qu’à réalisé canal+ et que je propose en dix épisodes, m’a définitivement convaincu qu’il fallait évoquer cette question, en dénonçant les supercheries, et en mettant en évidence le concret,
            l’aval des scientifiques est un plus, bien sur.
            à l’évidence, ceux qui ont vu, ou cru voir, s’abstiennent généralement d’en parler, pour ne pas passer pour de doux dingues,
            on les comprend,
            mais la vérité n’est jamais très loin.


          • Gollum Gollum 29 octobre 2009 18:16

            Après, que certaines formes de boudhisme, se soient dévoyées dans un chemin plus proprement religieux, et croyant, n’est qu’un avatar du boudhisme originel ; dont le boudhisme zen, qui est une sorte « d’adaptation » douteuse, opérée par les japonais.


            Votre phrase semble indiquer que le bouddhisme, d’après vous, n’est pas religieux, et que la foi y est absente. Hors cela est faux et procède d’une certaine perception « occidentale » du bouddhisme qui veut en faire absolument une philosophie. Conception d’ailleurs popularisée par les médias. Or il n’en est rien. Le bouddhisme est bien une religion, dont l’idéal monastique est connu. La foi y est omniprésente, ainsi que la prière (même dans le Zen), à côté de la méditation.
            Quant au bouddhisme zen, sa caractéristique essentielle est la focalisation sur la pratique de la méditation assise, le za-zen.
            L’utilisation du concept de Dieu en occident par les moines bouddhistes est le fait de toutes les écoles et pas seulement du Zen. Il s’agit pour eux d’une adaptation à un milieu culturel, mais qui ne semble pas rédhibitoire par rapport à leurs concepts de base. Alors qu’à l’inverse l’athéisme occidental le serait..

          • beneolentia beneolentia 29 octobre 2009 16:50

            @olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.6) 29 octobre 16:42

            je vous cite :

            « Dieu ?
            lequel ?
            celui des musulmans ? des Chrétiens ? des juifs ? »

            c’est le même, c’est le seul, étudiez un peu...

            « plusieurs dieux ? » c’est incompatible, c’est qu’ils n’ont pas trouvé Dieu.

            « ou pour ceux pour qui il n’existe pas ? »

            ceux qui ne croient pas pas quelque chose ce n’est pas pour ça que ça n’existe pas.

            la lumiére, ne peux pas éclairer les ténébres qu’on on l’empêche d’éclairer en se fermant les yeux.


            • beneolentia beneolentia 29 octobre 2009 16:53

              j’ai répondu trop vite, je corrige :

              "ceux qui ne croient pas quelque chose ce n’est pas pour ça que ça n’existe pas.

              la lumiére, ne peux pas éclairer les ténébres lorsque qu’on on l’empêche d’éclairer en se fermant les yeux."


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2009 18:12

              oui, c’est le même, et je suis d’accord avec vous que c’est seulement « son fils » qui sépare les croyances,
              mais çà reste des croyances,
              ou des non croyances.
              certains ont besoin d’en avoir, on ne peut pas leur en vouloir,
              pour moi, Dieu est en nous, et pas sur un petit nuage en attendant de nous accueillir,
              et pour moi, le paradis est ici, à condition de tout faire pour.


            • beneolentia beneolentia 29 octobre 2009 19:20

              « oui, c’est le même, et je suis d’accord avec vous que c’est seulement »son fils« qui sépare les croyances,
              mais çà reste des croyances,
              ou des non croyances.
              certains ont besoin d’en avoir, on ne peut pas leur en vouloir,
              pour moi, Dieu est en nous, et pas sur un petit nuage en attendant de nous accueillir,
              et pour moi, le paradis est ici, à condition de tout faire pour. »

              Son fils ne sépare pas les croyances :

              Chapitre 6 Nouveau Testament (la bible version fillion) Évangile selon saint Matthieu .

              9. C’est donc ainsi que vous prierez : Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre nom soit sanctifié ;
              10. que Votre règne arrive ; que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.
              etc..
              (ces paroles sont de Jésus)

              vous pouvez voir ci dessus, que le fils appele a prier le père

              donc pas de séparation.

              les références dans la bible a sa demeure dans les cieux sont nombreuses, il en vas de même dans les textes apocryphes, et le coran, les autres religions situent de même pour la plupart leurs dieux dans les cieux.

              lisez donc deux textes apocryphes intéressants, ça vous éclaireras mieux que moi

              à savoir : L’Ascension d’Isaie et Le Livre d’Henoch.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires