• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Passez la main, je vous en supplie

Passez la main, je vous en supplie

Salut à vous ...

Jeux de vilains ...

La main, ce merveilleux et sublime prolongement de notre cerveau, ce prodige de subtilité et de précision, a souvent été maltraitée par l'histoire et les folies des hommes. Quelques sociétés barbares ont décidé de la mettre au feu ou bien sous le tranchant d'une hache pour punir une faute ou jurer devant le très haut. D'autres l'ont mise en avant pour saluer, honorer la haine, réclamer la mort.

La main ne devrait être que création et vie, amour et tendresse. Elle est destinée à toutes nos belles actions, celles qui nous ont fait entrer dans l'humanité. Construire, écrire, peindre, caresser, jouer de la musique, aider ou secourir, créer … Bien sûr, elle fut aussi là pour nous défendre, poings serrés quand la parole n'avait plus de sens ou de place, c'était sa première défaite.

Depuis, elle ne cesse de sombrer dans le ridicule avec ces innombrables gestes qui accompagnent désormais chaque image d'adolescent ou bien d'adulte immature. Des doigts qui s'écartent, des postures absurdes ; la main avec sa nouvelle chorégraphie remplace ce langage qui s'appauvrit dans notre civilisation de la vacuité. Des gestes sans risque qui ignorent qu'en une période pas si lointaine, deux doigts en forme de V pouvaient vous conduire devant un peloton d'exécution ….

Rien ne m'exaspère plus que ces contorsions digitales, ces grimaces sur des visages simiesques, dès qu'une caméra ou un appareil photographique s'approche d'un groupe. Ce sont alors des cris et des signes sans aucun sens, sans aucune esthétique. La main est rabaissée, méprisée, négligée par ces gens qui ne savent d'ailleurs si peu quoi en faire, qu'ils passent la presque totalité de leur journée en les rangeant dans leurs poches.

Pire, il s'est trouvé un imposteur pour simuler la langue des signes lors de la cérémonie officielle dédiée à Mandéla. Cette magnifique expression de l'art de la main, rabaissée, là encore, pour satisfaire un ego imbécile ! L'insulte faite à celui qui nous quittait ainsi qu'aux milliers de sourds n'était rien. La mode est au coup spectaculaire et à ce fameux mot qui exprime la capacité de faire le tour de la planète média et que je me refuse à écrire.

Depuis qu'un ministre en mal de publicité pour prendre haut la main le poste qu'il convoite, s'est lancé dans une chasse impitoyable et démesurée à la liberté d'expression, un autre signe manuel fleurit dans notre pays. Mais qu'ils se regardent un peu tous ces pantins décervelés qui pastichent leur idole ! C'est ridicule, c'est grotesque, c'est vide de sens !

Pourtant la contagion gagne, la main se fait moutonnière, elle se pare d'un vocable culinaire pour sombrer dans l'indigeste communication. Le mouvement est lancé, d'autres vont inventer de nouveaux signes en opposition à celui-là. Nous allons devenir des sémaphores désarticulés faute d'accepter le débat et la controverse. Il faut montrer son avis (évitons le terme opinion, bien trop élaboré en la circonstance) et surtout ne jamais le mettre à l'épreuve d'une pensée contradictoire.

C'est l'expression aboutie à sa plus élémentaire expression de ce mouvement qui réduit le message à un badge, un ruban, une médaille, un geste maintenant. La publicité se fendait encore d'un slogan pour accompagner l'image, la société des ténèbres se satisfait du seul élément visuel. Tous ces siècles de progrès, d'élévation de la pensée, de structuration du langage pour retourner, en l'espace de moins d'un siècle seulement, au temps de l'incommunicabilité.

Il est curieux de constater que signe et singe s'écrivent avec les mêmes lettres. Le simple déplacement du « N » engendre la haine et l'abrutissement, la déshumanisation et la plus crasse bêtise. La main peut souligner l'éloquence de l'orateur, la poésie du conteur, la détermination du tribun, elle ne peut effacer les mots au profit d'un message parfaitement réducteur.

Ouvrez le débat, osez l'expression, affrontez les idées contraires mais de grâce, cessez de rabaisser la main à cette fonction primaire et médiocre, simpliste et agressive, réductrice et belliqueuse ! Le seul signe de la main qui vaille est ce salut qu'on peut se faire d'une manière ou d'une autre, cette marque de reconnaissance de l'autre afin d'ouvrir le débat. La main n'a vraiment pas besoin de ce délirant jeu de vilain ! Elle est si belle, elle est si éloquente quand elle se contente d'être le prolongement de notre cœur !

Simiesquement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • bourrico6 15 janvier 2014 10:05

    Que vois je sur la photo !! Un salut nazi !! sisi !!
    Il s’agit bien d’une quenelle inversée !

     smiley

    Dorénavant, si vous voulez saluer quelqu’un de la main, faites le avec la main gauche hein, surtout pas le droite.


    • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 11:13

        bourrico6

      Prfois, certaines remarques peuvent relever du blasphème sans aucune référence sacrée ...

      Je crois que notre société se plaît trop souvent à pratiquer l’art détestable du dérapage


    • oncle archibald 15 janvier 2014 10:21

      Encore et toujours quelque leçons à prendre de notre vieux pote Brassens :

      « Cette pauvre poignée de main
      Gisait, oubliée, en chemin,
      Par deux amis fâchés a mort.
      Quelque peu décontenancée,
      Elle était la, dans le fossé.
      Je la recueillis sans remords.

      Et je repris ma route avec l’intention
      De faire circuler la virile effusion,
      Car c’est une des pires perversions qui soient
      Que de garder une poignée de main par-devers soi.

      Le premier m’a dit : »Fous le camp !
      J’aurais peur de salir mes gants.« 
      Le deuxième, d’un air dévot,
      Me donna cent sous, d’ailleurs faux.
      Si le troisième, ours mal léché,
      Dans ma main tendue a craché,
      Le quatrième, c’est plus méchant,
      Se mit en quête d’un agent.

      Car aujourd’hui, c’est saugrenu,
      Sans être louche, on ne peut pas
      Serrer la main des inconnus,
      On est tombé bien bas, bien bas...

      Et la pauvre poignée de main
      Victime d’un sort inhumain,
      Alla terminer sa carrière
      A la fourrière ! »

      • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 11:14

        Mon Oncle

        Un petit signe amical d el’ami Georges : quel bonheur

        Merci


      • claude-michel claude-michel 15 janvier 2014 10:55

        « signe et singe s’écrivent avec les mêmes lettres »...manque que l’arbre pour compléter le tableau...Imaginez un cerveau sans main...(bon Stephen Hawking est l’exception)...Prenez Arthur Rimbaud sans mains pour écrire..ou Beethoven assis devant sa feuille a musique incapable d’écrire ses symphonies...Einstein ayant dans la tête sa formule mais ne pouvant la coucher sur une feuille...Les exemples sont nombreux mais notre société actuelle utilise ses mains pour se cacher..Déliquescence intellectuelle ou un coup d’arrêt a notre évolution.. ?


        • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 11:16

          Claude-Michel

          Après des millénaires d’évolution, l’humanité a entamé l’inversion de la courbe

          Les promesses du président sont enfin tenues, nous entrons en décadence



        • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 12:57

          Claude-Michel


          Hélas ! 

        • marmor 15 janvier 2014 13:03

          cette marque de reconnaissance de l’autre afin d’ouvrir le débat.
          elle est si éloquente quand elle se contente d’être le prolongement de notre cœur !

          C’est vous qui l’avez dit, c’est exactement ce que signifie ce geste qui vous froisse tant


          • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 13:45

            marmor


            J’ai comme un doute !

            Mais puisque vous le dites et pour ne pas risquer votre courroux, je vais passer la main.

          • ricoxy ricoxy 15 janvier 2014 15:12

            Main vient du latin manus qui signifie non seulement main, mais aussi bras, action, puissance, autorité. C’est tout l’homme en action que désigne ce simple mot.


            • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 18:47

              ricoxy


              Merci pour cette précision !

            • Eolas 15 janvier 2014 15:14

              NOS MAINS

              Sur une arme les doigts noués
              Pour agresser, serrer les poings
              Mais nos paumes sont pour aimer
              Y a pas de caresse en fermant les mains

              Longues, jointes en prière
              Bien ouvertes pour acclamer
              Dans un poing les choses à soustraire
              On ne peut rien tendre les doigts pliés

              Quand on ouvre nos mains
              Suffit de rien dix fois rien
              Suffit d’une ou deux secondes
              A peine un geste, un autre monde
              Quand on ouvre nos mains

              Mécanique simple et facile
              Des veines et dix métacarpiens
              Des phalanges aux tendons dociles
              Et tu relâches ou bien tu retiens

              Et des ongles faits pour griffer
              Poussent au bout du mauvais côté
              Celui qui menace ou désigne
              De l’autre on livre nos vies dans les lignes

              Quand on ouvre nos mains
              Suffit de rien dix fois rien
              Suffit d’une ou deux secondes
              A peine un geste, un autre monde
              Quand on ouvre nos mains

              Un simple geste d’humain
              Quand se desserrent ainsi nos poings
              Quand s’écartent nos phalanges
              Sans méfiance, une arme d’échange
              Des champs de bataille en jardin

              Le courage du signe indien
              Un cadeau d’hier à demain
              Rien qu’un instant d’innocence
              Un geste de reconnaissance
              Quand on ouvre comme un écrin
              Quand on ouvre nos mains.

              J.J.Goldman

               smiley


              • Shawford Shawford43 15 janvier 2014 16:21

                Ahhhhhhhhhhh, on dirait, si je m’en tiens au seul pseudo, qu’il y a en encore ou enfin à nouveau sous la robe smiley smiley smiley


                Sur le texte magnifique de JJG : qu’on me crucifie, me torture, me brûle, m’écartèle ou what else, mais le seul axiome de l’espèce in humaine qui vaille c’est : le meilleur est dans le pire, le pire dans le meilleur.

                Sinon pour me dédouaner d’une monumentale incongruité possible, est ce que tu serais pas par hasard du genre 10/15° Nord/Nord Est au dessus de la grosse aiguille, ou bien plutôt du genre à présenter ta visa cash devant le premier grêlon ou cristal de glace qui s’égare au dessus des nuages ?

                PS : Salut Na Boom, j’ai pas encore eu le temps de lire, mais c’est forcément magistral dès lors que c’est écrit sur ce champ immaculé, ce fil étant à proprement parler la Jérusalem de l’Agora inversée. smiley

                Signé Collège Boy

              • Shawford Shawford43 15 janvier 2014 16:36

                A défaut de réponse argumentée ou elliptique tu permettras tout au moins que je tweete ce savoureux message avec le hashtag de qui tu sais, homonyme ou emprunté, et bien évidemment associé à la bête immonde. 


                Je presse sur le bouton dans 5mn, Man

                Merci d’avance :-> smiley :- ; smiley

              • Shawford Shawford43 15 janvier 2014 16:46

                Tweet lâché, est ce que ça va monter dans les TL ? #mystère de la #quenelle #Dieudonne


                PS : vivement que l’on réapprenne que l’on ne s’aventure pas dans l’antre des « cerveaux malades » impunément smiley

              • Shawford Shawford43 15 janvier 2014 17:20

                Sans rien préjuger d’une coïncidence fortuite, le twittos le plus compulsif du cyber-espace francophone fait preuve pour une fois d’un silence assourdissant. smiley


                Pourvu que ça dure ? Les mânes en décideront

              • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 18:48

                Shawford43


                Je veux bien passer la main

              • Shawford Shawford43 15 janvier 2014 19:05

                Je vous trouverai de charmantes vestales pour officier IRL, cher Maître, mes mains du chaos à moi ne triturent que les cerveaux malades smiley


              • C'est Nabum C’est Nabum 15 janvier 2014 19:43

                Eolas


                Rémo Gary 

                <iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/xpr2yn" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/xpr2yn_remo-gary-les-pieds-de-singe-aizac-07-gilbert_music" target="_blank">Rémo Gary - Les pieds de singe - Aizac 07...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/gigiban" target="_blank">gigiban</a></i>

              • Shawford Shawford43 15 janvier 2014 23:45

                Après lecture de l’article, Na Boom je vous décerne une magnificence quenelle inversée, puissiez vous la prendre dans le bon sens, cela vous appartient. smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 16 janvier 2014 05:59

                  Shawford43


                  Sens dessus dessous naturellement !

                • bernard29 bernard29 16 janvier 2014 07:15

                  « C’est quand on obligera les gens à garder les mains dans les poches, qu’on pourra dire que la civilisation du »Pouce Préhenseur« aura vécu. » proverbe celte

                  nous sommes sur le chemin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès