Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > PHOTO : Lilianne Bettencourt et le gode en or

PHOTO : Lilianne Bettencourt et le gode en or

Les policiers perquisitionnaient ce matin au domicile neuilléen de Lilianne Bettencourt. Une perquisition en forme de chasse au trésor. Une question me taraude : ont-ils trouvé le gode en or ?

La police perquisitionnait ce mercredi matin au domicile de la milliardaire Liliane Bettencourt à Neuilly-sur-Seine, sur les ordres de la juge Isabelle Prévost-Desprez.

Selon France 2, "la magistrate instruit un supplément d’information dans le cadre de la procédure engagée contre l’artiste François-Marie Banier pour abus de faiblesse sur la milliardaire, héritière de l’Oréal."

Dans Le Monde, nous apprenons que la perquisition devait permettre de vérifier si un certain nombre d’œuvres d’art n’ont pas été soustraites par François-Marie Banier ou ses proches du domicile de Liliane Bettencourt. Ces recherches devaient aussi permettre de lever le voile sur ce que l’un des conseillers de Brice Hortefeux a qualifié, mardi, de "mystère des petits papiers ".

Selon une source proche du dossier, les proches de Liliane Bettencourt auraient pris l’habitude de faire apprendre par coeur à l’héritière de L’Oréal des textes écrits sur des bouts de papier avant ses rendez-vous importants. C’est l’ex-femme de chambre de la milliardaire qui a révélé aux policiers l’endroit où se trouveraient les mystérieux bouts de papiers, que les enquêteurs croyaient jusqu’ici détruits.

Il s’agit là d’une perquisition surprise, dont l’avocat de Mme Bettencourt, Me Georges Kiejman, n’a pas été informé. "Je suis scandalisé, mais pas étonné, connaissant les façons de procéder de Mme Prévost-Desprez, dont j’ai déjà dénoncé la partialité", a-t-il commenté. Me Kiejman a précisé que sa cliente était actuellement à l’étranger.

Dans l’hôtel particulier désert, caché derrière de hauts murs, les policiers risquent bien, au cours de leur perquisition, de faire une bien étrange découverte. Troublante... perturbante... excitante ? La découverte d’une oeuvre d’art... tout à fait fascinante. Si seulement M. Banier ne l’a pas encore emportée chez lui, bien évidemment. Car qui ne rêverait pas d’orner sa table de nuit d’un tel objet ? Fier et droit ? Bien lustré ? Et tout doré ? Comme un soleil d’été ?

Grâce à David Abiker, qui vient de poster l’information sur son compte Plixi, nous avons pu découvrir le magnifique objet, que j’ose à peine nommer. Selon l’ancien chroniqueur de France Info (aujourd’hui sur Europe 1), la photo compromettante est tirée du magazine Capital spécial immo, à la page 86 : "Capital spécial immo page 86 il semblerait que Liliane ait de drôles de jouets dorés chez elle", écrit Abiker.

Pour parler clair, Liliane Bettencourt a un énorme gode en or sur sa table de salon, en face de sa bibliothèque. Un phallus arrogant en pleine lumière, dont on se demande l’usage qui en est fait...

Peut-être que l’objet scandaleux revêt simplement pour Mme Bettencourt une signification symbolique. Peut-être n’est-ce pour elle qu’un objet de contemplation, voire de méditation. Comme certains philosophes méditent devant un crâne de mort, sur la vanité de nos vies, d’autres méditent sur de gigantesques phallus, qui sait ? Le phallus, on le sait, peut être vu comme un symbole du pouvoir, du désir de pouvoir.

N’étant pas spécialiste en psychanalyse, je vous laisse me donner toutes vos suggestions quant à la signification de la présence de ce sexe en érection dans l’antre de la femme la plus riche de France.

Mise à jour de la rédaction : cette nouvelle version de la photo vient crédibiliser cette information. Sans juger bien sûr ni du goût en matière de décoration de Madame Bettencourt, ni de la signification de l’objet en question.


Les réactions les plus appréciées

  • non666 (---.---.---.162) 1er septembre 2010 18:07
    non666

    Si c’est un photo-montage : on en a tous souris.
    Si c’est vrai : Elle y a bien droit, elle le vaut bien...

    Seulement le seul vrai problème est que les perquisitionneurs aient publié des photos d’une lieu privé sans que cela ne choque leur hierarchie.....
    A moins qu’on essait de faire payer a bettencourt son soutien au fan-club sarkozyste

    Maintenant qu’elle s’astique avec de l’or pur, on s’en fout un peu.

  • Castor (---.---.---.74) 1er septembre 2010 17:29

    On savait déjà qu’elle s’était fait des couilles en or, alors le reste, ma foi...

  • Antidote Europe (---.---.---.239) 1er septembre 2010 16:42

    Si le journalisme citoyen, les cyberjournaux tels Médiapart.... qui sont à l’ origine de la révélation de l’affaire Woerth- Bettencourt notamment, ne sont pas de votre goût, vous êtes entièrement libre de retourner à vos lecture des journaux consensuels et bien pensant contrôlés par les grandes firmes internationales. Personne ne vous retient ! Ici la liberté est bien réelle.

  • Peachy Carnehan (---.---.---.112) 1er septembre 2010 22:00
    Peachy Carnehan

    @ Rodier_a

    Belle démonstration. Pertinente. Sauf que...

    Sauf qu’il faut rappeler que ce cliché n’a pas été pris dans le cadre traumatisant d’une perquisition mais, bien au contraire, dans celui très feutré d’un reportage photo pour la presse people. Quand vous pensez voir le viol d’une intimité, je vois surtout l’exhibitionnisme d’une vieille dame trop heureuse d’exposer aux journalistes et au public son intérieur et ses bibelots (en or).


Réagissez à l'article

77 réactions à cet article

  • Aldebaran (---.---.---.30) 1er septembre 2010 16:19
    Aldebaran

    Je ne suis pas psychanalyste non plus mais au vu d’un tel article, je peux affirmer sans trop me tromper que ce site ressemble plus à une tribune populiste qu’à un media citoyen.

    Il n’est que lire les commentaires qui pendent au bout des nombreux articles pour se faire l’idée de la coloration des avis exprimés.
    Quant au journalisme, il existe heureusement sur le net des supports dignes de ce nom.

    Si vous n’avez trouvé que ce genre de scoop pour faire du buzz, c’est bien triste pour vous...
    • Antidote Europe (---.---.---.239) 1er septembre 2010 16:42

      Si le journalisme citoyen, les cyberjournaux tels Médiapart.... qui sont à l’ origine de la révélation de l’affaire Woerth- Bettencourt notamment, ne sont pas de votre goût, vous êtes entièrement libre de retourner à vos lecture des journaux consensuels et bien pensant contrôlés par les grandes firmes internationales. Personne ne vous retient ! Ici la liberté est bien réelle.

    • COVADONGA722 (---.---.---.137) 1er septembre 2010 20:16
      COVADONGA722

      en la task force ump de benjamin lancar est deja au boulot ?

    • NeverMore (---.---.---.136) 2 septembre 2010 01:04

      Une chose est sûre, c’est que maître Kiejmann ne proteste plus sur le fond, mais sur la forme.

      Bientôt il enverra un stagiaire.

    • Halman (---.---.---.135) 2 septembre 2010 08:06
      Halman

      Alors Aldébaran vous êtes en train de nous expliquer sans broncher qu’une info donnée par un journaliste professionnel a plus de véracité que celle donnée par un citoyen, même si c’est la même info, la même photographie.

      Là c’est vous qui êtes bon pour la psychanalyse.

      Un site comme Agoravox est salutaire pour l’information du quidam.

      Une information dont un citoyen a été témoin, qu’il a vécue à t’elle moins de valeur que celle que les journalistes nous donnent, complètement transformée, aseptisée, analysée, vidée de son contenu par des analyses formatées par les écoles de journalistes, par des gens qui n’ont pas la compétence technique du sujet traité ?

      Vous avez vu les articles des journalistes professionnels ? Que de phraséologies creuses pour nous donner l’impression d’une masse d’informations alors que l’article est creux et ne nous annonce rien de plus que ce que le citoyen qui témoigne sur AV décrit.

      Le problème avec les journalistes c’est qu’ils sont ignares techniquement sur les sujets sur lesquels ils enquêtent.

      Alors ils nous sortent des papiers insipides et quand on va se renseigner envers les protagonistes de l’affaire on apprend des dizaines de choses qui font que l’histoire racontée par le journaliste n’a RIEN A VOIR avec ce qui s’est passé réellement.

      Au lieu de remettre en question le net, les journalistes devraient avoir le minimum d’humilité de se remettre en question eux mêmes.

      Pour l’anecdote, il y a 30 ans avec mes amis pilotes, on a réussi à faire croire à des journalistes qu’un planeur allemand faisait des vols de nuits.
      Ils ont gobé, plus à l’affut du scoop sans vérifier la véracité et la faisabililité technique. Et ont publié la photo du planeur posé « par accident » sur le toit du club house pendant la nuit.

      Vous le prenez de haut, mais vous n’êtes pas plus crédibles que n’importe quel citoyen malgré vos écoles de journalistes.

    • Emmanuel38 (---.---.---.109) 2 septembre 2010 15:25


      Je suis d’accord avec avec la seule dernière phrase d’Aldebaran, et en cela, en désaccord avec Antidote.

      Je pense qu’Agoravox, où les articles utiles à l’info disparaissent bien trop vite de la une, a tort d’accorder de la place à de pareils sujets sans intérêt.

      Vous souvenez-vous des fesses de Vénus Williams, laissées affichées presqu’une semaine, alors que dans la même période l’article « Les Sectes Evangéliques ou les Fous de Sion, vers un nouveau totalitarisme mondial » ? (http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/les-sectes-evangeliques-ou-les-75970) n’était resté affiché que tout juste 24 heures ?

      La façon dont Mme B décore son intérieur ne regarde qu’elle et les personnes qu’elle y reçoit.

      Ce genre d’article est de l’information de caniveau, et je commence à me lasser d’Agoravox, site auquel j’ai eu la faiblesse d’envoyer un don en 2009

  • Peachy Carnehan (---.---.---.112) 1er septembre 2010 16:46
    Peachy Carnehan

    Je ne sais pas si ce gode en or existe vraiment, c’est assez facile de faire un montage avec Photoshop. Moi même je me suis déjà amusé à en produire quelques-uns avec Sarko, comme ici, lien.

    Par contre si ce truc est réel je ne suis pas certain qu’il soit encore chez Bettencourt. Elle l’a certainement offert à Woerth ou Sarko. Vu ce que les Français se prennent dans le c.. depuis 2007.

  • affgm357 (---.---.---.10) 1er septembre 2010 17:08

    Avant de tomber dans la bêtise la plus complète, il est peut-être bon de rappeler que la forme du phallus est considérée par certaines civilisations comme étant un porte-bonheur. Au Japon, entre autres...

    J’en ai vu de superbes (et de bonne taille) en Grèce au choix : marbre, bronze, bois. Alors pourquoi pas en or ?

    C’est le genre de souvenir qu’il est parfaitement possible d’acheter à Athènes.

    • Halman (---.---.---.135) 2 septembre 2010 08:14
      Halman

      En Inde et en Afrique aussi ils sont considérés plus comme des totems et des oeuvres d’art.

      En Inde ils appellent ça un Lingham je crois et certains le portent fièrement accroché à une chaine autour du cou. C’est pour eux un symbole très important.

      Mais en France, à part quelques uns qui se prennent pour l’élite culturelle (quel bel alibi) est ce vraiment de même ?

      Quand du français moyen au pilote de ligne et au médecin on ne me fait que des confidences de « plans culs ».

  • plancherDesVaches (---.---.---.78) 1er septembre 2010 17:17

    Lamentable.

    Agora, je parle.

    • easy (---.---.---.174) 1er septembre 2010 20:53
      easy

      100% d’accord avec Calmos et Rodier (qui parvient à dire un truc pas évident à dire tant il est rarement dit)

    • Peachy Carnehan (---.---.---.112) 1er septembre 2010 22:00
      Peachy Carnehan

      @ Rodier_a

      Belle démonstration. Pertinente. Sauf que...

      Sauf qu’il faut rappeler que ce cliché n’a pas été pris dans le cadre traumatisant d’une perquisition mais, bien au contraire, dans celui très feutré d’un reportage photo pour la presse people. Quand vous pensez voir le viol d’une intimité, je vois surtout l’exhibitionnisme d’une vieille dame trop heureuse d’exposer aux journalistes et au public son intérieur et ses bibelots (en or).

  • spepinster (---.---.---.215) 1er septembre 2010 17:27

    Pour ma part, une chose seule me turlupine... Non parce que bon, que cette bonne vieille Lili joue à se tirlifouiller la moulinette avec un lingot d’or, sincèrement, on s’en fout.

    Est-ce que Giscard aurait possédé un « fleshlight » si ça avait existé à l’époque ?

    Est-ce que Victor Hugo se serait tripatouillé devant Youporn s’il avait été cablé en ADSL ?

    Après tout, on s’en balance.


    Mais...

    ... mais les mots de l’auteur de l’article m’interpellent : « Gigantesque », le terme est lâché.

    Et là je me sens anormal : moi en comparaison avec mon propre zigouigoui j’avais l’impression qu’il était plutôt de taille normale, l’engin. Un peu caricaturé dans la forme, mais pas anormalement dimensionné.

    C’est grave, docteur ? smiley

  • Castor (---.---.---.74) 1er septembre 2010 17:29

    On savait déjà qu’elle s’était fait des couilles en or, alors le reste, ma foi...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Shawn

Shawn

Carnivore.


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès