• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Photo vs Imagination

Photo vs Imagination

De plus en plus, je me dis qu’avec la démocratisation de la photographie grâce au numérique qui offre au plus grand nombre la possibilité de réaliser des clichés d’excellente qualité, sans trop s’y connaitre en photographie, et sans trop se ruiner, on va arriver à un moment où pour être un bon photographe, il faudra ne plus être limité par ce que tout le monde est capable de prendre en photo, mais plutôt être capable de projeter son imaginaire.

Et des artistes comme Ben Heine et Temujin Doran semblent avoir une longueur d’avance, avec les photos Pencil vs Camera du premier :

 

Pencil Vs Camera - 32 - Ben Heine

 

Pencil Vs Camera - 12 - Ben Heine

 

Pencil Vs Camera - 7 - Ben Heine

 

Pencil Vs Camera - 6 - Ben Heine

 

Pencil Vs Camera - 15 - Ben Heine

 

Pencil Vs Camera - 5 - Ben Heine

 

Et la publicité en LEGO™ du second :

This is an advert I made for Lego. It uses pieces from the stash my brother and I used to play with when we were younger, so perhaps it looks a bit dated compared with modern day Lego. Dated, but still great. Music and Film by Temujin Doran

 

 

Liens :

Ben Heine

Temujin Doran

Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Polemikvictor Polemikvictor 15 novembre 2010 10:58

    Si vous pratiquez un peu Photoshop ou the Gimp vous avez d’enormes possibilités créatives.
    Ce titre« photo vs imagination » me parait completement à coté de la plaque.
    Faites un tour sur internet vous trouverez du travail avec Photoshop extremement créatif et spectaculaire.


    • Triodus Triodus 15 novembre 2010 11:15

      Bonjour Taupo,

      Une variante du Sleeveface ?


      • Jacky 15 novembre 2010 14:55

        Une présentation, pour ne pas dire publicité, pour deux auteurs-photographes, apportant un traitement a des photographies....

        De là a laisser entendre que pour être "un bon photographe, il faudra ne plus être limité par ce que tout le monde est capable de prendre en photo, mais plutôt être capable de projeter son imaginaire", c’est aller vite en besogne.

        Ce n’est pas parce-qu’on dispose de bon matériel que l’on est capable de produire du bon, voir de l’excellent, il restera toujours le plus, celui qui est capable de composer sa prise de vue avant de déclencher et de ne faire appel a aucun soft pour en faire quelques choses à force de traitement.


        • norbert gabriel norbert gabriel 15 novembre 2010 15:22

          On peut réfléchir sur la photo en prenant l’exemple des Beken, ces photographes des années 1900, qui ont fait des images superbes de voiliers dans la Coupe de l’América, avec des chambres 30x40, dont ils déclenchaient l’obturateur avec une poire tenue dans la bouche, car il fallait tenir la chambre avec les deux mains.
          Et il y a plus d’art (et de vie) dans ces photos faites avec des méthodes archaïques que dans pas mal d’instantanés faits avec du matériel de haute performance.
          Le numérique, c’est bien pour éviter des heures de labo, mais ça ne remplace pas la créativité, et le coup d’oeil... Photoshop, c’est le prolongement de tous les artifices de naguère, collages, montages, bidouillages divers, pour rats de labo, mais je préfère la vision de Ronis, ou de Doisneau, ou de Salgado, de Depardon, la vie, dehors ...

          (avec un APN dans la poche...)


          • Surya Surya 15 novembre 2010 17:09

            @ Norbert Gabriel
            Ah le bon temps des labos photos ! J’en ai longtemps eu un chez moi, noir et blanc bien sûr, quand le numérique n’existait pas encore, et j’ai passé des nuits entières enfermée là dedans à régler l’agrandisseur, développer, faire des masquages... etc... et accessoirement à m’intoxiquer avec les émanations de développeur et de fixateur vu que l’aération n’était pas vraiment conforme. C’était super !
            Trafficotter une photo sur photoshop n’a évidemment pas le même charme, c’est plus technique, plus froid comme approche je trouve, et moins poétique. Un de ces jours il faudra quand même que je me décide à m’y mettre. Je crois que je connais les photos de la Coupe de l’América dont vous parlez, ça fait bien rêver aussi, ça...
            @ Taupo,
            Très marrantes ces photos, je connaissais déjà les sleevefaces que j’aime beaucoup, il y en a de vraiment géniales, mais pas ça, et je trouve que c’est encore mieux car il y a un travail de dessin en plus de celui de la photo. Bien sympa votre article, merci.


          • UltraLord 15 novembre 2010 16:20

            Cher Taupo,

            Vous dites : "on va arriver à un moment où pour être un bon photographe, il faudra ne plus être limité par ce que tout le monde est capable de prendre en photo, mais plutôt être capable de projeter son imaginaire."

            J’ai envie de vous répondre que c’est déjà le cas. Pour ma part, je m’intéresse depuis longtemps à la photographie, sans avoir pourtant beaucoup de temps à y consacrer. Je fais des photos convenables, qui me permettront d’avoir de bons souvenirs de bons moments sous la forme de photos agréables à regarder.

            Mais sur les milliers de photos que j’ai faites, il doit y en avoir une dizaine à peine qui vraiment me semblent formidables. La dernière en date, une photo en gros plans de ma fille de 9 mois dans l’œil de laquelle on voit en reflet son grand frère. Mais c’est la chance du débutant ... la magie du hasard.

            Le photographe, lui, par expérience, saura transmettre une émotion, visualiser le rendu en noir et blanc, et j’en passe. Les appareils, aussi perfectionnés soient ils, ne remplaceront jamais la maitrise technique de l’outil. Pour les souvenirs de bonbonne ... d’accord, mais pour le reste, non.

            Quant aux photos que vous présentez, peut on encore parler de photos ? Pour moi, c’est du photo montage, et ça n’a plus rien à voir avec la photographie. La photographie n’est plus ici qu’une partie du travail, un élément remanié comme bon le semble pour lui faire dire autre chose.

            C’est un peu comme utiliser un livre pour faire des collages et dire que c’est de la littérature. Certes, ça peut être intéressant, et c’est le cas des éléments que vous présentez. Mais ça n’a pour moi pas grand chose à voir avec la photographie.

            Cordialement,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles







Palmarès



Partenaires