• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Quand la poussière nous espionne

Quand la poussière nous espionne

Nous avions déjà des caméras de surveillance dans les rues, mais le pire arrive

Tout avait commencé par les bêtes radars, destinés à surveiller notre vitesse,

 

Les caméras de surveillance leur ont emboité le pas, puis les téléphones portables équipés de GPS, permettant de nous suivre à la trace, ou que nous allions.

Ces « caméras espion » se sont multipliées dans les lieux les plus improbables.

Récemment, on a appris que des municipalités en avaient même installé dans les bois, avec comme argument la surveillance des mauvais citoyens qui se délesteraient d’ordures diverses dans les forêts.

Sont arrivés ensuite les RFIDs.

Ces puces RFID (radio frequency identification) sont un marché en pleine expansion : il connait une croissance de 16% car on les trouve partout : passeport, permis de conduire, cartes de paiement sans contact, billets de banques, voire billets pour des spectacles, des matchs…lien

En effet, le dimanche 4 mai, un décret a paru dans le journal officiel, confirmant la généralisation du passeport biométrique.

Une puce électronique de type RFID y est intégrée, capable de transférer les données par ondes radio.

Elle permet de connaitre l’image du visage, et les empreintes digitales de huit doigts.

La carte de paiement sans contact, c’est cette nouvelle technologie, testée actuellement qui permet de payer aux caisses de supermarché sans sortir sa carte de crédit, mais en utilisant uniquement son téléphone mobile. lien

Les RFID sont donc déjà en place, en toute impunité.

En 2005, la question était posée « les RFIDs peuvent-elles devenir un réseau de surveillance des citoyens ? Imaginons un réseau qui analyserait tous les RFIDs actifs aux sorties des magasins, par exemple. Ainsi tous les comportements des clients seraient recensés : du simple vol à l’étalage en passant par un achat différent de ce à quoi on pourrait s’attendre d’un point de vue marketing…chaque achat serait décortiqué, interprété et répertorié dans une immense base de données » lien

Bien sûr, un nommé Philippe Lemoine, commissaire à la CNIL (commission nationale informatique et liberté), s’en émeut officiellement, mais lorsque l’on apprend par la suite qu’il est aussi vice président de GS1, lequel est justement le lobby des RFIDs, on s’interroge sur son « émotion » lien d’autant que la CNIL est définie dans la loi du 6 janvier 1978 comme une autorité indépendante.

Une étape de plus est franchie aujourd’hui.

Chez nos voisins anglophones, d’où l’idée est partie, çà s’appelle « smart dust » (poussières intelligentes). lien

Le principe est simple : installer des micro-capteurs invisibles qui vont nous espionner partout ou nous irons.

Ce seront des myriades de puces espionnes, invisibles et furtives qui vont surveiller en permanence nos faits et gestes.

Georges Orwell manquait décidément d’imagination.

Ce programme appelé justement « myriade » à été officialisé par le CNES (centre national d’études spatiale) (lien) et devait se limiter à ses débuts à des applications prioritairement scientifiques.

Le système consiste en une dispersion de poussières à base de fibres optiques microporeuses invisibles à l’œil nu et qui brillent lorsqu’elles sont exposées au faisceau laser associé aux traditionnelles caméras de surveillance.

Le sol est saupoudré de poussières d’identification (Id-Dust) afin qu’elles se collent aux semelles des éventuels voleurs, ou intrus, ceux-ci étant donc suivis à la trace ou qu’ils aillent.

Cette technologie complète les puces RFID placées sur les objets à protéger, sur les badges des employés (à leur insu), et permettrait donc de retrouver tous les objets volés, ou qu’ils soient planqués.

Les lieux à surveiller sont potentiellement nombreux : entrepôts, bureaux, hôpitaux, prisons, administration, ainsi que tous les lieux de crimes possibles, c’est-à-dire, au fond, tout le territoire national.

Si l’on ajoute à tout çà les nouveaux drones espions, de la taille d’une libellule et qui seraient testés dans le plus grand secret par le gouvernement US, on peut raisonnablement s’inquiéter. lien

L’augmentation du nombre de policiers, la Gendarmerie dépendant aujourd’hui du Ministère de l’Intérieur, complétés par ces nouveaux systèmes d’espionnages mis en place dans la plus grande discrétion expliquent peut-être le manque de réaction de la population.

Comme disait un vieil ami africain : « le grillon tient dans le creux de la main, mais on l’entend dans toute la prairie ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Manfred Manfred 12 novembre 2009 10:35

    Le problème n’est pas tant la découverte technologie de ces merveilles, il tient bien plus dans l’utilisation qu’on en fait. Et ça, les scientifiques n’en sont pas responsables...


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 10:50

      Manfred,
      bien sur,
      qui pourrait montrer du doigt les scientifiques ?!
      c’est effectivement les dérives quand aux utilisations de leurs découvertes qui posent problème,
      et j’ajouterais qu’il faudrait que la CNIL fasse son boulot, qu’elle soit réellement indépendante, et qu’elle puisse poser des « garde-fous » pour empêcher les dérives antidémocratiques.


    • Eleutheros 12 novembre 2009 11:01

      SI l’on considère l’inspection du travail, relativement indépendante mais régulièrement entravée dans ses missions par un budget amputé et une mauvaise volonté politique en ces temps de gloire-à-l’entreprise, je doute que la CNIL soit en mesure de légiférer un jour quoique ce soit en ces temps de vulgate sécuritaire et d’inflation paranoïaque.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 11:33

      Eleutheros,
      pourtant la CNIL se doit d’être indépendante,
      il faudrait effectivement fouiller un peu pour connaitre les budgets qu’elle a à disposition, et les moyens qu’elle peut déployer,
      si on se réfère à l’exemple que vous donnez avec l’inspection du travail, on peut etre légitimement inquiets,


    • Alpo47 Alpo47 12 novembre 2009 13:03

      << Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre. >>

      Thomas Jefferson, président des Etats Unis


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:20

      Alpo47
      ç’est une philosophie parfait pour illustrer ce danger antidémocratique qui nous menace,
      merci


    • Gwenolito 12 novembre 2009 14:34

      @Manfred
      Vaste débat, que vous balayez un peu rapidement, si vous me permettez.
      Lisez par exemple Bill Joy http://lanredec.free.fr/polis/joy_fr.html (un bon exemple de prise de conscience en soi !).
      Pour commencer, un peu d’éthique en science ne ferait pas de mal...
      Les américains l’ont compris et sont bien en avance sur nous, puisqu’ils commencent depuis déjà un moment à introduire la philosophie en l’ingénierie.
      Cordialement,


    • fred 12 novembre 2009 15:19

      En même temps, c’est pas la saison de la confiance avec tous ces enc... qui nous mènent Dieu sait où...


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 15:23

      Fred,
      on va dire ces « enfoirés »
      çà a le même sens, mais comme Coluche avait « démocratisé » le mot, pourquoi s’en priver...
      d’autant plus pratique qu’il est encore plus fort que l’autre mot...


    • appoline appoline 12 novembre 2009 19:00

      @ Manfred

      « Et ça, les scientifiques n’en sont pas responsablesd, »

      Oui mais ils sont responsables de les avoir créés et il ne faut pas le leur enlever.

      Mince pourvu qu’ils ne m’aient rien collé dans le chihuahua, avec toutes ces nouvelles technologies, il faut se méfier, je m’en vais la désosser, je verrai bien pour le remontage.


    • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2009 11:34

      Salut Olivier,
       Tu dois te rappeler de l’article que j’ai écrit sur le sujet.
       Pourquoi cela passera ?
       Simple. Parce que l’intérêt des puces est en balance avec les inconvénients.
       C’est ce que j’essayais de dire dans l’article de 2008.


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2009 11:49

        Olivier,
        Le barre-code quand on voit ses problèmes de reconnaissance de l’information par la proximité de son scanning, on peut comprendre qu’il y ait une recherche de mieux.
        Faire un inventaire d’un stock à distance, c’est une avancée considérable.
        Les puces aujourd’hui ne coutent plus rien.
        Tiens, vos cartes d’identité en France, sont-elle aussi pucées ? Je suppose que oui.


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:23

        Guy,
        c’est marrant ta nouvelle « image »*
        a vrai dire, je pense qu’elle ne te « correspond » pas
        mais je peux me tromper,
        ce coté sautillant, énervé, et puis ce nez rond, et la moustache,
        non, vraiment , çà ne le fait pas.
        sinon, je n’avais pas lu ton article,
        je ne vois que des avantages dans les technologies lorsqu’elles respectent notre identité, nos libertés,
        ce qui, avec les dérapages expliqués demandent la plus grande prudence.


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:35

        Guy,
        excuses moi, je me suis égaré sur ton « image »
        je veux bien imaginer que ces « puces » pourraient simplifier notre avenir,
        elles peuvent nous signifier que nous allons tomber « en rade » de tel ou tel produit,
        mais ne te sens tu pas gêné par cette immiscion dans ta vie privée ?


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2009 13:46

        Je t’enverrai les raisons.


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2009 13:48

        Olivier,
         Si tu as lu mon article, tu verras que la conclusion n’est pas différente.
         Il faut comme en tout savoir jusqu’où aller trop loin.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 12 novembre 2009 11:40

         Terrible, terrible, on va tous finir flic dans des sous-services secrets à notre insu,

        ceci dit, il est très utile de laisser croire à l’installation de la dissuasion informatique, souvenez vous de ces caméras privées que les parents laissaient tourner en leur absence pour espionner les baby sitters...celle là même qui peut le plus nuire à big brother et même au fbi à l’origine de ces technologies qui peut se retourner contre eux...

        Mais, tout comme l’avortement dont les règles ont dérivé gravement, tout comme l’adn dont les dérives apparaissent au regard de la même recherche de criminels, ces technologies ouvrent une quantité de portes dont certaines qu’l faut absolument proscrire.


        • verdan 12 novembre 2009 13:00

          Bonjour

          en effet terrible ....

          Pour pouvoir fermer certaines portes à des dérives potentielles, encore faut-t-il les avoir recensées
          Toutes les applications , ou champs d’application de ces technologies , sont encore à découvrir pour les petites gens...

          Sûrement , sont-elles déjà largement employées à notre insu....

          Une société , un monde plutôt , de paranoïaques en devenir....

          faites des gosses qu’ils disent....

          « le flicage sempiternnel de ces services( secrets) dévoyés m’effraie » : à la Pascal


        • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:25

          Lisa Sion,
          bien sur, le procédé peut se retourner contre celui qui veut nous « controler »
          on le voit régulièrement avec ces « images volées »
          et tant mieux,
          çà n’empêche que notre société prend une drôle de couleur,
          j’imagine ce qu’un gouvernement encore plus à droite (si c’est possible) pourrait en faire.


        • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:32

          Verdan,
          çà va peut-etre plus loin que l’on pourrait le supposer,
          imaginez un produit muni d’une de ces puces,
          il est dans votre cuisine,
          le fabriquant peut donc connaitre parfaitement la liste des produits que vous achetez, et du coup vous proposer des produits qui pourraient avoir votre assentiment,
          un bilan commercial en quelque sorte.
          il pourrait vous signaler que dans X heures, vous n’aurez plus tel ou tel produit.
          un progrès ?
          un vrai débat, çà c’est sur.


        • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:38

          Lisa,
          c’est de notre liberté dont il s’agit, et je ne suis pas surpris que tu le partages avec moi.
          et le gros problème, c’est qu’en face, nous n’avons aucune arme sérieuse pour y répondre.
          la CNIL ressemble de plus en plus à une farce.
          un organisme qui se doit d’être indépendant, et qui ne l’est pas, et de plus qui n’est pas doté de moyens pour empêcher les dérives,
          sur, on va pas dans la bonne direction.


        • feavon 12 novembre 2009 12:44

          Je trouve cela vraiment dommage que la science soit utilisée dans ce sens la. Bien que cela puisse être utile dans certains cas au niveau de la sécurité, nous allons bientôt vivre dans un monde « espion », sans aucune intimité. En effet la sécurité est importante, mais jusqu’où peut-elle aller ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:27

            Feaven,
            pareil pour moi,
            il semble essentiel d’avoir un organisme indépendant, et doté de moyens, afin d’empecher les dérives...
            mais qui pourrait nous le procurer ?
            en tout cas, pas le pouvoir actuel.


          • Pyrathome pyralene 12 novembre 2009 13:20

            Article pertinent , la mise en place de big brother continu.....et les moutons bêêlent.......


            • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 13:28

              pyralene

              merci du lien qui ne pourra qu’enrichir la compréhension des lecteurs.
              va falloir réagir, et vite.


            • charles-edouard charles-edouard 12 novembre 2009 13:49

              oui de vrai moutons sans cerveau , il faut vraiment etre décérébré pour en arriver là de vrai automate,le monde leurs est devenu indifférent


            • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 14:12

              Charles Edouard,
              ou peut être ont-ils peur de ce monde qu’ils ne pourraient plus contrôler ?
              la question est posée.


            • Ouebman 12 novembre 2009 13:48

              Bonjour,

              Une puce RFid n’envoie un signal radio que lorsqu’elle est activée....en passant dans un champ magnétique.

              Dans le pire des cas (carte d’identité rfid, badge rfid, etc) il « suffit » d’isoler la carte dans une petit boite blindée (aluminium, porte-feuille customisé, etc) et la puce sera muette car il sagit de radio (Radio Frequency etc).

              Pour le reste, on peut s’inquieter, il est vrai.

              Cordialement,
              O


              • johnford johnford 12 novembre 2009 13:59

                certaines puces sont émettrices mais à une distance de 1 mètre. Le téléphone portable pourrait par contre servir de relai .. Quand à l’iphone et autre GPS les gens sont heureux d’avoir un joli collier de bétail qui brille que voulez vous ! 


              • Bigre Bigre 12 novembre 2009 14:07

                Ou alors passer le document 15 secondes au four micro-ondes ... m’étonnerait qu’il résiste ....

                Bigre !


              • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 14:10

                Ouebman,
                merci du tuyau,
                çà veut dire qu’il faut se balader avec une petite boite blindée...
                c’est une solution, et il y en aura d’autres, mais si on posait la question des limites que l’on voudrait pas voir franchies ?
                çà serait pas plus mal, non ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 15:08

                Bigre,
                oui, le micro onde,
                faut voir,
                çà va peut etre rendre le document inutilisable ?


              • johnford johnford 12 novembre 2009 13:57

                Très inquiétant.. En espérant que des hackers et autres résistants modernes vont se mettre en place en riposte. Il me semble qu’on peut neutraliser les pices rfid en les mettant u micro onde.
                Un bref passage de vos papiers neutraliserait la puce rfid qu’ils contiennent.


                • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 14:14

                  Johnford,
                  je vais essayer, mais je doute du résultat,
                  à mon avis, il va falloir faire plus fort.
                  je choisis une solution avec des complicités du coté des hackers.


                • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 12 novembre 2009 20:34

                  Sur les conseils d’un amis j’ai posé mon passeport japonais sur le four à micro-ondes pendant quelques semaines, les ondes résiduelles lors du fonctionnement du four on du griller la puce RFID car lors de ma dernière visite à la maison le douanier semblait ennuyé avec mon passeport


                • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 20:49

                  Tetsuko,
                  merci de l’info,
                  mais le douanier, a part sembler embêté, vous a laissé passé ?
                  j’imagine que oui, mais ce serait bien de confirmer...


                • Leviathan Leviathan 12 novembre 2009 14:00

                  « Vichy 2.0 » c’est pour bientôt...

                  Publicité nauséabonde de la puce RFID de verichip.
                  http://www.dailymotion.com/video/xau6f1_pub-rfid-verichip_news

                  iWatch, un programme Orwellien du LAPD
                  http://www.dailymotion.com/video/xawvrk_iwatch-un-programme-orwellien-du-la_webcam


                  • Leviathan Leviathan 12 novembre 2009 14:06

                    Article du « Daily Telegraph », traduit par spreadthetruth.fr

                    Projet Indect : Surveillance généralisée du web en Europe
                    http://www.spreadthetruth.fr/?p=3713


                  • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 2009 14:16

                    Leviathan
                    merci de ces liens supplémentaires qui montrent l’importance du danger,
                    y a du boulot devant nous pour préserver nos libertés.
                    et c’est loin d’être gagné.


                    • sisyphe sisyphe 12 novembre 2009 14:19

                      Merci de cet excellente mise en lumière des procédés, de plus en plus sophistiqués utilisés pour fliquer toute la population, Olivier.

                      Par ailleurs, il existe, déjà, d’autres « puces », beaucoup plus miniaturisées, capables d’espionner tous les faits et gestes des citoyens, quand elles peuvent être directement inoculées à l’intérieur des individus  ; à l’occasion, par exemple, au hasard...... d’une vaccination ??

                      Houla, je sens rappliquer la meute des truffes, qui vont crier à la complotite, au soucoupiste et à la cendre de mulot, là...

                      Je disais ça, comme ça, juste, à tout hasard...
                      Des fois que...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès