• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Quantcast : Finies les grèves, montez une chorale pour revendiquer comme au (...)

Quantcast : Finies les grèves, montez une chorale pour revendiquer comme au Japon

« La vie c’est moins désespérant en chantant », disait la chanson. Une maxime que les Japonais appliquent avec humour et décalage, comme nous le montre la « Chorale des complaintes de Tokyo » qui passe en revue les petits malheurs du quotidien en espérant des jours meilleurs.

Problèmes au travail, manque de place en crèche, petites retraites, grippe A, mais aussi gestion de son Iphone, escalators trop longs, poils qui dépassent ou cheveux qui tombent... Pas de limites aux revendications de Monsieur et Madame tout le monde au pays du soleil chantant.

La vidéo qui suit est une petite perle débusquée par l’excellent site boing boing. Elle est certes un peu longue (10mn), mais tellement jubilatoire que je vous conseille d’aller jusqu’au bout, en prenant votre temps comme si vous dégustiez un plat de sushi. Après l’introduction, une traduction des paroles en anglais est proposée à partir de 1 mn 30.

A noter que les "complaints choir" ne sont pas un phénomène typiquement japonais. L’idée est partie de Finlande, puis s’est propagée en Russie et à Singapour. Vous trouverez de nombreux exemples sur Youtube.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Bardamu 8 janvier 2010 13:57

    Et demain, tous ces fanfarons hautement revendicateurs... retourneront au travail !
    La cigale délirante se faisant sans transition aucune, laborieuse fourmi !

    Quelle tartuferie !
    Imagine-t-on Marx exposant naguère sa théorie de lutte des classes, une plume dans le derrière et un nez rouge au milieu d’un faciès espiègle comme rieur ?


    Et quoi encore ?

    -demain, un défilé de Sdf en strings réclamant des tentes avec antenne parabolique ?

    -des sidéens, un énorme préservatif sur le crâne, et en main un pied à perfusion avec une poche intégrée émettant régulièrement des prouts, juste histoire d’égayer le badaud ?

    -des tétraplégiques sur rollers ?

    -des grands brûlés sur trottinettes ?

    Comment voulez-vous avec tout ceci... être pris au sérieux !


    Je sais, je sais : inutile de me répondre que je suis ringard, anti moderne, empêcheur de jouir en rond, pince-sans-rire (-off), pisse-vinaigre, pisse-froid, voire insondable précis-pisse, réac, pas dans le vent, pas cool, pas fun.

    Je le fais avant vous...et mieux encore !

    Au fait, vérifiez, après un tel moment de bonheur passé en compagnie de cette chorale de bobos nippons... oui, vérifiez l’état du siège sur lequel vous étiez assis !

    Est-il seulement mouillé celui-ci, après vous avoir supporté quand vous pissiez... de rire !


    • faxtronic faxtronic 8 janvier 2010 14:14

      au japon (ou en chine), cela peut etre efficace, car rien n est plus grave pour un employeur que de perdre la face. Car la bas ils ont de ll honneur. De l honneur, les employeurs francais n en ont pas un gramme.


    • JoëlP JoëlP 9 janvier 2010 11:06

      >>>Je sais, je sais : inutile de me répondre que je suis ringard, anti moderne, empêcheur de jouir en rond, pince-sans-rire (-off), pisse-vinaigre, pisse-froid, voire insondable précis-pisse, réac, pas dans le vent, pas cool, pas fun.

      Pas du tout Bardamu, c’est juste un petit manque d’humour et de légèreté. C’est du marxisme tendance Groucho. Un petit côté An01... Bobo nippon, sans doute, pas l’annonce du grand soir, c’est vrai... mais très rafraichissant, je trouve.


    • Yena-Marre Yena-Marre 8 janvier 2010 14:26

      Bonjour,
      Un peu plus haut , il y a La taverne des poètes Voris Bian qui est un adepte de la révolution en chansons. ))


      • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 8 janvier 2010 17:15

        C’est tellement...cool, j’adore, j’adore, j’adore


        • joelim joelim 9 janvier 2010 12:05

          Intéressant. La voie du spectacle de rue qui parle du quotidien et de la politique n’est pas assez exploré. L’étrange lucarne a presque tué le spectacle, il y a un long chemin encore jusqu’à ce qu’il renaisse tel le phénix...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

tokyoalien


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès