• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Réalité augmentée améliorée... y reste un peu de réalité ?

Réalité augmentée améliorée... y reste un peu de réalité ?


Comme le définit si bien mon ami Wikipedia :
Par système de réalité augmentée, on entend un système (au sens informatique) qui rend possible la superposition d’un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel. Ce système peut aussi bien s’appliquer à la perception visuelle (superposition d’image virtuelle aux images réelles) qu’aux perceptions tactiles ou auditives

En gros, à l’aide d’une webcam, d’un écran et d’un logiciel adapté, on fait apparaitre sur une scène filmée en temps réel des objets virtuels avec lesquels il est même parfois possible d’interagir. Cela passe essentiellement par la reconnaissance d’un symbole filmé par la webcam et sur lequel le logiciel va superposer un élément virtuel : vous prenez une feuille de papier avec dessus le symbole d’un gros rond noir, la caméra vous filme en train de bouger le papier, le logiciel reconnait le rond noir et perçoit ses mouvements et au final à l’écran vous vous voyez en train de bouger un avion, une voiture ou quoi que ce soit. Et si vous déplacez le papier, l’objet virtuel bouge également ! Les applications de la réalité augmentée sont incroyablement diverses.
Encore une fois, quoi de plus parlant que quelques exemples en vidéo !


Application : Choisir la taille de son colis à la poste



Application : Meubler son appartement



Application : Visualiser les veines d’un patient par acquisition infrarouge (VeinViewer)

Comme vous pouvez le constater, la réalité augmentée est déjà pas mal avancée. La plupart d’entre vous penseront que le fait d’être dépendant d’un écran peut être un handicap majeur... C’est sans compter sur les avancées technologiques en terme d’écrans intégrés à des lunettes (voire des lentilles de contact !).

ProFORMA

Très récemment, une équipe de l’université de Cambridge a mis au point une technique qui, à mon avis, va encore plus révolutionner la réalité augmentée. Il s’agit d’une technique d’acquisition et de modélisation d’objets en temps réel. Alors que dans les exemples précédents, vous interagissiez avec des objets prémodélisés. Dorénavant, il sera possible d’intéragir avec des objets que vous avez vous même modélisés. Quel intérêt ? Et bien disons que vous voulez vendre un objet sur e-bay. Vous le modélisez avec la technique mis au point par l’équipe de Qi Pan (en moins de 2 minutes !) et ensuite vos acheteurs potentiels seront en mesure d’intéragir avec l’objet virtuel que vous aurez envoyé sur le web. C’est la première application qui m’est venu à l’esprit mais je suis sûr qu’une flopée d’applications verront le jour dans un futur très très proche. Voici une vidéo expliquant la technique appelée ProFORMA (pour Probabilistic Feature-based On-line Rapid Model Acquisition) :


ProFORMA : Probabilistic Feature-based On-line Rapid Model Acquisition


La révolution derrière cette technique, c’est que l’acquisition et la modélisation dépend du mouvement de l’objet sur un fond fixe. En faisant bouger l’objet, l’ordinateur arrive peu à peu à sculpter un objet par rapport au fond qui reste fixe. L’avantage de cette technique c’est également que la texture de l’objet modélisé sera d’une ressemblance étonnante avec l’objet réel, n’étant au final qu’une image prise sur le moment et appliquée directement à l’objet virtuel. Voici quelques exemples des exploits de ProFORMA :

Différents modèles réalisés par ProFORMA

J’arrête pas de vous le dire (ici, et , et puis encore) : le futur, c’est maintenant !

Liens :
Article publigeekaire (2ème ici)
Article Futura-sciences
Qi Pan’s page

Référence :
ProFORMA : Probabilistic Feature-based On-line Rapid Model Acquisition, Qi Pan, Gerhard Reitmayr and Tom Drummond In Press - Proc. BMVC’09, September 2009 (PDF)

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • herbe herbe 21 septembre 2009 18:25

    Super merci !
    Je vous propose celui ci plein d’humour en clin d’œil que je n’ai pas vu dans votre sélection :

    http://www.gizmodo.fr/2009/09/19/les-dangers-de-la-realite-augmentee.html


    • Montagnais Montagnais 21 septembre 2009 20:00

      S’agirait plutôt d’une réalité amenuisée, très-diminuée, aphasique, crétinisée, agonique..

      Vous y croyez vous au appli’s de ces quelques techniques dérivées et resucées de machins déjà très-conventionnels et vieux comme mes robes ?

      Certes, tout ça sonne aussi merveilleux pour les gogo’s que « la mémoire virtuelle » du temps des Pachycephalosaures de Big Blue, ou que l’« intelligence artificielle » d’Edouard Faigenbaum, qu’on essaie de temps en temps de ressuciter en prépa d’action co, ou quand on raconte l’histoire du Japon des années soixante..

      Miroirs aux alouettes-je-te-plumerai et autres perdreaux de l’année à volonté. C’est bien.. Continuez.

      Y’aura jamais autant d’intelligence dans cent mille computers que dans la tête d’un piaf, jamais autant de réalité, fusse-t-elle augmentée, que dans une balade en forêt, 3 chiens sur les talons, sous la lune au firmament (y’ a Jupiter en ce moment).. Une autre affaire que trois images convulsées sur un écran..).

      Et mis a part les riches grands-mères qu’on peut braquer, ou les banques de quartier dont on cash-burn la monnaie sans compter en pensant révolutionner.. Qui va payer pour ce genre de niaiseries ?

      Remarquez bien, vous me direz.. Y’a ben des millions de clients pour le spectron et les sonnettes portables, les jeux à branler et les consoles jetables..

      Elle est là la modernité ! C’est la réalité augmentée allée avec l’économie de marché et mise dans les mains rabougries des nouveaux-nés.



      • karquen karquen 21 septembre 2009 21:45

        Il me semble que c’est le Futurosope de Poitier qui à révélé cette possibilité informatique.

        Un outil limité mais qui peux avoir des pratiques utiles je pense... en attendant l’ordi et la télé 3 D, au millieu du salon et visible à 360° ou pour une présentation commerciale.


        • amipb amipb 22 septembre 2009 00:25

          Une réalité augmentée déjà très utile aux pilotes d’avions de chasse, voire même sur certains véhicules récents. Un GPS projeté sur le pare-brise pourrait d’ailleurs être cent fois moins dangereux, cela éviterait que certains conducteurs naviguent aux instruments, sans regarder la route.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès