• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Règlement de compte chez les pompes funèbres de Shanghai

Règlement de compte chez les pompes funèbres de Shanghai

Règlement de compte dans le milieu des pompes funèbres de Shanghai. Poignardé par un rival, un croque-mort échappe de peu à la tombe raconte Shanghai Daily.

Tandis que les autres membres de la famille de la victime souffrent de blessures mineures. La police a refusé de commenter cette affaire.

La victime, Jiang Pujun, directeur d’une entreprise de pompes funèbres à la route de Shiguang dans le district de Yangpu ainsi que quatre membres de sa famille se rendaient à l’hôpital de Shidong après avoir été avertis du décès d’un patient qui s’y trouvait. Peu de temps après, un directeur d’une autre entreprise de pompes funèbres ainsi que neuf amis sont entrés dans l’hôpital armés de couteaux et de bâtons. Le rival, armé d’un couteau, lui commande de quitter l’hôpital et attaque Jiang qui refuse de s’en aller.

Xu Jinzhong, un témoin de la bagarre a déclaré que : « la bagarre était si violente que personne n’a osé intervenir. Nous avons tous couru vers le hall d’entrée et somme revenus voir quand la bagarre était terminée et que les fauteurs de troubles s’étaient évanouis dans la nature avant que la police n’ait pu atteindre l’hôpital. »

Selon les membres de la famille, Jiang, 27 ans, souffre de blessures à la tête ainsi que de balafres dans le dos tandis que sa mère, son frère cadet et ses deux cousins souffrent de blessures mineures. Zhang Huanhuan, tante de Jiang a déclaré que « sa mère prend maintenant soin de lui, tandis que les trois autres personnes sont rentrées à la maison par manque d’argent pour pouvoir continuer leur traitement. Nous avons rapporté l’incident au commissariat de police de Yinghang mais n’avons pas encore reçu de réponse. Nous envisageons de demander de l’aide aux autorités supérieures du bureau de la sécurité publique du district et de la ville. »

La victime a déclaré aux journalistes que son rival lui avait extorqué 3000 yuan (361 $) en septembre passé en lui faisant du chantage et qu’il avait fait une deuxième tentative d’extorsion.

Les responsables de l’hôpital de Shidong ont déclaré que l’attaque a été enregistrée par des caméras de surveillance et que la bande a été remise aux forces de l’ordre.

Les autorités funèbres de la ville ont indiqué qu’il est tout à fait dans les habitudes que les compagnies de pompes funèbres fondent sur un hôpital dès qu’il y a eu un décès.


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

FSCA


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès