• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Séguela lance le site « je tue un ami .com »

Séguela lance le site « je tue un ami .com »

"Marre de votre patron, de votre rédacteur en chef ou de votre petit copain / copine ? Vous voulez lui faire comprendre qu’il ne faut pas trop rigoler avec vous ? ... / ... BETC Euro RSCG une solution assez élégante pour vous débarrasser de cette empêcheur de tourner en rond .. / .. "

Cette brillante idée est une des créations des équipes de Jacques Séguéla, l’homme qui veut faire la peau du Net ! Et il est prolixe sur le sujet du Net ...

Comme nous le rappelle Clubic : " ... / ... Jacques Séguéla a donné lors d’un passage TV une nouvelle occasion de jaser. « Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes », a-t-il déclaré. Selon lui, Internet serait le vecteur de propagation privilégie de « l’intox » et permettrait de détruire une réputation en « quelques secondes ». Interrogé par Laurent Ruquier, il intervenait pour prendre la défense du socialiste Julien Dray, qui venait faire la promotion de son livre, L’épreuve, dans lequel ce dernier dénonce le traitement médiatique dont il a fait l’objet.

Et il a fait très fort l’inventeur de "La force tranquille"

" Dans ce siècle d’émotion, il faut se méfier de cet excès d’émotion qui nous monte à la gorge et il y a un cancer de cette société, dont il (Julien Dray) est victime... ce cancer qui s’appelle l’intox. Qui est dû à quoi ? Qui est dû au Net. Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes. C’est Dieu vivant. Parce que le Net permet à tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le Net peut détruire une réputation.", a clamé Jacques Séguéla. - Source Clubic

Pour ceux qui veulent voir ou revoir sa déclaration sur la vidéo ( 8mn 57 sur le compteur temps)
 
 
Jacques Séguéla déteste surtout le Net parce qu’il a cassé la belle mécanique financière des agences qui consistait à prendre des millions d’€ aux clients en allant tourner des pubs pour n’importe quel produit aux Seychelles ou aux Maldives.

Il le déteste aussi parce que les publicitaires ne sont plus les seuls à pouvoir manipuler l’opinion et que vendre très cher ses services aux partis ou formations politiques est devenu impossible.

Il le déteste enfin parce que ces "salopards" de l’Internet ne cessent de se répandre sans qu’on puisse les contrôler.

En clair, notre héraut, sous des arguments à caractère mercantile, nous donne une leçon de savoir vivre en fustigeant ce qu’il y a de plus bas : S’attaquer lâchement à des hommes !

Nous pensons qu’il serait intéressant que Laurent Ruquier invite à nouveau notre "moralisateur" sur son plateau pour qu’il nous explique en quoi la dernière création Web : "jetueunami.com" de BETC Euro RSCG (qui est une des filiales du groupe Havas dont il est le Vice-Président - Chief Creative Officer), n’est pas "la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée" ... des "créatifs" ?

C’est quoi : jetueunami.com

Présentation par le site Fluctuat

"Marre de votre patron, de votre rédacteur en chef ou de votre petit copain / copine ? Vous voulez lui faire comprendre qu’il ne faut pas trop rigoler avec vous ? 13ème rue propose en association avec BETC Euro RSCG une solution assez élégante pour vous débarrasser de cette empêcheur de tourner en rond grâce au site jetueunami.com.

Depuis internet, donc, vous collez la tête de votre cible, vous choisissez votre tueur et en un clic vous n’avez plus qu’à admirer le résultat de votre commande (oui, les tueurs sont modernes aujourd’hui, ils fournissent la vidéo du meurtre, c’est très pratique).

Cinq tueurs (et en conséquence cinq scénarios) sont à votre disposition : mort par balle, à l’épée ou coulé dans du ciment... La vidéo est envoyée à votre "ami" et il n’aura plus qu’à vous remercier de votre gentillesse en vous renvoyant l’ascenseur... dans la gueule" - Source Fluctuat
 
Nous sommes allé tester cette "merveille de communication" issue des troupes de celui qui déclare "modestement" : "À nous, fils et filles de pub, de ne plus être de simples créateurs de messages mais créateurs d’audience… À nous de ne plus être de simples fournisseurs de concepts, mais des lanceurs d’histoires"

Nous avons, à l’aide du site, lancé un "contrat" sur Jean-François Copé, autre grand adversaire d’Internet, puisqu’il déclarait il y a peu : "Cet immense espace qu’est Internet, dans lequel on peut diffuser n’importe quelle image, la tronquer dans tous les sens..." dont nous avons récupéré une photo ... sur le Net.

Puis nous avons choisi un des tueurs qui s’est chargé de faire couler du béton sur le corps d’une victime, illustrée par son visage, placée dans une baignoire. Pour enfin voir cette épilogue de "grande qualité humaine" !
 
Mais comme l’indique le site : "Ceci est un divertissement, site déconseillé au moins de 16 ans" sans aucune vérification possible de l’âge de l’internaute bien entendu !

Enfin, nous avons reçu un Email

"Vous venez d’être assassiné.

Pour voir la vidéo de votre meurtre, cliquez ici :
http://www.jetueunami.com/13emeRUE/meurtre/Jean-FrancoisCope/nl6to15503bg4wei27d2 (adresse supprimée par nos soins)
Enquêtez et découvrez qui a commandité votre assassinat
Cordialement.
Ivan POSTOKLOV"

Il ne fait nul doute que Jean-François Copé va trouver ce jeu remarquable par sa créativité ...

"Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes. C’est Dieu vivant. Parce que le Net permet à tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le Net peut détruire une réputation."

Nous sommes totalement d’accord avec vous Monsieur Séguéla surtout lorsqu’il véhicule des valeurs de de ce type et valorise à ce point une réputation !

A vous lire ou entendre !

Sources photos et captures
Euro RSCG
Havas Groupe

Bibliographie de l’affaire
Marianne2 - Article de Cultural Gang Bang
Marianne2 - Article de Seb Musset
Nouvel Obs Hightech

Documents joints à cet article

Séguela lance le site « je tue un ami .com »

Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • bluelight 28 octobre 2009 12:51

    La ’peoplesphère’ ne supporte pas d’avoir perdu le pouvoir usurpé d’un monopole de la communication, d’où l’anathème para-religieux jeté sur internet, comme si internet, en bien ou en mal, n’était pas le reflet de la nature humaine qui existe indépendamment d’internet .
    Cette engeance est pour la concurrence libre et non faussée sauf quand les intérêts de la ’peoplesphère’ sont en jeu .


    • non666 non666 28 octobre 2009 16:19

      Exactement blulight.
      Meme sur RMC, ce midi, la mode était a la diabolisation du net opposé à une vision angelique du monde reel.

      Les groupes medias sont en train de payer tres cher leur partialité , leur desinformation et les manipulations de l’opinion publique.
      Comme le seul et le plus puissant de leur contre-pouvoir est le net, nous avons desormais un tir de barrage enorme pour « reguler » internet.

      Car desormais, il n’est plus possible de taire les pressions faites aux irlandais pour qu’ils votent bien : quand TF1 « oublie » d’en parler, le net s’en charge.
      Il n’est plus possible de fournir une traduction mensongère des propos d’Amadinejad et du depart scandalisé des representants europeens a son interview. Si France TV fournit la version qui plait aux lobbies sarkozistes, internet fournira la Version reelle, en provenance de Tv scandinaves qui montreront le representant du Crifj « organisant » la fuite des « europeens » sur son ordre.....

      Et ça, c’est un furoncle qui pousse sur chacune de leurs minables tentatives de nous influencer. 
      Desormais, tous ceux qui ont participé aux campagnes de desinformations passées sont
       sur le front : il faut combattre et diaboliser internet car sinon, ils tombent tous.
      la credibilité de la presse est au plus bas et au lieu de suivre la mission sacrée du journalisme (les faits, la vérité en priorité), ils preferent defendre leur capacité d’influence si cherement remunérée....
      tant pis pour eux.

      D’un autre coté, avec des patrons de presse (Bolloré, Arnault, Dassault, Lagardère, Rottschild) qui sont tous impliqué dans la françaafrique, dans les ventes d’armes , dans le betonnage et la telephonie portable, le controle des vérités transmises au peuple est un gage de survie pour leurs entreprises et la corruption qu’elles impliquent.


    • Jojo 28 octobre 2009 12:59

      Séguéla ... Serait-ce Mr Rolesque ? Mauvaise question, voici la bonne :

      «  Jacques Séguéla est-il un con ?
      La question reste posée. Et la question restant posée, il ne nous reste plus qu’à poser la réponse. Jacques Séguéla est-il un con ? De deux choses l’une : ou bien Jacques Séguéla est un con, et ça m’étonnerait tout de même un peu, ou bien Jacques Séguéla n’est pas un con, et ça m’étonnerait quand même beaucoup. »
      Desproges
      Réquisitoire contre Jacques Séguéla / Tôt Ou tard CD 2 - Éditions du SEUIL / / Mots-clés : réquisitoires


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 octobre 2009 13:12

        Quand j’ai la kalach qui me démange alors je mitraille un ptit peu,
        quand les poulets me courent après, alors je crève un petit pneu,
        quand tous ces tordus l’auront dans l’cul, j’irai dormir chez la dame,
        mais d’ici là branle bas de combat, défoule toi sur panam : http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/defouloir-en-temps-de-crise-viens-54977#forum2081740


        • cubitus cubitus 28 octobre 2009 13:51
          Pourquoi un tel jeu encore plus débile que SEGUELA lui-même ? 

          Mais parce qu’ils pensent que le peuple - nous - sommes mauvais à la base. « Ils veulent du sang, ces incivilisés » (« aux armes citoyens, qu’un sang impur abreuve nos sillons »)

          Ils en ont peur de cette belle révolution des esprits éclairés qui se prépare. 

          Et tous ces jeunes. Aaaaaaaaaaaaaaaaah ! Comment les canaliser ? 

          - Facile ! Y a qu’à les lobotomiser. On crée des jeux vidéos débiles. On les cale devant la télé. Dans leur chambre si possible. Et hop le tour est joué.

          Y viendront pas me piquer mon flouz et mes « professionnelles favorites » que j’emmène au Hilton en consommant du LSD. Non mais, c’est qu’ils se croient tout permis ces petits enculés.


          Mais ça n’empêchera pas qu’un autre monde qui se prépare va émerger. Un monde qui leur fait peur à ces people hyper-protégés - par la justice, par la télé, par un bon nombre d’autres enculés.

          Un monde où le travail sera TOTALEMENT différent. Parce que c’est bien ça qui les fait jouir - bien plus que leurs putes de luxe dont le budget annuel dépasse celui du BURKINA FASO et du TOGO cumulés. A savoir imaginer des gens stressés d’aller au travail, qui pissent dans leur froc à chaque fois qu’ils sont harcelés psychologiquement.

          Pas de chance les gars, j’en veux plus de votre monde de merde. Un autre va le remplacez : 

          QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON smiley


          Et dans celui-là je peux vous dire que vous n’aurez AUCUN rôle à jouer.


          Non mais faut pas jouer avec mes pieds.


          Pitain, je fais des rimes sans m’en apercevoir. Bientôt ce sera du Corneille en 12 alexandrins à 3 pieds.

          • Crazy Rider mambo 28 octobre 2009 13:53

            @l’auteur
            Excellent article, merci

            Tous les manipulateurs politiques, les médias et les agences pub ont commencé à baliser face à l’internet et les internautes. Surtout après les scandales des derniers temps (F. Mitterand, J. Sarkozy,....).
            Remarquez quelle contradiction : quand Internet arrange bien leurs affaires, ils n’hésitent pas à nous bombarder de leur pollution de pub ou à monter des sites vides de morale ; au contraire, quand ça les arrange pas, Internet est une saloperie puisqu’il met le doigt là où il ne faut pas en crevant leur réputation de manipulateurs et de malsains et montrant leur vrai visage. A méditer....

            Je parie qu’ils vont tous s’allier, mettre toute leur énergie, pour mettre la main sur Internet qui leur échappe. Soyons vigilants et préparons nous un front pour laisser Internet libre.
            Heureusement, de plus en plus de gens commencent à faire front. Dans ce sens, un livre vient d’apparaître où dessine les prémices d’une guerre qui ne fait que commencer : c’est le livre « La bataille Hadopi » fait par une 40aine d’écrivains. Voir la Une sur http://www.framasoft.net/.

            Cordialement,


            • pierrot123 28 octobre 2009 14:25

              Trop tard...
              Bloquer Internet est possible techniquement, mais serait catastrophique pour le pays qui le déciderait, et sur tous les plans.

              C’est ce qui s’appelle « avoir un métro de retard »...
              Mon pauv’ Séguéla, tu sens à quel point tu te ridiculises ?


              • plancherDesVaches 28 octobre 2009 15:49

                Un doute m’habite. Ou la muse, je ne sais plus..
                Il suffit de prendre un internaute un peu vindicatif, de le trainer en justice pour « faire un exemple », et vous faites taire un peuple.
                Quelqu’un doit se souvenir de cette femme qui avait insulté une sarkosienne, récemment..., non ? C’était pour des insultes, d’accord. Mais...
                En attendant, lisez le commentaire d’Alderkader17 ici :
                http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/la-cybergeneration-prendra-le-63953

                Ainsi, comme pour toute association qui pourrait prendre « trop » de pouvoir, le net est surveillé comme du lait sur le feu.

                Test : je propose de créer une association dans le style des tea timer aux US.
                Vous pouvez me contacter à : séguelaperddufric@laposte.fr
                Si j’avais créé la boite mail, elle aurait été mise sur écoute et ma fiche des RG aurait été mise à jour.


              • plancherDesVaches 28 octobre 2009 16:25

                Tilt... pardon.
                C’est le mouvement des tea party, aux US.
                Et ce n’était pas des insultes, mais la traiter de menteuse.

                Excusez-moi ces deux erreurs.


              • cubitus cubitus 28 octobre 2009 16:27

                « Un doute m’habite. Ou la muse, je ne sais plus.. »


                Je préfère que la muse m’habite. ;)

                Plus sérieusement -_-

                « Il suffit de prendre un internaute un peu vindicatif, de le trainer en justice pour »faire un exemple« , et vous faites taire un peuple. »

                Ranafout’. 

                Plus rien à perdre.

                Mais de toute façon je doute qu’ils en arrivent à de telles extrémités avec quiconque.

                Pourquoi suis-je si confiant ? Juste une intuition.

              • sisyphe sisyphe 28 octobre 2009 14:34

                Seguela est l’exemple-type du gros con qui a réussi à gagner du fric, en exploitant les ressources les plus viles, les sentiments les plus bas, la médiocrité la plus absolue, sans la moindre once de talent autre que copieur et brasseur de formules creuses.

                On comprend son dépit de vieux con, quand il est confronté à la formidable créativité du net, qui lui renvoie, en miroir, l’image de son vide abyssal.

                Mais, de plus, Seguela est un petit être mesquin et revanchard ; en bon autosatisfait, il ne peut que projeter sur les autres son infinie bassesse et sa degueulasserie ordinaire.

                Que cet homme soit montré, invité, dans les médias, que sa parole soit ainsi répercutée, montre à quel niveau la « société du spectacle » a ravalé l’intelligence et la dignité dans les basses fosses du consumerisme roi.

                Desproges était encore bien en dessous de la vérité ; Seguela n’est pas seulement un con, c’est un sale con.


                • Gourmet 28 octobre 2009 14:40

                  Seguela ne vaut pas la peine qu’on parle de lui.
                  Vous vous êtes TOUS fait prendre dans sa tentative de provocation qui n’avait qu’un seul but : faire parler de lui !

                  Quand à jetueunami.com, un ami, justement, a eu cette idée brillante il y a plus d’une dizaine d’année (en 1997). C’était moins riche, il n’y avait pas de video probante mais le concept était là.
                  Le plus grave, ce qui a conduit à l’arrêt du site 3 ans après, c’est que les propositions reçues tant de par les clients que par les fournisseurs (qui proposaient leurs « services ») devenaient de plus en plus concrètes !
                  En clair, une proportion toujours plus grande de visiteurs prenaient ce site pour du sérieux !

                  Rien de nouveau donc,
                  db


                  • Yann Patin De Saulcourt Yann Patin de Saulcourt 28 octobre 2009 15:31

                    Le paternalisme et l’élitisme sont à Jacques Séguéla ce que le net lui inspire.


                    • Yann Patin De Saulcourt Yann Patin de Saulcourt 28 octobre 2009 16:15

                      Il semble aussi que certaines « élites » sont de plus en plus dépassées. Ce qui leur échappe et qui démontre chaque jour un peu plus leurs limitations, leurs insuffisances et leur lacunes devient « le diable en personne ».

                      C’est leur capacité réelle de sagesse et de discernement que le net remet en cause au quotidien, même si celui ci sert aussi d’exutoire et leur renvoi une image du réel moins belle qu’ils se font de leur réalité dans le confort, le luxe et les soirées mondaines, entre gens si bien.

                      Elle sont en train de découvrir que le peuple qui a enfin un outil d’expression démocratique entre les mains, et use de sa liberté d’expression les dépassent de loin en les renvoyant à leurs lacunes. Ceux qui croient qu’il n’y à qu’eux qui font « l’histoire », « le monde », « la société » , sa « modernité », ou son « progrès » ne le supporte pas. Leur « aura » surfaite en prends un coup !

                      Lorsque Seguela lance que « le net est un cancer », il abuse de sa propre image, de son pouvoir se séduction, ou de ce qu’il croit être comme tel, alors que justement il est en train de le perdre. C’est le dernier barrissement sur le chemin du cimetière des éléphants.


                      • Nobody knows me Nobody knows me 28 octobre 2009 16:18

                        Depuis internet, donc, vous collez la tête de votre cible, vous choisissez votre tueur et en un clic vous n’avez plus qu’à admirer le résultat de votre commande (oui, les tueurs sont modernes aujourd’hui, ils fournissent la vidéo du meurtre, c’est très pratique).
                        Cinq tueurs (et en conséquence cinq scénarios) sont à votre disposition : mort par balle, à l’épée ou coulé dans du ciment... La vidéo est envoyée à votre « ami » et il n’aura plus qu’à vous remercier de votre gentillesse en vous renvoyant l’ascenseur... dans la gueule« 

                        Mais dîtes-moi... Ca a l’air d’être une n-ième application web »hyper utile" !! Hum...
                        Ce mec raconte n’importe quoi. Le Net n’est pas la plus grande saloperie inventée par l’Homme, c’est juste la plus grosse usine à conneries applicatives payantes et inutiles jamais inventée.
                        Mais cette situation du Net est de son fait et de celui de ses amis capitalos hystériques qui ont fourvoyé l’usage premier du Net, et pour qui tout est argent.

                        En promo cette semaine, l’application coussin péteur sur iPhone. Les lobotomisés qui développent et achètent ce genre de connerie...
                        Que dire ? Grand bien leur fasse.


                        • plancherDesVaches 28 octobre 2009 16:32

                          http://www.ecrans.fr/Tout-le-monde-a-interet-a,5762.html

                          Tout le monde a intérêt... Mais raison de plus pour que ça ne se fasse pas. Car comme vous dites, les intérêts....


                        • Nobody knows me Nobody knows me 28 octobre 2009 17:10

                          Grand bien vous fasse.
                           smiley


                        • Loan 28 octobre 2009 16:49

                          SEGUELA EST UN FLEAU


                          • segueboy 28 octobre 2009 17:29

                            Bon ben d’accord vous avez gagné : on a envoyé Toni Pesto à Jacques Séguéla.



                              • tvargentine.com lerma 28 octobre 2009 19:01

                                Un article de publi-reportage écrit par un représentant du « marketing » qui cherche à diffuser une information que personne n’avait lu mais qui « grace » à l’auteur de cet article va enfin pouvoir se faire connaitre

                                C’est bien Bernard,continue à cirer les chaussures de tes maitres du marketing !

                                http://www.tvargentine.com


                                • aml 28 octobre 2009 20:01

                                  Hem, pour être correcte, je ne suis pas d’accord et je me passerais bien de cet article.


                                  • neurone 28 octobre 2009 20:02

                                    ../...

                                     « Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes ! » (J. Seguéla, FR2 le samedi 17 oct !!! a propos de l’affaire J. Dray sur le plateau de divertissement de Laurent Ruquier)  ...NON il y a encore plus grand cherchez  !!!

                                    Quel déconneur ce « jacquo » !!!

                                     » Internet permet a tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le net peut détruire une réputation ! » (autre citation) ?! et il lance « je tue un ami . com » ... c’est pas très malin ce que tu viens de faire là !!! net encore moins ceux qui ont signé le contrat de com- pour qqn qui crache dans la soupe du web et profite pleinement de cette com- !!!

                                    Zen - malgré tout


                                    • joelim joelim 28 octobre 2009 20:54

                                      Séguéla est la plus grande débilité qu’a inventé la nature.


                                      • BA 28 octobre 2009 21:22

                                        Sur le site internet du Figaro, mercredi 28 octobre, Charles Pasqua jette quelques bombes. En tout, Charles Pasqua balance huit hommes politiques :

                                        - Pour la période 1993-1995 : François Mitterrand, Edouard Balladur (Balladur est littéralement flingué par Pasqua dans cet interview), Edmond Alphandéry, François Léotard.

                                         

                                        - Pour la période 1995-1998 : Jacques Chirac, Alain Juppé, Jean Arthuis, Charles Millon.

                                         

                                        Dans cet interview extraordinaire, Charles Pasqua ne prend plus de gants, il flingue, il balance, il dénonce, il donne les noms, il ne correctionne plus, il dynamite, il disperse, il ventile.

                                        LE FIGARO. - Vous n’étiez pas mardi à l’audience pour la lecture du verdict sur l’Angolagate. Aviez-vous peur d’un mandat de dépôt à l’audience ?


                                        Charles PASQUA. - Pas du tout. Je n’ai pas eu peur de la prison. Je vous rappelle que je suis parlementaire et que l’immunité ça existe. Personne ne savait d’ailleurs ce que le tribunal allait dire. Mes avocats, qui m’avaient conseillé de m’y rendre, étaient plutôt optimistes : ils pensaient même à une relaxe ! Lorsqu’on est venu m’annoncer la décision, dans l’après-midi, je me suis dit qu’il s’agissait d’un jugement aberrant.

                                         

                                        LE FIGARO. - Le porte-parole du gouvernement laisse entendre que votre demande de levée du secret-défense pourrait être examinée. Qu’en attendez-vous ?


                                        Charles PASQUA. - Je vois que cela progresse… Tant mieux ! Dans l’affaire de l’Angolagate, de nombreux documents ont été classifiés secret-défense, et le tribunal n’a pas pu y avoir accès. Or, avec ces documents, on aura la preuve que tout le monde était au courant des ventes d’armes à l’Angola.

                                         

                                        LE FIGARO. - Tout le monde ? Qui visez-vous ?


                                        Charles PASQUA. - Le président de la République, le premier ministre, le ministre des Finances et le ministre de la Défense. Tous les quatre étaient forcément au courant.

                                         

                                        LE FIGARO. - De quelle période parlez-vous ?


                                        Charles PASQUA. - Sous le mandat de François Mitterrand de 1993 à 1995, puis sous la présidence Chirac de 1995 à 1998. Plus, les deux premiers ministres concernés que sont Édouard Balladur et Alain Juppé.

                                         

                                        LE FIGARO. - Édouard Balladur a pourtant affirmé hier « ne pas avoir eu d’information » au sujet de ce trafic d’armes…


                                        Charles PASQUA. - Balladur peut dire ce qu’il veut. Malheureusement pour lui, un document a été présenté au tribunal montrant que son directeur de cabinet lui avait fait remonter une note. M. Balladur n’a plus de mémoire, cela peut arriver.

                                         

                                        http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/29/01002-20091029ARTFIG00007-charles-pasqua-que-chirac-prenne-ses-responsabilites-.php

                                         


                                        • PhilVite PhilVite 28 octobre 2009 23:56

                                          Ne faites pas de pub à cette momie bronzée, qu’elle puisse bien mesurer l’étendue de son audience réelle sur le net ! Laissons cette saloperie dans son monde ’’Rolexé’’.


                                          • Surveyor SURVEYOR 29 octobre 2009 16:14

                                            Il est grand temps de prendre votre retraite Jacques, l’homme aux Rolex, qui êtes vous pour vous posez en moralisateur, la plus grande saloperie n’est pas le net, mais des hommes comme vous qui méprisent la « populace » et qui prônez la réussite financière à la moralité, allez vous couchez le monde ne pourras que se sentir mieux, du vent, oust, place de l’air...........Vieux sénile de gauche quand ça l’arrange, pauvre girouette sans état d’âme. Juste bon à baisser son froc devant les soit disant puissant. Jacques Ségala : la connerie tranquille.


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 29 octobre 2009 16:16

                                              Bonjour,
                                               Tout a été dit ici. Je dois avoué que je me suis amusé avec mon article sur le sujet de la pub « La séduction n’est qu’un jeu ».


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 octobre 2009 17:34

                                                Moi Séguala je l’ aime , même qu’ une fois avec sa Rolesque il m’ a donné l’ heure , il m’ a dit qu’ il était le diseur oin-oin .


                                                • beuhrète 2 29 octobre 2009 11:30

                                                  Mr Segaga le défenseur des causes perdues merdiques est rattrappé par la force tranquille d’internet.

                                                  Ca dérange tant de personnes que çà que l’on puisse entendre d’autres versions que sur TF1 ?


                                                  • Lucrezia 1er novembre 2009 09:02

                                                    « Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes »,après la Publicité devrait ajouter Seguela !


                                                    • bo bo 1er novembre 2009 11:16

                                                      Il y a longtemps que les publicistes ne sont pas à une saloperie près. Leur morale et « déontologie » est à variation très très élastique. Leur seul idéal faire du FRIC en usant de tous les moyens ......... Dans ce cadre, ils aimeraient contrôler tous les supports de communication en apportant les « budgets » de leur divine pâture publicitaire.
                                                      Internet, c’est plus difficile car ils reçoivent en « pleine poire » les critiques par des petits cons incontrôlés qui sapent leur « influence »..... d’où toutes leurs actions pour essayer de museler internet et de faire passer internet pour la chose la plus dangereuse pour l’espèce humaine.
                                                      Alors, que ce sont eux, les publicistes, qui sont NEFASTES.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires