• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > [Strange and Funky Animal Photographer] Henry Horenstein

[Strange and Funky Animal Photographer] Henry Horenstein

 

Singe-araignée à front blanc, Ateles marginatus

Singe-araignée à front blanc, Ateles marginatus

 

Sans être un photographe dévoué à la photographie animalière, Henry Horenstein a su cependant renouveler le genre, peut-être justement parce qu’il a su y instiller un renouveau et su briser les stéréotypes de la représentation de l’animal.

 

Hippopotame, Hippopotamus amphibius

Hippopotame, Hippopotamus amphibius

 

Henry Horenstein parle de son approche pour réaliser l’ouvrage Animalia, paru en 2008 :

 

Je suis photographe, pas naturaliste. Mes précurseurs et maitres furent des artistes légendaires comme Harry Callahan, Aaron Siskind, et Minor White. Ce qu’ils m’ont enseigné, c’est un souci des valeurs artistiques traditionnelles comme d’obtenir une bonne composition picturale, une lumière intéressante et un sujet convaincant.

Les photographies présentées ici ont été prises entre 1995 et 2001. Quand j’ai commencé cette série, j’étais assez peu sûr de moi. Tant de grands artistes (et de moins grands) se sont frottés à cet exercice depuis le début de l’humanité. Comment pouvais-je apporter quelque chose après ces intimidants précédents.

Une chose que je ne voulais pas faire, c’est simplement décrire mes animaux et j’ai donc choisi de ne pas les photographier en couleur et de ne pas montrer leur environnement. Au contraire, j’ai choisi de les regarder de près et de manière abstraite, de voir mes sujets pour leur beauté inhérente, curiosité, mystère. Pour ce faire, j’ai souvent utilisé un objectif macro pour devoir m’approcher, et j’ai également travaillé avec des pellicules noir et blanc à forte granulosité, avec développement sépia, en espérant leur donner un air de vieille école, un sentiment intemporel.

 

Paon bleu, Pavo cristatus

Paon bleu, Pavo cristatus

 

Perroquet jaco, Psittacus erithacus

Perroquet jaco, Psittacus erithacus

 

zèbre de Grévy, Equus grevyi

Zèbre de Grévy, Equus grevyi

 

J’ai travaillé dans des zoos et des aquariums, pas dans la nature ou en milieu aquatique. Cela signifiait que je pouvais presque toujours trouver mes sujets. Ils ne pouvaient pas tellement s’échapper. L’autre avantage, c’est que je pouvais les isoler et les capturer dans un espace contraint, comme s’il s’agissait de modèles, posant pour moi dans un studio.

Cependant, photographier des animaux est très différent de photographier des humains. On ne peut pas dire à un éléphant où il doit se mettre, à une raie de sourire ou à un lézard de prononcer ‘Cheese !’. Il faut être très patient et attendre, espérant que le sujet va réaliser ce que l’on veut, ou quelque chose de totalement inattendu qui fera un beau cliché. Quand les animaux coopèrent, il faut être prêt car la plupart ne resteront pas dans la bonne position très longtemps. On a que quelques secondes, et parfois moins, pour une belle prise.

 

Raie mourine américaine, Rhinoptera bonasus

Raie mourine américaine, Rhinoptera bonasus

 

Raie aigle, Myliobatis freminvillii

Raie aigle, Myliobatis freminvillii

 

Oeuf de raie pocheteau long-nez, Raja rhina

Oeuf de raie pocheteau long-nez, Raja rhina

 

Raie pocheteau long-nez, Raja rhinaRaie pocheteau long-nez, Raja rhina.

 

Pendant que j’observe et que j’attends, j’entends les autres visiteurs du zoo décrire les animaux avec des termes d’humains : ‘Regarde ça’ disent-ils ‘Il nous sourit’ ou ‘La pauvre, elle s’ennuie’ ou encore ‘Ce singe ressemble à notre Oncle Ike, non ?’

D’une certaine manière, les animaux ressemblent aux humains, sans aucun doute. Il s’agit bien de nos cousins. Cependant, je crois que les animaux sont des créatures souvent uniques, possédant des caractéristiques surprenantes et incroyables. Et c’est ça que j’ai voulu capturer dans mes photographies.

 

Elephant d'Asie, Elephas maximus

Elephant d'Asie, Elephas maximus

 

 

Babouin de Guinée, Papio papio

 

Renard volant, Pteropus mearnsi

Renard volant, Pteropus mearnsi

 

Grand Dauphin, Tursiops Truncatus

Grand Dauphin, Tursiops Truncatus

 

Beluga, Delphinapterus leucasBéluga, Delphinapterus leucas 

 

Elisabeth Werby, directrice du Museum d’Histoire Naturelle de Harvard, raconte pourquoi elle a choisi d’exposer les photos d’Henry Horenstein dans le cadre d’une exposition appelée Regard sur les animaux :

 

En 2006, le Museum d’Histoire Naturelle de Harvard a initié une série d’expositions de photographies censées offrir des ‘leçons d’observation’. En s’écartant du genre de la photographie de nature qui présente des paysages parfaits et intemporels, peuplés d’une vie sauvage inaffectée par l’homme, ces expositions avaient pour but d’être provocatrices, de changer de cadre. Notre objectif était d’encourager les visiteurs à faire attention aux détails, de poser de nouvelles questions, de comprendre et voir le monde naturel autrement. Nous avons été inspirés en partie par la célèbre histoire du scientifique Louis Agassiz qui aurait conseillé à un étudiant en difficulté d’utiliser l’observation comme un outil de recherche : 'Observe, Observe, Observe’ aurait-il insisté.

Regard sur les animaux, qui présente 19 photographies d’Henry Horenstein, a été la seconde exposition de la série, et s’est présenté comme une leçon d’observation tant au niveau scientifique qu’au niveau artistique. Les créature d’Horenstein sont décontextualisées. Elles apparaissent sans toile de fond ni paysage naturel, en dehors même des images du monde artificiel du zoo ou de l’aquarium, et dénuées de leur véritable couleur. En conséquence, les images sont véritablement saisissante. Et on peut voir ces animaux, tant au niveau littéral que métaphorique, comme jamais on ne les a vus. On remarque les détails et Horenstein mène notre vision à détecter l’inattendu : le pied d’un éléphant, l’œil d’une pieuvre, les cheveux d’un gibbon, l’arrangement des plumes d’un cou d’oiseau. On les observe comme à travers une loupe. Ces photographies nous invitent à observer de plus près, à poser des questions et réaliser des connections. On se met à réfléchir aux formes et aux fonctions, les relations entre un pied d’éléphant, le sabot d’un cheval… et nos propres orteils. On médite sur les modes de perception et de communication, les signaux qui permettent à un banc de poisson de s’organiser. En examinant ces photographies, nous devenons scientifiques et découvreurs.

 

Pieuvre géante du Pacifique, Enteroctopus dofleini

Pieuvre géante du Pacifique, Enteroctopus dofleini

 

Pieuvre géante du Pacifique, Enteroctopus dofleiniPieuvre géante du Pacifique, Enteroctopus dofleini

 

Hippocampe moucheté, Hippocampus erectus

Hippocampe moucheté, Hippocampus erectus

 

Spirobranche-sapin de Noël, Spirobranchus giganteus

Spirobranche-sapin de Noël, Spirobranchus giganteus

 

Phoque commun, Phoca vitulina

Phoque commun, Phoca vitulina

 

Chrysaora fuscescens

Chrysaora fuscescens

 

Chrysaora fuscescensChrysaora fuscescens

 

Nous devenons scientifiques et découvreurs, mais surtout admiratifs devant le travail de maitre d’Horenstein.

 

Liens :

Henry Horenstein Photography

Animalia


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • JL JL 4 mars 2011 10:12

    Les artistes nous font voir le monde avec plus d’intelligence. Merci Taupo pour toutes ces communications.


    • Annie 4 mars 2011 19:05

      C’est vrai que le noir et blanc renvoit à l’essentiel. La photo du ballet des méduses est absolument parfaite.
      Merci Taupo.


      • alberto alberto 4 mars 2011 21:17

        Bravo Taupo !

        Mais dis moi, pour le Sarkosoïde Elyséum : tu n’as encore rien ?

        Sorry pour cette digression...


        • Dominitille 4 mars 2011 22:22

          Le noir et le blanc quelles couleurs magnifiques tout de même !
          ....qui font de si belles photographies.
          Merci l’ artiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles







Palmarès