• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Transmettez mes meilleures pensées...

Transmettez mes meilleures pensées...

Cette formule tombée en désuétude et que l’on trouvait parfois à la fin d’un courrier, pourrait prendre un tout autre sens, du moins pour ceux qui croient à la possibilité de communiquer à distance sans utiliser le moindre appareil électronique.

Il s’agit donc de télépathie, ce mot qui fait frémir d’avance les sceptiques, ceux qui, comme St Thomas, doutent par essence, et ne croient que ce qu’ils voient...

Pourtant, il y a tant de choses sur cette planète qui ne se voient pas et qui existent tout autant...qui voit le vent, la chaleur, l’amour...etc ?

On en voit bien évidemment les manifestations, sur les girouettes pour le vent, sur la transpiration pour la chaleur...mais on ne les voit pas pour autant. lien

Le mot télépathie serait né en 1882, venant du grec Tele (lointain) et Pathos (sensation), et désigne la perception extrasensorielle, permettant la transmission de la pensée, des émotions, des sensations, voire des images, par un processus psychique, c'est-à-dire sans que les organes des sens n’interviennent.

Mais il ne s’agit pas ici de convaincre ceux qui de toutes façon n’y croiront jamais, mais plutôt de tenter de comprendre « comment ça marche »...

Il faut d’abord ouvrir le livre d’histoire de la télépathie, et y rencontrer l’un des plus célèbres télépathes, Wolf Messing, en l’occurrence.

Ce polonais fut invité par Albert Einstein, en présence de Sigmund Freud, ce dernier tenant le rôle d’émetteur de pensée, et Einstein jouant celui du témoin.

Ordre fut donné à Messing de se rendre dans la salle de bain, d’y prendre une pince à épiler, et de l’utiliser pour arracher un poil de la moustache d’Einstein, ce qui fut parfaitement exécuté.

Plus tard, le même télépathe rencontra Gandhi, lequel en connaissait les pouvoirs, et lors d’une séance publique, émis mentalement l’ordre à Messing d’aller prendre une flûte, laquelle se trouvait sur une table, de la donner à l’une des personnes présente dans la salle, ce qui fut fait, et lorsque l’homme choisi se mit à jouer, un cobra surgit d’un panier, et se balança au rythme de la musique.

En 1939, Messing, dont la tête avait été mise à prix pour 200 000 marks, puisque celui-ci avait prédit à Hitler qu’il mourrait s’il s’aventurait un jour à l’Est de l’Europe, fuyait le régime nazi, et rencontra Staline, au courant de ses pouvoirs particuliers.

Ce dernier lui demanda de réaliser un exploit pour le moins complexe.

Il s’agissait de réaliser un hold-up dans une banque moscovite, par la seule puissance de sa pensée.

Messing présenta au caissier une feuille vierge, ordonnant mentalement la remise de 100 000 roubles, ce que le caissier fit avec la meilleure des bonnes volontés. lien

On pourrait multiplier les témoignages, et pour terminer je propose le mien : projeteur dans une agence d’architecture, j’avais partagé avec mon patron d’alors mes convictions de la possibilité de transmettre des pensées, et nous avions convenu d’une expérience simple.

Comme j’arrivais à l’agence bien avant l’arrivée du dit patron, nous avions convenu d’une heure ou je me concentrais sur une série de dessins, allant du carré au triangle, en passant par des cercles, des points, et d’autres divers signes de ponctuation alors qu’à la même heure, le patron en question se concentrait sur l’un de ces dessins.

Lorsque j’eu choisi, j’écrivais sur un morceau de papier le signe choisi, pliais le dit papier, et à l’arrivée du patron, il me donnait le sien, en échange du mien.

L’expérience fut renouvelée, toujours avec succès, plusieurs jours durant.

Chacun de nous peut au moins expérimenter la transmission de pensée d’une façon très simple : marchez dans la rue, dans les pas d’une personne prise au hasard, à quelques mètres, et concentrez vous sur la nuque de la personne en lui ordonnant par la pensée de se retourner...il est plus que probable qu’au bout d’un certain temps, la personne s’arrête et se retourne...tout le monde a déjà au moins une fois senti un regard se poser sur soi, et s'est retourné pour tenter de découvrir par qui il ou elle était observé...

Le célèbre astronome Camille Flammarion a raconté dans son ouvrage « l’Inconnu et les phénomènes psychiques » des dizaines de cas de communications télépathiques, souvent entre des personnes liées d’affection, voire d’amour, portés par le concept « ne faire qu’un ».

Confronté au scepticisme de ses concitoyens, il écrivait déjà : « les ¾ de l’humanité sont composés d’êtres encore incapables de comprendre cette recherche et qui vivent sans penser par eux-mêmes. Laissons-les avec leurs jugements superficiels et dépourvus de valeur réelle ». lien

Mais ca ne nous explique pas pour autant « comment ça marche  ? »...

C’est en 2014 qu’a été réalisée avec succès une expérience capitale, permettant de comprendre en partie, comment fonctionne la télépathie.

L’informatique a été un précieux instrument pour réaliser cette expérience : une personne en France, l’autre aux Indes, les deux équipés d’électrodes posées sur leurs têtes. L’un des sujets transmet via internet ses activités cérébrales, lesquelles ont été converties en code binaire, avant de les envoyer à un autre ordinateur, lequel les transmettait au cerveau de l’autre sujet sous forme de « flash lumineux ».

À ce jour, seul des messages courts, bonjour par exemple, peuvent être transmis, mais déjà les chercheurs imaginent comment des patients muets, suite à une AVC, par exemple, pourraient à nouveau communiquer.

Les membres de IMI (Institut Métapsychique International) veulent aller plus loin et si ces membres affirment « le paranormal, nous n’y croyons pas, Nous l’étudions », ils ne s’interdisent rien, comme l’un d’eux, Mario Varvoglis qui explique : « ce qui m’intéresse, c’est de comprendre le fonctionnement de la conscience.

Dans les protocoles expérimentaux, on trouve suffisamment de preuves d’échanges entre 2 personnes qui nous permettent d’être convaincus qu’il y a un phénomène (...) quand on a autant de témoignages, c’est une curiosité scientifique. Mais entre l’observation et la compréhension des mécanismes, il y a un gouffre énorme ». lien.

Ces scientifiques qui tentent de découvrir les mécanismes complexes qui permettent la télépathie, devraient peut-être fouiller du coté de la glande pinéale, comme l’envisageait dans son livre Émile Hureau (de la télépathie : étude sur la transmission de pensée) lequel écrivait : « les anatomistes ont voulu y voir un organe atrophié, un sens dégénéré (...) La glande pinéale nous paraît être au contraire l’organe télépathique en voie d’évolution, Une forte pensée concentrée entraîne un léger frisson dans la glande pinéale, un courant magnétique s’établit à travers l’éther cérébral et gagne l’éther extérieur pour aller atteindre un cerveau harmonisé, et l’image ou la pensée apparaît à l’œil pinéal du sujet récepteur.

http://cours-gratuits.toutapprendre.com/images_fiches/bfc0a_1.jpg

A l’exemple du docteur Gibert et de Pierre Janet, dont le sujet, Léonie, obéissait à la suggestion à 1 kilomètre de distance, le docteur Balme avait le pouvoir de transmettre mentalement sa volonté à une demoiselle de Lunéville. Il l’obligeait ainsi à venir dans son cabinet, à Nancy, réclamer ses soins. Un jour, ayant concentré et dirigé vers elle sa pensée, il prononça les paroles suivantes : « venez, je vous attends par le train de midi ». À l’heure dite, la jeune fille entrait chez lui, disant : « Me voici ». lien

Le docteur Balme n’était pas arrivé à un tel résultat sans travail. Les premiers essais ne donnèrent aucun résultat. Tous les jours, à la même heure, et pendant longtemps, ils poursuivirent leur tentative (...) au bout de 2 ans ils communiquèrent à distance, à n’importe quel moment de la journée... »

Mais alors n’importe qui peut-il tenter « d’apprendre la télépathie » ?

Il y a en tout cas une méthode en forme d’apprentissage, et pour cela, transmetteur et récepteur doivent, on l’a vu, être reliés déjà par un sentiment d’amitié, voire de complicité, ou même d’amour.

Le récepteur doit faire le vide de son esprit, rester aussi entièrement passif, attendant qu’une impulsion intérieure lui permette de visualiser « quelque chose », de dire éventuellement quelque chose, ou même de faire un geste sans rapport avec la situation, et quand ce « quelque chose » se produit, s’impose à sa pensée, il faut le concrétiser.

Quand au « transmetteur », dans un premier temps, il tient l’apprenti récepteur par le poignet, se concentrant sur l’idée ou l’action qu’il voudrait voir se réaliser, en y pensant intensément, et il attend la réaction du récepteur, espérant qu’elle soit une bonne réponse...

Cet entrainement peut se poursuivre pendant plusieurs mois, et doit logiquement être de plus en plus probant, s’améliorant au cours des semaines.

Au-delà des ricanements subversifs qui ne manqueront pas de venir égayer cet article sous formes de commentaires acidulés, je serais heureux que des témoignages viennent apporter leur pierre à ce phénomène encore mal compris, et pourtant bien réel.

Comme dit mon vieil ami africain : « marche en avant de toi-même, comme le chameau qui guide la caravane  ».

L’image illustrant l’article vient de paranormal.blogspirit

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Boostez votre cerveau

Main verte pour tomates rouges

Le bruit du silence

À l’oreille des feuilles

Le jardin extraordinaire

La réponse de l’Animal

La planète des singes

Taxons Lazare

Cette nature qui nous inspire

Tel un papillon de nuit

Les pierres ont-elles une âme ?

Les cristaux de nos mémoires

Le Monde avant l’ère

Les voyages immobiles

Ce merveilleux 6ème sens

La réponse de l’animal

Vous avez UN nouveau message !

L’œil du sommeil ou du réveil

De l’intuition humaine 

Documents joints à cet article

Transmettez mes meilleures pensées...

Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 2 septembre 2016 11:09

    C’est en 2014 qu’a été réalisée avec succès une expérience capitale, permettant de comprendre en partie, comment fonctionne la télépathie.

    L’informatique a été un précieux instrument pour réaliser cette expérience : une personne en France, l’autre aux Indes, les deux équipés d’électrodes posées sur leurs têtes. L’un des sujets transmet via internet ses activités cérébrales, lesquelles ont été converties en code binaire, avant de les envoyer à un autre ordinateur, lequel les transmettait au cerveau de l’autre sujet sous forme de « flash lumineux ».

    ce qui n’a rien de télépathique puisqu’il s’agit d’une interface informatique.

    c’est le même type de matériel qui permet de soigner la paraplégie.


    • Alren Alren 3 septembre 2016 10:14

      @foufouille

      Pour transmettre de l’information, et ce sont deux règle absolues, il faut :

      1) un support de transmission. ce peut-être un rayonnement électromagnétique (y compris lumière dans de la fibre de verre), une modulation d’électricité dans un conducteur, des vibrations sonores.

      On pourrait aussi utiliser l’émission contrôlée de paquets de particules autres que des photons ou une modulation de champ magnétique, mais en pratique notre technologie ne le fait pas.

      Il est essentiel de bien se souvenir que, dans tous les cas, ces supports de transmission utilisent de l’énergie.

      2) un code de transmission. Il faut en effet que le récepteur puisse interpréter les signaux reçus, et pour cela utilise le même code que l’émetteur.

      Aucune de ces deux exigences n’est concevable dans le cas de la télépathie.

      1) On n’a pas de source d’énergie suffisante dans l’organisme pour transmettre un signal modulé.

      2) Il n’existe pas de code universel de transmission entre des cerveaux dont la structure des neurones varie selon chaque individu.


    • bibou1324 bibou1324 2 septembre 2016 11:29

      Je ne crois pas à la télépathie. Je crois par contre qu’inconsciemment, on est capable de se mettre à la place de quelqu’un et réfléchir comme elle. Je pense qu’il s’agit d’une chose implanté depuis les racines de l’humanité, pour nous aider à communiquer entre nous.


      Prenons un exemple. 

      Réalisez le plus vite possible de tête le calcul 75+18. Puis choisissez rapidement le nom d’un légume, visualisez le fortement dans votre tête.

      Vous y êtes ?




      Pour beaucoup d’entre vous, il s’agira d’une carotte. Parce que j’ai implanté l’image dans votre esprit, hahaha !

      Non. C’est juste que carotte est la réponse que le cerveau, quand on lui demande de désigner rapidement (d’où le calcul, pour faire diversion) un légume, sort le plus souvent. Pourtant, votre cerveau connait tout plein d’autres légumes.

      C’est un truc de mentaliste assez connu. Je pourrais tergiverser sur les chemins neuronaux qui expliquent ça, mais je laisse chercher à ceux qui sont intéressé sur votre moteur de recherche favori. 

      C’est comme si on met dos à dos 2 personnes à quelques mètres. On demande au premier d’écrire un chiffre avec un marqueur sur une feuille. Au second de se projeter dans le cerveau du premier, puis d’écrire un chiffre aussi. Dans la plupart des cas, les chiffres seront les mêmes. Transmission de pensées ? Non. Inconsciemment, on est capable de percevoir le bruit d’un marqueur à 4-5m, et d’interpréter le chiffre écrit d’après le bruit. C’est complètement inconscient, le 2d individu est convaincu d’être entré dans le cerveau du premier. Pourtant il n’y a rien de télépathique.

      Quand à Wolf Messing, c’est un hypnotiseur capable de lire les micro-expression. De son propre aveux, d’ailleurs, il suffit d’aller sur wikipedia. Même si les micro-expressions ont été théorisées bien plus tard. Ajoutez un peu d’effet Barnum et de cold reading, c’est très facile de faire croire qu’on est capable de lire dans les pensées des autres. Faudra que je fasse un billet là dessus d’ailleurs un de ces jours.

      • Gasty Gasty 2 septembre 2016 11:59

        @bibou1324

        Dans le même genre, je suis capable de savoir ce que pense mon voisin qui regarde Jean pierre Pernot sur TF1.

        Et aussi Rocla+....qui n’est pas mon voisin.


      • Sozenz 2 septembre 2016 12:20

        @bibou1324

        Je ne crois pas à la télépathie. Je crois par contre qu’inconsciemment, on est capable de se mettre à la place de quelqu’un et réfléchir comme elle. Je pense qu’il s’agit d’une chose implanté depuis les racines de l’humanité, pour nous aider à communiquer entre nous.

        très bon point de vue , que l on croit ou pas à la télépathie .




      • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 2 septembre 2016 19:22

        @Sozenz

        salut..« je ne crois pas à la télépathie », je sais que tu ne l’as pas dit... smiley veut en fait dire : je ne sais pas...je crois à la télépathie est la même chose

        je crois en dieu aussi ..etc..je ne crois pas en dieu également

        les pouvoirs ont glorifié la croyance de tous., je suis parfait à mes propres yeux car je sais tout sur tout ...en ce faisant ils étaient sur que l’opinion et non le fait allait dominer l’esprit des masses.....c’est idéal car alors on ne comprend plus ce qui se passe

        résultat le fait est sans aucune importance, la liberté d’expression même si c’est faux, une illusion, un mensonge, une parole qui va blesser etc est totale sauf pour Dieudonné,Soral Faurrisson etc etc devient le garant du succès du maître car je suis prés a défendre mon opinion quelque soit sa valeur ...= masses divisées sur leur croyances...= maître uni sur l’essentiel nous niquer...

        l’opinion-idée devient absolue et je suis prés a mourir pour elle....

        sur ce sujet de la télépathie je dis des faits......vécus...

        je te salue..amicalement.. smiley


      • Sozenz 3 septembre 2016 00:13

        @howahkan Hotah
        salut howahkan ;

        qui sait vraiment comment nous fonctionnons ?
        Personne
        on donne des mots pour décrire ce que l on ressent ou ce que l on ne ressent pas .
         Ensuite chacun interprète le mot à sa façon , lui donne la couleur qu il croit être vrai pour lui même et selon son vécu. Ayant tous un vécu différent , des désirs de vie différentes, des réceptions ( ou non réceptions) , ou volonté de refouler etc ...chacun brandit ce qu il croit savoir ou sait ou ne sait pas ( se croyant savoir ) ....
        il n y a qu une chose que tu puisses savoir , c est ce que tu as vécu ... mais là encore il n y a pas de mot pour le dire , car le mot en lui porte porte une étiquette, une signification qui n est pas forcement la bonne.
        en résumé , nous ne pouvons recevoir que ce qui nous est donné de vivre que d une façon individuelle.
        Le pourquoi pas à ce qui est différent est une porte ouverte à une nouvelle expérience personnelle.
        ( porte ouverte de l esprit) mais ne voudra pas dire qu ’elle sera vécue , car au final qu est il important pour chacun pour allez vers ce qui essentiel ? les chemins sont multiples...
        .
         


      • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 3 septembre 2016 08:55

        @Sozenz

        salut bien sur la superficialité de l’objet des désirs par exemple est infini, mais le principe du désir est le même pour tout le monde...la pensée fonctionne de la même façon pour tous..l’objet du fonctionnement va varier...mais il n’y a rien d’extraordinaire à cela..

        la peur fonctionne de la même manière pour tous, elle est une fuite, la souffrance aussi , la télépathie que j’ai vécue aussi, etc etc...

        tous les abris ont la même fonction identique sauf la déco et l’agencement va varier...ce qui est la base de la nature des choses...

        comment le saurais je, et bien j’ai entamé il y a 50 ans ce voyage ....j’en ai 61....

        qui sait comment nous fonctionnons, ? question piège fermée , certains en savent beaucoup sur eux même et là je ne parle pas de connaissance physique, mais mentale..du fonctionnement mental...cette connaissance n’étant pas analytique l’occidental et mode de vie identique matériel pur en général ne sait rien de lui même ,psycho bla bla inclus ...car il est éduqué a croire qu’il ne sait pas, ne saura pas et à croire celui qui sait.qui saurait...pour des questions de contrôle..

        une telle question a déjà fermé la porte à la découverte..non ??

        amicalement smiley


      • Alren Alren 3 septembre 2016 10:18

        @bibou1324

        Les mentalistes du music-hall réalisent des effets souvent bien plus impressionnants que les escrocs qui prétendent détenir de réels pouvoirs de télépathie. Eux, je les applaudis ...

        Merci Bibou pour votre commentaire. Visiblement les crédules ne sont pas de mon avis  !


      • Taverne Taverne 3 septembre 2016 10:28

        @Sozenz

        « il n y a qu’une chose que tu puisses savoir , c est ce que tu as vécu ... ».

        C’est même une des voies de la vérités. Puisque la vérité réside dans le Simple, c’est-à-dire l’indivisible, elle réside aussi dans l’individu (« indivisible »). Le vécu en tant qu’émanation du simple est vrai mais que ressent l’individu ? Que ce qu’il ressent est complexe ! La subjectivité de l’individu est aussi vraie que l’absolu exprimé par l’être, source de l’Evidence, autre voie de la vérité. Quand il n’y a pas de mot pour dire, on ne dit pas. Sinon, on travestit. Ou alors il faut le dire avec poésie.

        « les chemins sont multiples... » Je n’en vois que deux : le chemin du Simple et le chemin de l’Evidence, de la lumière y compris de celle que l’on obtient par dissipation de l’obscurité. Le Simple est le chemin de l’individu mais aussi de la science. L’Evidence est l’invariable fixité de l’être, la part commune à tous.


      • rocla+ rocla+ 3 septembre 2016 10:38

        @Alren



        Les numéros  de « télépathie  » de music hall sont entièrement truqués .


      • Sozenz 3 septembre 2016 19:03

        @howahkan Hotah
        bonjour smiley
        une telle question a déjà fermé la porte à la découverte..non ??

        Pour certains peut-être , pour d autres peut être pas . je ne suis pas à l interieur des gens ; eux seuls peuvent savoir comment ils reçoivent un message ou une question
        pour les uns cela mettra en évidence qu il n ’ a pas assez laissé entrer les expériences qui lui permettront de s ouvrir à  « la sagesse atemporelle qui , librement, reçoit et emploi toute chose »
        La gnose.

        qui sait comment nous fonctionnons, ? question piège fermée

        Loin de là était ma volonté . et si certains peuvent le voir ainsi, je ne suis pas de nature à vouloir mettre les personnes dans des pièges fermés . Les « piéger » à leur propre jeu , oui , je l avoue . je le fait . mais c est pour qu ils s extirpent de leurs pièges (je ne suis pas très douée apparemment ^^, mais je sais aussi que cela ne m appartient pas .je tente juste de mettre un petit grain de sel et si ça fait avancer , ben alléluia ) . tout comme je tente le plus possible de m’extirper des miens ( selon ce que je reçois et peux percevoir de l extérieur et de l intérieur. et même en faisant cela , je sais que ce sont des pièges pour moi même , car je « sais » ,je sens en tout cas , qu il y a encore autre chose à Vivre )
        Bises .


      • soi même 3 septembre 2016 21:03

        @bibou1324, en ce qui concerne Wolf Messing lors de sa première rencontre avec Staline , il la buffè

        « Ce dernier, voulant s’assurer de ses dons, lui propose de sortir de son cabinet sans laissez-passer et de revenir de la même façon. Il s’exécute en présentant aux multiples gardes un bout de journal. Staline est bluffé. Messing lui aurait dit :” Je connais vos pensées, mais je suis votre ami.” Lors d’une séance de télépathie devant un kolkhoze en 1942 il prédit la victoire des Soviétiques le 8 mai 1945. Il s’est trompé d’un jour .

        - Vladimir Tchernine »

        Je pense pas que Wolf Messing était télépathe, par contre, il avait des prémonitions et surtout, il avait un grand pouvoir de suggestion en utilisant l’hypnose qui à comme particulier de se jouer des personnes faibles qui tombaient sous son emprise.


      • Sozenz 3 septembre 2016 22:21

        @Taverne
        bonjour
        quand je dis que les chemins sont multiples , on pourrait les comparer aux cours d eaux , aux rivières et fleuves qui les uns aux autres par des chemins différents se réunissent entre eux pour aller dans la même étendue ... ( mers, océans, qui sont apparemment sont différenciés , mais ne sont qu un ). chaque cours d eau a son histoire , traverse des horizons différents, même s ils rencontrent à leur passage pour certains les mêmes faunes et les mêmes flores.


      • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 4 septembre 2016 09:05

        @Sozenz

        bien lu ton dernier message....je comprend..merci..


      • Neymare Neymare 2 septembre 2016 11:59

        La transmission de pensée, n’existe pas. Il n’y a tout simplement pas de séparation entre les esprits. Nous nous créons nous memes l’illusion de la séparation en nous croyant indépendant et autonome


        • Yanleroc Yanleroc 3 septembre 2016 23:55

          @Neymare
          Je vois aussi les choses comme ça. J’ajouterai que nos dons psychiques, sont mis en veilleuse (ADN bricolé) par le fabriquant et canalisés-étouffés-contrôlés, car dangereux pour le pouvoir. C’est la conclusion d’Ingo Swan, comme le copié-collé de Pémile le précise.


        • sarcastelle 2 septembre 2016 12:33

          Tiens, la glande pinéale chère à Descartes est de sortie avec Olivier. Je l’avais oubliée, celle-là, l’autre jour, en soulignant les idées douteuses de Descartes sorti de l’optique et de l’analyse. 

          .
          J’ai un paquet d’ouvrages de Camille Flammarion, et je recommande en particulier le charmant roman Stella. La fin est cucu-la-praline, mais sans ça ce n’est pas mal. Flammarion en effet écrivait des romans après s’être dans ses ouvrages scientifiques copieusement moqué du genre romanesque, tout juste bon selon lui à faire perdre leur temps aux femmes superficielles qu’on a éduquées dans l’ignorance de la science. Mais il est vrai qu’il écrivait des romans pour initier à la science... !
          .
          Si je recommande les textes scientifiques de Flammarion, il va sans dire que j’invite - sauf pour les curieux des conneries - à fuir ses ouvrages sur le paranormal. 
          .
          Et si votre cerveau est alimenté par une batterie au lithium, savez-vous que vous pouvez la recharger sans connexion physique par simple réglage sur un cerveau plus puissant, comme par exemple celui de... (pas de nom ; on n’est pas sur ce site pour ironiser sur les personnes, non mais). 

          • pemile pemile 2 septembre 2016 12:36

            @olivier cabanel « Les membres de IMI (Institut Métapsychique International) veulent aller plus loin »

            Depuis 1919, avec quel résultat ?


            • tf1Groupie 2 septembre 2016 12:40

              « Chacun de nous peut au moins expérimenter la transmission de pensée d’une façon très simple : marchez dans la rue ... »

              Sérieusement, vous prétendez qu’il s’agit là d’une manifestation de la téléphatie ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2016 06:46

                @tf1Groupie
                de la téléphatie ? certainement pas !

                mais de la télépathie, c’est probable.
                 smiley

              • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 2 septembre 2016 12:51

                Salut, Olivier je trouve que il y a confusion entre pseudo transissions de pensée et télépathie...

                pour la transmission de pensée neymare dit ceci : La transmission de pensée, n’existe pas. Il n’y a tout simplement pas de séparation entre les esprits. Nous nous créons nous même l’illusion de la séparation en nous croyant indépendant et autonome...

                je ne sais pas, c’est très possible, je connais assez bien ce phénomène qui se produit à l’insu de mon plein gré comme pour tout le monde je pense, une chose cependant la distance ne semble pas être un problème, ceci m’intrigue...sans plus...

                sur la télépathie qui est un phénomène que j’ai vécu une fois à l’age de 17 ans ,ayant rencontré une autre personne l’ayant vécu aussi est un contact réel en temps réel entre deux cerveaux...c’est une communication avec un vocabulaire inconnu qui est cependant compris,, cela rajoutera une dose de chose incomprise à ce phénomène...

                bien que n’ayant pas déclenché ce phénomène ce fut l’autre personne qui le fit, je savais comment faire pour utiliser cette capacité au moment ou cela se produisit,c’est à dire pendant un moment connu sous le nom de kundalini, il suffit de « jouer » avec l’énergie montante et descendante qui part de la base de la colonne vertébrale pour remonter au centre du crane, en gros ......peu de ce que j’ai lu sur le sujet semble avoir été écrit par des gens l’ayant vécu...surtout sur la peu que cela produirait...c’est un mythe total..

                Pas de message pour sauver le monde, juste un échange amical très étrange ...en paix etc

                ou était cette « personne » ? je n’en sais rien du tout

                c’est comme d’entendre quelqu’un qui vous parle réellement, l’impression vous l’aurez en écoutant une voix au casque en mettant en mono ..c’est exactement cela..

                ma « correspondante » m’a dit en me quittant que cela n’était pas la peine d’essayer de le reproduire car je n’y arriverais pas...., 44 ans après elle a toujours raison..

                en dire plus serait commencer a inventer....tout ce qui est dit là fut vécu...

                quand je parle de capacités perdues sur ce site assez souvent, en voila une parmi d’autres

                respect et robustesse....

                merci


                • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2016 22:55

                  @howahkan Hotah
                  bonsoir.

                  merci de ton témoignage passionnant.
                  il est probable qu’il y ait des différences entre un échange voulu entre deux personnes, échange par la pensée, et un message reçu « venant d’on ne sait où »
                  et je sais de quoi je parle...
                   smiley

                • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 2 septembre 2016 23:04

                  @olivier cabanel

                  salut olivier

                  tout à fait...ce sera à développer mais pas ce soir...il y a toute une, voir des, dimensions que nous avons perdu...elles ne fonctionnent plus mais elles sont là..

                  passionnant est un mot ridiculement faible pour tout ceci..cela va bien au delà..mais la pensée ne peut y aller..or pour le moment encore elle est notre seul outil sauf moments d’exceptions

                  merci et salutations

                  ps : ce « je sais de quoi je parle » mérite un développement bien sur smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2016 23:24

                  @howahkan Hotah
                  un développement que je ne peux prolonger ici... mais l’occasion se présentera un jour, pourquoi pas ?

                   smiley

                • Alren Alren 3 septembre 2016 10:38

                  @howahkan Hotah

                  Il est inutile de discuter rationnellement avec un croyant. Il s’accroche à sa foi comme à une bouée de sauvetage pour résister au désespoir qu’entraîne en lui le constat que la mort est le retour au néant.

                  La croyance au « paranormal » qui est condamné par toutes les religions, est un truc pour imaginer que le réel n’est pas ce qu’enseigne l’expérience mais qu’il existe « un autre monde spirituel » permettant d’envisager « la vie après la vie ».

                  Bien entendu pour cela, il faut nier la science matérialiste et notamment la physique.

                  En exemple cette phrase : « Neymare dit ceci : La transmission de pensée, n’existe pas. Il n’y a tout simplement pas de séparation entre les esprits. » qui nie tout simplement l’existence de l’espace  !

                  D’autres, en gobant les prédictions des voyantes, cartomanciennes et autres astrologues ne réalisent pas qu’ils nient la relation d’incertitude quantique et donc la validité de la physique théorique actuelle dont les applications fonctionnent pourtant très bien !

                  Notre cerveau est victime de nombreuses illusions et pas seulement les illusions d’optique. La télépathie fait partie de ces illusions tout comme l’impression de « déjà-vu » ou celle de l’esprit se détachant du corps pour flotter au-dessus de lui. Deux illusions que la neurologie commence à expliquer par un dysfonctionnement d’une partie du cerveau et qu’elle sait même causer en ce qui concerne la deuxième illusion.

                  Mais je le répète, comme la foi est irrationnelle, il est inutile de parler raison à un croyant !


                • Neymare Neymare 3 septembre 2016 15:01

                  @Alren
                  En exemple cette phrase : « Neymare dit ceci : La transmission de pensée, n’existe pas. Il n’y a tout simplement pas de séparation entre les esprits. » qui nie tout simplement l’existence de l’espace  !

                  Je ne nie pas ce que dit la science, d’ailleurs je suis moi meme scientifique (et je n’ai pas de religion et donc pas de foi). Je nie en revanche l’interprétation commune du monde par l’homme et donc le paradygme scientifique consensuel et borné qui existe actuellement.
                  Et je soutiens que ce monde n’existe pas plus que celui de nos reves : il existe bien de l’espace dans vos reves ? et pourtant il n’existe pas
                  Cherchez plus loin que le bout de votre nez et vous comprendrez ce que je veux dire
                  d’ailleurs vous le dites vous memes : "Notre cerveau est victime de nombreuses illusions et pas seulement les illusions d’optique" et ben oui, ce monde fait aussi partie de ces illusions


                • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 3 septembre 2016 16:36

                  @Neymare

                  salut jean, je te rejoins là dessus...en gros...enfin je pense..sujet délicat non ?

                  par exemple, je crois regarder directement les arbres dehors chez moi, mais ceci est faux, je regarde l’enregistrement fait quelques nano secondes avant et qui est enregistré dans le cerveau , je c’est le processus analytique qui ne sait pas voir le moment présent ...il a pour fonction entre autre de regarder le passé tel qu’il est enregistré dans le cerveau de manière superficielle..ce que je crois voir au dehors est en fait dans le cerveau et est déjà le passé....

                  les moments « spéciaux » de la vie arrivent quand ce processus analytique ou pensée ne dirige plus le cerveau alors nos autres capacités prennent l relais...
                  la pensée vitale bien sur pour la survie ne peut être dans le moment dit du présent..là ou le lien avec le grand tout est....

                  ça te parle ?

                  bon etc....@+


                • Yanleroc Yanleroc 3 septembre 2016 17:52

                  @howahkan Hotah, salut.


                  Et comment tu t’y prends, si tu considères, que dans certains cas, l’Information est arrivée avant d’être partie ?..

                • pemile pemile 3 septembre 2016 18:45

                  @Neymare « Cherchez plus loin que le bout de votre nez et vous comprendrez ce que je veux dire »

                  Merci plutôt de nous éclairer smiley

                  « Et je soutiens que ce monde n’existe pas plus que celui de nos reves »

                  Comment expliquez vous que l’on puisse agir sur ce monde ? Je plante un arbre à un instant T, 10 ans plus tard un inconnu se tue en le percutant, ou l’inverse, je coupe un arbre à un instant T, à T+1 une voiture fait une sortie de route et ne s’écrase donc pas sur cet arbre ?


                • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 4 septembre 2016 08:59

                  @Yanleroc

                  en fait je n’essaye pas d’aborder du tout ce genre de sujet par l’intellect ou l’analyse...bien que évidement la pensée va essayer elle ne sait faire que cela même si le sujet ne la concerne pas ce qui pour moi est le cas ici...

                  d’ailleurs je n’aborde rien du tout sauf quand moment de souffrance il y a, je sais qu’il est temps d’apprendre...ceci fait peur ou rire...et je dis et bien riez ou ayez peur..et continuez a fuir..qui ou quoi fuit quoi ? là tout le monde se casse !! y’ a plus personne...qu’y puis je ? rien évidemment..le libre arbitre de continuer a se faire mal......

                  attention quand je parle de souffrance cela signifie l’absence de cette béatitude étrange en paix qui est contentement absolu...je ne parle pas de béatitude telle que décrite dans les images pieuses....cette béatitude là est totalement immergé dans tout donc aussi dans le concret, c’est elle qui sauvera les humains si on en réchappe ce qui n’est plus sur du tout,tellement les dégâts dans notre psyché sont considérable....

                  j’essaye de dire à propos de moments vécus ,souvent répétés,pas toujours...

                  je n’essaye donc pas de comprendre....je vois, pour moi, cela comme une erreur....

                  je ne peux n’y n’essaye de répondre à cette question que tu amènes n’étant même pas capable d’en percevoir la validité ou la non validité...
                  @+


                • pemile pemile 4 septembre 2016 17:19

                  @howahkan : "quand moment de souffrance il y a, continuez a fuir.. là tout le monde se casse !! le libre arbitre de continuer a se faire mal"

                  Arriveras-tu un jour à comprendre le non sens de ta position, fuir la souffrance n’est pas continuer à se faire mal !!


                • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 4 septembre 2016 18:24

                  @pemile

                  je crois que toi et moi, on ne se comprend absolument pas, va ton chemin pas de problèmes..mais SVP lâche moi....car tu ne veux ou peux absolument pas saisir que je ne parle que d’expériences qui amènent ou pas d’elle même au delà de tout cela..

                  ce n’est pas parce que tu ne connais pas cela dont je parle par toi même par expérience que ce que je dis est à jeter aux ordures , car une expérience, des expériences qui plus est vécues aussi par d’autre autour de moi parlent...

                  je ne souhaite pas insister sur ce sujet avec toi..

                   smiley


                • pemile pemile 4 septembre 2016 23:34

                  @howahkan Hotah "je crois que toi et moi, on ne se comprend absolument pas, va ton chemin pas de problèmes..mais SVP lâche moi....car tu ne veux ou peux absolument pas saisir que je ne parle que d’expériences qui amènent ou pas d’elle même au delà de tout cela..« 

                  Nous sommes tous dans le même bateau, certain pense qu’il coule, d’autre qu’il traverse une tempête, d’autre que tout est parfait, 99% rament dans les cales, 1% bronzent à la piscine du pont.

                  Il est absurde d’affirmer que certains peuvent comprendre et que d’autre ne le peuvent, si t’as vraiment une expérience qui permet de comprendre quelque chose, partage et accepte la critique.

                  Sinon, tu te comportes comme les 1% qui bronzent, ravi que 99% rament dans les cales, persuadé d’avoir une »expérience« que ceux dans les cales n’ont pas ou ne peuvent avoir !

                   »je ne souhaite pas insister sur ce sujet avec toi« 

                  Parce que je ne comprends rien à ce que tu dis ? Parce que tu penses que ton »expérience" est unique ? Parce que lorsque tu théorises sur une souffrance coupable, j’ose te dire que te trompes ?


                • Taverne Taverne 2 septembre 2016 12:58

                  La pensée, vue comme information, peut être transmise, d’accord. Mais seulement dans certaines conditions bien précises : empathie, sensation commune, émotion partagée, suggestion, hypnose. Sinon, ce n’est pas possible et l’assistance technologique jette le soupçon sur les expériences (qu’est-ce qui est produit par la pensée et qu’est-ce qui est produit par la technologie ?)

                  La pensée, vue comme conscience collective (la « volonté de puissance » de Schopenhauer, le Vouloir), reste à démontrer. Et, dans cette conception, il ne semble pas que la « fonction » de cette conscience collective soit de permettre le dialogue entre un individu A et un individu B, puisqu’elle serait indifférenciée, non identifiable (pas d’identités individuelles).

                  Bref, qu’est-ce que « transmettre », et qu’est-ce que « penser » ?


                  • Sozenz 4 septembre 2016 12:39

                    @Taverne
                    Bref, qu’est-ce que « transmettre », et qu’est-ce que « penser » ?

                    vous pourriez vous poser la question aussi sur : qu’est ce qu’ est d être inspiré ou suggestionné ?

                    quand vous associez les quatre termes vous pouvez entrevoir les pièges ou erreurs et la possible justesse de la pensée. D’où aussi les contradictions emmenant des individus.

                    La pensée est elle un bien ou un handicap au final ?


                  • Thorgal 2 septembre 2016 19:38

                    qui voit le vent, la chaleur, l’amour...etc ?

                    Le vent et la chaleur ne se voient pas, mais ils se sentent physiquement grâce au sens du toucher.

                    L’amour, c’est autre chose, c’est un sentiment suscitant des émotions. Rien d’ésotérique non plus.

                    Maintenant, il y a des expériences assez marrantes en effet. De là à conclure quelque chose d’affirmatif, il y a tout de même un grand pas difficile à franchir.


                    • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 2 septembre 2016 22:41

                      On sait très bien voir la chaleur, et donc le vent induit (déplacement d’air), grâce à la strioscopie.

                      La preuve en vidéo.

                      • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 2 septembre 2016 23:05

                        @Ni naïf Ni Crédule

                        non un humain ne voit rien de cela


                      • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 3 septembre 2016 04:52

                        @howahkan Hotah


                        Un humain ne voit les couleurs que parce que la lumière blanche du soleil est là et que les cônes et bâtonnets de notre rétine les capte.
                        Il est de même pour visualiser les gaz, tel l’air qui nous entoure grâce à l’effet Schlieren (la strioscopie).
                        Dans les deux cas, l’être humain utilise un artifice.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès