• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Tricher n’est pas jouer

Tricher n’est pas jouer

Les commerçants, on le sait, rivalisent d’ingéniosité pour nous vendre leurs produits, et franchissent de plus en plus souvent la ligne jaune de la légalité.

On connaissait, grâce aux boutades du regretté Coluche, les lessives qui lavaient plus blanc que blanc, et celles qui nettoyaient les taches les plus rebelles, même à l’intérieur d’un nœud.

Mais on n’imaginait pas qu’ils étaient carrément capables de tricher.

C’est un buzz qui circule sur le net depuis quelques temps, et qui va fournir le cœur de cet article.

Que l’on ne m’en veuille pas de citer des marques, c’est le passage obligé, et il n’est pas sûr qu’elles verront d’un très bon œil le fait qu’elles le soient dans cet article.

Il s’agit d’Ariel Color.

Un flacon en plastique, banal.

Or, à grand renfort de marketing, les fabricants annoncent un nouveau flacon.

Et tenez-vous bien, il y a 10% de produit en plus, pour le même prix !

Sauf que si l’on y regarde de plus près, l’ancien flacon annonçait « pour 20 lavages », et le nouveau annonce « 18 lavages plus 2 »

La différence est minime, voire nulle.

Mais il y a mieux

L’ancienne avait une contenance d’un litre et cinq cent grammes, et la nouvelle annonce une contenance d’un litre quatre cent grammes.

De quoi être décontenancé !

En fait celle qui devait avoir 10% de produit en plus, en a en réalité 10% de moins, pour le même prix.

Je suis sûr que les lecteurs vont de ce pas regarder de plus près les étiquettes, et enrichir bientôt cet article de nouvelles découvertes.

Nos voisins belges et luxembourgeois sont sur le pied de guerre et ont décidé de lancer une campagne contre l’arnaque. lien

L’Europe s’y met aussi. lien

Mais parfois les arnaqueurs le font sur un pied plus modeste, avec des résultats étonnants.

Nous sommes le 18 septembre 1912, et dans son épicerie, Armand Lambert fait une mauvaise chute, en essayant d’attraper un kilo de sucre tout en haut d’une étagère.

Le voilà dans une chaise roulante, les médecins ayant diagnostiqué une paralysie due à un choc nerveux.

L’assurance est bien obligée de payer, et Armand se trouve bientôt bénéficiaire d’un beau capital de 100 000 francs. C’est énorme en 1912.

Seulement voilà, Armand est un bon comédien, car il n’est pas réellement paralysé.

il se rend donc à Lourdes, et miracle, le voilà qui gambade sur ses deux pieds.

Sa femme et lui rentrent tout heureux de ce « miracle ».

Hélas, le train dans lequel ils sont, rentrera en collision avec un autre, et Armand sera amputé des deux jambes. lien

L’histoire ne dit pas si l’assurance a récupéré sa mise ?

Bien sûr il arrive que ce soit le commerçant qui se fasse arnaquer, tel ce bijoutier de la place Vendôme qui reçoit un matin de janvier 1960 un client exigeant.

Celui veut une perle, la plus belle qu’il soit pour l’offrir à sa femme pour l’anniversaire de leur mariage.

Il achète la perle proposée puis se ravise : « pourriez vous m’en trouver une identique, afin que je fasse monter les deux en boucle d’oreille »

Le bijoutier accepte, signalant que ce ne sera pas facile.

Notre acheteur s’en va avec sa perle, après l’avoir payée.

Le temps passe, et un jour, le bijoutier l’appelle lui annonçant qu’il a trouvé une seconde perle chez un vendeur étranger, mais qu’elle est beaucoup plus chère.

Hélas pour lui, l’acheteur regrette, il ne la prendra pas, son épouse et lui viennent de divorcer.

Et le bijoutier s’est retrouvé avec une perle qu’il avait payée bien plus cher que celle qu’il avait vendue auparavant.

Jusqu’à ce qu’il se pose la question : et si cette perle achetée très cher était la même que celle qu’il avait vendue ?

Aujourd’hui Internet est le nouveau terrain de jeux des arnaqueurs de tout poil : « pas moins de 4000 plaintes en 2009, soit deux fois plus qu’en 2007  » déclare Christian Aghroum, commissaire divisionnaire en chef de l’OCLCTIC (office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication). lien

Entre les jeunes filles éplorées et africaines qui vous offrent 20% de la fortune héritée de papa, et les veuves inconsolables qui veulent tout vous donner, vous aurez l’embarras du choix. lien

Dormez en paix, brave gens, tout va bien au royaume des naïfs moutons qui sont toujours persuadés de « faire des bonnes affaires ».

Car comme disait un vieil ami africain : « le morceau de bois a beau séjourner longtemps dans l’eau, il ne sera jamais un crocodile  ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 21 septembre 2009 13:25

    C’est le moment de donner l’adresse de Julia Brandeau, qui « escroque » les escrocs d’Internet ! Ou plutôt, qui les fait tourner en bourrique ! Garantie d’utilité publique !!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 13:39

      Vilain Petit Canard,
      c’est encore plus subtil,
      en prétendant défendre les escroqués, on les enfonce encore un peu plus,
      belle mentalité
      espérant que la dame en question se défendra, ou du moins s’expliquera ?


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 21 septembre 2009 15:41

      Oilivier, où voyez-vous que Julia enfonce les escroqués ? On n’a pas dû bien se comprendre...


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 15:53

      Vilain Petit Canard,
      c’est effectivement ce que j’avais compris,
      merci de m’excuser auprès de l’intéressée.


    • Fergus Fergus 21 septembre 2009 13:25

      Bonjour, Olivier.

      Ce n’est pas pour rien si le Dieu des voleurs (Hermès ou Mercure) est aussi celui des commerçants. Il est aussi celui des entremetteurs ou des porte-parole.

      Cela dit, nous trichons tous, peu ou prou, vis-à-vis de nos patrons, de notre entourage ou de... nous-mêmes !

      Il n’en demeure pas moins que nous détestons, et c’est bien normal, être arnaqués. La douleur étant pour nous moins dans l’arnaque elle-même (elle peut être très insidieuse) que dans le fait de nous en être aperçus. Question d’orgueil.

      Bonne journée !


      • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 13:41

        Bonjour Fergus,
        c’est pas faux,
        personne n’aime être arnaqué,
        il en ressent comme une douleur,
        celle d’être passé pour un c.n
        et la plupart du temps, l’arnaqué fait profil bas,
        manque de solidarité vis à vis de ses semblables qu’il va exposer aux mêmes désagréments.
        dommage


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 septembre 2009 13:54

        Une belle arnaque , bien montée et bien ficelée est un délice pour celui qui l’ invente .

        Je parle pas de la grossière ficelle de la contenance de ce récipient .

        Chapeau à l’ arnaqueur qui a réussi à vendre la tour Eiffel pour le prix de la ferraille , chapeau le mec qui fait croire à des neus-neus qu’ en mettant 1000 euros dans une boîte et qu’ en y versant un produit il en sortira 100000 . Le film l’ arnaque avec Paul Newman un chef-d’ oeuvre dans le genre .


        Votez pour moi , demain vous serez heureux .


        • finael finael 21 septembre 2009 14:37

          Comme bien des gens peuvent le constater au fil des jours, commerce et arnaque font bon ménage.

          Est-ce un hasard si dans la plupart des religions (dont celles des racines de notre civilisation) commerçants et voleurs partagent le même dieu ?

          Dans notre société marchande, l’honnêteté est presque une maladie honteuse, quand elle n’est pas assimilée à la bêtise !

          Ben quoi ! Il faut bien « s’arranger », « on se débrouille » !

          Et je regrette le temps où ce seigneur, à qui des marchands venaient se plaindre d’avoir été attaqués par des bandits de grand chemin leur répondait : « Des voleurs volés par des voleurs, cela ne me concerne pas ! ».


          • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 16:03

            Finael,
            votre commentaire m’ouvre un champ de réflexion.
            à Lourdes, on vend de l’eau (qui ne l’est pas (lourde)) et qui est censé être miraculeuse,
            il me tarde de voir une mission officielle de la répression des fraudes aller voir çà d’un peu plus près,
            déjà, en son temps, le christ aurait, parait-il, chassé les marchands du temple.
            aujourd’hui, il aurait du boulot.
            mais, permettez moi de douter que celà arrive un jour,
            comme quoi, il n’y a pas de miracles.


          • Bobland59 Bobland59 21 septembre 2009 15:29

            Merci Olivier Cabanel pour toutes ces bonnes informations , c’est vrai que nous avons à longueur de journée ce genre de propositions tant sur le net que dans les magasins .


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 15:59

              Bobland59,
              et a mon avis, ce n’est qu’un début,
              il faut donc se méfier, s’armer de prudence, et espérer que les services d’état, qui normalement sont prévus pour lutter contre çà (repression des fraudes) seront un tout petit peu mieux armés, et plus nombreux.
              je crois savoir qu’ils sont incapables de répondre à la demande,
              par ces temps de crise et de chomage, voila pour le gouvernement une solution pour l’atténuer.
              non ?


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 septembre 2009 15:30

              Pas besoin d’ être commerçant pour arnaquer , l’ employé qui se fait porter pâle pour glander est le même voleur que l’ autre , il se fait payer pour rien ....

              Voir la poudre dans l’ oeil du voisin c est comme de chercher une aiguille dans une salle de bain...


              • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 15:56

                Capitaine, mon capitaine,
                bien sur, comme celà a été évoqué dans l’article, c’est parfois le commerçant qui se fait arnaquer,
                donc rien à redire à votre intervention,
                sauf que vous n’avez lu qu’une partie de l’article , manifestement.


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 septembre 2009 16:02

                  Olvier ,

                  J’ ai eu peu de me faire arnaquer en lisant l’ autre moitié  smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 16:08

                    cher Capitainen,
                    je n’en attendais pas moins de vous,
                    santé.


                    • bourgpat 21 septembre 2009 16:52

                      A coté des escroquerie, vous avez la publicité mensongère.

                      La plus belle est celle du ministère de la justice pour les surveillants de prison qui dépeint un environnement de travail spacieux et récent ; d’une propreté chirurgicale ; beaucoup de surveillants encadrant peu de prisonniers.

                      Et pourtant, personne ne s’est pleins au BVP ni au CSA pour faire arrêter une telle campagne mensongère.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 18:40

                        Bourgpat,
                        çà y est, la liste des arnaques est lancée,
                        merci a vous d’en être l’artisan
                        ce coup-ci c’est l’état qui est pris la main dans le sac, et si on fouille un tout petit peu plus, je ne serais pas surpris qu’il y en ait quelques autres.


                      • kitamissa kitamissa 21 septembre 2009 20:51

                        deux jeunes novices du Carmel voisin viennent acheter au Grand Garage Tartempion ,la fourgonnette 2v Citroen d’occase de la part de la Mère Supérieure ...

                        elles arrivent avec un chèque,remplissent les paperasses et repartent avec la fourgonnette ,.... s’arrêtent sur la place publique ,et s’assoient sur un banc !
                         en regardant vers le garage
                        il se passe un bon moment,jusqu’à ce que le patron du garage Mr Tartempion lui même remarque l’immobilité des deux jeunes novices sur la place,toujours assises sur le banc et fixant le garage ...

                        Mr Tartempion sort ..intrigué et se dirige vers les deux jeunes Soeurs ...

                        > excusez moi mes Soeurs ....mais vous avez un problème avec cette voiture ? il y a quelque chose qui ne va pas ? qu’est ce qu’il y a ? vous semblez attendre quelque chose ....

                        > heuuuuu bredouille une des novices ..c’est que ....on a toujours entendu dire ....


                        > oui ? qu’est ce que vous avez entendu dire ?.. demande le garagiste ...

                        > eh bien......répond la novice ....voilà ....si on achète une voiture au Garage Tartempion,on se fait toujours baiser !...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 septembre 2009 22:36

                          Kitamissa,
                          très drôle,
                          on devrait en parler à Margerin,
                          il en ferait une bonne bd,
                          non ?


                        • lord_volde lord_volde 22 septembre 2009 00:02

                          @ L’auteur
                          Je la connaissais l’histoire du richissime russe habillé comme un prince qui, entant dans une célèbre bijouterie de la place Vendôme, demanda à voir les plus rares joyaux qui étaient contenus dans une pièce particulière que le propriétaire s’empressa de lui montrer. Après avoir admiré les plus remarquables pièces de joillerie que lui présenta promptement l’heureux propriétaire, il arrêta son dévolu sur une boucle d’oreille solitaire, peu commune. Fasciné par elle, il demanda son double et son prix. Le propriétaire semblait embarassé de ne pouvoir satisfaire le riche client qui insistait pour l’acheter tout en lui faisant remarquer qu’il était prêt à payer 20 fois son prix s’il parvenait à trouver sa réplique. Il repartit en laissant le soin de lui remettre une carte portant son nom et un numéro de téléphone...La suite est très cocasse et montre toute l’ingéniosité de l’escroc qui n’hésite pas à payer rubis sur ongle une pièce dépareillée pour en tirer un bénéfice maximum.
                          A ce jeu de duperie, l’escroc est le plus fort.
                          Il existe également une histoire similaire qui s’était déroulée dans un grand casino où une femme richement habillée faisat mine de chercher quelque chose au sol sur la moquette cossue d’une salle de jeux, et qui lasse de ne rien trouver, promit une forte récompense à la personne qui lui apportera le pendentif perdu qui avait une valeur personnelle inestimable car hérité d’un ancêtre lointain et qu’elle voulait transmettre à sa jeune fille...La suite dans un prochain épisode... 


                          • olivier cabanel olivier cabanel 22 septembre 2009 06:03

                            Lord Volde,
                            il semble donc que la même arnaque se soit reproduit à plusieurs reprises, puisque l’histoire que je raconte dans mon article est similaire, mais avec d’autres acteurs,
                            et à mon avis il doit y en avoir d’autres,
                            quand il y a une bonne recette, les gourmands sont nombreux,
                            on attend avec impatience la suite de votre premier épisode.


                          • lord_volde lord_volde 22 septembre 2009 00:04

                            erratum :en ayant pris soin de lui remettre une carte...


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 22 septembre 2009 07:32

                              les arnaques juteuses sont connues et exploitées par les pros , ils en font leur métier de père en fils de génération en génération , 

                              un peu comme les religions....


                              • olivier cabanel olivier cabanel 22 septembre 2009 08:01

                                Haddock
                                c’est pas faux,
                                quoiqu’il arrive que certains rentrent en religion tout seuls, comme des grands,
                                ils font une crise de foi tardive,
                                au fait, avez vous appris le buzz qui circule sur Sarko ?
                                lors d’une visite hospitalière, la semaine dernière, il a fait un lapsus assez révélateur :
                                au lieu de parler d’une greffe de foie, il a évoqué « une greffe de la foi »
                                marrant, non ?
                                mais excusez moi d’être hors sujet.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 22 septembre 2009 17:29

                                j’ai reçu un mail des fabricants incriminés dans mon article,
                                le voici dans son intégralité

                                Je tenais à vous informer que les informations de cette présentation sont fausses. Celle-ci a été émise initialement depuis l’Allemagne il y a quelques semaines, et depuis, l’auteur de la présentation a admis son erreur et a exprimé ses regrets de l’avoir fait circuler.

                                 

                                Quels sont les faits ?


                                L’auteur de la présentation n’a pas comparé la bouteille allemande d’Ariel de 2009 (+10%, 1,4 l de produit équivalent à 20 doses de lavage) au produit qui lui précède immédiatement datant de l’année 2008 (1,26 l de produit équivalent à 18 doses de lavage), mais à un ancien produit datant de 2005 (1,5 l de produit équivalent à 20 doses de lavage) qu’il avait retrouvé chez lui.
                                Plusieurs générations de produits séparent les bouteilles d’Ariel comparées dans la présentation. Selon le code de production, l’ancien produit présenté a été fabriqué en 2005, le nouveau produit date de 2009.


                                Nos produits sont continuellement améliorés afin de mieux répondre aux exigences des consommateurs. Comparé au produit de 2005, le nouvel Ariel liquide de 2009 offre un meilleur résultat de lavage avec un dosage inférieur (maintenant 70ml par lavage comparé à 75ml en 2005). Ceci est visible sur les instructions de dosage au dos des bouteilles.


                                Nous sommes très sensibles à l’évaluation de nos produits pas nos consommateurs, que ce soit via les e-mails et appels reçus par notre Service Consommateurs, mais aussi via les informations qui circulent sur Internet. C’est pour cette raison que nous attachons la plus grande importance à ce que le consommateur ne soit pas induit en erreur par de fausses rumeurs ou hoax que l’on peut y trouver.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès