• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Victimes collatérales de la pornographie sur Internet

Victimes collatérales de la pornographie sur Internet

Julie Amero, une institutrice, pourrait être condamnée à quarante ans de prison aux Etats-Unis. Son crime : ne pas avoir été en mesure d’empêcher l’apparition de fenêtres pornographiques sur l’écran de son ordinateur alors qu’elle tentait de faire une démonstration aux élèves de sa classe. Une affaire choquante, d’une part parce que la sanction adoptée est très sévère, mais aussi parce qu’elle nous rappelle à quel point Internet est aujourd’hui infesté par la pornographie.

Une institutrice américaine pourrait être condamnée à quarante ans de prison à la suite de l’apparition incontrôlable, et incontrôlée, de fenêtres publicitaires (pop-up) sur son ordinateur, alors qu’elle tentait de faire une projection aux élèves de sa classe. Les jeunes enfants de l’école primaire ayant été choqués par des images qui, on ne peut le nier, sont bien souvent dégradantes et contraires à la dignité des personnes, l’institutrice a été poursuivie en Justice.

L’accusation affirme que l’intéressée aurait visité des sites à caractère pornographique et ainsi délibérément pris le risque d’exposer ses élèves à ce type de contenu en utilisant son ordinateur portable à l’école. Il semblerait pourtant que l’ordinateur de l’institutrice ait été infecté alors qu’elle visitait des sites parfaitement innocents, notamment de coiffure. D’ailleurs, tout internaute qui surfe régulièrement sur la Toile sait qu’il n’est pas nécessaire de visiter des sites pornos pour voir des fenêtres de ce genre apparaître sur son écran de manière intempestive.

Comme Jean Baptiste Balleyguier l’explique bien dans son article, les implications juridiques de cette affaire sont importantes. Cela signifie qu’il faudra désormais protéger son ordinateur lorsqu’on surfe sur la toile. Une obligation de sécuriser son PC, ce qui n’est pas aisé pour des personnes maîtrisant peu leurs outils informatiques, d’autant plus qu’en matière de sécurité, les logiciels évoluent en permanence.

Plus largement, on peut s’interroger sur la légitimité de la présence, ou plutôt de l’omniprésence de sites pornographiques sur la Toile. Dans la mesure où l’Internet est visité par tous, y compris par les mineurs, et vu que les propriétaires de sites X n’hésitent pas à s’imposer aux utilisateurs par ce genre de procédés, il devient difficile de justifier la publication de contenus qui sont strictement interdits aux mineurs. Il est d’ailleurs naïf de penser, comme nos sociétés l’imaginent, que nous pourrons continuer à préserver nos enfants de la pornographie tout en la rendant toujours plus accessible jusque dans nos propres maisons.

Une question qui agace d’autant plus qu’on voit les moyens déployés par nos gouvernements pour lutter contre le piratage de musique sur Internet.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (250 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Anto (---.---.178.10) 8 février 2007 13:38

    comment parler pour ne rien dire. Avox ne te donne pas la becquée.google est ton ami

    La prochaine fois écrit juste « premier ! »


  • Icks PEY (---.---.232.221) 8 février 2007 17:10

    Demian, vous êtes indubitablement le roquet le plus nuisible d’Agora Vox.

    Icks PEY


  • (---.---.255.2) 9 février 2007 04:57

    40 ans ? C’est tout ? Je trouve la justice trop tolerante. On ne plaisante pas avec les enfants.


  • LE CHAT LE CHAT 8 février 2007 10:55

    encore un exemple de la débilité du pays le plus puritain qui produit la moitié de la pornographie mondiale !

    bonne problématique posée dans ton article ,internet est il controlable ?


    • pregine (---.---.68.155) 10 février 2007 22:09

      Et oui, oui, Internet est totalement controlable. Il suffit de s’interesser. Controle parental, anti spam, anti pop up gratuit et autres... Mais surtout on ne peut pas tout avoir et son contraire : accés libre et non censuré à toute l’information et une censure (de l’etat en plus) pour une partie de l’information !!! n’est il pas ?


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 8 février 2007 10:57

      Il y a un truc qui me dérange là dedans, d’après ce qui est dit les images pornographique ne seraient apparues que lors de la présentation aux élèves.

      Je veux bien que beaucoup de personne ne connaissent pas trop internet, mais il y a quand même des limites.

      Cette personne n’avait jamais visité les sites qui avaient posé problème ? J’ai des doutes, sinon pourquoi aurait-elle emmené les enfants dessus, et si il y avait eu un problème, il serait apparu à ce moment là.

      En résumé, soit elle savait et elle l’a fait délibérément, soit quelqu’un lui a fait un mauvais coup, mais il faut arrêter de tout mettre sur le dos d’internet.


      • Anto (---.---.178.10) 8 février 2007 11:27

        certes mais en l’occurrence, une expertise a identifié la source de l’infection comme étant un site de coiffure.

        http://www.lesnouvelles.net/articles/justice/858-julie-amero-risque-40-ans-de-prison.html

        Cette institurtice ressemble à un n-ième bouc émissaire. D’autant plus que, quoiqu’il arrive maintenant elle est désormais connue ds tous les states comme étant la prof perverse.


      • LaEr (---.---.126.214) 8 février 2007 14:51

        C’est juste quelqu’un qui utilise encore Internet Explorer de notre ami Billou. Passez à Firefox, et vous n’aurez plus (trop) de problème...

        Opensource is freedom ;)


      • morigan (---.---.218.170) 8 février 2007 23:59

        Oui tout à fait 40 ans c’est lamentable vraiment, les Etats-Unis sont le pays de tout les excès aussi bien dans les libertés que dans le conformisme...voir l’intégrisme...

        Et oui, un bon moyen d’éviter les pop-ups et la plupart des problèmes sur internet sans payer des antivirus ou anti pop-ups plus ou moins efficace et dispendieux... FireFox ! Get FireFox smiley http://www.mozilla-europe.org/fr/products/firefox/


      • C.Laborde (---.---.8.3) 10 février 2007 11:53

        Oui mais IE est le navigateur fourni avec windaube. Et ceci parce que la justice américaine a renoncé à appliquer la loi antitrust à Micro$oft. Tout le monde ne connait pas encore les solutions alternatives.


      • Bob (---.---.34.107) 8 février 2007 11:01

        40 ans... ben voyons ! Encore si elle avait sciemment montré un film X à de gosses je comprendrais (un peu), mais bon faut arrêter de déconner, d’autant plus qu’une partie de ces enfants a sans doutes internet et doit faire face de temps à autres à ces chers pop-ups. Bref de l’hypocrisie la plus élémentaire.


        • LaEr (---.---.126.214) 8 février 2007 14:58

          Tu es certainement un gourou en informatique pour affirmer de telle chose :D .

          Je peux te dire (et c’est mon métier), que si les gens devaient réellement « maitriser leur machine » avant de surfer, il n’y aurait plus beaucoup d’internaute. Je peux même te dire que beaucoup d’« informaticiens » n’auraient pas leur permis. La sécurité informatique est complexe, et demande quelques investissements. La responsablilité viendrait plutôt de l’école et de l’état, qui rechignent toujours à investir correctement dans les outils informatiques....


        • (---.---.2.226) 8 février 2007 11:17

          J’entend bien l’argument du « manque de précaution » qui est tout du moins infaillible.

          Celà vaut-il 40 ans ?


          • gedm (---.---.4.203) 8 février 2007 11:33

            Bien sûr... de vraies blessures.. Dans nos librairies, on peut voir le même genre d’images dans le rayon porno, pourtant personne ne se prend 40 ans de prison.

            OK le porno est trop présent et présenté comme la norme.

            Mais ce n’est pas GRAVE au point de mériter de la prison. Moins grave à mon sens que d’agresser quelqu’un en rue, ce pour quoi les mineurs actuels n’écopent qu’un séjour d’une heure au commissariat, et une petite fessée tout au plus.


          • la campagne ça vous gagne (---.---.68.191) 8 février 2007 11:19

            Pourquoi Internet ne pourrait il pas être contrôlable ? Quand il s’agit de débusquer des téléchargements illégaux qui font perdre de l’argent aux artistes, là on sait faire. Alors qu’on ne me fasse pas croire qu’il est impossible de faire la chasse aux sites porno qui arrivent à se faufiler et atteindre des publics qui n’avaient rien demandé (ce qui est peut être ou peut être pas le cas de cette insit)


            • Algunet 8 février 2007 11:30

              Contrôler, contrôler, il y en à marre, les dictatures ça suffit...

              Et en plus c’est faux de dire qu’on sait débusquer les téléchargements illicites, ouais, un sur des centaines de millions...

              Il faut maitriser, apprendre à utiliser l’outil internet, ce me semble plus raisonnable.


            • Gasty Gasty 8 février 2007 11:27

              Une institutrice américaine pourrait être condamnée à 40 ans de prison suite à l’apparition incontrôlable, et incontrôlée, de fenêtres publicitaires (pop-ups) sur son ordinateur

              Plus choquant serait une condamnation à 40 ans de prisons.

              Même si c’était 3 mois, car qui peut encore maitriser à 100% son ordinateur, les filtres sont souvent contraignant.

              Les recherches sur internet nous ont tous conduit vers des contrées pornographiques.

              Les moteurs de recherches seraient-ils complices ?


              • LE CHAT LE CHAT 8 février 2007 11:47

                @gasty

                Les chats à neuf queues entrainent les personnes non averties vers le S.M smiley


              • Gasty Gasty 8 février 2007 12:48

                @ LE CHAT ( lubrique )

                C’est sur un site pornographique et son moteur de recherche interne qu’en tapant « Foutoire » que j’ai été dirigé sur AGORAVOX.

                On s’est tous fait avoir !


              • Gasty Gasty 8 février 2007 12:59

                « Gland » aussi !mais là c’est plus sur la page d’accueil d’agoravox, mais directement sur un article de je ne sais plus qui.


              • LE CHAT LE CHAT 8 février 2007 13:58

                @gasty

                y’a aussi un fouetraiden , et on tombe sur raiden qui se fait fouetter !

                j’ai voulu taper bernadette soubirou et gogol m’a fait attérir sur Bernadette sous Bayrou , internet c’est vraiment dégueu ! smiley


              • LE CHAT LE CHAT 8 février 2007 14:21

                @gasty

                j’espère que tu avais pas mis bleu avec parce que tu te chope une avalanche de commentaires de trolls lubriques et psychotiques qui te parlent de la masturbation des schtroumfs en chemise bleutée . UNE HORREUR ! smiley


              • gedm (---.---.4.203) 8 février 2007 11:28

                Ce qui me dérange c’est la facilité d’accès du porno sur le web. En peer-to-peer aussi... récemment (depuis le Québec où c’est légal) j’ai téléchargé un film : Land of the Dead. Je m’attendais à voir de beaux morts-vivants faisant aaaarrrgwaaargh et au lieu de ça : jeunes filles en chaleur qui se touchent face à la caméra. Déception... (si, si, croyez-moi, j’étais déçu, j’avais déjà ouvert ma bière « spéciale morts-vivants »)

                Un enfant de 10 ans aurait évidemment pu avoir le même coup en téléchargeant Bob l’Eponge.

                Je crains les répercussions sur la vie sexuelle de ces enfants. Bien sûr, faire l’amour revêt des facettes bien plus diverses et plus belles que ce qu’on voit comme sexe dégueulasse dans les films. Ca se découvre en le faisant et en le partageant avec l’être aimé. Alors que là... ils auront des préjugés très avilissants et pauvres lors de leurs premières relations sexuelles...

                Je suis d’accord avec Bob, c’est de l’hypocrise de la traîner en justice. Les enfants ont dû être amusés plus que choqués.

                Dernier message dans ce commentaire : utilisez Firefox. Le pop-up blocker est très efficace. Utilisez Linux. Il n’y a pas de virus ou spywares. Bref, soyez plus intelligents que la masse qui se laisse pop-up-iser par les micro-softs.


                • Hakim I. (---.---.29.75) 8 février 2007 13:41

                  Les fakes (ex films pornos sous le nom du film voulu téléchargé par P2P) sont des techniques des maisons de production pour dissuader les internautes de pirater les films...

                  Si vous téléchargez, gardez cela en tête, c’est un jeu auquel on peu gagner mais aussi en l’occurence perdre. Vérifiez toujours avant de donner un bob l’éponge à votre gamin. Petite anecdote : un collègue à moi a téléchargé ERAGON pour son fils sans vérifier... manque de pot c’était un porno...(et qui commencait « l’action » à la premiere seconde) le petit a été limite traumatisé, le collegue en question est divorcé, et cet incident a donné un prétexte à son ex-femme pour lui interdire les visites... Voyez les conséquences... donc attention...


                • Hakim I. (---.---.29.75) 8 février 2007 14:20

                  Non mais je rêve ?!!!!! Comment peut-on dire que les enfants étaient surement amusés de voir une femme se faire enculer en se fesant traiter de sale chienne ? Comment peut-on minimiser cela ? C’est ca la société que vous voulez ? Que votre gamin de 8 ans connaisse la position de la levrette ?

                  Quand votre enfant demande comment on fait des bébés, vous lui filez un porno ?!

                  Ensuite on se plaint que les ados ne respectent pas les femmes a force de ne les voir que comme un objet sexuel ! A cause de cela de plus en plus de très jeunes filles sexualisent leurs relations de peur d’etre rejetées et vont même jusqu’à faire semblant d’être stupides ! C’est cela qu’on veut pour nos enfants ?!

                  Ce genre de commentaires confirme ce que je pense de la société post 68 ... génération d’éternels adolescents irresponsables engendrant enfants rois ou suicidaires...

                  Donnons des bornes et une morale à nos gamins que diable !!!!!! Ou alors ce sont eux qui nous reprocheront notre laxisme désinvolte !


                • gedm (---.---.4.203) 8 février 2007 14:37

                  Je ne désire pas que les enfants voient du porno. C’ets ce que je dis dans tout le commentaire. Vous avez le sang vif cher ami.

                  Mais si on leur demande, aux enfants, ils n’en foutent. J’avais en primaire de nombreux amis qui regardaient les films X de leurs parents, en cachette.

                  Dans ce cas-ci, m’étonnerait que les gosses aient été choqués. Qu’un petit garçon qui croyait aux cigognes se soit mis à trembler et à pleurer, et n’ait plus souffert la vue de son père. Alors, oui c’est une erreur, (errare humanum est, me dit-on), mais pas un crime ni même un délit.


                • Floruf (---.---.123.101) 8 février 2007 15:39

                  Quelqu’un aurait’il l’adresse du site de coiffure « sus »-nommé ? smiley


                • maxim maxim 8 février 2007 11:33

                  il y a eu ce matin sur europe 1 ,un article qui faisait mention du controle parental....

                  lorsque l’on choisis son fournisseur de protection type Norton,Java,etc,on est censé etre protegé par les intrusions....or ce n’est pas toujours le cas,effectivement,lorsque l’on visite certains sites,notamment ceux liés aux soins feminins,à certains sites medicaux,meme du Disney pour les momes,vous pouvez tomber sur Disney Porn....

                  pour en revenir aux Americains,comme en faisait mention Le Chat,se sont de gros producteurs de porno,mais on sent l’hypocrisie latente de toutes ces ligues vertueuses,qui en sont meme à interdire le topless,dans les spectacles,dans les films...alors que je suis certain que la plupart de ces Tartuffes sont les premiers à regarder en cachette ce qu’ils veulent interdire aux autres.....

                  quand à cette pauvre enseignante,elle est victime de la connerie du systeme de son pays....

                  mais rappelons nous que chez nous aussi,si ce cas s’etait produit on aurait eu aussi droit à un lynchage general en regle.....


                  • franck (---.---.126.3) 5 mars 2007 23:05

                  • gem gem 8 février 2007 12:05

                    bof, j’ai toujours du mal à comprendre tout ce foin à propos de la pornographie et la « protection des mineurs » ... parce que c’est grave de voir une fille (qui fait semblant d’être) en chaleur, un type qui bande, etc. ??? Déjà que les gosses font « beuuuurk » et vont voir ailleurs quand ils voient un simple baiser de cinéma !

                    On ne veut pas que ce soit l’industrie pornographique qui fasse l’éducation sexuelle des gamins ? et bien faut la faire avant, cette bonne blague, et puis c’est tout !


                    • Briseur d’idoles (---.---.168.44) 8 février 2007 12:14

                      C’est effectivement scandaleux que l’on poursuive cette institutrice...

                      C’est infiniment plus choquant que quelques déballages de sexes !...

                      C’est l’ordre moral Américain qui inspire Sarkozy !

                      Un « ordre moral », qui commet tous les jours crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans plusieurs coins du monde !


                      • Hakim I. (---.---.29.67) 8 février 2007 12:15

                        Bonjour,

                        Le fait d’avoir des popups pornographiques ne prouve pas nécessairement le passage préalable sur des sites du même genre.

                        Si l’ordinateur n’a pas été assez sécurisé il peut chopper un logiciel espion (spyware) ou un virus qui a justemen pour but de faire apparaitre ce genre de fenetres publicitaires. On peut attraper ces programmes malicieux par exemple en cliquant « oui » lors d’une invitation à « faire confiance » lors de la visite d’un site quelconque. Ce site peut être la conséquence d’une recherche google infructueuse.

                        a> a publié des statistiques sur le nombre d’ordinateurs « zombies » qui diffusent ce genre de programmes.

                        Pour ma part je suis assez d’accord avec le fait qu’il est nécessaire de sécuriser son matériel (la solution existe : filtrage de contenu aux portes du réseau + antivirus et antispyware efficaces) avant de le faire utiliser par des enfants. Le professeur n’est peut être pas le seul « fautif » dans l’affaire, a mon avis la sécurisation logicielle informatique doit faire partie des normes de sécurité à l’identique des normes pour le gaz ou l’electricité. Biensûr, ceci a un coût...

                        Bien qu’ingénieur informaticien, je conseille à tous l’interdiction aux enfants de l’accès a Internet jusqu’à l’adolescence si aucun adulte n’est présent pendant ses recherches. Le Web est une vraie saloperie pour les pré-ados et pire pour les petits.

                        Biensur, la sécurisation web est assez honéreuse, c’est pourquoi un minimum de formation est nécessaire aux parents en sécurité informatique s’ils ne veulent pas que leur gamin se fasse halpaguer par un pédophile sur un chat...


                        • Hakim I. (---.---.29.67) 8 février 2007 12:16

                          Bonjour,

                          Le fait d’avoir des popups pornographiques ne prouve pas nécessairement le passage préalable sur des sites du même genre.

                          Si l’ordinateur n’a pas été assez sécurisé il peut chopper un logiciel espion (spyware) ou un virus qui a justemen pour but de faire apparaitre ce genre de fenetres publicitaires. On peut attraper ces programmes malicieux par exemple en cliquant « oui » lors d’une invitation à « faire confiance » lors de la visite d’un site quelconque. Ce site peut être la conséquence d’une recherche google infructueuse.

                          Une étude récente a publié des statistiques sur le nombre d’ordinateurs « zombies » qui diffusent ce genre de programmes.

                          Pour ma part je suis assez d’accord avec le fait qu’il est nécessaire de sécuriser son matériel (la solution existe : filtrage de contenu aux portes du réseau + antivirus et antispyware efficaces) avant de le faire utiliser par des enfants. Le professeur n’est peut être pas le seul « fautif » dans l’affaire, a mon avis la sécurisation logicielle informatique doit faire partie des normes de sécurité à l’identique des normes pour le gaz ou l’electricité. Biensûr, ceci a un coût...

                          Bien qu’ingénieur informaticien, je conseille à tous l’interdiction aux enfants de l’accès a Internet jusqu’à l’adolescence si aucun adulte n’est présent pendant ses recherches. Le Web est une vraie saloperie pour les pré-ados et pire pour les petits.

                          Biensur, la sécurisation web est assez honéreuse, c’est pourquoi un minimum de formation est nécessaire aux parents en sécurité informatique s’ils ne veulent pas que leur gamin se fasse halpaguer par un pédophile sur un chat...


                          • Hakim I. (---.---.29.67) 8 février 2007 12:17

                          • un passant (---.---.149.151) 8 février 2007 12:25

                            Poursuivre l’institutrice ? Et pourquoi ne pas aussi poursuivre les magasins de presse, qui mettent des pub, pour des magazines, avec un nu pas forcement « artistique » mais plutôt « racoleur » en couverture, devant leur vitrine ?

                            Concernant les pop-up, il n’y a pas besoin d’aller sur un site pour qu’il s’en ouvre, c’est d’ailleur la grande faiblesse d’IE (Internet Explorer) et qui me fait lui préférer Mozilla. C’est aussi oublier les « viewer » (en fait des logiciels économiseurs d’écrans) qui activent des pubs sous exploreur, de manière assez obscure...

                            Quant à DW, reprocher à la prof de ne pas s’être interposée, on se demande s’il a déjà assisté à une démonstration sur un pc, dans une classe. Ca n’est pas si simple (au mieux ça prend bien quelques secondes et c’est suffisants pour que les élèves en parlent). C’est très facile les « yaka »...


                            • pecky (---.---.87.194) 8 février 2007 12:45

                              Le problème de base c’est que tout le monde peut avoir un ordinateur mais tout le monde n’est pas capable de s’en servir correctement.

                              Combien de personnes savent que leur pc est un botnet ? Je ne compte plus les spams que je reçois de la part de pc zombis (sans parler des chaines à la noix sur un terriiible virus qui tue tout ce qui bouge).

                              Avant de prendre le volant, on passe un permis... je me demande, parfois, s’il ne serait pas nécessaire de faire un minimum de formation obligatoire avant qu’on vende un ordinateur


                              • (---.---.162.15) 8 février 2007 13:23

                                Dans ce pays, on pourrait être puni de quarante ans de prison pour avoir montré par mégarde en public des photos pornographiques, et on est aucunement inquiété quand on déclenche pour des motifs mensongers une guerre qui fait des centaines de milliers de morts.

                                Am.


                                • Serpico (---.---.3.127) 8 février 2007 14:06

                                  Ce qui est bizarre, c’est que les Etats déploient des trésors d’imagination et de moyens financiers pour lutter contre le piratage sur internet et pour interdire des sites révisionnistes ou racistes mais se contentent de sanctionner les internautes qui tombent sur les sites porno ou pédophiles...avec plus de moyens encore puisqu’il est plus ennuyeux de suivre les millions d’internautes que les sites eux-mêmes.

                                  Conclusion : on défend mieux l’argent que la morale.


                                  • vince (---.---.91.67) 8 février 2007 14:07

                                    Bonjour. Je tiens à dire que l’ICANN (commandée par les américains) a déjà refusé plusieurs fois la création du domaine .xxx qui aurait été réservé aux sites pornographiques.

                                    Si ce domaine existait et que les éditeurs de sites pornos étaient contraints de l’utiliser, une telle histoire ne serait probablement pas arrivée : on ajoute une petite règle dans le proxy de l’école, interdisant d’accéder à tout contenu provenant d’un site en .xxx et le tour est joué !

                                    Mais non, il semblerait que les américains sont tellement puritains qu’ils ont refusé la création de ce domaine : l’accepter aurait été comme accepter le fait qu’il existe des sites pornos. Ils préfèrent la politique de l’autruche.


                                    • Fillaam (---.---.234.232) 10 février 2007 16:14

                                      +1 Vince

                                      Je te suis parfaitement, l’Icann est le seul responsable, il ne s’agit pas d’interdire mais d’encadrer. Le refus des « .xxx » ou « .sex » est de l’inconscience déguisée avec en fait un arrière goût de lobbying porno qui ne veut pas être cantonné dans ces fameux déterminants...Trop d’argents en jeux, quand les gens traduiront toutes les décisions libérales par des histoires de gros sous, ils comprendront enfin le monde dans lequel ils vivent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès