• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Voteriez-vous pour moi si j’étais séropositif ?

Voteriez-vous pour moi si j’étais séropositif ?

C’est une affiche installée à côté du bureau qui m’a fait sursauter : François Bayrou dont le portrait était barré du texte suivant : « Voteriez-vous pour moi si j’étais séropositif ? »

Ayant entendu parler d’un rendez-vous annulé entre des malades du VIH et le candidat centriste, je me suis demandé s’il ne s’agissait pas d’un « règlement de comptes » ?

En fin de compte, mon étonnement a été de courte de durée en me rendant sur le site Web indiqué sur l’affiche.

Explications :

La campagne "Voteriez-vous pour moi si j’étais séropositif(ve) ?"

Déclinaison de la campagne de lutte contre les discriminations, "c’est le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs » autour des élections présidentielles 2007. Contexte : en novembre 2006, AIDES lançait une campagne d’envergure dévoilant Sébastien Cauet, Claire Chazal, Didier Drogba, Jean-Pierre Foucault, Johnny Hallyday, Muriel Robin et Laurent Ruquier, n’hésitant pas à mettre en jeu leur popularité pour susciter un changement de comportement face à la discrimination des personnes séropositives dans notre société.

L’idée était simple et percutante : Remettrions-nous en cause leur talent s’ils étaient séropositifs ? Cette fois-ci la démarche est un peu différente. AIDES souhaite rebondir sur l’actualité des élections présidentielles pour impliquer les candidats et donc le futur président sur une meilleure prise en charge des personnes séropositives et plus globalement la place dans la société des malades touchés par des pathologies lourdes.

Concept : afin d’interpeller les candidats mais également le grand public, TBWA\PARIS a mis en scène ces personnalités politiques reprenant les codes de leurs propres campagnes avec cette accroche incisive : « Voteriez-vous pour moi si j’étais séropositif(ve) ? »

Le portrait et les déclarations de huit des candidats y figurent. A noter l’affiche de Nicolas Sarkozy sur laquelle le slogan est différent : « Voteriez-vous pour moi, même si j’en ai rien à cirer du sida ? »

Polémique, provocation ?

Si les mots sont lourds de sens, il faut avouer que cette campagne d’AIDES frappe fort et juste.

Je laisse à chacun la découverte des témoignages et déclarations de candidats sur cette maladie qui continue à progresser quotidiennement en regrettant, une fois de plus, qu’aucun candidat en position de gagner ne propose que le budget de l’Etat prenne en charge le coût de la recherche médicale !

Car, si les experts sont nombreux à se bousculer pour nous expliquer que l’avenir de la France passe par la recherche et les technologies de pointe, on est consterné de constater que, combattre la mort ne fait toujours pas partie des challenges du futur et que la politique de la sébile est encore la règle pour les chercheurs.

Sources

AIDES
Les clips vidéos et spots TV


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (124 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • jfrancois94 (---.---.192.9) 2 avril 2007 11:31

    En se rendant sur le site indiqué et à la lecture des réponses apportés par les deux « principaux candidats » il n’y a pas photo.

    Aucun espoir de rupture, fusse-t-il « tranquille » du coté de N. Sarkosy, c’est de la droite conservatrive bon teint et c’est la continuité.

    Les réponses de S. Royal prouvent une certaine ouverture d’esprit et laisse espérer au moins de sérieuses amélioration.


    • DEB (---.---.188.249) 2 avril 2007 11:34

      Tout les candidats ont repondu favorablement a la demande de AIDES sauf Sarkozy (et Lepen je crois mais lui n’a pas été convié. Après de multiples relances auprès du service communication de Sarkozy l’equipe de AIDES à decider de sortir cette version de l’affiche provocante.

      Ca a marché quelques heures plus tard ils ont reçu un mail de la part du staff de Nicolas .... aahahah


      • LeBouns (---.---.91.42) 2 avril 2007 12:22

        > « Sarko à eu tord de leur répondre la deuxième fois. »

        C’est qu’il ne peut pas s’en empêcher. Quand on propose du flou, il faut le proposer à un maximum de gens pour espérer en fourguer un peu.


      • PPDA (---.---.197.144) 2 avril 2007 12:43

        Bravo ! Quel commentaire ! C’est du grand journalisme d’investigation ! On a pas mieux fait depuis la dernière interview de Castro


      • David (---.---.88.189) 2 avril 2007 12:56

        Et personne pour parler du procès historique qui se passe actuellement en Australie...


        • jfrancois94 (---.---.192.9) 2 avril 2007 13:25

          A quoi faites vous allusions ?

          Ce serait peut être l’occasion d’en parler ?


        • David (---.---.88.189) 2 avril 2007 13:53

          Petite erreur

          ma réponse est plus bas :

          Il s’agit du procès de Chad Parenzee qui fait des remous en Australie. (...)


        • DEB (---.---.188.249) 2 avril 2007 13:51

          Derrière AIDES il y a Act’up, et derrière Act’up il y a le PS.

          Ahah quel raccourci j’adore ... Sinon Bayrou a accepté de faire la campagne de pub lui.


          • N-Y (---.---.183.164) 2 avril 2007 13:51

            AIDES est une asso. loi 1901 qui passe plus de temps à faire de la pub pour les idées de gauche qu’à défendre les « droits » des malades. marre de tous ces groupuscules de pression qui prennent sans cesse le débat présidentiel en otage au profit de leurs intérets sectaires et contradictoires. Sarkozy a raison, par principe, de les envoyer bouler, faire le contraire serait du clientèlisme.


            • Maria G (---.---.239.92) 3 avril 2007 08:28

              Je ne savais pas que le sida était une idée de gauche...


            • (---.---.188.249) 2 avril 2007 13:51

              Derrière AIDES il y a Act’up, et derrière Act’up il y a le PS.

              Ahah quel raccourci j’adore ... Sinon Bayrou a accepté de faire la campagne de pub lui.


              • David (---.---.88.189) 2 avril 2007 13:52

                Il s’agit du procès de Chad Parenzee qui fait des remous en Australie.

                Séropositif, il est accusé d’avoir couché avec trois femmes sans les prévenir et sans protection.

                Il est actuellement jugé et base sa défense sur le fait qu’il n’existe pas de preuves réelles que le SIDA soit causé par le HIV...

                Résultat : 1e premier vrai débat public entre les scientifiques dissidents et les scientifiques orthodoxes

                Il y a donc un beau défilé de spécialiste actuellement à ce procès... qui aboutira peut-être à une conclusion quand au lien HIV=SIDA ? Ca seul l’avenir nous le dira.

                Un article anglais en parle :

                Does AIDS exist ? Is HIV actually a virus ? Incredibly, not everyone says yes. But never before has a scientific theory on HIV been tested like this in a court of law. In this landmark SA case, the verdict will decide if a man convicted of infecting his girlfriend with the virus can walk free. Hendrik Gout reports. (...)

                http://independentweekly.com.au/?article_id=10223958


                • LE CHAT LE CHAT 2 avril 2007 14:30

                  la politique de la sébile est encore la règle pour les chercheurs.

                  C’est vraiment cela qui est regretable , vu les superprofits des groupes pharmaceutiques ! est ce que l’industrie cimentière ou les industriels de la confiserie vous demandent de financer leur recherche& devellopement ? les marchands de médicament veulent le beurre et l’argent du beurre en tirant sur la fibre compassion ! smiley


                  • Gio (---.---.31.144) 2 avril 2007 14:59

                    Tout le monde sait quel est la plus sure façon de stoper la propagation des MST et donc du Sida : capote ET SURTOUT arrêter de vouloir « baiser » où je veux, comme je veux et avec qui je veux.

                    Sans ce deuxième aspect, les MST et le Sida NE REGRESSERONT PAS.


                    • Laerce (---.---.131.20) 2 avril 2007 15:29

                      Non, je ne voterai pas Sarkozy, même s’il est seropositif.


                      • Internaute (---.---.254.19) 2 avril 2007 19:01

                        Ah bon. Selon vous, avoir le Sida est une qualité pour être Président de la République ? Quel manque de respect pour la fonction !


                      • caramico (---.---.227.82) 2 avril 2007 17:12

                        j’envisagerais (un tout petit peu plus) de voter Sarkozy s’il était séropositif, celà le rendrait plus humain à mes yeux.


                        • Calmos (---.---.113.134) 2 avril 2007 17:20

                          a Caramico

                          Tu fais pitié Caramico.


                        • panama (---.---.198.59) 2 avril 2007 17:16

                          En lisant certains commentaires, on dirait pour certains que le Sida ne les touchera pas.

                          A part la capote, l’abstinence totale et aucune transfusion, je leur souhaite bonne chance.

                          Campagne courageuse. Sarko est un conservateur, de toute façon.

                          Il ne faut pas choquer la bourgeoise de Broutilly sur Oise tout de même.


                          • ni-ni 26 avril 2007 13:41

                            faut pas exagerer quant même.... ayant 40 ans j ai eu mes premiers rapport non protegés puis , a cause du sida, la capote (et je peut pas dire que j’ai aimé smiley ) jusqu’a la relation stable et test hiv.... quant au transfusés, le pb est reglé depuis un certain temps (c etait quant mm sous mitterand et les elephants sego et fabius ont beau dire que c’etait hier....) moralité en france, depuis plus de 10ans, on ne peut plus attraper le sida innocement, c’est forcement une prise de risque personnelle (comme la communauté homo qui a , dans une certaine mesure, abandonné la capote et repris les backroom)

                            donc il faut arreter la victimisation des malades du sida.... à l’heure actuelle les victime (en france) sont responsable de leur état. a ce titre je ne vois pas pourquoi ils devraient bénéficier de traitement plus favorable que les toxicomanes par exemple.


                          • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 avril 2007 17:20

                            @l’auteur et quelques commentaires,

                            Certes AIDES est connu pour son engagement qui du fait des ses choix d’actions l’oriente plus naturellement vers la gauche. Mais de là à dire AIDES = ACT UP = PS .... Cela frise la mauvaise fois.

                            Sans AIDES nous n’en serions pas là aujourd’hui : sur les avancées thérapeutiques, sur les droits des patients, sur la reconnaissance de la maladie dans la société.

                            L’action de AIDES va bien au-delà de l’Action sur le SIDA, les conséquences de cette nouvelle forme de militantisme, de mise en mouvement des malades eux-mêmes sur la prise en charge de leur maladie, de sa connaissance, du rapport patient/.médecin tout cela a bien sur débouché sur une autre conception de la maladie, de l’hôpital, de la société et de la maladie.

                            Cette campagne prenant accroche sur la campagne présidentielle est une excellent piqûre de rappel et qui du coup montre du doigt les candidats de progrès et ceux qui ne le sont pas !

                            A méditer avant de mettre son bulletin dans l’urne... cela ne sera pas pareil avant et après, avec celui-ci ou celle-là...


                            • JC BENARD (---.---.92.11) 2 avril 2007 17:45

                              @ Pelletier Jean

                              Je ne pense pas avoir mis en valeur quelque formation politique.

                              Par contre, je note que nous sommes en accord sur l’efficacité du message.


                            • nantor (---.---.130.76) 2 avril 2007 17:24

                              Mais Sarko, il a en rien à cirer du Sida ... et il y a des gens pour tout de même voter pour lui. Rahhhhhhhhh !


                              • seb59 (---.---.180.194) 2 avril 2007 17:34

                                le sida est une maladie comme les autres.

                                Elle merite la meme attention que le cancer, la myopathie, etc..

                                Pourquoi vouloir à tout prix la differencier ?


                              • David (---.---.88.189) 2 avril 2007 17:55

                                Pasque qu’elle rapporte plus de fric ?

                                En tout cas plus de fric pour faire de la recherche bien que d’autres maladies comme le cancer font beaucoup plus de mort.


                              • Bois-Guisbert (---.---.143.49) 3 avril 2007 00:10

                                « ...le sida est une maladie comme les autres. »

                                Pas du tout. Elle frappe essentiellement des toxicomanes, des sodomites tant homosexuels qu’hétérosexuels, et des Africains qui semblent génétiquement plus vulnérables. On ne saurait donc parler de maladie comme les autres. C’est, au contraire, une maladie particulièment sélective.

                                Et si on voulait ouvrir, dans une zone d’habitation, un établissement spécialisé dans le suivi des séropositif, 90 % des résidents de la zone s’y opposeraient avec un maximum d’engagement citoyen. Les gens ne voudraient pas de ça près de chez eux, preuve du caractère très particulier de l’affection.


                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 3 avril 2007 07:34

                                @ Bois-Guibert

                                Non, mais vous croyez vraiment à ce que vous écrivez ? Faut lire un peu, dans la vie, pour s’informer... Si on installait près de chez moi un centre consacré à l’hébergement de gens comme vous, je m’y opposerai avec la plus grande énergie citoyenne, preuve que vos opinions sont d’une espèce assez particulière.


                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 3 avril 2007 07:44

                                Cette campagne tape où ça fait mal. Elle est donc salutaire, en ce sens qu’elle révèle ce qui n’est pas dit dans cette campagne, à l’heure où la priorité semble être le drapeau national, et où tous les candidats « font l’impasse » sur, par exemple, tout l’international, l’Europe, l’Irak, enfin bref, tous ces sujets qui font polémique. Une paille...

                                Je me suis demandé un instant si il ne fallait pas classer cette campagne dans les innombrables revendications catégorielles dont Mme Royal et M. Sarkozy font leur miel (après les paralysés, les séropos ?), et finalement, non. Le SIDA, au-delà des séropositifs, est une épidémie mondiale qui concerne tous les Français, quoiqu’en dise certains qui préfèreraient le cantonner à une catégorie socialement visible (noirs, homos, toxico : voir plus haut l’incroyable intervention du nommé Bois-Guibert). Le SIDA va perurber des pays entiers (on parle souvent de l’Afrique, on oublie l’Asie, 3 millirads de personnes, qui va être la grande catastrophe du XXIe siècel de ce côté-là). A ce titre, c’est à proprement parler d’un problème géopolitique et de santé publique.

                                Donc, deux bonnes raisons dene pas en parler pendant une campagne électorale, non ?


                              • Bois-Guisbert (---.---.44.210) 3 avril 2007 08:27

                                Vous êtes grotesque, canard. Je vous dis que la masse des gens ne voudrait pas de séropositfs dans son environnement immédiat, parce que c’est la stricte vérité.

                                Vous éructations ne changent strictement rien aux réalités. Partout où il se sait qu’il y a des gosses séropositifs, une majorité de parents ne veulent pas que leurs propres enfants les fréquentent. Et c’est normal, un accident - le contact avec une goutte de sang - est si vite arrivé.

                                En outre, puisque vous êtes stupide et ignorant, je vous invite à vous documenter sur le phénomène NIMBY. Vous progresserez, alors, un tout petit peu... Peut-être...


                              • Bois-Guisbert (---.---.44.210) 3 avril 2007 08:35

                                Le SIDA, au-delà des séropositifs, est une épidémie mondiale qui concerne tous les Français...

                                Ne dis jamais cela à proximité d’un cheval de vois, tu te prendrais une ruade dans les gencives. En dehors des accidents, le sida touche des groupes à risques, un point, c’est tout. Tandis qu’en Afrique et en Asie, il peut constituer un début de réponse aux problèmes démographiques.


                              • Pink floyd (---.---.106.121) 3 avril 2007 09:14

                                no problemo I dressed a Reign in Africa


                              • Saltipe (---.---.143.49) 2 avril 2007 17:53

                                Voteriez-vous pour moi si j’étais séropositif ?

                                Ouais, ouais... Pas de prob’, Bob...

                                Accepteriez-vous l’aménagement d’un lieu d’accueil pour séropositifs dans votre quartier ?

                                CA VA PAS, LA TETE ??????

                                Comme quoi le bon sens retrouve tout de suite la plénitude de ses droits quand il est confronté à la vraie réalité, plutôt qu’à de virtuelles fadaises... smiley


                                • CAMBRONNE CAMBRONNE 2 avril 2007 19:12

                                  A LA QUESTION VOTERIEZ VOUS POUR MOI SI ...............

                                  Je répond non , non et non . Un président doit être en bonne santé et si le cancer de la prostate de Mitterrand avait été connu il n’aurait pas été élu ni réélu . C’est pourquoi, il a menti .

                                  A priori je ne voterais pas non plus pour un homosexuel déclaré et militant comme Delanoé .

                                  Salut et fraternité .


                                  • maxim maxim 2 avril 2007 19:32

                                    je decouvre cette affiche avec surprise ....

                                    Sarko ,ils l’ont rajeuni là sur la photo ....on dirait un collegien qu’on a surpris en train de fumer dans les WC ...

                                    pour un peu on lui donnerai le bon Dieu sans confession .....

                                    pour en revenir à ce slogan ,est ce de bon gout d’utiliser une maladie et ses victimes qui trainent déja ce fardeau bien embarrassant ,à des fin électorales ......

                                    le sida est un fléau de notre epoque ,combattons le ,mais de grâce,pas de récuperation politique ......

                                    un peu de pudeur et de respect pour les malades ......


                                    • Pidji (---.---.223.234) 2 avril 2007 21:59

                                      Ca pu la désinformation par ici.

                                      Bon allez je vous laisse, continuez à vous faire plaisir entre vous !


                                      • Bois-Guisbert (---.---.143.49) 3 avril 2007 00:03

                                        Il faut d’abord savoir si le séropositif est responsable, ou non, de sa séroposivitité.

                                        Si c’est une victime innocente, pas de problème, mais si c’est un irresponsable, coupable de sa contamination, on ne va tout de même pas lui confier le bouton de la dissuation nucléaire...


                                        • Valérie H. (---.---.226.197) 3 avril 2007 13:04

                                          Vous êtes dangereux ! Responsable de sa maladie ? Ca veut dire quoi ? Je ne vous connais pas mais ce sont des propos de réac ignorant, bête et méchant !


                                        • 1984 (---.---.62.213) 3 avril 2007 00:39

                                          Ce qui m’énerve avec le SIDA, et sans haine aucune avec les contaminés, c’est que l’on s’y intéresse seulement parce que c’est un virus capable de foutre en l’air les petites soirées sexuelles des dirigeants.

                                          Quid de l’Ebola ? Du Paludisme ?

                                          Ah oui, j’oubliais...Ils ne touchent que l’Afrique...

                                          Je suis convaincu que lorsque à cause du réchauffement climatique, les régions du Sud de l’Europe et des USA seront touchées, l’on nous sortira un vaccin en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.


                                          • RilaX (---.---.223.153) 3 avril 2007 07:38

                                            Elle est passé où l’affiche qui disait « voteriez vous pour moi meme si j’en ai rien a cirer du SIDA ? » ?

                                            Je ne la retrouve plus meme sur le site d’AIDES ...


                                            • Vilain petit canard Vilain petit canard 3 avril 2007 07:47

                                              Zut, commenatire mal placé, je recommence :

                                              Cette campagne tape où ça fait mal. Elle est donc salutaire, en ce sens qu’elle révèle ce qui n’est pas dit dans cette campagne, à l’heure où la priorité semble être le drapeau national, et où tous les candidats « font l’impasse » sur, par exemple, tout l’international, l’Europe, l’Irak, enfin bref, tous ces sujets qui font polémique. Une paille... Je me suis demandé un instant si il ne fallait pas classer cette campagne dans les innombrables revendications catégorielles dont Mme Royal et M. Sarkozy font leur miel (après les paralysés, les séropos ?), et finalement, non. Le SIDA, au-delà des séropositifs, est une épidémie mondiale qui concerne tous les Français, quoiqu’en dise certains qui préfèreraient le cantonner à une catégorie socialement visible (noirs, homos, toxico : voir plus haut l’incroyable intervention du nommé Bois-Guibert). Le SIDA va perurber des pays entiers (on parle souvent de l’Afrique, on oublie l’Asie, 3 millirads de personnes, qui va être la grande catastrophe du XXIe siècel de ce côté-là). A ce titre, c’est à proprement parler d’un problème géopolitique et de santé publique.

                                              Donc, deux bonnes raisons de ne pas en parler pendant une campagne électorale, non ?

                                              Site de AIDES : ici

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès