• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Extraits d’ouvrages > Les inscriptions d’Asoka, traduites et commentées par Jules (...)

Les inscriptions d’Asoka, traduites et commentées par Jules Bloch

L’empereur Asoka, qui régna sur la majeure partie de l’Inde, fut sacré vers 273 avant Jésus-Christ. Les inscriptions sur pierre, qu’il fit graver sur tout le territoire indien pour diffuser le bouddhisme, sont une source majeure pour l’archéologue, le linguiste et l’historien, et bien sur pour celui qui s’intéresse au bouddhisme, car il s’agit des seuls textes figurant sur un support matériel ancien. Nous voilà donc dans le domaine de l’histoire des débuts du bouddhisme et non de sa légende.

L’empereur Asoka, qui régna sur la majeure partie de l’Inde, fut sacré vers 273 avant Jésus-Christ. Il appartient à la dynastie Maurya, en contact avec le monde grec depuis les conquêtes d’Alexandre le Grand. Souverain longtemps légendaire, Asoka est aujourd’hui bien connu, car l’archéologie a mis au jour de nombreuses inscriptions sur pierres qu’il a fait graver pour diffuser le bouddhisme. Conquérant, connu au début de sa vie comme "Asoka le cruel", il est transformé par une crise de conscience qui en fait le propagateur d’une morale de la bienveillance ; bouddhiste, il prône et exige la tolérance religieuse.
 
Jules Bloch nous offre une édition in extenso des inscriptions d’Asoka, et il nous met ainsi en prise directe avec le bouddhisme tel qu’il existait au lendemain des conquêtes d’Alexandre le Grand.
 
Toute recherche sérieuse sur les débuts du bouddhisme doit commencer par les inscriptions d’Asoka. Ce sont les premiers écrits dont le support matériel est d’époque et dont la date est certaine. C’est par eux qu’il faut commencer si nous recherchons l’histoire, et non la légende, des premiers temps du bouddhisme. Or, ces écrits nous montrent une doctrine bouddhique encore extrêmement malléable à l’époque de cet empereur, puisqu’il nous dresse une liste de textes bouddhiques qui ne correspondent à ceux d’aucune école actuelle.
 
Nous allons de surprise en surprise, découvrant un empereur qui connaissait fort bien le monde culturel grec, et dont certaines inscriptions sont d’ailleurs en grec et en araméen.
 
Nous ne nous étonnerons donc pas de trouver des convergences entre bouddhisme et philosophie grecque : même objectif de recherche d’un bien-vivre sans vulgarité (ou de suppression de la souffrance, ce qui est la même chose) ; même énergie dans la maîtrise des passions, désir ou colère ; même reconnaissance distanciée de l’existence du monde des dieux (sans majuscule) : on ne nie pas qu’ils existent, mais on n’en attend pas son salut ; même recherche de la tranquillité d’âme et de la sérénité, sous le nom d’ataraxie pour les différentes philosophies grecques (tant disciples d’Epicure que Stoïciens ou Sceptiques) ou sous le nom d’équanimité pour le bouddhisme.
 
Après Asoka, le Gréco-Bouddhisme se continue jusque vers le cinquième siècle après Jésus-Christ, ce qui fait donc un total de plus de sept cents ans ; voilà qui laisse le temps de quelques interactions ; ce sera le temps des fameuses Questions du Roi Ménandre (Milindapanha) et du dialogue quasi-socratique qu’elles suscitent, de l’art du Gandhara ... encore toute une histoire. Et elle n’est pas terminée, puisque les Occidentaux que nous sommes gardent le même intérêt pour cette religion/philosophie si proche de la pensée grecque qui nous a formés intellectuellement.
 
Références :
 
Les inscriptions d’Asoka, traduites et commentées par Jules Bloch ; éditions Les Belles lettres ; 2007 ; édition bilingue magadhi/français.
 
Un résumé plus détaillé.

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 juin 2010 12:45

    morice le poison de la pensée autre, la vigie des biens-pensants, le ridicule délateur zélé...

    Pour placer des com sans rapports avec l’article je demande le RETRAIT DU COMMENTAIRE DE MORIssE édité à 12:28 !!!



    • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 12:49

      Merci à Werther, Marc Gelone et Rienafoutiste.
      J’ai replié le post de Morice (on n’est pas obligé de le subir en permanence) et j’ai actionné le bouton "Signaler un abus).


      • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 12:52

        J’ajoute que je ne suis pas plus niçoise que juive, bien que je n’aie rien contre ces deux catégories de population.

        Comme certains détectives particulièrement perspicaces s’en seront peut-être rendu compte aux termes d’une enquête approfondie dans mon dossier, je suis bouddhiste.


        • LeGus LeGus 30 juin 2010 13:24

          C’est ça vous n’êtes pas nicoise
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_S%C3%A9gurane
          Vous n’êtes pas Riposte laique
          http://www.ripostelaique.com/_Catherine-Segurane_.html
          vous n’êtes pas d’extrême droite, mais bien gauchiste, avec une carte au FN toutefois
          http://www.ripostelaique.com/Precisions-a-Laure-Daussy-qui-me.html


        • morice morice 30 juin 2010 21:51

          Philippe Vardon, l’ancien porte-parole des Jeunesses identitairesdu bloc identitaire, c’est Catherine Segurane : à d’autres, donc...


        • morice morice 30 juin 2010 22:03

          je suis bouddhiste.


          ah ha

          Catherine Ségurane est une «  bugadiera » (ou blanchisseuse), qui s’illustre en montant aux créneaux de la tour Sincaire, à Nice, et en assommant avec son battoir à linge un porte-étendard ottoman avant de lui arracher son drapeau. La tradition locale rapporte qu’en plus de son acte de bravoure, elle aurait dévoilé une « partie charnue » de son anatomie, ce geste provocateur mettant finalement en fuite les assiégeants turcs.


          tiens, en voilà du Bouddha....



        • amipb amipb 1er juillet 2010 07:14

          Catherine,

          Autant vos articles sont intéressants, autant, en tant que bouddhiste également, je vous demande de vous expliquer sur l’origine du nom de votre pseudo.

          Pourquoi avoir choisi celui-ci ?

          Bien sûr, vous n’êtes pas obligée de me répondre.


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 1er juillet 2010 09:33

          Amipb :

          Catherine,

          Autant vos articles sont intéressants, autant, en tant que bouddhiste également, je vous demande de vous expliquer sur l’origine du nom de votre pseudo.

          Pourquoi avoir choisi celui-ci ?

          Bien sûr, vous n’êtes pas obligée de me répondre
          ________

          Je vous réponds très volontiers.

          Je suis bouddhiste et j’essaie d’être non-violente, mais je m’oppose résolument à l’islamisation de notre société (Catherine Ségurane est un personnage historique connu pour sa résistance aux troupes turques qui faisaient le siège de Nice).

          Je ne nie pas qu’il existe des musulmans pacifiques, ni même des mystiques musulmans soufis proches du bouddhisme (à un certain niveau, tous les mystiques se rejoignent), mais ils n’ont pas d’influence politique, et c’est à l’islam violent et conquérant que nous sommes confrontés. 

          Non-violence ne signifie pas, pour moi, non-résistance au mal. Mon opposition à l’islam conquérant est politique et pacifique, mais résolue.


        • Yohan Yohan 30 juin 2010 12:53

          Ce Momo est un fanatique obsessionnel, incapable de se dominer...Dire qu’il va encore remettre le couvert contre Riposte Laïque... et après il se plaindra de la stigmatisation des musulmans  smiley


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 13:00

            Salut, Yohan !


          • morice morice 30 juin 2010 22:05

            Dire qu’il va encore remettre le couvert contre Riposte Laïque...


            ah ben là c"’est EVIDENT....


            a moins que vous le NIEZ...

          • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 juin 2010 13:00

            L’influence hellénistique des colonnes d’Ashoka (celle de Feroz Shah Kotla de Delhi, personnellement) se retrouve aussi dans l’emprunt esthétique de l’Iran hellénisé : le poli de la pierre, hiératisme des chapiteaux campaniformes (en forme de cloche) ou à volutes (enroulements) latérales, palmettes stylisées, groupe d’animaux figés...

            Et au sommet triomphe le chapiteau aux lions, emblème de la république d’Inde et présent sur tous les billets de banque.


            • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 13:16

              Merci de ces compléments, Rienafoutiste.
              On voit bien qu’il n’y a jamais eu de cloison étanche entre occident et orient.


            • samir 30 juin 2010 13:18

              Sympa de relever les influences grecques dans l’orient
              mais l’orient a plus influencé lo’ccident que l’inverse


            • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 13:26

              Samir, s’agissant de l’orient islamiste, il est plutôt en train de saboter de précieuses traces de l’héritage gréco-bouddhiste au Gandhara, terre de culture exceptionnelle devenue pour son malheur l’Afghanistan.

              En particulier, a disparu du musée de Kaboul une précieuse inscription d’Asoka sur pierre, en grec et en araméen.


            • samir 30 juin 2010 13:39

              "Samir, s’agissant de l’orient islamiste, il est plutôt en train de saboter de précieuses traces de l’héritage gréco-bouddhiste au Gandhara, terre de culture exceptionnelle devenue pour son malheur l’Afghanistan.

              En particulier, a disparu du musée de Kaboul une précieuse inscription d’Asoka sur pierre, en grec et en araméen.« 

              alors les talibans ont fait pété deux statues et Catherine dit que dans sa globalité ’l’orient islamiste’ sabote les traces de civilisations antérieures...un tripotée de talibans deux statues une pincée de medias et vla Catherine qui du haut de sa chaire affirme que les islamistes detruisent l’heritage des anciens

               »terre de culture exceptionnelle devenue pour son malheur l’Afghanistan."
              les afghans vous remercient de votre compassion je pense et devraient vous demander des conseils mais je pense qu’ils ont d’autres priorités que la sauvegarde de leur patrimoine

              et si on parle comme vous en amalgames : que pensez vous de l’occident neo-cons qui autorise le pillage des reliques millénaires en Irak on vous sent moins sensible a la cause ou c’est juste une impression ?


            • samir 30 juin 2010 13:43

              et quand je parle d’influences orientales je pense sincerement que cet orient qu’il soit lointain ou proche a considerablement orienté la destinée de l’occident l’inverse n’etant pas evident

              ne serais ce que la mythologie grecque


            • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 juin 2010 14:01

              Nombres de temples hindous ont été détruit sous le régime moghol d’Aurengzeb pour être remplacés par des mosquées !
              Le summum a été atteint à Mathura qui fut pillé à cinq reprises, et où le sanctuaire marquant le lieu de naissance de Krishna fut remplacé par une mosquée. Un outrage qui empoisonne encore les relations entre les deux communautés.

              Dans les années 90, des groupes hindous extrémistes ont à leur tour programmée la destruction de la mosquée et le réapropriation de leur lieu de culte... Idem à Ayodhya !

              C’est bizarre cette façon de faire le coucou et de planter des mosquées sur les lieux sacrées des autre religions ! n’est-ce pas que ça nous rappel quelques chose !


            • samir 30 juin 2010 14:14

              Si si ca me rappel la propension qu’on les occidentaux à installer LEURS SOCIETES, leurs bases militaires dans les pays etrangers, ainsi que leur dirigeants

              que voulez vous chacun sa civilisation...


            • vero87 30 juin 2010 17:44

              Parce que l’islam n’a jamais installé sa société, ses bases militaires et ses dirigeants à l’étranger ?


            • morice morice 30 juin 2010 22:06

              ça nous rappelle que ce texte est un PRETEXTE EN EFFET....


            • amipb amipb 1er juillet 2010 07:19

              L’Islam guerrier a bien évidemment fait des ravages de par le monde, comme les croisades, les invasions mongoles, etc... C’est pourquoi je ne comprends pas cette remarque qui tend à confronter bouddhisme et islam, sachant que le soufisme se rapproche très fortement des enseignements et pratiques du dhyana/ch’an/zen.

              Ne pas confondre islam et islamistes, les seconds ne sont qu’un instrument de pouvoir.


            • samir 1er juillet 2010 17:59

              "Parce que l’islam n’a jamais installé sa société, ses bases militaires et ses dirigeants à l’étranger ?« 

              Quelles bases militaires ? mdr

               »l’islam et sa société"
              Pour vous repondre
              les mongols des steppes ont connu l’Islam des le 7eme siecle : ils ont adopté cette religion leur société n’a pas changé
              les indonesiens pareil
              a zanzibar pareil
              au senegal pareil

              L’islam est un religion/message pas une société/culture


            • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 juillet 2010 10:56

              les mongols des steppes ont pour religion le bouddhisme tibétain et le chamanisme et certainement pas l’islam, samir.

              Les mogols par contre...


            • samir 2 juillet 2010 16:23

              De nombreux mongole se sont convertit a l’Islam peut etre pas ceux qu’on trouve dans les steppes mais la dynastie des Tchaghataîadopta l’islam environ à partir de 1266

              la horde dorée aussi....

              desolé d ne pas avoir precisé


            • LE CHAT LE CHAT 30 juin 2010 13:33

              oui , rien à battre du délire obsessionnel de Momo , on en a l’habitude et rien à voir avec le sujet !

              en tant que numismate , je connais bien les lions de l’empereur Asoka , que l’on peut voir sur toutes les monnaies et billets indiens ! Asoka , c’est un peu leur Charlemagne à eux !


              • morice morice 30 juin 2010 21:55

                oui , rien à battre du délire obsessionnel de Momo


                ’Segurane’ : 


                et son racisme antiblanc

                vous pouvez vérifier, le Chat : l’obsessionnelle, c’est bien elle...

              • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 13:38

                Le Chat, puisque tu t’interesses à la numismatique, voici un article de Wikipedia sur le roi gréco-bouddhique Ménandre 1er (Milinda), avec reproduction d’une monnaie à son effigie :

                http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9nandre_Ier



                • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 13:47

                  Le Chat, je poursuis,

                  Il n’est pas étonnant qu’Asoka soit à ce point valorisé par le gouvernement indien, car :

                  1 c’est le premier dont l’empire se soit étendu quasi sur la totalité du territoire indien actuel

                  2 ses inscriptions sur pilier sont non seulement les premiers textes bouddhistes attestés archéologiquement, mais aussi les premières traces d’écriture indienne conservées (si l’on excepte les civilisations préhistoriques difficiles à interprêter).

                  Non pas que l’écriture n’ait pas existé avant lui en Inde. Bien au contraire. On est même sur qu’elle était relativement répandue, puisqu’Asoka, pour être mieux compris, fait rédiger ses inscriptions en prakrit (langues populaires) et non en sanskrit (langue savante), ce qui atteste qu’on savait écrire au delà des cercles érudits.

                  Pour autant, étant donné les mauvaises conditions de conservation matérielle des écrits sur papier (ou autre support végétal) sous le climat indien, rien n’a été conservé sauf les inscriptions d’Asoka.

                  A par elles, les manuscrits les plus « anciens » datent péniblement du XVIIème ou du XVIII me siècle, ce qui empêche toute tentative sérieuse pour écrire une histoire chronologique de la philosophie, de la religion et des doctrines indiennes, et même des événements.

                  Asoka, grâce à ses piliers, est donc la providence non seulement des bouddhistes, mais aussi des historiens (l’implantation géographique des piliers nous donne l’étendue de son empire), des linguistes, etc ...


                  • pallas 30 juin 2010 14:23

                    Catherine Segurane,

                    Comme quoi nous ne connaissons pas grand chose de nos ancêtres, je pense sincèrement que nous avions des ancêtres intelligent, glorieux, inventif.

                    Ils ont crée, l’agriculture, la médecine, l’instruction, le langage, l’écriture, la mathématique, la religion.

                    Ils ont tout crée.

                    Sa ne pouvait pas être des individus stupide, ça ne pouvait etre que des individu(e)s, qui étaient extrêmement intelligent et qui avaient soif de connaissance.

                     J’en est toujours été persuadé, tout comme je suis persuadé, que nous sommes des barbares comparé a eux.


                    • LeGus LeGus 30 juin 2010 16:21

                      @Pallas,

                      Trop marrant, vous êtes pile poil dans l’irrationnel en politique basé sur ces mythes
                      -l’âge d’or : comme vous l’évoquez.
                      -le complot : je parie ma chemise que vous croyez au complot Eurabia.
                      -le sauveur : au royaume des aveugles le borgne est roi.
                      -l’unité : ils sont vraiment pas comme nous, blablabla
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythes_et_mythologies_politiques
                      Et l’auteur de ce livre est Raoul Girardet, c’est pas un gôchiste, vous pouvez y aller.
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Raoul_Girardet

                      C’est pas facile de discuter avec un individu irrationnel, fut-il laïque, mais vous voyez je m’y efforce...Mouarf.


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 juin 2010 16:27


                      le sous marin à moriSSe fait surface... bip bip bip, ça va troller sec !
                      c’est bizarre ces interventions uniquement pour pourrir un article.

                      « auteure d’extrème froite, juive, tatati tatata... » vous ne vous rendez même pas compte du ridicule de vos fatwas bande de nazes, manque plus que pyralèen et les daltons seront au complet... pitoyable


                    • pallas 30 juin 2010 17:33

                      Roohhhh soit tu est un de ces vieillards inculte de la génération 68, soit tu est un de leurs idiots utile qui essai de propager son idéologie mortifere et suicidaire qui a détruit notre civilisation en a peine 40 ans.

                      Franchement, tu est un petit joueur, sa ne fonctionne pas avec moi, je suis vacciné, la Manipulation ne fonctionne pas.

                      L’aurai tu oublié je suis un Occidental, la manipulation d’un occidental ne fonctionne pas contre un occidental, c’est la vie, c’est comme ça.

                      Je suis le produit parfait du système.

                      Va te coucher et ronger ton frein et regarde notre si cher civilisation corrompu s’effondrer comme un château de carte et regarde toi dans la glace de ton implication.
                       
                      Sur ceux, laisse les gens discuté tranquillement.


                    • pallas 30 juin 2010 17:36

                      LeGus,

                      Ce message que j’ai écrit ci dessus est évidemment pour toi , rien ne fonctionne avec moi, pitoyable, décidément c’est vraiment la décadence de notre civilisation, tu maitrise très mal l’art de la manipulation, un amateur comparé a nos ancêtres du début de 20 eme siècle.


                    • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juin 2010 17:44

                      @ Pallas


                      Hors sujet ; je replie.

                    • LeGus LeGus 30 juin 2010 18:00

                      @rienàfoutiste,

                      le sous marin à moriSSe fait surface... bip bip bip, ça va troller sec !
                      -morice c’est avec « C » et pas « SS », pas glorieux comme procédé !
                      c’est bizarre ces interventions uniquement pour pourrir un article.
                      -Franchement vous êtes mal placé pour dire ça, j’argumente même pas.
                      auteure d’extrème froite, juive, tatati tatata...
                      -Ou avez vous vu « juive » dans mes propos au sujet de l’auteur ? Calomnie, vieille ficelles du je ne suis pas d’accord avec vous je vous traite d’antisémite, un procédé répugnant.
                      Pour l’extrême droite je cite un article de l’auteur déclarant posséder une carte au FN.

                      Vous tentez de cacher la faiblesse de vos arguments par des insinuations mensongères et insultantes.



                    • vero87 30 juin 2010 16:42

                      Et Samir qui se prend pour l’Orient
                      Mais regardez donc une carte de géographie
                      Vous les musulmans vous n’êtes pas, vous ne serez jamais l’orient
                      vous êtes déjà un occident
                      c’est à dire bien couché (y’ qu’à vous observez en prière)
                      L’orient c’est là où le soleil se lève
                      et vous avez la lune comme emblême
                      notre orient c’est le bouddhisme, le taoïsme
                      jamais ces religions sémitiques et paîennes !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires