• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Extraits d’ouvrages > Michel Onfray, Penser l’islam

Michel Onfray, Penser l’islam

Michel Onfray, Penser l'islam, avec la collaboration d'Asma Kouar pour l'entretien, Bernard Grasset et Fasquelle, Paris, 2016

Afficher l'image d'origine

Michel Onfray, né le 1er janvier 1959 à Argentan (Orne), est un philosophe et essayiste français qui défend une vision du monde hédoniste, épicurienne et athée. Sa pensée est principalement influencée par des philosophes tels que Nietzsche et Épicure, par l'école cynique, par le matérialisme français et par l'anarchisme proudhonien.

Table des matières :

Penser en post-République - Préface - Introduction : Ni rire ni pleurer mais comprendre - Entretien (avec Asma Kouar) - Conclusion : Pour ne pas conclure

Quatrième de couverture :

"Il est difficile, ces temps-ci, de penser librement et encore plus de penser en athée. Affirmer que les idéaux de la philosophie des Lumières sont toujours d'actualité fait paradoxalement passer pour un réactionnaire, un islamophobe, voire un compagnon de route du Front national assimilé au fascisme. Dans un pays qui clame haut et fort "Je suis Charlie", Voltaire revenu passerait pour un défenseur du fanatisme ! C'est le monde à l'envers."

"Dans ce livre, je me propose de réactiver la pensée des Lumières. Non pas en faveur ou en défaveur, ça n'est pas le propos, mais en philosophe. Je lis le Coran, j'examine les hadiths et croise le tout avec des biographies du Prophète pour montrer qu'il existe dans ce corpus matière au pire et au meilleur : le pire, ce que les minorités agissantes activent par la violence ; le meilleur, ce que les majorités silencieuses pratiquent de manière privée. Comment la République doit-elle considérer ces deux façons d'être musulman ? Y a-t-il des relations et des points de passage entre minorités agissantes et majorités silencieuses, sachant que l'Histoire est souvent faite par les premières, pas par les secondes ?"

Citations :

"L'indéniable retour du religieux a pris la forme de l'islam en Occident. Ce retour est à penser dans l'esprit de Spinoza : hors passion, sans haine et sans vénération, sans mépris et sans aveuglement, sans condamnation préalable et sans amour a priori, juste pour comprendre. Ces pages ne sont rien d'autre qu'une conversation sur ce sujet. J'ai tâché d'inscrire ma réflexion dans l'esprit des Lumières dont la flamme semble vaciller jour après jour." (p.49)

"Ce livre examine également ce qu'il est convenu d'appeler le terrorisme, avec la politique étrangère islamophobe menée par la France derrière l'OTAN depuis 1991. Nous nommons barbarie ce que nous ne voulons pas comprendre. L'islam terroriste a été partiellement crée par l'Occident belliqueux. Les choses ne sont pas aussi simples que ce que, de part et d'autre, on voudrait nous faire croire. D'où la nécessité de se remettre à penser. Sur ce sujet comme sur d'autres."

Notes de lecture  :

Il faut commencer par désigner les choses par leur nom. Que cela plaise ou non, les attentats qui ont ensanglanté notre pays depuis le 7 janvier ont été commis au nom de l'islam : le 7 janvier, les terroristes ont bien crié : "Allahou Akbar !" (Allah est grand !) et : "On a vengé le prophète !"

Lorsque Marine Le Pen parle d'un "attentat terroriste commis par des fondamentalistes islamiste", elle fait preuve de "clarté sémantique" ; il serait souhaitable que les autres en fassent autant, notamment la gauche.

La responsabilité de la France est engagée par ceux qui la dirigent dans la mesure où ils s'en prennent à des pays islamiques (Afghanistan, Libye, Mali, califat de l'Etat islamique) ; on ne peut pas prétendre qu'ils nous attaquent alors que nous ne leur avons rien fait. "Tant que la loi du talion primera, il n'y aura ni droit, ni paix. Augmenter les frappes, c'est augmenter le risque terroriste en retour - car nul personne sensée ne niera la liaison." (p.166)

L'expression "notre pays est en guerre est ambiguë : les guerres dans lesquelles les gouvernements français successifs ont engagé la France depuis 1991 (la première guerre du golf) et les attaques terroristes sur le sol français ; la décision de François Hollande d'envoyer un sous-marin en direction de la Syrie après l'attentat du 7 janvier contre les journalistes de Charlie Hebdo est une manoeuvre médiatique sans pertinence stratégique.

"De la guerre de Clausewitz a théorisé les conflits qui relevaient de ce qu'il appelait la grande guerre : celle qui oppose deux Etats, deux nations, deux peuples. Il a également parlé, mais beaucoup moins, de la petite guerre : celle qu'on peut appeler la guérilla." (p.37)

"Ce qui a eu lieu le mercredi 7 janvier illustre parfaitement que notre Etat s'évertue à penser contre vents de guerilla et marées terroristes en termes de grande guerre." (ibidem)

Ce ne sont pas les philosophes (Michel Onfray, Alain Fienkielkraut), les écrivains (Michel Houellebecq) ou les essayistes (Eric Zemour, Renaud Camus) qui sont responsables des attentats, pas plus que le médecin qui vous annonce que vous avez une tumeur.

L'islam n'est pas (uniquement) "une religion de paix et d'amour".

Michel Onfray relève des textes islamiques (sourates du Coran, extraits de la Sîra ou des hadith) qui vont dans le sens de la paix et de la tolérance et d'autres qui vont dans le sens contraire ; le Coran est un texte contradictoire qui contient le meilleur et le pire : "Il y a au moins deux façons d'être musulman suivant qu'on construit son islam sur ces sourates : "Exterminez les incrédules jusqu'au dernier" (VIII.7), ou sur ces propos extraits de la Sîra : "Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le." (II.58-60), "Tuez les polythéistes partout où vous les trouverez" (XVII.58) ou suivant qu'on s'appuie sur celles-ci : "Pas de contrainte en matière de religion" (II.256) ou encore "Celui qui sauve un seul homme est considéré comme s'il avait sauvé tous les hommes (V.32) (...) Les seconds peuvent en effet dire de l'islam qu'il est une religion de paix, de tolérance et d'amour, mais au détriment des sourates des premiers qui, elles, rendent possible un islam de guerre, d'intolérance et de haine." (p.63)

"Oui ou non, ces sourates se trouvent-elles dans le Coran ? Si oui, que faut-il en faire ? (...) Est-ce être islamophobe que de dire ce qu'on trouve dans le Coran quand on le lit ? (p.83)

Notes :

Une sourate ou surate (en arabe : sūraʰ, سورة, pl. sūwār, سور, « sourate, rangée de pierres, mur » ; en araméen : śirţâ/śûrat : « ligne, écrit ») est une unité du Coran formée d'un ensemble de versets.

La sîra ou sîrah (arabe : سيرة, litt. « biographie »), ou au pluriel siyar (سير), est, dans le contexte de l'islam, la biographie de Mahomet, son dernier prophète.

Un hadith ou hadîth (en arabe : حديث / ḥadīṯ, prononcé : ħadí :θ, pluriel ʾaḥādīṯ أحاديث) est une communication orale du prophète de l'islam Mahomet et, par extension, un recueil qui comprend l'ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons, précédées chacune d'une chaîne de transmetteurs remontant jusqu'à Mahomet. Considérées comme des principes de gouvernance personnelle et collective pour les musulmans, on les désigne généralement sous le nom de « la tradition du Prophète ».

Onfray examine les spécificités de l'islam : la primeur de l"oummat" (la communauté musulmane), la dimension politique (la charia) : "Les musulmans ? Ils sont très hétérogènes. De plus, ils sont dispersés, mal représentés et ne parlent pas d'une seule et même voix. La question de la primeur de l'oummat, la communauté musulmane déterritorialisée, sur toute autre communauté est à examiner : la République est-elle possibe quand on relève d'une autre communauté, spirituelle et religieuse ? (...) La meilleure façon de lutter contre l'islamophobie est de construire un islam républicain." (p.72)

Note : L'oummat, ou ummat (arabe : أمّة [ummat], communauté ; nation —- même étymologie que أمّ [umm], mère est la communauté des musulmans, indépendamment de leur nationalité, de leurs liens sanguins et des pouvoirs politiques qui les gouvernent. Le terme est synonyme de ummat islamiyya, « la Nation Islamique » . Elle naît avec l'hégire en 622, quand les premiers fidèles renoncent à l'organisation clanique qui prévaut jusque-là, pour une communauté de foi, et fut définie dans la Constitution de Médine. De l'oumma découle une notion de solidarité entre les musulmans.

"Il n'y a pas d'erreur à dire ce qui se trouve dans le Coran. Et le Coran ne sépare jamais l'islam et la politique, la religion et l'Etat. La charia est d'ailleurs logiquement la loi coranique qui s'impose quand on veut vivre intégralement selon le Coran (p.73)

Il propose de prélever dans les textes fondateurs ce qui va dans le sens de la paix, de la tolérance, du respect. Cette démarche implique, selon lui, une nouvelle approche herméneutique quant à l'historicité des textes (la prise en compte des conditions historiques de leur production) et à leur rapport à la vérité (l'ouverture à l'interprétation et au dialogue). Autrement dit, admettre le fait que la vérité n'a pas été révélée d'un seul coup, à un seul homme, à un seul endroit.

Michel Onfray examine la question cruciale en raison des conséquences psychologiques, éthiques et politiques qui en découlent du statut du Coran : le Coran a-t-il été crée (thèse mutazilite) ou est-il incrée (thèse asharite). Dans la premier cas, "l'histoire et l'usage de la raison sont possibles", dans l'autre ni l'histoire ni la raison ne sont défendables : il faut juste croire (p.112)

Selon Michel Onfray, on doit s'entendre sur les conditions historiques de production du Coran et sur ce qui s'y trouve sans contestation possible et on doit pouvoir lire le Coran avec un oeil d'historien, ainsi que les textes sacrés de toutes les religions comme n'importe quel texte (p.86-87)

Onfray consacre plusieurs pages aux rapports de la gauche à l'islam. "La question des rapports entre la gauche et l'islam s'avère inséparable de la question juive." (p.101)... "Par anticapitalisme et anticolonialisme, la gauche islamophile s'est faite antisémite et antisioniste." (p.109)

"Etrange époque où la gauche islamophile se fait liberticide en défendant tout ce contre quoi la gauche historique a lutté. Une gauche antisémite, misogyne, phallocrate, homophobe, antilaïque, théocratique : qui aurait pu croire un jour que pareille série d'oxymores fût en passe de devenir crédible dans quelques cerveaux malades ? (p.111)

Onfray refuse de souscrire aussi bien au laïcisme qu'à l'islamolâtrie "ces deux religions qui toutes deux ignorent le réel" (p.125), "car d'une part, il existe une communauté musulmane qui, c'est légitime, revendique le droit de pratiquer dignement sa religion. D'autre part, il existe dans l'islam une fraction minoritaire mais active qui, certes, veut en finir avec le capitalisme (encore que...), mais qui veut aussi en finir avec les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité, laïcité, féminisme." (ibidem)

Il propose une révision de la Loi de 1905, qu'il juge inadaptée à la situation actuelle et un "contrat social avec l'islam en France pour qu'il y ait un islam de France" : l'islam de France doit prélever ce qui dans les textes se montre compatible avec les valeurs de la République ; en échange, la République fournirait une formation aux imams, elle les salarierait, elles surveillerait leurs prêches, elle financerait les lieux de prières ("le réel est celui-ci : l'islam en France est financé par des pays qui n'ont aucune raison d'aimer la France.") et assurerait la protection des musulmans. (p.126)

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.19/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

182 réactions à cet article    


  • fred.foyn 10 août 2016 16:20

    Extra cette religion ou il faut tourner autour d’un caillou peint en noir en récitant des conneries, c’est le voyage de ’La Mec" une lesbienne en manque de gazon maudit ? 


    • OMAR 10 août 2016 18:05

      Omar9

      @fred.foyn

      Tu vis dans un pays dont vous avez assassiné la majorité de leurs populations : Cheyennes, Mohicans, Séminoles, Sioux, Apaches, etc ; etc...

      Et vous avez parqué les quelques survivant que vous qualifiez de « sauvages Peaux-Rouges », dans des réserves, que vous exhibez aujourd’hui, comme on exhibe des animaux dans un cirque.

      Vous n’avez ni passé, sauf celui d’une immigration composée de repris de justice, d’assassins, de bagnards, de prostituées et de gangsters, ni culture, sauf celle de la violence, du mépris et de l’extermination de l’Autre .

      Et vos Dieux sont le dollar, le sexe et le fling....

      Sitting-Bull, Géronimo, Cochise, Black-Bull et leurs millions d’innocents compatriotes que vous avez massacrés, vous ont damné et vous hanteront jusqu’à la fin de vos jours..
      http://yakimas.free.fr/Chefs.htm

      Alors, vous ferez mieux de vous cacher...


    • Alex Alex 10 août 2016 19:24

      @OMAR

      « une immigration composée de repris de justice, d’assassins, de bagnards, de prostituées et de gangsters, ni culture, sauf celle de la violence, du mépris et de l’extermination de l’Autre »

      La ressemblance avec les Banu Hillal (entre autres) est étonnante...

    • fred.foyn 10 août 2016 19:50

      @OMAR...Chez vous y a la colonisation, les guerres du boucher Naboléon la France Afrique le Vietnam etc, bref aussi con que chez nous !


    • OMAR 10 août 2016 20:15

      Omar9

      @fred.foyn

      La France n’a atomisé aucun pays au monde,juste pour tester ses bombes atomiques...

      Hiroshima et Nagasaki, vous croyez que l’Humanité a oublié ?
      Et les armes NBC imaginaires que vous avez attribué à l’Irak que vous avez pillé et détruit !!!

      Corée, Vietnam ; Cambodge, Laos, Afghanistan, Grenade, Panama, Mexique, Irak, Somalie, Soudan, Libye, Yougoslavie, ...., purée, la liste de vos crimes contre l’humanité est plus grande que l’infini...


    • fred.foyn 10 août 2016 20:24

      @OMAR...faut bien tuer les méchants mon bon, on est même venu sauver vos fesses en 40 (comme en 14/18) pour chasser les nazis qui étaient copains avec pas mal de Français, la maladie des Français la collaboration votre ancien président était pote avec Pétain et décoré de la francisque.


    • marceau2 (---.---.118.1) 10 août 2016 21:01

      @OMAR

      Des cheyennes, des mohicans, des sioux des séminoles il en reste en Amérique, comme il reste nombre d’incas d’aztèques en Amérique latine..

      Des chrétiens, des juifs, des mazdéens, des sabéens il n’en reste plus dans le monde musulman, ils ont tous été massacrés, chassés, islamisés alors que ces peuples étaient les peuples originels du Moyen-Orient.

      N’est ce pas mahomed qui a chassé tous les juifs et tous les chrétiens d’Arabie, du moins ceux qu’ils n’avait pas massacré, ni islamisé de force !


    • OMAR 10 août 2016 21:24

      Omar9

      @Alex

      « une immigration composée de repris de justice, d’assassins, de bagnards, de prostituées et de gangsters, ni culture, sauf celle de la violence, du mépris et de l’extermination de l’Autre »

      « La ressemblance avec les Banu Hillal (entre autres) est étonnante... »

      Mais que dire de cette ressemblance avec les croisés ou les conquistadors (par exemple) elle est simplement parfaite, réelle et véridique.....

    • François Vesin François Vesin 10 août 2016 23:42

      @fred.foyn
      ...230’000 soldats américains sont morts pour libérer l’Europe. Ce sont 230’000 de trop.

      23’200’000 soldats soviétiques sont morts pour libérer l’Europe...encore un détail de l’Histoire !

    • OMAR 11 août 2016 00:50

      Omar9

      Et voilà un @marceau2 qui joue au cireur de couilles d’un Rimbo des chiottes.....
      Donnez-vous juste la peine de lire ce qu’il pense de vous et du peuple français...

      Et menteur en plus, comme s’il ne restait plus de chrétiens, de juifs ou autres, au Maroc, en Tunisie, en Égypte, en Syrie, au Liban ou en Iran......

      Rien qu’en Algérie, il y a plus d’églises que de mosquées dans toute l’Europe.
      Et que dire de la Tunisie ou du Maroc ?
      http://www.desdomesetdesminarets.fr/2015/01/02/des-eglises-dans-les-pays-musulmans-ce-que-les-islamophobes-devraient-savoir-avant-de-sopposer-a-une-mosquee/
      Ah oui, ils reste encore des indiens aux USA mais dans des réserves, comme il reste encore des
       Māori en Nouvelle-Zélande.
      Et là,juste pour qu’ils enseignent le haka aux rugbyman pour juste une dans folklorique...
      Autre précision, les juifs, vous n’aviez même pas envie de les expulser d’Europe, mais seulement les exterminer...La Shoah, c’est vraiment un détail pour vous ?


    • berry 11 août 2016 07:23

      @OMAR

      « Autre précision, les juifs, vous n’aviez même pas envie de les expulser d’Europe, mais seulement les exterminer...La Shoah, c’est vraiment un détail pour vous ? »

      BHL sort de ce corps !

       

      Ah, l’argument bien pourri pour nous faire taire.

      Vous vous êtes peut-être dit, ça marche pour les sionistes, je vais en profiter ?

      Vous gênez pas surtout.

       

      Il y a bien une alliance de fait entre les minorités pour piller la France et la diriger, on la constate depuis longtemps dans les résultats électoraux.

      Les sionistes et le PS font le forcing pour nous imposer l’immigration, et les immigrés le leur rendent bien, ils ont voté à 90 % pour Hollande en 2012.

      Les minorités ne se neutralisent pas, elles s’additionnent à notre détriment.


    • fred.foyn 11 août 2016 07:34

      @François Vesin...Les Français aiment bien qu’on les sorte du caniveau, après comme remerciement ils vous crachent dessus ?


    • capobianco 11 août 2016 08:17

      @fred.foyn
      En 40 ? Non, quand les soviétiques sont arrivés en Allemagne, juste un calcul dégueulasse comme les us en ont toujours eu. Ils ne seraient jamais intervenu si les nazis avaient envahi et pris l’union soviétique et il vous a fallu sacrifier pearl arbour pour que votre peuple ne soutiennent plus les nazis. Même si vous n’avez pas totalement tort sur la France, votre pays reste quand même ce que l’on fait de pire.


    • fred.foyn 11 août 2016 08:26

      @capobianco...La politique des USA est dégueulasse en effet, mais le reste du monde est après ce pays pour le soutenir bizarre non.
      Avez vous une explication ?


    • fred.foyn 11 août 2016 10:06

      @capobianco...En 40, les soviétiques n’étaient pas encore en Allemagne il me semble ?


    • OMAR 11 août 2016 10:19

      Omar9

      @berry

      Pôvre berry qui n’accepte que ses arguments, même pourris ou ignobles.

      Et quelles arguties !!!!

      Mais c’est bien sûr, ce sont les beurs de 2ème et 3eme générations qui forment le patronat en France, qui détiennent les banques, les médias et en otage tout gouvernement au pouvoir.
      Bref, c’est eux qui pillent et dirigent ce pays.....

      Comme si les citoyens blacks ou musulmans possédaient au moins un lobby...


    • covadonga*722 covadonga*722 11 août 2016 10:38

      @OMAR
      CRAN et indigenes de la république vivent de subsides de l état et crachent journellement à la gueule des sous-chiens qui les sponsorises.



    • marceau2 (---.---.118.1) 11 août 2016 12:10

      @OMAR

      Mais les croisés étaient des libèrateurs.Ils luttaient contre la barbarie contre la colonisation musulmane des terres chrétiennes du Moyen-Orient.

      Les croisades furent la réponse chrétienne au djihad musulman.

      Concernant les conquistadors il reste infiniment plus d’incas d’aztèques, d’indiens en général en Amérique latine qu’il ne reste de chrétiens, des juifs, de zoroastriens, de sabéens dans tout le monde musulman !


    • marceau2 (---.---.118.1) 11 août 2016 15:34

      @OMAR
      Combien de juifs vivent en occident, combien dans le monde musulman ?


    • Alren Alren 11 août 2016 15:57

      @fred.foyn

      faut bien tuer les méchants mon bon, on est même venu sauver vos fesses en 40 (comme en 14/18) pour chasser les nazis qui étaient copains avec pas mal de Français, la maladie des Français la collaboration votre ancien président était pote avec Pétain et décoré de la francisque.

      Dans ce commentaire tout est historiquement faux ou approximatif !

      on est même venu sauver vos fesses en 40

      Ben non, justement  !!! En 1940, les biens-pensants étatsuniens ont versé des larmes de crocodile sur la pauvre France quand les capitulards, Weygant et Pétain ont imposé prématurément l’armistice, pendant que les cyniques US jugeaient secrètement que la France ne serait plus jamais un concurrent sur les marchés du monde et que c’était une bonne chose pour eux.

      Les USA ne sont entrés en guerre qu’en décembre 1941, attaqué par le Japon mais n’ont pas déclaré la guerre aux nazis dans la foulée !

      C’est Hitler qui l’a fait trois jours après Pearl Harbour pour que le Japon prenne la Russie en tenaille avec ses troupes en attaquant en Sibérie. Ce que le Japon occupé à combattre en Chine et dans le Pacifique s’est bien gardé de faire.

      [sauver vos fesses] en 14-18

      Encore faux !!! Les USA sont entrés en guerre contre le kaiser quand ils ont craint que le Mexique, aidé par l’Allemagne ne revendique avec menace de guerre les territoires à lui volés : Floride, Texas, Californie. C’était en 1917 pas en 1914 !

      Le petit contingent envoyé en France ne savait pas se battre : leurs pilotes ont appris des Français le combat aérien et volaient sur des avions français. Les Français ont muni les fantassins de grenades « ananas » et de mortiers que l’armée US utilisera encore en 41-45, devenus essentiels pour tenir une tranchée.

      L’action des soldats US se limitera à la reprise du saillant de St-Mihiel qui n’était pas stratégique.

      Les Allemands ont été contraints à l’armistice quand ils ont dû reculer indéfiniment sous la pression de trois armes combinées : l’artillerie lourde qui démolissait les meilleurs abris, les chars que n’arrêtaient pas les mitrailleuses et les avions qui indiquaient les mouvements de l’ennemi et les positions d’artillerie.

      Pour leur sauver la peau, aux boches, Wilson a exigé que l’on accepte prématurément leur demande d’armistice à des conditions très favorables pour eux  : les troupes étaient encore en France et en Belgique et ont pu rentrer chez elles en armes sans être désarmées ou prisonnières.

      Cela a permis à la haute société allemande d’accréditer l’idée d’un "coup de poignard dans le dos" de la part des socialistes et communistes allemands, alors que l’armée allemande était en train de gagner la guerre (sic).

      Hitler a joué à fond de ce mensonge pour déchirer le traité de Versailles et conquérir le pouvoir.

      Malgré une intense propagande, le régime de Vichy était ultra-minoritaire durant l’Occupation, surtout après 1942, et même dans la haute société qui faisait pourtant de bonnes affaires.

      Les gens ne se battaient pas pour avoir la francisque. Elle était même plutôt imposée à ceux qui travaillaient à Vichy. Mitterrand n’était pas « pote » avec Pétain car il n’occupait pas une place assez éminente.

      En revanche, l’ambassadeur des USA était lui, très ami avec le haut personnel vichyssois.

      C’est à regret qu’il dut quitter Vichy après la déclaration de guerre de Hitler à son pays.

      Et Roosevelt en 1944 (!) voulait encore associer les ordures, les traîtres pétainistes, au gouvernement provisoire qui, sous la direction de l’armée US, dicterait leur conduite aux citoyens français.

      Darlan assassiné (son exécuteur fut fusillé sur ordre US), il se rabattit sur Giraud qui n’avait pas la tête politique ... ni militaire et ne tint pas longtemps face à un de Gaulle.

      Eisenhower qui était sur le terrain avait compris que le peuple français haïssait les collabos de Vichy et se serait révolté avec les armes de la Résistance contre une telle situation. C’est pourquoi Roosevelt dut agréer avec déplaisir le gouvernement d’union nationale (avec des communistes pensez !) présidé par de Gaulle.


    • Alren Alren 11 août 2016 16:13

      @marceau2

       

      Les croisés luttaient contre la barbarie contre la colonisation musulmane des terres chrétiennes du Moyen-Orient.

      C’est inexact marceau2.
      Les Arabes musulmans avaient conquis Jérusalem au VIIe siècle mais laissaient les chrétiens se rendre en pèlerinage dans « la cité du Christ » comme eux-mêmes allaient en pèlerinage à La Mecque.

      Hélas, au XIe siècle, ils ont été à leur tour victimes de conquérants islamisés venus d’Asie, l’actuel Turkestan. Les Turcs voulaient imposer l’islam au monde entier et d’abord interdire le pèlerinage chrétien à Jérusalem.

      C’est pour rétablir cette possibilité que le pape d’alors prêcha la croisade. Le mieux étant que Jérusalem soit une cité chrétienne.

      Quand l’Égyptien Saladin, un arabe donc, reprit la cité, il était disposé à permettre le pèlerinage chrétien. Les croisades auraient dû s’arrêter.

      Il n’en fut rien car l’augmentation de la population en Europe poussait les seigneurs et chevaliers à rechercher un fief en Orient.


    • Alren Alren 11 août 2016 16:29

      @OMAR

      Vous n’avez ni passé, sauf celui d’une immigration composée de repris de justice, d’assassins, de bagnards, de prostituées et de gangsters, ni culture, sauf celle de la violence, du mépris et de l’extermination de l’Autre .

      Les premiers colons qui ont débarqués du Mayflower étaient des ultra-religieux, des puritains.

      D’autres ultra-religieux germanophones comme les Amish sont venus aussi pour fuir les persécutions religieuses.

      Une grande vague de catholiques est venue d’Irlande au XIXe siècle pour fuir la famine causée sur leur île par la maladie de la pomme de terre et la brutalité des landlords anglais.

      Puis on a vu débarquer de nombreux juifs fuyant les pogroms de la Russie tsariste orthodoxe.

      Ceux qui avaient des idées socialistes furent écrasés sous le « Talon de fer » décrit pas Jack London, avec les assassins de l’agence Pinkerton.

      Puis sont arrivés, fuyant la misère, de nombreux Italiens, eux aussi victimes comme les précédents de la répression conservatrice des WASP (affaire Sacco et Vanzetti).

      « Tout ce qui est exagéré est insignifiant »


    • marceau2 (---.---.62.217) 11 août 2016 17:48

      @OMAR

      -Prend une tisane, fais un somme et reviens quand ça ira mieux !


    • franc 11 août 2016 20:15

      @Alren

       pas tout à fait d’accord, les musulmans occupaient tout de m^me la terre sacrée des chrétiens où est né le Christ (c’est comme si les chrétiens occupaient La Mecque ) et les chrétiens étaient considérés comme des dhimmis ,des soumis ou des sous-hommes.

       -

      Donc les croisades pour dégager le s musulmans de la Palestine étaient légitimes comme phénomène anticolonialiste


    • capobianco 12 août 2016 08:01

      @fred.foyn
      exact, mais ils y étaient presque quand l’amérique se décide à entrer dans la guerre. Si Hitler avait gagné votre pays serait-il intervenu ? La question se pose bel et bien. 


    • Alren Alren 14 août 2016 14:10

      @capobianco

      Sans la ruse des Britanniques (opération Fortitude qui a sacrifié froidement des résistants de la région du Pas-de-Calais, en complément des chars et péniches de débarquement en caoutchouc et l’activité de Garbo) leurs bateaux et leurs ports artificiels (celui des USA a été mal monté) le Débarquement aurait échoué.

      Il s’en est fallu d’ailleurs de peu : des chars allemands de contre-attaque envoyés à l’est de l’Orne et son canal maritime au lieu de l’ouest ont permis, en n’intervenant pas le jour J, le maintien de l’aile gauche du dispositif.

       Un débarquement venu des USA (après une reddition anglaise) sans toutes ces circonstances aurait échoué à coup sûr !


    • Alren Alren 14 août 2016 15:47

      @franc

      les musulmans occupaient tout de même la terre sacrée des chrétiens où est né le Christ 

      Donc les croisades pour dégager les musulmans de la Palestine étaient légitimes comme phénomène anticolonialiste

      Les Chrétiens n’ont jamais été majoritaires en Palestine (à la différence de l’Égypte copte par exemple)

      Les Arabes ont conquis la Palestine, comme les Romains ont conquis la Gaule, les Anglais l’Amérique du Nord ou les Espagnols l’Amérique du Sud : il est trop tard pour remettre leur présence en question (Ce que font cependant illégitimement les Israéliens).

      Et je rappelle que lors de la première croisade, c’était les Turcs qui occupaient le territoire, que c’était les Turcs qui voulaient interdire l’accès aux Lieux saints aux Chrétiens.

      Jérusalem est une ville sainte pour les Chrétiens (Tombeau du Christ) mais aussi pour les Juifs (Mur des Lamentations, vestige du temple de Salomon) et pour les Musulmans (Mosquée Al Aqsa, construite sur un lieu où a prié Mahomet).

      Cela n’est pas étonnant quand on se souvient que la Bible chrétienne (Ancien Testament) dérive de la Torah, et que Mahomet s’est inspiré de la Bible pour rédiger le Coran.

      Le christianisme palestinien, comme le culte égyptien d’Isis se sont propagés à Rome en transitant par la Grèce.

      Puis a diffusé dans tout l’empire romain avec le temps.

      Cela ne donnait aucun droit aux « Roumis » ou aux « Francs » de France, d’Allemagne et d’Angleterre d’occuper indéfiniment une terre où ils n’avaient jamais mis les pieds.

      L’Église d’ailleurs, voulant protéger ses éléments les plus pieux, en leur évitant, désarmés et proies faciles, un long voyage en terre hostile, remplaça le pèlerinage à Jérusalem par la communion eucharistique régulière précédée de la confession.


    • Alren Alren 14 août 2016 15:59

      @fred.foyn

      Extra cette religion ou il faut tourner autour d’un caillou peint en noir en récitant des conneries,

      - Et croire que dans une pastille de pain azyme, il y a le corps et le sang d’un dieu incarné en homme, c’est pas une « connerie » peut-être ?

      - D’accord mais la jument de Mahomet qui s’élève dans le ciel jusqu’au Paradis, c’est pas une autre connerie ?

      - Si, tout autant que croire que la Vierge-mère (?) a été élevée au ciel un 15 août par des anges.

      Bon, le débat est clos, inutile d’évoquer le dieu-éléphant des hindouistes ou les comportements rigides imposés aux Juifs par leur religion : toutes les religions sont des mythologies conçues par des hommes imaginatifs.

      Les fées, les trolls, les dieux grecs et romains sont de la même eau, tout comme le dragon gigantesque qui en bougeant provoquait les tremblements de terre au Japon et qu’il fallait calmer par des présents.


    • Oceane 15 août 2016 21:54

      @franc « Donc les croisades pour dégager les musulmans de la Palestine étaient légitimes comme phénomène anticolonialiste ».

      Les « musulmans » dont tu parles sont majoritairement des Arabes et les « croisés » des Européens partis de chez eux.


    • Phalanx Phalanx 10 août 2016 17:11

      « Pas de contrainte en matière de religion » (II.256)


      Signifie qu’il n’y a pas de conversion par la force, les conversions doivent être sincères (dans d’autres sourates, il est bien précisé que si vous vous convertissez parce que vous vous êtes fait prendre, cela ne compte pas).

      « Celui qui sauve un seul homme est considéré comme s’il avait sauvé tous les hommes (V.32) 

      Ce verset modifié est largement utilisé par la propagande remplaciste et les adeptes de la taqkya. Il faut le placer dans le contexte de sa sourate. Ce verset ne s’adresse qu’aux juifs, et le verset suivant explique les conséquences pour les désobéissant (mort, section des membres opposés etc ...). Voyez par vous même en allant au numéro 32 de cette page : S5V32

      L’Islam est un religion de paix EN TERRE D ISLAM (Dar al Islam) les terres non musulmanes sont appellées Dar al Rab qui signifie : TERRE DE LA GUERRE.

      L’Islam est une religion sprituelle et POLITIQUE (pas que spirituelle comme le Christianisme) totalement incompatible avec le Christianisme, ou la République.

      Voilàa pourquoi il n’y a jamais eu de cohabitation pacifique de long terme d’une communauté muslmane en terre non musulmane.

      Voila pourquoi les Français n’en n’ont plus pour longtemps.

      Note pour les islamo gauchiste : je vous met au défi de prouver l’ »islmamophobie" de ma prose. Je me contente de décrire. j’ai beaucoup d’admiration pour le prophete, c’est celui qui a le mieux compris les hommes.


      • marceau2 (---.---.118.1) 10 août 2016 21:23

        @Phalanx

        « Pas de contrainte en matière de religion » (II.256)
        -Mais l’islam punit de la peine de mort l’apostasie, preuve que la contrainte en islam existe et que ce verset vaut que dalle, puisqu’il est mecquois et a été abrogé par les versets medinois qui lui sont postérieurs.

        -C’est « dar al harb » et non « dar al rab »

        -L’islam est une religion bédouine du VII siècle qui s’adresse à des ramollis du bulbes, à des populations arriérés, primitives, primaires, incultes et être musulman revient à prolonger cet état indéfiniment !


      • Phalanx Phalanx 10 août 2016 22:28

        @marceau2

        L’Islam est peut etre une religion de primitifs, mais alors, que penser de ceux qui la laisse envahir leur pays ?

        L’Islam est l’Islam, un autre univers, c’est difficile de juger. Les français dégénérés qui abandonnent leur héritage culturel et la terre de leurs ancêtres .... tout le monde peut juger. Personne n’aime les traitres.

      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 août 2016 18:19

        Et je répète pour les amnésiques que TOUT CE QUE LES FRANÇAIS AVAIENT DÉBALLÉ DEPUIS LES CROISADES A AUJOURD’HUI SUR LA RELIGION MUSULMANE EST ENTIÈREMENT FAUX  !!!


        - 01) Il y a de l’ignorance à cause de l’obstacle de la langue

        - 02) Mais il y a surtout beaucoup de perfidie à cause de la mentalité égoïste et malhonnête des Français !

        J’ai consulté le premiers écrits des premiers Français qui commençaient à dénigrer l’Islam et « Mohammed » en le déformant sciemment en « Mahomet », c’et de la pure merde !!!

        Et cet Onfray n’a pas à « penser » ce qui le dépasse ! Quand les prophètes sont dits des « Envoyés de Dieu », comment alors le premier venu se propose de repenser ?

        Commencez par pensez à la place de vos responsables sans cervelles et qui vous mènent vers nulle part. La religion musulmane n’est ni dans votre culture, ni dans vos esprits pollués ni dans vos paperasses de la propagande et de la désinformation ! 

        Si L’ISLAM est apparu sept siècles après votre Calvaire en mettant fin au « RÉVÉLATIONS », c’est parce que l’ISLAM est religion universelle ou l’Univers ne sera pas !

        Vous vous attaquez avec une grande lâcheté à ce que vous croyez être incapable de réagir, vous êtes de GRANDS IGNORANTS  !!!

        • Alex Alex 10 août 2016 19:43

          @Mohammed MADJOUR

          Sans grande surprise, les communautaristes (ethnocentristes ?) Mohammed et Omar sont à l’affut, avec des réactions prévisibles toutes en nuances, celles de Madjour pouvant même intéresser la justice.
          Appeler Mahomet le super-prophète n’est pas plus le dénigrer que dire Pékin au lieu de Beijing. (Mohammed est-il plus correct que Muhammad ?)
          Ce que je ne pige pas est le fait que les paroles d’allah (bssn) fassent toujours l’objet d’interprétations différentes alors que, d’une part, il s’exprimait dans l’arabe le plus pur, d’autre part, étant la plus géniale des créatures, il aurait pu inventer un langage universel – donc compréhensible par tous – et sans ambiguïté pour raconter des fables en grande partie reprises des anciennes de la région, celles des plagiaires hébreux étant les plus nombreuses.
          Le grand « scientifique » Madjour va nous éclairer...

        • franc 10 août 2016 21:04

          @Mohammed MADJOUR

           Vous êtes un idolâtre dogmatique d’un livre et d’ un homme , le coran et Mahomet , et vous avez raison de dire alors que l’islam n’est pas dans la culture française des Lumières qui est cartésienne et chrétienne.

           -

          L’islam n’est pas un monothéisme universel mais une monolâtrie tribale ,autrement dit n’est pas une religion mais une secte.

          -

           Il n’ y aura jamais de paix avec l’islam, qu’il soit d’Arabie ,de France ou d’ailleurs ,quand l’islam ne s’en pas (provisoirement ) aux non-musulmans il s’en prend aux musulmans.


        • marceau2 (---.---.118.1) 10 août 2016 21:10

          @Mohammed MADJOUR

          Franchement l’islam n’est pas défendable.

          Comment les musulmans peuvent ils prendre et faire passer pour prophète un voleur, un violeur, un assassin, un criminel, un pédophile comme l’était mahomed ?

          Un type qui n’a jamais bossé de sa vie et qui avait jusqu’à une dizaines d’épouses , des concubines jusqu’à cinquante esclaves , des cotes de mailles, des épées ?

          Comment les musulmans peuvent pouvoir faire passer pour prophète un type comme mahomed qui déclare que la terre est ronde, que le soleil tourne autour d’elle et qu’il se couche dans des eaux boueuses ?

          Cela dépasse l’entendement !


        • francesca2 francesca2 10 août 2016 21:25

          @Mohammed MADJOUR

           smiley vous êtes marrant.


          « Devant l’échec total de l’arabisation forcée de l’enseignement, la ministre algérienne de l’éducation veut réintroduire le français, pour les matières scientifiques du moins. Histoire de relever le niveau car, le seul secteur resté non arabisé, la médecine, est aussi le seul secteur qui arrive à produire une certaine élite et intelligentsia. Sinon, l’algérien est devenu un »analphabète trilingue« ,avec son lot d’incivisme et de violences en tout genre ».


        • François Vesin François Vesin 10 août 2016 22:39

          @Mohammed MADJOUR
          « Et cet Onfray n’a pas à « penser » ce qui le dépasse ! »

          Avez vous seulement conscience de l’énormité de votre propos ?
          Libre à vous et à tous ceux qui, comme vous, préfèrent être morts
          de votre vivant au nom d’un dieu, d’organiser vos existences tels des
          zombies en attente des voluptés des paradis que l’on vous a promis 
          plutôt que de vous prendre en main, tel que vous êtes, LIBRE !
          Pouvez vous concevoir que des êtres humains autres que vous,
          affranchis des conditionnements qu’ils ont subis depuis leur enfance,
          soient dépassés par la démence perverse que génère le fait religieux ?
          Je suis personnellement très heureux que l’honnêteté intellectuelle
          de Michel Onfray vous mette dans cet état de terreur incontrôlée.
          Votre incontinence verbale est la meilleure preuve de la pertinence
          de son questionnement qui fait écho à cette maxime de La Boétie 
          dans son -Discours de la servitude volontaire - : 
          « Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres »
          La plus grande lâcheté, n’est ce pas d’oser pouvoir appartenir à
          quiconque d’autre que vous même ?







        • nuance 10 août 2016 23:05

          @marceau2
          EN TOUS LES CAS CE N EST PAS L AVIS DE L ENCYCLOPEDIE AMERICAINE QUI CLASSE LE PROPHETE DE L ISLAM LA PREMIERE PERSONNALITE DE L HISTOIRE.
          CE N EST PAS L AVIS DES PLUS DE 4000 CHAQUE ANNEE DE FRANCAIS DE SOUCHE SURTOUT DES INTELLECTUELS QUI ONT LU CHERCHE REFLECHI EN TOUTE LIBERTE ET ONT ADOPTE LA RELIGION DU PROPHETE DE L ISLAM.DE MEME DANS TOUS LES PAYS A TRAVERS LE MONDE.


        • DTC (---.---.148.137) 10 août 2016 23:13

          @François Vesin

          Demain, faut bosser et payer quand même. Où est-elle cette liberté ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès