• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Avez-vous connu le « zizi de Pépé » ?

Avez-vous connu le « zizi de Pépé » ?

Avec sa vénérable halle du 16e siècle et ses maisons en granite posées en sentinelle à l’entrée est de la Côte des Légendes, elle est bien tranquille, la petite ville de Plouescat. Il y a 27 ans, un attentat inqualifiable y a pourtant été commis...

Un attentat, certes, mais un attentat légal, perpétré par les hommes de main du premier magistrat de la ville, M. René Dincuff, maire conservateur de Plouescat au moment des faits.

Il faut dire qu’il en avait sans doute assez, ce brave maire, des plaintes récurrentes qui lui étaient adressées par certains de ses administrés : les culs-bénis, les mal-baisées (si, si, il paraît qu’il en avait à Plouescat !) ou les pères-la-pudeur (il y en avait également !). Bien que Plouescat se soit développée en bordure du Bro Pagan, ce pays païen dont chacun sait qu’il commence dans la commune voisine de Tréflez, de simples quidams étaient d’avis que l’on était allé trop loin...

Le fait est qu’il avait fière allure, ce fameux zizi de Pépé, et constituait l’une des attractions majeures de la plage de Porsmeur. Et pour cause, ce n’est pas tous les jours que l’on peut admirer une telle représentation phallique de deux mètres de hauteur. Les jeunes garçons, dépités, comparaient ce fier membre viril avec leur propre chipolata, et les jeunes filles, soudain prises de chaleurs au bas-ventre, se prenaient à fantasmer en lorgnant sur cette impressionnante érection. On a même été jusqu’à dire que des jeunes femmes en mal d’enfant allaient nuitamment se frotter à ce vit de granite pour vaincre une infertilité persistante.

Bref, monsieur le maire était irrité et n’était pas loin de penser que ce zizi exhibitionniste attentait à l’ordre public. Mais que faire ? Les semaines, les mois, les années passaient, et le zizi de Pépé continuait d’alimenter les critiques de quelques grenouilles de bénitier et d'un quarteron de bourgeois bien-pensants qui estimaient que l’image de Plouescat était brouillée par cet appendice minéral un peu trop évocateur.

Encore n’avait-on pas tout vu. En 1975, un groupe d’étudiants, armés de brosses et d’un pot de peinture, avait coloré de rouge le gland provocateur. Dès lors, la réputation du zizi n’avait cessé d’enfler, si l’on ose dire. Et cela d’autant plus que, tous les ans, cet insolent membre, triomphe de la virilité masculine, retrouvait en début d'été la belle couleur rouge de son gland, quelque peu mise à mal par les grains et les tempêtes de l'hiver léonard.

Bien qu'il n'y ait jamais eu la moindre plainte officielle contre le zizi de Pépé, c’en était trop pour le maire « divers droite » René Dincuff. Le 12 juin 1987, il faisait dynamiter le rocher sans autre forme de procès et sans même demander l’avis de son conseil municipal. Une décision ridicule qui a peut-être soulagé quelques pisse-froid et une poignée d'impuissants frustrés, mais qui a surtout déclenché des protestations outrées de la population. Non seulement à Plouescat, mais dans toute la Bretagne où la nouvelle de ce dynamitage s'est répandue comme une traînée de poudre explosive.

Exit le zizi de Pépé, par la volonté dictatoriale d’un boutiquier à écharpe tricolore. Il y a décidément des coups de pied au cul qui se perdent. Mais laissons la parole, sur cette plage de Porsmeur, à ceux qui ont connu le zizi de Pépé (vidéo). Ce sont eux qui en parlent le mieux !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • Mania35 Mania35 11 juillet 2014 17:45

    Salut Fergus,

    MDR  smiley  smiley

    Ils n’ont vraiment pas d’humour à droite.

    Bonne soirée.


    • Fergus Fergus 11 juillet 2014 17:55

      Bonjour, Mania.

      Bof ! il y en a également à gauche qui manquent un tantinet d’humour. Mais dans le genre « coincés », les élus de droite l’emportent sans doute nettement, principalement dans les lieux où la pensée réactionnaire parvient encore à se faire entendre. 


    • César Castique César Castique 11 juillet 2014 18:00

      « Ils n’ont vraiment pas d’humour à droite. »


      Il faut bien reconnaître que la gauche détient le monopole du comique, et se résigner.

    • Fergus Fergus 11 juillet 2014 18:05

      @ César Castique.

      Pas de quoi fouetter un chat ! De telles représentations de sexe existent jusque dans les sculptures ou les peintures de certaines églises ou temples. 


    • César Castique César Castique 11 juillet 2014 18:24
      « De telles représentations de sexe existent jusque dans les sculptures ou les peintures de certaines églises ou temples. »

      Certes, certes, mais elles ne prétendent pas, ni n’atteignent donc, au comique irrésistible de nos prideux états-uniens.

    • Henri Diacono 12 juillet 2014 13:43

      Salut Fergus. J’ai souri largement. Laissons de côté la « connerie » des édiles sans les classer à droite,à gauche ou au milieu. Il suffisait à ce maire inintelligent de faire au contraire la publicité de ce magnifique Pénis Naturel, pour travestir sa petite cité tranquille en un lieu de curiosité...mondiale.


    • Fergus Fergus 12 juillet 2014 15:40

      Bonjour, Henri.

      Le fait est que j’aurais pu éviter de préciser l’appartenance politique de M. Dincuff, la sottise transcendant les partis.

      Pour ce qui est de faire de ce rocher une attraction, c’est précisément ce qui commençait à se faire lorsque le dynamitage est intervenu. Comme l’a souligné avec humour la sympathique estivante de la vidéo insérée dans l’article, c’est une belle histoire qu’aurait pu écrire les Plouescatais. En s’inspirant par exemple des habitants de Pougne-Hérisson (Deux-Sèvres) qui, à partir d’une pierre dénommée « le Nombril » ont fait de celle-ci le « Nombril du monde » et donné aux deux villages une notoriété qu’il n’aurait jamais eue sans cette auto-proclamation.


    • César Castique César Castique 11 juillet 2014 17:52
      « Il y a décidément des coups de pied au cul qui se perdent. »

      Moi aussi, j’aurais réagi comme cela, il y a une vingtaine d’années, mais maintenant, je me dis que si on avait dynamité tous les zizis de Pépé - qui nous faisaient rire -, interdit, sur les plages, les seins nus - qui nous émoustillaient - et prohibé les films pornos - qui nous excitaient -, on n’en serait pas, aujourd’hui, à marier des hommes entre eux et, demain, à abaisser la majorité sexuelle à 14 ans, en première tranche du salami pédophile...

      • Fergus Fergus 11 juillet 2014 18:02

        Bonjour, César Castique.

        Je reconnais là votre pensée sur les problèmes de mœurs.

        Libre à vous de penser ainsi. Mais en l’occurrence, vous vous trompez de combat car cet inoffensif rocher, façonné par la mer et le vent, existait depuis des millénaires et faisait sans doute sourire les Plouescatais depuis des dizaines de générations.

        C’est au contraire en dynamitant ce fameux « zizi » que le maire a donné à ce phallus minéral une notoriété qu’il n’aurait jamais eu sans cela, et fourni aux médias l’occasion de relayer dans toute la Bretagne les propos moqueurs à l’égard du Tartuffe tricolore de Plouescat. 


      • César Castique César Castique 11 juillet 2014 18:18

        « Mais en l’occurrence, vous vous trompez de combat car cet inoffensif rocher... »


        Je l’ai pris comme une métaphore d’où une formulation allant bien au-delà de cet inoffensif rocher. Je note, par ailleurs, que les symboles phalliques abondent, dans nos régions, à commencer par de nombreux menhirs, que personne ne songe à détruire.

        Ce qui me conduit à ajouter que n’ayant que votre version de l’affaire, je m’en remets au bon sens paysan qu’on m’a inculqué dès mon plus jeune âge : « Qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son ».

      • Fergus Fergus 11 juillet 2014 19:01

        @ César Castique.

        L’histoire est pourtant simple et conforme à ce que j’ai écrit, aux extrapolations près sur les « culs-bénis, les mal-baisées et les pères-la-pudeur » : le maire a « pété un câble » un beau jour de juin en voyant ce fameux zizi retrouver la couleur rouge de son gland pour la 13e année consécutive. D’où cette destruction consternante d’un rocher inoffensif et qui avait le mérite d’amuser aussi bien les Plouescatais que les estivants.

        Renseignez-vous, le son de ma cloche est sans doute très proche de celui des autres cloches de cette charmante localité où je prends toujours beaucoup de plaisir à me rendre.


      • rocla+ rocla+ 11 juillet 2014 18:06

        Il aurait simplement dû mettre un panneau à côté 

        du zizi de Pépé indiquant  : 

        à l’ attention des pisse-froid :

        ici le Zizi de Pépé , 

        culs-bénis regardez ailleurs .

        Dugland  Maire  .

        D’  in cu--------ff
         


        • Fergus Fergus 11 juillet 2014 19:05

          Bonjour, Capitaine.

          Absolument ! Et nanti de son écharpe pour saluer cette belle érection municipale.


        • mousstikette 12 juillet 2014 08:07

          Sauf que Monsieur le Maire était absent de la commune à ce moment précis du dynamitage et c’est un adjoint , par ailleurs ancien séminariste, qui harcelé par une directrice de camp de vacances n’ayant pas pu ou osé répondre aux questions des enfants sur ce rocher, a demandé à son chef des travaux de commettre cet acte illico.

          Il se vend encore des cartes postales d’avant dynamitage pour ceux qui en chercheraient !

        • Fergus Fergus 12 juillet 2014 09:01

          Bonjour, Mousstikette.

          Un grand merci pour ces précisions.

          Le problème est qu’elle contredisent, d’une part les informations données à l’époque par Le Télégramme et Ouest-France, d’autre part les propos tenus par les Plouescatais avec qui j’ai eu l’occasion d’évoquer ce dynamitage il y a quelques années. Peut-être serait-il bon que les intéressés s’expriment, autrement dit M. Dincuff ou cet adjoint...


        • mousstikette 12 juillet 2014 09:49

          Pas vraiment connaisseur de Plouescat , M. Dincuff ne vous répondra plus , il y a longtemps qu’il est décédé !

          Je suis Plouescatais, la presse dit et écrit ce qu’elle veut, la réalité les vrais Plouescatais la connaissent, depuis le temps !

        • Fergus Fergus 12 juillet 2014 10:19

          @ Mousstikette.

          Sincèrement désolé d’apprendre que M. Dincuff est décédé.

          Pour le reste, je ne prétends pas savoir tout ce qui se passe à Plouescat, ni même à Keremma à laquelle j’ai consacré un article naguère (Keremma : un rêve de phalanstère). Mais le fait est que des Plouescatais m’ont confirmé la version des médias, et que ce sont eux qui ont évoqué les pratiques des femmes stériles d’autrefois.


        • ahtupic ahtupic 11 juillet 2014 18:07

          Il est vrai que la théorie du genre (qui, parait-il n’existe pas) aurait plutôt tendance à faire connaître la masturbation et la sodomie dès le plus jeune age.


          • Fergus Fergus 11 juillet 2014 19:07

            Bonjour, Ahtupic.

            Dommage que votre engagement partisan prenne le pas sur votre raison. Vous savez très bien que cette campagne sur l’enseignement du genre n’a été qu’un énorme bobard alimenté par les intégristes cathos et musulmans.


          • ahtupic ahtupic 11 juillet 2014 19:13

            Comme je ne suis ni catho, ni intégriste, ni musulman, ni d’une autre croyance, je suis, d’après vous, dépourvu de raison. Je vais aller consulter.J’ai peut-être un trop fort QI ou une trop bonne intuition, je na sais pas.


            • Fergus Fergus 11 juillet 2014 19:21

              @ Ahtupic.

              Je n’ai pas dit que vous étiez dépourvu de raison - je ne me permettrai cela à l’égard de personne - mais qu’à mon point de vue vous laissiez votre passion partisane prendre le dessus, ce qui est très différent.


            • ahtupic ahtupic 11 juillet 2014 19:28

              Non, j’ai les pieds sur terre. Et si mon meilleur ami a un avis différent de moi, je ne choisirai pas son avis. Mais apparemment, ceux qui militent pour un soi-disant parti de gauche prennent les idées du parti même si elles sont mauvaises. Il faut dire que certains sont largement payés, donc corrompus pour appliquer des décisions qui ne leur plaisent pas forcément. Moi, je ne suis pas de droite mais je suis carré.


            • Fergus Fergus 11 juillet 2014 20:01

              @ Ahtupic.

              Il ne s’agit pas de reprendre l’argumentation de tel ou tel parti, mais de constater qu’il n’existe rien qui puisse accréditer l’idée qu’il ait pu y avoir la moindre volonté d’enseignement de la « théorie du genre ». Il semble heureusement que les élucubrations de Farida Belghoul, pour ne citer qu’elle, soient aujourd’hui complètement décrédibilisées.


            • ahtupic ahtupic 11 juillet 2014 20:07

              Fergus, je regrette mais j’ai bien vu sur le site Ligne Azur le questionnaire destiné à des enfants de 10 ou 11 ans où on lui demandait son genre. Comme je l’ai dis sur un autre article : Ai-je eu des hallucinations ? Je n’aime absolument pas la mauvaise foi. Ensuite on fait l’amalgame comme pour les conspirationnistes qui deviennent négationnistes. Et Beghoul qui est musulmane devient une musulmane intégriste.


            • ahtupic ahtupic 11 juillet 2014 22:22

              @ Fergus qui a fui
              J’ai mis une partie du questionnaire sur l’article « la fausse rumeur .... ». Je trouve qu’il est assez gênant pour des démocrates.


            • Fergus Fergus 11 juillet 2014 22:36

              @ Ahtupic.

              Vous avez raison, je fuis. Ce genre de polémique sans fondement me laisse en effet sans voix.


            • ahtupic ahtupic 11 juillet 2014 22:42

              Sans fondement ?
              Pourtant la théorie du genre en parle du fondement.


            • rocla+ rocla+ 12 juillet 2014 08:30

              C ’est une amecdote aurait dit un humoriste .


              Une amecdote en guise d’ arnure contre la horosité .

              • Fergus Fergus 12 juillet 2014 09:33

                Bonjour, Capitaine.

                Bas tout gompris !



                • Fergus Fergus 12 juillet 2014 10:26

                  Bonjour, Jean-Pierre.

                  Si les phallus de pierre turcs sont très évocateurs, il en existe également en France, et notamment du côté de Serre-Ponçon (lien). Mais il s’agit là de « demoiselles coiffées », la plupart de ces vestiges de l’érosion ayant adopté une forme moins phallique, mais pas toutes, et certaines pourraient là aussi se dénommer « le zizi de Pépé ».


                • BarbeTorte BarbeTorte 12 juillet 2014 11:40

                  Bonjour
                  Je n’ai pas encore fini la lecture de votre article que je relève déjà deux erreurs :
                  - Tréflez n’est pas dans le pays pagan, il est usuellement admis que la limite est du pays pagan est Plouider, encore que certains contestent l’appartenance de toute la commune de Plouider au Pays PAgan.
                  - Tréflez n’est pas limitrophe de Plouescat


                  • Fergus Fergus 12 juillet 2014 13:17

                    Bonjour, BarbeTorte.

                    Pour ce qui est du Pays Pagan, difficile de dire ce qui est « usuellement admis », des érudits ou historiens locaux ayant non seulement évoqué Tréflez, mais aussi l’anse de Kernic, comme porte d’entrée, ce que j’ai pu constater naguère à al bibliothèque historique de Morlaix lorsque j’habitais dans cette commune. Il est vrai que d’autres mentionnaient Plouider ou la baie de Goulven comme limite orientale. En fait, tout cela n’a strictement aucun importance, le Pays Pagan n’étant pas une entité administrative, mais une région aux contours flous, caractérisée par les comportements de la population locale au cors des siècles écoulés.

                    Quant à souligner que Tréflez n’est pas limitrophe de Plouescat, je le sais d’autant mieux que j’ai souvent eu l’occasion de passer, au cours de mes balades, dans la commune intermédiaire de Plonevez-Lochrist. C’est pourquoi je n’ai pas écrit « limitrophe », mais « voisine ». Un voisinage qui doit, à vue de nez, se traduire par moins de 5 km entre la sortie des terres de Plouescat et l’entrée dans celles de Tréflez !


                  • BarbeTorte BarbeTorte 12 juillet 2014 21:51

                    Bonsoir
                    Pas une raison pour moinsser non plus.
                    Ce n’est pas dans les bibliothèques (surtout de Morlaix, pourquoi pas aller chercher encore plus loin ?) qu’est définie la frontière du pays pagan. Je répète qu’il est usuellement admis que la limite orientale est Plouider et que le centre en est Guissény.


                  • Fergus Fergus 12 juillet 2014 22:05

                    @ BarbeTorte.

                    Je suis bien incapable de moinsser ou de plusser quiconque depuis quasiment 2 ans, et je n’ai toujours pas compris pourquoi.

                    Pour ce qui est du Pays Pagan, pas de problème : vous maintenez ce que vous affirmez, et je maintiens ce que j’ai lu sur ce thème, non seulement à Morlaix mais également en d’autres lieux. D’ailleurs, pourquoi diable Plouider, village coincé entre Tréflez et Goulven ? Ce dernier village aurait au moins l’avantage d’être plus logique car marquant le début de la côte orientale de la baie de Goulven et limitrophe de Plounéour-Trez. Cela dit, je ne polémiquerai pas avec vous sur ce sujet qui n’en vaut pas la peine.

                    Bonne nuit.


                  • BarbeTorte BarbeTorte 14 juillet 2014 12:09

                    Bonjour
                    Si vous passez par Plouider pour aller de Goulven à Treflez, c’est que vous n’avez pas un gros sens de l’orientation, ou que vous avez envie d’aller en laper un chez Grégoire, ou encore que vous avez une « bonne amie » sur la butte. En tous cas, vous n’êtes pas feignant, car il faut la grimper (la butte). Ne dit on pas que le haut du clocher de Goulven est à la même hauteur que l’autel de Plouider ?
                    Dans votre périple, vous aurez alors peut être à coeur de vous arrêter au restaurant de La Butte, qui vient d’obtenir une étoile au Michelin
                    Kenav’


                  • Fergus Fergus 14 juillet 2014 13:26

                    Demat, BarbeTorte.

                    Plouider coincé entre Tréflez et Goulven, c’est une image, mais ce n’est pas totalement faux si l’on se réfère au territoire des communes concernées. A vrai dire, si je connais bien Goulven et surtout Tréflez, je connais très mal Plouider où je ne suis passé (en voiture !) qu’en provenance de Lesneven.

                    Quoi qu’il en soit, j’invite tous ceux qui ne connaissent pas cette région à la visiter s’ils en ont l’occasion. Entre les rochers, les dunes, les polders et le patrimoine architectural et archéologique, c’est l’assurance de faire de belles découvertes.

                    Ar wech all !


                  • alinea alinea 12 juillet 2014 13:35

                    C’est à peine croyable tant de connerie !
                    Dommage qu’on n’ait pas entendu le maire !!
                    Et quid de tous ces champignons phalliques dans les bois, c’est indécent à la fin !!


                    • Fergus Fergus 12 juillet 2014 14:10

                      Bonjour, Alinea.

                      Eh oui, la sottise n’a parfois pas de limites !

                      Pour ce qui est des champignons, le fait est qu’il est particulièrement choquant de rencontrer dans les bois des « phallus impudiques  », également appelés « satyres puants ». Que font les maires ? Un arrêté municipal étant inopérant, que n’envoient-ils des escouades de « soldats de la pudeur » détruire ces végétaux provocateurs dont la présence est un évident danger pour la santé morale des administrés (j’ai failli écrire des « paroissiens », tant ce type de comportement frise l’obscurantisme religieux) ?


                    • alinea alinea 12 juillet 2014 14:30

                      Ne crois pas Fergus, que je sois d’une vulgarité sans borne !! Mais « connerie », c’est Flaubert, en 1845 !!! qui la fit s’immiscer dans notre vocabulaire ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès