• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Clochemerle au pays de Jeanne d’Arc

Clochemerle au pays de Jeanne d’Arc

Une terrible affaire de cornecul vient d’agiter la chronique au cœur de la Lorraine profonde : le député-maire UMP de Freyming-Merlebach (Moselle) s’est vu sauvagement planter des cornes par un médecin du cru. Accusé par l’édile cocufié d’avoir poussé un peu loin le bâton d’Asclépios en trahissant le serment d’Hippocrate, le vil séducteur a été traîné devant le Conseil de l’Ordre...

La période n’étant à se gausser ni des fils de Puteaux, ni des filles de Garches, pas plus que de ce pauvre maire d’Eu, c’est en passant par la Lorraine que l’on peut aujourd’hui s’amuser d’une affaire municipale quelque peu croquignolette, et surtout de nature à nous distraire des pitoyables déclarations « tunisiennes » de Michèle Alliot-Marie ou Frédéric Mitterrand. Et quelle affaire ! En l’occurrence, un pur vaudeville qui eût ravi tout à la fois Feydeau, Labiche et Courteline. Comme le veulent les canons du théâtre populaire, on y retrouve les trois protagonistes du boulevard, réunis naguère par Sacha Guitry dans le titre de sa pièce la plus célèbre : Le mari, la femme et l’amant.

D’un côté, un stomatologue réputé, le Dr Bernard Daclin, qui loin d’avoir une dent contre la femme du maire, a réussi à pousser ses investigations bien au delà de la seule cavité buccale de sa patiente. Pas le moins du monde sur le déclin, Daclin a même démontré qu’il savait prendre de la hauteur, au moins localement, pour honorer sa maîtresse. Au grand dam du dépité maire, profondément affecté par les railleries d’une population prompte à la gaudriole.

De l’autre, un ex-pharmacien cocufié que ses éminentes fonctions électives ont été impuissantes – le mot n’en est que plus dur ! – à protéger de la trahison la plus vile. Rendu furieux par son infortune, comme on disait autrefois, le mari marri, M. Pierre Lang, a pris langue avec le Conseil de l’Ordre des Médecins afin d’obtenir un châtiment exemplaire de l’outrecuidant stomatologue, accusé, selon lui, d’avoir pratiqué des injections illicites, en violation d’un serment d’Hippocrate ravalé au rang de serment d’hypocrite.

Enfin, entre les deux rivaux, une épouse, peut-être délaissée par un mari sans cesse au four et au moulin – comprendre à la Mairie ou à l’Assemblée nationale – et bien peu dans le lit conjugal. Á moins, autre hypothèse, que la femme convoitée n’ait été plus sensible aux désopilantes descriptions d’anastrophies dentaires ou de kystes odontogéniques, joyeusement distillées par son amant sur un mode guilleret, qu’à la justification du retour des exécutions capitales réclamées par son époux* sur un ton nettement moins comique.

Quoi qu’il en soit, le fait est là, et le tout-Freyming en frémit encore : le potard a été fait cocu par le toubib, et raillé durant des mois, non seulement par la population de sa circonscription électorale, mais jusque sur les ondes par l’intermédiaire des micros grivois de Laurent Ruquier et de sa bande d’énergumènes égrillards. Une insupportable atteinte à la dignité d’un représentant du peuple ! D’où la plainte déposée par M. Lang et défendue en audience le 10 décembre dernier.

Hélas ! il était dit que le malheureux élu boirait le calice jusqu’à la lie : le Conseil de l’Ordre, après en avoir délibéré, a débouté le plaignant ce lundi 17 janvier. Dégoûté, le débouté l’a pris de haut dans un premier temps avant de se raviser et de renoncer à faire appel, sans doute sur le conseil de Me Martine Génin, son avocate. Génin qui, loin d’être une ingénue, s’est ingénié à convaincre son client de stopper là pour ne pas donner plus de publicité aux galipettes de son épouse et à son propre cousinage avec les cervidés. 

Le mot de la fin reviendra au viril Dr Daclin. Lors d’une conférence de presse donnée lundi après qu’eût été prononcé le verdict, il a déclaré : « Mon honneur est lavé. (...) Je remercie mes pairs pour leur sagesse. Ils démontrent que le Conseil de l’Ordre n’est pas une juridiction fourre-tout. » Sacré Dr Daclin, toujours prêt pour une bonne saillie !

* Pierre Lang avait déposé une proposition de loi en avril 2004 visant à rétablir la peine de mort pour les terroristes


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • frugeky 20 janvier 2011 10:25

    Bonjour Fergus et merci pour ce moment de franche poilade.
    Condoléances hippocratiques pour l’infortuné pharmacien... smiley


    • Fergus Fergus 20 janvier 2011 10:39

      Bonjour, Frugeky.

      L’affaire n’est peut-être pas terminée. Qui sait si elle ne débouchera pas sur un duel ? Si tel devait être le cas, je suggère comme arme le caducée.



    • spartacus1 spartacus1 20 janvier 2011 10:44

      Il ne reste plus à M. Pierre Lang qu’à déposer une proposition de loi visant à rétablir la peine de mort pour les vils suborneurs !


      • Fergus Fergus 20 janvier 2011 10:49

        Bonjour, Spartacus.

        J’ai failli le lui suggérer. Cela dit, dans un élan de générosité, il pourrait se contenter de demander la mise sous séquestre de l’objet du délit.


      • Claude Hubert rony 20 janvier 2011 10:57

        Bonjour
        L’évocation de « Pays de Jeanne d’Arc » paraît bien farfelue au Lorrain que je sui, eu égard au sujet (amusant) de votre billet.
        Ce vaudeville représenté ici serait-il la lutte entre le caducée et l’écharpe tricolore ? Où cela va-t-il nous mener ?
        Bonne journée.


        • Fergus Fergus 20 janvier 2011 13:18

          Bonjour, Rony.

          Ne m’en veuillez pas pour Jeanne d’Arc pour qui j’ai toujours eu de la sympathie. En fait, j’ai été amusé par le contraste entre la chaste héroïne nationale et cette gaudriole, tout aussi lorraine. Deux aspects fort différents de la condition humaine !


        • Claude Hubert rony 20 janvier 2011 13:48

          @ Fergus
          je n’ai pris ombrage de rien, cela m’a aussi amusé, rassuez vous !


        • Fergus Fergus 20 janvier 2011 16:19

          @ Rony.

          Je ne l’avais pas du tout mal pris, et ma réponse valait plus pour les rares Lorrains que mon allusion à Jeanne d’Arc aurait pu indisposer.


        • ZEN ZEN 20 janvier 2011 11:00

          Salut Fergus

          J’ai bien ri
          Quelle forme ! Un feu d’artifice.
          le mari marri, M. Pierre Lang, a pris langue... i tutti quanti

          Attention quand même : ne pas confondre la Haute-Lorraine et celle de Jeanne de Domrémy,bien plus au sud. Les Vosgiens pourraient te tomber dessus smiley


          • Fergus Fergus 20 janvier 2011 13:21

            Salut, Zen, et merci de ton commentaire.

            Je me garderais bien de confondre les divers terroirs de Lorraine. Mais, de même que le FC Nantes reste et restera un club breton pour tous les amateurs de football, Jeanne est la propriété de chaque Lorrain, jusque dans le plus petit village.

            Bonne journée.


          • LE CHAT LE CHAT 20 janvier 2011 11:01

            Il s’en passe de belles , chez les gens du château  !  smiley


            • Fergus Fergus 20 janvier 2011 13:23

              Bonjour, Le Chat.

              Il y a effectivement des adresses à éviter si l’on garder intacte toute sa dignité. 


            • brieli67 20 janvier 2011 17:28
              oh fergus 

              faut sortir les pincettes avec le Député UMP de base dans cette région :


              du grand Art  Phèdre à côté ....

              ça bouillonne encore 
              c’est pas encore terminé 
              Frédéric Pottecher  dites nous.....

            • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 janvier 2011 11:17

              Et voilà où mènent les dures luttes syndicales entre apothicaires et  médecins bucco-génitaux .

              Ce pharmacien aurait dû étudier le sexe au logis et au lieu de vendre des bandages en tout genre monter à sa petite femme son bandage à lui .

              Un comble pour un pharmacien s’ entendre dire  : chéri j’ ai la migraine ......alors que son concurrent la lui met la graine ....

              Bien parlé Fergus , comme d’ hab .

              Cette histoire de Félicie nous change de la Tunisie .....aussi .... smiley



              • Fergus Fergus 20 janvier 2011 13:26

                Bonjour, Capitaine, content de vous avoir diverti quelque peu lâchement au détriment d’un infortuné potard drapé dans son écharpe. Mais je n’y peux rien, un peu d’esprit gaulois s’est insinué en moi comme en chacun de nos compatriotes.

                Bonne journée.


              • JL JL 20 janvier 2011 11:21

                Dans c’est article truculent à souhait, il y a du Vincent Roca. Bravo Fergus, et merci pour ce moment de rigolade.


                • Fergus Fergus 20 janvier 2011 13:59

                  Bonjour, JL, et merci pour ce commentaire.

                  Merci également pour le lien, je ne connaissais pas Vincent Roca. J’essaierai de l’écouter de temps en temps.

                  Bonne journée.


                • Georges Yang 20 janvier 2011 11:28

                  Méfiez vous Fergus
                  Faut pas trop rigoler avec les Lorrains, ils ont la dent dure même quand ils ne sont pas stomatos
                  Mais cette histoire est ridicule, elle ferait bien les choux aigres (sauerkraut) de JP Pernaud au 13h de TF1
                  Amicalement


                  • Claude Hubert rony 20 janvier 2011 11:42

                    @ Georges Yang

                    il arrive parfois que les Lorrains savent rire, mais si, mais si !


                  • Georges Yang 20 janvier 2011 12:00

                    Humour lorrain
                    Deux gamins de dix ans
                    Viens avec nous au cimetière, le Georges, y a un type qui s’appelle comme toi, on vient de l’enterrer hier
                    Les mêmes : Toi, t’es pas un étranger, t’es le petit-fils de la Louise, on t’a connu tout petit ! J’avais 25 ans de plus qu’eux !
                    Ah, la Lorraine me manque


                  • brieli67 20 janvier 2011 12:05

                    MACH DOCH KEEEEEEN PALAWER


                    les Polonais non !!!! exclus avec leur C.Jérome  
                    trop collets montés avec leurs cornets 

                    hi hi hi Zen avec ses brimbelles et sa roulette du genou


                    il y a Mettttttzzzzzzzz sa Kathedral  et le désert .....
                    baaaaaaaaaaaaaaaaaaaaschda 



                  • ZEN ZEN 20 janvier 2011 12:19

                    B67
                    Zu viel Gewürz schon am Morgen !...
                    Unverständlich


                  • brieli67 20 janvier 2011 13:37

                    beau texte  pour lorrains.


                    Nancy : Stanislas ses ors sa Plombière et son baba ô rhum : les Pollacks 






                  • Georges Yang 20 janvier 2011 13:51

                    Brieli
                    Il faut réconcilier, mais il reste des traces.
                    Dans les années 60, les Lorrains restaient au village, sauf les journaliers qui allaient tous les matins travailler en Allemagne
                    On se méfiait des communistes et des juifs, car catholiques
                    On avait une mauvaise opinion des Polonais, car ils avaient pris des boulots peu qualifiés
                    Et des tuberculeux, car c’était encore très contagieux en milieu ouvrier
                    Les Alsaciens, c’était pire, car les frères ennemis étaient traîtres à Dieu (car protestants) et à leur prochain (considérés comme hypocrites)
                    Tout a bien changé, un de mes meilleurs amis est Alsacien et vit à Metz
                    Les communistes n’existent plus, j’ai quelques amis juifs et j’ai été responsable de la lutte antituberculeuse en Algérie et au Zaïre
                    Tout cela ne m’empêche pas de rester foncièrement Lorrain
                    Par contre, j’ai peu fréquenté les Polonais, circonstances plus que défiance


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 janvier 2011 13:55

                    D’ Pollaka suffa wia Berschtabender   sa dien d’ hunda frassa un dien salver balla ... smiley


                  • Fergus Fergus 20 janvier 2011 14:07

                    Bonjour, Georges.

                    Pas de problème, je l’espère, avec les Lorrains pour lesquels j’éprouve un respect sincère. Cela dit, je connais peu la Lorrraine, et c’est une vraie lacune. Car hormis Nancy, Luneville et Bar-le Duc, ce sont surtout des souvenirs militaires qui restent gravés dans ma tête, et notamment le froid de chien du camp de Bitche, où nos doigts restaient collés au métal du fusil, et la garde au palais du gouverneur militaire de Metz.

                    Cordiales salutations.


                  • Georges Yang 20 janvier 2011 14:18

                    Il faudrait retrouver les ^paroles des Artilleurs de Metz


                  • Claude Hubert rony 20 janvier 2011 14:19

                    @ Zen

                    en effet, totalement incompréhensible !
                    et dans ses autres commentaires de simples clichés hargneux ou provoc, bof...


                  • brieli67 20 janvier 2011 15:25

                    mais Rony 


                    le groupuscule BLE au lieu de défendre son biifsteck en haut-lieu 
                    non il tappe sur l’Alsace et ce régulièrement !!!

                    vous avez élu de Grands Manitous de droite ( voire ex ED Longuet) dont votre Sylvain fait régulièrement l’éloge, même des PM : Pierre Messmer.
                    et le bouillonnant JJSS qui a voulu faire de ce marécage aux loups (Charles le Téméraire) la grande métropole de l’Est.

                    arrêtez de pleurer de gémir
                     : adressez vous aux Baron WENDEL ? SEILLIiERES ou à dame PARISOT  la presque vosgienne
                    qu’ils vous rendent TOUT ce qu’ils ont volé comme richesses.


                  • Georges Yang 20 janvier 2011 15:50

                    Brieli
                    On a pas encore digéré l’appropriation de Saint-Nicolas en trade mark ?


                  • brieli67 20 janvier 2011 16:30

                    on s’en fout comme des mirabelles du frangin de l’évêque de Strasbourg 


                    c’est une story RPR de l’opposant du Maire RPR de Colmar , aussi con et aussi performant.

                    Les cathos qui se battent pour le Bruno un pape allemand, cousin de l’Empereur 


                    c’est terrible le marketing politique, ils ne savent plus quoi réveiller 

                  • Claude Hubert rony 20 janvier 2011 22:56

                    Bah Brieli

                    tous les personnages que vous citez ne sont pas mes idoles loin de là, gran dieu ! ! Bien au contraire
                    quant à BLE je les ait contré déjà ici même et sur leur blogue !

                    Reprenez vous, je ne pleure sur rien, au contraire, je vous dis amicalement que vous me faites rire, finalement !
                    Bonne soirée.


                  • brieli67 21 janvier 2011 00:57

                    ha ha .. à propos Saint Nicolas.... complétons..
                    qui devrait fournir le « sel de sablage » qsp ( quantité suffisante pour) la nation

                    j’avais comme étudiante sur Nancy-Brabois une fille Guillaume,
                     alors que le Père Ministre poussait nos Potasses d’Alsace ( avec ses polonais) à la fermeture ...
                    du sel de sablage pour des siècles si on ne balance pas les 85 % de l’extraction dans le Rhin

                    en plus, elle avait de la répartie ...
                    invité par la fille à un brunch ministériel dans son pré à vaches pour foutre le « souk » parmi ces « personnalités » qu’on n’aime pas ou si peu toi et moi !

                    au plaisir !

                     


                  • Fergus Fergus 20 janvier 2011 14:13

                    Effectivement, Vlane, « Sale affaire ! » comme disait l’excellente Yolande Moreau dans son non moins excellent film « Quand la mer monte ».

                    Merci pour ces amusants vers.

                    Bonne journée.



                    • Fergus Fergus 20 janvier 2011 14:22

                      Salut, Brieli.

                      Merci pour ces liens. Rien à jeter chez Ursula Bretzel, le verso vaut le recto ! Et je me suis bien amusé avec le DJ Töfel.

                      Bonne journée.


                    • Georges Yang 20 janvier 2011 11:54

                      Jeanne d’Arc n’est pas Lorraine, plutôt Champenoise ou Barroise, c’est François Villon qui la qualifie ainsi dans la ballade des dames du temps jadis
                      Il y a suffisamment d’exaltées en Lorraine pour ne pas s’approprier celle-ci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès