• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Des nouvelles de Saint Berdolin sur Loire

Des nouvelles de Saint Berdolin sur Loire

Ici et nulle part ailleurs :

Le pays où il fait bon vivre.

La société des amis du chanvre voulait installer un musée vivant à Saint Berdolin sur Loire avec la reconstitution des activités traditionnelles liées à cette production qui fit la richesse de notre Val. Notre bon maire a refusé de manière tranchante disant que ce n'était pas dans ses cordes.

Pour la Saint Vincent, notre petite ville a connu une animation intense. Le bon vin de pays était à la fête mais comme à son habitude, notre bon maire a poussé le bouchon un peu loin en interdisant la consommation d'alcool. Une mesure qui a fait couler plus d'encre que de vin.

La société de production « Vues sur Loire » a tourné un film sur Saint Berdolin sur Loire. Hélas, tout a tourné à la catastrophe. L'équipe a été victime d'une intoxication alimentaire dans notre restaurant étoilé, l'animatrice vedette est tombée à l'eau lors de son embarquement, le caméraman a été oublié sur une île … Finalement, l'émission ne sera pas programmée.

Monsieur le curé voulant défendre le petit blanc du pays a décidé d'offrir un verre à chaque fidèle venant se confesser. Depuis, le confessionnal de Saint Berdolin sur Loire ne désemplit pas : soucieux de partager le poids des péchés de ses ouailles, notre bon prêtre non plus.

La municipalité de Saint Berdolin sur Loire a souhaité animer les quais de notre bonne ville pour l'été. À l'instar d'autres communes ligériennes, une guinguette a donc été installée en bord de rivière. Mais pour éviter aux riverains les nuisances habituelles, il a été décidé d'y interdire la musique, la vente d'alcool et le rassemblement de plus de trois personnes. Le succès n'est pas au rendez-vous !

Depuis quelque temps, les réunions du conseil municipal de Saint Berdolin sur Loire sont houleuses. C'est sans doute ce qui a donné une idée à notre maire qui n'en manque jamais d'ailleurs. Il a fait l'acquisition d'un bateau-lavoir qui servira désormais de salle pour les réunions publiques de cette noble assemblée. Ainsi, le linge sale sera lavé en famille sur la rivière. On s'en réjouit d'avance.

Pour simplifier les démarches, le pharmacien de Saint Berdolin sur Loire qui ferme son officine en juillet, s'est entendu avec son homologue de notre ville jumelle. Durant cette période, la garde sera assurée par la pharmacie de Saint Berdolin sur Garonne. Beaucoup de clients s'interrogent sur ce choix surprenant.

La Gazette de Saint Berdolin et la Tribune de chez nous, ont décidé de fusionner pour apporter une meilleure information à nos concitoyens. Le nouveau journal s'appelle désormais « L'éclaireur ligérien ! » Le numéro Un a fait sensation car le journal s'est présenté comme un Hebdromadaire de Loire … Un grain de sable avait dû se glisser dans les rotatives.

À chaque changement d'heure c'est toute une histoire à Saint Berdolin sur Loire. Monsieur le Maire tient à ce que la pendule de la mairie passe à la nouvelle heure avant celle de l'église. Monsieur le curé ne l'entend pas de cette oreille. Il est arrivé que nous soyons à l'heure d'été deux jours avant le reste du pays. Mettre les pendules à l'heure ici, ça ne se fait pas à la dernière minute !

Le conseil municipal de Saint Berdolin sur Loire est en émoi. Ayant constaté amèrement que nul passage de Jeanne d'Arc n'était jusqu'à présent signalé dans la commune, un historien de renom a été chargé de fouiller les archives pour réparer cette coupable erreur. Pour être une vraie commune ligérienne il faut absolument avoir reçu l'héroïne incontournable du Val de Loire.

Déplorant l'absence d'un monument historique dans sa commune, située pourtant sur le parcours de la vallée des rois, Monsieur le Maire de Saint Berdolin sur Loire a décidé d'organiser un concours de châteaux de sable chaque été. Toujours à l'affût de l'originalité, notre édile a proposé d'offrir un voyage en Espagne au lauréat.

Le conseil municipal, conscient des nombreux troubles à l'ordre public constatés dans la commune et surtout à proximité de notre guinguette ainsi que la recrudescence des actes de vandalisme en bord de rivière, a décidé d'armer la police municipale de Saint Berdolin sur Loire de pistolets à eau : armes non létales, de nature à rassurer les plus inquiets. Ainsi nos braves agents ne commettront-ils pas d'impairs et éviteront les bavures.

Après un inspection d'experts des Ponts et chaussées, il s'est avéré que le lit de la Loire exigeait des travaux d'entretien. Notre bon maire a immédiatement contacté un matelassier de sa connaissance qui n'a pas compris la demande du premier magistrat de Saint Berdolin sur Loire.

Le comité des fêtes de Saint Berdolin s'est vu chargé d'organiser une manifestation dans le cadre de la Loire à Vélo. Peu au fait des subtilités cyclistes, le cadre de la commune n'a rien trouvé de mieux que de louer des pédalos pour l'occasion. La fête tourna au naufrage et il sera bien difficile de remettre en selle notre ville dans ce contexte.

Le responsable des fouilles archéologiques de saint Berdolin sur Loire a fait preuve d'une incroyable légèreté. Les chercheurs ont mis à jour une portion non négligeable d'une voie romaine en parfait état de conservation. À la surprise des archéologues, leur chef leur a demandé de retirer tous les pavés. Notre homme était persuadé de trouver une plage gauloise en-dessous ...

Le parc animalier de Saint Berdolin sur Loire s'est porté acquéreur d'un spécimen rare de cygne chanteur venu directement de la frontière du Népal et de l'Inde. Depuis son arrivée, une cascade d'incidents de toutes natures est à déplorer. Pour beaucoup c'est la faute du cygne indien !

Lors des dernières élections municipales, la mairie avait confié les urnes électorales à une commune voisine. Ne pouvant les récupérer à temps, c'est dans des urnes funéraires qu'il invita les électeurs à déposer leur bulletin. Il se murmure que c'est ce qui jeta un froid et justifia un taux d'abstention record dans la région.

Le cimetière de Saint Berdolin sur Loire arrive à saturation. Le maire a eu l'idée de proposer des concessions sur pilotis puisque nous sommes en zone inondable. La création d'un second niveau aérien de tombes n'a pas été du goût de certains administrés. Certains sont même montés aux créneaux pour enterrer ce projet audacieux.

Le club du troisième âge devait partir en pèlerinage à Lourdes. Le rendez-vous avait été fixé ce matin même à 7 heures sur le quai pour le TER de 7 heures 25. Le groupe a été amputé d'une bonne vingtaine de participants qui ont attendu vainement le train en bord de Loire.

L'éclusier de Saint Berdolin sur Loire a été muté pour le canal du midi. L'homme était particulièrement ému lors de la petite cérémonie organisée en l'honneur de son départ. On l'a senti très réticent à partir pour ce canal, pourtant bien plus actif que le nôtre. Il a reconnu dans un discours émouvant : « Auprès de ma bonde, je vivais heureux ! »

Un spécialiste en ornithologie, venu de la préfecture, aurait constaté la présence d'un couple de faucons sous les dessous du clocher de l'église de Saint Berdolin sur Loire. Interrogé par un journaliste local, celui-ci aurait déclaré : « C'est une vraie surprise pour moi. Ces oiseaux détonnent singulièrement dans le contexte local ... » Ici, on s'interroge encore sur le sens de sa remarque.

Pour le 14 juillet et afin de renouer avec la tradition, le maire a souhaité organiser une retraite aux flambeaux à Saint Berdolin sur Loire. Pour ne pas concurrencer le feu d'artifice traditionnel de la commune voisine, la retraite a été programmée en plein après-midi. Pour beaucoup, cette initiative ne fut pas très lumineuse.

Pour le défilé, ce même jour, l'harmonie de Saint Berdolin sur Loire n'ayant pas de tuba, il a été fait appel au club de plongée. À la surprise générale, aucune fausse note ne fut déplorée pour venir couler la fête.

Pour les cérémonies officielles du 14 juillet et compte tenu de la canicule qui sévit sur Saint Berdolin sur Loire, le maire a recommandé aux conseillers municipaux de ne pas venir avec leur écharpe. Cette mesure fut accueillie avec un grand soulagement par les élus.

Inénarrablement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • juluch juluch 13 juillet 2015 12:58

    Bonjour, 


    je viens d’aller faire un petit tour sur votre blog, plein d’histoire que je ne connaissais pas. 
     smiley

    • C'est Nabum C’est Nabum 13 juillet 2015 13:18

      @juluch

      Merci

      Il y a plus de six ans de travail quotidien sur ce site

      Les chansons et les fables manquent à l’appel !


    • diogène diogène 13 juillet 2015 16:12

      Le Maire et le Curé de Saint Berdolin devraientaller à Saint Menoux : un passage au débredinoir leur serait salutaire.


      • C'est Nabum C’est Nabum 16 juillet 2015 17:57

        @diogène

        Ils s’y sont rendus en pèlerinage mais dieu ne pouvait rien pour eux


      • OMAR 13 juillet 2015 18:14

        Omar9

        Salut Nabum  :« ...comme à son habitude, notre bon maire a poussé le bouchon un peu loin en interdisant la consommation d’alcool.... ».

        Juste pour vous dire, le maire, c’est Mr. Sidi Brahim, un muzz qui était pourtant un rouge PCF, avant de sombrer dans le gris d’Alep....

        Sinon, comme toujours, cette suave odeur d’Alphonse Daudet qui parfume votre texte....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires