• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Instants éphémères à Sancerre

Instants éphémères à Sancerre

Le Bonimenteur fait ses courses ...

Premiers pas dans la ville.

_IGP8335.JPG

Mes premiers pas dans la ville de Sancerre furent accompagnés par ce qui me déplaît le plus dans cette société de l'étalage de toutes nos incandescences : un vide- grenier. Je vous ferai grâce des remarques que m'inspire ce paradigme d'une société de consommation dans sa phase décadente. Puisque tant de gens y prennent plaisir, laissons -les se divertir au cœur de l'obsolescence exposée.

_IGP8315.JPG

Puis soudain, ce fut le choc. Une vitrine se parait d'une bien étrange inscription : « Boutique éphémère n° 4 » Il n'en fallait pas plus pour aiguiser une curiosité qui devient, au fil de cette aventure numérique, parfaitement maladive et totalement chronique. D'autant plus qu'un curieux écriteau annonçait la fermeture de l'éphémère pour ce soir …

_IGP8319.JPG

Je sortais l'appareil photographique quand un jeune homme, assis sur le pas de la porte la maison d'en face m'expliqua le sens de cette énigmatique dénomination. « L'association des commerçants de la ville a proposé quatre boutiques libres à des jeunes créateurs dont la plupart sont du Cher ou de la Région. Pour un loyer modéré, ils peuvent exposer le temps de la saison estivale leurs productions, créations, fabrications. Ils se regroupent à plusieurs pour présenter un ensemble suffisamment cohérent et varié pour attirer le chaland ! »

_IGP8320.JPG

C'était Thomas Flausse, alias TEHEF, graphiste qui était l'un des trois exposants de ce local et unique gardien de ce jour. Il n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai dans ce domaine de la vente provisoire. Il avait tenté l'aventure à Cosnes, à Pâques et espérait bien renouveler l'expérience en décembre dans une ville de la région. Si des maires veulent bien lui donner un petit coup de pouce, je ne doute pas qu'il soit preneur !

_IGP8322.JPG

Je poursuivis donc ma visite à la recherche des autres boutiques éphémères. C'est dans l'ordre inverse qu'elles s'offrirent à ma curiosité. La numéro 3 fut donc la suivante. Trois artistes Éva, Élise et Stéphanie proposent des bijoux et des cartes postales : créations magnifiques et originales. Je ne m'attardai guère, notre vendeuse était au téléphone puis reçut des clients.

_IGP8325.JPG

La boutique n°2 était un repère de filles. Cinq artistes, toutes de la région de Neuilly en Sancerre se sont regroupées pour présenter durant deux mois, leurs spécialités respectives. Deux potières : Claire et Céline, 1 vannière : Marlène et 2 confiturières : Marine et Goumy. Je devinai ici la bonne ambiance et l'envie du partage. Celle qui me présenta cette belle équipe venait de Neuvy les Deux clochers où elle avait son atelier de terre.

_IGP8331.JPG

Il me fallut un peu de temps et un petit passage par la maison des vins de Sancerre pour trouver dans un autre secteur de cette charmante ville historique la dernière et première boutique dans l'ordre établi. Lucie était à l'accueil pour recevoir la clientèle et les curieux. Elle présente ses créations de mode, toujours dans des tissus naturels. L'ensemble est particulièrement original et fort agréable, ce qui n'est pas incompatible. Birthe quant à elle tisse et exprime sa sensibilité à travers cet art délicat et exigeant.

_IGP8340.JPG

Le garçon de la bande, Didier, travaille le cuir. Il produit des pièces de maroquinerie qui réveillent toujours en moi la nostalgie de l'atelier de bourrellerie familiale. Je ne me suis pas attardé pour éviter de succomber à l'inévitable tentation du cuir naturel. On ne peut se refaire. Ainsi, j'avais fait le tour de ce concept sympathique. Quatre boutiques éphémères, quatre tremplins pour quatorze jeunes qui ont fait le choix audacieux de l'artisanat de création.

_IGP8341.JPG

Je ne peux que vous encourager à passer par Sancerre. Vous y dégusterez un vin qu'on ne présente plus et qui demeure une merveilleuse référence. Vous découvrirez une ville au riche passé, un panorama merveilleux qui surplombe la Loire et ses boucles tout en dégustant les nombreuses spécialités d'un Berry qui est une terre de gastronomie.

_IGP8337.JPG

Et vous n'oublierez pas de rendre visite aux trois boutiques de l'éphémère qui resteront ouvertes jusqu'à la fin du mois d'août (la numéro 4 sera fermée). Certaines ouvrant encore les week-ends lors de l'arrière- saison. Merci aux commerçants locaux pour cette initiative qui ne manque ni de panache ni de pertinence. Bon séjour et n'oubliez pas le guide ! Un petit verre de vin me suffira amplement pour ce petit billet commercial …

_IGP8316.JPG

Éphémèrement leur.

_IGP8318.JPG

JPEG - 952.2 ko

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 14:22

    Ne dit-on pas : On ne s’use que si l’on Sancerre smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 2013 15:27

      L’enfoiré


      Effectivement et si le verre est vide aussi ! 

    • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 2013 08:20

      Morvandiau


      Je devine des allusions qui n’ont pas leur place ici ...

      Un peu de tenue je vous prie !

    • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 2013 08:31

      Morvandiau


      Franchement, de la confiture à ce prix-là, on n’y met pas les doigts mais une cuillère en argent !

      Normal que le client soit parfois éphémère lui aussi !

    • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 2013 09:00

      Morvandiau


      Pan sur le bec
      je l’ai mérité

    • ZEN ZEN 21 août 2013 10:37

      C’est trop Cher...


    • ZEN ZEN 21 août 2013 12:54

      Sais pas
      Peut-être tombé dans l’Aa ?
      Aaaah !


    • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 2013 17:58

      ZEN


      C’est un peu vrai ! 

    • Zousch Zousch 21 août 2013 22:35

      J’étais dimanche à Sancerre....au cours du même vide-grenier qui regorgeait de visiteurs...pas forcément d’acheteurs. J’ai bien aperçu ces boutiques éphémères de la 4 à la une également. Et...un autre magasin dans la rue pentue. celui qui fait référence à Sa...perlipopette.
      J’ai fait un extra....je me suis payé qq bouteilles du Domaine du Château. Un extra....extra !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires