• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Pour qui votent les médecins et les dentistes ?

Pour qui votent les médecins et les dentistes ?

Il suffit, pour répondre à cette question de pendre place dans leur salle d’attente...

Tout le monde consulte, avec plus ou moins de régularité, un médecin ou un dentiste, sans compter les différents spécialistes dont les bobos de la vie peuvent nous contraindre à fréquenter, plus ou moins assidûment, les cabinets. La porte franchie, et après s’être fait connaître auprès de la secrétaire (« la » parce que c’est toujours une dame, parfois l’épouse du praticien, voire sa maîtresse), l’on est invité à prendre place dans la salle d’attente avant d’être appelé par l’homme (ou la femme) de l’Art.

Rien de plus ennuyeux, surtout lorsqu’on est patraque ou aussi mal bigorné qu’Ouvrard, que ces attentes dans une salle dédiée le plus souvent froide et impersonnelle. La décoration y est en général quasiment inexistante, et ce n’est pas la lecture des quelques conseils de santé ou d’hygiène corporelle punaisés sur l’un des murs qui peut remédier à l’ennui qui se dégage de ce type de lieu, pas plus que les tarifs des consultations et des actes du praticien.

Par chance, médecins et dentistes ont conscience de la nécessité d’occuper l’impatience des patients. Ils déposent donc, à cet effet, une pile de revues périmées sur une table basse où chacun peut se servir pour meubler l’attente et, le cas échéant, tenter d’évacuer le stress qui gagne parfois les personnes venues consulter. Des revues tripotées, malaxées, et parfois inondées de crachouillis ou d’éternuements par des dizaines de patients plus ou moins porteurs de miasmes, et, pour certains, caractérisés par une hygiène des plus douteuses. Des revues qui, à n’en pas douter, se révèlent un excellent investissement pour le corps médical, eu égard aux millions de bactéries et autres bestioles pathogènes qui, de jour en jour, trouvent refuge sur les pages de ces publications et ont de bonnes chances de contaminer les visiteurs.

Quelles sont ces revues, ces magazines, ces hebdomadaires mis à la disposition de leur clientèle par les médecins et les dentistes après qu’ils en aient eux-mêmes achevé la lecture ? Trouve-t-on là L’Humanité-Dimanche et ses revendications sociales, Les Inrockuptibles et leur contenu branché, l’iconoclaste Charlie-Hebdo ? Ou bien encore Marianne et ses indignations, Le Canard Enchaîné et son contenu satirique, ou même l’organe préféré de la gauche caviar : Le Nouvel Observateur ? Inutile de chercher : aucun de ceux-là ne figure sur la table basse.

Sont en revanche omniprésents chez nos praticiens Le Figaro, Le Point, L’Express et Paris-Match. Des titres qui côtoient le plus souvent des magazines féminins comme Elle et Madame Figaro. Il arrive même, en certaines occasions, que se joigne à ceux-là l’hebdomadaire monarchiste Point de Vue. Pour qui votent les médecins et les dentistes ? Allez savoir...

Nos braves praticiens ne s’en tiennent d’ailleurs pas à ces revues et hebdomadaires généralistes. Leur générosité n’ayant pas de limite, ils mettent également à la disposition de leur clientèle les publications se rapportant à leurs hobbies et à leur recherche de confort domestique. Sur ce dernier plan, il n’est pas rare de rencontrer Art & Décoration ou Mon jardin & ma maison, voire le mensuel Antiquités-Brocante. Pour qui votent les médecins et les dentistes ? Allez savoir...

Quant aux loisirs, ils varient selon les goûts. Toutefois, point de magazines sur le football, le cyclisme ou la pétanque. Manifestement, nos hommes et femmes de l’Art ne s’y intéressent guère. Leurs pôles d’intérêt sont ailleurs. Dans l’équitation et le tennis par exemple si l’on en juge par la fréquente présence sur la table basse de numéros de Cheval magazine ou Tennis magazine. Sans oublier le golf pour ceux qui veulent « putter » plus haut que leur trou en se nourrissant de la lecture de Practice ou Golf magazine. Des praticiens qui sont en outre nettement plus à voile qu’à vapeur comme en témoigne la revue Voile magazine, très présente notamment chez les toubibs exerçant en région littorale. Pour qui votent les médecins et les dentistes ? Allez savoir...

Par chance, il arrive que l’on trouve un exemplaire de Géo ou de Terre sauvage. Dommage que le reportage sur les fjords de Norvège et les superbes photos de léopards soient respectivement envahis par des streptococcus pyogenes et des escherichia coli qui n’attendent qu’une occasion de vous niquer !


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • jack mandon jack mandon 22 août 2013 09:47

    Bonjour inspecteur Fergus,


    ça me gratte partout depuis que j’ai lu le récit de votre enquête.

    Les médecins reçoivent tous les jours des moribonds, ils vont à l’essentiel.
    Je crois qu’il votent pour l’autorité, c’est à dire le pouvoir (apolitique)
    Quant aux revues assaillies de bestioles inquiétantes, c’est le conditionnement.
    On ne peut tout de même pas mourir en bonne santé.

    Pour les votations (expression Suisse)
    Comme le dit notre ami commun Pierre Desproges,
    L’enfant croit au père Noël. L’adulte non.
    L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.

    Moi je crois au père Noël, je suppose que vous votez ? normal vous êtes athée.

    Amusant non ? l’art, le sport, le travail cérébral, la spiritualité, tout cela est bon pour la santé.
    On ne peut tout de même pas pratiquer les soins en donnant des consignes éclairées
    Donc, vive la médication aux effets secondaires, vive...Monsanto...c’est un exemple.

    Merci pour cet humour de gauche...de quel journal au fait ?

    J’ai contribué à votre lecture, c’eut été dommage de vous laisser plus longtemps à la modé.

    Au plaisir


    • Fergus Fergus 22 août 2013 11:07

      Bonjour, Jack.

      Vous écrivez « Je crois qu’il votent pour l’autorité, c’est à dire le pouvoir (apolitique). » Je n’en suis pas persuadé ; même si c’est vrai pour une partie des praticiens, la grande majorité des médecins libéraux vote manifestement à droite, et cette petite observation de leur salle d’attente est, à cet égard, riche d’enseignements. Je me suis toujours demandé d’ailleurs pourquoi ils n’investissent pas dans quelques abonnements, certes contraires à leurs idées politiques, mais qui permettraient dans les salles d’attente d’afficher une plus grande neutralité vis à vis d’une clientèle qui, elle, est plus diversifiée dans ses choix politiques, exceptés chez les spécialistes non conventionnés ou dans les cabinets des quartiers chics.

      Voter et croire au Père Noël relève de la même naïveté.

      Merci pour le soutien en modération. J’ai moi-même voté pour la publication de votre très intéressant article sur la Joconde que j’avais déjà approuvé dans une version précédente intitulée « Le sexe des anges ».


    • Richard Schneider Richard Schneider 22 août 2013 16:21

      Bonjour Fergus,

      Ayant dans ma famille et mon entourage pas mal de médecins, dentistes, pharmaciens ..., je puis affirmer - comme vous - que dans leur immense majorité, ces gens-là votent pour la droite libérale ... Quelques-uns votent socialos à l’eau de rose, très peu penche pour le FN, aucun vote favorable au FdG ou à l’extrême-gauche, mais à près de 40%, ils soutiennent l’UMP de Coppé et à 40% l’UMP de Fillon.
      Bonne fin d’après-midi,
      RS

    • Fergus Fergus 22 août 2013 17:43

      Bonjour, Richard.

      Merci pour ces précisions qui confirment ce que nous pressentons tous. Il est toutefois important de faire la différence entre la médecine libérale et la médecine hospitalière, les deux composantes divergeant assez sensiblement en matière de vote.


    • LE CHAT LE CHAT 22 août 2013 09:51

      Salut Fergus ,

      tu as oublié Le Chasseur Français , qui trône dans beaucoup de salles d’attentes de cabinets de province ! les dentistes comptent beaucoup de viandards dans leurs rangs ...

      On peut aussi savoir si le dentiste est un radin ou pas , à l’ancienneté des magazines mis à disposition ! quand il y a encore des Paris match de 2002 , ça Criant !


      • Fergus Fergus 22 août 2013 11:11

        Bonjour, Le Chat.

        Effectivement, Le Chasseur Français est sans doute présent dans certaines salles d’attente, plus particulièrement dans les régions de forte tradition.

        A ma liste, je pourrais ajouter Gala que je viens de voir chez mon dentiste à qui j’ai rendu visite ce matin.


      • LE CHAT LE CHAT 22 août 2013 11:15

        j’en ai connu un qui avait Aspect de la France  smiley


      • Fergus Fergus 22 août 2013 11:39

        @ Le Chat.

        Il y en aussi, mais ni moi ni mon épouse ne l’avons constaté ces dernières années, qui mettent à disposition après lecture des magazines sur l’automobile.

        Bonne journée.


      • titi 22 août 2013 09:53

        « Pour qui votent les médecins et les dentistes ? Allez savoir. »

        Mais en fin Nabum c’est évident.

        Pour être médecin ou dentiste il faut faire 6, 7 années d’études après le bac. Etudes plutôt dures.
        En plus ce « statut » permet de plutôt bien gagner sa vie.
        Et la multiplication des déserts médicaux nous indique une population plutôt urbaine.

        Or vous savez bien que les gens qui votent à droite sont des ignorants frustrés par leur échec social, qui vivent reclus aux confins de campagnes inhospitalières.. cela est dit et redit sur les sujets d’Agoravox.

        Les médecins et dentistes votent donc à gauche.... forcément.

         


        • Fergus Fergus 22 août 2013 11:20

          Bonjour, Titi.

          Je n’ai pas compris ce que vient faire ce « Nabum » ici. J’en profite pour indiquer que le pseudo C’est Nabum choisi par notre ami rédacteur fait évidemment référence à la ville d’Orléans (Cenabum à l’époque gallo-romaine).

          Vous écrivez « vous savez bien que les gens qui votent à droite sont des ignorants frustrés par leur échec social ». Non, je ne sais pas cela car je considère que l’ignorance et la frustration ne sont l’apanage d’aucun camp.

          Dès lors, je ne peux évidemment pas suivre votre conclusion si je la prends au 1er degré. Mais il se trouve que je la soupçonne d’appartenir au 2e degré.

           


        • Fergus Fergus 22 août 2013 11:46

          Bonjour, lg.

          La gauche caviar est une réalité tout aussi intangible que la rotation de la Lune autour du soleil.


        • Fergus Fergus 22 août 2013 12:40

          Erratum : « la rotation de la Lune autour de la Terre. » Quelle faute !


        • Fergus Fergus 22 août 2013 13:02

          @ Aladeen.

          Vous faites erreur sur le sens du mot « intangible » qui signifie « inviolable » et, par extension, « indiscutable ». Nous avons donc tous les deux le même avis, y compris évidemment sur les personnalités que vous avez citées.


        • Fergus Fergus 22 août 2013 17:44

          @ Aladeen.

          Pas de problème, nous faisons tous des fautes d’inattention. J’ai moi-même dans ce fil mis la lune en satellite du soleil !


        • Fergus Fergus 23 août 2013 17:32

          @ Aladeen.

          Je suis globalement dans le même état d’esprit que vous. J’apprécie par ailleurs votre goût pour le débat et votre courtoisie.

          Bonne fin d’après-midi.


        • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 10:13

          Bonjour Fergus,
          Comme tout le monde j’ai été confronté au problème des salles d’attente. Comme un commentateur précédent j’ai été frappé par la radinerie des professions de santé.
          Pour ce qui concerne les magazines féminins c’est évidemment Madame qui s’occupe d’évacuer les vieux journaux vers la salle d’attente (de recyclage) quand le docteur est Monsieur. Si le Docteur c’est Madame, on trouve rarement ce genre de conneries. Dans la médecine (mâle) on n’épouse pas intello.
          Autre remarque, même si les numéros sont très anciens, la plupart du temps les mots croisés (où fléchés) ne sont pas remplis. Comme c’est mon passe-temps favori je sors mon stylo et je m’y colle.
          Félicitations pour votre sens de l’observation. Dans les professions de santé le discours est à gauche mais le vote est à droite (autre version du cœur à gauche et du portefeuille à droite).
          Il faut dire que dans les rangs des parlementaires de droite et du centre, les médecins sont bien représentés, tout comme les enseignants dans les rangs du PS. Différence essentielle, les élus de droite n’oublient jamais leurs intérêts corporatistes. Les professeurs apprentis-députés oublient très vite d’où ils sont sortis.


          • titi 22 août 2013 10:37

            « Différence essentielle, les élus de droite n’oublient jamais leurs intérêts corporatistes »

            Oui.

            D’ailleurs ils ont récemment voté la suppression du jour de carence pour les médecins en arrêt maladie. Ce qui coute environ 400 millions au budget de l’état.

            Hein ? Quoi ? Il ne s’agissait pas des arrêts maladie des médecins ?
            Mais de quelle profession s’agissait il alors ?

             


          • Fergus Fergus 22 août 2013 11:28

            Bonjour, Abou Antoun.

            Si les médecins libéraux (cela me semble nettement moins vrai chez les médecins hospitaliers) votent en général à droite souvent pour sauvegarder leurs intérêts comme vous le soulignez, leur répartition chez les élus est plus équilibrée pour ceux qui font une carrière politique. Il est vrai que nombre de personnages politiques font carrière dans un camp moins par idéologie qu’en fonction des opportunités.

            Vous « écrivez »les élus de droite n’oublient jamais leurs intérêts corporatistes". C’est vrai, mais reconnaissons qu’ils sont assez nombreux à gauche à agir de même.

             


          • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 11:54

            C’est vrai, mais reconnaissons qu’ils sont assez nombreux à gauche à agir de même.
            Non, les coups les plus rudes ont été portés à l’enseignement pendant la ’république des professeurs’. Le sommet a été atteint avec le ’socialiste’ Allègre.


          • alberto alberto 22 août 2013 13:11

            Le mots croisés de Laclos sont un régal !

            Pour ça, le Figaro a fait le bon choix...

            Pourquoi les docteurs ne mettent-ils pas en ligne la liste des journaux dispos dans leurs salles d’attente ?

            Salut Fergus.


          • Fergus Fergus 22 août 2013 13:16

            Salut, Fergus.

            Si l’on disposait de la liste, cela permettrait au moins de faire un choix politique, faute de connaître les compétences réelles des médecins et dentistes.

            Bonne journée.


          • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 15:00

            Appliquons les maximes de Deng Xiaoping.
            « Que le chat soit noir ou blanc, s’il attrape les souris, c’est un bon chat ! »
            « Que mon toubib soit de droite ou de gauche, s’il sait me soigner c’est un bon docteur ! ».


          • Fergus Fergus 22 août 2013 17:45

            @ Abou Antoun.

            Sur ce point, nous serons sans doute tous d’accord.


          • In Bruges In Bruges 22 août 2013 10:38

            Ouais, je pense surtout que ce qui fait le presse de la salle d’attente, c’est pas le médecin, c’est la typologie du patient.
            Ainsi, dans le Marais, le doc.va mettre « Têtu » sur la table.
            En Sologne, « le chasseur français ».
            Et au CHU, en consultation addictologie, « la vie du rail ». ( elle est bien bonne, non ?)

            Bref, pour le dire joliment (merci, merci), la presse en salle d’attente est là pour répondre aux attentes de la clientèle, pas seulement pour meubler l’attente.
            De rien, Fergus.


            • Fergus Fergus 22 août 2013 11:34

              Bonjour, In Bruges.

              Mis à part les médecins qui exercent dans un cadre très particulier, je ne crois pas que la pile des revues et magazines à disposition soit liée à la typologie de leur clientèle. En l’occurrence, les observations notées dans l’article ont été faites (dans le Finistère et les Côtes d’Armor) uniquement dans des cabinets conventionnés de clientèle ordinaire, largement dominée par les patients appartenant aux classes populaires et moyennes.

              J’ai bien aimé « La Vie du rail » en addictologie.


            • escoe 22 août 2013 15:55

              Je suis allé chez un orthopédiste qui avait beaucoup de revues de ski et d’alpinisme. Il faut dire que 80% de sa clientèle provenait de ces milieux.


            • Fergus Fergus 22 août 2013 17:48

              Bonjour, Escoe.

              Pareil chez certains kinés. J’y ajouterai l’équipe médicale de la Clinique du sport à Paris, dont la clientèle est très spécialisée : revues de sport obligatoires.


            • Robert GIL ROBERT GIL 22 août 2013 11:28

              quand je vois des gens qui n’ont pas les moyens defendrent des proffessions qui font leur beurre grace aux avancées sociales misent en place apres les luttes de nos anciens et qui dans le meme temps denigrent la fonction publiques je me dit que la betise a encore de beaux jours devant elle...

              voir : SI LES PAUVRES SAVAIENT…


              • Fergus Fergus 22 août 2013 11:37

                Bonjour, Robert Gil.

                Je ne peux qu’approuver votre commentaire. Et vivement recommander la lecture - ô combien lucide ! - du texte que vous avez mis en lien.


              • Fergus Fergus 22 août 2013 11:44

                Bonjour, Aladeen.

                Les revues sur le capital et les sciences sont effectivement sans doute visibles dans certains cabinets. Naguère, je suis allé chez un dentiste qui mettait à disposition Beaux-Arts magazine et la revue musicale Diapason, mais cela doit être assez rare.


              • Fergus Fergus 22 août 2013 12:50

                @ Aladeen.

                Il y a des gens honnêtes et solidaires dans toutes composantes de la société, de même, a contrario, que des salauds et des crapules.

                Pour ce qui concerne les personnes de droite, je les classe personnellement en trois catégories principales :

                1) Celles qui sont de droite par tradition familiale ou de classe (on trouve là notamment une majorité de catholiques et d’agriculteurs) ;

                2) Celles qui sont de droite par intérêt financier ou patrimonial (grande bourgeoisie, commerçants et artisans, spéculateurs, etc.) ;

                3 ) Celles qui sont de droite par conviction des bienfaits du libéralisme.


              • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 14:53

                Il est vraiment de droite mais en tous cas il n’hésite pas à faire des consultations gratuites quand nécessaire  (il est connu pour ça) ni à donner les vêtements qu’ils récupère à l’attention de ses clients les moins aisés.
                Brassens aurait dit : « il y a des électeurs de droite bien singuliers » (l’épave)


              • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 15:06

                La classification ’gauche-droite’ perd tout son sens en France depuis 1982, date à laquelle, la gauche au pouvoir est rattrapée par les ’réalités’ et décide de ’gérer’ on entre alors dans l’ère UMPS dont nous ne sommes pas sortis. Être aujourd’hui de droite ou de gauche n’est qu’une question de coquetterie, le gros des troupes du PC a rejoint Marine Le Pen.


              • Laurent C. 22 août 2013 11:48

                Bonjours Fergus,


                Vous avez oubliez les magasines auto qui présentent dans leurs pages quelques véhicules haut de gamme et dont les prix se comptent en année de smic. 
                Ces magasines sont là pour rappeler aux patients que les honoraires des praticiens sont souvent hors de prix smiley

                • Fergus Fergus 22 août 2013 11:57

                  Bonjour, Laurent C.

                  Je ne les ai pas oubliés, mais comme je l’ai indiqué dans un commentaire ci-dessus, ni mon épouse ni moi n’en avons vu depuis plusieurs années. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu’ils ne sont pas présents ici et là.


                • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 14:55

                  Vous avez oubliez les magasines auto qui présentent dans leurs pages quelques véhicules haut de gamme et dont les prix se comptent en année de smic.
                  Ainsi que les magazines de voile pour les villes côtières.


                • Fergus Fergus 22 août 2013 17:50

                  @ Abou Antoun.

                  Les revues de voile, j’en ai parlé dans l’article. Il est vrai qu’elles sont très fréquentes en Bretagne.


                • docdory docdory 22 août 2013 12:00

                  @ Fergus 


                  A mon avis , la contamination bactérienne des revues du cabinet médical est probablement négligeable par rapport à celle des billets de banque que le praticien entrepose dans sa caisse, billets qui lui ont été refilés par des malades et sont passés par d’innombrables poches d’autres personnes, malades ou non. Le billet de 5 euros ( et accessoirement la pièce de 2 euros ) que le praticien vous rend quand vous le réglez avec 30 euros, eh bien ce billet est un véritable bouillon de culture.
                  Sinon, les endroits les plus contaminés d’un cabinet médical, c’est la clenche des toilettes, celle la porte d’entrée et celle de la salle d’attente !
                  Sinon, dans ma salle d’attente, il y a « Marianne » ( qui est quasiment le seul hebdo que j’achète, mais je ne sais pas si je vais continuer car depuis l’arrivée de Jacques Juliard et le départ de Alain Raymond, ça devient presque un clone du nouvel Obs ! ), et il y a les journaux fournis par mon associée ( le Figaro Magazine, Elle, parfois Closer ou Biba et auytres journaux féminins ), et un mensuel gratuit pour femmes enceintes fournis par le gynécologue.
                  Je ne mettrais certainement pas « les inrockuptibles », qui représente la quintessence insupportable du nouveau conformisme de la gauche-bobo. Il m’est arrivé parfois de mettre Charlie Hebdo (qui n’a malheureusement presque plus rien de subversif ) et le «  Canard enchaîné » bien que je ne le lise que très rarement. Quant au Nouvel Obs, hélas, avec de tels organes de presse, on ne s’étonne plus que la gauche périclite !

                  • Fergus Fergus 22 août 2013 12:57

                    Bonjour, Docdory.

                    Sur les risques de contamination, vous avez raison, la monnaie (billets et pièces) est sans doute beaucoup plus redoutable. De même, comme vous l’avez souligné, que les poignées des portes de WC, et pas seulement chez les médecins. Autre vecteur pathogène : les barres de maintien dans les transports en commun, et notamment dans le métro. Pour ce qui est des bactéries présentes sur les revues, c’était un petit clin d’œil amusé, d’où le classement de cet article dans la catégorie « l’été léger ».

                    Bravo pour votre offre de lecture diversifiée. Je ne doute pas que d’autres praticiens soient aussi ouverts que vous, même s’ils ne constituent pas la majorité du genre.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2013 15:26

                    Le billet de 5 euros ( et accessoirement la pièce de 2 euros ) que le praticien vous rend quand vous le réglez avec 30 euros, eh bien ce billet est un véritable bouillon de culture.
                    Les poignées de porte sont également redoutables. Alors si vous n’avez pas de gants en latex sur vous un bon coup de pompe dans la lourde vous évitera l’infection.
                    Et, autant que possible, évitez de respirer (si vous pouviez voir ce que vous inhalez...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès