• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Bonne Année 2009

Bonne Année 2009

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas, mais alors pas du tout aimé cette année 2008.

Passe encore pour la relégation du PSG en CFA suite au scandale des "fauxligans" : provoquer des incidents pour ne plus jouer le moindre match sur la pelouse maudite du Parc des Princes, ça n’était vraiment pas très malin. Mais l’idée de voir le sourire de Bruce K. Chapman à la tribune le 20 janvier prochain me donne carrément mal au coeur.

On se souvient comment, dans la course aux voix des fondamentalistes, Huckabee et McCain avaient fini par proposer le même job au fondateur du Discovery Institute en cas de victoire aux primaires : la place du numéro 2 sur leur ticket présidentiel. Moi qui espérais voir Obama accepter la charge suprême la main sur la constitution américaine et zappant les quatre derniers mots traditionnels, j’en serai pour mes frais : non seulement j’aurai droit au sempiternel "So Help me God", mais en plus de la Bible, le nouveau président prêtera serment sur une édition du Dianetics de L. Ron Hubbard dédicacée par John Travolta et Tom Cruise.

Tout ça parce que Hillary s’est plantée dans son propre choix de co-listier. Bill lui avait pourtant donné un conseil plein de bon sens : "prends un Afro-Américain qui a un background international, jeune et beau gosse, peut-être quelques problèmes avec la dope dans le passé mais rien de bien sérieux, juste histoire de le rendre moins lisse... suis mon regard..."

Manque de bol, elle a suivi son regard. Et comme son mari sirotait une mousse devant SportsCenter elle a choisi un joueur de baseball d’origine cubaine. Les républicains n’ont pas eu besoin de rameuter Karl Rove pour la fusiller avec la sordide affaire des Sniff Boats. Il était trop tard pour changer de cheval en cours de route, et les démocrates ont perdu l’élection imperdable en dépit des appels du pied de dernière minute de Michael Bloomberg et Michel Rocard.

Sale année pour les Américains, mais la France n’a guère fait mieux.

Déjà, il a fallu se coltiner Kim Jong-il pendant quarante-sept jours aux six coins de l’Hexagone. Le cher Leader a tenu absolument à visiter toutes les salles de cinéma d’art et d’essai du pays et à se faire prendre en photo à Disneyland entre Minnie et Bruni. Il aura même épuisé trois ministres de la Culture pendant son séjour : l’intérimaire Albanel, l’éphémère Cavada et l’amer remplaçant d’ouverture François Cavanna.

Ensuite, l’économie s’est effondrée comme un château de cartes par un triple effet subprime aux Etats-Unis, surprime au CAC40 et supprime au rayon créations de postes (à part pour Olivier Besancenot qui dans le cadre du programme "travailler plus pour gagner plus" a hérité de la tournée des postiers encartés LO à Neuilly).

Toutes les catégories socioprofessionnelles ont été touchées, y compris les sans-abri. Dans le cadre des partenariats public-privé, Boutin avait bien lancé un programme de ville nouvelle en partenariat avec Décathlon, mais Quechuaville n’est pas encore sortie de terre pour autant : "pour en sortir, il faut d’abord y entrer, et essayez de planter un piquet dans un sol aussi gelé... au moins avec ces HLM en toile on vous évite la cérémonie de la pose de la première pierre".

Annus horribilis aussi pour la classe politique française : l’UMP canal laïc a fait sécession pour prendre le maquis, le PS a fait sa révolution en nommant Hollande nouveau Secrétaire général avec un directoire innovant constitué de Fabius, Mauroy et Mélenchon (Royal se console en plaçant son manager Dominique Besnehard au poste de porte-parole), Besancenot a fondé le Renouveau des Partis Révolutionaires ("avec ce RPR-là, j’espère bien que les emplois ne seront pas fictifs") et le MoDem a réussi à diviser par huit son nombre de députés (initialement 4) suite à la nouvelle grève de la faim de Jean Lassalle.

Pour couronner le tout, les Farc ont gardé Carla Bruni que Le Petit Nicolas avait dépêché en Colombie pour récupérer les otages en échange d’une centrale EPR.

Non, vraiment, une année à ne souhaiter à personne.

---

Article original : sur blogules.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • anamo 3 janvier 2008 10:04

    Impayable ! Et tout celà sans citer qui vous savez.

    Chapeau bas !

    A moins que l’on ait découvert qu’il avait un double incontrôlable dans le mélange des genres, et, qu’il ait été muselé, caché, banni.

    D’où, une absence ... remarquée ?


    • stephanemot stephanemot 3 janvier 2008 11:58

      gardons-en sous le coude - ce ne sont pas les occasions qui manqueront.


    • tvargentine.com lerma 3 janvier 2008 10:12

      En 2009,beaucoup ici auront un ou plusieurs travail pour travailler plus afin de gagner plus !


      • 5A3N5D 3 janvier 2008 11:20

        « un travail » ---> « des travaux ». Pour dépenser plus (si on peut.)


      • Zalka Zalka 3 janvier 2008 11:25

        Il ne reste plus qu’à ralentir la vitesse de rotation de la Terre afin de permettre la journée de 35h tant désirée par le medef et leur caniche président.


      • stephanemot stephanemot 3 janvier 2008 12:03

        le commentaire de Lerma me fait penser à ce cartoon américain il y a quelques années où les dirigeants du pays se congratulaient à table devant le nombre record de jobs créés (plusieurs centaines de milliers) - et le serveur leur passant les plats derrière de penser « c’est vrai, ça, rien que moi ça fait déjà quatre »


      • stephanemot stephanemot 4 janvier 2008 02:51

        Cher Furtif,

        Pas gagné pour la neige : les néocons et les théocons ont trouvé le moyen d’écarter les flocons de l’entourage présidentiel en militant en faveur des biofuels qui n’ont de bio que le nom.

        Bonne année


      • ZEN ZEN 3 janvier 2008 10:18

        Annus horribilis ?..

        Sans jouer au Nostradamus ni au Cassandre, je ne la sens pas non plus..

        Bonne Année quand même , Stéphane, et réveille-toi de ce cauchemar...


        • snoopy86 3 janvier 2008 11:31

          @ Zen

          Cher Zen, si vous ne la sentez pas, il faut consulter...


        • ZEN ZEN 3 janvier 2008 12:10

          @ Snoopy

          Mme Irma ?...


        • stephanemot stephanemot 3 janvier 2008 12:29

          Bonne année Zen

          Rassurez-vous, notre hyperprésident n’aura pas besoin de piquer Tessier à Tonton : pour les prévisions, il a tous les instituts de sondage à la botte et c’est lui qui leur communique les résultats à l’avance.

          Il est fort, le bestiau.


        • stephanemot stephanemot 3 janvier 2008 13:02

          PS : « je ne la sens pas non plus », c’est aussi ce qu’avait dit Delanoë avant les municipales.

          son annus horribilis à lui ne prenait qu’un n.

           smiley


        • spartacus1 spartacus1 3 janvier 2008 15:39

          À propos de sondage, je viens de lire le dernier sondage de « CSA/Valeurs actuelles » (Voir : http://fr.news.yahoo.com/afp/20080102/tpl-politique-sarkozy-sondage-ee974b3_1.html)

          On y apprend que, en ce qui concerne NS,

          55% des sondés pensent qu’il « fait ce qu’il faut pour réformer la France »,

          57% qu’il « tient ses promesses de campagne »,

          59% qu’il « incarne bien la fonction présidentielle »

          65% qu’il « défend bien la France à l’étranger »

          45% pensent qu’il "fait ce qu’il faut pour rassembler les Français

          MERVEILLEUX tout baigne dans le cirage (à faire briller les pompes). Mais où ça se corse, c’est lorsque l’on lit que pour 44% des sondés la politique va « plutôt dans le bon sens » (pour 44 % elle va dans le mauvais sens !).

          Alors, quoique ingénieur de formation, je dois avoir quelques lacunes en math, parce que, comment fait-on pour avoir, globalement, un maigre 44 % de satisfaction alors que sur les sujets pris individuellement, on a près de 60 % se satisfaction en moyenne ?

          Alors, il faudra bien élucider si les sondeurs sont des cons, ou s’ils nous prennent pour des cons, à moins que ce soit des cons nous prenant pour des cons.


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 3 janvier 2008 10:22

          Stéphane, tu as oublié Bigard à qui S. a remis la légion d’honneur le 14 juillet 2008


          • stephanemot stephanemot 3 janvier 2008 12:07

            Pour sévices rendus à la nation, en effet.

            C’était plus crédible que Chevalier des Arts et des Lettres (pas assez relevé : même Sly Stalone y a eu droit).

            Bonne année Bernard


          • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 3 janvier 2008 11:53

            Stéphane

            Billet d’humeur plein de fraîcheur que j’ai pris plaisir à lire. Il est très tôt de ce côté-ci de l’Amérique. Avec un bon café, c’est, disons, un bon départ pour une journée bien remplie. Merci, c’est fort apprécié.

            Pierre R. Montréal (Québec)


            • stephanemot stephanemot 3 janvier 2008 12:19

              Merci Pierre - de ce côté-ci de la rivière Han, la journée se termine plus qu’elle ne commence. Le plaisir de vous lire accompagne plutôt le thé au ginseng.


            • snoopy86 3 janvier 2008 13:42

              @ furtif

              Pour moi elle commence très mal.

              Ayant commencé de longue date à arroser la retraite d’un voisin, j’ai constaté le 2 janvier un léger surpoids et décidé immédiatement d’un régime draconien conseillé par un naturopsychopathe prénommé José .

              J’avoue que celà me met de fort méchante humeur...


            • ZEN ZEN 3 janvier 2008 14:40

              @ Snoopy

              Il ne faut pas écouter José. Il a deux défauts : il fume la pipe et ne fait pas de vélo...


            • ZEN ZEN 3 janvier 2008 14:44

              Stéphane a oublié de préciser que Rachida avait décidé de restreindre son budget habillement :

              http://www.bakchich.info/article2239.html


            • snoopy86 3 janvier 2008 23:01

              @ Zen

              Un écolo qui fait pas de vélo ? comme Mamère ?


            • Voltaire Voltaire 3 janvier 2008 13:25

              J’ai adoré cette année 2008 ;

              D’abord, ma vieille télé à bout de souffle a rendu l’âme. Déjà que je n’avais que les cinq chaines et demi réglementaires, avec un Arte parasité pour cause d’antenne de toit antédiluvienne et un France2 qui sautait tout les soirs entre 20h et 22h. Mais avec ce coup là, j’ai pu me replonger dans une kyrielle de bouquins que j’avais laissés de côté, et écrire deux fois plus d’articles pour mes fans d’Agoravox.

              Et puis (croisons les doigts), nous avons pu donner un petit frère ou une petite sœur à notre mioche qui, s’il est toujours aussi trognon, ne mérite pas d’attraper le syndrome de l’enfant unique.

              Ne boudons pas notre plaisir, le prix de l’abonnement à Voici, Gala et Paris-Match a baissé de 20%, grâce aux ventes boostées par les trois nouvelles girl-friends de notre guide suprême et le nouveau petit ami de Ségolène.

              La crise du logement en région parisienne a enfin été résolue, par la réquisition de 500.000 mètres carrés à Neuilly et la construction de logements sociaux dans le parc de Versailles, suite à la révélation sur le net de certains avantages consentis à des membres des cabinets de 27 ministres.

              Étranger, le recomptage des bulletins n’est toujours pas terminé aux États-Unis. La planète compte deux fois moins de conflits depuis que l’administration américaine « gère les affaires courantes ». Faute de subventions étrangères en raison de la crise des subprimes, les premiers ministres Israéliens et Palestiniens ont été contraints de faire la paix. Quant au gouvernement Iranien et à son conseil religieux, malheureusement disparus à la suite d méga-tremblement de terre ayant frappé le pays, ils ont été remplacé par une sympathique bande de jeunes étudiants cinéastes. Enfin, en Europe, la présidence française s’est déroulée dans une ambiance folklorique et détendue, depuis que le patron de la viticulture française a été nommé ministre des affaires étrangères en remplacement de Mr Kouchner, transfuge au nouveau parti révolutionnaire unitaire de Mr Besancenot.

              Politique intérieure, ma bonne ville de Rueil-Malmaison jouit enfin d’un maire à plein temps, depuis que Mr Patrick Ollier, autrefois candidat malheureux au perchoir de l’assemblée nationale, a pu prendre ce poste tant convoité à la suite de l’accident de ski de son prédécesseur, l’illustre inconnu Bernard Accoyer, et être ainsi battu à l’élection municipale par un non moins inconnu candidat MoDem à la tête d’une liste hétéroclite de mécontents.

              Sport enfin, ces Jeux Olympiques, qui devaient être le summum de l’esprit de paix et de tolérance olympique, se sont évanouis dans la fumée Pékinoise et son vent de sable venu des terres devenues arides du nord de la Chine (on murmure aussi que trop de contrôles anti-dopage positifs seraient à l’origine de leur annulation...). La compétition a été avantageusement remplacée par des courses nautiques d’ours blancs et de pingouins dans des régions arctiques et antarctiques désormais vierges de toute glace...

              Allez, bonne année 2009 à tous, qu’elle soit aussi fun que cette année 2008 se présente !


              • stephanemot stephanemot 4 janvier 2008 02:39

                Cher François-Marie,

                Le décès de votre vieux poste de télé-vision est effectivement une excellente nouvelle : mieux vaut cultiver votre jardin que le temps d’antenne de Notre Grand Animateur (qui depuis le triomphe d’Obama avec Oprah envisage une aventure avec Naomi).


              • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 3 janvier 2008 13:38

                Voltaire

                Voilà donc pourquoi vous restez si optimiste et souriant devant cette année 2008 qui s’est écoulée, à votre plus grand plaisir, sous vos yeux : « ... ma vieille télé à bout de souffle a rendu l’âme ... ». Vous avez évité de justesse les contagions du pessimisme transmises par les canaux de communications.

                Pierre R. Montréal (Québec)


                • Voltaire Voltaire 3 janvier 2008 13:48

                  Pas que ça... Sachez que, comme Candide, je demeure un éternel optimiste. Les lumières de mon siècle éclairent un avenir que j’imagine toujours moins sombre, les philosophes suggèrent que l’homme est capable du meilleurs tout autant que du pire, et Mozart, Chopin ou Ravel ont toujours pour moi remplacés avantageusement le Prozac.

                  Si à cela s’ajoute le fait que ma cave conserve quelques bonnes bouteilles, qui me font toujours voir le verre à demi-plein plutôt qu’à demi-vide...


                • superesistant superesistant 3 janvier 2008 14:27

                  bonne poilade, reste plus qu’a comparer tout çà l’année prochaine à la même date...

                  je vois bien le mariage tant attendu de Nicolas S. with Rachida D. ( bon ok ce serait plutôt pour 2009, après le futur chagrin arrangé de not présipauté suite à la venue de Kim Jong Il. On lui vendra peut être quelques airbus super classes capable de rapatrier Ilico presto les quelques ingrats voulant fuire le régime nord coréen très bling bling ( bruit de boulet avec chaîne... )

                  Point négatif, cette fois ci on ne trouvera plus l’Abbé Pierre comme peronnalité N°1 des Français, on a beau rallonger la sauce ce sera Nicolas Hulot et point ! après tout il descend la Vodka avec bien plus de classe que not Présipauté préfèrée...

                  un dernier scoop juste pour vous, après l’éviction de B.Laporte et la branlée infligée par les Roumains aux bleux à l’Euro ( Raymond se mettra finalement aux thèmes astraux, chose qu’il maîtrise tout autant que l’épilation de sourcils.... ), ce sera finalement L.Manaudou la future secrétaire d’état aux sports, très photogénique sous tous les angles et aussi inventive que Noumber ouane pour ces histoires de fesses ( la coke en moins.. bien sur ! ).


                  • stephanemot stephanemot 4 janvier 2008 02:47

                    Très bonne année - et excellente déclinaison chosunienne du bling bling !

                    PS : concernant l’avenir de Sugar Ray Domenech en 2008, je m’étais fendu de ce post sur mon blog futchebol :


                  • adeline 3 janvier 2008 20:36

                    Excuses à l’auteur (merci pour votre article) A L’équipe AgoraVox (bonne année)il y a un gros problème sur le vote des articles j’ai partout la réponse « vous avez déja voté » et vu le nombre de votes sur les articles il y a surement un petit soucis, merci à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès