• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Ça tourne à l’aigre pour Claude (Allègre)

Ça tourne à l’aigre pour Claude (Allègre)

Ça y est, à force de s’acharner, ils ont fini par l’avoir, notre géochimiste préféré, ces sales climatologues.

Dans un rapport rendu public jeudi 28 octobre, l’Académie des Sciences réfute les thèses de Claude Allègre sur le changement climatique, réaffirmant que l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère est la cause principale du réchauffement. Ce rapport avait, à l’origine, été commandé par la ministre de la recherche, interpellée par des centaines de climatologues s’indignant des attaques répétées portées contre certains d’entre eux par Claude Allègre.

Il avait déclenché la polémique avec son livre L’Imposture climatique, où il dénonçait les conclusions des climatologues internationaux. Il s’est pourtant rangé à ce rapport, qu’il a également adopté.

Ça y est, à force de s’acharner, ils ont fini par l’avoir, notre géochimiste préféré, ces sales climatologues. Il avait essayé de les retarder mais la lutte était trop inégale.
Tous ces écologistes enragés, là, tous ces scientifiques vétilleux, tous ces jaloux qui n’ont jamais écrit le moindre best-seller, qui n’ont jamais été invités dans le moindre talk show avec des pipoles, ils doivent bien se goberger, aujourd’hui :
Ils ont ridiculisé Claude, le seul qui nous comprenait, le seul qui nous défendait encore contre ces insensés d’écologistes. Claude, si proche de nous. Claude et sa grande gueule. Tonton Claude.

Si on les laisse faire, vous allez voir, ils vont essayer de nous culpabiliser maintenant, de nous dire des choses pas agréables - peut-être même de nous faire peur.
Si ça continue, ils vont nous demander de faire des efforts, de réduire nos trajets en voiture - peut-être même d’économiser des choses.
Si ça continue, ils vont nous demander de renoncer au progrès et de nous éclairer à la bougie dans une caverne - peut-être même de porter des sandalettes.
A force de mépriser le bon sens, ils vont finir par tuer la liberté.

Alors je te dis, Claude, tu as perdu une bataille mais tu n’as pas perdu la guerre. Tu t’es ridiculisé devant toute la communauté scientifique mais ne tourne pas à l’aigre (blague cadeau) : tu restes un héros dans notre coeur, à nous qui ne comprenons rien à ces histoires compliquées.
Nous, on veut juste que tu continues à nous dire ce qu’on veut entendre : l’écologie, c’est pas cool, on n’en veut pas. Le réchauffement, on n’en veut pas non plus. D’ailleurs, on ne veut même pas en entendre parler : on ne veut même pas le savoir. A force de nous raconter des histoires, ils vont finir par nous porter la poisse.

3-petits-cochons.jpg

Tu sais, Claude, les scientocrates et les écolopathes n’arriveront jamais à nous faire évoluer, je te le promets. On les emmerde, tous ces peine-à-jouir dépressifs, tous ces bobos qui donnent des leçons aux autres sous prétexte qu’ils se sont renseignés avant.

Et toi, avec tout la pub que tu t’es faite et tout le pognon que tu as opportunément ramassé avec tes bouquins, tu les emmerdes encore plus.

Continue, Claude.

(sur RTL, Claude bafouille mais ne se rend pas).


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 1er décembre 2010 10:49

    qui pisse contre le vent du GIEC se rince les dents ! smiley

    mais tonton Claude s’en fout , on n’a plus jamais revu de canicule façon 2003 , des gens sont morts de froid cet été au Paraguay et il suffit de mettre le nez dehors aujourd’hui avec des records de froid battus pour ce convaincre qu’on ne sait toujours rien sur l’évolution du climat !
    avec ou sans C02 , les périodes froides et chaudes se succèdent......


    • amipb amipb 1er décembre 2010 11:17

      Et les records de canicule en Russie et en Asie ce dernier été ? Les pluies diluviennes au Pakistan, en Thaïlande, en Amérique du Sud ? Pourtant l’activité solaire n’a jamais été aussi basse (presque aucune tache solaire depuis 2 ans, alors qu’il devrait y avoir une reprise d’un cycle fort).

      Il est facile de ne voir que ce que l’on souhaite, mais le changement climatique est bel et bien là, et ce ne sont pas les livres d’un géologue, dont la profession est, par définition, étroitement liée à l’industrie du pétrole, qui changera la réalité que nous vivons.


    • Castel Castel 1er décembre 2010 11:49

      Il est facile de ne voir que ce que l’on souhaite

      C’est justement ce qu’on reproche aux « réchauffistes » (pour faire court, désolé si cela sonne comme une secte) !
      Vous pourriez aussi le constater : chacun ne voit que ce qu’il veut et quelque soit le parti pris !


    • Castel Castel 1er décembre 2010 13:13

      Parlez de dérèglement climatique, ça me rappelle mes rêves d’enfants !
      On a l’impression de vivre une époque plus intéressante comme cela !

       smiley


    • Traroth Traroth 1er décembre 2010 15:14

      Encore un dérèglement provoqué par l’économie libérale ! smiley


      Franchement, on joue sur les mots, là...

    • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 11:18

      Deux remarques :
      1- ce n’est pas parce qu’il fait plus chaud qu’il ne fait plus froid
      2- cet été, c’était l’hiver au Paraguay
      3- quant à prétendre qu’on ne sait « rien » sur l’évolution du climat, c’est juste faux. Complètement.
      Cordialement,
      Eric la Blanche


      • LE CHAT LE CHAT 1er décembre 2010 11:47

        je le sais que cet été c’était l’hiver au Paraguay , mais que des gens meurent de froid , ça n’arrive pas d’habitude dans ce pays ! la mer de Chine a gelé l’hiver dernier ...

        c’est de changements climatiques qu’il convient mieux de parler ..


      • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 12:24

        @le Chat
        il est parfaitement « convenable » de parler de réchauffement global, mesuré par la moyenne des températures du globe.
        Et ce réchauffement s’accompagne de modifications locales, et parfois en sens inverse de la tendance générale.
        Voilà,
        Eric la Blanche


      • Castel Castel 1er décembre 2010 12:33

        il est parfaitement « convenable » de parler de réchauffement global, mesuré par la moyenne des températures du globe.

        .... à conditions d’avoir énormément de données partout sur le globe.

        On ne peut pas faire de moyenne quand on a que les températures des grandes villes par exemple !


      • LE CHAT LE CHAT 1er décembre 2010 14:07

        @castel

        et aussi à ne pas retenir que les données qui vont dans le sens de vos théories ! ce que fait beaucoup le GIEC !


      • Traroth Traroth 1er décembre 2010 15:15

        Arguties dilatoires de terminologie...


      • Castel Castel 1er décembre 2010 16:49

        @ LE CHAT

        Alors, puisque vous n’avez semble-t’il pas compris le sens de mon intervention, j’aimerais bien maintenant connaitre selon vous mes théories ?


      • JL JL 1er décembre 2010 12:01

        Dans « Sciences et vie » du mois de novembre, la thèse d’un RCA qui serait dû pour l’essentiel à un excès de CO2 est en train d’être battue en brèche dans les publications scientifiques et de vulgarisation. Il y est clairement dit que les suies et les gaz CFC, HCFC, NOx sont beaucoup plus préoccupants.

        D’une part, si le CO2 à faible dose n’est pas dangereux pour l’homme, il n’en est pas de même pour les autres polluants cités dont particulièrement les suies responsables du décès de millions de terriens. D’autre part, parce que l’effet dit de serre est bien plus conséquent pour nombre de pollutions émises que n’est le CO2. Enfin, les suies sont directement responsables de la fonte des neiges, des glaciers et de la banquise. L’Antarctique n’en souffre pas pour la bone raison qu’il est protégé des activités humaines par des conventions internationales.

        Pour ce qui concerne l’effet des suies : « Un kg de ces suies suffirait à noircir les Alpes » (Tami Bond, cité par S. et V.). 8 millions de tonnes par an de suies sont émises dans la basse atmosphère, soit un kg pour 150 km2 terrestres ! 500 kg pour les Alpes ! Soit des centaines de fois plus qu’il n’en faut pour noircir tout ! Certes, une grande partie des suies est émise sur les océans, aux bords de ceux-ci et sur les centres urbain et industriels : et ce qui est déversé sur les océans n’est pas sans effet, ni sur la météo ni sur le climat, c’est une litote !


        • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 12:20

          JL,
          je suis abonné à S&V, j’ai lu l’article et ce n’est pas ce qui est dit. La thèse d’un réchauffement dû essentiellement au CO2 n’est pas du tout « battue en brèche » - enfin, pour autant que je me souvienne. Ils disent simplement que la lutte contre les suies, qui participent également au réchauffement ,est un objectif peu cher et facile à atteindre et qu’il faut commencer par là.
          Nuance,
          Cordialement,
          Eric la Blanche


        • JL JL 1er décembre 2010 12:47

          @ Eric La Blanche,

          au risque de me faire taxer de mauvaise foi, je persiste : la rédaction de S&V ne peut pas dire franchement qu’elle retourne sa veste, elle serait accusée de bûler aujourd’hui ce qu’elle a adoré hier.

          Les suies participent au réchauffement ? Rien n’est moins sûr. Déposées principalement sur la surface des océans, elles auraient pour effet et selon l’article, un refroidissement des eaux !


        • Traroth Traroth 1er décembre 2010 16:24

          Science & Vie, ce canard pseudo-scientifique qui est à la vulgarisation scientifique ce que MacDo est à la gastronomie, dans lequel on parle régulièrement de voitures volantes et de voyages sur Mars ?


        • Castel Castel 1er décembre 2010 12:03

          changements climatiques qu’il convient mieux de parler

          Je suis d’avis pour dire que « changements climatiques » est un pléonasme. On se réveille pas un beau matin et on dit : ah tient, il fait plus chaud cette hiver, cela doit être le changement climatique !
          Comme l’histoire, sans recul, tu ne peux pas savoir dans quelle période tu te trouves. On ne devrait parler que du XXème siècle pour savoir si oui ou non, le CO2 à une influence sur le climat.

          Puisque nous sortons d’un petit age glaciaire, les scientifiques sont presque sûr que dans une centaine d’années, il ferait naturellement et globalement plus chaud, comparé au milieu du XXème siècle.
          Dire que nous allons vers un réchauffement climatique c’est un peu comme dire que nous allons vers une dictature mondiale. Il peut y avoir des pauses, mais c’est presque sûr qu’en effet, avec l’évolution technologique, que nous allons vers cela.

          En gros, soit on s’occupe d’autre chose, soit on essai de ne pas trop prendre partie, parce qu’on a vite fait de rentrer dans des batailles d’égo complétement futiles (les batailles et l’égo sont tous les deux futiles) et finalement, ça change rien à la réalité et aux faits et à l’importance prioritaire du moment présent.


          • ZEN ZEN 1er décembre 2010 12:32

            Je ne le défends pas allégre-ment
            Quand il sortira de sa stricte formation de géophysicien et de ses fréquentations avec les industriels-greewashing, je commencerai peut-être à lui accorder un certain crédit


            • Castel Castel 1er décembre 2010 12:37

              Pourquoi le croire ou ne pas le croire avant qu’il ait parlé ?
              Qu’il travail pour les multinationales (ou non d’ailleurs) ne signifient pas qu’il n’est pas capable de bon sens.


            • JL JL 1er décembre 2010 12:51

              @ Zen, curieux que l’on accuse un adversaire du réchauffement de fricoter avec les industriels du greenwashing ! J’aurais pensé le contraire !?

              Sauf erreur de ma part, il existe à ce jour des palanguées de projets pour refroidir ! à ma connaissance, aucun ne prétend réchauffer la planète, ni même stabiliser le climat.


            • sam turlupine sam turlupine 1er décembre 2010 13:00

              Par Castel (xxx.xxx.xxx.125) 1er décembre 12:37

              Pourquoi le croire ou ne pas le croire avant qu’il ait parlé ?

              Avant qu’il ait parlé ??????????????

              Vous parlez bien d’Allègre ? 

              Mais il n’a cessé de parler, sur tous les médias possibles, à travers ses livres, dont le fumeux « L’imposture climatique », dont les mensonges, truquages, et malversations ont été entièrement démontés par toute la communauté scientifique..

              Mais laissons le parler ; ça nous promet encore de belles rigolades... 

               smiley 


            • Castel Castel 1er décembre 2010 13:05

              et de dire qu’il convient mieux de s’occuper de la recherche de l’eau ou de la faim dans le monde, plutôt que de grosses bêtises, ce n’est pas du bon sens ?


            • worf worf 1er décembre 2010 12:44

              Le climat est par nature instable et changeant. Il suit des cycles sur le court et le long terme que l’on a encore bien difficile à comprendre.
              Les influences sur le climat sont multiples et complexes. Un nouvel exemple, les orages : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2611_orages_azote.php
              Maintenant de là à accuser que seules les activités humaines par l’émission de certains gaz sont seules responsables est totalement disproportionné.
              Le principal gaz à effet de serre est ... la vapeur d’eau mais là, bizarrement, on en parle pas.
              La problématique de la pollution de l’air, des eaux, la ra-réification des ressources, l’accès à l’eau potable, etc est bien plus préoccupant et doit être un objection plus urgent.


              • non666 non666 1er décembre 2010 14:46

                Oui j’ai fait plusieurs fois les memes remarques sur la compositions DES gazs a effet de Serre.

                Les adeptes du rechauffisme prefèrent ne voir QUE le CO2 la ou la vapeur d’eau (72% des G.E.S et au minimum 55% de l’effet) est ulktra dominante.
                De plus ils ne voient QUE la partie humaine du CO2 alors que meme si l’humanité et ses industries en produisent plus le reste de la biomasse est plutot en recul.
                Enfin et ce n’est pas le moindre , on est sur des informations partielles, partiales et sur de courtes durées alors que les modfications supposées ne devraient se voir que sur de grandes périodes.

                A part la France, qui a un service meteo datant de plus de 2 siecles ?

                Chaque années on ne montre QUE les glaciers qui reculent et la banquise qui retrecie.
                Mais depuis 2 ans , elle augmente dans le silence general.
                Toutes les données publiées sur ce sujet sont anterieures, curieusement...


                On manque de données sur le long terme c’est tout.
                Ce qui est interessant c’est la condamnation par l’Eglise officiele des sciences qui met Allegre au pilori pour valider le discours bobo-ecolo dominant.

                Achetez du rechauffement climatique, c’est bon pour les affaires, votre conscience et le suivisme general.
                Achetez de la VO du 11 septembre , c’est bon pour le massacre des Irakiens, la sécurité d’israel et les interets des pétroliers !
                Achetez des petites phrases de l’Elysée, cela vous fera oublier Karachi, perimera Bettencourt , Betancourt et les autres Bètes en cour....

                Bilan a la fin de l’hivers, hein ?




              • sam turlupine sam turlupine 1er décembre 2010 15:36

                Achetez du rechauffement climatique, c’est bon pour les affaires, votre conscience et le suivisme general.
                Achetez de la VO du 11 septembre , c’est bon pour le massacre des Irakiens, la sécurité d’israel et les interets des pétroliers !
                Achetez des petites phrases de l’Elysée, cela vous fera oublier Karachi, perimera Bettencourt , Betancourt et les autres Bètes en cour....


                Achetez surtout le dictionnaire et lisez le au mot « amalgame » ; sinon, secouez le tout dans un panier, et présentez le au juste prix... 


              • keiser keiser 1er décembre 2010 14:17

                Et oui !... tout ça c’est depuis le réchauffement des relation Est-Ouest et la fin de la guerre froide .


                • Georges Yang 1er décembre 2010 14:46

                  Je suis loin d’être un admirateur d’Allègre, mais les réchauffistes m’afflige et même s’il y a réchauffement et qu’il soit dû en partie à l’homme, est ce vraiment un malheur pour la planète ? Ce n’est pas évident qu’il y ait plus d’inconvénient que d’avantages


                  • Cogno2 1er décembre 2010 15:10

                    Je suis loin d’être un admirateur d’Allègre, mais les réchauffistes m’afflige et même s’il y a réchauffement et qu’il soit dû en partie à l’homme, est ce vraiment un malheur pour la planète ? Ce n’est pas évident qu’il y ait plus d’inconvénient que d’avantages

                    Risquer l’avenir de l’espèce sur ce genre de blabla relève non plus de l’irresponsabilité mais de la psychiatrie !
                    Est ce vraiment un malheur pour la planète ? non, avec la disparition de l’homme, elle se portera bien mieux, ça va comme réponse ?


                  • Redj Redj 1er décembre 2010 15:27

                    Est-ce vraiment un malheur pour la planète nous demande-t-il ?


                    Pour les ours blancs je crois que la réponse est oui.
                    Pour certains habitants polynésiens la réponse est oui.

                    Pour les compagnies maritimes la réponse est non, « la fonte de la banquise ouvre de nouvelles voies » nous disent-ils !!!!
                    Pour les compagnies pétrolières la réponse est non.

                    En fait, si vous êtes un adepte du profit-avant-tout-et-après-moi-le-déluge, la réponse est non.
                    Sinon la réponse est oui.

                  • Castel Castel 1er décembre 2010 16:24

                    C’est surtout un malheur pour notre petit monde et d’une manière égocentrique.

                    Mon dieu, mon corp va-t’il supporter le changement climatique ? va-t’on survivre tous les êtres humains dans le monde du futur ? Que pourront faire mes enfants ?...

                    Ne vous inquiétez pas, le monde est dans le tête, il n’est qu’une projection de l’esprit. Si le temps n’existe pas, comme le pense effectivement la plupart des scientifiques et la plupart des philosophes, alors, il est évidement de le futur n’existe qu’à cause de l’égotisme.


                  • Cogno2 1er décembre 2010 15:08

                    Changement, boulversement.... catastrophe climatique oui.

                    La composition chimique de l’atmosphère change, et à très grande vitesse rapportée à l’inertie du système.
                    Donc, on peut continuer à faire l’autruche, quand ça va tomber ça va faire mal.
                    Les grandes extinctions du vivants sont liées à des changement de conditions climatiques sur de très grande échelles de temps.
                    Ce que l’on fait en ce moment, c’est de l’instantané.

                    Quand le système aura vaincu son inertie et se mettra en branle pour se rééquilibrer, ça va barder sévère sur la planète terre, et voir les adeptes du « tout va bien » se bouffer les couilles ou se pendre ne me réjouira pas plus que ça.

                    La Terre est un équilibre chimique en évolution, nous bousculons cet équilibre avec brutalité, il fera tout pour se rétablir, avec brutalité aussi, chaud froid, peu importe, c’est un cataclysme qui est au rendre vous, c’est une simple question de bon sens.
                    Mais si le bon sens est présent chez les individus, oubliez le à l’échelle de humanité.


                    • Cogno2 1er décembre 2010 15:12

                      C’est le genre de sujet qui met en évidence toutes les tares de l’espèce humaine.


                      • sam turlupine sam turlupine 1er décembre 2010 15:47

                        Bien d’accord avec vous sur la nécessité de se battre sur tous ces plans là ; pollution des sols, des eaux, des terres, , déforestation, monocultures intensives, privatisation du vivant, etc...


                        Ce qui n’empêche pas de combattre également les raisons du réchauffement climatique ; c’est d’ailleurs lié ; puisque les responsables en sont les mêmes...

                        Quant à votre assimilation réchauffement climatique - taxe carbone, elle est démagogiquement inappropriée ; le principe doit être celui du pollueur = payeur, et , surtout, financement du développement des énergies renouvelables non polluantes.

                        Imaginez un monde où chaque pays disposerait de sa propre énergie, par le biais de l’éolien, de la biomasse, des centrales hydroélectriques, de l’énergie solaire, des énergies marémotrices ; plus de conflits et/ou de guerres pour le pétrole, pour les oléoducs, pour la maîtrise des sources d’énergie, plus de pollution liée à la combustion du pétrole ; ça éclaircirait sacrément l’horizon, non ? 

                      • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 15:57

                        ... et quand j’entends que le réchauffement climatique, « c’est bon pour les affaires », je me dis que l’aveuglement n’a décidément pas de limites. Ce qui est « bon pour les affaires », comme vous dites, c’est surtout que les affaires continuent... On croit rêver.
                        Vous avez entendu parler du rapport Stern ? Et celui de l’Académie des Sciences désavouant Allègre ? Et les milliards de relevés climatiques accumulés ? Et les grands sommets organisés par tous les états de la planète (même s’il ne s’y passe pas grand chose) ? Et le consensus de plus de 95 % de la communauté scientifique concernée ? C’est quoi ? Un complot ?
                        Comment des gens sensés et informés peuvent-ils faire prendre le risque (vous avez bien lu : le risque) d’une crise climatique (et donc sociale et économique) majeure à l’humanité, présente et à venir ?
                        Si le pire devait advenir - et je crains que nous n’en prenions le chemin, ce que je ne souhaite pourtant pas - j’espère que vous serez convoqués au tribunal de l’histoire. Vous en serez les Chamberlain et les Daladier.
                        Eric la Blanche


                        • Castel Castel 1er décembre 2010 16:43

                          Vous avez entendu parler du rapport Stern ? Et celui de l’Académie des Sciences désavouant Allègre ? Et les milliards de relevés climatiques accumulés ? Et les grands sommets organisés par tous les états de la planète (même s’il ne s’y passe pas grand chose) ? Et le consensus de plus de 95 % de la communauté scientifique concernée ? C’est quoi ? Un complot ?

                          Non, ce sont des arguments d’autorité, uniquement.
                          Comme on a dit plus haut, on ne voit que ce qu’on veut bien voir.
                          Le climat, pour l’instant, est totalement normal (il varie). L’influence du CO2 sur le climat est assez illogique (si l’excès devait automatiquement créer un réchauffement, alors ça n’explique ni la baisse entre 1945 et 1976, ni la baisse actuelle).
                          Et le CO2 n’est pas un polluant.
                          Les océans rejettent plus de CO2 que nous.
                          Sans compter le climategate.

                          Etc....

                          Le bon sens détruit tous les arguments d’autorité.
                          Alors calmos.


                        • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 17:00

                          @ castel
                          Non, pas calmos.
                          Ce sont des faits scientifiques complexes mais établis, que vous le vouliez ou non. Il est tout simplement impossible que 95% des climatologues puissent être les acteurs d’un grand complot (organisé par qui ? pourquoi ?). Prétendre le contraire est un signe de mauvaise foi car le doute (scientifique) n’est plus possible aujourd’hui que tout a été vérifié et revérifié.
                          Oui, le climat global se réchauffe.
                          Oui, c’est dû à la goutte d’eau des activités humaines (qui fait déborder le vase).
                          Il ne suffit pas de dire que quelque chose est faux pour qu’il le devienne, même sur Internet.
                          Quand au bon sens, je préfère ne pas vous dire de quel type d’argument il s’agit en matière scientifique.
                          Eric la Blanche
                          PS et après ce post, j’arrête parce qu’il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.


                        • Mr Mimose Mr Mimose 1er décembre 2010 17:20

                          Par la Blanche : 


                          Il est tout simplement impossible que 95% des climatologues puissent être les acteurs d’un grand complot (organisé par qui ? pourquoi ?)

                          Pas si sur !! Sans parler de complot, ils suivent tout bêtement une volonté politique ou volonté de quelques scientifiques renommés (peut etre pour avoir des fonds ou par crainte de contredire et de se voir mettre au ban de la recherche). 

                          Peut être comme à une certaine époque ou Galilée fut le seul a contredire la pensée dominante alors que l’héliocentrisme est déjà mis en avant en -280 par Aristarque et plus tard par Copernic.

                        • Castel Castel 1er décembre 2010 17:27

                          le doute (scientifique) n’est plus possible aujourd’hui que tout a été vérifié et revérifié.

                          NON

                          Le doute est indissociable de la science et le doute est difficile. Seul un être humain est capable de douter, pas une masse d’idiots. (une masse est forcement idiote, même une masse de scientifiques)
                          Une science qui n’évolue plus, qui ne doute plus, s’appelle une religion.

                          De plus, si des gens veulent parler de complots, c’est leur problème. Je dis juste que cette histoire de consensus est une manipulation (la masse attire l’individu et permet de rejeter ceux qui ne pense pas pareil). La science a été pavé de dogme : on passe d’un dogme à un autre. Maintenant, il faut parler de réchauffement climatique et ceux qui ne pense pas pareil, ils s’autocensurent (ne serait-ce pour avoir des crédits).


                        • kéké02360 1er décembre 2010 16:06

                          Il règne un drôle de climat sur Agoravox , çà sent la fin des Mamouths smiley


                          • kéké02360 1er décembre 2010 16:09

                            Nous sommes de plus en plus nombreux à être du signe du cancer smiley

                            rendez vous utile , votre souris à du pouvoir !!
                             c’est ici :
                            http://www.cyberacteurs.org/actions/commentaires.php?id=206

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès