• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Carla m’a tuer

Carla m’a tuer

Avant, je me gavais du matin jusqu’au soir de chocolats divers et variés. Noir ou blanc, au lait ou aux noisettes, aux noix de Pécan ou aux raisins, en tablettes, en œufs de Pâques ou en poissons d’avril, tout était bon pour moi. Et pis, ça stimulait ma libido bien plus qu’un poster de Loana en string.

Avant, je me jetais sur tout ce qui portait jupon, des politiques plus ou moins expertes, des conseillères plus ou moins techniques, des plumitives plus ou moins douées et aussi des commerçantes plus ou moins achalandées. Parfois, je roulais même en Ferrari, c’est dire…

Avant je lisais Pif le chien, la série Harlequin et Guillaume Musso. Je me matais des chouettes toiles comme Mon curé chez les nudistes, Les bidasses en folie ou encore On a retrouvé la cinquième compagnie. J’adorais le théâtre et ses grands comédiens comme Jean Lefebvre, Jacques Balutin et Bernard Tapie. J’écoutais en boucle Les mariés de Vendée, Les filles de mon pays et J’ai gardé l’accent.

Avant j’avais des petites poignées d’amour que le Paris-Match de mon ami Lagardère s’escrimait à gommer. Un petit ventre rond que mon cacao chéri et aussi les pizzas quatre-fromages avaient sculpté au fil du temps. Avant je sortais tous les soirs jusqu’à plus d’heures avec mes potes Brice, Christian, Didier, Enrico, Johnny, et Patrick. Une vraie vie de patachon, quoi !

Certes, je ne buvais que de l’eau minérale. Pas par hygiène de vie mais parce que la moindre goutte de raisin fermenté me rendrait patraque. Remember mon premier G20 après mon entrevue avec Vladimir. J’étais pas beau à voir. Qu’importe, tout cela appartient désormais au passé. Maintenant à l’ordre du jour, c’est régime sans sel et serrage de ceinture. Exit les confiseries bonjour la salade crue. Plus musculation du périnée pour assurer au pieu et footing à midi sous un cagnard d’enfer quitte à avoir un malaise cardiaque, vagal, lipothymique. Rayons la mention inutile… Bon, remarque bien, ce genre de petits pépins, ça fait grimper dans les sondages !

Merci à, l’hâlé adorateur de Rolex de m’avoir présenté l’âme sœur au cours d’un repas entre amis. Ce jour-là, il aurait mieux fait de manger son chien, le publivore. A cause d’elle, je suis particulièrement affûté et je ressemble plus à un coureur du Tour de France qu’à un président. C’est pas moi c’est Balkany qui le dit. A cause d’elle, je m’endors sur Antonioni, Bergman ou bien Jean-Luc Godard. Je lis en diagonale des trucs indigestes comme Borges, Cohen et même L’Ulysse de Joyce. A l’occasion, je dois même faire le bellâtre devant les lectrices de Femmes Actuelles. Le soir, je reste enfermé dans ce bunker qu’est devenu l’Elysée, cerné par les gardes du corps et par ma garde-chiourme.

Quand elle m’emmène en ville, c’est pour me faire subir des opéras à rallonge, des trucs branchouilles façon Julien Doré et des choses auxquelles on comprend rien genre Eugène Ionesco ou pire Michel Vinaver, vous savez le dabe d’Anouk Grimberg. A New York, j’ai même dû applaudir à tout rompre le massacre par ma belle de Blowin in the wind, un hymne contestataire. Chaque jour que Dieu fait, je prie tous les saints encore en service pour qu’elle ne me traîne pas en Avignon. Ce serait le festival de l’ennui, le pompon de la lassitude, le nec plus ultra du rasoir. Je sais pas pourquoi, je sens subrepticement que ça me pend au nez. Après tout, la Cité des Papes, ce n’est pas très loin du Cap Nègre


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Papybom Papybom 10 août 2009 17:18

    Bonjour,

    Que de dérision dans votre article. Vous parler du Roi de France. Un roi parle de lui à la troisième personne. Relisez les écrits de Delon.

    Notre pays souffre de sa position de N° 2 mondiale. N’enfoncez pas, de grâce, un clou dans son cercueil. Cet homme, c’est un pic, un roc. Louons les lois de naturalisations qui permirent à son père d’être Français et de nous léguer une monarchie héréditaire.

    Peuple du royaume de France, ne votons plus  ; acclamons  !

    (Pendant les vacances, je remplace Lerma pour me faire de l’argent de poche !)

    Cordialement.


    • b.mode b.mode 10 août 2009 17:51

      Cher papy, j’ignorais que Delon avait été roy de France, des oeufs au lait. Lama par contre se prenait régulièrement pour l’empereur. Et Lama-Delon va nous servir à boire, nan ? Ainsi nous oublierons... Elle est pas belle la vie sous Sarko-show bouillant revisited par Carlita ?


    • Dame Jessica Dame Jessica 11 août 2009 01:38

      @ L’auteur

      Merci, merci et encore merci pour cette franche et jouissive tranche de rire ! Enfin, de l’irrevérence bien de chez nous ! Pour l’esprit comme pour la lettre de votre article, veuillez agréer, trés cher, l’assurance de ma parfaite considération !

      @ Papy

      vous me rappelez furieusement un autre papy que j’ai bien connu dans ma jeunesse, il y a un an environ...Et a qui je dois toujours une tournée de Chateau Virant...


    • b.mode b.mode 11 août 2009 07:06

      Avouons que cet homme est du pain bénit pour qui veut faire rire... Merci à vous :


    • Papybom Papybom 11 août 2009 09:13

      Bonjour, Dame Jessica.

      Il y a un an, votre jeunesse et votre beauté devaient déjà rayonner.

      Il y a un an, assurément, ma vue et mémoire devaient déjà décliner.

      De vous connaître qu’un bref instant, je n’aurais pas certes oublié.

      Si pourtant, ce fut le cas, je finirais ma vie, avec cette faute à expier.

      Cordialement.


    • b.mode b.mode 11 août 2009 09:35

      Poète le papy en plus !!!


    • Ramila Parks Ramila Parks 10 août 2009 18:02

      Moi je me suis bien marrée, merci !

      Et puis, on doit pas être si loin de la réalité quand le bouffon de la Reine c’est le Roy lui-même !


      • b.mode b.mode 10 août 2009 20:03

        Tel était l’objet de mon humble missive ! Merci à vous !


      • Papybom Papybom 10 août 2009 18:26

        Ne chipotez pas, Altesse, Carla sera votre Marguerite Steinheil. Evitez le salon bleu de l’Elysée  ! Vous entrerez dans l’histoire, enfin comme un vrai Français, un vert galant.


        • Massaliote 11 août 2009 09:03

          Jubilatoire, merci pour le bon moment passé à vous lire.


          • b.mode b.mode 11 août 2009 09:36

            Merci à vous. Je ne suis pas sûr que cela le fasse rire par contre...


          • LE CHAT LE CHAT 11 août 2009 09:35

            ça pourrait être pire pour le Roy , elle pourrait le trainer dans les expos de peinture contemporaine ! sympa cet article , merci de nous faire rire !


            • b.mode b.mode 11 août 2009 10:28

              Remarque bien son père est peintre... Le supplice du Pal, il connait !


            • Fergus fergus 11 août 2009 10:18

              Salut, B.Mode

              Merci pour ce moment de franche rigolade et de dérision qui se situe dans le même genre de veine, quoique traité différemment, que mes propres articles sur Carla publiés récemment : Lettre ouverte à Carla B. et Lettre ouverte à Carla B. (2)

              Bonne journée.


              • b.mode b.mode 11 août 2009 10:25

                Salut Fergus et merci pour ces deux lettres désopilantes que je connaissais pas. Cela participe en effet de la même veine ! Mieux vaut n’en rire comme dirait l’autre !


              • Guy Masavi Masavi 11 août 2009 13:07

                CArla m’a tué, vous ne croyez pas si bien dire, On ne nous dit pas tout !

                Carla


                • vinvin 26 août 2009 01:58

                  Hahaha.... J’ ai bien rigolé !



                  Il manquerait plus que le Roy vienne au festival d’ Avignon ! ....( déja qu’ a une époque il y avait les Papes....).

                  En plus le festival d’ Avignon, j’ ai toujour trouvé ça nul. J’ ai vécu 15 ans dans cette ville, mais je n’ allais jamais au festival, sauf quelquefois en fin d’ après midi pour essayer de me « pecher » une Nana. ( Le festival attirant pleins de gonzesses...) mais lorsque je voyais que « ça ne mordait pas », je prenait le bus et je rentrais chez moi, ( Vu que j’ Habitait en banlieu, banlieu ou avait grandie Mireille Mathieu,....) devenu une Zone de non-droit depuis bien longtemp !


                  J’ ai quitté la Ville d’ Avignion depuis, et je bien content !


                  Savez-pourquoi il y a des remparts qui entourent le centre de la ville d’ Avignon ?..... (Et bien c’ est pour empecher Mireille Mathieu de revenir !.....hahaha.....).



                  VINVIN.


                  • b.mode b.mode 26 août 2009 07:19

                    J’ai dormi un jour à la charteuse à Villeneuve les avignons, dans une cellule de moine, un cloître reconverti en atelier de théâtre contemporain... Bonjour l’ambiance !


                  • Wrong Orwell Wrong Orwell 5 septembre 2009 14:22

                    Mimi qui a chanté pour son prophète Sarko ! comme il a eu confidence de son dossier fiscal durant son interlude au ministère des finances, on comprend qu’elle le loue.Mais les remparts nous disent qu’elle a vendu son âme et s’est trompé de client.


                  • vinvin 27 août 2009 02:57

                    Ha oui, Villeneuve les Avignon et la Chartreuse je connais bien, c’ est juste a coté de PUJAUT , ( le village où je crèche,) et d’ ailleurs ils ont appelé la cave coopérative de Pujaut « Le Céllier des Chartreux » !


                    Ceci dit ça me ferait ch*er de dormire dans une céllule de Moine....( J’ ai déja dormi une fois a l’ Hotel de police le soir que la police m’ a retiré mon permis, cela m’ a suffit !.....).

                    P.S Pour les amateurs de bon vin, après Villeneuve les Avignon et Pujaut, il y a TAVEL ! Je ne suis pas spécialement un amateur de Rosé, mais le rosé de Tavel, par contre il est tellement bon, ( qu’ on pourrait meme le boire dans le pot de chambre d’ un tuberculeux !)....



                    Cordialement....


                    VINVIN. ( Vin-Vin....)

                    • Wrong Orwell Wrong Orwell 5 septembre 2009 13:29

                      Belle analyse pleine de lucidité.Mais le ridicule ne tue plus,les sondages le prouvent ( à moins qu’ils soient bidonnés par dame Pipi..Parisot,pardon).Cécilia le menait déjà par le bout de la quequette mais,lasse, a préféré jeter l’éponge.Bonne poilade,en tout cas, bien résumée du règne de la Pompadour.Ou peut être la Maintenon : mes repères sont faussés par la grippe A ?non,business et écoulement des stocks du H5N1.Lettres de menaces ?non,canular d’un gamin de 14 ans.Ils ont quand même réussi à m’embrouiller,si quelqu’un pouvait me corriger.


                      • Wrong Orwell Wrong Orwell 5 septembre 2009 13:40

                        C’était un cancre,certes.Ses oreilles le prouvent mais les profs ont été sympas:ils ont tiré sur les deux pour égaliser.On comprend qu’il leur en veuille et décime le troupeau.Mais çà reste un crime contre l’humanité, vu l’état de l’orthographe SMS de nos chérubins.Ils devraient imprimer le diplôme du bac sur du PQ, qu’il serve au moins une fois.


                        • b.mode b.mode 5 septembre 2009 15:08

                          Et wrong orwell ; le pire c’est que celui de chatel , l’orthographe, ne vaut guère mieux ! France où vas tu ?????
                          http://ruminances.unblog.fr/2009/09/05/lorthographe-selon-saint-luc/


                        • Wrong Orwell Wrong Orwell 5 septembre 2009 16:13

                          Je connais « Dark os »,il pourrait bosser chez Microsoft.Chatel a le nom pour perdre au poker,il suffit de lui enlever une carte,Lagarde, celui d’être victime d’un siège mais elle nous chierait des bulles.Ce gouvernement est le plus risible depuis les premiers poustillonages de Chirac.Et nos humoristes n’ont que l’embarras du choix.


                          • b.mode b.mode 5 septembre 2009 16:20

                            Vrai que y’a qu’à se pencher pour avoir du matos !!!


                          • Wrong Orwell Wrong Orwell 5 septembre 2009 17:12

                            Je compte sur vous pour déceler les cancres et me ferais un plaisir de les familiariser avec l’échafaud (quelle merveilleuse époque:on savait se débarrasser des nuisibles sans quelques dommages « collatéraux » (tant que ce n’est pas sur leur territoire).Comment dit-on chez les « combattants » qui ne peuvent exercer sur leur territoire de peur d’y sacrifier leur peuple ?çà me revient : :terroristes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès